Jump to content

Location

France

  1. What's new in this club
  2. Vidéo par écrit Le présentoire mobile.docx Vidéo par écrit Le présentoire mobile.pdf « Le présentoir mobile : ses bienfaits à l’échelle mondiale » En 2001, avec l’accord du Collège central, les frères de France ont expérimenté plusieurs méthodes de témoignage public notamment à l’aide de présentoirs mobiles et il y a eu d’excellents résultats. C’est ainsi qu’en 2011, un projet pilote de témoignage avec des présentoirs mobiles, a été approuvé pour la ville de New York aux Etats-Unis. Dans le quartier de Manhattan à New York, il y avait 1 Témoin de Jéhovah pour 657 habitants. Ce quartier était donc idéal. Une nouvelle forme de témoignage a commencé à être testée à Manhattan. Pendant un an, des élèves de ce qu’était alors l’Ecole biblique pour couples chrétiens y ont participé. On utilisait à ce moment-là, différentes tables de présentation, mais il était évident, qu’un présentoir mobile présentait beaucoup d’avantages. Aujourd’hui, Les Témoins de Jéhovah sont connus pour leur témoignage public effectué à l’aide de présentoirs mobiles où ils exposent leurs publications. Cette méthode permet de diffuser la Bible dans de nombreux endroits et de la rendre facilement accessible à d’innombrables personnes. Ces présentoirs ont différentes affiches qui ont pour but d’attirer l’attention vers nos publications les plus connues, d’inviter les personnes à accepter un cours biblique gratuit à domicile et de diriger l’attention des passants sur notre site Internet. Voici quelques exemples des bons résultats obtenus avec cette méthode. « Je m’appelle Mi Jung You. J’ai rencontré Les Témoins de Jéhovah pour la première fois il y a plus de vingt ans. J’ai commencé à étudier le livre Vous pouvez vivre éternellement mais environ un mois plus tard, j’ai dû arrêter l’étude. Après ça, je prenais les revues mais je n’ai jamais repris mon étude de la Bible. En juin 2014, j’ai vu un présentoir mobile. J’ai compris qu’il appartenait aux Témoins de Jéhovah. Il y avait beaucoup de publications qui m’intéressaient. J’ai demandé si je pouvais en prendre un exemplaire de chaque. Nous avons échangé nos numéros et quelques semaines plus tard, le frère m’a contacté. J’ai recommencé à étudier la Bible avec le couple et un mois plus tard, j’ai commencé à assister régulièrement aux réunions. Je me suis fait baptiser en octobre 2015 et je suis devenue pionnière auxiliaire juste après pendant dix mois. Je suis maintenant pionnière permanente. Le témoignage public m’a aidé à trouver la vérité et il me permet de rencontrer des personnes qui comme moi s’intéressent à la Bible. J’aime beaucoup cette forme de témoignage. Autre témoignage : Je m’appelle Jacob Salomé. Je suis routier. J’ai passé une grande partie de ma vie à voyager dans tout le Pérou. Du coup ça se passait mal avec la femme avec qui je vivais. J’étais jamais à la maison et je vivais pour ainsi dire dans mon camion. Je voyais les Témoins de Jéhovah prêcher près des bus et comme j’étais toujours en train de conduire, je ne pouvais pas me garer ni même leur parler. Un jour j’ai vu des Témoins qui prêchaient sur une place publique. Je suis allé leur demander ce que la Bible dit sur la vie de famille. Ça été un tournant pour ma vie. Avec ma compagne, on a commencé à assister aux réunions, on s’est marié et on s’est fait baptisé. Maintenant, on est Témoins de Jéhovah. Autre exemple : Un jour, au présentoir mobile, Annies et moi, on a rencontré le jeune Sudharshan. Annies lui a montré le dépliant « Les morts revivront-ils un jour ? » Surpris, il a dit « Comment s’est possible ? ». Quand Annies lui a expliqué Actes 24 :15, il s’est exclamé « Je suis chrétien et je ne le savais même pas ». Je lui ai demandé : « Vous voudriez en savoir plus sur les magnifiques promesses de la Bible » Il a répondu « Là maintenant, c’est possible ? ». Alors on a examiné le 1er chapitre du livre « Qu’enseigne la Bible ». C’est comme ça que ça à commencer. Sudharshan est venu avec son ami Sagar. Puis Sagar avec Shiva et Srikanth. Tous les trois assistent régulièrement à nos réunions. Sagar a même refusé une offre d’emploi incompatible avec les principes bibliques. Un seul dépliant a permis de commencer plusieurs cours bibliques. C’est évident, Jéhovah bénit cette forme de témoignage public. Il n’y a pas de doute. Le présentoir mobile est un outil qui nous aide à prêcher la Bonne nouvelle du Royaume de Dieu dans toute la terre habitée en témoignage pour toutes les nations.
  3. RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 19 NOVEMBRE 2018 - ACTES 4-5.docx RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 19 NOVEMBRE 2018 - ACTES 4-5.pdf JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ACTES 4-5 Actes 4:11 : Pourquoi Jésus est-il appelé « la principale pierre d’angle » ? (it-2 591 § 2) « Ce Jésus est “la pierre que vous, les bâtisseurs, avez considérée comme sans valeur et qui est devenue la principale pierre d’angle” Pierre angulaire : Psaume 118:22 révèle que la pierre rejetée par les bâtisseurs deviendrait « la tête de l’angle » (Héb. : ro_sh pinnah). Jésus cita cette prophétie et se l’appliqua, s’appelant « la principale pierre angulaire » (gr. : képhalê gônias, tête de l’angle) (Mt 21:42 ; Mc 12:10, 11 ; Lc 20:17). La pierre la plus élevée d’un édifice est bien en vue, tout comme l’est Jésus Christ, la pierre de couronnement de la congrégation chrétienne composée des oints, laquelle est comparée à un temple spirituel. Pierre appliqua lui aussi Psaume 118:22 à Christ, montrant qu’il était « la pierre » rejetée par les hommes, mais choisie par Dieu pour devenir « la tête de l’angle » (Ac 4:8-12 ; voir aussi 1P 2:4-7). Mais Dieu avait inspiré à un psalmiste ces paroles : “ La pierre que les bâtisseurs ont rejetée est devenue la tête de l’angle. Cela est venu de Jéhovah lui-même. ” (Ps. 118:22, 23). Jésus a attiré l’attention de ses adversaires religieux sur cette prophétie, et Pierre a affirmé qu’elle s’était accomplie en la personne de “ Jésus Christ le Nazaréen ”. Jésus est devenu la “ pierre angulaire de fondement ” de la congrégation chrétienne. Bien qu’il ait été rejeté par les impies, il n’en est pas moins ‘ choisi, précieux, auprès de Dieu ’. — 1 Pierre 2:4-6. – TG2011 15/8 p12 §4 Si Jésus était rejeté et tué, comment pourrait-il devenir la « tête de l’angle » ? Il ne le pourrait qu’à condition d’être ressuscité. C’est ce que Jésus lui-même a indiqué au moyen de cet exemple : Un propriétaire a envoyé des messagers aux cultivateurs qui travaillaient pour lui. Les cultivateurs ont maltraité les messagers. Finalement, le propriétaire a envoyé son propre fils, en espérant que les cultivateurs l’écouteraient. Mais ils l’ont tué. Après avoir raconté cette histoire, Jésus a cité les paroles prophétiques de Psaume 118:22 (Luc 20:9-17). L’apôtre Pierre a fait ce même lien quand il a dit clairement aux chefs, aux anciens et aux scribes rassemblés à Jérusalem : « Jésus Christ le Nazaréen que vous avez attaché sur un poteau, mais que Dieu a relevé d’entre les morts, [...] est “la pierre considérée comme rien par vous, les bâtisseurs, et qui est devenue la tête de l’angle” » (Actes 3:15 ; 4:5-11 ; 1 Pierre 2:5-7). La prophétie de Psaume 118:22 annonçait donc une résurrection qui aurait lieu des centaines d’années plus tard. Le Messie serait rejeté et mourrait, mais il serait ramené à la vie pour devenir la tête de l’angle. Et en effet, après sa résurrection, Jésus est devenu le seul « par lequel nous devons être sauvés » - TG2017/12 §8 Pierre placée à l’angle d’un bâtiment, à l’intersection de deux murs qu’elle sert à réunir et à fixer solidement l’un à l’autre, d’où sa grande importance. Taillées d’habitude en blocs rectangulaires, les pierres angulaires sont posées alternativement en longueur et en largeur depuis les fondations jusqu’au sommet, ou jusqu’au toit, d’un édifice. Ainsi, les pierres formant un angle de mur présentent une alternance de chants et de bouts. La principale pierre angulaire était la pierre angulaire de fondement. En général, celle qu’on choisissait pour les bâtiments publics ou pour les murailles d’une ville était particulièrement solide. La pierre angulaire de fondement servait de repère pour la mise en place des autres pierres qui étaient alignées au moyen d’un fil à plomb tombant jusqu’à elle. Pour qu’un bâtiment soit bien construit, toutes les autres pierres devaient être alignées par rapport à la pierre angulaire de fondement, qui était parfois de grande taille. La pierre angulaire de fondement assurait également la cohésion des différentes parties d’une construction. Actes 5:1 : Pourquoi Ananias et Saphira ont-ils vendu une propriété ? (w13 1/3 15 § 4 « Un homme du nom d’Ananias et sa femme, Saphira, vendirent aussi une propriété » Ananias et sa femme vendent un champ pour gagner de l’argent. Ils veulent l’utiliser pour aider ceux qui viennent de se faire baptiser. Quand Ananias apporte l’argent aux apôtres, il dit que c’est la totalité de ce qu’il a gagné. Mais c’est faux ! Il a gardé une partie de l’argent pour lui ! Dieu le fait savoir à Pierre. Alors Pierre dit à Ananias : « Tu as voulu tromper, non pas les hommes, mais Dieu. » À l’instant même, Ananias tombe au sol, mort ! Trois heures plus tard, sa femme arrive. Elle n’est pas au courant de ce qui s’est passé. Elle aussi ment, puis tombe raide morte. - w13 1/3 15 § 4 Ananias et Sapphira, qui avaient vendu un champ, n’ont apporté aux apôtres qu’une partie des revenus de la vente, tout en prétendant en offrir la totalité. Bien entendu, ils étaient libres de donner ce qu’ils voulaient, mais leurs mobiles étaient mauvais, et leur manière d’agir malhonnête. Ils comptaient faire bonne impression en laissant croire qu’ils offraient plus qu’ils ne donnaient en réalité. Sous l’inspiration de l’esprit saint, l’apôtre Pierre a dévoilé leur malhonnêteté et leur hypocrisie, après quoi Jéhovah les a fait mourir. Actes 5:1-10. Si jamais nous sommes tentés de déformer la vérité dans le but d’être bien vus, l’histoire d’Ananias et de Sapphira devrait nous rappeler à la raison. Il est toujours possible de tromper des humains, mais pas Jéhovah (Hébreux 4:13). Sans cesse les Écritures nous exhortent à être honnêtes les uns envers les autres, car les menteurs n’auront pas leur place sur la terre quand elle aura été débarrassée de l’injustice. . La raison de cela ne devrait pas nous échapper : l’instigateur de tout mensonge n’est autre que Satan le Diable – TG2006 15/6 p27 §10,11 Les couples chrétiens doivent eux aussi veiller à ne pas transgresser les lois de Dieu en couvrant les péchés graves de l’un ou de l’autre. Ils se rappelleront le cas d’Ananias et de Sapphira qui tentèrent vainement de cacher leur faute grave (Actes 5:1-11). Les anciens feront eux-mêmes attention à ne pas protéger l’un d’eux ou un serviteur ministériel si celui-ci a commis un péché grave qui pourrait motiver son exclusion. Ils suivront le principe que l’apôtre Paul a énoncé en ces termes: “N’impose hâtivement les mains à personne; ne participe pas non plus aux péchés d’autrui; garde-toi chaste.” 1 Timothée 5:22. TG1985 15/11 p21 §19 Ananias et Sapphira ont péché en ce qu’ils ont fait preuve d’hypocrisie en mentant, et ont essayé de duper la congrégation chrétienne, usant ainsi ‘de tromperie envers l’esprit saint et envers Dieu’. (Actes 5:3, 4.) C’était la manifestation d’un cœur méchant, et cela leur a valu un jugement plus sévère – TG1995 15/4 Ananias et sa femme Sapphira faisaient partie de la congrégation naissante de Jérusalem. Après la Pentecôte 33, une caisse commune avait été constituée pour venir en aide aux nouveaux croyants originaires de pays lointains qui avaient prolongé leur séjour à Jérusalem. Le fonds de secours était alimenté par des offrandes volontaires. Ananias a vendu un champ et a offert une partie de l’argent, ce dont sa femme était parfaitement au courant. Seulement, il a prétendu avoir remis tout le montant de la vente. Ce couple espérait certainement se faire une belle renommée dans la congrégation. Mais leur geste était une tromperie. De façon miraculeuse, Jéhovah a révélé la supercherie à l’apôtre Pierre, qui a convaincu Ananias de mensonge. À l’instant même, “ Ananias tomba et expira ”. Peu de temps après, Sapphira est elle aussi morte. — Actes 5:1-11. Ananias et Sapphira n’ont pas été victimes d’une faiblesse passagère. Ils avaient ‘ projeté le mal ’ et ont menti pour essayer de duper les apôtres. Ce qui est plus grave encore, c’est qu’ils ont ‘ voulu tromper l’esprit saint et Dieu ’. Il ressort clairement de la réaction de Jéhovah qu’il tient à protéger la congrégation contre les hypocrites. Vraiment, “ c’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant ” ! — Héb. 10:31. – TG2008 15/10 p6 §14,15 Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ? Jéhovah est le Souverain légitime de l’univers, autrement dit il a le droit d’en être le Chef. Pour quelles raisons ? Premièrement, parce qu’il est le Dieu Tout-Puissant et le Créateur. (Actes 4:24) Puisque Jéhovah a tout créé, il a totalement le droit de dominer sur les humains et sur les créatures spirituelles. En tant qu’humains, nous devons nous placer sous l’autorité juste de Jéhovah. Deuxièmement, Jéhovah est le Souverain légitime parce qu’il exerce son autorité avec une justice parfaite. Puisque la justice et la droiture sont les fondements de sa souveraineté, nous pouvons être convaincus que toutes ses lois, tous ses principes et toutes ses décisions sont justes Troisièmement, Jéhovah est le Souverain légitime parce qu’il a la connaissance et la sagesse nécessaires pour prendre soin de l’univers – TG2017 Juin p17 §3, 5,6 Les chrétiens devraient-ils prier Jésus ? - Non. Jésus nous a enseigné à prier Jéhovah, et c’est ce que lui-même faisait. Par conséquent, les premiers disciples priaient Dieu ; ils ne priaient pas Jésus (Actes 4:24). – TG2015 15/6 p32 QUI LES PREMIERS CHRÉTIENS PRIAIENT-ILS ? Au cours des semaines qui ont suivi le retour de Jésus au ciel, ses disciples ont été menacés et persécutés par leurs ennemis (Actes 4:18). Ils ont bien sûr recherché de l’aide dans la prière. Mais à qui se sont-ils adressés ? « D’un commun accord ils élevèrent la voix vers Dieu », le priant « par le nom de son saint serviteur Jésus » de continuer à les aider (Actes 4:24, 30). Ainsi, les disciples ont suivi les instructions qu’ils avaient reçues : ils ont adressé leur prière à Dieu, et non à Jésus. Comme les premiers chrétiens, nous pouvons montrer notre amour pour Jésus en suivant ses conseils au sujet de la prière – TG2015 1/1 Les réponses à nos prières. Jésus a déclaré : « Tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera » (Jean 15:16). Cette promesse a dû beaucoup fortifier les apôtres* ! Même s’ils ne le comprenaient pas clairement, leur Chef serait bientôt tué. Mais cela ne voulait pas dire qu’ils se retrouveraient sans soutien. Jéhovah était prêt à répondre à leurs prières et à les aider dans la prédication. Et c’est ce qu’il a fait. Peu après la mort de Jésus, les apôtres ont supplié Jéhovah de leur donner du courage, et il a répondu à leur prière (Actes 4:29, 31). Il en va de même aujourd’hui. Grâce à notre endurance dans la prédication, nous restons les amis de Jésus. De plus, nous pouvons être sûrs que Jéhovah est prêt à répondre à nos appels à l’aide quand nous rencontrons des difficultés dans la prédication (Phil. 4:13). Comme nous sommes reconnaissants que Jésus soit notre ami et que Jéhovah réponde à nos prières ! Ces dons de Jéhovah nous procurent la force de continuer à produire du fruit – TG2018 Mai p17 §17,18 Quand on est persécuté. De tout temps, des dirigeants humains ont persécuté les serviteurs de Jéhovah. Ils peuvent nous accuser de différentes choses, mais la vraie raison de leur colère, c’est que nous choisissons d’« obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5:29). Il arrivera peut-être qu’on se moque de nous, qu’on nous envoie en prison ou même qu’on nous maltraite physiquement. Mais avec l’aide de Jéhovah, plutôt que de nous venger, nous garderons notre douceur. TG2019/2§11 Quelqu’un peut vivre une situation pénible, mais quand même ressentir de la joie. Par exemple, après avoir été battus pour avoir parlé du Christ, les apôtres « s’en allèrent de devant le Sanhédrin, se réjouissant parce qu’ils avaient été jugés dignes d’être déshonorés pour son nom » (Actes 5:41). Ils ne se réjouissaient pas d’avoir été battus, mais d’être restés fidèles à Dieu. La joie véritable n’est pas une qualité que nous possédons à la naissance, et elle ne se développe pas automatiquement. Pourquoi cela ? Parce qu’elle fait partie du fruit de l’esprit saint de Dieu. C’est une qualité de « la personnalité nouvelle », que l’esprit saint nous aide à développer pleinement. Si nous cultivons la joie, nous réussirons plus facilement à surmonter nos difficultés. – TG2018 Février p28 Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ? Lorsque l’apôtre Paul s’adressait à de nouveaux convertis, il présentait le message de la bonne nouvelle avec simplicité. Il était très instruit, mais il n’utilisait pas pour autant un vocabulaire recherché. La simplicité de la vérité biblique attire et convainc les personnes sincères. Pas besoin d’être un intellectuel pour la comprendre. Actes 4:13 – TG2008 15/1 p8§11 Parfois, nous nous retenons d’exprimer nos croyances en raison d’une faiblesse ou d’une nature timide. Soyons certains que Jéhovah comprend nos limites. Toutefois, quand une occasion se présente, prions-le de nous donner le courage de parler (Actes 4:29, 31). De plus, lorsque nous étudions individuellement et méditons, pourquoi ne pas nous fixer l’objectif d’accorder davantage de prix à la bonne nouvelle ? Nous serons ainsi poussés à la proclamer avec zèle – km2013/1 §4 D’où venaient les offrandes des serviteurs de Jéhovah du passé ? Les serviteurs de Jéhovah du passé n’ont pas tous offert la même chose. Les Israélites qui ont soutenu la construction du tabernacle ont probablement offert des choses de valeur qu’ils avaient emportées d’Égypte (Ex. 3:21, 22 ; 35:22-24). Au 1er siècle, des chrétiens ont vendu certains de leurs biens, comme leurs champs ou leurs maisons, et ont apporté l’argent de la vente aux apôtres. Les apôtres ont ensuite distribué cet argent aux frères et sœurs qui en avaient besoin (Actes 4:34, 35). D’autres chrétiens mettaient régulièrement de l’argent de côté, puis l’offraient pour soutenir l’œuvre (1 Cor. 16:2). Ainsi, tous pouvaient donner quelque chose, du plus pauvre au plus riche Nous pouvons tous donner quelque chose pour soutenir les activités de l’organisation de Jéhovah en ces derniers jours. Que dire si tu as le sentiment que tes offrandes sont tellement petites qu’elles n’ont pas d’importance ? En fait, l’argent utilisé par l’organisation vient en majorité de nombreux petits dons, et non de quelques grosses offrandes. Nos frères et sœurs, y compris ceux qui n’ont pas beaucoup d’argent, imitent les chrétiens de Macédoine. – TG2018 Janvier p17 §9,11 Paul a montré son amour pour le ministère en saisissant toutes les occasions de parler aux gens. Nous aussi, comme les apôtres et les premiers chrétiens, nous prêchons de façon informelle, en public et de maison en maison (Actes 5:42). Si nous considérons notre ministère comme un trésor, nous continuerons de prêcher malgré la persécution, comme Paul. Si nous considérons le ministère comme un trésor que Jéhovah nous offre, nous ne prêcherons pas pour « faire des heures ». Au contraire, nous fournirons de grands efforts pour « rendre pleinement témoignage à la bonne nouvelle » - TG2017 Juin p17§9,11 4:13 — Pierre et Jean étaient-ils analphabètes ou sans instruction ? Non. C’est parce qu’ils n’avaient pas reçu de formation religieuse dans une école rabbinique qu’on les considérait comme “ sans instruction ” et “ ordinaires ”. Pourtant, ils étaient des prédicateurs efficaces de la bonne nouvelle, car ils s’attachaient à suivre l’exemple de Jésus. Suis-je à la hauteur ? S’il vous arrive de vous poser cette question au sujet de la prédication, ne vous découragez pas ! Ce n’est pas notre niveau d’instruction ou des capacités naturelles hors du commun qui nous qualifient pour le ministère.– km2013/6
  4. salomon

    Critique

    Critique
  5. salomon

    Joseph, un modèle du Christ

    merci de ta réponse baruq interrésant MERCI A BIENTOT
  6. Baruq JW

    Joseph, un modèle du Christ

    Salut Salomon, C'est un article que j'ai écrit basé sur la Bible, tout simplement. J'espère seulement que cela puisse amener à une discussion pacifique; j'ai trouvé l'analogie entre Joseph & Jésus très intéressante. Certains ont calculé qu'il y avait environ une centaine de points communs entre les deux personnages. De fait, sur certains aspect, Joseph est le type du Christ. On a tout à gagner à imiter les deux hommes, mais parfois on peut se sentir diminué par rapport à Jésus qui était parfait, tandis qu'un exemple d'un commun des mortels peut nous encourager car même avec le poids de l'imperfection, nous pouvons être parfaits aux yeux de Dieu, toutes proportions gardées. Personnellement, j'avais quelques soucis et je m'angoissais, puis, au fur & à mesure que je rassemblais les idées de l'article, je me suis senti poussé à imiter Joseph qui ne s'est découragé en rien. Depuis, je vis beaucoup mieux, sachant que d'une part nous ne pouvons pas changer le cours des choses en général, & d'autre part que quoi que ce soit que Dieu permette, il y a le bien à la fin, comme pour Joseph. Devant chacune de nos incertitudes, il faut s'appuyer sur Dieu et nous sommes sûr que nous prendrons la bonne décision.
  7. la clinique de Jéhovah Aujourd'hui je suis allé à la clinique de Jéhovah pour faire des examens de routine afin de contrôler ma santé spirituelle.Première des choses, c'est la prise de tension, elle est en dessous de l'humilité, j'avoue que ces temps-ci je me crois un peu au dessus des autres. La température à grimpé à 40° d'inquiétudes (problèmes familiaux, ennuis de santé, coût de la vie etc..).Je suis allé ensuite en orthopédie, car il a remarqué que je boitait un peu, conclusion : la rancune envers ce frère fait que je ne veuille plus lui dire bonjour même après qu'il se soit excusé.Il m'a diagnostiqué aussi une maladie des yeux car je vois toujours le négatif de mes frères et non leurs belles qualités. J'ai profité de dire à Jéhovah qu'il est maintenant sourd à mes appels à l'aide et lui gentiment ma dit que c'est moi qui ai cessé d'écouter sa voix quotidiennement par la lecture de la bible.Oh j'oubliais on a constaté que mes veines étaient obstruées par la vantardise du fait de ma percée professionnelle, au lieu de mes performances spirituelles. Il m'a alors fait prescription à prendre dans l'urgence pour éviter une mort spirituelle. Il m'a recommandé deboire chaque jour l'eau de la vie contenue dans la bible, sans modération.Une capsule par semaine d'un aspect du fruit de l'esprit, pour rétablir les bonne relations avec mes frères.Une ampoule régulière d'étude de sa parole pour mieux comprendre sa volontéEt surtout une dose maximale de toutes sortes de prières pour résister aux virus.Morale: Étant imparfaits, nous avons besoins de nous remettre constamment en question pour savoir si nous marchons toujours dans la vérité. Jéhovah, son organisation et nos compagnons chrétiens nous aident toujours sur ce point. Soyons humbles et acceptons les conseil
  8. salomon

    Joseph, un modèle du Christ

    réference jw Lien vers l'article complet: baruq.uk/joseph_a_model_of_christ-fr.html bonjour baruq ton lien est il un lien jw ou ton article est il un article jw ?
  9. Baruq JW

    Joseph, un modèle du Christ

    Bonjour Salomon, Je ne suis pas sûr de bien comprendre ton message et ce que tu veux, désolé. Pourrais-tu reformuler ta question? Merci.
  10. une lettre venant du ciel Lis ce qu’Il a à te dire Le Dieu Tout Puissant est le Père de tous ceux qui ont accepté avec foi Son Fils Christ Jésus comme son ineffable don. Mais lis toi-même ce qu’Il a à te dire.« Mon cher fils, ma chère fille, probablement tu ne me connais pas assez bien, mais, Moi je te connais très bien (Ps 139 :1)Je sais quand tu t’assois et quand tu te lèves (Ps 139 :2) Toutes tes vois me sont connues (Ps 139 :3).Et même tous les cheveux de ta tête sont comptés (Mat 10 :30) Tu as été créé à mon image (Gen 1:27). Toute ta vie, tes œuvres, ton être sont en Moi (Actes 17:28) Je te connaissais avant que tu fus conçu dans le ventre maternel (Je 1 :4,5 ). Je t’avais choisi quand je projetai la création ( Eph 1:11-12). Tu as été créé dans un but, puisque les jours de ta vie sont écris dans Mon livre (Ps.139 :15,16). Tu as été crée merveilleusement (Ps 139 :14). Je t’ai créé dans le ventre maternel (Ps 139 :13) et t’en est sorti le jour de ta naissance (Ps 71 :6) J’ai été faussement représenté par ceux qui ne me connaissent pas (Jean 8:41-44). Pourtant Je ne me suis pas éloigné et ne prouve aucune rancœur, mais Je suis la parfaite expression de l’amour (1 Jean 4:16). Mon désir est de te recouvrir de Mon amour (1 Jean 3 :1). Je t’offre plus ce qu’un père terrestre peux t’offrir (Mt.7 :11), puisque Je suis le Père parfait (Mt 5:48). Tous les meilleurs dons que tu reçois viennent de mes mains (Jc.1:17), puisque Je suis Celui qui pourvoi et satisfait tous tes besoins (Mt 6 :31-33) Mon dessein pour ton futur est toujours plein d’espérance (Je 29 :11). Mes pensées envers toi, sont si nombreuses comme le sable de la mer (Ps 139 :17,18) Je me réjoui grandement de toi (Tse 3 :17) je te ferais toujours du bien (Je 32 :40), parce que tu m’es précieux et tu es ma propriété (Ex 19 :5). Avec tout mon cœur et mon âme je veux te préparer une demeure éternelle (Je 32 :41). Je veux t’annoncer de grandes choses incompréhensibles (Je 33 :3) Si tu me cherches de tout ton cœur, tu Me trouveras (Dt 4 :29). Trouve ton plaisir en Moi, et Je te donnerais tout ce que ton cœur demande (Ps 37 :4), puisque c’est Moi qui à mis en toi ce désir (Ph 2 :13), Je suis capable de faire pour toi beaucoup plus de ce que tu t’imagine (Eph 3 :20),Je suis le Puissant Créateur qui te donne du courage et l’espérance (2 Thes 2 :16,17). Je suis aussi le Père qui te console dans tes tribulations (2 Cor 1 :3,4). Si tu soufre, Je suis avec toi (Ps 34 :19). Comme le berger qui porte son petit agneau, Je t’ai porté sur mon cœur. (Is.40 :11).Sois courageux, arrivera le jour où J’essuierais toutes te larmes (Rev. 21 :3,4). Je suis ton père, Je t’aime autant que j’aime mon Fils Jésus (Jean 17 :23), puisque en Jésus Mon amour se révélera a toi (Jean 17 :26). Lui, Jésus est Mon image et le reflet de Ma gloire ( Hé 1 :3). Il est venu sur terre pour témoigner que Je ne suis pas contre toi, mais avec toi ( Rm 8 :31), et pour te communiquer qu’Il ne veut pas te compter les péchés, car Jésus a donné sa vie afin qui tu sois réconcilié (2Co 5 :18,19). Sa mort a été la plus grande preuve de Mon amour pour toi (1 Jn 4 :10) Par Mon Fils j’ai tout donné pour avoir ton amour (Rm 8 :31,32) Si tu as accepté Lui comme un don, tu m’as aussi accepté (1Jn 2 :23), et rien ne pourra te séparer de Mon amour (Rm 8 :38,39) ».
  11. Une lettre de Jéhovah Une lettre réconfortante Un jour en rentrant à la maison, tu trouves devant ta porte un magnifique paquet avec l'inscription suivante: Cadeau de la part de ton Créateur Jéhovah Impatient, tu entres dans la maison et tu ouvres vite le cadeau, et tu trouves à l'intérieur un miroir et une lettre qui dit : Ma très chère création, je t'offre ce miroir pour que tu te regardes bien dedans ... que vois-tu? Ton visage fatigué, tes petites rides, tes grands yeux qui n'arrivent plus à rester ouverts à la fin de la journée ? Vois-tu ton cœur, tes sentiments les plus profonds et si ton âme est gaie ou triste ? A présent que tu t'es bien observé, s'il te plait, nettoies bien le miroir et regardes-toi encore car je voudrais que tu saches comment MOI je te vois. Tu es une création sortie de mes mains, tu es une poussière PRECIEUSE à mes yeux. Quand mes yeux se posent sur la terre, mon cœur exulte de joie en voyant l'amour que tu as pour moi et le bonheur que tu éprouves lorsque tu réussis à atteindre le but que tu t'es fixé. Je vois la beauté de ton sourire, la sincérité de ton cœur et l'aide que tu fournis aux autres. Je vois comment chaque jour, tu me recherches, tu me trouves et tu me parles et tu me loues avec tes lèvres. Mais j'ai noté d'autres choses encore: Je vois que tu es fatigué et que ton corps souffre à cause d'une maladie.. Oui, je vois et je ressens ta souffrance. Je sais que ce système de choses t'afflige et que tu n'en peux plus de lutter, que tu as peur et que ton cœur est triste. Mais je vois aussi que tu veux rester debout et que ton esprit et ton cœur luttent pour ne pas m'abandonner. Et pour tout cela, je voudrais que tu saches que, lorsque tu pleures, je pleure aussi, et quand tu es heureux, je suis heureux moi aussi. S'il te plait, laisse-moi t'aider et t'offrir ma protection en tant que Père. Que je t'offre le remède pour ton cœur et pour ton âme. Laisse-moi te montrer le bonheur d'une vraie vie dans la perfection. Moi, je te connais. S'il. te plait, ne m'abandonnes pas car notre amitié et ta foi forte t'aideront à surmonter toutes tes épreuves. Maintenant, au terme de cette lettre, avec un cœur empreint d'humilité, tu te demandes peut-être : Mais Jéhovah, ce cadeau, je ne le mérite pas, pourquoi donc me l'offres-tu à moi ? Et Jéhovah te répondra: mais tu ne comprends donc pas ? Il est pour toi car je t'aime !
  12. JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles 26 novembre–2 décembre 2018 ACTES 6-8 Ac 6:15 : En quel sens le visage d’Étienne était-il « comme un visage d’ange » ? (bt 45 § 2). L’humilité d’Étienne, de même que sa spiritualité et son intégrité, n’ont pas échappé à Jéhovah. Lorsque, dans le Sanhédrin, ce chrétien donna un témoignage à la foule hostile composée de chefs religieux, ses opposants “ virent que son visage était comme un visage d’ange ”. (Actes 6:15.) Il avait le visage d’un messager de Dieu ; on y lisait la paix qui vient du Dieu glorieux, Jéhovah w04 1/8 8 Incapables de tenir tête à la sagesse et à l’esprit avec lesquels Étienne parlait, ses ennemis le menèrent devant le Sanhédrin. Là, de faux témoins déclarèrent: ‘Nous avons entendu cet homme dire que Jésus détruira le temple et changera les coutumes que Moïse a transmises.’ Pourtant, même les adversaires d’Étienne pouvaient constater qu’il n’était pas un malfaiteur, mais qu’il avait la sérénité d’un ange, d’un messager de Dieu sûr d’être soutenu par Lui. Quelle différence avec leurs visages, qui reflétaient la méchanceté parce qu’ils se faisaient les suppôts de Satan! w90 1/6 16 Étienne à donner un dernier témoignage très courageux: “Et comme tous ceux qui étaient assis dans le Sanhédrin avaient les regards fixés sur lui, ils virent que son visage était comme un visage d’ange.” (Actes 6:15). Il n’avait pas le visage abattu d’un malfaiteur, mais l’expression d’un ange, d’un messager de Dieu, sûr de bénéficier du soutien de Jéhovah. Il était courageux et serein (voir Jean 14:27)w83 1/8 20 Quand on lit dans la Bible la description des anges qui apparurent parfois aux serviteurs de Jéhovah, on voit qu’ils avaient souvent un aspect impressionnant. Étienne, rempli de l’esprit saint, avait donc l’aspect d’un représentant de Dieu ; l’expression de son visage, à ce moment-là, semblait en imposer aux juges hostiles. “Comme tous ceux qui étaient assis dans le Sanhédrin le regardaient fixement, ils virent que son visage était comme le visage d’un ange.” Il ne faut pas nécessairement entendre par là que le visage d’Étienne fut transfiguré, comme Jésus l’avait été sur la montagne de la transfiguration. Cependant, il a dû revêtir une certaine expression qui a fasciné les membres du Sanhédrin. Bien entendu, les juges avaient l’habitude d’observer la contenance du prisonnier qui comparaissait devant eux ; ils y découvraient parfois un indice de culpabilité ou d’innocence. Or, Étienne comparut devant le tribunal, non pas avec le visage abattu d’un homme coupable d’un crime, mais avec la contenance qu’aurait un ange, un messager envoyé par Dieu, un homme sûr d’avoir l’appui de Dieu. Sur son visage on ne pouvait lire aucun sentiment de culpabilité pour avoir fait le mal. Étienne se montrait courageux. Sa sérénité et son impassibilité, qu’il faut attribuer à sa confiance en Dieu, se peignaient sur son visage. Quelque temps auparavant Jésus avait dit : “Je vous donne ma paix (...). Que votre cœur ne se trouble ni ne se resserre de crainte.” — (Jean 14:27) w65 15/6 p. 382-384 ÉTIENNE est entouré de 71 juges haineux. Ils sont tous membres du sanhédrin, la cour suprême juive, et font partie des hommes les plus puissants de la nation. Ils se sont réunis sur l’ordre de Caïphe, le grand prêtre qui présidait le sanhédrin quelques mois plus tôt, quand Jésus a été condamné à mort (Mat. 26:57, 59 ; Actes 6:8-12 le puissant esprit de Dieu avait agi sur lui. La Tour de Garde (édition d'étude) | Octobre 2018 Ac 8:26-30 : Quels points communs y a-t-il entre l’activité accomplie par les chrétiens d’aujourd’hui et celle de Philippe ? (bt 58-59 § 16). Prêcher à des hommes “ haut placés ” peut donner des résultats inespérés (1 Tim. 2:1, 2). Par exemple, l’ange de Jéhovah a dit à Philippe de parler à un “ homme au pouvoir ”, le responsable du trésor de la reine des Éthiopiens. Philippe, entendant que l’homme “ lisait à haute voix le prophète Isaïe ”, lui a exposé la bonne nouvelle à propos de Jésus. Cet Éthiopien est devenu un disciple et a certainement parlé de la bonne nouvelle sur la route du retour. Il a aussi pu donner le témoignage à la reine et à la cour, autant de personnes qui, sinon, auraient eu peu de chances d’entendre la bonne nouvelle. — Actes 8:26-39.km 8/09 3 Que nous apprend le ministère que Philippe a accompli en faveur des Samaritains et du fonctionnaire éthiopien ? Nous ne devrions jamais présumer que la bonne nouvelle n’intéressera pas une personne de telle nationalité, de telle race ou de tel rang social. Communiquons au contraire le message du Royaume à “ des gens de toutes sortes ”. (1 Corinthiens 9:19-23.) Si nous nous mettons à la disposition de Jéhovah en prêchant à tous, il nous utilisera dans l’œuvre consistant à ‘ faire des disciples de gens d’entre toutes les nations ’ avant la fin du système méchant. — Matthieu 28:19, 20. w99 15/7 25 nous avons l’obligation d’aider les personnes sincères à connaître la vérité contenue dans la Parole de Dieu. Beaucoup ont obtenu de bons résultats en présentant la bonne nouvelle de façon informelle en voyage ou dans d’autres circonstances. Grâce à la prédication du Royaume, des centaines de milliers de personnes chaque année montrent qu’elles se sont vouées à Jéhovah Dieu en se faisant baptiser Actes 8:27 _ w96 15/7 8 Quand nous sommes seuls, nous pouvons fort bien lire en silence. Autrefois, cependant, on pratiquait la lecture individuelle à haute voix. C’est ce que faisait par exemple l’eunuque éthiopien dans son char, et l’évangélisateur Philippe a donc entendu qu’il lisait un passage de la prophétie d’Isaïe (Actes 8:27-30).w96 15/5 18-19 Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ? L’impartialité de Jéhovah Dieu a autrefois permis à des personnes appartenant à diverses races de devenir des prosélytes du judaïsme; mais voyons ce qui s’est passé il y a 19 siècles, sur la route de désert qui reliait Jérusalem à Gaza. Un homme de race noire au service de la reine d’Éthiopie lisait, sur son char, la prophétie d’Ésaïe. Ce haut fonctionnaire était prosélyte, circoncis, car “il était allé à Jérusalem pour adorer”. L’ange de Jéhovah apparut à l’évangélisateur Philippe, qui était Juif, et lui dit: “Avance et joins-toi à ce char.” Philippe répondit-il: “Non, car cet homme n’est pas de ma race”? Bien au contraire! Il accepta avec joie l’invitation de l’Éthiopien, qui le pria de monter s’asseoir avec lui sur le char, et il lui expliqua la prophétie d’Ésaïe relative à Jésus Christ.w88 15/5 13 Les prosélytes étaient des non-Israélites qui choisissaient d’observer la Loi mosaïque. — Lévitique 24:22
  13. salomon

    Joseph, un modèle du Christ

    bonjour en quoi s'il vous plait cette article et fiable mise a part le lien d'ou émanent ces infos donner moi une référence jw fiable sinon je ne scruterais pas ce document merci Baruq merci
  14. Sous la domination romaine, on appelait “ affranchi ” (gr. : apéleuthéros) tout homme qui avait été libéré de l’esclavage, alors qu’un “ homme libre ” (gr. : éleuthéros) l’était dès sa naissance et jouissait de tous les droits accordés au citoyen. L’apôtre Paul était un homme libre. — Ac 22:28. it-1 54, 485-486 Paul naquit à Tarse, importante ville de Cilicie (Ac 21:39 ; 22:3). Ses parents étaient hébreux et adhéraient vraisemblablement à la branche pharisienne du judaïsme (Ac 23:6 ; Ph 3:5). Il était citoyen romain de naissance (Ac 22:28), son père ayant peut-être reçu cette citoyenneté pour des services rendus it-2 502 Il y avait plusieurs façons d’obtenir la citoyenneté romaine. La première était l’hérédité. Les empereurs l’octroyaient parfois à des individus ou aux populations libres de villes ou de districts entiers en récompense de services rendus. Un esclave qui achetait sa liberté à un citoyen romain, un esclave libéré par un Romain, ou un vétéran de l’armée auxiliaire rendu à la vie civile devenaient eux-mêmes Romains. Apparemment, dans certaines circonstances, il était également possible d’acheter la citoyenneté. Ainsi, le commandant Claude Lysias a dit à Paul : “ J’ai acheté ces droits de citoyen contre une grosse somme d’argent. ” Et Paul a répondu : “ Mais moi, je suis né avec. ” (Actes 22:28). On en déduit que l’un des ancêtres masculins de Paul a acquis la citoyenneté romaine, mais on ignore dans quelles circonstances bt 184 À l’origine et au sens strict, habitant de la ville de Rome, en Italie (Ac 2:10 ; Rm 1:7). Avec l’extension de l’empire, ce nom prit un sens plus large. Par “ les Romains ”, on entendait parfois l’autorité impériale au pouvoir ; l’expression “ de règle chez les Romains ” se rapportait aux méthodes de gouvernement de cette autorité (Jn 11:48 ; Ac 25:16 ; 28:17). D’autres fois, le mot “ Romain ” désignait simplement quiconque avait la citoyenneté romaine, peu importent sa nationalité ou son lieu de naissance. — Ac 16:21. Dans ce dernier cas, il était possible de devenir Romain en achetant la citoyenneté, ce qu’avait fait le commandant Claude Lysias. On pouvait aussi naître Romain, c’est-à-dire être citoyen romain de naissance. L’apôtre Paul était dans ce cas, car bien que Juif de nationalité et né à Tarse en Cilicie, à des centaines de kilomètres de l’Italie, il était Romain de naissance. — Ac 21:39 ; 22:3, 25-28 ; 23:26, 27 ; voir CITOYEN, DROIT DE CITÉ. it-2 p. 811 Romain
  15. Paul n'a jamais acheté la citoyenneté romaine. L’apôtre Paul a beaucoup prêché dans l’Empire romain. La Bible rapporte trois épisodes au cours desquels il a fait jouer ses droits de citoyen romain : 1) Il a signalé aux magistrats de Philippes qu’en le battant ils avaient transgressé ses droits. 2) À Jérusalem, il a révélé sa citoyenneté pour éviter d’être fouetté. 3) Il en a appelé à César, l’empereur de Rome, pour être entendu directement par lui (Actes 16:37-39 ; 22:25-28 ; 25:10-12). On pouvait obtenir la citoyenneté romaine de diverses façons. Les empereurs accordaient parfois cette faveur spéciale à des villes ou à des régions entières, ou encore à des individus, en récompense de services rendus. Dans d’autres cas, il était également possible de l’acquérir directement à prix d’argent, comme l’avait fait le commandant Claude Lysias, qui dit à Paul : “ J’ai acheté ces droits de citoyen contre une grosse somme d’argent. ” Paul lui rétorqua cependant : “ Mais moi, je suis né avec. ” — Ac 22:28. Il ne faut pas dire n'importe quoi.
  16. Jésus et les premiers chrétiens votaient-i ?
  17. salomon

    citations

    “La plus grande chose dans l’histoire de l’humanité n’est pas l’homme qui a marché sur la lune, mais c’est Dieu qui a marché sur la terre en la personne de Jésus Christ.” (Irwin James : Astronaute américain, l’un des 12 hommes qui ont marché sur la lune) “La plus grande malice du diable est de faire croire qu’il n’existe pas.” (Charles Baudelaire). “Essayer d’expliquer le début de l’apparition de la vie par le hasard, c’est admettre que lors de l’ explosion d’une imprimerie, il ait pu se former un dictionnaire tout seul.” (Edwin Couklyn: Biologiste américain (1883-1952))
  18. Tout le monde - Quelqu'un - Chacun - Personne Il était une fois quatre individus qu'on appelait : Tout le monde, Quelqu'un, Chacun, Personne... Il y avait un important travail à faire, Et on a demandé à Tout le monde de le faire. Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait. Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit. Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le monde ! Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire Et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire. MORALITÉ Sans vouloir le reprocher à Tout le monde, Il serait bon que Chacun Fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir Que Quelqu'un le fera à sa place Car l'expérience montre que Là où on attend Quelqu'un, Généralement on ne trouve Personne! CONCLUSION Je vais le transférer à Tout le monde afin que Chacun puisse l'envoyer à Quelqu'un sans oublier Personne...
  19. JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles 19-25 novembre 2018 ACTES 4-5 Ac 4:11 : Pourquoi Jésus est-il appelé « la principale pierre d’angle » ? (it-2 591 § 2). , Pierre, comparaissant devant le Sanhédrin, a de nouveau invoqué les Psaumes. Interrogé à propos de la guérison d’un mendiant boiteux, il a répondu : “ Sachez, vous tous, et tout le peuple d’Israël, que c’est au nom de Jésus Christ le Nazaréen que vous avez attaché sur un poteau, mais que Dieu a relevé d’entre les morts, c’est par celui-ci que cet homme se tient ici devant vous en pleine santé. [Jésus] est ‘ la pierre considérée comme rien par vous, les bâtisseurs, et qui est devenue la tête de l’angle ’. En outre, il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés. ” — Actes 4:10-12. 20 Pierre citait ici Psaume 118:22, qu’il appliquait à la mort et à la résurrection de Jésus. Aiguillonnés par leurs chefs religieux, les Juifs avaient rejeté Jésus, le mettant à mort (Jean 19:14-18 ; Actes 3:14, 15). Mais ‘ la pierre rejetée par les bâtisseurs ’ était finalement “ devenue la tête de l’angle ” lorsque Christ avait été élevé à la gloire spirituelle au ciel. Comme le psalmiste l’avait prédit, ‘ cela était venu de Jéhovah lui-même ’, qui avait fait de “ la pierre ” la Tête de l’angle en l’élevant à la position de Roi désigné. — Psaume 118:23 ; Éphésiens 1:19, 20. w00 15/7 14 Jéhovah Dieu est l’Auteur de la bonne nouvelle qui a été transmise par son Fils, le Messie (I Cor. 8:6). Fort logiquement, Ésaïe avait beaucoup de choses à dire à propos du Messie. Il révéla à l’avance de nombreux détails concernant la vie de Jésus (És. 7:14 ; 9:1, 2 ; 11:1 ; 42:1-4 ; Mat. 1:1, 6, 16-23 ; 4:14-16 ; 12:14-21). Il annonça comment Jean le Baptiste allait préparer le chemin devant le Messie (És. 40:3 ; Jean 1:23), que Jésus serait oint de l’esprit saint de Dieu pour proclamer un message réconfortant (És. 61:1, 2 ; Luc 4:17, 18), que les Juifs le rejetteraient comme une pierre sur laquelle on trébuche, mais qu’il deviendrait une pierre de fondement, une pierre d’“angle”, pour l’Israël spirituel. — És. 8:14, 15 ; 28:16 ; I Pierre 2:6-8. Ésaïe — un livre rempli de bonnes nouvelles ! 1/6 Ésaïe 28:16, qui déclare: “Voici ce qu’a dit le Souverain Seigneur Jéhovah: ‘Voici que je pose comme fondement en Sion une pierre, une pierre éprouvée, angle précieux de fondement sûr. Celui qui exerce la foi ne cédera pas à l’affolement.’” Qui est cette ‘précieuse pierre d’angle’? L’apôtre Pierre a cité ces paroles et les a appliquées à Jésus Christ (1 Pierre 2:6) La “pierre éprouvée” est rejetée 1/6 5 leur refuge un mensonge Comment Pierre lui-même a-t-il compris les paroles de Jésus ? Ayant reçu une éducation israélite, il connaissait plusieurs prophéties hébraïques parlant d’une « pierre » ou d’une « pierre d’angle » (Isaïe 8:13, 14 ; 28:16 ; Zacharie 3:9). Dans une lettre adressée à ses compagnons chrétiens, Pierre cite une de ces prophéties et explique que la « pierre d’angle » prédite est le Seigneur Jésus Christ, le Messie. Il n’utilise le mot grec pétra (mot que l’on trouve dans la déclaration de Jésus en Matthieu 16:18) que pour Christ (1 Pierre 2:4-8) Pierre a-t-il été le premier pape ?1/12 Ac 5:1 : Pourquoi Ananias et Saphira ont-ils vendu une propriété ? (w13 1/3 15 § 4). Des menteurs démasqués Ananias et Sapphira ont hypocritement usé de tromperie envers l’esprit saint, rendant manifeste la méchanceté de leur cœur Quel avertissement pour ceux que Satan incite à être retors! — Proverbes 3:32; 6:16-19 Il s’attendait certainement à recevoir des éloges et l’estime de la congrégation. it-1 114 Comme les hypocrites que Jésus avait condamnés, ils avaient davantage cherché à être glorifiés par les hommes qu’à être approuvés par Dieu. — Mat. 6:1-3. bt 35 non hypocrite Est hypocrite celui qui prétend être ce qu’il n’est pas. Ses actions ne sont pas en accord avec ses paroles. Le mot grec traduit par hypocrite signifie métaphoriquement “acteur, comédien”. Les comédiens portaient souvent des masques. L’hypocrisie est le pire de tous les péchés, car elle peut entraîner quelqu’un à commettre tous les autres, y compris le péché contre l’esprit saint. À ce propos, on peut citer l’exemple des Pharisiens (Mat. 23:23-28) et d’Ananias et de Sapphira (Actes 5:1-10). Cela doit servir d’avertissement à quiconque est ou souhaite devenir un enseignant. En toute situation, il doit particulièrement veiller à être franc et non hypocrite. cj 132 . 15 Ananias et Sapphira n’ont pas été victimes d’une faiblesse passagère. Ils avaient ‘ projeté le mal ’ et ont menti pour essayer de duper les apôtres. Ce qui est plus grave encore, c’est qu’ils ont ‘ voulu tromper l’esprit saint et Dieu . Il ressort clairement de la réaction de Jéhovah qu’il tient à protéger la congrégation contre les hypocrites. Vraiment, “ c’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant ” ! — Héb. 10:31. w08 15/10 6 ils étaient libres de donner ce qu’ils voulaient, mais leurs mobiles étaient mauvais, et leur manière d’agir malhonnête. Ils comptaient faire bonne impression en laissant croire qu’ils offraient plus qu’ils ne donnaient en réalité. Sous l’inspiration de l’esprit saint, l’apôtre Pierre a dévoilé leur malhonnêteté et leur hypocrisie, après quoi Jéhovah les a fait mourir. — Actes 5:1-10. w06 15/6 27 Si jamais nous sommes tentés de déformer la vérité dans le but d’être bien vus, l’histoire d’Ananias et de Sapphira devrait nous rappeler à la raison. Il est toujours possible de tromper des humains, mais pas Jéhovah (Hébreux 4:13) . Sans cesse les Écritures nous exhortent à être honnêtes les uns envers les autres, car les menteurs n’auront pas leur place sur la terre quand elle aura été débarrassée de l’injustice (Proverbes 14:2 ; Révélation 21:8 ; 22:15). La raison de cela ne devrait pas nous échapper : l’instigateur de tout mensonge n’est autre que Satan le Diable. — Jean 8:44. w06 15/6 27-28 Toutefois, grâce au don spécial de connaissance que lui accorda l’esprit saint, Pierre discerna l’artifice et il révéla qu’Ananias était un homme qui ‘ voulait tromper l’esprit saint et Dieu ’. Alors Ananias tomba et expira. Quand les hommes qui l’avaient enterré revinrent environ trois heures plus tard, ils trouvèrent sa femme Sapphira morte elle aussi pour avoir essayé comme son mari d’user de faux-semblant. — Ac 5:1-10. it-1 114 Les couples chrétiens doivent eux aussi veiller à ne pas transgresser les lois de Dieu en couvrant les péchés graves de l’un ou de l’autre. Ils se rappelleront le cas d’Ananias et de Sapphira qui tentèrent vainement de cacher leur faute grave (Actes 5:1-11) : w85 15/11 21
  20. salomon

    CITATIONS

    CITATIONS « Il n’y aurait plus d’incrédule dans toute la ville de Paris si un soir, les astres en se rapprochant, venait à écrire cette phrase dans le ciel : Mortels, adorez Dieu ! … Si cela arrivait, tous les hommes croiraient. On les verrait tomber à genoux et adorer ce grand Dieu ! Et bien, c’est précisément ce que disent les cieux ! » (Jean-Jacques Rousseau) LE DANGER, CE N'EST PAS CE QU'ON IGNORE, C'EST CE QUE L'ON TIENT POUR CERTAIN ET QUI NE L'EST PAS. Mark Twain L'argent est un grand serviteur mais un mauvais maître. Mark Twain LA CITATION DE WINSTON CHURCHILL Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité; un optimiste voit l'opportunité dans toutes les difficultés Jean-Benjamin de Laborde L'argent est un grand serviteur mais un mauvais maître.
  21. C'est moi le Potier dit Jéhovah Dieu Tu es mon vase d'argile ! C'est moi qui t'ai modelé, façonné, Une merveille au creux de ma main. Tu n’es pas encore achevé, tu es en train de prendre la "forme" de mon Fils. Voici que tu te désoles et que tu désespères Parce que tu as pris quelques fêlures au contact des autres. Tu t'es heurté, tu as été ébréché Tu as même pu tomber par terre, te briser et tomber en mille morceaux Fêlures, éraflures, lézardes, brisures, cassures, ratures... N'oublie pas, c'est ta condition de vase. Si je t'avais rangé dans un placard à vaisselle Tu ne connaîtrais pas ces heurts de la vie Mais tu ne servirais à rien ni à personne, tu serais un vase inutile ! Moi, dit Dieu, j'aime les vieux vases, un peu usés, un peu ébréchés. Ils ont toute une histoire, et toi, tu voudrais être lisse comme un nouveau-né ? Je te connais, ô toi que j'ai façonné, pétri avec tant d'amour Je ne voudrais pas que tu te désoles de tes ratées Tu es fait de boue et de lumière, tu es fait pour servir ! A ne regarder que tes failles, tes faiblesses et tes chutes Tu te centres encore trop sur toi-même Et tu restes prisonnier de tes failles ! C'est moi le Potier et je m'y connais dans l'art de reprendre un vase. Laisse-toi faire ! Avec mes doigts d’artiste, j'arrive toujours à rendre plus beau ce qui n'était que fêlure, brisure, cassure. Je suis l’Esprit Créateur, ne l'oublie pas. Je crée ! Je mets la vie ! Je donne le souffle ! Je suis le Potier ! C'est moi qui moule, qui pétris, qui donne la "forme" Toi, mon vase d'argile, Viens te glisser au creux de mes mains paternelles et maternelles Laisse-toi pétrir entre mes doigts d'artiste. Abandonne-toi longuement à mon travail de potier. Expose-moi tes fêlures, tes brisures, tes cassures ! J'aime faire du neuf, j'aime te regarder Voici que je te réchauffe, ô toi mon argile A force de te pétrir, je te communique ma chaleur, ma sueur, mon souffle, mon intimité, ma chaude tendresse. C'est moi le Potier, viens et n'aie plus peur. Chaque fois que tu retombes dans ces fautes que tu ne voudrais pas commettre Je te dis : Le pardon est là ! Viens et continuons ensemble J’aime te regarder, voir les efforts que tu fais et tout le mal que tu te donnes. J'en éprouve grande joie et tu réjouis mon cœur Je vois combien tu te transformes. A l'abri de tes regards Je te modèle A l'image du Fils bien-Aimé Tout ce que je te demande C'est de venir toujours et à nouveau après chaque chute Entre mes mains pour me donner la joie de te remodeler. Allons, n'aie pas peur C'est moi le Potier
  22. salomon

    CAMÉLÉON

    CAMÉLÉON Le caméléon a la capacité de changer de couleur. Cette habileté impressionnante chez les caméléons a des fonctions de camouflage, mais le plus souvent de signalisation sociale et de réactions à la température et à d’autres conditions. Comme le caméléon, certains chrétiens ont recours au camouflage pour parler en quelque sorte afin de mener une double vie. Ils réagissent différemment aux conditions sociales, devenant une couleur «mondaine» avec des amis mondains, et une couleur «chrétienne» lorsqu'ils sont dans la congrégation. Ceux qui adoptent ce modèle doivent se rappeler que le Dieu du ciel peut voir leurs vraies et qu'il ne faut pas se moquer de lui. (Gal. 6: 5)
  23. Paul précise comment se manifeste l’amour sans hypocrisie. “ Ayez en aversion ce qui est mauvais, attachez-vous à ce qui est bon ”, dit-il (Romains 12:9). “ Avoir en aversion ” et “ s’attacher ” sont des expressions fortes. On peut remplacer “ avoir en aversion ” par “ haïr intensément ”. Plus que les conséquences du mal, c’est le mal lui-même que nous devons haïr (Psaume 97:10). Quant au terme “ s’attacher ”, il rend un verbe grec qui signifie littéralement “ coller ”. Un chrétien qui aime sincèrement est si fermement “ collé ”, ou attaché, à ce qui est bon que cet amour devient une partie intégrante de sa personnalité
  24. salomon

    atelier

    ATELIER Un orfèvre a besoin d'un atelier La même chose avec un potier Qu'en est-il de Jéhovah? Les réunions chrétiennes sont le lieu de travail de Jéhovah où il travaille pour nous façonner. Qu'en est-il de Satan? Son monde méchant est son atelier. Si nous n'assistons pas aux réunions et restons dans le monde, qui finira par nous mouler?
  25. . Lévitique 19:15 Dieu est néanmoins impartial. Il récompense chacun, en fonction non pas de son apparence ou de ses possessions, mais de ce qu’il est et de ce qu’il fait (1S 16:7 ; Ps 62:12 ; Pr 24:12). Son Fils Jésus Christ a la même attitude impartiale. — Mt 16:27.it-1 410, 1176-1177 Jacques a mis les chrétiens en garde contre un comportement qui s’oppose à la miséricorde et à “ la loi royale ” de l’amour : “ Si vous continuez à faire du favoritisme, vous commettez un péché, car vous êtes repris par la loi comme transgresseurs. ” (Jacques 2:8, 9) Dans la congrégation chrétienne, agir avec impartialité est une loi ; faire preuve de favoritisme est un péché (Jc 2:9). Dieu, lui, ne favorise pas un visage plutôt qu’un autre en se basant sur sa race, sa nationalité, son statut social ou d’autres critères extérieurs . Tout favoritisme est donc manifestement injuste et contraire à la loi de Dieu Actes 10:34 parle de la non-partialité de Dieu. Si vous regardez la version de Kingdom Interlinear (vous pouvez la trouver dans jw.org et dans l’application JW Library), le mot grec pour ce terme signifie littéralement «preneur de visages». C’est ce qu’est une personne partielle, une personne qui juge les autres en fonction de ce qu’elle voit sur son visage ou de son apparence extérieure. Comme le verset le dit, Jéhovah n'est pas ce genre de juge. Nous devrions l'imiter à cet égard.
  26.  
×

Important Information

Terms of Service Confirmation