Jump to content
The World News Media

Recommended Posts

  • Member

My eldest son and his wife are in an "American Sign Language" Congregation here in North Carolina, and both of them can hear perfectly ... so the idea occurred to me .... what do Brothers and Sisters in other countries use? 

American sign Language?

German Sign Language?

French Sign Language?

Russian Sign Language?

American Indian Sign Language?

Etc?

Is it a Universal Language across verbal languages?

Hmmmmmm .......

 

Link to post
Share on other sites

  • Views 133
  • Replies 1
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Look  by  Google.....   JTR     ALL  SL  have  other  letters  in  their  countries.. In  Germany  it  calls  DGS  -  that  means,  D eutsche  G ebärden  S prache,  similar  to  German  Sign  language,  ok??   Here  you  don't  get  an  answer....  its  in  vain  - You  can  ask  ME,  okay? NOT  universal  L. -  ONLY  maybe  the  Hello - sign....  _ImI    thats  is  popular  around  the  world,  I  post  it  for  youÂ

  • Member

Look  by  Google.....   JTR :)    ALL  SL  have  other  letters  in  their  countries..

In  Germany  it  calls  DGS  -  that  means,  D eutsche  G ebärden  S prache,  similar  to  German  Sign  language,  ok??   Here  you  don't  get  an  answer....  its  in  vain  -

You  can  ask  ME,  okay?

NOT  universal  L. -  ONLY  maybe  the  Hello - sign....  _ImI  :D  thats  is  popular  around  the  world,  I  post  it  for  you  sunday-evening...   ITS  TOO  LATE  NOW,  sorry.

It  does  give  SL  in  all  countries  and  islands !  Also  on  the  Maldives,  I  saw  by  FB !

Its  a  wonderful  language  for  deaf  people ?

In  the  NW,  when  all  are  healthy  again,  they  speak  step by step  like  you  and  me...   WOW !!  Then they  can  hear  the  birds  and  all  voices  in  our  world....  what  a  blessing !

? .•*¨`*•..¸???¸.•*¨`*•. ?

Link to post
Share on other sites
  • Similar Content

    • By Isabella
      The Jehovah’s Witnesses, the organization that publishes Bible and Bible-based materials in over 1,000 languages, made history in translation when it released the first complete sign language Bible in the world.
      The app that it designed — the JW Sign Language — is downloadable for free, according to Dean Jacek, national spokesperson of Jehovah’s Witnesses.
      The app also contains portions of the Bible in 90 other sign language translations, he added.
      Described by several members of the deaf community as the “best gift during the pandemic,” the New World Translation of the Holy Scriptures contains videos of all the 66 books in American Sign Language (ASL).
       


      Read more: https://newsinfo.inquirer.net/1388913/jehovahs-witnesses-release-worlds-1st-complete-sign-language-bible#ixzz6kuOxkSrX
      Follow us: @inquirerdotnet on Twitter | inquirerdotnet on Facebook

    • By The Librarian
      getfvid_10000000_729957217429163_1351122382617575424_n.mp4
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Often in the bible the God's word is compared to life giving water. How important it is that we keep taking in the water Jehovah provides and keep it in our hearts. 
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Thought this would be a fun way to explain how pride can become fatal. Jehovah's spirit can help us to get though or endure any challenge we face. It can also help us to accomplish amazing things for him in this race to the finish. However, if we allow fear or pride to cause us to rely on our own strength, we may not make it to the final leap to the end. We would even lose out on all the "points" we got along the way. Humbly relying on Jehovah's spirit to the end is the only way to win this awful game Satan has created. Proverbs 16:18 "Pride is before a crash." 1 Corinthians 10:12-"So let the one who thinks he is standing beware that he does not fall." 
       
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Ruby encourages Opal to take a difficult step in order to get her mind off of Blue. Jesus tells us at Matthew 5:30, "Also, if your right hand is making you stumble, cut it off and throw it away from you. For it is better for you to lose one of your members than for your whole body to land in Ge·henʹna." Jesus didn't mean we should literally cut off our hands, but rather take drastic measures to remove anything that may cause us to stumble. Maybe it's a certain movie, TV program, the Internet or game. Maybe it's an associate (family, workmate, schoolmate) that brings out the worst in us or tries to get us involved in wrong doing. Maybe it's social media and the amount of time we spend on it or possibly jealous or hurt feelings we get when we see other's posts of them having fun that we may not have been invited to. Whatever it is that causes us to feel or do things God hates we should be quick to remove it from our lives. This may require drastic measures, but it will be better for us in the long run. In any case we should be understanding of those who may refrain from certain things or activities so as to keep from stumbling. (This comic is not implying that if we have an issue with a brother or sister that we should cut them off. We want to at all time demonstrate love toward our brothers and sisters and keep peace in the congregation. In real life If we have an issue with a brother or sister we should lovingly try to solve the issue.)
    • By ARchiv@L
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Jeremiah 17:9- The heart is more treacherous than anything else and is desperate. Who can know it? Proverbs 6:27-Can a man take fire to his chest and not burn his garments?The heart can cause us to make unwise decisions when it comes to dating. It can also cause us to develop feelings for more than one person. Our heart may even convince us that we are just being kind to those of the opposite sex when in reality we may actually be flirting with others and leading them on. Thus causing them to develop feelings toward us that we have no intention of reciprocating. It can happen to anyone ( even those with privileges) and without us even noticing it. It's important we identify where to draw the line. Also it requires honest self examination as to our feelings and relationships with others.  (Check out the article "Are We Just Friends-or more?, Parts 1 and 2" g 6/12 pp.15-167) 
    • By ARchiv@L
      Jehovah's Witnesses host annual convention in American Sign Language
      By
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  -- The Jehovah's Witnesses hosted its annual convention at their Assembly Hall on Kennedy Boulevard this weekend.  The convention, with the theme "Don't Give Up," was one of more than a dozen regional events hosted around the country in more than 10 different languages. 

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Hi, my name is Sis. Green and I made this shirt cake for the ASL Pioneer School in St. Louis, MO. Thanks you much!☺️
      @Lmgreen2767
       

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      The silence will speak volumes at a three-day convention in Brampton from July 29 to 31.
      More than 600 deaf and deaf-blind from Canada are expected to take part in a series of religious talks conducted solely through American Sign Language (ASL).
      The Bible-themed talks, drama and movies are being held at the Assembly Hall of Jehovah's Witnesses 2594 Bovaird Dr. W. near Bovaird and Heritage Rds.
      At the event, there will be tactile services for the deaf and deaf-blind, 10 television screens, Braille literatures and 18 sign language interpreters, explained Mike Franklin, spokesperson, ASL Convention, adding the entire program will be in ASL with speakers from across Canada, including both hearing and hearing impaired.  
      “Sign language is the language of heart for the deaf and deaf-blind and it’s really their first language,” he said. “This event will give many an idea of how valuable it is to deaf people to have both a program in their language and three days of association with people who all use sign language. ”
      Last year, some 600 ASL users from across Canada, including a few new immigrants,  attended what was the first ever event in the Toronto area.
      Stewart Milner, 46, a Burlington resident who is deaf and has low or tunnel vision, was one of the many travelling to Brampton.
      “Last year’s (convention) was uplifting and a spiritual feast,” Milner signed via Brandon Muldoon, an interpreter.
      Milner, who was born deaf, could see, but slowly over the years, his vision degenerated. He cannot communicate verbally.
      Milner said a loss in vision means that sometimes he cannot see the person using the sign language, and so he has to resort to tactile (touch) methods in which he will place his hands over the signer’s hands to feel the movement and location of the signs.  
      Milner said he was angry and hurt about the cards he had been dealt with in life for many years until he found solace in spirituality some eight years ago.
      “Before I connected with the Witnesses (Jehovah’s), I was very frustrated,” Milner signed. “I was an angry person. As I began to study and understand the Bible, I gave up a lot of bad habits. It wasn’t a quick change, it took years, but I feel I am a happier person for it…”
      Many of the hearing and sight impaired that live alone have no opportunity to interact with another humans and this can often lead to a sense of isolation, Franklin explained. By coming to a convention, they can forge friendships. What’s more, they will be in an environment that’s inclusive to their needs.
      Muldoon, who works in Mississauga as a sign language interpreter, said his job allows him to help the deaf and deaf-blind individuals like Milner. It has proven to be a fulfilling vocation, both personally and spiritually.
      The convention is free and open to all. For more details visit www.jw.org/ase.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      LeConte Hall signs during a convention for the hearing impaired at the Jehovah Witnesses Assembly Hall in Fairfield, Friday. The convention drew 1,300 people and attendees travelled from Alaska, Idaho, Nevada, Oregon and Washington. (Aaron Rosenblatt/Daily Republic)
       
      FAIRFIELD — Gloria and Gilbert Dante drove from Spokane, Washington. Jose and Marites Calma flew in from Hawaii.
      Both couples were among the 1,300 people in the Jehovah’s Witnesses assembly hall Friday for the first day of a three-day annual regional convention for the deaf, blind and those with impaired hearing.
      Some of them traveled from as far as Alaska.
      Gilbert Dante lost his hearing when he was 7 months old.
      “He couldn’t hear anything,” Gloria Dante, his wife of 43 years, said.
      He was sent to the Berkeley School for the Deaf, where he learned alongside John Tracy, the deaf son of actor Spencer Tracy.
      Gloria Dante learned sign language when she married him. He used to spell words backward in sign language just to tease her, she said.
      The couple became Jehovah’s Witnesses after their son died of Sudden Infant Death syndrome in 1972. They traveled for several years to Southern California to attend conferences that offered services for those with hearing impairments.
      “He is in his element (here),” said Gloria Dante. “He is hearing the Bible through his eyes.”
      Marites Calma grew up in a small Jehovah’s Witness congregation with no services for the deaf. She would go to meetings but not understand what was being said.
      “It’s hard to connect with God if you don’t know him,” LeConte Hall, a Vacaville resident who spoke Friday afternoon on the topic “When Tired,” said.
      Marites Calma said through her husband of 20 years that the American Sign Language conference is “in my language” and gives her the opportunity to meet with other deaf Jehovah’s Witnesses.
      Bryce Henry of Santa Rosa learned sign language and speech. He’s more comfortable signing, he said.
      The American Sign Language conventions draw him closer to God, he said, because the Scriptures are brought to life rather than just reading them on paper. He has many passages of Scripture, in American Sign Language, on his phone.
      This year’s convention has more audio than in the past, Hall said. Most of the deaf people attending are accompanied by speaking family and/or friends.
      “For each deaf person here, there’s probably another two or three people with them,” Hall said.
      Nearly 50 videos will be shown over the course of the convention. About 90 percent will have audio as well as American Sign Language.
      Speaking people at the convention are asked to use sign language out of respect to those with hearing impairments. A bevy of monitors are spread throughout the huge room so all can see.
      According to JW.org, the first sign language service was held in Korea 40 years ago. Today, there are more than 4,000 sign languages services in Jehovah’s Witnesses.
      The Fairfield Kingdom Hall offers American Sign Language services at 7 p.m. Tuesdays and 10 a.m. Saturdays at 2010 E. Tabor Ave.
      Hall is part of the services. He learned American Sign Language from the deaf mother of a friend. He began working as interpreter while in his teens.
      The Jehovah’s Witnesses website has translated its material in 28 different sign languages.
      The free convention is open to the public and begins at 9:20 a.m. It’s in the Assembly Hall at 2020 Walters Road, behind the Kingdom Hall.
      For more information, visit https://www.jw.org/ase/jehovahs-witnesses/conventions
       

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      FAIRFIELD — Jehovah’s Witnesses invites the deaf community of all ages to attend an American Sign Language Program this weekend.
      Sessions begin at 9:20 a.m. Friday through Sunday. Admission is free.
      The program is at the Assembly Hall of Jehovah’s Witnesses, 2020 Walters Road.
      It will be presented entirely in American Sign Language, including tactile interpreting for the blind and visually impaired.
      The three-day program will feature 49 presentations, each exploring the theme of loyalty.
      There are also 35 video segments specifically for the program, plus two short films that will be shown Saturday and Sunday.
      The morning and afternoon sessions each day will be introduced by videos recorded for the convention.
      The program is in conjunction with the regional convention with the theme of Remain Loyal to Jehovah. The Jehovah’s Witnesses began hosting these free events in the United States and around the world on May 20.
      Additional information can be found at www.jw.org/ase/jehovahs-witnesses/conventions.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      video.mp4




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

    • dennis

      dennis 1

      Member
      Joined:
      Last active:
  • Recent Status Updates

    • folens  »  Eric Ouellet

      Hello Eric merci pour ce bon condensé sur les vœux. Bonne journée et à bientôt. Michel
      b-13-sculptures-de-givre-ggo-wp1.ppsx
      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      « Le vœu que tu fais, acquitte toi de se voeux sans renoncer »
      « Tu dois t’acquitter envers Jéhovah de tes vœux » (MATTHIEU 5:33).
      YIPHTAH était un chef et un guerrier courageux. Hanna était une femme humble qui prenait soin de son mari et de sa famille. Tous les deux adoraient Jéhovah. Mais ils ont un autre point commun : ils ont fait un vœu à Jéhovah et ils l’ont respecté fidèlement. Ils sont d’excellents exemples pour les chrétiens qui décident de faire des vœux à Jéhovah. Répondons maintenant à ces trois questions : Qu’est-ce qu’un vœu ? Faire un vœu à Jéhovah, est-ce sérieux ? Quelles leçons tirer des histoires de Yiphtah et de Hanna ?
      Dans la Bible, un vœu est une promesse sérieuse faite à Jéhovah. Par exemple, la promesse de faire quelque chose, d’offrir quelque chose, de commencer un certain service, ou de ne pas faire certaines choses. On fait un vœu volontairement, en utilisant sa liberté de choix. Personne n’est obligé de faire un vœu. Mais si on décide d’en faire un, Jéhovah le considère comme une promesse dont on doit s’acquitter. D’après la Bible, un vœu est aussi important qu’un serment. Un serment, c’est quand une personne jure de faire ou de ne pas faire quelque chose (Genèse 14:22, 23 ; Hébreux 6:16, 17). Que dit la Bible à propos du sérieux des vœux faits à Jéhovah ?
      Dans la Loi de Moïse, on lit que si quelqu’un fait un vœu à Jéhovah, « il ne doit pas violer (trahir) sa parole. Il fera selon tout ce qui est sorti de sa bouche » (Nombres 30:2). Plus tard, Salomon a écrit : « Quand tu fais un vœu à Dieu, n’hésite pas à t’en acquitter, car il n’y a aucun plaisir dans les stupides. Le vœu que tu fais, acquitte-t’en » (Ecclésiaste 5:4). Plus tard encore, Jésus a enseigné qu’un vœu fait à Jéhovah est quelque chose de sérieux, en rappelant : « Il a été dit à ceux des temps anciens : “Tu ne dois pas jurer sans tenir [parole], mais tu dois t’acquitter envers Jéhovah de tes vœux” » (Matthieu 5:33).
      C’est donc clair qu’il faut prendre très au sérieux toute promesse qu’on fait à Jéhovah. Respecter ou non nos vœux a des conséquences sur notre relation avec lui. Un jour, David a demandé : « Qui pourra monter à la montagne de Jéhovah, et qui pourra se lever en son lieu saint », autrement dit être accepté par Jéhovah ? Il a répondu que c’est celui qui ne fait pas de « serment avec tromperie » (Psaume 24:3, 4). Mais quels vœux Yiphtah et Hanna ont-ils faits ? Cela a-t-il été facile pour eux de s’en acquitter ?
      ILS SE SONT ACQUITTÉS DE LEURS VŒUX
      Yiphtah a fait sa promesse à Jéhovah avant de combattre les Ammonites, des ennemis du peuple de Jéhovah (Juges 10:7-9). Il a fait ce vœu (en résumé) : « Si vraiment tu me donnes la victoire, voici ce qui devra arriver : quand je reviendrai en paix de chez les fils d’Ammôn, la personne qui sortira de ma maison à ma rencontre, celle-là devra alors t’appartenir. » Jéhovah a répondu à la prière de Yiphtah en l’aidant à gagner la guerre. Quand Yiphtah est rentré chez lui, sa fille chérie est sortie vers lui. Ce serait donc elle qui « appartiendrait à Jéhovah » (Juges 11:30-34). Qu’est-ce que cela allait changer pour elle ?
      Pour respecter le vœu de Yiphtah, sa fille devrait partir servir Jéhovah à plein temps au tabernacle. Yiphtah avait-il fait son vœu sans réfléchir ? Non. Il savait sans doute que sa fille pourrait être la première personne à sortir vers lui. Mais qu’il l’ait su ou pas, cela n’a pas été facile pour lui de respecter son vœu, et pour sa fille non plus. En effet, en la voyant sortir, il a dit que cela lui causait un grand chagrin. Et elle, elle est partie « pleurer sur sa virginité ». Pourquoi ont-ils pleuré ? Yiphtah n’avait pas de fils, et maintenant sa fille unique ne se marierait jamais et n’aurait pas d’enfant. Le nom de famille de Yiphtah disparaîtrait. Mais tous les deux comprenaient que le plus important, ce n’étaient pas leurs sentiments. Yiphtah a dit : « J’ai ouvert ma bouche pour Jéhovah ; je ne [peux pas] revenir en arrière. » Et sa fille a répondu : « Fais-moi selon ce qui est sorti de ta bouche » (Juges 11:35-39). Tous les deux étaient des personnes fidèles : ils n’auraient jamais eu l’idée de casser un vœu fait à Jéhovah, même si c’était difficile de le respecter (lire Deutéronome 23:21, 23 ; Psaume 15:4).
      Hanna aussi a fait un vœu à Jéhovah dans un moment difficile de sa vie. Elle était malheureuse parce qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfants, et qu’à cause de cela elle subissait des remarques méchantes (1 Samuel 1:4-7, 10, 16). En exprimant ses sentiments à Jéhovah, elle lui a fait cette promesse : « Ô Jéhovah des armées, si tu ne manques pas de regarder l’affliction (le chagrin) de ton esclave et si vraiment tu te souviens de moi, si tu n’oublies pas ton esclave et si vraiment tu donnes à ton esclave un descendant mâle, oui je le donnerai à Jéhovah pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne viendra pas sur sa tête. » (1 Samuel 1:11). Jéhovah a répondu à sa prière : l’année suivante elle a eu un fils, Samuel. Elle était très heureuse ! Mais elle n’a pas oublié le vœu qu’elle avait fait à Jéhovah. Après la naissance de son fils, elle a dit : « C’est à Jéhovah que je l’ai demandé » (1 Samuel 1:20).
      Quand Samuel a eu environ trois ans, Hanna a tenu sa promesse. Elle a amené Samuel au grand prêtre Éli, en disant : « C’est à propos de ce garçon que je priais, pour que Jéhovah m’accorde [...] ce que je lui demandais. Et moi, à mon tour, je l’ai prêté à Jéhovah » (1 Samuel 1:24-28). À partir de ce jour-là, Samuel a habité au tabernacle. La Bible dit que « le garçon Samuel grandissait auprès de Jéhovah » (1 Samuel 2:21). Cela n’allait pas être facile pour Hanna de respecter son vœu. Elle ne pourrait plus passer du temps chaque jour avec son fils qu’elle aimait tendrement. Ce serait dur de ne pas le voir grandir. Mais elle a pris son vœu au sérieux. Pour tenir sa promesse, elle a accepté volontiers de sacrifier des choses qui étaient importantes pour elle (1 Samuel 2:1, 2 ; lire Psaume 61:1, 5, 8).
      Parmi les vœux faits à Jéhovah, il y a le vœu de l’offrande de soi, le vœu du mariage et le vœu des serviteurs spéciaux à plein temps
      T’acquittes-tu de tes vœux envers Jéhovah ?
      LE VŒU DE L’OFFRANDE DE SOI
      Le vœu le plus grand qu’un chrétien puisse faire, c’est celui de s’offrir à Jéhovah pour toute la vie. Dans une prière personnelle, ce chrétien promet à Jéhovah d’utiliser sa vie pour le servir pour toujours, quoi qu’il arrive. En faisant ce vœu, il « se renie lui-même » : il promet de donner la plus grande importance non pas à lui-même, mais à Jéhovah (Matthieu 16:24). À partir de ce moment, il appartient à Jéhovah (Romains 14:8). Il prend au sérieux son vœu d’offrande de soi. Il pense comme l’écrivain des Psaumes qui a dit : « Que rendrai-je à Jéhovah pour tous ses bienfaits envers moi ? Je m’acquitterai de mes vœux envers Jéhovah, oui devant tout son peuple » (Psaume 116:12, 14).
      As-tu fait le vœu d’offrir ta vie à Jéhovah, et l’as-tu montré en te faisant baptiser dans l’eau ? Si oui, félicitations ! Rappelle-toi le discours de ton baptême. Le frère t’a demandé si tu avais offert ta vie à Jéhovah, et si tu comprenais qu’en te faisant baptiser, tu montrais « que tu devenais Témoin de Jéhovah ». En entendant ton « oui », tous les assistants ont compris que tu avais offert ta vie à Jéhovah et que tu pouvais te faire baptiser ministre ordonné de Jéhovah. Tu as certainement fait très plaisir à Jéhovah !
      Quand tu t’es fait baptiser, tu as promis à Jéhovah d’utiliser ta vie pour le servir, et de tout faire pour obéir à ses normes. Mais le baptême n’est qu’un début. Le temps passant, on doit tous continuer à s’examiner. Alors, demande-toi : « Ma relation avec Jéhovah est-elle de plus en plus forte depuis mon baptême ? Est-ce que je le sers toujours de tout mon cœur ? (Colossiens 3:23). Est-ce que je prie souvent ? Est-ce que je lis la Bible tous les jours ? Est-ce que j’assiste régulièrement aux réunions de la congrégation ? Est-ce que je prêche aussi souvent que possible ? Ou, au contraire, est-ce que j’ai perdu un peu de mon envie de faire ces activités ? » D’après l’apôtre Pierre, pour ne pas devenir inactifs dans notre service pour Jéhovah, nous devons nous efforcer de faire grandir en nous la foi, la connaissance, l’endurance et l’attachement à Jéhovah (lire 2 Pierre 1:5-8).
      Une fois que quelqu’un a prononcé le vœu de servir Jéhovah, il ne peut pas reprendre sa parole. S’il en a assez de servir Jéhovah ou de vivre en chrétien, il ne peut pas dire : « Je n’ai jamais vraiment offert ma vie à Jéhovah ; mon baptême n’était pas valable* » (lire la note). Si un chrétien commet un péché grave alors qu’il s’est offert à Jéhovah, il est responsable de sa conduite devant Jéhovah et la congrégation (Romains 14:12). Nous ne voulons pas ressembler aux chrétiens à qui Jésus a dit : « Tu as laissé l’amour que tu avais au début. » Au contraire, nous voulons qu’il puisse nous dire : « Je connais tes actions, et ton amour, et ta foi, et ton ministère, et ton endurance, et je sais que tes actions récentes sont plus nombreuses que celles d’autrefois » (Révélation 2:4, 19). Nous voulons faire plaisir à Jéhovah en nous acquittant avec zèle de notre vœu.
      LE VŒU DU MARIAGE
      Des mariés échangent leurs vœux de mariage
      Le deuxième vœu le plus important qu’on puisse faire, c’est celui du mariage. Le mariage est sacré. Jéhovah considère ce vœu comme quelque chose de très sérieux. Quand des mariés prononcent leurs vœux, ils font une promesse devant Jéhovah et devant les personnes présentes. Ils se promettent de s’aimer, de se chérir et de se respecter l’un l’autre aussi longtemps qu’ils vivront ensemble sur la terre dans le cadre du mariage tel qu’il a été institué par Dieu. Quelles que soient les paroles exactes que les mariés se disent, dans tous les cas, ce sont des vœux faits devant Jéhovah. En les faisant, ils deviennent mari et femme. Le mariage doit être une union pour toute la vie (Genèse 2:24 ; 1 Corinthiens 7:39). Jésus a dit que personne ne doit séparer ce que Jéhovah a uni (Marc 10:9). Un homme et une femme qui se marient ne doivent pas se dire que, si leur union ne marche pas, ils pourront toujours divorcer.
      Bien sûr, il n’y a pas de mariage parfait puisqu’il n’y a pas d’humain parfait. C’est pourquoi la Bible dit que toute personne mariée aura parfois « des tribulations (des problèmes) » (1 Corinthiens 7:28). Dans le monde d’aujourd’hui, beaucoup ne prennent pas le mariage au sérieux. Ils pensent : « Si ça ne marche pas, on pourra toujours divorcer. » Mais les chrétiens ne considèrent pas le mariage de cette façon. Ils sont conscients qu’ils ont prononcé leur vœu de mariage devant Jéhovah. S’ils cassaient leur vœu, ce serait comme s’ils lui mentaient. Or Jéhovah déteste les menteurs ! (Lévitique 19:12 ; Proverbes 6:16-19). Les chrétiens mariés doivent se rappeler ces paroles de l’apôtre Paul : « Es-tu lié à une femme ? Cesse (arrête) de chercher à t’en détacher » (1 Corinthiens 7:27). Paul a pu dire cela parce qu’il savait que Jéhovah déteste aussi les divorces quand ils sont des trahisons (Malaki 2:13-16).
      Jésus a enseigné que la seule situation qui donne une raison de divorcer, c’est lorsqu’un mari ou une femme commet l’adultère (est infidèle à son conjoint) et que le conjoint innocent décide de ne pas lui pardonner (Matthieu 19:9 ; Hébreux 13:4). Par ailleurs, peut-on se séparer de son conjoint ? La Bible est claire à ce sujet aussi (lire 1 Corinthiens 7:10, 11). Il n’existe pas de raison biblique de se séparer de son conjoint. Mais parfois un chrétien (ou une chrétienne) pense que c’est absolument nécessaire. Par exemple, il est sûr que sa vie ou sa relation avec Jéhovah seront en très grand danger s’il reste avec un conjoint violent.
      Si des conjoints demandent conseil aux anciens de la congrégation pour rendre leur couple plus solide, les anciens pourraient leur demander s’ils ont regardé la vidéo Qu’est-ce que le vrai amour ? et s’ils ont étudié la brochure Le secret des familles heureuses. Ces documents montrent quels principes bibliques peuvent rendre un mariage plus solide. Des Témoins racontent : « Depuis que nous étudions cette brochure, notre couple est plus heureux que jamais. » Une sœur mariée depuis 22 ans pensait que son mariage allait bientôt se briser. Mais elle a regardé la vidéo. Elle raconte : « Nous sommes tous les deux baptisés, mais sur le plan affectif nous étions complètement différents. La vidéo est arrivée au bon moment ! Maintenant, notre couple va beaucoup mieux. » Vraiment, si un mari et une femme appliquent les conseils de Jéhovah, leur union devient plus heureuse et plus forte.
      LE VŒU DES SERVITEURS SPÉCIAUX À PLEIN TEMPS
      Au début de l’article, nous avons parlé des vœux de Yiphtah et de Hanna. Grâce à ces vœux, la fille de Yiphtah et le fils de Hanna ont passé leur vie à servir Jéhovah d’une façon spéciale. À notre époque, beaucoup de parents chrétiens ont encouragé leurs enfants à s’engager dans le ministère à plein temps et à concentrer leur vie sur le service pour Jéhovah. En fait, nous pouvons tous encourager ces jeunes frères et sœurs à tenir bon dans leur service (Juges 11:40 ; Psaume 110:3).
      Aujourd’hui, il y a des dizaines de milliers de membres de l’Ordre international des serviteurs spéciaux à plein temps des Témoins de Jéhovah. Certains servent au Béthel, ou dans l’activité de construction ou alors dans le service de la circonscription. D’autres sont formateurs aux écoles bibliques, pionniers spéciaux, missionnaires, ou serviteurs affectés à une Salle d’assemblées ou à un centre d’écoles bibliques. Ils ont tous fait un « Vœu d’obéissance et de pauvreté ». En le faisant, ils ont promis de concentrer leurs efforts sur toute activité qu’on leur donne au service de Jéhovah, d’avoir une vie simple, et de ne pas avoir un emploi payé s’ils n’en ont pas l’autorisation. Ce ne sont pas les personnes qui sont considérées comme spéciales, mais leurs activités. Ces chrétiens sont humbles, et ils sont décidés à s’acquitter de leur vœu tout le temps qu’ils resteront dans le service spécial à plein temps.
      Dans cet article, nous avons étudié trois vœux qu’un chrétien pourrait faire aujourd’hui à Jéhovah. Peut-être que tu en as fait un, ou deux, ou les trois. Nous savons que nous devons prendre nos vœux au sérieux et tout faire pour les respecter (Proverbes 20:25). Si nous ne respectons pas nos vœux faits à Jéhovah, les conséquences risquent d’être graves (Ecclésiaste 5:6). Faisons donc comme le psalmiste qui a dit à Jéhovah : « Je veux exécuter des mélodies pour ton nom à jamais (pour toujours), pour m’acquitter de mes vœux jour après jour » (Psaume 61:8).


      · 0 replies
    • K625XM

      Hello Twyla,
      I am not able to view the study materials.  Can you help me out pls ?  Thank you.
      · 0 replies
    • Claud's Lst  »  misette

      Bonjour ma sœur Misette. Comment vas-tu ? J'espère avec l'aide de Jéhovah toute la communauté et especialement toi vont bien. 
      Je n'ai pas reçu la réunion de cette semaine, est-ce qu'il y a un problème pour cette semaine ? 
           Bonne journée ou soirée 
                                   Agape 
      · 3 replies
    • folens  »  Eric Ouellet

      Bonjour Eric merci pour cet exposé.
      Bonne journée Michel
      1LE BATEAU.pdf
      · 0 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63,685
    • Total Posts
      131,975
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,943
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    guillermo
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.