Jump to content
The World News Media

An Inside Look At The Stanley Theater’s Celestial Restoration


Guest Kurt

Recommended Posts

  • Guest

January 5, 2017

inside stanley theater journal square jersey city

When it opened in 1928, The Stanley Theater in Journal Square was one of the greatest old movie palaces and the second-largest on the East Coast, next to Radio City. Presenting both orchestral and stage shows plus Hollywood new releases, it quickly became a cultural hub in the bustling Journal Square neighborhood.

“This was a refuge for the people of Jersey City,” notes historian Richard Polton.

the stanley theater journal square under construction
© Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania.

Designed by architect Fred Wesley Wentworth in a grand Venetian theme, the theater continued to thrive into the 1960s, with entertainers ranging from The Three Stooges, Jimmy Durante, Tony Bennett, Janis Joplin and Dolly Parton, to The Grateful Dead. By the 1970s, however, the theater, like many of its kind, suffered from disrepair and became a grindhouse.

vintage stanley theater photos jersey city
© Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania.

The spectacular elements of the space left to be forgotten, the intricate metalwork was painted over and the Wurlitzer organ removed before it shut down for good on April 20, 1978. But in 1983, the neglected theater was purchased for $1.8 million by the Watchtower Bible and Tract Society from Delaware Corporation, for use as an Assembly Hall for Jehovah’s Witnesses. The story of its renovation, an unfolding of willing hands and minds, transformed the once-entertainment hall into a sacred place of worship.

stanley theater restoration
Courtesy of Jehovah’s Witnesses
stanley theater lobby journal square
Courtesy of Jehovah’s Witnesses
 

In 1988, the theater, which is on the NJ Registry of Historic Places, underwent an initial renovation phase, but the latest, completed in a nine-month period from 2012-2013, has restored even more value and splendor to the space. Situated in direct proximity to 

    Hello guest!
, the two exemplify the polar opposite results of restoration productivity, raising the question, once again, of funding for such a massive undertaking of a historic space.

stanley theater watchtower
Courtesy of Jehovah’s Witnesses

“We are largely self-financed,” said Robert Warren, media consultant for the World Headquarters of Jehovah’s Witnesses, noting that the project was funded by individual donations from Witnesses across the world. “Whoever wants to build a tower must first count the cost,” he cited biblically, attributing the successful funding to strategic planning. “Rather than start and escalate, we evaluate first.”

Over two thousand Witness volunteers from across the United States worked together on the large scale project, with work completed through volunteers only with the exception of contractors for only high-risk safety needs. Pooling from various skill-sets, training often occurred from Witness to Witness.

journal square history
Courtesy of Jehovah’s Witnesses

“It was wonderful to see the willing spirit of them,” said Chris Simonson, Operations Manager. Simonson noted that one volunteer from Italy knowledgeable on precious metals restoration was vital to revive the copper and brass finishes that had been painted over in thick layers.

The team also found objects that were there already, but tucked away. “A lot of small storage rooms were boarded up,” Simonson said. “We found areas people hadn’t been in for years and 30-year-old chandeliers in boxes, which were in good condition, but dirty. We discovered copper scrollwork on the side of the building, under paint, which we thought was woodwork at first.”

stanley theater journal square seats

In peeling away layers, the team was able to preserve elegance but infuse it with comfort. For example, in refurbishing the seating, the group kept in mind that people would be seated for longer periods during congregation meetings than originally, when the theater was used for entertainment. “We lost 600 seats but kept the beauty,” Simonsson said.

“We know it is a privilege and we consider it an honor to be here,” Simonsson added. The attention to preserving the original design is evident from the facade to the stage itself. At the exterior entrance, a shiny copper marquee spans above a pair of solid brass doors, with arched windows above it.

“They really did build this to last,” added Warren.

stanley theater journal square lobby

The three-story lobby is fixed with columns, a center staircase with trompe l’oeil alabaster handrails and balusters, original gas lamps (since converted to lightbulbs), velvet drapes, and stained glass windows of faux “Chartre Blue” in the foyer. Biblical murals by Hungarian painter Willy Pogany originally adorned the ceiling and walls and were completed in the 1988 renovation.

tiffany chandelier waldorf astoria stanley theater
Courtesy of Jehovah’s Witnesses

Another focal point of the lobby is the thirteen-foot crystal chandelier suspended from the second floor. Sourced from New York’s Waldorf-Astoria Hotel in the 1920s, it dates to circa 1890, and is illuminated by 144 bulbs that reflect onto 4,500 hanging crystal teardrops. The fixture is maintained with twice-yearly cleaning. A direct gaze up at it reveals its snowflake shape. On the floor beneath it, is the original compass chiseled by hand, whose tiles were chipped out and placed back in, during the renovation.

jehovahs witnesses jersey city
Courtesy of Jehovah’s Witnesses

The theater itself, seating over 3,000, features an outdoor courtyard theme of grottoes, arches and columns and a proscenium arch modeled after the Rialto Bridge. Sourced materials include marble from Italy, Texas and Vermont, limestone from Indiana, and granite from Maine to face the Corinthian columns. On the sides of the theater, functional, original antiquated lion head fountains date to the 1920s and the “exit” signs were kept and restored. The copper overlay on the doors were polished by hand to bring back gloss, the ticket booth ceiling is original, and the grand staircase in the lobby was modeled after the Vanderbilt Mansion in Newport, RI.

stanley theater journal square lobby staircase

stanley theater journal square plasterwork

“We automatically assign a sacredness to the building because of our worship,” said Warren, of Witness Assembly Halls. “Having this space adds to the grandeur of why we are here.”

stanley theater journal square stage

stanley theater journal square scene

stanley theater journal square sign

Indeed the religious group has utilized the space for its unique needs. Events are held in 13 languages and The Stanley is a worldwide destination, hosting a meeting with 44 countries in October. The fine acoustics are a plus for the music-heavy congregations, and beneath the stage, where the orchestra pit once was, is a Baptism pool.

stanley theater journal square seating

The expansive, domed, white plaster, eighty-five-foot ceiling once permitted an open sky effect with a “stars and moving clouds” show that was created by a projecting device—the “Brenkert Brenograph.” Some of the points of light in the ceiling still work today, creating a twinkle-star-like effect, invoking congregation members to feel they are gazing up at Heaven itself.

    Hello guest!

Link to post
Share on other sites

  • Views 3.3k
  • Replies 3
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

there is a "special" brochure that I had seen in the "jw-archive.com" long time ago.  

Jehovah’s Witnesses Renovate Historic Venue for Bible Education Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. Stanley Theater Renovation Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  

  • 2 years later...
  • Similar Content

    • By Bible Speaks
      An Inside Look At The Stanley Theater’s Celestial Restoration
      By Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. - 
      January 5, 2017
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.

    • By misette
      ça donne envie d'assister à une assemblée

      Traduit de l'anglais   c'est en anglais en dessous
        L'Assemblée annuelle se tiendra les 7 et 8 octobre 2017 avec une grande rétrospective de la construction de Warwick

      Un regard intérieur sur la restauration
      du Théâtre Stanley
      Par Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.   - 5 janvier 2017     Quand il a ouvert en 1928, The Stanley Theatre dans Journal Square était l'un des plus grands palais de vieux films et le deuxième plus grand sur la côte Est, à côté de Radio City. Présentant à la fois des spectacles d'orchestre et de scène ainsi que des nouvelles sorties de Hollywood, il est rapidement devenu un carrefour culturel dans le quartier animé de Square Journal. "C'était un refuge pour les habitants de Jersey City", note l'historien Richard Polton. © Watch Tower Société de la Bible et des Traités de Pennsylvanie.
      Conçu par l'architecte Fred Wesley Wentworth dans un grand thème vénitien, le théâtre a continué à prospérer dans les années 1960, avec des artistes allant des trois marionnettes, Jimmy Durante, Tony Bennett, Janis Joplin et Dolly Parton, à The Grateful Dead. Dans les années 1970, cependant, le théâtre, comme beaucoup de son genre, a souffert de délabrement et est devenu un grindhouse. © Watch Tower Société de la Bible et des Traités de Pennsylvanie.
      Les éléments spectaculaires de l'espace laissé à l'oubli, la métallurgie complexe a été peinte sur et l'organe Wurlitzer a enlevé avant sa fermeture pour de bon le 20 avril 1978. Mais en 1983, le théâtre négligé a été acheté pour 1,8 millions de dollars par la Watchtower Bible Et Tract Society de la Delaware Corporation, pour servir de salle d'assemblée pour les témoins de Jéhovah. L'histoire de sa rénovation, un déploiement de mains et d'esprits volontaires, a transformé la salle de spectacles une fois en lieu de culte sacré. Courtoisie des Témoins de Jéhovah Courtoisie des Témoins de Jéhovah
      En 1988, le théâtre, inscrit au Registre des lieux historiques du Nouveau-Brunswick, a subi une première phase de rénovation, mais le dernier, terminé en neuf mois, de 2012 à 2013, a redonné encore plus de valeur et de splendeur à l'espace. Situé à proximité immédiate Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.   , les deux illustrent les résultats opposés polaires de la productivité de la restauration, soulevant la question, encore une fois, du financement d'un tel engagement massif d'un espace historique. Courtoisie des Témoins de Jéhovah
      "Nous sommes en grande partie autofinancés", a déclaré Robert Warren, consultant des médias pour le siège mondial des Témoins de Jéhovah, notant que le projet a été financé par des dons individuels de témoins à travers le monde. «Quiconque veut construire une tour doit d'abord compter le coût», a-t-il cité bibliquement, attribuant le financement réussi à la planification stratégique. "Plutôt que de commencer et d'escalader, nous évaluons d'abord." Plus de deux mille bénévoles témoins de partout aux États-Unis ont travaillé ensemble sur le projet de grande envergure, avec le travail accompli par des bénévoles seulement à l'exception des entrepreneurs pour les seuls besoins de sécurité à haut risque. Regroupant des compétences diverses, la formation s'est souvent déroulée d'un témoin à l'autre. Courtoisie des Témoins de Jéhovah
      «C'était merveilleux de voir l'esprit volontaire d'entre eux», a déclaré Chris Simonson, directeur des opérations. Simonson a noté qu'un volontaire d'Italie bien informé sur la restauration de métaux précieux était vital pour relancer les finitions de cuivre et de laiton qui avaient été peintes en couches épaisses. L'équipe a également trouvé des objets qui étaient déjà là, mais cachés. «De nombreuses petites salles de stockage ont été installées», a déclaré Simonson. "Nous avons trouvé des endroits où les gens n'étaient pas entrés depuis des années et des lustres de 30 ans dans des boîtes, qui étaient en bon état, mais sales. Nous avons découvert des rouleaux de cuivre sur le côté du bâtiment, sous la peinture, que nous avons pensé être du bois en premier. En pelant les couches, l'équipe a pu conserver l'élégance mais l'insuffler avec le confort. Par exemple, en rénovant les sièges, le groupe a gardé à l'esprit que les gens seraient assis pendant des périodes plus longues pendant les réunions de la congrégation qu'à l'origine, lorsque le théâtre était utilisé pour le divertissement. "Nous avons perdu 600 places, mais gardé la beauté", a déclaré Simonsson. "Nous savons que c'est un privilège et nous considérons comme un honneur d'être ici", a ajouté Simonsson. L'attention à la préservation de la conception originale est évidente de la façade à la scène elle-même. A l'entrée extérieure, un chapiteau de cuivre brillant s'étend au-dessus d'une paire de portes en laiton massif, avec des fenêtres cintrées au-dessus. «Ils ont vraiment construit ce dernier pour durer», a ajouté Warren. Le lobby de trois étages est fixé avec des colonnes, un escalier central avec des mains courantes en trompe l'oeil en albâtre et des balustres, des lampes à gaz originales (depuis converties en ampoules), des rideaux de velours et des vitraux de faux "Chartre Blue" dans le foyer. Les peintures murales bibliques du peintre hongrois Willy Pogany ornaient à l'origine le plafond et les murs et furent complétées dans la rénovation de 1988. Courtoisie des Témoins de Jéhovah
      Un autre point focal du lobby est le lustre de cristal de treize pieds suspendu au deuxième étage. Originaire de l'hôtel Waldorf-Astoria de New York dans les années 1920, il date de 1890 et est illuminé par 144 ampoules qui reflètent sur 4 500 larmes de cristal pendantes. Le montage est maintenu avec un nettoyage deux fois par an. Un regard direct sur elle révèle sa forme de flocon de neige. Sur le plancher au-dessous, est la boussole originale ciselée à la main, dont les tuiles ont été déchiquetées et replacées dans, au cours de la rénovation. Courtoisie des Témoins de Jéhovah
      Le théâtre lui-même, plus de 3.000 places, dispose d'une cour extérieure thème des grottes, des arcs et des colonnes et un arc de proscenium modelé après le pont du Rialto. Les matériaux fournis comprennent le marbre de l'Italie, du Texas et du Vermont, du calcaire de l'Indiana et du granit du Maine pour faire face aux colonnes corinthiennes. Sur les côtés du théâtre, les fontaines fonctionnelles et originales de tête de lion datent des années 1920 et les panneaux de «sortie» ont été conservés et restaurés. Le recouvrement de cuivre sur les portes a été polie à la main pour ramener le brillant, le plafond du guichet est original, et le grand escalier dans le hall a été modelé après le Vanderbilt Mansion à Newport, RI. «Nous attribuons automatiquement un caractère sacré à l'édifice en raison de notre culte», a déclaré Warren, de Witness Assembly Halls. "Avoir cet espace ajoute à la grandeur de pourquoi nous sommes ici." En effet, le groupe religieux a utilisé l'espace pour ses besoins uniques. Les événements se tiennent en 13 langues et le Stanley est une destination mondiale, accueillant une réunion avec 44 pays en octobre. La belle acoustique est un atout pour les congrégations musicales lourdes, et au-dessous de la scène, où la fosse d'orchestre a été une fois, est un bassin de baptême. Le plâtre blanc expansif, bombé, plafond de quatre-vingt-cinq pieds a permis un effet de ciel ouvert avec un spectacle «étoiles et nuages en mouvement» qui a été créé par un dispositif de projection - le «Brenkert Brenograph.» Certains des points de lumière dans Le plafond fonctionne encore aujourd'hui, créant un effet de scintillement-star-like, en invoquant les membres de la congrégation de se sentir qu'ils regardent vers le ciel lui-même.
       
      ENGLISH
      An Inside Look At The Stanley Theater's Celestial Restoration
      By Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. - January 5, 2017 Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  
      When it opened in 1928, The Stanley Theater in Journal Square was one of the greatest old movie palaces and the second-largest on the East Coast, next to Radio City. Presenting both orchestral and stage shows plus Hollywood new releases, it quickly became a cultural hub in the bustling Journal Square neighborhood.
      “This was a refuge for the people of Jersey City,” notes historian Richard Polton.
      © Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania. Designed by architect Fred Wesley Wentworth in a grand Venetian theme, the theater continued to thrive into the 1960s, with entertainers ranging from The Three Stooges, Jimmy Durante, Tony Bennett, Janis Joplin and Dolly Parton, to The Grateful Dead. By the 1970s, however, the theater, like many of its kind, suffered from disrepair and became a grindhouse.
      © Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania. The spectacular elements of the space left to be forgotten, the intricate metalwork was painted over and the Wurlitzer organ removed before it shut down for good on April 20, 1978. But in 1983, the neglected theater was purchased for $1.8 million by the Watchtower Bible and Tract Society from Delaware Corporation, for use as an Assembly Hall for Jehovah's Witnesses. The story of its renovation, an unfolding of willing hands and minds, transformed the once-entertainment hall into a sacred place of worship.
      Courtesy of Jehovah's Witnesses Courtesy of Jehovah's Witnesses   In 1988, the theater, which is on the NJ Registry of Historic Places, underwent an initial renovation phase, but the latest, completed in a nine-month period from 2012-2013, has restored even more value and splendor to the space. Situated in direct proximity to Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. , the two exemplify the polar opposite results of restoration productivity, raising the question, once again, of funding for such a massive undertaking of a historic space.
      Courtesy of Jehovah's Witnesses “We are largely self-financed,” said Robert Warren, media consultant for the World Headquarters of Jehovah's Witnesses, noting that the project was funded by individual donations from Witnesses across the world. “Whoever wants to build a tower must first count the cost,” he cited biblically, attributing the successful funding to strategic planning. “Rather than start and escalate, we evaluate first.”
      Over two thousand Witness volunteers from across the United States worked together on the large scale project, with work completed through volunteers only with the exception of contractors for only high-risk safety needs. Pooling from various skill-sets, training often occurred from Witness to Witness.
      Courtesy of Jehovah's Witnesses “It was wonderful to see the willing spirit of them,” said Chris Simonson, Operations Manager. Simonson noted that one volunteer from Italy knowledgeable on precious metals restoration was vital to revive the copper and brass finishes that had been painted over in thick layers.
      The team also found objects that were there already, but tucked away. “A lot of small storage rooms were boarded up,” Simonson said. “We found areas people hadn't been in for years and 30-year-old chandeliers in boxes, which were in good condition, but dirty. We discovered copper scrollwork on the side of the building, under paint, which we thought was woodwork at first.”

      In peeling away layers, the team was able to preserve elegance but infuse it with comfort. For example, in refurbishing the seating, the group kept in mind that people would be seated for longer periods during congregation meetings than originally, when the theater was used for entertainment. “We lost 600 seats but kept the beauty,” Simonsson said.
      “We know it is a privilege and we consider it an honor to be here,” Simonsson added. The attention to preserving the original design is evident from the facade to the stage itself. At the exterior entrance, a shiny copper marquee spans above a pair of solid brass doors, with arched windows above it.
      “They really did build this to last,” added Warren.

      The three-story lobby is fixed with columns, a center staircase with trompe l'oeil alabaster handrails and balusters, original gas lamps (since converted to lightbulbs), velvet drapes, and stained glass windows of faux “Chartre Blue” in the foyer. Biblical murals by Hungarian painter Willy Pogany originally adorned the ceiling and walls and were completed in the 1988 renovation.
      Courtesy of Jehovah's Witnesses Another focal point of the lobby is the thirteen-foot crystal chandelier suspended from the second floor. Sourced from New York's Waldorf-Astoria Hotel in the 1920s, it dates to circa 1890, and is illuminated by 144 bulbs that reflect onto 4,500 hanging crystal teardrops. The fixture is maintained with twice-yearly cleaning. A direct gaze up at it reveals its snowflake shape. On the floor beneath it, is the original compass chiseled by hand, whose tiles were chipped out and placed back in, during the renovation.
      Courtesy of Jehovah's Witnesses The theater itself, seating over 3,000, features an outdoor courtyard theme of grottoes, arches and columns and a proscenium arch modeled after the Rialto Bridge. Sourced materials include marble from Italy, Texas and Vermont, limestone from Indiana, and granite from Maine to face the Corinthian columns. On the sides of the theater, functional, original antiquated lion head fountains date to the 1920s and the “exit” signs were kept and restored. The copper overlay on the doors were polished by hand to bring back gloss, the ticket booth ceiling is original, and the grand staircase in the lobby was modeled after the Vanderbilt Mansion in Newport, RI.


      “We automatically assign a sacredness to the building because of our worship,” said Warren, of Witness Assembly Halls. “Having this space adds to the grandeur of why we are here.”



      Indeed the religious group has utilized the space for its unique needs. Events are held in 13 languages and The Stanley is a worldwide destination, hosting a meeting with 44 countries in October. The fine acoustics are a plus for the music-heavy congregations, and beneath the stage, where the orchestra pit once was, is a Baptism pool.

      The expansive, domed, white plaster, eighty-five-foot ceiling once permitted an open sky effect with a “stars and moving clouds” show that was created by a projecting device—the “Brenkert Brenograph.” Some of the points of light in the ceiling still work today, creating a twinkle-star-like effect, invoking congregation members to feel they are gazing up at Heaven itself.
       
       
       
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      CLIFTON — Each year, Jehovah's Witnesses in Clifton look forward to their annual three-day regional convention. The 2016 convention will be held at the Jersey City Assembly Hall, the former Stanley Theater in Journal Square, in Jersey City on July 29 to 31, and again from Sept. 9 to 11.
      Jack Kelly, Jerrold Sameth, and Shaun Dew, all from Clifton will be featured speakers at the "Remain Loyal to Jehovah!" Regional Convention of Jehovah's Witnesses.
      More than 3,000 worshippers are expected to attend this special event and hear a variety of talks, demonstrations, interviews, and more than 40 video presentations as well as two full length Bible dramas that focus on the practical application of the Bible to the problems and challenges of everyday life including coping with the tragic loss of the death of a family member.
      A key feature of each program will be the baptism of new witnesses which will be held at each program on Saturday at noon.
      The Clifton residents will be featured as speakers on talks that will cover family life, Bible prophecy, and the application of Bible principles in everyday life.
      The program will be at the Assembly Hall of Jehovah's Witnesses which is located at 2932 Kennedy Blvd in Jersey City. Admission is free and no collections are taken.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

    • My best guess is that Cesar really hates Jehovah's Witnesses, individually ... all of them, and is crude, rude, insulting and vulgar without letup to demonstrate to non-Witnesses that if they are considering the Jehovah's Witnesses religion, they will become like him .... thereby horrifying them, and scaring them away. I would also guess that this is caused by raging, massive and persistent neurotic insecurity, and is over-compensation due to unawareness. I don't expect perfection, or
    • Like I said, he's nothing but a troll...
    • @César Chávez You appear to have some special reason or need to respond to others with vulgarity. You've done this to several people in the past, too. If "Pudgy" had been vulgar first, perhaps I missed it. Still, considering your claims to moral superiority over everyone, it seems a bit unseemly. This wasn't a topic under any religious heading or club, so I won't spell out Ephesians 5:3-4.
    • When there is a good interlocutor, like you, it is so simple and easy to go from the topic of artificial satellites and torn parts flying in Earth orbit to the topic of the persecution of Christians. :))
    • Are Cats For Christians QUESTIONS FROM READERS "Is it appropriate for a Christian to own a cat in light of their past pagan religions affiliation and the new medical information that is now coming to light?" Many conscientious ones among Jehovah's people today have wondered if Christians should own cats in view of their sorted past and many health risks. What may be acceptable to one person may, although unintentionally, stumble another. This can become a life-or-death issue since
  • Members

  • Recent Status Updates

    • Eric Ouellet

      CHANTONS À JÉHOVAH UN CHANT NOUVEAU
      Il est bon de rendre grâces à Jéhovah
      et d’exécuter des mélodies pour ton nom, ô Très-Haut !
      D’annoncer ta bonté de cœur le matin
      et ta fidélité pendant les nuits,
      sur un instrument à dix cordes et sur le luth,
      aux accords sonores de la harpe.
      Car tu m’as réjoui, ô Jéhovah, à cause de ton action ;
      à cause des œuvres de tes mains je pousse des cris de joie.
      Que tes œuvres sont grandes, ô Jéhovah !
      Tes pensées sont très profondes.
      L’homme dépourvu de raison ne peut les connaître,
      et le stupide ne peut comprendre cela.
      Quand les méchants germent comme la végétation
      et que fleurissent tous ceux qui 
      pratiquent ce qui est malfaisant,
      c’est pour être anéantis pour toujours.
      Mais toi, tu es là-haut pour des temps indéfinis, ô Jéhovah!
      Car voici que tes ennemis, ô Jéhovah,
      car voici que tes ennemis périront;
      tous ceux qui pratiquent ce qui est malfaisant seront séparés les uns des autres.
      Mais tu élèveras ma corne comme celle du taureau sauvage;
      je m’arroserai d’huile fraîche.
      Mon œil regardera mes ennemis;
      mes oreilles entendront parler de ceux
      qui se dressent contre moi, les malfaiteurs.
      Le juste fleurira comme un palmier ;
      il grandira comme un cèdre du Liban.
      Ceux qui sont plantés dans la maison de Jéhovah,
      dans les cours de notre Dieu — ils fleuriront.
      Ils prospéreront encore durant les cheveux gris,
      ils resteront gras et frais,
      pour annoncer que Jéhovah est droit.
      Il est mon Rocher, Celui en qui il n’y a pas d’injustice.
      Jéhovah lui-même est devenu roi!
      De grandeur il est vêtu ;
      Jéhovah est vêtu de force Il s’est ceint.
      Le sol productif aussi s’établit solidement
      de sorte qu’il ne peut chanceler.
      Ton trône est solidement établi depuis les temps anciens ;
      tu es depuis des temps indéfinis.
      Les fleuves ont fait retentir, ô Jéhovah,
      les fleuves ont fait retentir leur bruit ;
      les fleuves sans arrêt font retentir leur fracas.
      Par-dessus les bruits des eaux immenses,
      des vagues majestueuses de la mer qui déferlent,
      Jéhovah est majestueux dans les hauteurs.
      Tes rappels se sont révélés très dignes de foi.
      La sainteté convient à ta maison, ô Jéhovah,
      pour la longueur des jours.
      Ô Dieu aux actes de vengeance
      Jéhovah , ô Dieu aux actes de vengeance, apparais.
      Lève-toi, ô Juge de la terre!
      Fais revenir la rétribution sur les orgueilleux.
      Jusqu’à quand les méchants, ô Jéhovah,
      jusqu’à quand les méchants vont-ils exulter ?
      Sans cesse ils font jaillir un flot de paroles,
      sans cesse ils parlent avec audace;
      sans cesse ils se vantent, 
      tous ceux qui pratiquent ce qui est malfaisant.
      Ton peuple, ô Jéhovah, ils continuent à l’écraser,
      et ton héritage, ils continuent à l’affliger.
      Ils tuent la veuve et le résident étranger,
      ils assassinent les orphelins de père.
      Et ils continuent à dire : “ Yah ne voit pas;
      le Dieu de Jacob ne le comprend pas. ”
      Comprenez donc, vous qui êtes dépourvus de raison parmi le peuple;
      et vous, stupides, quand serez-vous perspicaces ?
      Celui qui plante l’oreille, est-ce qu’il ne peut pas entendre ?
      Ou Celui qui forme l’œil, est-ce qu’il ne peut pas regarder ?
      Celui qui corrige les nations, 
      est-ce qu’il ne peut pas reprendre,
      oui Celui qui enseigne la connaissance aux hommes?
      Jéhovah connaît les pensées des hommes,
      il sait qu’elles sont comme une vapeur.
      Heureux l’homme robuste que tu corriges, ô Yah,
      et que tu enseignes par ta loi,
      pour lui donner le calme aux jours du malheur,
      jusqu’à ce qu’une fosse soit creusée pour le méchant.
      Car Jéhovah n’abandonnera pas son peuple,
      et il ne quittera pas son héritage.
      Car la décision judiciaire retournera à la justice,
      et tous ceux qui ont le cœur droit la suivront.
      Qui se dressera pour moi contre les malfaiteurs?
      Qui se postera pour moi contre ceux qui pratiquent ce qui est malfaisant ?
      Si Jéhovah ne m’était venu en aide,
      sous peu mon âme aurait résidé dans le silence.
      Lorsque j’ai dit : “ À coup sûr, mon pied chancellera ”,
      ta bonté de cœur, ô Jéhovah, m’a soutenu sans relâche.
      Quand mes pensées troublantes se multiplièrent au-dedans de moi,
      tes consolations se mirent à cajoler mon âme.
      Sera-t-il allié à toi, le trône qui cause des adversités,
      tandis qu’il façonne le malheur par décret ?
      Ils lancent de vives attaques contre l’âme du juste
      et déclarent coupable le sang de l’innocent.
      Mais Jéhovah deviendra pour moi une hauteur sûre,
      et mon Dieu, le rocher de mon refuge.
      Il ramènera sur eux leurs méfaits
      et les réduira au silence par leur malheur.
      Jéhovah notre Dieu les réduira au silence.
      Oh ! venez, poussons des cris de joie vers Jéhovah !
      Poussons des cris de triomphe vers notre Rocher de salut.
      Présentons-nous devant sa personne avec des actions de grâces;
      avec des mélodies poussons vers lui des cris de triomphe.
      Car Jéhovah est un grand Dieu
      et un grand Roi au-dessus de tous les autres dieux,
      lui en la main de qui sont les profondeurs 
      les plus secrètes de la terre
      et à qui appartiennent les cimes des montagnes;
      lui à qui appartient la mer qu’il a faite
      et dont les mains ont formé la terre ferme.
      Oh ! entrez, adorons et courbons-nous!
      Agenouillons nous devant Jéhovah notre Auteur.
      Car il est notre Dieu, et nous sommes le peuple
      de son pâturage et les brebis de sa main.
      Aujourd’hui, si vous écoutez sa voix,
      n’endurcissez pas votre cœur comme à Meriba,
      comme au jour de Massa dans le désert,
      quand vos ancêtres m’ont mis à l’épreuve ;
      ils m’ont examiné, ils ont aussi vu mon action.
      Pendant quarante ans j’ai éprouvé du dégoût pour cette génération,
      alors j’ai dit :
      “ C’est un peuple au cœur errant,
      et ils n’ont pas appris à connaître mes voies ” ;
      à propos de qui j’ai juré dans ma colère:
      “ Ils n’entreront pas dans mon lieu de repos
      Chantez pour Jéhovah un chant nouveau.
      Chantez pour Jéhovah, vous tous, gens de la terre !
      Chantez pour Jéhovah, bénissez son nom.
      De jour en jour annoncez la bonne nouvelle de son salut.
      Proclamez parmi les nations sa gloire,
      parmi tous les peuples ses œuvres prodigieuses."
      Car Jéhovah est grand et on doit le louer infiniment.
      Il est redoutable par-dessus tous les autres dieux.
      Car tous les dieux des peuples sont des dieux sans valeur ;
      mais Jéhovah, lui, a fait les cieux.
      Dignité et splendeur sont devant lui;
      force et beauté sont dans son sanctuaire.
      Attribuez à Jéhovah, ô familles des peuples,
      attribuez à Jéhovah gloire et force.
      Attribuez à Jéhovah la gloire qui appartient à son nom;
      portez un don et entrez dans ses cours.
      Prosternez-vous devant Jéhovah en ornements sacrés;
      soyez dans de violentes douleurs à cause de lui, 
      vous tous, gens de la terre !
      Dites parmi les nations :
       “ Jéhovah lui-même est devenu roi."
      Le sol productif aussi s’établit solidement,
      de sorte qu’il ne peut chanceler.
      Il va plaider la cause des peuples avec droiture. 
      Que les cieux se réjouissent, et que la terre soit en joie.
      Que gronde la mer et ce qui la remplit.
      Qu’exulte la campagne et tout ce qui s’y trouve.
      Qu’en même temps tous les arbres de la forêt 
      poussent des cris de joie devant Jéhovah. 
      Car il est venu ;
      car il est venu pour juger la terre.
      Il jugera le sol productif avec justice
      et les peuples avec sa fidélité.
      Jéhovah lui-même est devenu roi ! 
      Que la terre soit en joie.
      Que les îles nombreuses se réjouissent
      Des nuages et une obscurité épaisse sont tout autour de lui;
      justice et jugement sont le lieu fixe de son trône.
      Devant lui marche un feu,
      il consume ses adversaires tout autour.
      Ses éclairs ont illuminé le sol productif ;
      la terre a vu, elle a été prise de violentes douleur.
      Alors les montagnes ont fondu
      comme de la cire à cause de Jéhovah,
      à cause du Seigneur de toute la terre.
      Les cieux ont annoncé sa justice,
      et tous les peuples ont vu sa gloire.
      Qu’ils soient honteux,
      tous ceux qui servent quelque image sculptée,
      ceux qui se glorifient en des dieux sans valeur.
      Prosternez-vous devant lui, vous tous les dieux !
      Sion a entendu et s’est alors réjouie,
      et les localités qui dépendent de Juda sont devenues joyeuses
      à cause de tes décisions judiciaires, ô Jéhovah !
      Car toi, ô Jéhovah, tu es le Très-Haut sur toute la terre ;
      tu es très haut dans ta montée par-dessus tous les autres dieux.
      Ô vous qui aimez Jéhovah,
      haïssez ce qui est mauvais.
      Il garde les âmes de ses fidèles;
      de la main des méchants il les délivre.
      La lumière est apparue pour le juste,
      et la joie pour ceux qui ont le cœur droit.
      Réjouissez-vous en Jéhovah, ô vous les justes,
      et rendez grâces à son saint mémorial.
      Chantez pour Jéhovah un chant nouveau,
      car prodigieuses sont les choses qu’il a faites.
      Sa droite, oui son saint bras, lui a procuré le salut.
      Jéhovah a fait connaître son salut;
      aux yeux des nations il a révélé sa justice.
      Il s’est souvenu de sa bonté de cœur et de sa fidélité
      envers la maison d’Israël.
      Toutes les extrémités de la terre ont vu le salut de notre Dieu.
      Poussez des cris de triomphe vers Jéhovah, vous tous, gens de la terre !
      Égayez-vous et poussez des cris de joie et exécutez des mélodies.
      Exécutez des mélodies pour Jéhovah avec la harpe,
      avec la harpe et la voix de la mélodie.
      Avec les trompettes et au son du cor,
      poussez des cris de triomphe devant le Roi, 
      JÉHOVAH.
      Que gronde la mer et ce qui la remplit,
      le sol productif et ceux qui y habitent.
      Que les fleuves battent des mains ;
      que toutes ensemble les montagnes poussent
      des cris de joie devant Jéhovah
      car il est venu pour juger la terre.
      Il jugera le sol productif avec justice
      et les peuples avec droiture.
      Jéhovah lui-même est devenu roi.
      Que les peuples s’agitent.
      Il siège sur les chérubins. 
      Que la terre frémisse.
      Jéhovah est grand dans Sion, et il est élevé
      par-dessus tous les peuples.
      Qu’ils louent ton nom.
      Grand et redoutable, celui-ci est saint.
      Avec une force de roi il a aimé le jugement.
      C’est toi qui as solidement établi la droiture.
      Le jugement et la justice en Jacob, c’est toi qui les as réalisés.
      Exaltez Jéhovah notre Dieu et prosternez-vous
      devant son marchepied ; Car Il est Saint.
      Moïse et Aaron étaient parmi ses prêtres,
      et Samuel parmi ceux qui invoquaient son nom.
      Ils appelaient Jéhovah, et lui leur répondait.
      Dans la colonne de nuage il leur parlait.
      Ils gardaient ses rappels et la prescription qu’il leur avait donnée.
      Ô Jéhovah notre Dieu, tu leur répondais toi-même.
      Tu as été pour eux un Dieu qui pardonne,
      mais qui exécutait la vengeance
      contre leurs actions scandaleuses.
      Exaltez Jéhovah notre Dieu
      et prosternez-vous à sa montagne saint.
      Car Jéhovah notre Dieu est saint.

      · 0 replies
    • folens  »  Eric Ouellet

      Hello Eric merci pour ce bon condensé sur les vœux. Bonne journée et à bientôt. Michel
      b-13-sculptures-de-givre-ggo-wp1.ppsx
      · 1 reply
    • Eric Ouellet

      « Le vœu que tu fais, acquitte toi de se voeux sans renoncer »
      « Tu dois t’acquitter envers Jéhovah de tes vœux » (MATTHIEU 5:33).
      YIPHTAH était un chef et un guerrier courageux. Hanna était une femme humble qui prenait soin de son mari et de sa famille. Tous les deux adoraient Jéhovah. Mais ils ont un autre point commun : ils ont fait un vœu à Jéhovah et ils l’ont respecté fidèlement. Ils sont d’excellents exemples pour les chrétiens qui décident de faire des vœux à Jéhovah. Répondons maintenant à ces trois questions : Qu’est-ce qu’un vœu ? Faire un vœu à Jéhovah, est-ce sérieux ? Quelles leçons tirer des histoires de Yiphtah et de Hanna ?
      Dans la Bible, un vœu est une promesse sérieuse faite à Jéhovah. Par exemple, la promesse de faire quelque chose, d’offrir quelque chose, de commencer un certain service, ou de ne pas faire certaines choses. On fait un vœu volontairement, en utilisant sa liberté de choix. Personne n’est obligé de faire un vœu. Mais si on décide d’en faire un, Jéhovah le considère comme une promesse dont on doit s’acquitter. D’après la Bible, un vœu est aussi important qu’un serment. Un serment, c’est quand une personne jure de faire ou de ne pas faire quelque chose (Genèse 14:22, 23 ; Hébreux 6:16, 17). Que dit la Bible à propos du sérieux des vœux faits à Jéhovah ?
      Dans la Loi de Moïse, on lit que si quelqu’un fait un vœu à Jéhovah, « il ne doit pas violer (trahir) sa parole. Il fera selon tout ce qui est sorti de sa bouche » (Nombres 30:2). Plus tard, Salomon a écrit : « Quand tu fais un vœu à Dieu, n’hésite pas à t’en acquitter, car il n’y a aucun plaisir dans les stupides. Le vœu que tu fais, acquitte-t’en » (Ecclésiaste 5:4). Plus tard encore, Jésus a enseigné qu’un vœu fait à Jéhovah est quelque chose de sérieux, en rappelant : « Il a été dit à ceux des temps anciens : “Tu ne dois pas jurer sans tenir [parole], mais tu dois t’acquitter envers Jéhovah de tes vœux” » (Matthieu 5:33).
      C’est donc clair qu’il faut prendre très au sérieux toute promesse qu’on fait à Jéhovah. Respecter ou non nos vœux a des conséquences sur notre relation avec lui. Un jour, David a demandé : « Qui pourra monter à la montagne de Jéhovah, et qui pourra se lever en son lieu saint », autrement dit être accepté par Jéhovah ? Il a répondu que c’est celui qui ne fait pas de « serment avec tromperie » (Psaume 24:3, 4). Mais quels vœux Yiphtah et Hanna ont-ils faits ? Cela a-t-il été facile pour eux de s’en acquitter ?
      ILS SE SONT ACQUITTÉS DE LEURS VŒUX
      Yiphtah a fait sa promesse à Jéhovah avant de combattre les Ammonites, des ennemis du peuple de Jéhovah (Juges 10:7-9). Il a fait ce vœu (en résumé) : « Si vraiment tu me donnes la victoire, voici ce qui devra arriver : quand je reviendrai en paix de chez les fils d’Ammôn, la personne qui sortira de ma maison à ma rencontre, celle-là devra alors t’appartenir. » Jéhovah a répondu à la prière de Yiphtah en l’aidant à gagner la guerre. Quand Yiphtah est rentré chez lui, sa fille chérie est sortie vers lui. Ce serait donc elle qui « appartiendrait à Jéhovah » (Juges 11:30-34). Qu’est-ce que cela allait changer pour elle ?
      Pour respecter le vœu de Yiphtah, sa fille devrait partir servir Jéhovah à plein temps au tabernacle. Yiphtah avait-il fait son vœu sans réfléchir ? Non. Il savait sans doute que sa fille pourrait être la première personne à sortir vers lui. Mais qu’il l’ait su ou pas, cela n’a pas été facile pour lui de respecter son vœu, et pour sa fille non plus. En effet, en la voyant sortir, il a dit que cela lui causait un grand chagrin. Et elle, elle est partie « pleurer sur sa virginité ». Pourquoi ont-ils pleuré ? Yiphtah n’avait pas de fils, et maintenant sa fille unique ne se marierait jamais et n’aurait pas d’enfant. Le nom de famille de Yiphtah disparaîtrait. Mais tous les deux comprenaient que le plus important, ce n’étaient pas leurs sentiments. Yiphtah a dit : « J’ai ouvert ma bouche pour Jéhovah ; je ne [peux pas] revenir en arrière. » Et sa fille a répondu : « Fais-moi selon ce qui est sorti de ta bouche » (Juges 11:35-39). Tous les deux étaient des personnes fidèles : ils n’auraient jamais eu l’idée de casser un vœu fait à Jéhovah, même si c’était difficile de le respecter (lire Deutéronome 23:21, 23 ; Psaume 15:4).
      Hanna aussi a fait un vœu à Jéhovah dans un moment difficile de sa vie. Elle était malheureuse parce qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfants, et qu’à cause de cela elle subissait des remarques méchantes (1 Samuel 1:4-7, 10, 16). En exprimant ses sentiments à Jéhovah, elle lui a fait cette promesse : « Ô Jéhovah des armées, si tu ne manques pas de regarder l’affliction (le chagrin) de ton esclave et si vraiment tu te souviens de moi, si tu n’oublies pas ton esclave et si vraiment tu donnes à ton esclave un descendant mâle, oui je le donnerai à Jéhovah pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne viendra pas sur sa tête. » (1 Samuel 1:11). Jéhovah a répondu à sa prière : l’année suivante elle a eu un fils, Samuel. Elle était très heureuse ! Mais elle n’a pas oublié le vœu qu’elle avait fait à Jéhovah. Après la naissance de son fils, elle a dit : « C’est à Jéhovah que je l’ai demandé » (1 Samuel 1:20).
      Quand Samuel a eu environ trois ans, Hanna a tenu sa promesse. Elle a amené Samuel au grand prêtre Éli, en disant : « C’est à propos de ce garçon que je priais, pour que Jéhovah m’accorde [...] ce que je lui demandais. Et moi, à mon tour, je l’ai prêté à Jéhovah » (1 Samuel 1:24-28). À partir de ce jour-là, Samuel a habité au tabernacle. La Bible dit que « le garçon Samuel grandissait auprès de Jéhovah » (1 Samuel 2:21). Cela n’allait pas être facile pour Hanna de respecter son vœu. Elle ne pourrait plus passer du temps chaque jour avec son fils qu’elle aimait tendrement. Ce serait dur de ne pas le voir grandir. Mais elle a pris son vœu au sérieux. Pour tenir sa promesse, elle a accepté volontiers de sacrifier des choses qui étaient importantes pour elle (1 Samuel 2:1, 2 ; lire Psaume 61:1, 5, 8).
      Parmi les vœux faits à Jéhovah, il y a le vœu de l’offrande de soi, le vœu du mariage et le vœu des serviteurs spéciaux à plein temps
      T’acquittes-tu de tes vœux envers Jéhovah ?
      LE VŒU DE L’OFFRANDE DE SOI
      Le vœu le plus grand qu’un chrétien puisse faire, c’est celui de s’offrir à Jéhovah pour toute la vie. Dans une prière personnelle, ce chrétien promet à Jéhovah d’utiliser sa vie pour le servir pour toujours, quoi qu’il arrive. En faisant ce vœu, il « se renie lui-même » : il promet de donner la plus grande importance non pas à lui-même, mais à Jéhovah (Matthieu 16:24). À partir de ce moment, il appartient à Jéhovah (Romains 14:8). Il prend au sérieux son vœu d’offrande de soi. Il pense comme l’écrivain des Psaumes qui a dit : « Que rendrai-je à Jéhovah pour tous ses bienfaits envers moi ? Je m’acquitterai de mes vœux envers Jéhovah, oui devant tout son peuple » (Psaume 116:12, 14).
      As-tu fait le vœu d’offrir ta vie à Jéhovah, et l’as-tu montré en te faisant baptiser dans l’eau ? Si oui, félicitations ! Rappelle-toi le discours de ton baptême. Le frère t’a demandé si tu avais offert ta vie à Jéhovah, et si tu comprenais qu’en te faisant baptiser, tu montrais « que tu devenais Témoin de Jéhovah ». En entendant ton « oui », tous les assistants ont compris que tu avais offert ta vie à Jéhovah et que tu pouvais te faire baptiser ministre ordonné de Jéhovah. Tu as certainement fait très plaisir à Jéhovah !
      Quand tu t’es fait baptiser, tu as promis à Jéhovah d’utiliser ta vie pour le servir, et de tout faire pour obéir à ses normes. Mais le baptême n’est qu’un début. Le temps passant, on doit tous continuer à s’examiner. Alors, demande-toi : « Ma relation avec Jéhovah est-elle de plus en plus forte depuis mon baptême ? Est-ce que je le sers toujours de tout mon cœur ? (Colossiens 3:23). Est-ce que je prie souvent ? Est-ce que je lis la Bible tous les jours ? Est-ce que j’assiste régulièrement aux réunions de la congrégation ? Est-ce que je prêche aussi souvent que possible ? Ou, au contraire, est-ce que j’ai perdu un peu de mon envie de faire ces activités ? » D’après l’apôtre Pierre, pour ne pas devenir inactifs dans notre service pour Jéhovah, nous devons nous efforcer de faire grandir en nous la foi, la connaissance, l’endurance et l’attachement à Jéhovah (lire 2 Pierre 1:5-8).
      Une fois que quelqu’un a prononcé le vœu de servir Jéhovah, il ne peut pas reprendre sa parole. S’il en a assez de servir Jéhovah ou de vivre en chrétien, il ne peut pas dire : « Je n’ai jamais vraiment offert ma vie à Jéhovah ; mon baptême n’était pas valable* » (lire la note). Si un chrétien commet un péché grave alors qu’il s’est offert à Jéhovah, il est responsable de sa conduite devant Jéhovah et la congrégation (Romains 14:12). Nous ne voulons pas ressembler aux chrétiens à qui Jésus a dit : « Tu as laissé l’amour que tu avais au début. » Au contraire, nous voulons qu’il puisse nous dire : « Je connais tes actions, et ton amour, et ta foi, et ton ministère, et ton endurance, et je sais que tes actions récentes sont plus nombreuses que celles d’autrefois » (Révélation 2:4, 19). Nous voulons faire plaisir à Jéhovah en nous acquittant avec zèle de notre vœu.
      LE VŒU DU MARIAGE
      Des mariés échangent leurs vœux de mariage
      Le deuxième vœu le plus important qu’on puisse faire, c’est celui du mariage. Le mariage est sacré. Jéhovah considère ce vœu comme quelque chose de très sérieux. Quand des mariés prononcent leurs vœux, ils font une promesse devant Jéhovah et devant les personnes présentes. Ils se promettent de s’aimer, de se chérir et de se respecter l’un l’autre aussi longtemps qu’ils vivront ensemble sur la terre dans le cadre du mariage tel qu’il a été institué par Dieu. Quelles que soient les paroles exactes que les mariés se disent, dans tous les cas, ce sont des vœux faits devant Jéhovah. En les faisant, ils deviennent mari et femme. Le mariage doit être une union pour toute la vie (Genèse 2:24 ; 1 Corinthiens 7:39). Jésus a dit que personne ne doit séparer ce que Jéhovah a uni (Marc 10:9). Un homme et une femme qui se marient ne doivent pas se dire que, si leur union ne marche pas, ils pourront toujours divorcer.
      Bien sûr, il n’y a pas de mariage parfait puisqu’il n’y a pas d’humain parfait. C’est pourquoi la Bible dit que toute personne mariée aura parfois « des tribulations (des problèmes) » (1 Corinthiens 7:28). Dans le monde d’aujourd’hui, beaucoup ne prennent pas le mariage au sérieux. Ils pensent : « Si ça ne marche pas, on pourra toujours divorcer. » Mais les chrétiens ne considèrent pas le mariage de cette façon. Ils sont conscients qu’ils ont prononcé leur vœu de mariage devant Jéhovah. S’ils cassaient leur vœu, ce serait comme s’ils lui mentaient. Or Jéhovah déteste les menteurs ! (Lévitique 19:12 ; Proverbes 6:16-19). Les chrétiens mariés doivent se rappeler ces paroles de l’apôtre Paul : « Es-tu lié à une femme ? Cesse (arrête) de chercher à t’en détacher » (1 Corinthiens 7:27). Paul a pu dire cela parce qu’il savait que Jéhovah déteste aussi les divorces quand ils sont des trahisons (Malaki 2:13-16).
      Jésus a enseigné que la seule situation qui donne une raison de divorcer, c’est lorsqu’un mari ou une femme commet l’adultère (est infidèle à son conjoint) et que le conjoint innocent décide de ne pas lui pardonner (Matthieu 19:9 ; Hébreux 13:4). Par ailleurs, peut-on se séparer de son conjoint ? La Bible est claire à ce sujet aussi (lire 1 Corinthiens 7:10, 11). Il n’existe pas de raison biblique de se séparer de son conjoint. Mais parfois un chrétien (ou une chrétienne) pense que c’est absolument nécessaire. Par exemple, il est sûr que sa vie ou sa relation avec Jéhovah seront en très grand danger s’il reste avec un conjoint violent.
      Si des conjoints demandent conseil aux anciens de la congrégation pour rendre leur couple plus solide, les anciens pourraient leur demander s’ils ont regardé la vidéo Qu’est-ce que le vrai amour ? et s’ils ont étudié la brochure Le secret des familles heureuses. Ces documents montrent quels principes bibliques peuvent rendre un mariage plus solide. Des Témoins racontent : « Depuis que nous étudions cette brochure, notre couple est plus heureux que jamais. » Une sœur mariée depuis 22 ans pensait que son mariage allait bientôt se briser. Mais elle a regardé la vidéo. Elle raconte : « Nous sommes tous les deux baptisés, mais sur le plan affectif nous étions complètement différents. La vidéo est arrivée au bon moment ! Maintenant, notre couple va beaucoup mieux. » Vraiment, si un mari et une femme appliquent les conseils de Jéhovah, leur union devient plus heureuse et plus forte.
      LE VŒU DES SERVITEURS SPÉCIAUX À PLEIN TEMPS
      Au début de l’article, nous avons parlé des vœux de Yiphtah et de Hanna. Grâce à ces vœux, la fille de Yiphtah et le fils de Hanna ont passé leur vie à servir Jéhovah d’une façon spéciale. À notre époque, beaucoup de parents chrétiens ont encouragé leurs enfants à s’engager dans le ministère à plein temps et à concentrer leur vie sur le service pour Jéhovah. En fait, nous pouvons tous encourager ces jeunes frères et sœurs à tenir bon dans leur service (Juges 11:40 ; Psaume 110:3).
      Aujourd’hui, il y a des dizaines de milliers de membres de l’Ordre international des serviteurs spéciaux à plein temps des Témoins de Jéhovah. Certains servent au Béthel, ou dans l’activité de construction ou alors dans le service de la circonscription. D’autres sont formateurs aux écoles bibliques, pionniers spéciaux, missionnaires, ou serviteurs affectés à une Salle d’assemblées ou à un centre d’écoles bibliques. Ils ont tous fait un « Vœu d’obéissance et de pauvreté ». En le faisant, ils ont promis de concentrer leurs efforts sur toute activité qu’on leur donne au service de Jéhovah, d’avoir une vie simple, et de ne pas avoir un emploi payé s’ils n’en ont pas l’autorisation. Ce ne sont pas les personnes qui sont considérées comme spéciales, mais leurs activités. Ces chrétiens sont humbles, et ils sont décidés à s’acquitter de leur vœu tout le temps qu’ils resteront dans le service spécial à plein temps.
      Dans cet article, nous avons étudié trois vœux qu’un chrétien pourrait faire aujourd’hui à Jéhovah. Peut-être que tu en as fait un, ou deux, ou les trois. Nous savons que nous devons prendre nos vœux au sérieux et tout faire pour les respecter (Proverbes 20:25). Si nous ne respectons pas nos vœux faits à Jéhovah, les conséquences risquent d’être graves (Ecclésiaste 5:6). Faisons donc comme le psalmiste qui a dit à Jéhovah : « Je veux exécuter des mélodies pour ton nom à jamais (pour toujours), pour m’acquitter de mes vœux jour après jour » (Psaume 61:8).


      · 0 replies
    • K625XM

      Hello Twyla,
      I am not able to view the study materials.  Can you help me out pls ?  Thank you.
      · 0 replies
    • Claud's Lst  »  misette

      Bonjour ma sœur Misette. Comment vas-tu ? J'espère avec l'aide de Jéhovah toute la communauté et especialement toi vont bien. 
      Je n'ai pas reçu la réunion de cette semaine, est-ce qu'il y a un problème pour cette semaine ? 
           Bonne journée ou soirée 
                                   Agape 
      · 3 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63,688
    • Total Posts
      131,986
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,949
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    zxodsi
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.