Jump to content
The World News Media

Recommended Posts

  • Member

Hello, everybody!

Is anyone learning languages to increase their share in the ministry?

My Primary Language: English, Tagalog

Other Languages: Spanish, Ilokano

Languages I am Learning: Dutch (Nederlands), Papiamentu (Portuguese creole) 

If you speak any of the non-English languages above, I would love a reply in that language! <3

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

  • Views 784
  • Replies 5
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

I speak German and a form of Dutch.  Most Germans and Dutch persons are multi-linguists... so I think it is better to learn one of the more rare languages so that one can assist those with little access to our literature.  I am meeting many Kurds in the field (which is a very distant cousin of Persian).   I discovered there is only one translation of the new testament in Kurdish and it is not a very good one.... so I have been looking forward to getting one from our organization.  

Hello, everybody! Is anyone learning languages to increase their share in the ministry? My Primary Language: English, Tagalog Other Languages: Spanish, Ilokano Languages I am Learning: Dutch (Nederlands), Papiamentu (Portuguese creole)  If you speak any of the non-English languages above, I would love a reply in that language! <3

I'm hoping to start learning Spanish this year.  If anyone has been successful with this and can recommend any tools feel free to reply  : )

  • Member

I speak German and a form of Dutch.  Most Germans and Dutch persons are multi-linguists... so I think it is better to learn one of the more rare languages so that one can assist those with little access to our literature.  I am meeting many Kurds in the field (which is a very distant cousin of Persian).   I discovered there is only one translation of the new testament in Kurdish and it is not a very good one.... so I have been looking forward to getting one from our organization.  

Link to post
Share on other sites
  • Member

I do love languages! I'm French, living in the UK. I have just started a "study" with a Romanian lady in Italian! I also speak school level Spanish.... It allowed me to witness to a man on a beach in Cuba, leading to meeting the brothers and sisters in Guardalavaca! I also speak a "very tiny bit" of Arabic, just enough to break the ice in the ministry! The JW language app is SO amazing, allowing you to learn theocratic expressions you could not learn otherwise! I am having fun witnessing in different languages!

Jehovah can use our abilities... I am so glad He is using me and my love of languages!

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...
  • Member

learning new language is a good thing for increase knowledge. sometime people think that is very lengthy process to learn new language, but i have epic experience to learn new language. recently i am trying to learn Arabic language from MadinahArabicTuitionCenter and i found they are providing really awesome service in the online.

Link to post
Share on other sites
  • Member

Kia ora teina, ko Epi toku ingoa. No Aotearoa ahau. Kei te ako ahau ki te korero Maori

Translation: Hi sister. My name is Epi. I'm from New Zealand. I'm learning to speak Maori..

Maori is the indigenous language of the Maori people of New Zealand. It is a dying language with only about

150, 000 speakers out of 600,000 Maori. Many can say the words but not necessarily understand them.

Although there are many Maori JWs there are yet to be any Maori speaking congregations. Some publications are available in Maori which is great. Maybe one day it will become possible for a Maori speaking congregation!

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Similar Content

    • Guest Nicole
    • By Aurelia McNeil
      The Language Professor, LLC
      ·       Private in-home or online tutoring or classes
      ·       K-6 All subjects including math and reading
      ·       Test preparation -TOEFL,  ACT,  SAT
      ·       Spanish, German, French and English as a Second Language (ESL)
       
      Aurelia McNeil, MAT (586) 785-6150 cell, (586) 677-1096 office
      info@TheLanguageProfessor.com
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      PAISES BAJOS-jy_O-5-bkm-mix-4.pdf
    • Guest Nicole
    • By Bible Speaks
      #Repost @ritha_needfaith・・・Yessss.....we got our new Dutch Bible today.....a milestone....so proud to be part of this beautiful organization.
      Holland ?????????

    • By ARchiv@L
      ΕΝΗΜΕΡΩΤΙΚΟ ΥΛΙΚΟ ΔΙΑΘΕΣΙΜΟ ΓΙΑ ΛΗΨΗ
      Μάρτυρες του Ιεχωβά και Κοινωνία

       
      Οι Μάρτυρες του Ιεχωβά είναι κοινωνικά ενταγμένοι, νοιάζονται για τις ανάγκες της περιοχής στην οποία ζουν και σέβονται το δικαίωμα που έχουν οι άλλοι να διακρατούν τις προσωπικές τους πεποιθήσεις.
       
       
    • By ARchiv@L
      INFORMATION PACKETS
      “Jehovah’s Witnesses of Moscow v. Russia”
      A summary of the European Court of Human Rights judgment in favor of the Moscow Community of Jehovah’s Witnesses.
      1012751_E_cnt_1.pdf
       
    • By TrueTomHarley
      Dr. William Woo, Professor Exaltus at Bulldog U, recently wowed the academic world with an astounding breakthrough in the highly specialized field of linguistical translagistics. His findings are to be published in the April issue of Wonderful Scientist Magazine and he is very excited, for he will get to rub shoulders with persons almost as brilliant as he.

      For years experts have scratched their collective heads at reports that, in a bi-lingual household, children become expert in both languages and in a tri-lingual household, all three. This clearly makes no sense. Lingual inter-fluency is an extraordinary complex skill. Good tools are critically important ... but the MOST important tools are highly qualified, trained, experienced, intelligent, and creative highly motivated, extremely competent "Renaissance Babies" who have the analytical skills of Sherlock Holmes.

      Dr. Woo’s hypothesis was that bi-lingual families have been clandestinely sending their infants to Harvard for eight years. He tested this hypothesis by telling Harvard not to accept them for a while. Sure enough, when he went back to check on his test families, the children were grunting like cavemen. Even the adults had regressed.

      Dr. Woo has traveled an unconventional path in his rise to stellar brilliance. For many years, he belonged to an oppressive religious cult where he and three others were the only smart ones. All the rest were morons. Oh, there was a fellow named Fred from long ago. But there has been no one since. There are some there who would like to think with their heads, but the cult leaders make them read endless material produced at a grade level far below anything Dr. Woo would ever be caught dead with. His former friends all hang out at various headquarters around the globe, where they can’t even figure out how to procreate, for that, too, requires a high level of special expertise which cannot be had without years at the university.

      Finally, Dr. Woo could stand it no more at the cult and he left. But – strangely, he didn’t leave. He spends all his spare time – possibly all his time – stalking his former chums and digging up slander on what used to be his most cherished cause. He will comment on some of his ex-friends posts, and if they reply, he will not seriously address their answer. He will just continue with more bitching. He doesn’t necessarily realize that his former chums will read the first paragraph of his endless comment, in huge font and bold print, see that no serious reply has been attempted, and skip all the rest, since they know a blowhard when they see one. I mean, he kind of comes across as a loser. You would think that, having decided to move on in life, he would do just that, instead of harassing his old chums like a crazed ex-wife who just can’t let go.

    • By TrueTomHarley
      From Tom Irregardless and Me:

      “the official website of Jehovah’s Witnesses, is the most widely translated website on earth today. This should not be surprising. If you are serious about proclaiming ‘this good news of the kingdom in all the inhabited earth,’ (Matthew 24:14) then naturally, you will have such a site. I’m critical of those who don’t; when your car needs repair, do you take it to the shop that has equipped itself with every modern tool? Or do you go to the shop content to operate with hammer, vice grips, WD-40, and duct tape? The extent of jw.org’s translating is amazing - it includes more than 800 languages.”

      I’m dumbfounded when I see brothers unduly concerned over topics like ‘spirit directed’ or ‘Jehovah’s modern-day prophet.’  If they harp on it, I question their motive. The now-880 or so languages means nothing? How many does the next religious organization have – maybe 12? Isn’t it like comparing the modern auto shop with the one that relies on duct tape? Shouldn’t anyone serious about carrying out Christ’s commission to preach be so well-equipped? Aren’t they inept at best and frauds at worst if they have not equipped themselves in such a way?

      Why would anyone want to be a fly on the wall in the inner rooms of Bethel? Who cares? It’s their business and they apparently have a lot to show for the work they do. It is Western media that drives the destructive meme that there should be no confidential talk – that it’s our business to look over the shoulders of all in government – that persons should ‘take responsibility’ or be ‘held accountable’ every time they fart.

      I’ll focus on the 880 languages and the one organization that has so obviously succeeded in carrying out Christ’s words.

      *****************


      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.      
    • By ARchiv@L
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. Pega el invierno a familias de 100 comunidades de Tlaxcala
      Tomás BAÑOS Martes 17 de enero de 2017 en Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  
        LA GENTE PIDE APOYO A LAS AUTORIDADES
      Familias que viven en unas 100 comunidades del oriente, norte y poniente de Tlaxcala, son afectadas por el ‘crudo’ invierno que se registra durante las noches y madrugadas del fin de semana.
        Desde la primera semana de este mes, la población que vive en Calpulalpan, Atlangatepec, Ixtacuixtla, Tlaxco y Terrenate, resintió los estragos de descenso brusco de la temperatura.
      Gardenia Hernández, alcaldesa de Tlaxco, reveló que las familias que viven en las 38 comunidades, resienten los estragos del crudo invierno.
      “Anoche (el domingo) el frío se sintió, por la mañana el agua estaba helada, parece que te muerde al utilizarla”, expresó una veterana de la cabecera municipal de Tlaxco.
      Dijo que es necesaria la ayuda de autoridades federales y estatales pues “en otros años nos traían cobijas, colchonetas y despensas, pero ahora nos han olvidado”.
      Manifestó que en las tiendas Diconsa no encuentran que el precio de los productos básicos, les ayuden, “el kilo de maíz, está más caro que el criollo de la producción local y los frijoles tardan mucho para coser”.
      Por su lado, Ana Barrera Hernández y Bernardino Macías Leal, originarios de Ixtacuixtla, dijeron que el frío brusco no les impide difundir la palabra de Dios como Testigos de Jehová.
      En punto de las 07:00 horas de este lunes, la pareja expresó que en estos tiempos es necesario conciliarse con el ser supremo para soportar el cambio climático que se manifiesta.
      “Los fenómenos naturales con manifestaciones divinas, debemos leer la Biblia para conocer porqué hace frío y luego mucho calor”, comentó la mujer de unos 60 años.
      El Servicio Meteorológico Nacional (SMN) informó que las últimas horas, Tlaxcala fue una de las cuatro entidades más frías a nivel nacional, junto con México, Chihuahua e Hidalgo, ya que registraron temperaturas de menos tres grados a dos grados Celsius.
      Un ambiente frío y muy frío reportó para los 60 municipios de la entidad el SMN en las próximas horas con temperatura de menos cinco a cero grados Celsius en zonas altas.
      Reveló que en las últimas 24 horas, las temperaturas mínimas registradas fueron de menos tres grados en Calpulalpan, menos dos en Atlangatepec y El Carmen Tequexquitla y menos uno en Cuapiaxtla y Zacatelco.
      Informó que las condiciones mencionadas son originadas por el Frente Frío número 22 que se mantiene estacionario en el noroeste del territorio nacional y por una zona de aire inestable superior, remanente de la Tercer Tormenta Invernal.
      Pega el invierno a familias de 100 comunidades de Tlaxcala

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  
       
    • By ARchiv@L
      the new yearbook of 2017 is not on the official page jworg yet.
      If I download the dvd, (wtlibrary2016) …
      wtlib_2016_E
      Does the dvd contain the new yearbook already ?

      Thank you for your answers.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      By @tayguaramachado

    • By The Librarian
      In the Netherlands, a TV crew for PowNed (a website/TV station known for their non-conventional approach and love for controversy) visited a Circuit Assembly
      The video starts with them asking 'Is everyone welcome here, even criminals, bikers, gays?', and the answer is of course yes.
      Then the clip focuses on asking JW's questions about gays and the Caleb video.
      In the end the crew is asked to stop filming and leave. Their 'implied invitation' has been withdrawn as they were 'creating unrest'.
      Possibly they actually were stirring things up a bit and left that out in editing; I wouldn't put that past them.
      Video in Dutch here 

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By admin
      I'm just trying to get a feel for our community here and the breadth we have within.
      Maybe you could all add that to your About page on your profile?




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

  • Recent Status Updates

    • folens  »  Eric Ouellet

      Bonjour Eric merci pour cet exposé.
      Bonne journée Michel
      1LE BATEAU.pdf
      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      La sagesse est plus précieuse que l’or et la crainte envers Jéhovah est notre salut.
       
      La vraie sagesse de Dieu est un cadeau inestimable, car seul ceux qui obéissent et suivent ces préceptes en recoivent les bienfaits. En Psaume 111:10 déclare ceci: “La crainte de Jéhovah est le commencement de la sagesse.”
      Qu’est-ce que cela veut dire? La sagesse est la capacité d’utiliser efficacement sa connaissance et son intelligence pour résoudre un problème, éviter un danger, atteindre un objectif. Elle sous-entend un bon jugement. Le commencement, la première partie, le fondement de cette sagesse, c’est la crainte de Jéhovah. Pourquoi cela? Bien que toute création est l’œuvre de ses mains et dépend de lui. Il a accordé aux humains le libre arbitre, mais pas la faculté de diriger leurs pas avec succès sans tenir compte de sa direction (Josué 24:15; Jérémie 10:23). Nous ne connaîtrons le succès durable qu’à la condition de bien saisir ces idées fondamentales sur la vie, et de nous y conformer. Si notre connaissance de Jéhovah nous donne la ferme conviction que la volonté divine est promise au succès, et qu’il tiendra sa promesse de récompenser ses fidèles, alors la crainte pieuse nous poussera à agir sagement. — Proverbes 3:21-26; Hébreux 11:6.
      Prenons un exemple: Il y a quelques dizaines d’années, un jeune homme fréquentait l’université de Saskatchewan, au Canada. Au programme de sa formation figurait la biologie, et on lui a enseigné l’évolution. Après avoir été diplômé, il s’est spécialisé dans la physique nucléaire, profitant d’une bourse pour continuer ses études à l’université de Toronto. Au cours de ses études, il a constaté dans la structure des atomes révélaient des témoignages stupéfiants d’un ordre et d’une finalité extraordinaire . Mais personnes ne répondait pas à ces questions: Qui a conçu tout cela? Quand? Et pourquoi? Sans ces réponses, pouvait-il utiliser sagement ses connaissances dans un monde remplis interrogations ? Qu’est-ce qui le guiderait? Le nationalisme? Le désir de gratifications matérielles? Avait-il acquis la vraie sagesse?
      Peu après avoir été diplômé, cet homme ainsi que sa femme se sont mis à étudier la Bible avec les Témoins de Jéhovah. Dans la Parole de Dieu, ils ont peu à peu trouvé les réponses qui leur manquaient. Ils ont appris à connaître le Créateur, Jéhovah Dieu. En étudiant ce qui est arrivé à Moïse à la mer Rouge, à Daniel et à ses compagnons à Babylone, ils ont appris l’importance de craindre Dieu, et non les hommes (Exode 14:10-31; Daniel 3:8-30). Cette crainte pieuse mêlée d’un amour sincère pour Jéhovah a commencé à les animer. Rapidement, leur vie a changé. Enfin cet homme connaissait Celui dont il avait étudié l’œuvre en biologie. Il a progressivement compris le dessein de Celui dont il avait constaté la sagesse dans ses cours de physique. Au lieu d’employer sa connaissance à élaborer des instruments de destruction, il a choisi, avec sa femme, d’aider autrui à aimer Dieu et son prochain. Ils ont entrepris le service de prédicateurs du Royaume de Dieu à plein temps. Par la suite, ils ont suivi les cours de Galaad, l’École biblique de la Société Watchtower, et ont été nommés missionnaires.
      Bien entendu, tout le monde ne peut pas être missionnaire. Mais tous nous pouvons bénéficier de la sagesse fondée sur la crainte de Jéhovah. Si nous cultivons cette sagesse, nous ne consacrerons pas le meilleur de notre vie à étudier les philosophies humaines, qui n’échafaudent que des suppositions sur le but de la vie. Nous nous appliquerons à l’étude de la Bible, livre inspiré de Jéhovah Dieu, la Source de la vie, celui qui peut nous donner la vie éternelle (Psaume 36:9; Colossiens 2:8). Au lieu de nous rendre esclaves d’un système commercial chancelant, au bord de la ruine, nous écouterons Jéhovah, qui nous conseille de nous contenter de la nourriture et du vêtement, et d’accorder à nos relations avec lui la priorité dans notre existence (1 Timothée 6:8-12). Au lieu de nous comporter comme si notre avenir dépendait d’une belle situation dans le monde actuel, nous croirons la Parole de Jéhovah, qui nous affirme que le monde est en train de passer, de même que le désir du monde, alors que celui qui fait la volonté divine demeure pour toujours. — 1 Jean 2:17.
      Dans le livre de Proverbes 16:16, Salomon nous encourage par cette déclaration certaine: “Acquérir la sagesse [la sagesse qui commence par la crainte de Jéhovah], oh! combien cela vaut mieux que l’or! Et acquérir l’intelligence est préférable à l’argent.” Poussés par cette sagesse et cette intelligence, nous considérerons l’accomplissement de la volonté de Dieu comme le premier centre d’intérêt de notre vie. Et quelle activité Dieu a-t-il confiée à ses Témoins en cette période de l’histoire humaine? Faire connaître son Royaume par la prédication et aider les personnes sincères à devenir de vrais disciples de Jésus Christ (Matthieu 24:14; 28:19, 20). Il s’agit d’une activité dont on retire une satisfaction véritable et un grand bonheur. C’est donc à propos que la Bible dit: “Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse, et l’homme qui acquiert le discernement.” — Proverbes 3:13.
      Elle nous retient de commettre le mal
      Un deuxième bienfait que nous procure la crainte de Dieu est qu’elle nous retient de commettre le mal. Celui qui respecte profondément Dieu ne détermine pas par lui-même ce qui est bien et mal. Il ne tient pas pour mauvais ce que Dieu déclare bon, ni ne considère comme bon ce que Dieu déclare mauvais (Psaume 37:1, 27; Ésaïe 5:20, 21). De plus, celui que motive la crainte pieuse ne se contente pas de savoir ce que Jéhovah déclare bon ou mauvais. Une telle personne aime ce que Jéhovah aime et elle hait ce que Jéhovah hait. En conséquence, elle agit en harmonie avec les préceptes divins. Ainsi, comme le dit Proverbes 16:6, “par la crainte de Jéhovah, on se détourne du mal”. Cette crainte pieuse devient une motivation puissante qui permet d’atteindre des résultats qu’on n’obtiendrait pas même si une personne commence tout juste à l’éprouver, la crainte pieuse peut lui donner le courage de ne pas faire quelque chose qu’elle regretterait le restant de ses jours. Au Mexique, par exemple, une femme enceinte a demandé à une chrétienne Témoin de Jéhovah ce qu’elle pensait de l’avortement. La chrétienne lui a lu plusieurs versets bibliques, puis lui a tenu ce raisonnement: “Pour le Créateur, la vie est très importante, même la vie de ceux qui ne sont pas encore nés.” (Exode 21:22, 23; Psaume 139:13-16). Des examens laissaient entendre que le bébé serait anormal. Néanmoins, après ce qu’elle avait vu dans la Parole de Dieu, cette femme a décidé de garder son enfant. Son médecin a refusé de la revoir, et son mari l’a menacée de la quitter, mais elle a tenu bon. Elle a finalement donné naissance à une magnifique petite fille, normale et en bonne santé. Par gratitude, elle a recherché les Témoins et s’est mise à étudier la Parole de Dieu avec eux. Moins d’un an après, son mari et elle se faisaient baptiser. Quelques années plus tard, à une assemblée de district, tous deux ont été enchantés de rencontrer la chrétienne qui avait parlé à la femme la première fois. Ils lui ont présenté leur jolie fillette de quatre ans. Incontestablement, le respect de Dieu et le désir puissant de ne pas lui déplaire exercent une grande influence.
      La crainte pieuse peut nous garder d’un grand nombre de mauvaises actions (2 Corinthiens 7:1). Cultivée avec soin, elle est capable d’aider quelqu’un à mettre un terme à des péchés cachés, connus de lui seul et de Jéhovah. Elle peut l’aider à se libérer de la dépendance de l’alcool ou de la drogue. Un ancien drogué d’Afrique du Sud a raconté: “Au fur et à mesure que j’apprenais à connaître Dieu, la crainte de le décevoir ou de lui déplaire grandissait en moi. Je savais qu’il m’observait, et je désirais ardemment son approbation. Cela m’a incité à me débarrasser de la drogue qui était en ma possession en la jetant dans les toilettes.” La crainte pieuse a aidé des milliers de personnes de la même manière. — Proverbes 5:21; 15:3.
      La crainte salutaire de Dieu nous préserve également de la crainte de l’homme. La plupart des humains connaissent, à des degrés divers, la crainte de l’homme. Les apôtres de Jésus Christ l’ont abandonné et se sont enfuis lorsque les soldats se sont emparés de lui dans le jardin de Gethsémané. Plus tard, dans la cour du grand prêtre, désarçonné et en proie à la crainte, Pierre a nié faire partie des disciples de Jésus et même le connaître (Marc 14:48-50, 66-72; Jean 18:15-27). Mais grâce à l’aide qu’ils ont reçue, les apôtres ont retrouvé leur équilibre spirituel. Par contre, aux jours du roi Jéhoïakim, Urie, fils de Schémaïah, fut terrassé par la crainte au point d’abandonner son service de prophète de Jéhovah et de fuir le pays, ce qui ne l’empêcha pas d’être capturé et tué. — Jérémie 26:20-23.
      Comment vaincre la crainte de l’homme? 
      Après nous avoir prévenus que “trembler devant les hommes, voilà ce qui tend un piège”, Proverbes 29:25 ajoute: “Mais celui qui se confie en Jéhovah sera protégé.” La réponse tient donc dans la confiance en Jéhovah. Cette confiance s’appuie sur la connaissance et l’expérience. L’étude de sa Parole nous démontre que les voies de Jéhovah sont droites. Nous découvrons des événements attestant qu’il est digne de confiance, que ses promesses sont sûres (y compris celle de la résurrection), qu’il est amour et qu’il est tout-puissant. Lorsqu’ensuite nous agissons conformément à cette connaissance, accomplissant ce que Jéhovah demande et rejetant fermement ce qu’il condamne, nous commençons à constater dans notre propre cas qu’il prend soin de ses serviteurs avec amour et que l’on peut compter sur lui. Nous acquérons personnellement la certitude que sa puissance est à l’œuvre pour que s’accomplisse sa volonté. Notre confiance en lui s’accroît, de même que notre amour pour lui et notre désir sincère de ne pas lui déplaire. Cette confiance est bâtie sur un fondement solide. Elle est un rempart contre la crainte de l’homme.
      Notre confiance en Jéhovah, alliée à la crainte pieuse, nous rendra fermes en faveur du bien dans le cas où un employeur menacerait de nous renvoyer si nous refusions de participer à des pratiques commerciales malhonnêtes (voir Michée 6:11, 12). Grâce à cette crainte pieuse, des milliers de chrétiens persévèrent dans le vrai culte malgré l’opposition de membres de leur famille. Elle donne aussi aux jeunes le courage de se faire connaître comme Témoins de Jéhovah à l’école, et elle les affermit face aux moqueries de leurs camarades de classe qui méprisent les principes bibliques. Ainsi, une adolescente Témoin de Jéhovah a dit: “Ce qu’ils pensent m’est bien égal. L’important, c’est ce que pense Jéhovah.”
      La même conviction donne aux vrais chrétiens la force de rester attachés aux voies de Jéhovah lorsque leur vie est en jeu. Ils savent qu’ils risquent d’être persécutés par le monde. Ils sont conscients que les apôtres ont été fouettés et que même Jésus Christ a été frappé et tué par des hommes méchants (Marc 14:65; 15:15-39; Actes 5:40; voir aussi Daniel 3:16-18). Mais les serviteurs de Jéhovah sont assurés qu’il peut leur donner la force d’endurer, qu’avec son aide ils peuvent remporter la victoire, que Jéhovah récompensera sans faute ses fidèles, si besoin en les ressuscitant dans son monde nouveau. Leur amour pour Dieu ajouté à la crainte pieuse les pousse puissamment à éviter toute action qui pourrait lui déplaire.
      C’est parce qu’ils étaient animés d’une telle motivation que les Témoins de Jéhovah ont supporté les horreurs des camps de concentration nazis dans les années 30 et 40. Ils ont pris à cœur le conseil de Jésus consigné en Luc 12:4, 5: “D’autre part, je vous le dis à vous, mes amis: Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et qui après cela ne peuvent rien faire de plus. Mais je vais vous indiquer qui vous devez craindre: craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la Géhenne. Oui, je vous le dis, Celui-là, craignez-le.” Par exemple, Gustav Auschner, un Témoin qui avait été interné dans le camp de concentration de Sachsenhausen, a écrit plus tard: ‘Les SS ont exécuté August Dickmann et ont menacé de nous passer tous par les armes si nous refusions de signer un document par lequel nous abjurions notre foi. Pas un seul n’a signé. Notre crainte de déplaire à Jéhovah était plus forte que la crainte de leurs balles.’ La crainte de l’homme mène aux compromis, mais la crainte de Dieu nous affermit pour faire le bien.
      La préservation de la vie
      Noé a connu les derniers jours du monde antédiluvien. Jéhovah avait décidé de détruire le monde d’alors en raison de la méchanceté des humains. Toutefois, en attendant, Noé a vécu dans un monde où régnaient la violence, l’immoralité sexuelle choquante et le mépris de la volonté divine. Noé a prêché la justice, et pourtant “ils ne s’aperçurent de rien jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous”. (Matthieu 24:39.) Noé n’a cependant pas renoncé à l’activité que Dieu lui avait confiée. Il fit “selon tout ce que Dieu lui avait ordonné. Ainsi fit-il”. (Genèse 6:22.) Qu’est-ce qui a permis à Noé, année après année et jusqu’au déluge, de toujours agir comme il convenait? Hébreux 11:7 répond: “Par la foi, Noé, divinement averti de choses qu’on ne voyait pas encore, fit montre d’une crainte pieuse.” Pour cette raison, sa femme, ses fils, leurs femmes et lui ont été sauvés du déluge.
       Notre époque ressemble de bien des manières à celle de Noé (Luc 17:26, 27). De nouveau un avertissement est lancé. Révélation 14:6, 7 parle d’un ange qui vole au milieu du ciel et invite les gens de toute nation et tribu et langue à ‘craindre Dieu et à lui donner gloire’. Quel que puisse être le comportement du monde autour de vous, obéissez à ces paroles, puis transmettez l’invitation à autrui. À l’instar de Noé, agissons avec foi et manifestons une crainte pieuse. Par cela, des vies peuvent être sauvées: la vôtre et celle de nombre de vos semblables. Lorsque nous considérons les bienfaits dont profitent ceux qui craignent le vrai Dieu, nous ne pouvons que souscrire aux paroles du psalmiste divinement inspiré qui chanta: 
      “Heureux est l’homme qui craint Jéhovah, dans les commandements de qui il prend grand plaisir!” — Psaume 112:1.

      · 0 replies
    • Darlene  »  T.B. (Twyla)

      I can not open study material 
      · 0 replies
    • Darlene  »  T.B. (Twyla)

      Can not open weekly study material 
      · 3 replies
    • Deborah T. Calloway  »  T.B. (Twyla)

      Thank you so much for the meeting work book. I really appreciate your hard work 
      · 0 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63,683
    • Total Posts
      131,914
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,943
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    Jess
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.