misette

Members
  • Content count

    20
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

20 Excellent

4 Followers

About misette

  • Rank
    Member
  • Birthday
  1. Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 38 à 42 Semaine du 23 janvier 2017 Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 23 au 29 janvier 2017 - Isaïa 38 à 42.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 23 au 29 janvier 2017 - Isaïa 38 à 42.pdf
  2. Merci Elisabeth. J'ai mis 2016 et non on est bien en 2017. C'est là qu'on voit que les années passent vite
  3. Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 34-3 Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 16 au 22 janvier 2017 - Isaïa 34 à 37.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 16 au 22 janvier 2017 - Isaïa 34 à 37.pdf
  4. ça donne envie d'assister à une assemblée Traduit de l'anglais c'est en anglais en dessous L'Assemblée annuelle se tiendra les 7 et 8 octobre 2017 avec une grande rétrospective de la construction de Warwick Un regard intérieur sur la restauration du Théâtre Stanley Par Meredith Napolitano Stettner - 5 janvier 2017 Quand il a ouvert en 1928, The Stanley Theatre dans Journal Square était l'un des plus grands palais de vieux films et le deuxième plus grand sur la côte Est, à côté de Radio City. Présentant à la fois des spectacles d'orchestre et de scène ainsi que des nouvelles sorties de Hollywood, il est rapidement devenu un carrefour culturel dans le quartier animé de Square Journal. "C'était un refuge pour les habitants de Jersey City", note l'historien Richard Polton. © Watch Tower Société de la Bible et des Traités de Pennsylvanie. Conçu par l'architecte Fred Wesley Wentworth dans un grand thème vénitien, le théâtre a continué à prospérer dans les années 1960, avec des artistes allant des trois marionnettes, Jimmy Durante, Tony Bennett, Janis Joplin et Dolly Parton, à The Grateful Dead. Dans les années 1970, cependant, le théâtre, comme beaucoup de son genre, a souffert de délabrement et est devenu un grindhouse. © Watch Tower Société de la Bible et des Traités de Pennsylvanie. Les éléments spectaculaires de l'espace laissé à l'oubli, la métallurgie complexe a été peinte sur et l'organe Wurlitzer a enlevé avant sa fermeture pour de bon le 20 avril 1978. Mais en 1983, le théâtre négligé a été acheté pour 1,8 millions de dollars par la Watchtower Bible Et Tract Society de la Delaware Corporation, pour servir de salle d'assemblée pour les témoins de Jéhovah. L'histoire de sa rénovation, un déploiement de mains et d'esprits volontaires, a transformé la salle de spectacles une fois en lieu de culte sacré. Courtoisie des Témoins de Jéhovah Courtoisie des Témoins de Jéhovah En 1988, le théâtre, inscrit au Registre des lieux historiques du Nouveau-Brunswick, a subi une première phase de rénovation, mais le dernier, terminé en neuf mois, de 2012 à 2013, a redonné encore plus de valeur et de splendeur à l'espace. Situé à proximité immédiate Le Loews , les deux illustrent les résultats opposés polaires de la productivité de la restauration, soulevant la question, encore une fois, du financement d'un tel engagement massif d'un espace historique. Courtoisie des Témoins de Jéhovah "Nous sommes en grande partie autofinancés", a déclaré Robert Warren, consultant des médias pour le siège mondial des Témoins de Jéhovah, notant que le projet a été financé par des dons individuels de témoins à travers le monde. «Quiconque veut construire une tour doit d'abord compter le coût», a-t-il cité bibliquement, attribuant le financement réussi à la planification stratégique. "Plutôt que de commencer et d'escalader, nous évaluons d'abord." Plus de deux mille bénévoles témoins de partout aux États-Unis ont travaillé ensemble sur le projet de grande envergure, avec le travail accompli par des bénévoles seulement à l'exception des entrepreneurs pour les seuls besoins de sécurité à haut risque. Regroupant des compétences diverses, la formation s'est souvent déroulée d'un témoin à l'autre. Courtoisie des Témoins de Jéhovah «C'était merveilleux de voir l'esprit volontaire d'entre eux», a déclaré Chris Simonson, directeur des opérations. Simonson a noté qu'un volontaire d'Italie bien informé sur la restauration de métaux précieux était vital pour relancer les finitions de cuivre et de laiton qui avaient été peintes en couches épaisses. L'équipe a également trouvé des objets qui étaient déjà là, mais cachés. «De nombreuses petites salles de stockage ont été installées», a déclaré Simonson. "Nous avons trouvé des endroits où les gens n'étaient pas entrés depuis des années et des lustres de 30 ans dans des boîtes, qui étaient en bon état, mais sales. Nous avons découvert des rouleaux de cuivre sur le côté du bâtiment, sous la peinture, que nous avons pensé être du bois en premier. En pelant les couches, l'équipe a pu conserver l'élégance mais l'insuffler avec le confort. Par exemple, en rénovant les sièges, le groupe a gardé à l'esprit que les gens seraient assis pendant des périodes plus longues pendant les réunions de la congrégation qu'à l'origine, lorsque le théâtre était utilisé pour le divertissement. "Nous avons perdu 600 places, mais gardé la beauté", a déclaré Simonsson. "Nous savons que c'est un privilège et nous considérons comme un honneur d'être ici", a ajouté Simonsson. L'attention à la préservation de la conception originale est évidente de la façade à la scène elle-même. A l'entrée extérieure, un chapiteau de cuivre brillant s'étend au-dessus d'une paire de portes en laiton massif, avec des fenêtres cintrées au-dessus. «Ils ont vraiment construit ce dernier pour durer», a ajouté Warren. Le lobby de trois étages est fixé avec des colonnes, un escalier central avec des mains courantes en trompe l'oeil en albâtre et des balustres, des lampes à gaz originales (depuis converties en ampoules), des rideaux de velours et des vitraux de faux "Chartre Blue" dans le foyer. Les peintures murales bibliques du peintre hongrois Willy Pogany ornaient à l'origine le plafond et les murs et furent complétées dans la rénovation de 1988. Courtoisie des Témoins de Jéhovah Un autre point focal du lobby est le lustre de cristal de treize pieds suspendu au deuxième étage. Originaire de l'hôtel Waldorf-Astoria de New York dans les années 1920, il date de 1890 et est illuminé par 144 ampoules qui reflètent sur 4 500 larmes de cristal pendantes. Le montage est maintenu avec un nettoyage deux fois par an. Un regard direct sur elle révèle sa forme de flocon de neige. Sur le plancher au-dessous, est la boussole originale ciselée à la main, dont les tuiles ont été déchiquetées et replacées dans, au cours de la rénovation. Courtoisie des Témoins de Jéhovah Le théâtre lui-même, plus de 3.000 places, dispose d'une cour extérieure thème des grottes, des arcs et des colonnes et un arc de proscenium modelé après le pont du Rialto. Les matériaux fournis comprennent le marbre de l'Italie, du Texas et du Vermont, du calcaire de l'Indiana et du granit du Maine pour faire face aux colonnes corinthiennes. Sur les côtés du théâtre, les fontaines fonctionnelles et originales de tête de lion datent des années 1920 et les panneaux de «sortie» ont été conservés et restaurés. Le recouvrement de cuivre sur les portes a été polie à la main pour ramener le brillant, le plafond du guichet est original, et le grand escalier dans le hall a été modelé après le Vanderbilt Mansion à Newport, RI. «Nous attribuons automatiquement un caractère sacré à l'édifice en raison de notre culte», a déclaré Warren, de Witness Assembly Halls. "Avoir cet espace ajoute à la grandeur de pourquoi nous sommes ici." En effet, le groupe religieux a utilisé l'espace pour ses besoins uniques. Les événements se tiennent en 13 langues et le Stanley est une destination mondiale, accueillant une réunion avec 44 pays en octobre. La belle acoustique est un atout pour les congrégations musicales lourdes, et au-dessous de la scène, où la fosse d'orchestre a été une fois, est un bassin de baptême. Le plâtre blanc expansif, bombé, plafond de quatre-vingt-cinq pieds a permis un effet de ciel ouvert avec un spectacle «étoiles et nuages en mouvement» qui a été créé par un dispositif de projection - le «Brenkert Brenograph.» Certains des points de lumière dans Le plafond fonctionne encore aujourd'hui, créant un effet de scintillement-star-like, en invoquant les membres de la congrégation de se sentir qu'ils regardent vers le ciel lui-même. ENGLISH An Inside Look At The Stanley Theater's Celestial Restoration By Meredith Napolitano Stettner - January 5, 2017 9 When it opened in 1928, The Stanley Theater in Journal Square was one of the greatest old movie palaces and the second-largest on the East Coast, next to Radio City. Presenting both orchestral and stage shows plus Hollywood new releases, it quickly became a cultural hub in the bustling Journal Square neighborhood. “This was a refuge for the people of Jersey City,” notes historian Richard Polton. © Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania. Designed by architect Fred Wesley Wentworth in a grand Venetian theme, the theater continued to thrive into the 1960s, with entertainers ranging from The Three Stooges, Jimmy Durante, Tony Bennett, Janis Joplin and Dolly Parton, to The Grateful Dead. By the 1970s, however, the theater, like many of its kind, suffered from disrepair and became a grindhouse. © Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania. The spectacular elements of the space left to be forgotten, the intricate metalwork was painted over and the Wurlitzer organ removed before it shut down for good on April 20, 1978. But in 1983, the neglected theater was purchased for $1.8 million by the Watchtower Bible and Tract Society from Delaware Corporation, for use as an Assembly Hall for Jehovah's Witnesses. The story of its renovation, an unfolding of willing hands and minds, transformed the once-entertainment hall into a sacred place of worship. Courtesy of Jehovah's Witnesses Courtesy of Jehovah's Witnesses In 1988, the theater, which is on the NJ Registry of Historic Places, underwent an initial renovation phase, but the latest, completed in a nine-month period from 2012-2013, has restored even more value and splendor to the space. Situated in direct proximity to The Loews , the two exemplify the polar opposite results of restoration productivity, raising the question, once again, of funding for such a massive undertaking of a historic space. Courtesy of Jehovah's Witnesses “We are largely self-financed,” said Robert Warren, media consultant for the World Headquarters of Jehovah's Witnesses, noting that the project was funded by individual donations from Witnesses across the world. “Whoever wants to build a tower must first count the cost,” he cited biblically, attributing the successful funding to strategic planning. “Rather than start and escalate, we evaluate first.” Over two thousand Witness volunteers from across the United States worked together on the large scale project, with work completed through volunteers only with the exception of contractors for only high-risk safety needs. Pooling from various skill-sets, training often occurred from Witness to Witness. Courtesy of Jehovah's Witnesses “It was wonderful to see the willing spirit of them,” said Chris Simonson, Operations Manager. Simonson noted that one volunteer from Italy knowledgeable on precious metals restoration was vital to revive the copper and brass finishes that had been painted over in thick layers. The team also found objects that were there already, but tucked away. “A lot of small storage rooms were boarded up,” Simonson said. “We found areas people hadn't been in for years and 30-year-old chandeliers in boxes, which were in good condition, but dirty. We discovered copper scrollwork on the side of the building, under paint, which we thought was woodwork at first.” In peeling away layers, the team was able to preserve elegance but infuse it with comfort. For example, in refurbishing the seating, the group kept in mind that people would be seated for longer periods during congregation meetings than originally, when the theater was used for entertainment. “We lost 600 seats but kept the beauty,” Simonsson said. “We know it is a privilege and we consider it an honor to be here,” Simonsson added. The attention to preserving the original design is evident from the facade to the stage itself. At the exterior entrance, a shiny copper marquee spans above a pair of solid brass doors, with arched windows above it. “They really did build this to last,” added Warren. The three-story lobby is fixed with columns, a center staircase with trompe l'oeil alabaster handrails and balusters, original gas lamps (since converted to lightbulbs), velvet drapes, and stained glass windows of faux “Chartre Blue” in the foyer. Biblical murals by Hungarian painter Willy Pogany originally adorned the ceiling and walls and were completed in the 1988 renovation. Courtesy of Jehovah's Witnesses Another focal point of the lobby is the thirteen-foot crystal chandelier suspended from the second floor. Sourced from New York's Waldorf-Astoria Hotel in the 1920s, it dates to circa 1890, and is illuminated by 144 bulbs that reflect onto 4,500 hanging crystal teardrops. The fixture is maintained with twice-yearly cleaning. A direct gaze up at it reveals its snowflake shape. On the floor beneath it, is the original compass chiseled by hand, whose tiles were chipped out and placed back in, during the renovation. Courtesy of Jehovah's Witnesses The theater itself, seating over 3,000, features an outdoor courtyard theme of grottoes, arches and columns and a proscenium arch modeled after the Rialto Bridge. Sourced materials include marble from Italy, Texas and Vermont, limestone from Indiana, and granite from Maine to face the Corinthian columns. On the sides of the theater, functional, original antiquated lion head fountains date to the 1920s and the “exit” signs were kept and restored. The copper overlay on the doors were polished by hand to bring back gloss, the ticket booth ceiling is original, and the grand staircase in the lobby was modeled after the Vanderbilt Mansion in Newport, RI. “We automatically assign a sacredness to the building because of our worship,” said Warren, of Witness Assembly Halls. “Having this space adds to the grandeur of why we are here.” Indeed the religious group has utilized the space for its unique needs. Events are held in 13 languages and The Stanley is a worldwide destination, hosting a meeting with 44 countries in October. The fine acoustics are a plus for the music-heavy congregations, and beneath the stage, where the orchestra pit once was, is a Baptism pool. The expansive, domed, white plaster, eighty-five-foot ceiling once permitted an open sky effect with a “stars and moving clouds” show that was created by a projecting device—the “Brenkert Brenograph.” Some of the points of light in the ceiling still work today, creating a twinkle-star-like effect, invoking congregation members to feel they are gazing up at Heaven itself.
  5. Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 29-33 - Semaine du 9 JANVIER 2017 Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 9 au 15 janvier 2017 - Isaïa 29 à 33.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 9 au 15 janvier 2017 - Isaïa 29 à 33.pdf
  6. Le nouveau président de l'ONU veut la paix http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/01/01/97001-20170101FILWWW00048-2017-le-nouveau-patron-de-l-onu-veut-la-paix.php Son discours de 2 minutes en français : http://webtv.un.org/watch/faisons-de-2017-une-ann%C3%A9e-pour-la-paix.-le-secr%C3%A9taire-g%C3%A9n%C3%A9ral-de-lonu-ant%C3%B3nio-guterres/5265221289001
  7. en pdf Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 2 au 8 janvier 2017 - Isaïa 24 à 28.pdf
  8. Je l'envoies en word Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 2 au 8 janvier 2017 - Isaïa 24 à 28.docx
  9. Si vous voulez le document en pdf, je l'envois et je mets le lien comment faire pour convertir un document word en pdf - moi je le fait avec word 2010 https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiA3L3zv57RAhUGzxQKHbE_DWIQFggfMAE&url=http%3A%2F%2Fwww.linternaute.com%2Fhightech%2Fencyclo-pratique%2Flogiciels%2Fword%2F1185%2Fcomment-convertir-un-document-word-en-fichier-pdf.html&usg=AFQjCNEIIiG_vP3GoQhjJnJB2nQ7HLoqJg&sig2=5LwK6CytdyEUKtQMkZ4Gig Comment convertir un document Word en fichier PDF Méthode 1 : directement depuis Word Cette méthode s’applique pour Word 2007, Word 2010, Word 2013 et Word 2016. Pour les versions plus anciennes, vous pouvez choisir les deux autres méthodes proposées dans cette fiche. Avec Word 2007 1/ Connectez-vous à cette page et cliquez sur Télécharger pour enregistrer sur votre disque dur le petit programme complémentaire qui permettra à Word de pouvoir convertir un fichier au format PDF. Double-cliquez sur ce fichier SaveAsPDFandXPS.exe pour démarrer le programme d'installation et suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. 2/ Ouvrez le document que vous souhaitez publier au format PDF puis cliquez sur le bouton Office en haut à gauche de l’écran pour sélectionner Enregistrer sous puis PDF ou XPS. 3/ Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, sélectionnez PDF dans le menu déroulant Type, nommez votre fichier puis cliquez sur Publier. Avec Word 2010 et suivants 1/ Ouvrez le document que vous souhaitez publier au format PDF puis cliquez sur l’onglet Fichier dans l'angle supérieur gauche de votre écran pour sélectionner Enregistrer sous. 2/ Cliquez sur Type pour faire apparaître la liste des formats d’enregistrement proposés et choisissez PDF. Cliquez sur Options pour procéder éventuellement à quelques réglages puis cliquez sur OK. 3/ Pour terminer, cliquez sur Enregistrer.
  10. Si vous voulez le document en pdf, je l'envois et je mets le lien comment faire pour convertir un document word en pdf - moi je le fait avec word 2010 https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiA3L3zv57RAhUGzxQKHbE_DWIQFggfMAE&url=http%3A%2F%2Fwww.linternaute.com%2Fhightech%2Fencyclo-pratique%2Flogiciels%2Fword%2F1185%2Fcomment-convertir-un-document-word-en-fichier-pdf.html&usg=AFQjCNEIIiG_vP3GoQhjJnJB2nQ7HLoqJg&sig2=5LwK6CytdyEUKtQMkZ4Gig Comment convertir un document Word en fichier PDF Méthode 1 : directement depuis Word Cette méthode s’applique pour Word 2007, Word 2010, Word 2013 et Word 2016. Pour les versions plus anciennes, vous pouvez choisir les deux autres méthodes proposées dans cette fiche. Avec Word 2007 1/ Connectez-vous à cette page et cliquez sur Télécharger pour enregistrer sur votre disque dur le petit programme complémentaire qui permettra à Word de pouvoir convertir un fichier au format PDF. Double-cliquez sur ce fichier SaveAsPDFandXPS.exe pour démarrer le programme d'installation et suivez les instructions qui s'affichent à l'écran. 2/ Ouvrez le document que vous souhaitez publier au format PDF puis cliquez sur le bouton Office en haut à gauche de l’écran pour sélectionner Enregistrer sous puis PDF ou XPS. 3/ Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, sélectionnez PDF dans le menu déroulant Type, nommez votre fichier puis cliquez sur Publier. Avec Word 2010 et suivants 1/ Ouvrez le document que vous souhaitez publier au format PDF puis cliquez sur l’onglet Fichier dans l'angle supérieur gauche de votre écran pour sélectionner Enregistrer sous. 2/ Cliquez sur Type pour faire apparaître la liste des formats d’enregistrement proposés et choisissez PDF. Cliquez sur Options pour procéder éventuellement à quelques réglages puis cliquez sur OK. 3/ Pour terminer, cliquez sur Enregistrer. Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 2 au 8 janvier 2017 - Isaïa 24 à 28.pdf
  11. JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 24 à 28 ISAÏE 26:15 : Jéhovah recule « tous les confins du pays » : quel rôle pouvons-nous jouer ? (w15 15/7 11 § 18). ‘Tu as ajouté à la nation ; ô Jéhovah, tu as ajouté à la nation ; tu t’es glorifié. Tu as reculé tous les confins du pays » Jéhovah nous honore en nous permettant de contribuer à la beauté de notre paradis spirituel. Nous nous y employons en prêchant avec zèle la bonne nouvelle du Royaume et en faisant des disciples. À chaque fois que nous aidons une personne à progresser au point de se faire baptiser, nous repoussons les frontières du paradis spirituel (Is. 26:15 ; 54:2). Nous aidons aussi à embellir le paradis spirituel en faisant de grands efforts pour améliorer notre personnalité chrétienne. Cela nous aide à rendre le paradis spirituel plus attirant pour les autres. D’habitude, ce qui attire les personnes vers l’organisation et ensuite vers Jéhovah et Jésus, ce n’est pas seulement notre connaissance de la Bible. C’est notre conduite pure et paisible Le paradis spirituel : C’est l’environnement (l’ambiance) de paix et d’unité que Jéhovah nous donne dans son organisation ISAÏE 26:20 : Qu’est-ce qui semble correspondre aux « chambres intérieures » prédites ? (w13 15/3 23 § 15-16). “ Va, mon peuple, entre dans tes chambres intérieures, et ferme tes portes derrière toi. Cache-toi pour un instant seulement, jusqu’à ce que passent les invectives » 15 Les « douleurs » du monde méchant vont empirer à mesure qu’il approchera de sa fin. Et elles empireront à coup sûr durant la grande tribulation. Les infrastructures vont s’effondrer, et les humains craindront pour leur vie même. En plein désarroi, ils chercheront refuge en quelque sorte « dans les grottes et dans les rochers des montagnes » (Rév. 6:15-17). Mais ni des grottes littérales ni les « montagnes » que sont les organisations politiques et commerciales n’offriront de protection. 16 Par contre, les vrais chrétiens continueront de bénéficier de la sécurité de leur « véritable demeure », Jéhovah. Comme le prophète Habaqouq, ils « exulter[ont] en Jéhovah lui-même », ils seront « joyeux dans le Dieu de [leur] salut » (Hab. 3:18). Comment Jéhovah se révélera-t-il une « véritable demeure » pendant cette période tourmentée ? Qui vivra verra. Mais une chose est sûre : Comme les Israélites au temps de l’Exode, la « grande foule » restera organisée, toujours attentive aux instructions divines. Ces instructions lui parviendront de façon théocratique, probablement par le moyen de la congrégation chrétienne. D’ailleurs, les dizaines de milliers de congrégations du monde correspondent, semble-t-il, aux « chambres intérieures » protectrices dont parle Isaïe 26:20. Les réunions chrétiennes sont-elles importantes pour toi ? Suis-tu rapidement les instructions que Jéhovah donne par l’intermédiaire de la congrégation ? (Héb. 13:17). TG2013 En cette période critique, quand Satan lancera son attaque contre le peuple de Dieu, Jéhovah nous donnera des instructions salvatrices, et les « chambres intérieures » pourraient bien avoir un rapport avec nos congrégations. Par conséquent, si nous voulons bénéficier de la protection divine durant la grande tribulation, nous devons accepter cette vérité : Jéhovah a sur terre un peuple, organisé en congrégations. Nous devons continuellement prendre fait et cause pour ce peuple et rester étroitement unis – TG2014 15/11 p26-27 Comment nous préparer aux évènements prodigieux qui approchent ? - L’obéissance sera déterminante pour la survie. Quel rapport l’obéissance a-t-elle avec la survie ? La réponse se trouve dans un avertissement adressé aux Juifs qui vivaient en captivité à Babylone. Jéhovah avait indiqué en ces termes comment ses serviteurs devraient se préparer à la prise de la ville : « Va, mon peuple, entre dans tes chambres intérieures, et ferme tes portes derrière toi. Cache-toi pour un instant seulement, jusqu’à ce que passent les invectives » (Is. 26:20). Remarquez les verbes utilisés : « va », « entre », « ferme », « cache-toi ». Ils sont à l’impératif ; ce sont des ordres. Les Juifs qui resteraient chez eux seraient à l’abri des soldats de l’armée conquérante qui sillonneraient les rues. Leur survie dépendrait donc de leur obéissance aux instructions de Jéhovah. Quelle est la leçon pour nous ? Notre survie à nous aussi dépendra de notre obéissance aux instructions de Jéhovah (Is. 30:21). Ces instructions nous parviennent par l’intermédiaire de la congrégation. Cette protection nous permettra d’être aux premières loges quand le Royaume de Dieu éliminera tous ses ennemis - kr p230 “ Va, mon peuple, entre dans tes chambres intérieures, et ferme tes portes derrière toi, lit-on en Isaïe 26:20. Cache-toi pour un instant seulement, jusqu’à ce que passent les invectives. ” Il est possible que cette prophétie ait connu son premier accomplissement en 539 avant notre ère, lorsque les Mèdes et les Perses prirent Babylone : en entrant dans la ville, Cyrus le Perse aurait ordonné à la population de rester dans les habitations et à ses soldats d’exécuter quiconque se trouverait dehors. Aujourd’hui, les “ chambres intérieures ” de cette prophétie correspondent probablement aux plus de 100 000 congrégations de Témoins de Jéhovah dans le monde. Ces congrégations jouent un rôle important dans notre vie. Elles conserveront toute leur importance au cours de “ la Grande Tribulation ”. (Rév. 7:14.) Le peuple de Dieu reçoit l’ordre d’entrer dans ses “ chambres intérieures ” et de s’y cacher “ jusqu’à ce que passent les invectives ”- TG2009 15/5 p8 Bientôt surviendra la fin du monde de Satan. Nous ne savons pas encore de quelle manière Jéhovah protégera son peuple durant cette période redoutable (Tsephania 2:3). Ce que nous savons, en revanche, c’est que notre survie dépendra de notre foi en Jéhovah, ainsi que de notre fidélité et de notre obéissance à son égard. - ip-1 p282-283 Entrés dans ces chambres intérieures, les congrégations, les serviteurs de Jéhovah sont d’ores et déjà à l’abri, bénéficiant de l’environnement protecteur de l’ensemble des congrégations réparties sur toute la terre. Si nous détectons la moindre fêlure dans cette confiance, n’attendons pas : faisons le nécessaire pour y remédier immédiatement – TG1998 15/8 p19 Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ? Qu’a encore prophétisé Isaïe à propos de la “ cité fortifiée ” ? S’adressant à Jéhovah, il dit : “ Ceux qui sont un peuple fort te glorifieront ; la cité des nations tyranniques : ils te craindront. ” (Isaïe 25:3). Comment cette ville hostile, “ la cité des nations tyranniques ”, glorifia-t-elle Jéhovah ? Rappelez-vous ce qui est arrivé à Neboukadnetsar, le plus puissant des rois de Babylone. Preuve ayant été donnée de sa faiblesse, il ne put que confesser la grandeur et la toute-puissance de Jéhovah (Daniel 4:34, 35). Quand Jéhovah exerce son pouvoir, même ses ennemis sont forcés de reconnaître ses œuvres de puissance. TG2001 1/3 p14-15 §16 Quelle sera la réaction des ennemis de Jéhovah quand son conseil contre leur ville forte prendra effet ? “ Ceux qui sont un peuple fort te glorifieront ; la cité des nations tyranniques : ils te craindront. ” (Isaïe 25:3). Les ennemis du Dieu Tout-Puissant le craindront ; cela se comprend. Mais en quel sens le glorifieront-ils ? Abandonneront-ils leurs faux dieux pour adopter le culte pur ? Difficile à croire. Ils glorifieront plutôt Jéhovah à la manière de Pharaon et de Neboukadnetsar : ils seront contraints de reconnaître sa supériorité sans égale. Aujourd’hui, “ la cité des nations tyranniques ” est “ la grande ville qui a un royaume sur les rois de la terre ”, c’est-à-dire “ Babylone la Grande ”, l’empire universel de la fausse. L’élément principal de cet empire est la chrétienté. En quel sens les chefs religieux de la chrétienté glorifient-ils Jéhovah ? En admettant à contrecœur les choses merveilleuses qu’il a accomplies en faveur de ses Témoins. Particulièrement en 1919, année où Jéhovah a rendu ses serviteurs à une activité énergique après les avoir libérés de leur asservissement spirituel à Babylone la Grande, ces chefs ‘ ont été saisis de peur et ont rendu gloire au Dieu du ciel ’. – ip1 p272 Jéhovah ne se contente pas de protéger ses serviteurs. Étant leur Père plein d’amour, il prend soin d’eux. Après les avoir libérés de Babylone la Grande en 1919, il a placé devant eux un banquet de victoire, de la nourriture spirituelle en abondance. Il l’avait prédit en Isaïe 25:6, où nous lisons : “ Jéhovah des armées fera pour tous les peuples, dans cette montagne, un banquet de mets ruisselants d’huile, un banquet de vins qu’on a laissé reposer sur leur lie, de mets ruisselants d’huile, pleins de moelle, de vins qu’on a laissé reposer sur leur lie et qu’on a filtrés. ” Ne sommes-nous pas bénis de bénéficier de ce festin ? “ La table de Jéhovah ” est vraiment couverte de bonnes choses. Par l’intermédiaire de “ l’esclave fidèle et avisé ”, nous recevons tout ce qui nous est nécessaire sur le plan spirituel. Mais ce banquet offert par Dieu n’est pas tout. Le festin spirituel dont nous profitons déjà nous fait penser à l’abondance de nourriture qui sera disponible dans le monde nouveau promis par Dieu. Le “ banquet de mets ruisselants d’huile ” s’entendra aussi au sens propre. Plus personne n’aura faim, ni physiquement ni spirituellement. Quel soulagement ce sera pour nos chers compagnons fidèles qui, actuellement, souffrent des “ disettes ” prédites parmi les éléments du “ signe ” de la présence de Jésus – TG2001 1/3 p16 §20,21 Isaïe 26:4 : “ Mettez votre confiance en Jéhovah pour toujours, car en Yah Jéhovah est le Rocher des temps indéfinis. ” Certes, de nos jours, Dieu n’intervient pas miraculeusement dans la vie des humains, comme ce fut parfois le cas aux temps bibliques. Néanmoins, nous pouvons mettre notre confiance en lui “ pour toujours ” puisqu’il est “ le Rocher des temps indéfinis Ceux qui ont cette attitude mentale considèrent “ Yah Jéhovah ” comme le seul vrai Rocher où trouver la sécurité. Ils jouissent d’“ une paix constante ” avec lui. ”. – TG2011 15/3 p13 §4,20 “ Yah ”une forme abrégée du nom Jéhovah dénote dans la Bible des sentiments intenses de louange et de gratitude. L’emploi de l’expression Yah Jéhovah ”où le nom divin est redoublé, accentue encore l’intensité de la louange adressée à Dieu. ip1 169 Jéhovah guide ses serviteurs sur le chemin de la vie. Il a fallu de nouvelles directives à la nation d’Israël du temps de Moïse, et plus tard à la congrégation chrétienne sous la loi du Christ. De même, la Bible nous apprend que des rouleaux seront ouverts et qu’ils contiendront des instructions pour la vie dans le Monde nouveau. Ils exposeront très probablement ce que Jéhovah attendra des humains à cette époque-là. En les étudiant, tous, y compris les ressuscités, connaîtront la volonté de Dieu à leur égard. Les rouleaux nous permettront sûrement d’approfondir la pensée de Jéhovah. Guidés par une compréhension toujours plus grande de la Bible et par les nouveaux rouleaux, les habitants du Paradis terrestre traiteront sans aucun doute leur prochain avec amour, respect et honneur (Is. 26:9 « Avec mon âme je t’ai désiré dans la nuit ; oui, avec mon esprit en moi je te cherche sans relâche, car, lorsqu’il y aura tes jugements pour la terre, à coup sûr les habitants du sol productif apprendront la justice ». Imagine le programme d’enseignement qui sera mis en œuvre sous la direction de Jésus Christ TG2016 mars p18-22 Isaïe annonce : “ En ce jour-là, Jéhovah — avec sa dure, grande et forte épée — s’occupera de Léviathan, le serpent glissant, oui de Léviathan, le serpent tortueux, et, à coup sûr, il tuera le monstre marin qui est dans la mer. ” (Isaïe 27:1). À quoi correspond aujourd’hui “ Léviathan ” ? Il s’agit apparemment du “ serpent originel ”, Satan, ainsi que du système de choses méchant dont il se sert pour faire la guerre à l’Israël de Dieu. En 1919, Léviathan a perdu l’emprise qu’il exerçait sur le peuple de Dieu. En son temps, il disparaîtra complètement. Jéhovah “ tuera le monstre marin ”. En attendant, rien de ce que Léviathan pourra tenter contre le peuple de Jéhovah n’aura de succès définitif - TG2001 1/3 p17-22 “ Dans les jours à venir, Jacob prendra racine, Israël poussera des fleurs et bourgeonnera réellement ; oui, ils rempliront de produits la surface du sol productif. ” (Isaïe 27:6). Ce verset se réalise depuis 1919, offrant une magnifique démonstration de la puissance de Jéhovah. Les chrétiens oints ont rempli la terre de “ produits ”, c’est-à-dire d’une riche nourriture spirituelle. Au milieu d’un monde corrompu, ils préservent joyeusement les normes élevées de Dieu. Et Jéhovah continue de leur donner de l’accroissement. En conséquence, leurs millions de compagnons, les autres brebis, “ offrent [à Dieu] un service sacré jour et nuit Puissions-nous ne jamais perdre de vue l’immense privilège que nous avons de bénéficier de ces “ produits ” et de les partager avec autrui ! – TG2001 1/3 p22 §21 Ces chefs religieux se moquaient même de la prédication d’Ésaïe. Ils psalmodiaient à son sujet: “Car c’est ‘ordre sur ordre, ordre sur ordre, cordeau à mesurer sur cordeau à mesurer, cordeau à mesurer sur cordeau à mesurer, ici un peu, là un peu’.” (Isaïe 28:10). À leurs oreilles, Isaïe se répète bizarrement. Il ne cesse de dire: “C’est ce que Jéhovah a ordonné ! C’est ce que Jéhovah a ordonné! C’est ce que Jéhovah exige ! C’est ce que Jéhovah exige !”’ Dans le texte hébreu, Ésaïe 28:10 est un couplet à rimes répétitives, semblables aux rimes d’une chanson enfantine. Voilà comment les chefs religieux voyaient Ésaïe, comme quelqu’un dont les propos répétitifs n’étaient qu’enfantillages. Pareillement au 1er siècle de notre ère, la prédication de Jésus et de ses disciples paraissait répétitive et simplette. Les disciples de Jésus étaient considérés par les chefs religieux juifs comme des maudits, des rustres à l’esprit simple, des hommes non lettrés et ordinaires. C’est souvent ainsi que l’on considère les Témoins de Jéhovah aujourd’hui. Ils n’ont pas fréquenté les séminaires de la Chrétienté et contrairement au clergé, ils ne prennent pas de titres ronflants ni n’emploient un jargon théologique. Aussi les grands de la Chrétienté les méprisent-ils, pensant qu’ils devraient rester à leur place et accorder davantage de respect aux chefs religieux - TG1991 1/6 13-15 Jésus comparé à un fondement. Déjà, Isaïe 28:16 annonçait : “ Voici ce qu’a dit le Souverain Seigneur Jéhovah : ‘ Voici que je pose comme fondement en Sion une pierre, une pierre éprouvée. ’ ” Jéhovah prévoyait depuis longtemps que son Fils serait le fondement de la congrégation chrétienne – TG1998 1/11 Selon Isaïe 28:21 “ Jéhovah se lèvera comme au mont Peratsim, il s’agitera comme dans la basse plaine près de Guibéôn, pour faire son action — son action est étrange — et pour opérer son œuvre — son œuvre est insolite. ”L’ action étrange et l’œuvre insolite ’ que Jéhovah doit accomplir à notre époque désigne la destruction des nations lors d’Har-Maguédôn ip1 p295,301 Isaïe a comparé Jéhovah à un cultivateur qui choisit avec discernement l’instrument qui lui permettra de battre efficacement les différentes sortes de grains. Il décide également de la durée du battage en veillant à ‘ne pas dépiquer [le grain] indéfiniment : “ Est-ce tout au long du jour que le laboureur laboure pour semer, qu’il ameublit et herse son sol ? N’est-ce pas après en avoir aplani la surface qu’il disperse alors le cumin noir et répand le cumin ? Ne doit-il pas mettre le blé, le millet et l’orge à l’endroit fixé, et l’épeautre pour sa lisière ? ” — Isaïe 28:24, 25. Jéhovah “ laboure pour semer ” et “ ameublit et herse son sol ”. Il prépare donc le cœur de ses serviteurs avant de les discipliner. Isaïe a comparé ensuite la correction de Jéhovah à une autre activité du cultivateur : le battage. Selon la dureté de l’enveloppe qui entoure le grain à battre, le cultivateur utilise des instruments différents. Il prend une baguette pour le cumin noir, qui est tendre, et un bâton pour le cumin, mais un traîneau ou une roue de chariot pour les céréales à la bale plus dure. Néanmoins, il ne foule pas le grain dur au point de l’écraser. Pareillement, quand il veut enlever de chez ses serviteurs quelque chose d’indésirable, Jéhovah adapte son action aux besoins et aux circonstances. Jamais il n’est arbitraire ni n’a la main trop lourde. Jéhovah ne discipline pas indéfiniment ses serviteurs qui lui désobéissent. Sa discipline a un but : rendre son peuple plus réceptif à ses conseils et à ses instructions. D’autre part, tout comme le battage est différent selon la céréale moissonnée, de même la façon d’agir de Dieu varie selon ce qui est le plus approprié pour amener telle ou telle personne à se purifier. (Isaïe 28:26-29). – TG2010 1/10 Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ? Isaïe 25:7, 8 « Oui, il engloutira dans cette montagne la face de l’enveloppe [étendue] sur tous les peuples [et] qui les enveloppe, ainsi que le tissu qui est tissé sur toutes les nations. Oui, il engloutira la mort pour toujours ; oui, le Souverain Seigneur Jéhovah essuiera les larmes de dessus tous les visages. Et l’opprobre de son peuple, il l’ôtera de dessus toute la terre, car Jéhovah lui-même [l’]a dit ».- La Bible compare le péché et la mort à un « tissu qui est tissé sur toutes les nations » et qui les « enveloppe. Telle une “ enveloppe ”, une toile épaisse qui nous écrase et nous asphyxie, le péché et la mort accablent l’humanité. Jéhovah promet à ses serviteurs que le péché et la mort seront engloutis ; ils disparaîtront “ de dessus toute la terre ”. TG2009 15/8 p6 Lorsque ce qui est corruptible et mortel revêtira l’incorruptibilité et l’immortalité, ces paroles seront réalisées : “ La mort est engloutie pour toujours. ” “ Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon ? ” (Isaïe 25:8 . L’aiguillon qui produit la mort, c’est le péché, et la force du péché, c’était la Loi, car elle condamnait les pécheurs à mort. Grâce au sacrifice et à la résurrection de Jésus, la mort héritée du pécheur Adam ne l’emportera plus – TG2000 15/7 Avez-vous déjà vu un enfant montrer fièrement son père du doigt et dire avec une joie candide à ses petits camarades : “ C’est mon papa ! ” Les adorateurs de Jéhovah ont tout lieu d’éprouver les mêmes sentiments en ce qui le concerne. La Bible prédit une époque où les fidèles s’exclameront : “ Regardez ! Voici notre Dieu. ” (Isaïe 25:8, 9). Plus nous connaîtrons les qualités de Jéhovah, plus nous aurons la conviction d’avoir le meilleur Père qui soit et l’Ami le plus proche que nous puissions imaginer. Puisque la connaissance des qualités de Jéhovah nous offre bien des raisons de nous approcher de lui, examinons ce que la Bible révèle au sujet de Ses attributs principaux : sa puissance, sa justice, sa sagesse et son amour. TG2003 1/7 p9-14 §4 Si nous aidons les étudiants de la Bible à se rendre compte du privilège qu’ils ont d’apprendre à connaître le seul vrai Dieu vivant, ils en viendront à faire leurs ces paroles d’Isaïe : “ Voici notre Dieu. ” (Is. 25:9). Lorsque nous expliquons sa Parole, il nous faut souligner à quel point l’humanité sera bénie quand Jéhovah réalisera ses desseins au moyen de son gouvernement royal confié à Christ Jésus – km2008 09 À quoi servira le Jour du Jugement ? La Bible parle du Jour du Jugement à venir comme d’une époque réjouissante au cours de laquelle Jéhovah, le Juge de toute la terre, délivrera l’humanité de l’injustice Ceux qui sont morts sans avoir jamais adoré Jéhovah Dieu ni l’avoir connu auront la possibilité de changer et de faire le bien. S’ils saisissent cette possibilité, leur résurrection sera une “ résurrection de vie ”. Mais certains ne voudront pas connaître les voies de Jéhovah. Pour eux, ce sera alors une “ résurrection de jugement ”. À la fin des mille ans du Jour du Jugement, Jéhovah aura ramené toute l’humanité obéissante à la perfection. Isaïe 26:10 « Même si l’on témoigne de la faveur au méchant, il n’apprendra nullement la justice. Au pays de la droiture il agira injustement et ne verra pas la grandeur de Jéhovah » - TG2012 1/9 p. 16-17 La condition des morts - Tout au long de sa vie, Jésus a aidé beaucoup de gens. Pourtant il lui fallait mourir. S’attendait-il à continuer, une fois dans la tombe, à leur porter assistance ? Non. D’ailleurs, il a comparé sa mort imminente à une nuit profonde qui rend tout travail impossible (Jean 9:4). Jésus savait bien que, lorsque leur existence prend fin, les humains sont tout simplement “ sans force dans la mort ”.Isaïe 26:14 « Ils sont morts ; ils ne vivront pas. Sans force dans la mort, ils ne se relèveront pas. C’est pourquoi tu t’es occupé [d’eux] pour les anéantir et détruire toute mention d’eux » TG2010 1/1 p. 19-21 De la résurrection, le prophète Isaïe a brossé ce tableau touchant : “ Que tes morts revivent, que tes cadavres se relèvent ! Que se réveillent et crient de joie ceux qui sont retournés à la poussière ! Car ta rosée est rosée de lumière, et la terre nous rendra vivants ses morts. ” — Isaïe 26:19, La Bible des peuples. N’est-ce pas réconfortant ? Les morts sont dans la situation la plus sûre qu’on puisse imaginer, comme des enfants en sécurité dans le ventre de leur mère. En effet, ceux qui reposent dans la tombe sont parfaitement préservés dans la mémoire infaillible du Dieu Tout-Puissant. Bientôt ils seront ramenés à la vie pour entrer dans un monde heureux et accueillant, tout comme un nouveau-né est accueilli à bras ouverts par une famille pleine d’amour - bhs chap. 7 p. 71-82 Qui sont les ivrognes spirituels aujourd’hui ? Ce sont les chefs religieux de la chrétienté qui mettent leur confiance dans les hommes politiques. Ils titubent comme les ivrognes d’Israël et de Juda, ils s’immiscent dans les affaires politiques et ils aiment être consultés par ceux qu’on appelle les grands de ce monde. Au lieu d’énoncer la vérité biblique, qui est pure, ils tiennent des propos impurs. Leur vue spirituelle étant trouble, ils ne sont pas des guides sûrs pour l’humanité. Isaïe 28 :7,8 « Et ceux-ci aussi — à cause du vin ils se sont égarés et à cause de la boisson enivrante ils ont erré. Prêtre et prophète — ils se sont égarés à cause de la boisson enivrante, ils se sont embrouillés sous l’effet du vin, ils ont erré sous l’effet de la boisson enivrante ; ils se sont égarés dans leurs visions, ils ont vacillé quant à la décision car toutes les tables sont devenues pleines de vomissements infects — il n’y a pas une place qui soit nette. » S’enivrer dans la maison de Dieu est déjà condamnable. Mais les prêtres et les prophètes du temps d’Isaïe sont ivres spirituellement, leur esprit est embrumé par la confiance totale qu’ils placent dans les alliances humaines. Ils se trompent eux-mêmes en pensant que leur façon d’agir est la seule qui soit réaliste ; peut-être se disent-ils qu’ils ont un plan de rechange au cas où la protection de Jéhovah ne suffirait pas. Dans leur ébriété spirituelle, les chefs religieux vomissent des propos révoltants, impurs, qui trahissent leur grave manque de foi dans les promesses de Dieu. - ip-1 chap. 22 p287-301 Le prophète Isaïe a adressé des reproches aux chefs de la nation d’Israël parce qu’ils mettaient leur confiance dans “ le refuge du mensonge ”. (Isaïe 28:15-17.) Dans l’espoir de trouver la sécurité, ils avaient conclu des alliances politiques avec les nations voisines. Ils ne pouvaient pourtant se fier à ces alliances ; elles n’étaient qu’un mensonge. Pareillement aujourd’hui, de nombreux chefs religieux entretiennent des relations avec les dirigeants politiques. Leurs alliances aussi s’avéreront être un “ mensonge ”. (Révélation 17:16, 17.) Elles ne leur procureront pas une sécurité durable. TG2003 1/3 p13-14
  12. JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 17 à 23 ISAÏE 21:1 : Quelle région est appelée « le désert de la mer », et pourquoi ? (w06 1/12 11 § 2). « La déclaration contre le désert de la mer : Comme des ouragans dans le sud quand ils passent, cela vient du désert, d’un pays redoutable » Même si Babylone ne se trouvait à proximité d’aucune mer, il en est fait mention en ces termes. Cela tient aux crues de l’Euphrate et du Tigre qui inondaient chaque année la région, créant une “ mer ” marécageuse. TG2006 Babylone est à cheval sur l’Euphrate ; sa moitié orientale s’étend entre les deux grands fleuves que sont l’Euphrate et le Tigre. Elle est assez éloignée de la mer. Pourquoi, dans ce cas, est-elle appelée “ le désert de la mer ” ? Parce que dans la région de Babylone avait lieu une crue annuelle, qui créait une vaste “ mer ” marécageuse. Toutefois, les Babyloniens ont maîtrisé ce désert d’eau en mettant au point un système complexe de digues, d’écluses et de canaux. Ils se servent ingénieusement des eaux dans le système de défense de la ville. Néanmoins, aucun ouvrage humain ne fera échapper Babylone au jugement divin. Elle était un désert, elle redeviendra un désert. Le malheur est en route ; il se prépare comme l’une de ces violentes tempêtes venant du désert redoutable au sud qui se déchaînent parfois sur Israël - ip-1 215-216 Chaque année, quand le Tigre et l’Euphrate sortaient de leur lit, la région devenait une “ mer-désert ”. Le “désert de la mer” désigne la région de l’antique Babylone. Dans les inscriptions cunéiformes de Mésopotamie, seule la Babylonie méridionale est appelée “le pays de la mer”. La ville de Babylone était située sur le cours inférieur de l’Euphrate, la partie orientale de la cité étant bâtie sur la rive gauche, qui s’étendait jusqu’au Tigre. Les deux fleuves se jetaient dans le golfe Persique, et quand ils débordaient, ils transformaient la Basse Mésopotamie en un désert d’eau, une mer. Pour combattre contre cette “mer”, qui revenait périodiquement, ou tout au moins pour en amoindrir le danger, les Babyloniens construisirent un nombre impressionnant de digues, de canaux, d’écluses et de bassins collecteurs. Dans la Bible, cependant, le terme “mer” désigne parfois l’occident. Dans Ésaïe 21:1, ce mot peut donc se rapporter à la région située à l’ouest des pays d’Élam et de Perse. Dans ce cas, la prophétie signifierait que la Babylonie, qui se trouvait précisément à l’ouest de ces deux pays, allait devenir une solitude, ‘le désert de l’occident’. Livre Babylone (bf) p193-5 Les eaux de l’Euphrate atteignent leur point le plus bas en septembre, puis remontent progressivement jusqu’en mai, où elles atteignent leur niveau normal. La fonte des neiges provoque des crues printanières. La crue annuelle de l’Euphrate et du Tigre explique sans aucun doute pourquoi Isaïe parle de la Babylonie comme du “ désert de la mer ”. (Is 21:1, 2.) “ Le désert de la mer. ” Certains commentateurs pensent que le “ désert [midhbar] de la mer ”, en Isaïe 21:1, est une expression qui désigne le S. de la Babylonie antique. Chaque année, quand le Tigre et l’Euphrate sortaient de leur lit, la région devenait une “ mer-désert ”. ISAÏE 23:17, 18 : En quel sens le gain matériel de Tyr est-il devenu « chose sainte pour Jéhovah » ? (ip-1 253-254 § 22-24). « Oui, il arrivera au bout de soixante-dix ans que Jéhovah s’occupera de Tyr, et elle devra retourner à son salaire et se livrer à la prostitution avec tous les royaumes de la terre sur la surface du sol. 18 Oui, son gain et son salaire deviendront chose sainte pour Jéhovah. Cela ne sera ni amassé ni mis en réserve, car son salaire sera pour ceux qui habitent devant Jéhovah, pour qu’ils mangent à satiété et pour la couverture magnifique ». 23Après la chute de Babylone en 539, la Phénicie devient une satrapie de l’Empire médo-perse. Le monarque perse, Cyrus le Grand, est un souverain tolérant. Sous cette nouvelle domination, Tyr reprendra son ancienne activité ; elle s’évertuera à retrouver sa position de centre commercial mondial, de même qu’une prostituée qu’on a oubliée et qui a perdu sa clientèle cherche à attirer de nouveaux clients en faisant le tour de la ville, jouant de la harpe et chantant des chansons. Tyr atteindra-t-elle son objectif ? Oui. Jéhovah le lui permettra. Avec le temps, la ville insulaire deviendra si prospère que vers la fin du VIe siècle avant notre ère le prophète Zekaria dira : “ Tyr a entrepris de se bâtir un rempart, elle s’est mise à entasser de l’argent comme de la poussière et de l’or comme la boue des rues. ” — Zekaria 9:3. ‘ Son gain deviendra chose sainte ’ 24 Les paroles prophétiques suivantes sont remarquables. “ Son gain et son salaire deviendront chose sainte pour Jéhovah. Cela ne sera ni amassé ni mis en réserve, car son salaire sera pour ceux qui habitent devant Jéhovah, pour qu’ils mangent à satiété et pour la couverture magnifique. ” (Isaïe 23:18). En quel sens le gain matériel de Tyr devient-il chose sainte ? Jéhovah dirige les événements de façon à ce que ce gain soit utilisé selon sa volonté, pour que ses serviteurs mangent à satiété et qu’ils aient une couverture. Cela se produit une fois les Israélites revenus de leur exil à Babylone. Les habitants de Tyr les aident en leur fournissant du bois de cèdre pour rebâtir le temple. Ils reprennent aussi le commerce avec la ville de Jérusalem. À la différence du mot hébreu sakhar (qui désigne ordinairement un salaire payé pour un travail ou pour des services rendus), le terme hébreu ʼèthnan, de la racine nathan (donner), est utilisé dans les Écritures exclusivement au sujet d’un salaire obtenu en se prostituant, au sens propre ou au sens figuré. On considère par conséquent que ce deuxième terme correspond à un cadeau plutôt qu’à un salaire gagné en travaillant, et il est généralement employé en mauvaise part. La Loi interdisait d’apporter au sanctuaire, pour un vœu, soit “ le salaire d’une prostituée ”, soit “ le prix d’un chien ”, cette dernière expression désignant probablement le salaire d’un homosexuel (Dt 23:18). C’est pourquoi, lorsqu’il est dit que le salaire de la prostitution de Tyr avec les nations deviendrait chose sainte pour Jéhovah, cela signifie sans doute que le Très-Haut sanctifierait les gains matériels de cette ville en veillant à ce qu’ils soient utilisés selon sa volonté, pour le bien de ses serviteurs - it-2 p865 Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ? “ En ce jour-là, l’homme tiré du sol portera ses regards sur son Auteur, et ses yeux contempleront le Saint d’Israël lui-même. Et il ne portera pas ses regards vers les autels, l’œuvre de ses mains ; il ne contemplera pas ce que ses doigts ont fait : les poteaux sacrés ou les autels à encens. ” (Isaïe 17:7, 8). Des Israélites tiennent donc compte de l’avertissement de Jéhovah. Par exemple, quand Hizqiya invite les habitants d’Israël à se joindre à Juda pour célébrer la Pâque, des Israélites acceptent et descendent pratiquer le culte pur aux côtés de leurs frères. Néanmoins, la majorité des habitants d’Israël se moquent des messagers qui les invitent. L’apostasie du pays est incurable. C’est pourquoi s’accomplit le conseil de Jéhovah contre lui. L’Assyrie détruit les villes d’Israël, le pays est réduit en solitude, les pâturages ne sont plus productifs. S’il est vrai que la majorité des Israélites n’ont pas écouté Jéhovah, certains se sont tournés vers lui. De la même façon, certaines personnes au sein de la chrétienté réagissent favorablement au message relatif au Royaume. - ip-1 196-197 “ Au temps du soir, eh bien, voyez, c’est une terreur soudaine. Avant le matin — cela n’est plus. Voilà la part de ceux qui nous saccagent, et le lot appartenant à ceux qui nous pillent. ” (Isaïe 17:14). Beaucoup pillent le peuple de Jéhovah en ce qu’ils le traitent durement et sans respect. Parce qu’ils ne font pas partie des religions dominantes du monde, les vrais chrétiens passent pour des proies faciles aux yeux des critiques tortueux et des opposants fanatiques. Malgré tout, les serviteurs de Dieu ont confiance que le “ matin ” où leurs tribulations prendront fin approche à grands pas - ip-1 198-199 Dans la Bible, l’Égypte symbolise souvent le monde de Satan. “ La déclaration contre l’Égypte ” énoncée par Isaïe a-t-elle donc un accomplissement plus grand ? Absolument. Les premiers mots de la prophétie devraient pousser tous ceux qui les entendent à prêter attention : “ Voyez ! Jéhovah est monté sur un nuage rapide et il arrive en Égypte. À coup sûr, les dieux sans valeur de l’Égypte frémiront à cause de lui, et le cœur de l’Égypte fondra au milieu d’elle. ” (Isaïe 19:1). Jéhovah agira bientôt contre l’organisation de Satan. À ce moment-là, il apparaîtra que les dieux de l’actuel système de choses sont sans valeur. “ Le cœur de l’Égypte fondra ” de peur. Jésus annonça cette époque : “ Il y aura [...] angoisse des nations, ne sachant que faire à cause du mugissement de la mer et de son agitation, tandis que les hommes défailliront par peur et attente des choses venant sur la terre habitée. ”- ip-1 chap15 p201 §26 “ En ce jour-là, il y aura cinq villes au pays d’Égypte qui parleront la langue de Canaan et prêteront serment à Jéhovah des armées. La Ville de la Démolition : voilà comment s’appellera une ville. ” (Isaïe 19:18). Dans l’Antiquité, cette prophétie s’accomplit apparemment lorsque des Juifs parlèrent hébreu dans des villes égyptiennes où ils s’étaient enfuis. Aujourd’hui, des personnes qui vivent dans le territoire de l’“ Égypte ” moderne ont appris à parler la “ langue pure ”, la vérité biblique. L’une des cinq villes figurées est appelée “ La Ville de la Démolition ”, ce qui indique qu’une partie de la “ langue pure ” sert à dévoiler l’organisation de Satan et à la ‘ démolir ’. ip-1 p204 La langue pure Grâce à la proclamation effectuée par les serviteurs de Jéhovah, le grand nom divin sera à coup sûr connu dans le présent système de choses. “ En ce jour-là, il y aura un autel pour Jéhovah au milieu du pays d’Égypte, et près de sa frontière une colonne pour Jéhovah. ” (Isaïe 19:19). Ces paroles se rapportent à la position des chrétiens oints, qui sont dans des relations d’alliance avec Dieu. En qualité d’“ autel ”, ils offrent leurs sacrifices ; en qualité de “ colonne et soutien de la vérité ”, ils rendent témoignage à Jéhovah. Ils sont “ au milieu du pays ” en ce sens qu’on les trouve (avec leurs compagnons, les “ autres brebis ”) dans plus de 236 pays et territoires. Toutefois, ils ne font pas partie du monde. Ils sont en quelque sorte à la frontière entre le monde et le Royaume de Dieu, prêts à passer cette frontière et à recevoir leur récompense céleste. ip1 204-205 La guérison spirituelle. Jéhovah accorde une véritable guérison spirituelle à ceux qui se repentent. Cela signifie qu’ils peuvent retrouver son approbation et profiter à nouveau de ses bénédictions (Is 19:22 « Oui, Jéhovah portera un coup à l’Égypte. On portera un coup et on guérira ; ils devront revenir à Jéhovah, et vraiment il se laissera implorer par eux et les guérira » Pareille guérison a pour effet, spirituellement parlant, de fortifier les mains faibles et les genoux vacillants, d’ouvrir les yeux des aveugles et de rendre l’ouïe aux sourds, de guérir les boiteux et de rendre aux muets l’usage de la parole. En revanche, les apostats incorrigibles ne connaissent jamais la guérison, autrement dit, ils ne retrouvent ni la santé ni la prospérité spirituelles. De même, aucune guérison ne fut possible pour l’Égypte et son pharaon, ni pour le “ roi d’Assyrie ”. - it-1 p. 1035-1037 En accomplissement d’Isaïe 21:8, de quel “ guetteur ” Dieu s’est-il servi à notre époque ? Les chrétiens oints de l’esprit, qui assument collectivement la fonction de guetteur, ont attiré l’attention des gens sur la signification des événements mondiaux qui accomplissent les prophéties bibliques. Ils ont aussi aidé ceux qui étudient la Bible à identifier et à proscrire les doctrines et les pratiques non bibliques. Il faut du courage pour crier un message de jugement contre Babylone la Grande. Il faut autre chose encore : de l’endurance. Le guetteur reste à son poste jour et nuit il ne relâche jamais sa vigilance TG2000 1/1 p8,9 Isaïe parla d’un veilleur qui “ cria, comme un lion : ‘ Sur la tour de garde, ô Jéhovah, je me tiens constamment pendant le jour, et à mon poste de garde je suis posté toutes les nuits. ’ ” Quel événement ce guetteur discerna-t-il et proclama-t-il avec la hardiesse d’un lion ? Celui-ci : “ Elle est tombée ! Babylone est tombée, et toutes les images taillées de ses dieux, il [Jéhovah] les a brisées à terre ! ” (Isaïe 21:8, 9). Ce guetteur préfigurait bien la classe moderne de Jean qui, restant aux aguets, utilise le périodique La Tour de Garde et d’autres publications bibliques pour annoncer en tous lieux que Babylone est tombée. re ch36 “ Le Souverain Seigneur, Jéhovah des armées, appellera en ce jour-là aux pleurs et au deuil, à la calvitie et à se ceindre d’une toile de sac. Mais, voyez : l’allégresse et la joie ! On tue des bovins et on abat des moutons, on mange de la viande et on boit du vin : ‘ Qu’on mange et qu’on boive, car demain nous mourrons. ’ ” (Isaïe 22:12, 13). Les habitants de Jérusalem ne manifestaient aucun remords de s’être rebellés contre Jéhovah. Ils ne pleuraient pas, ne se coupaient pas les cheveux ni ne portaient de toile de sac en signe de repentir. S’ils le faisaient, Jéhovah leur épargnerait probablement les horreurs qui les attendaient. Ils préféraient s’abandonner aux plaisirs des sens. On retrouve aujourd’hui le même état d’esprit chez de nombreuses personnes qui n’ont pas foi en Dieu. Comme elles n’ont aucune espérance, ni de ressusciter, ni de vivre sur la terre transformée en paradis, elles ne se refusent rien, en disant : “ Mangeons et buvons, car demain il nous faudra mourir. ”TG2000 15/7 p. 16-20 “ Jéhovah des armées s’est révélé à mes oreilles : ‘ “ Pour cette faute propitiation ne sera pas faite en votre faveur jusqu’à ce que vous mouriez ”, a dit le Souverain Seigneur, Jéhovah des armées. ’ ” (Isaïe 22:14). Le peuple a le cœur tellement endurci qu’il ne sera pas pardonné. Il mourra à coup sûr. C’est une certitude. Le Souverain Seigneur, Jéhovah des armées, l’a dit. En accomplissement des paroles prophétiques d’Isaïe, le malheur frappe deux fois la Jérusalem infidèle. Elle est détruite par les armées de Babylone, et plus tard par celles de Rome. De la même manière, le malheur frappera la chrétienté infidèle, dont les membres prétendent adorer Dieu, mais en réalité le renient par leurs œuvres. Les péchés de la chrétienté, comme ceux des autres religions du monde qui font fi des voies justes de Dieu, “ se sont amoncelés jusqu’au ciel ”. ip-1 233-234 Quand Jésus a-t-il reçu “ la clé de David ”, et quel usage en a-t-il fait ? Lors de son baptême en 29 de notre ère, Jésus est devenu le Roi désigné issu de la lignée de David. Toutefois, Jésus n’a pas reçu la clé de David avant 33, quand il a été élevé à la droite de Dieu dans les cieux. Là, il a hérité de tous les droits inhérents à la royauté davidique. Depuis lors, Jésus a fait usage de cette clé pour ouvrir la voie donnant accès à des possibilités et des privilèges en rapport avec le Royaume. En 1919, Jésus a placé “ la clé de la maison de David ” sur l’épaule de “ l’esclave fidèle et avisé ” en établissant cette classe de l’esclave “ sur tous ses biens ”. — Is. 22:22 « Oui, je mettrai la clé de la maison de David sur son épaule, et il devra ouvrir sans que personne ferme, il devra fermer sans que personne ouvre » - TG2009 15/1 p31 Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ? Mais qu’en sera-t-il des dirigeants politiques ? Seront-ils d’un secours quelconque ? “ Les princes de Tsoân sont vraiment sots. Quant aux sages parmi les conseillers de Pharaon, leur conseil est quelque chose de déraisonnable. ” Isaïe 19:5-11). Comme il est déraisonnable d’espérer que des conseillers humains soient de quelque utilité au jour du jugement ! Même avec toute la connaissance du monde à leur disposition, il leur manque la sagesse divine. Ils rejettent Jéhovah et se tournent vers ce qu’ils appellent la science, vers la philosophie, l’argent, les plaisirs et d’autres substituts de dieux. En conséquence, ils sont totalement ignorants des desseins divins. Ils sont trompés et déconcertés. Leurs œuvres sont vaines (Isaïe 19:12-15). ip-1 chap. 15 p. 202-203 § 29 “ Même si les dirigeants de l’“ Égypte ” sont faibles, “ comme des femmes ”, il reste des personnes qui recherchent la sagesse divine. Les oints de Jéhovah et leurs compagnons ‘ annoncent les vertus de Dieu ’. (Isaïe 19:16 ) Ils font leur possible pour avertir les gens du démantèlement prochain de l’organisation de Satan. Anticipant cette situation, Isaïe dit : “ Le sol de Juda deviendra pour l’Égypte une cause de vertige. Tous ceux auxquels on en fait mention sont dans l’effroi à cause du conseil de Jéhovah des armées qu’il conseille contre lui. ” (Isaïe 19:17). Les fidèles messagers de Jéhovah répandent la vérité ; ils annoncent notamment les plaies prédites par Jéhovah. Cette activité contrarie les chefs religieux du monde - ip-1 chap. 15 p. 203-204 § 30 Isaïe poursuit : “ Il devra servir de signe et de témoignage pour Jéhovah des armées dans le pays d’Égypte ; car ils crieront vers Jéhovah à cause des oppresseurs, et il leur enverra un sauveur, oui un grand sauveur, qui les délivrera vraiment. ” (Isaïe 19:20). Étant un “ signe ” et un “ témoignage ”, les oints sont le fer de lance de la prédication et ils exaltent le nom de Jéhovah dans le système de choses actuel. Dans le monde entier s’élèvent les cris de personnes opprimées, mais, tous autant qu’ils sont, les gouvernements humains sont incapables de les aider. En revanche, Jéhovah enverra un Grand Sauveur, le Roi Jésus Christ, libérer tous les humbles. Quand les derniers jours que nous vivons s’achèveront lors de la guerre d’Har-Maguédôn, Jésus procurera le soulagement et des bénédictions éternelles aux humains qui craignent Dieu. - ip-1 205 Dieu veut que toutes sortes d’hommes acquièrent la connaissance exacte et soient sauvés. C’est pourquoi Isaïe écrit : “ À coup sûr, Jéhovah se fera connaître des Égyptiens ; et les Égyptiens devront connaître Jéhovah en ce jour-là, et ils devront offrir sacrifice et don ; ils devront faire un vœu à Jéhovah et s’en acquitter. Oui, Jéhovah portera un coup à l’Égypte. On portera un coup et on guérira ; ils devront revenir à Jéhovah, et vraiment il se laissera implorer par eux et les guérira. ” (Isaïe 19:21, 22). Des gens issus de toutes les nations qui composent le monde de Satan, des “ Égyptiens ”, en viennent à connaître Jéhovah et à lui offrir un sacrifice, “ le fruit de lèvres qui font une déclaration publique pour son nom ”. Ils font un vœu à Jéhovah en se vouant à lui, et ils s’acquittent de ce vœu en le servant fidèlement tout au long de leur vie. Après avoir porté un “ coup ” au présent système de choses à Har-Maguédôn, Jéhovah se servira de son Royaume pour guérir les humains. Au cours du Règne millénaire de Jésus, l’humanité sera élevée à la perfection spirituelle, mentale, morale et physique : une véritable guérison – ip-1 p205-206 Jéhovah s’adresse maintenant au prophète. Isaïe raconte : “ Voici ce que m’a dit Jéhovah : ‘ Va, poste un guetteur, pour qu’il annonce ce qu’il voit. ’ ” (Isaïe 21:6). Ces paroles introduisent un autre thème important de ce chapitre : celui du guetteur ou garde. Ce thème intéresse tous les vrais chrétiens d’aujourd’hui, car Jésus a encouragé ses disciples à ‘ veiller ’. “ L’esclave fidèle et avisé ” n’a jamais cessé de dire ce qu’il voit au sujet de la proximité du jour de jugement de Dieu et des dangers que comporte le monde corrompu - ip “ Si vous voulez interroger, interrogez. Revenez ! ” (Isaïe 21:12b). L’expression “ Revenez ! ” se rapporte à la succession interminable de ‘ nuits ’ qui attend Édom ou bien le prophète invite les Édomites qui veulent échapper au sort de la nation à se repentir et à ‘ revenir ’ vers Jéhovah. Dans les deux cas, le garde invite à interroger encore. Cette courte déclaration compte beaucoup pour les serviteurs de Jéhovah des temps modernes. Nous comprenons que l’humanité est plongée dans la nuit profonde de la cécité spirituelle et de l’éloignement de Dieu, qui aboutira à la destruction du système de choses actuel. Pendant cette nuit, toutes les étincelles d’espoir que les humains font jaillir en ce qui concerne la paix et la sécurité sont pareilles aux lueurs de l’aube, des lueurs illusoires que suivent des temps encore plus sombres. Une aube véritable approche : l’aube du Règne millénaire de Christ sur la terre. Mais tant que dure la nuit, nous devons suivre les directives de la classe du guetteur en demeurant vigilants sur le plan spirituel et en annonçant courageusement la proximité de la fin du présent système de choses corrompu – ip chap17
  13. JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 11 à 16 ISAÏE 11:1, 10 : Comment Jésus Christ peut-il être à la fois « la racine de Jessé » et une jeune pousse qui sortira « de la souche de Jessé » ? (w06 1/12 9 § 5). « Et une jeune pousse sortira à coup sûr de la souche de Jessé ; et un rejeton issu de ses racines sera fécond » « Oui, voici ce qui arrivera en ce jour-là : il y aura la racine de Jessé qui se dressera comme un signal pour les peuples. Vers lui les nations se tourneront d’un air interrogateur, et son lieu de repos deviendra bel et bien glorieux » Jésus est sorti “ de la souche de Jessé ” ; par les liens du sang, il était un descendant de Jessé, par David le fils de Jessé (Matthieu 1:1-6 ; Luc 3:23-32). Toutefois, le fait que Jésus soit investi du pouvoir royal a transformé ses liens de parenté avec ses ancêtres. Parce qu’il a reçu le pouvoir et l’autorité pour accorder aux humains obéissants la vie éternelle sur la terre, Jésus devient leur “ Père éternel ”. (Isaïe 9:6.) De ce fait, il est également “ la racine ” de ses ancêtres, dont Jessé. - TG2006 Le Messie promis est prophétiquement appelé “ une jeune pousse [...] de la souche de Jessé [le père du roi David] ” et “ un rejeton ”, ainsi que “ la racine de Jessé qui se dressera comme un signal pour les peuples ”. (Isaïe 11:1, 10.) Puisqu’il naquit dans la lignée royale de David, fils de Jessé, Jésus était une jeune pousse de Jessé. D’autre part, en tant que racine de Jessé, il fut Celui qui fit de nouveau germer la dynastie davidique, en lui donnant vie et soutien pour toujours - re 84 Les termes “ jeune pousse ” et “ rejeton ” indiquent l’un et l’autre que le Messie sera le descendant de Jessé par son fils David, qui fut oint d’huile comme roi d’Israël. Quand le vrai Messie arrivera, ce “ rejeton ” de la maison de David devra produire de bons fruits. Selon la parenté physique, Jessé et David étaient les ancêtres de Jésus; ils étaient la racine, et lui le descendant ou la branche. Ésaïe 11:1 dit à propos du Messie à venir: “Et une petite pousse devra sortir de la souche de Jessé; et un rejeton issu de ses racines sera fécond.” De même, en Révélation 22:16, Jésus se présente comme “le descendant de David”. Mais il parle aussi de lui-même comme de ‘la racine de David’. Pourquoi ? Dans un sens, Jésus est la “racine” de Jessé et de David parce que, grâce à lui, leur lignée généalogique subsiste. Aucun homme aujourd’hui ne peut prouver qu’il appartient à la tribu de Lévi, de Dan, ni même de Juda; cependant, nous pouvons être sûrs que la lignée de Jessé et de David subsiste parce que Jésus est maintenant vivant dans le ciel – TG1994 15/8 p31 Pourquoi la méchanceté ne prendra-t-elle plus jamais racine ? — Isaïe 11 :1 « Et une jeune pousse sortira à coup sûr de la souche de Jessé ; et un rejeton issu de ses racines sera fécond » Parce que la planète passera sous la domination directe de Jésus Christ, la méchanceté ne prendra plus jamais racine. La terre sera à tous égards un paradis, pour la louange éternelle de son Créateur. g 5/08 p. 10-11 ISAÏE 13:17 : En quel sens les Mèdes tenaient-ils l’argent pour rien et ne prenaient-ils pas plaisir en l’or ? (w06 1/12 10 § 9). “ Voici que je suscite contre eux les Mèdes, qui tiennent pour rien l’argent et qui, en ce qui concerne l’or, n’y prennent pas plaisir » Les Mèdes et les Perses accordaient plus d’importance à la gloire résultant d’une conquête qu’au butin rapporté. Cyrus a, par exemple, donné aux Israélites qui retournaient dans leur pays les ustensiles d’or et d’argent pillés par Neboukadnetsar dans le temple de Jéhovah. Le mépris des Mèdes pour l’argent et l’or indique sans doute que, s’ils s’attaquèrent à Babylone, c’était avant tout dans le but de la prendre plutôt que de faire du butin ; par conséquent, aucun pot-de-vin ni aucune proposition de tribut ne les détourneraient de l’objectif recherché. Comme pour les Perses, l’arme principale des Mèdes était l’arc. Les arcs en bois, parfois sertis de bronze ou de cuivre. Les Mèdes et les Perses étaient passés maîtres dans le tir à l’arc. Les Mèdes et les Perses ne recherchaient ni l’argent ni l’or, mais la conquête- it-2 243 Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ? Isaïe prédit d’autres caractéristiques du Messie : “ Il ne jugera pas sur ce qui se montrera à ses yeux, et il ne reprendra pas d’après ce qu’entendront ses oreilles. ” (Isaïe 11:3b). Si vous deviez comparaître devant un tribunal, ne seriez-vous pas reconnaissant d’avoir un tel juge ? Dans son rôle de Juge de toute l’humanité, le Messie n’est pas influencé par des arguments mensongers, par d’astucieuses tactiques de magistrats, par des rumeurs ou par des facteurs superficiels tels que la richesse. Son œil perce la tromperie et il regarde au-delà des apparences peu flatteuses ; il discerne “ la personne cachée du cœur ”, “ l’homme caché ”. (1 Pierre 3:4) L’exemple par excellence laissé par Jésus constitue le modèle à suivre pour tous ceux qui sont appelés à juger des affaires dans la congrégation chrétienne – ip1 p160-161 §9 Comment la prophétie d’Isaïe 11:6-9 s’accomplit-elle de nos jours ? La prophétie d’Isaïe 11:6-9 présente une image touchante de paix et d’harmonie entre des bêtes sauvages d’un côté et des humains avec leurs animaux domestiques de l’autre. Cette scène a-t-elle un accomplissement de nos jours ? Oui. Au verset 9, nous découvrons pourquoi les fauves ne causeraient « aucun mal et [...] aucun ravage » : « Car vraiment la terre sera remplie de la connaissance de Jéhovah comme les eaux recouvrent la mer. » La « connaissance de Jéhovah » modifie-t-elle le comportement des animaux ? Non, ce sont des humains qui sont transformés quand ils apprennent à connaître le Dieu Très-Haut et à imiter sa nature paisible. Qu’il est émouvant de voir cette prophétie se réaliser dans notre paradis spirituel ! Sous l’action du Royaume, les disciples de Christ se débarrassent de tendances cruelles et bestiales pour vivre en paix avec leurs frères et sœurs. - kr 233-234 Isaïe 11:6-9. Cette prophétie ne fait-elle que prédire une époque où les animaux vivront en harmonie avec les humains ? Non, elle en dit davantage. Remarquez la dernière partie de ce passage. Elle indique ce qui suscite cette transformation : “ La terre sera remplie de la connaissance de Jéhovah. ” La connaissance de Dieu change-t-elle le comportement des animaux ? Non. Mais elle peut changer les humains, et elle le fait ! Cette prophétie prédit que ceux qui auraient des tendances animales les abandonneraient et cultiveraient une personnalité semblable à celle de Christ parce qu’ils apprendraient et appliqueraient ce que la Bible enseigne. TG2010 1/9 7-9 Dans le monde nouveau, nous profiterons pleinement des bienfaits du paradis spirituel. Et ce paradis aura son équivalent physique parfait : un paradis littéral dominé par le Royaume de Dieu. Durant cette période de rétablissement mondial, Jéhovah continuera de façonner les habitants de la terre, en les instruisant dans une mesure qu’on a du mal à imaginer aujourd’hui (Is. 11:9). De plus, il rendra notre esprit et notre corps parfaits, pour que nous puissions assimiler son enseignement et faire sa volonté parfaitement. Soyons donc déterminés à continuer de nous soumettre à Jéhovah et à lui montrer que nous voyons son travail de modelage comme une preuve d’amour – TG2016 6juin p6-10 §9 Les humains peuvent-ils vraiment tenir dans la soumission l’ensemble des animaux et vivre en paix avec eux ? Quantité de personnes entretiennent des liens étroits avec leur animal de compagnie, par exemple leur chien ou leur chat. Est-ce envisageable avec des animaux sauvages ? Selon un ouvrage, “ les savants qui ont pu les approcher suffisamment et assez longtemps pour les observer constatent que tous les mammifères ont une vie affective ”. Naturellement, les animaux prennent peur ou deviennent agressifs s’ils se sentent menacés. Mais sont-ils capables de sentiments affectueux ? Le même ouvrage ajoute : “ C’est dans ses rapports avec sa progéniture que le mammifère témoigne de son attribut le plus noble : son immense capacité d’attachement et d’amour. ” On ne devrait donc pas s’étonner de lire dans la Bible que la paix régnera entre les humains et les animaux. (Isaïe 11:6-9) Rappelons que, lorsque Noé et sa famille sont sortis de l’arche après le déluge, Jéhovah leur a dit : “ Une crainte de vous et une terreur de vous continuera d’être sur toute créature vivante de la terre. ” Depuis, nombre d’animaux ont le réflexe autoprotecteur de fuir les humains (Gen. 9:2, 3). Mais Jéhovah peut très bien supprimer une partie de cette crainte, de cette terreur, pour que les humains puissent s’acquitter de leur mission originelle à l’égard des animaux (Hosh. 2:18). Que de moments joyeux connaîtront ceux qui vivront alors sur la terre ! TG2012 15/9 p9-10 §8-9 Lorsque survient la persécution, en quelque lieu que ce soit, les serviteurs de Jéhovah, qui ont confiance en lui, sont rafraîchis, fortifiés par l’eau de vérité salvatrice. C’est ainsi que dit Isaïe 12:3-5: “À coup sûr, vous puiserez de l’eau avec exultation aux sources du salut. Et, certes, vous direz en ce jour-là: ‘Rendez grâce à Jéhovah. Invoquez son nom. Faites connaître parmi les peuples ses manières d’agir. Faites mention de ceci: que son nom est mis en haut. Exécutez des mélodies pour Jéhovah, car il a agi d’une manière extraordinaire. On fait connaître cela par toute la terre.’” Puissions-nous continuer de boire à longs traits cette eau de la vérité du Royaume et magnifier le nom de notre Souverain Seigneur Jéhovah avec gratitude! Pleinement confiants en Jéhovah, ‘prêchons la parole; faisons-le avec insistance en période favorable et en période difficile’. Quoi que puissent faire ceux qui s’opposent à nous, Jah Jéhovah nous guidera avec amour sur le chemin du salut - TG1988 15/1 p11 §5 “ Moi, j’ai donné l’ordre à mes sanctifiés. J’ai aussi appelé mes forts pour manifester ma colère, mes personnes qu’anime une joie extrême. Écoutez ! Une foule dans les montagnes, quelque chose comme un peuple nombreux ! Écoutez ! Le tumulte des royaumes, des nations réunies ! Jéhovah des armées passe en revue l’armée de guerre. ” (Isaïe 13:3, 4). Qui sont ces “ sanctifiés ” chargés de rabaisser l’arrogante Babylone ? Il s’agit d’armées coalisées de différentes nations, “ des nations réunies ”. Ils descendent d’une lointaine région montagneuse contre Babylone. “ Ils viennent du pays lointain, de l’extrémité des cieux. ” (Isaïe 13:5). En quel sens sont-ils sanctifiés ? Certainement pas dans le sens où ils seraient saints. Ils constituent en effet des armées païennes qui n’ont rien à faire du service de Jéhovah. Toutefois, dans les Écritures hébraïques, “ sanctifié ” signifie “ mis à part afin d’être employé par Dieu ”. Jéhovah peut sanctifier les armées des nations et se servir de leurs ambitions égoïstes pour exprimer sa colère. Il s’est servi de l’Assyrie de cette manière. C’est ainsi qu’il se servira de Babylone (Isaïe 10:5 ; Jérémie 25:9). Et il se servira d’autres nations pour punir Babylone la Grande où Jéhovah exécutera son jugement contre elle. ip-1 chap. 14 p. 172-188 Jéhovah se sert parfois des nations pour discipliner ses serviteurs en raison de leur méchanceté. Même dans ces circonstances, toutefois, il n’admet pas que les nations se montrent inutilement cruelles, orgueilleuses ou hostiles au vrai culte. C’est pourquoi, longtemps à l’avance, il inspire Isaïe afin que celui-ci rédige “ la déclaration contre Babylone ”. (Isaïe 13:1.) Cela dit, Babylone ne constituera une menace que plus tard. Aux jours d’Isaïe, c’est l’Assyrie qui opprime le peuple de l’alliance de Dieu. L’Assyrie détruit Israël, le royaume du Nord, et dévaste une bonne partie de Juda. Mais son triomphe a ses limites. Isaïe écrit en effet : “ Jéhovah des armées l’a juré, en disant : ‘ Vraiment, comme je l’ai imaginé, ainsi cela arrivera sans faute ; [...] afin de briser l’Assyrien dans mon pays et pour que je le foule aux pieds sur mes montagnes ; pour que son joug se retire bel et bien de dessus eux et que sa charge se retire de dessus leur épaule. ’ ” (Isaïe 14:24, 25). Peu après qu’Isaïe a énoncé cette prophétie, la menace assyrienne cesse de planer sur Juda. La dernière déclaration de Jéhovah dans cette prophétie du livre d’Isaïe s’applique non seulement à la Babylone antique, mais encore à Babylone la Grande : “ Je me lèverai contre eux [...]. Oui, je retrancherai de Babylone nom et reste, lignée et postérité [...]. Oui, j’en ferai la possession des porcs-épics et des étangs d’eau couverts de roseaux ; oui, je la balaierai avec le balai de l’anéantissement. ” (Isaïe 14:22, 23). Les ruines désolées de la Babylone antique montrent ce que Jéhovah fera bientôt à Babylone la Grande. Quel réconfort pour les humains qui aiment le vrai culte ! Quel encouragement à ne jamais laisser s’implanter en nous les défauts sataniques que sont l’orgueil, l’arrogance ou la cruauté – ip-1 p188 §31 Jéhovah demande à ses serviteurs d’acquérir et de cultiver une foi solide en lui et en ses promesses. Une telle foi nous donne l’assurance absolue qu’il fera ce qu’il a promis. Sa Parole inspirée déclare : “ Jéhovah des armées l’a juré, en disant : ‘ Vraiment, comme je l’ai imaginé, ainsi cela arrivera sans faute ; comme je l’ai conseillé, cela se réalisera. ’ ” — Isaïe 14:24. L’expression “ Jéhovah des armées l’a juré ” indique qu’il fait le serment solennel de réaliser ses promesses. C’est pourquoi, si nous plaçons notre confiance en Jéhovah et nous laissons guider par sa sagesse, nos sentiers mèneront sans faute à la vie éternelle, car la sagesse de Dieu est “ un arbre de vie pour ceux qui la saisissent ”- TG1998 15/4 p14 §1,2 D’un bout à l’autre du récit biblique, Dieu exerce toujours sa prescience et la prédestination en rapport avec ses desseins et sa volonté. Puisque ses desseins se réalisent infailliblement, Dieu peut en connaître d’avance les résultats, l’aboutissement, et il peut les déterminer d’avance ainsi que les étapes par lesquelles il juge bon de les mener à bien (Is 14:24-27 « Jéhovah des armées l’a juré, en disant : “ Vraiment, comme je l’ai imaginé, ainsi cela arrivera sans faute ; comme je l’ai conseillé, cela se réalisera, afin de briser l’Assyrien dans mon pays et pour que je le foule aux pieds sur mes montagnes ; pour que son joug se retire bel et bien de dessus eux et que sa charge se retire de dessus leur épaule. ” Voilà le conseil qui est conseillé contre toute la terre, et voilà la main qui est tendue contre toutes les nations. 27 Car Jéhovah des armées lui-même l’a conseillé, et qui peut l’annuler ? Sa main est tendue, et qui peut la faire retourner en arrière ? »). It-2 p640-648 Jéhovah est si grand que les nations ne sont à ses yeux que comme une fine couche de poussière sur une balance ou comme la dernière goutte qui tombe d’un seau. Aux yeux de Jéhovah, qui est très haut au-dessus du globe terrestre, les hommes ressemblent à des sauterelles, tant ils lui paraissent petits (chapitre 40). Jéhovah étant un tel Dieu, nous pouvons puiser du courage dans ses promesses. Ce qu’il a dit devra arriver, et sa parole aura assurément du succès. C’est ce qu’il a affirmé à plusieurs reprises. — Is. 14:24, 27 - TG1976 1/6 Même si elle s’exprima un certain temps de façon visible par le moyen du royaume israélite, la royauté de Jéhovah Dieu est une souveraineté de portée universelle. Qu’elle soit ou non reconnue par les peuples et les royaumes de l’humanité, sa royauté est absolue et inchangeable, et toute la terre fait partie de son domaine légitime. Parce qu’il est le Créateur, Jéhovah exerce sa volonté souveraine dans le ciel et sur la terre, conformément à ses desseins, n’ayant de comptes à rendre à personne et pourtant, il agit toujours en harmonie avec ses principes justes – Isaïe 14 :26,27 « Voilà le conseil qui est conseillé contre toute la terre, et voilà la main qui est tendue contre toutes les nations. Car Jéhovah des armées lui-même [l’]a conseillé, et qui peut [l’]annuler ? Sa main est tendue, et qui peut la faire retourner en arrière ? » - it-2 p823 Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ? L’unité caractérise le culte du vrai Dieu - Les vrais chrétiens sont unis parce qu’ils voient dans le Royaume de Dieu l’unique espoir de l’humanité. Ils savent que ce Royaume remplacera sous peu les gouvernements terrestres et que les humains obéissants connaîtront alors la paix véritable (Is. 11:4-9 ) Les vrais chrétiens restent neutres dans les conflits ; c’est la raison pour laquelle ils demeurent unis même quand autour d’eux leurs contemporains se font la guerre. – TG2010 15/9 p12-16 Le dessein de Dieu qui est de faire de la terre un paradis s’accomplira sous l’autorité de son Royaume. Les humains seront en paix avec les animaux. Les Saintes Écritures déclarent : “ Oui, le loup résidera quelque temps avec l’agneau, et le léopard se couchera avec le chevreau, [...] le nourrisson jouera sur le trou du cobra. ” — Isaïe 11:6-8 - gu 26 Comment se réaliseront les paroles d’Isaïe 11:9 ? Christ, accompagné de ses adjoints, poursuivra également le programme d’instruction spirituelle qu’il a inauguré il y a 2 000 ans. Ainsi se réaliseront les paroles d’Isaïe 11:9 : La terre sera remplie de la connaissance de Jéhovah comme les eaux recouvrent la mer. ” Ce programme d’instruction comprendra certainement des directives sur la façon de prendre soin de la terre et de ses innombrables animaux, mission initialement confiée à Adam. À la fin des 1 000 ans, Dieu aura accompli son dessein originel et le sacrifice rédempteur aura pleinement rempli son rôle. TG2010 15/12p16-20 Sanctifions le nom de Dieu : Le nom de Dieu ne peut être rendu plus saint qu’il n’est, mais par notre conduite pure et notre participation à la prédication du Royaume, nous montrons tout l’honneur que nous accordons au nom de Dieu. Nous nous exclamons : “ Rendez grâces à Jéhovah. Invoquez son nom. Faites connaître parmi les peuples ses manières d’agir. Mentionnez que son nom est élevé. ” (Is. 12:4). Comment pouvons-nous faire cela ? Nous pouvons saisir toutes les occasions de proclamer le nom de Jéhovah et tout ce qu’il représente. Qu’elle soit organisée ou informelle, de maison en maison ou de magasin en magasin, dans la rue ou par téléphone, notre prédication honore Jéhovah. Quand des gens s’intéressent à notre message, nous devrions prendre un rendez-vous précis pour leur rendre une nouvelle visite et leur en apprendre davantage sur Jéhovah. Cela veut dire que nous respecterons sans faute ces rendez-vous et persévérerons dans nos efforts visant à commencer des études bibliques. Nous sommes heureux de voir chaque année plusieurs centaines de milliers de personnes en venir à connaître, à respecter et à sanctifier le nom magnifique de Jéhovah. Km 8/1999 p1 §3-4 Isaïe 13:9 « Voyez ! Le jour de Jéhovah arrive, cruel avec fureur et avec ardente colère, pour faire du pays un objet de stupéfaction et pour en anéantir les pécheurs [du pays] » - Aujourd’hui, les vrais chrétiens attendent eux aussi avec impatience l’arrivée d’un jour particulier. Il s’agit du grand “ jour de Jéhovah qui désigne une époque particulière où Jéhovah exécutera son jugement sur ses ennemis et où il glorifiera son grand Nom – TG2006 15/12 p15-19 PEUT-ON CROIRE CE QUE DIT LA BIBLE ? Ses prophéties fiables. La Bible a prédit 200 ans à l’avance que la ville antique de Babylone serait renversée (Isaïe 13:17-22). Elle a révélé de quelle façon cette ville serait prise, mais aussi le nom de son conquérant ! (Isaïe 45:1-3). La Bible contient beaucoup d’autres prophéties qui se sont accomplies dans les moindres détails. Mais n’est-ce pas ce qu’on attend logiquement d’un livre qui dit être la Parole de Dieu ? Tract (T-30 p1-4) La Bible Une précision audacieuse. Isaïe fait une prédiction encore plus surprenante à propos de Babylone : “ Elle ne sera jamais habitée. ” (Isaïe 13:19, 20). Prédire la désolation définitive d’une ville prospère occupant une position stratégique était assurément audacieux. On s’attendrait normalement à ce qu’une telle ville, si elle était démolie, soit reconstruite. Après sa chute, Babylone a continué de subsister quelque temps, mais les paroles d’Isaïe se sont finalement accomplies : aujourd’hui, l’emplacement de cette ville est “ dévasté, brûlant, désert et poussièreux . Quand on y pense, la portée de la prophétie d’Isaïe est impressionnante. Sa prédiction reviendrait à annoncer avec précision comment une ville moderne, telle que New York ou Paris, serait détruite dans 200 ans, et à affirmer catégoriquement qu’elle ne serait plus jamais habitée. Le plus remarquable dans la prophétie d’Isaïe c’est qu’elle s’est réalisée – RV 2007/11 p9 Si tu vis dans une région du monde où la paix est fragile, tu pourrais demander à ton interlocuteur : « Pensez-vous qu’un jour on puisse lire dans les journaux : “Toute la terre est en paix, le calme est revenu, les gens poussent des cris de joie” ? C’est ce que la Bible dit en Isaïe 14:7. D’ailleurs, la Bible contient de nombreuses promesses de Dieu annonçant un avenir paisible. » Puis, propose de lire une de ces promesses dans la Bible. TG2014 15/8 §16 Le nom Lucifer est-il un nom que la Bible attribue à Satan ? Isaïe 14:12 « Ah ! Comme tu es tombé du ciel, toi, brillant, fils de l’aurore ! Comme tu as été abattu à terre, toi qui affaiblissais les nations ! » Le nom Lucifer ne figure qu’une fois dans les Écritures, encore n’est-il employé que dans certaines versions de la Bible seulement. Par exemple, la Bible Liénart rend ainsi Isaïe 14:12 : “ Comment es-tu tombé du ciel, Lucifer, fils de l’aurore ? ”Le mot hébreu traduit par “ Lucifer ” signifie “ brillant ”. Il s’agit donc d’une déclaration fondamentalement adressée à la dynastie babylonienne. L’orgueil des dirigeants babyloniens reflétait sans conteste l’état d’esprit de Satan le Diable. Lui aussi est assoiffé de pouvoir et souhaiterait se placer au-dessus de Jéhovah Dieu. Mais Lucifer n’est pas un nom que les Écritures attribuent à Satan – TG2002 15/9 p30 BRILLANT - Terme descriptif appliqué au “ roi de Babylone ”. (Is 14:4, 12.) L’expression hébraïque ainsi traduite vient d’une racine qui signifie “ briller ”. La traduction “ Lucifer ” dérive de la Vulgate. Le “ brillant ” dit en son cœur : “ Au-dessus des étoiles de Dieu j’élèverai mon trône, et je m’assiérai sur la montagne de réunion. ” (Is 14:13). La Bible montre que la “ montagne de réunion ” correspond au mont Sion. Puisque les étoiles représentent parfois des rois, les “ étoiles de Dieu ” doivent être les rois de la dynastie davidique qui ont régné depuis le mont Sion. Le “ roi de Babylone ” (la dynastie des rois babyloniens), avec la même tournure d’esprit que Satan le dieu de ce système de choses, trahit son ambition d’élever son trône “ au-dessus des étoiles de Dieu ” en souhaitant réduire les rois de la lignée de David à l’état de simples vassaux pour finalement les détrôner. Comme les étoiles qui diffusent la lumière, le “ roi de Babylone ” brilla avec éclat dans le monde antique et put être appelé “ brillant ”.
  14. JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 6 à 10 ISAÏE 7:3, 4 : Pourquoi Jéhovah a-t-il permis au méchant roi Ahaz d’en réchapper ? (w06 1/12 9 § 3). « Alors Jéhovah dit à Isaïe : “ S’il te plaît, sors à la rencontre d’Ahaz, toi et Shéar-Yashoub ton fils, vers l’extrémité du canal de la piscine supérieure, près de la grande route du champ du blanchisseur. 4 Et tu devras lui dire : ‘ Prends garde et reste calme. N’aie pas peur et que ton cœur ne soit pas lâche à cause de ces deux bouts de tisons fumants, à cause de la brûlante colère de Retsîn et de la Syrie, et du fils de Remalia », Les rois de Syrie et d’Israël avaient prévu de détrôner Ahaz, le roi de Juda, et d’installer à sa place un dirigeant fantoche, le fils de Tabéel, un homme qui n’était pas un descendant de David. Cette machination diabolique rendrait inopérante l’alliance relative au Royaume conclue avec David. Jéhovah a permis à Ahaz d’être sauvé afin de préserver la lignée à laquelle appartiendrait le “ Prince de paix ” promis Quel était le dessein du Diable? Effrayer le roi Ahaz de Juda pour le pousser à contracter une alliance néfaste avec le roi d’Assyrie. Mais comment y parviendrait-il? Il amena les rois Pécah d’Israël et Rezin de Syrie à se coaliser contre la maison de David. Ceux-ci conspirèrent pour destituer Achaz de Juda et introniser le fils de Tabéel, un homme qui leur était acquis et dont ils feraient un roi fantoche. Qui était ce fils de Tabéel? Il n’était pas, et c’est important, descendant de la maison de David. L’alliance divine pour le Royaume ne pouvait donc pas se transmettre par son intermédiaire jusqu’à son Héritier permanent ou “Prince de paix”. Ce fils de Tabéel qui devait prendre place sur le trône de Juda était un homme de leur parti, et non l’homme de Dieu. Ainsi, la Bible dénonce les manœuvres de Satan pour empêcher que ne s’accomplisse l’alliance relative au Royaume conclue par Jéhovah avec David. Quelle fut la réaction du roi devant cette menace? Son peuple et lui commencèrent à frémir de peur. Jéhovah adressa donc à Ahaz des paroles encourageantes pour le dissuader de rechercher un appui auprès du roi d’Assyrie, le chef de la puissance mondiale qui se levait alors, en concluant une alliance avec lui. Il envoya son prophète Isaïe à la rencontre d’Ahaz en le chargeant de ce message, consigné en Isaïe 7:4-9 - Jéhovah annonçait ainsi l’échec des conspirateurs. Le moment était venu pour Dieu d’énoncer une prophétie de la plus haute importance, car elle annonçait l’Héritier royal de l’alliance du Royaume scellée avec David – TG1987 1/ 4 ISAÏE 8:1-4 : Comment cette prophétie s’est-elle accomplie ? (it-1 1206-1207 ; ip-1 111-112 § 23-24). « Alors Jéhovah me dit : “ Prends pour toi une grande tablette et écris dessus avec le stylet du mortel : ‘ Maher-Shalal-Hash-Baz. ’ Et que j’aie pour moi l’attestation de témoins fidèles, Ouriya le prêtre et Zekaria le fils de Yebérékia. ” Puis je m’approchai de la prophétesse, elle devint enceinte et par la suite mit au monde un fils. Alors Jéhovah me dit : “ Appelle-le du nom de Maher-Shalal-Hash-Baz, car avant que le garçon sache crier : ‘ Mon père ! ’ et : ‘ Ma mère ! ’ on emportera les ressources de Damas et le butin de Samarie devant le roi d’Assyrie ». Un autre fils d’Isaïe reçut un nom avant sa conception, et ce nom fut écrit sur une tablette et attesté par des témoins fidèles. Apparemment, l’affaire fut gardée secrète jusqu’après la naissance du fils ; alors les témoins purent se présenter et attester que le prophète avait prédit la naissance, démontrant ainsi que l’événement avait une signification prophétique. Sur l’ordre de Dieu, le garçon fut appelé Maher-Shalal-Hash-Baz, nom qui signifie “ Dépêche-toi, ô Butin ! Il s’est hâté au Pillage ” ou “ Se dépêchant vers le Butin, Il s’est hâté au Pillage ”. Il était dit qu’avant que ce fils sache crier : “ Mon père ! ” et : “ Ma mère ! ” serait ôtée la menace que la conspiration entre la Syrie et le royaume des dix tribus d’Israël faisait peser sur Juda – it-1 Le nom Maher-Shalal-Hash-Baz signifie “ Dépêche-toi, ô Butin ! Il s’est hâté au Pillage ”. Isaïe demande à deux hommes respectés de la communauté d’attester qu’il a écrit ce nom sur une grande tablette, de façon qu’ils puissent par la suite confirmer l’authenticité du document. Mais ce signe doit être confirmé par un deuxième signe. Tant la grande tablette que le nouveau-né serviront de signes certifiant que l’Assyrie pillera bientôt la Syrie et Israël, les oppresseurs de Juda. Quand exactement ? Avant que le garçon ne soit capable de prononcer les premiers mots que la plupart des bébés apprennent : “ père ” et “ mère ”. La précision de cette prédiction devrait inciter le peuple à mettre sa confiance en Jéhovah. Quoiqu’elle risque d’amener certains à se moquer d’Isaïe et de ses fils. Peu importe, les paroles prophétiques d’Isaïe s’accompliront – ip-1 La prophétie annonçait que Juda serait bientôt soulagé ; ce soulagement vint lorsque l’Assyrie s’interposa dans la campagne menée contre Juda par le roi Retsîn de Syrie et le roi Péqah d’Israël. Les Assyriens s’emparèrent de Damas, puis, en 740 avant notre ère, ils pillèrent et détruisirent le royaume d’Israël, accomplissant ainsi tout le sens prophétique du nom donné au garçon (2 Rois 16:5-9 ; 17:1-6). Cependant, au lieu de se confier en Jéhovah, le roi Ahaz avait essayé d’écarter la menace que représentaient la Syrie et Israël en achetant la protection du roi d’Assyrie au moyen d’un pot-de-vin. À cause de cela, Jéhovah laissa l’Assyrie devenir une grave menace pour Juda et même envahir le pays jusqu’à Jérusalem, conformément à l’avertissement d’Isaïe. — Isaïe 7:17-20. 23 Isaïe revient maintenant à la situation présente. Alors que Jérusalem est toujours assiégée par la coalition syro-israélite, il rapporte : “ Jéhovah me dit : ‘ Prends pour toi une grande tablette et écris dessus avec le stylet du mortel : “ Maher-Shalal-Hash-Baz. ” Et que j’aie pour moi l’attestation de témoins fidèles, Ouriya le prêtre et Zekaria le fils de Ye-bérékia. ’ ” (Isaïe 8:1,2). Le nom Maher-Shalal-Hash-Baz signifie “ Dépêche-toi, ô Butin ! Il s’est hâté au Pillage ”. Isaïe demande à deux hommes respectés de la communauté d’attester qu’il a écrit ce nom sur une grande tablette, de façon qu’ils puissent par la suite confirmer l’authenticité du document. Mais ce signe doit être confirmé par un deuxième signe. ip 24 Isaïe déclare : “ Puis je m’approchai de la prophétesse, elle devint enceinte et par la suite mit au monde un fils. Alors Jéhovah me dit : ‘ Appelle-le du nom de Maher-Shalal-Hash-Baz, car avant que le garçon sache crier : “ Mon père ! ” et : “ Ma mère ! ” on emportera les ressources de Damas et le butin de Samarie devant le roi d’Assyrie. ’ ” (Isaïe 8:3,4). Tant la grande tablette que le nouveau-né serviront de signes certifiant que l’Assyrie pillera bientôt la Syrie et Israël, les oppresseurs de Juda. Quand exactement ? Avant que le garçon ne soit capable de prononcer les premiers mots que la plupart des bébés apprennent : “ père ” et “ mère ”. La précision de cette prédiction devrait inciter le peuple à mettre sa confiance en Jéhovah. Quoiqu’elle risque d’amener certains à se moquer d’Isaïe et de ses fils. Peu importe, les paro-les prophétiques d’Isaïe s’accompliront - ip Les chrétiens peuvent tirer un enseignement des avertissements répétés d’Isaïe. L’apôtre Paul révéla que, dans cette préfiguration historique, Isaïe représentait Jésus Christ et les fils du prophète annonçaient les disciples oints de Jésus (Hébreux 2:10-13). Par le moyen de ses disciples oints sur la terre, Jésus ne cesse de rappeler aux vrais chrétiens la nécessité de ‘ se tenir éveillés ’ durant les temps critiques que nous vivons. Parallèlement, les opposants qui ne se repentent pas sont avertis de la destruction qui les attend, même si souvent ils tournent ces avertissements en ridicule. La réalisation, à l’époque d’Isaïe, de prophéties qui donnaient des repères temporels garantit que Dieu respectera son calendrier à notre époque, que sa parole “ se réalisera à coup sûr. Elle ne sera pas en retard ”. Habaqouq 2:3. - ip112 Isaïe était marié. Sa femme est appelée “ la prophétesse ” (Is 8:3), terme qui semble désigner plus que la femme d’un prophète. Selon toute apparence, à l’instar de Débora au temps des juges et de Houlda sous le règne de Yoshiya, elle avait reçu une mission prophétique de Jéhovah. Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ? Isaïe est émerveillé non seulement par ce qu’il voit (il s’agit d’une vision, elle est particulièrement saisissante ; elle est si réaliste qu’Isaïe est frappé de stupeur. Il réagit comme s’il voyait vraiment Jéhovah), mais aussi par ce qu’il entend. Les séraphins chantent en chœur : “ Saint, saint, saint est Jéhovah des armées. ” (Verset 3). Le mot hébreu traduit par “ saint ” évoque la propreté et la pureté, mais aussi “ l’idée d’être exempt de péché, complètement séparé du péché ”. Les séraphins (qui sont des anges d’un rang très élevé. Isaïe est le seul écrivain de la Bible qui y fasse allusion. Les séraphins se tiennent constamment prêts à se déplacer pour accomplir la volonté de Jéhovah. Ils se couvrent le visage et les pieds, signe de la révérence et du respect qui s’imposent en présence de l’éminent personnage qu’ils ont le privilège de servir) répètent à trois reprises le mot “ saint ”. Peut-être reprennent-ils ce mot en chant alterné ; quoi qu’il en soit, cette répétition souligne que Jéhovah est saint au plus haut degré (Révélation 4:8). La sainteté est donc une marque distinctive de la nature de Jéhovah. Il est pur et irréprochable au sens absolu des termes. Cette pensée devrait nous pousser à nous approcher de Jéhovah. En effet, à la différence des dirigeants humains, qui se laissent parfois corrompre ou abusent de leur pouvoir. – TG2011 12/1 p26 Est-il normal d’éprouver un sentiment d’infériorité devant la sainteté de Dieu ? Bien sûr. Du reste, inférieurs à Jéhovah, nous le sommes, et à un degré inimaginable. Mais cela devrait-il nous éloigner de lui ? Voyez la réaction qu’a eue Isaïe en entendant les séraphins proclamer la sainteté de Jéhovah. “ Je dis alors : ‘ Malheur à moi ! Car je suis pour ainsi dire réduit au silence, parce que je suis un homme impur des lèvres et que j’habite au milieu d’un peuple impur des lèvres ; car mes yeux ont vu le Roi, Jéhovah des armées lui-même ! ’ ” (Isaïe 6:5). L’infinie sainteté de Jéhovah rappelait à Isaïe combien il était, lui, pécheur et imparfait. Cet homme fidèle en était consterné. Mais Jéhovah ne l’a pas abandonné à son accablement. Un séraphin a rapidement consolé le prophète. Volant jusqu’à l’autel, l’esprit puissant y a pris une braise avec laquelle il a touché les lèvres d’Isaïe. Bien que ce traitement puisse sembler plus douloureux que réconfortant, n’oublions pas qu’il s’agissait d’une vision, riche en symboles donc. Juif fidèle, Isaïe savait qu’on offrait quotidiennement des sacrifices sur l’autel du temple afin de faire propitiation pour les péchés. Par son intervention bienveillante, le séraphin lui rappelait que, tout imparfait qu’il fût, “ impur des lèvres ”, il pouvait néanmoins apparaître pur devant Dieu. Jéhovah était disposé à considérer un homme imparfait et pécheur comme saint, du moins dans un sens relatif - cl chap. 3 p32 §17,18 Que voulait dire Isaïe lorsqu’il a demandé : “ Jusqu’à quand, ô Jéhovah ? ” Isaïe ne demandait pas combien de temps il devrait annoncer le message de Jéhovah à un peuple qui n’en tenait aucun compte. Il voulait plutôt savoir combien de temps la maladie spirituelle du peuple continuerait à déshonorer le nom de Dieu. “Jusqu’à quand, ô Jéhovah?” Oui, jusqu’à quand faudrait-il qu’Ésaïe prêche à ce peuple obstiné, et jusqu’à quand Jéhovah tolérerait-il le refus insultant des Israélites d’obéir à son message? Jéhovah avait répondu: “Jusqu’à ce que les villes s’effondrent en ruines, pour être sans un habitant, et que les maisons soient sans homme tiré du sol, et que le sol soit ravagé et réduit en désolation.” (Ésaïe 6:8-11). Pareillement aujourd’hui, Dieu endure le même opprobre jusqu’à ce que soit venu le temps qu’il a fixé pour exécuter son jugement sur le monde, monde dont l’élément le plus fautif est la chrétienté infidèle. Ip “ Va, et tu devras dire à ce peuple : ‘ Entendez encore et encore, mais ne comprenez pas ; voyez encore et encore, mais n’apprenez pas. ’ Rends insensible le coeur de ce peuple, endurcis leurs oreilles et colle-leur les yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, que leur coeur ne comprenne et que vraiment ils ne reviennent et n’obtiennent pour eux la guérison. ” (Is 6:9, 10). Les paroles de Jéhovah indiquent quelle sera la réaction du peuple à son message, et ce quelle que soit la fidélité avec laquelle Isaïe s’acquittera de sa tâche. Le problème vient du peuple. Isaïe parlera à ses contemporains “ encore et encore ”, mais ils n’accepteront pas son message, ni ne le comprendront. La majorité seront obstinés et indifférents, comme s’ils étaient complètement aveugles et sourds. En allant vers les membres de “ ce peuple ” à maintes reprises, Isaïe leur montrera qu’ils ne veulent pas comprendre. Ils prouveront qu’ils ferment leur esprit et leur coeur au message d’Isaïe, au message de Dieu en fait. On retrouve exactement le même phénomène aujourd’hui. Énormément de gens refusent d’écouter les Témoins de Jéhovah, qui prêchent la bonne nouvelle du Royaume de Dieu à venir. Ip Dans la Bible, certains noms de personnages sont prophétiques et esquissent l’oeuvre que leur détenteur devait accomplir. “ Voyez ! La jeune fille deviendra bel et bien enceinte, et elle met au monde un fils, et, à coup sûr, elle l’appellera du nom d’Emmanuel. ” (Is 7:14). Ce nom signifie “ Avec nous est Dieu ”. Matthieu a montré que la prophétie d’Isaïe a trouvé son plein accomplissement en Jésus. Mat 1:22, 23. Jésus a reflété à la perfection la personnalité de son Père, et il a accompli toutes les promesses divines concernant le Messie. Le nom Emmanuel correspond donc bien au rôle de Jésus en tant que Semence messianique, descendant de David, celui qui prouve que Dieu est avec ceux qui l’adorent. w09 1/2 p. 14 Qui était Emmanuel ? “ Si vous n’avez pas foi, alors vous ne serez pas de longue durée. ” Dans sa patience, Jéhovah “ parla encore à Ahaz ”. (Is 7:9, 10) Bien qu’à notre époque de nombreuses personnes ne soient pas avides d’écouter le message du Royaume, nous devons imiter Jéhovah en leur ‘ parlant encore ’, en leur rendant visite inlassablement – ip “ Demande pour toi un signe de la part de Jéhovah ton Dieu, le rendant aussi profond que le shéol ou le rendant aussi élevé que les régions supérieures. ” (Is 7:11). Ahaz a la possibilité de demander un signe, et Jéhovah l’accomplira en gage de la protection qu’il accordera à la maison de David. Remarquez que Jéhovah spécifie : ‘ Demande un signe de la part de ton Dieu. ’ Jéhovah est vraiment bon. Car il est déjà notoire qu’Ahaz adore de faux dieux et se livre à des pratiques païennes immondes (2 Rs 16:3, 4). Or, malgré ce fait et malgré la peur d’Ahaz, Jéhovah se qualifie de Dieu d’Ahaz. N’est-ce pas l’assurance que Jéhovah ne rejette pas lestement les humains ? Il désire tendre la main à ceux qui sont dans l’erreur ou dont la foi s’est affaiblie. Ip “Je ne demanderai pas, et je ne mettrai pas Jéhovah à l’épreuve ” Is 7:12. Ahaz préfère chercher protection ailleurs. “ Écoutez, s’il vous plaît, ô maison de David ! Est-ce si peu de chose pour vous d’épuiser les hommes, que vous épuisiez aussi mon Dieu ?” Is 7:13. En rejetant Jéhovah et en se tournant vers l’Assyrie, Ahaz perd une occasion inespérée de renouer avec Dieu. Ne sacrifions jamais nos relations avec Dieu en transigeant avec nos croyances conformes aux Écritures pour obtenir des avantages temporaires. –Jéhovah peut s’épuiser à force d’être provoqué. Notez également que le prophète dit maintenant “ mon Dieu ” et plus “ ton Dieu ”. Ce changement ne présage rien de bon. En rejetant Jéhovah et en se tournant vers l’Assyrie, Ahaz perd une occasion inespérée de renouer avec Dieu. Ne sacrifions jamais nos relations avec Dieu en transigeant avec nos croyances conformes aux Écritures pour obtenir des avantages temporaires. ip “ Jéhovah fera venir contre toi, contre ton peuple et contre la maison de ton père, des jours tels qu’il n’en est pas venu depuis le jour où Éphraïm s’est détourné d’auprès de Juda, à savoir le roi d’Assyrie. ” (Is 7:17). Isaïe annonce à ses auditeurs stupéfaits que l’Assyrie, le protecteur sur lequel ils comptent, va devenir leur oppresseur. Pour les chrétiens d’aujourd’hui, ce récit historique renferme un avertissement. Accablés par des difficultés, nous risquons d’être tentés d’enfreindre les principes chrétiens, et donc de refuser la protection de Jéhovah. Ce serait voir à court terme ; ce serait même suicidaire – ip “ Soyez néfastes, ô peuples [opposés au peuple de l’alliance de Dieu], et soyez mis en pièces ; prêtez l’oreille, vous tous, dans les régions lointaines de la terre ! Ceignez-vous et soyez mis en pièces ! Ceignez-vous et soyez mis en pièces ! Formez un projet, et il sera rompu ! Dites une parole, et elle ne tiendra pas, car Dieu est avec nous ! ” (Isaïe 8:9, 10). Ces paroles se réalisent quelques années plus tard, sous le règne du fidèle Hizqiya, le fils d’Ahaz. Quand les Assyriens menacent Jérusalem, l’ange de Jéhovah abat 185 000 d’entre eux. De toute évidence, Dieu est avec son peuple et avec la lignée royale de David. Durant la bataille d’Har-Maguédôn, qui approche, Jéhovah enverra pareillement le Grand Emmanuel, Jésus-Christ, non seulement mettre Ses ennemis en pièces, mais encore sauver tous ceux qui placent leur confiance en Lui – ip Jéhovah a permis à ses serviteurs de prendre part à la sanctification de son nom. Il est évident que nous ne pouvons pas rendre le nom de Dieu plus saint encore, car il est déjà saint, ou sacré, au sens absolu. Comment donc pouvons-nous le sanctifier ? Isaïe a déclaré : « Jéhovah des armées — c’est Lui que vous devez tenir pour saint. » Et Jéhovah lui-même a dit à propos de son peuple Is. 8:13 « Ils sanctifieront mon nom [...] et le Dieu d’Israël, ils le redouteront » Is. 29:23). Ainsi, nous sanctifions le nom de Dieu, d’une part en le tenant pour saint, en le considérant comme séparé de tous les autres noms — plus élevé que ceux-ci —, d’autre part en respectant ce qu’il représente, et enfin en aidant les autres à le tenir pour saint. Notre crainte respectueuse pour ce nom se voit en particulier lorsque nous reconnaissons en Jéhovah notre Souverain et lorsque nous lui obéissons de tout cœur – kr chap4 p39-48 §6 Des moments difficiles (Isaïe 8:21, 22 « Oui, chacun passera par le pays, accablé et affamé ; et voici ce qui arrivera à coup sûr : parce qu’il est affamé et s’est indigné, il appellera bel et bien le mal sur son roi et sur son Dieu ; oui, il tournera ses regards en haut. Et il regardera vers la terre, et voici : détresse et ténèbres, noirceur, temps difficiles et obscurité sans clarté ». ). Aux jours d’Isaïe, la nation de Juda se trouvait dans une situation critique. Elle était entourée d’ennemis. Le peuple était affamé. Plus grave encore, il y avait une famine spirituelle (Amos 8:11). Au lieu de chercher de l’aide auprès de Jéhovah, les Judéens ont maudit leur roi et leur Dieu. En fait, ils rendaient Jéhovah responsable de leurs problèmes. Quand nous vivons des moments difficiles, avons-nous tendance à dire « Que fait Jéhovah alors que j’ai besoin de lui ? » - TG2013 15/8 Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ? De nombreux proclamateurs persévèrent dans le ministère parce que l’exemple d’Isaïe, un autre prophète, les stimule. Quand il a établi Isaïe prophète, Dieu l’a prévenu que ses compatriotes ne l’écouteraient pas. “ Rends insensible le cœur de ce peuple, a dit Jéhovah, endurcis leurs oreilles. ” La prédication d’Isaïe était-elle vouée à l’échec ? Dieu ne voyait pas les choses ainsi. Et quelle a été la réponse d’Isaïe ? “ Me voici ! Envoie-moi. ” (Is. 6:8-10). Isaïe a fidèlement assumé sa charge. Pour persévérer dans le ministère malgré l’indifférence, nous devons, comme Isaïe, éviter de nous appesantir sur les réactions défavorables des personnes – TG2009 15/3 p. 29 “ Me voici ! Envoie-moi. ” (Is. 6:8). Isaïe a prononcé ces paroles après avoir contemplé une vision glorieuse de Jéhovah assis sur son trône. Il répondait ainsi à cette question de Jéhovah : “ Qui enverrai-je et qui ira pour nous ? ” C’était une invitation à être le porte-parole de Dieu auprès d’un peuple rebelle. Isaïe n’est jamais revenu sur son engagement ; son oui a signifié oui. Pendant plus de 46 ans, il a servi en qualité de prophète, transmettant des messages de condamnation fermes, mais aussi de magnifiques promesses concernant le rétablissement du vrai culte – TG2012 15/10 §10 6:8a — Pourquoi les pronoms “ je ” et “ nous ” sont-ils employés ici ? Le pronom “ je ” renvoie à Jéhovah Dieu. Le pronom de la première personne du pluriel, “ nous ”, indique la présence d’un autre personnage au côté de Jéhovah. Il s’agit évidemment de son “ Fils unique-engendré ”. TG2006 1/12 “ Je dis alors : ‘ Jusqu’à quand, ô Jéhovah ? ’ Alors il dit : ‘ Oui, jusqu’à ce que les villes s’effondrent en ruines, pour être sans un habitant, et que les maisons soient sans un homme tiré du sol, et que le sol soit ravagé et réduit en désolation ; oui, jusqu’à ce que Jéhovah éloigne les hommes tirés du sol, et que l’abandon devienne réellement très grand au milieu du pays. ’ ” (Is 6:11, 12). Lorsqu’il demande : “ Jusqu’à quand ? ” Isaïe ne cherche pas à savoir combien de temps il devra continuer de prêcher à un peuple indifférent. Il se soucie plutôt des gens ; il demande combien de temps encore ils resteront dans un état spirituel lamentable et combien de temps le nom de Jéhovah sera déshonoré sur la terre. La réponse de Jéhovah indique que le peuple demeurera dans son état spirituel lamentable jusqu’à ce qu’il subisse les pleines conséquences de sa désobéissance à Dieu, telles qu’il les avait exposées dans son alliance (Lév 26:21-33 ; Deut 28:49-68). La nation ira à sa ruine, le peuple sera déporté et le pays sera désolé. En parallèle, voilà ce qui attend la Chrétienté - ip “S’il te plaît, sors à la rencontre d’Ahaz, toi et Shéar-Yashoub ton fils, vers l’extrémité du canal de la piscine supérieure, près de la grande route du champ du blanchisseur. ” (Is 7:3). À un moment où le roi devrait rechercher le prophète de Jéhovah pour demander conseil, c’est le prophète qui doit aller trouver le roi ! Malgré tout, Isaïe obéit de bon gré à Jéhovah. Pareillement, de nos jours, les serviteurs de Dieu vont volontiers à la recherche des personnes effrayées par les difficultés de la vie actuelle ip-1 chap. 9 p. 101-111 § 2-22 “ Cela ne tiendra pas, cela n’aura pas lieu. ” (Is 7:7). “ Dans un délai de soixante-cinq ans Éphraïm sera mis en pièces et cessera d’être un peuple ”. (Is 7:8.) D’ici 65 ans, Israël n’existera plus en tant que peuple. Cette assurance, assortie d’un délai précis, devrait insuffler du courage à Ahaz. De la même manière, les serviteurs de Dieu aujourd’hui sont fortifiés à l’idée que le temps qui reste au monde de Satan est presque écoulé. ip-1 chap. 9 Isaïe lance cette mise en garde : “ Soyez néfastes, ô peuples [opposés au peuple de l’alliance de Dieu], et soyez mis en pièces ; prêtez l’oreille, vous tous, dans les régions lointaines de la terre ! Ceignez-vous et soyez mis en pièces ! Ceignez-vous et soyez mis en pièces ! Formez un projet, et il sera rompu ! Dites une parole, et elle ne tiendra pas, car Dieu est avec nous ! ”Isaïe 8:9, 10. Ces paroles se réalisent quelques années plus tard, sous le règne du fidèle Hizqiya, le fils d’Ahaz. Quand les Assyriens menacent Jérusalem, l’ange de Jéhovah abat 185 000 d’entre eux. De toute évidence, Dieu est avec son peuple et avec la lignée royale de David (Isaïe 37:33-37). Durant la bataille d’Har-Maguédôn, qui approche, Jéhovah enverra pareillement le Grand Emmanuel, Jésus-Christ, non seulement mettre Ses ennemis en pièces, mais encore sauver tous ceux qui placent leur confiance en Lui - ip-1 chap. 9 p114 §28 Isaïe répète que Jéhovah se montrera “ un lieu sacré ”, une protection, pour ceux qui mettent leur confiance en lui. En revanche, ceux qui le rejettent “ trébucheront ; oui, ils tomberont et se briseront, ils seront pris au piège et capturés ”, cinq verbes évocateurs qui ne laissent aucun doute sur le sort que subiront ceux qui n’ont pas confiance en Jéhovah Isaïe 8:14, 15. Une fin semblable attend ceux qui aujourd’hui ne font pas allégeance au Roi intronisé dans les cieux, Jésus – ip Isaïe proclame à présent : “ Voyez ! Moi et les enfants que Jéhovah m’a donnés, nous sommes pour signes et pour miracles en Israël de la part de Jéhovah des armées qui réside au mont Sion. ” (Isaïe 8:18). Ainsi, Isaïe, Shéar-Yashoub et Maher-Shalal-Hash-Baz sont des signes en rapport avec les desseins de Jéhovah à l’égard de Juda. Aujourd’hui, Jésus et ses frères oints servent pareillement de signes (Hébreux 2:11-13), aidés dans leur œuvre par “ une grande foule ” d’“ autres brebis ”. Bien entendu, un signe n’a de valeur que s’il tranche avec ce qui l’entoure. De même, les chrétiens ne s’acquittent de leur mission consistant à être des signes que s’ils tranchent avec le monde, en mettant totalement leur confiance en Jéhovah et en proclamant hardiment ses desseins. Ip “ Voyez ! Moi et les enfants que Jéhovah m’a donnés, nous sommes pour signes et pour miracles en Israël de la part de Jéhovah des armées qui réside au mont Sion. ” (Isaïe 8:18). Ainsi, Isaïe, Shéar-Yashoub et Maher-Shalal-Hash-Baz sont des signes en rapport avec les desseins de Jéhovah à l’égard de Juda. Aujourd’hui, Jésus et ses frères oints servent pareillement de signes (Hébreux 2:11-13), aidés dans leur œuvre par “ une grande foule ” d’“ autres brebis ”. (Révélation 7:9, 14 ; Jean 10:16.) Bien entendu, un signe n’a de valeur que s’il tranche avec ce qui l’entoure. De même, les chrétiens ne s’acquittent de leur mission consistant à être des signes que s’ils tranchent avec le monde, en mettant totalement leur confiance en Jéhovah et en proclamant hardiment ses desseins. Respectons donc tous les normes de Dieu, et non celles du monde - ip-1 chap. 9 p. 116 Entendre des voix - “ S’ils vous disent : ‘ Adressez-vous aux médiums ou à ceux qui ont un esprit de prédiction, qui pépient et s’expriment à voix basse ’, n’est-ce pas à son Dieu que tout peuple doit s’adresser ? Doit-on s’adresser aux morts en faveur des vivants ? ” (Isaïe 8:19). Les médiums peuvent tromper les gens ‘ en pépiant et en s’exprimant à voix basse ’. Il leur suffit de talents de ventriloque pour produire de tels effets sonores, attribués aux esprits des morts. Quoiqu’il arrive que des démons se manifestent directement et se fassent passer pour les défunts – ip “ Voici ce qui arrivera à coup sûr : parce qu’il est affamé et s’est indigné, il appellera bel et bien le mal sur son roi et sur son Dieu ; oui, il tournera ses regards en haut. ” (Isaïe 8:21b). Beaucoup d’habitants de Juda accusèrent leur roi terrestre de les avoir mis dans cette situation. Certains même, dans leur folie, reprochèrent leurs malheurs à Jéhovah. De nos jours, beaucoup de gens ont la même réaction : ils imputent à Dieu les tragédies que cause la méchanceté des hommes. Satan a trompé beaucoup de personnes en enseignant que les morts deviennent des esprits qui peuvent communiquer avec nous. Pourtant, la Bible explique que les morts ne peuvent rien faire. Mais les démons trompent souvent les gens en imitant la voix d’une personne décédée. Ils se servent aussi des médiums, des voyants, des devins et de l’astrologie. Dieu nous met en garde contre ces pratiques. Nous devrions nous débarrasser de tout objet que nous possédons en rapport avec les démons et l’occultisme – ip “ Le joug de leur charge et la baguette sur leurs épaules, le bâton de celui qui les poussait au travail, tu les as mis en pièces comme au jour de Madiân. ” Isaïe 9:4. Des siècles avant l’époque d’Isaïe, les Madianites conspirèrent avec les Moabites pour entraîner Israël dans le péché. Plus tard, les Madianites terrorisèrent les Israélites pendant sept ans en faisant des incursions dans leurs villages et dans leurs fermes, et en les pillant. Mais ensuite, par le moyen de son serviteur Guidéôn, Jéhovah mit les armées de Madiân en déroute. Après ce “ jour de Madiân ”, rien n’indique que le peuple de Jéhovah ait encore souffert à cause des Madianites. Dans un avenir proche, Jésus Christ, le Grand Guidéôn, portera un coup mortel aux ennemis modernes du peuple de Jéhovah. Grâce à la puissance de Jéhovah, et non à un exploit humain, “ comme au jour de Madiân ” une victoire complète et définitive sera remportée. Plus jamais le peuple de Dieu ne souffrira sous le joug de l’oppression. Ip Les manifestations de la puissance divine n’ont pas pour but d’exalter la guerre. Jésus ressuscité est le Prince de paix ; en détruisant ses ennemis, il instaurera une paix éternelle. Isaïe explique maintenant que l’équipement militaire est entièrement détruit par le feu : “ Toute botte de celui qui piétine avec des trépidations et le manteau roulé dans le sang sont devenus bons à brûler, comme aliment pour le feu. ” (Isaïe 9:5). On ne sentira jamais plus les trépidations causées par le piétinement des bottes de soldats en marche. On ne verra plus les habits tachés de sang de guerriers endurcis au combat. La guerre ne sera plus Au moment voulu par Dieu, Christ établira sur la terre une paix qui sera mondiale, fermement établie et permanente. “ À l’abondance de la domination princière et à la paix il n’y aura pas de fin, sur le trône de David et sur son royaume, pour l’établir solidement et le soutenir par le moyen du droit et par le moyen de la justice, dès maintenant et pour des temps indéfinis Isaïe 9:7. Dans l’exercice de son autorité de Prince de paix, Jésus ne recourra pas à des méthodes tyranniques. Il ne privera pas ses sujets de leur libre arbitre ni ne les soumettra par la force. Au contraire, tout ce qu’il fera, il le fera “ par le moyen du droit et par le moyen de la justice ”. Quel changement réconfortant ! – Lorsque nous expliquons sa Parole, il nous faut souligner à quel point l’humanité sera bénie quand Jéhovah réalisera ses desseins au moyen de son gouvernement royal confié à Christ Jésus - Isaïe 9:6, 7 - En tant que “Conseiller merveilleux”, doué d’une compréhension extraordinaire de la nature humaine et extrêmement compétent, il sera en mesure d’aller au cœur des questions délicates et de résoudre ainsi les problèmes épineux auxquels les dirigeants du monde sont aujourd’hui confrontés et qui les font échouer. “Dieu fort”, Jésus Christ, personne divine ressuscitée, maintenant intronisé dans les cieux comme Roi messianique, travaillera alors à la paix en reproduisant sur une grande échelle ce qu’il a déjà accompli lorsqu’il était sur la terre: guérir ceux qui sont atteints de maladies incurables, fournir aux multitudes nourriture et boisson, et même maîtriser les conditions météorologiques. En sa qualité de “Père éternel”, Jésus a le pouvoir de ramener les morts à la vie et de leur accorder la vie éternelle. Lui-même vivra à jamais, ce qui est la garantie que son Règne ainsi que la paix n’auront pas de fin. TG91 15/4 p 5 § 7 Jésus est appelé “ Dieu fort ” et “ Père éternel ”. Cela ne veut pas dire qu’il usurpe l’autorité et la position de Jéhovah, qui est “ Dieu notre Père ”. Il “ n’a pas songé à une usurpation, c’est-à-dire : pour qu’il soit égal à Dieu ”. Il est appelé Dieu fort, et non Dieu Tout-Puissant. Jésus ne s’est jamais considéré comme le Dieu Tout-Puissant ; il a en effet dit de son Père qu’il était “ le seul vrai Dieu ”, c’est-à-dire le seul Dieu qu’on doive adorer. Dans les Écritures, le mot “ dieu ” peut vouloir dire “ puissant ” ou “ fort ”. Avant de venir sur la terre, Jésus était “ un dieu ”, “ se trouvant dans la forme de Dieu ”. Après sa résurrection, il retourna dans les cieux où il reçut une position encore plus élevée. En outre, le terme “ dieu ” implique une autre idée. En Israël, les juges étaient appelés “ dieux ” ; ils le furent même une fois par Jésus en personne. Jésus est le Juge, établi par Jéhovah, “ qui doit juger les vivants et les morts ”. En somme, il porte bien le nom de Dieu fort. Le titre de “ Père éternel ” se rapporte à la puissance et au pouvoir que détient le Roi messianique de donner aux humains la perspective de vivre éternellement sur la terre. Notre premier père, Adam, nous a légué la mort. Jésus, le dernier Adam, “ est devenu un esprit donnant la vie ”. De même que Jésus, le Père éternel, vivra toujours, de même les humains obéissants profiteront éternellement des bienfaits de sa paternité