Jump to content

Guest Indiana

How to balance your hormones naturally.

Recommended Posts

Guest Indiana

Eat more cruciferous veggies. At least three servings per day of these superfood veggies (think: broccoli, kale, Brussels sprouts, and cauliflower). These foods contain compounds that bind to excess estrogen in your gut and flush it out, says Dr. Shah. Raw is best, with lightly boiled or steamed as second place. Chop or chew them well for maximum benefit, and go organic to avoid hormone-disrupting pesticides.

Eat more healthy fats. Too few good fats on your plate will impair your body's ability to produce the hormones that boost energy and feelings of satiety and suppress cravings, according to Dr. Lipman.

Sleep seven to nine hours a night. This is the magic range to give the body time to release, rebalance, and replenish hormones. HGH (human growth hormone), often considered the "magic youth hormone," is released during stage-3 sleep, says Dr. Shah, along with a variety of other beneficial hormones necessary to repair, restore, and refresh cells and keep your brain youthful.

Take time to relax. Cortisol and stress hormones wreak havoc on our other hormones when we are constantly stressed primarily using a process called pregnenolone steal syndrome, says Dr. Shah. Our body steals from our other hormones to make more cortisol, giving us the symptoms of hormonal imbalance mentioned above. So, taking time to squeeze in some deep breathing, meditation, yoga, jogging, reading—whatever helps you chill—is crucial.

Cut back on stimulants. Too much caffeine in the form of coffee, energy drinks, sodas, and sometimes even tea or chocolate interfere with the hormones that promote restorative sleep, says Dr. Lipman.

Switch to glass containers. Ditch the plastic, especially for containers that you're going to end up heating. BPA is a known estrogen-mimicker that can throw off hormones, says Dr. Shah, and now there's evidence that even non BPA plastics are dangerous.

Prioritize natural beauty and skin care products. In particular, you want to avoid parabens. These are chemicals found in cosmetics, shampoos, and other personal care products. They are also known to be hormone disrupters. The Environmental Working Group's Skin Deep Database is a great resource for finding more natural beauty products.

    Hello guest!

Share this post


Link to post
Share on other sites


  • Similar Content

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      I like this article about sugar addiction at Mindbodygreen, here are some highlights:
      Have healthy replacements on hand.
      Cutting sugar cold turkey seldom works unless you have the willpower of a Jedi. Make a healthier version of your favorite treat to have on hand to prevent you from wandering into the bakery. I love to make chocolate chip cookies with almond flour and sweeten them with honey or maple syrup, or I’ll make this amazing chia seed pudding with canned coconut milk and dates. When I have these things in my fridge, the chances of a sugar relapse are much slimmer because my sweet tooth is satisfied.
      Drink water.
      Most of us know by now that it is easy to confuse thirst signals from the brain for hunger signals. We think we’re hungry but we’re actually dehydrated. To avoid this confusion, aim for at least half of your body weight in ounces each day, and preferably more. I find that when I’m drinking 10 to 15 percent over that number, my cravings disappear. Important tip: Don’t skip out on your water in the morning and try to make up for it later. It will be too late. Try to get 32 ounces down by 10 a.m. and another 32 by 1 p.m. When you get the bulk of your daily water in early, you’ll notice more energy, minimal cravings, and better portion control at meals. Just make sure not to drink more than a few sips with your meals, as we don’t want to dilute our digestive enzymes.
      Include healthy fat and protein at each meal, especially breakfast.
      Many sugar cravings are the result of not getting enough high-quality fat and protein in your meals. This does not mean eat a chicken breast at each meal! Most of us need to eat less animal protein rather than more, so reach for plant sources here.
      Address your stress.
      In my experience and in working with clients, the worst culprit when it comes to sugar cravings is stress. Many of us don’t realize how stressed we really are, but our culture drenches us in it, with the inability to ever be off the clock, constantly having a screen in our faces, and, for many, the constant onslaught of stressful news. Some stress is normal, and even healthy, but the chronic levels we are facing today are not. First, in order to burn off the stress hormones, we need exercise. It is the only way to metabolize them and get them out of the system. And second, we have to try to shift the body out of stress and into relaxation as often as possible. 
       

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By TheWorldNewsOrg
      via Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. World News




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Posts

  • Topics

  • Members

  • Recent Status Updates

    • folens  »  Eric Ouellet

      Bonjour Eric, merci pour cet exposé sur Hanna, Bonne journée. Michel
      ENTRETIEN AVEC DIEU.pptx
      · 1 reply
    • Eric Ouellet

      LA FOI D'HANNA ENVERS DIEU APPORTE SA RÉCOMPENSE
      UNE femme de foi adresse une prière à Jéhovah. Convaincue que c’est Dieu qui l’a relevée de la poussière, transformant son abattement en exultation, elle le loue à haute voix.
      Cette femme, c’est Hanna. Qu’est-ce qui explique son spectaculaire changement d’état d’âme ? Pourquoi est-elle à présent si joyeuse ? En quoi ce qu’elle a vécu peut-il nous être utile ? Intéressons-nous à son histoire.
      Une famille sous pression
      Hanna est l’une des deux femmes d’Elqana, un Lévite de la région d’Éphraïm (1 Samuel 1:1, 2a ; 1 Chroniques 6:33, 34). Bien que n’entrant pas dans le dessein originel de Dieu pour l’humanité, la polygamie est autorisée et réglementée sous la Loi mosaïque. Elle est néanmoins une source fréquente de discorde. La vie de cette famille, qui pourtant adore Jéhovah, en témoigne.
      Hanna est stérile, tandis que Peninna, l’autre femme d’Elqana, a plusieurs enfants. Peninna se comporte en rivale. — 1 Samuel 1:2b.
      Pour une Israélite, la stérilité est un déshonneur, et même un signe de la défaveur divine. Mais, dans le cas de Hanna, rien n’indique que son incapacité de procréer soit liée à la désapprobation de Dieu. Peninna ne la console pas pour autant ; elle se prévaut au contraire de son statut de mère pour l’humilier.
      Au sanctuaire de Jéhovah
      Malgré ces tensions, la famille entreprend le voyage annuel en direction du sanctuaire de Jéhovah, à Shilo, pour y offrir des sacrifices. L’aller-retour de quelque 60 kilomètres se fait vraisemblablement à pied. Cet événement doit être particulièrement pénible pour Hanna. En effet, Peninna et ses enfants reçoivent plusieurs portions du sacrifice de communion, alors que Hanna, elle, n’en reçoit qu’une seule. Peninna trouve là une opportunité supplémentaire de la blesser et de la mettre dans l’embarras ; il semble que Jéhovah ait “ fermé sa matrice ”, et elle ne manque pas de le lui rappeler. Tous les ans, c’est le même calvaire. Tous les ans, Hanna pleure et cesse de manger. Ces voyages qui normalement devraient la mettre en joie la plongent dans une profonde détresse. Hanna se rend néanmoins chaque année au sanctuaire de Jéhovah. — 1 Samuel 1:3-7.
      Voyez-vous en quoi Hanna est un bel exemple ? Comment réagissez-vous lorsque vous êtes déprimé ? Vous isolez-vous et évitez-vous les contacts avec vos compagnons chrétiens ? Ce n’est pas ce qu’a fait Hanna. Les rassemblements avec les adorateurs de Jéhovah étaient pour elle une habitude de vie. Même face à des circonstances éprouvantes, il devrait en être de même pour nous. — Psaume 26:12 ; 122:1 ; Proverbes 18:1 ; Hébreux 10:24, 25.
      Elqana tente de réconforter Hanna et il l’amène à exprimer ses sentiments profonds. “ Hanna, pourquoi pleures-tu et pourquoi ne manges-tu pas ? Pourquoi ton cœur a-t-il mal ? lui demande-t-il. Est-ce que je ne vaux pas mieux pour toi que dix fils ? ” (1 Samuel 1:8). Peut-être n’a-t-il pas conscience de la malveillance de Peninna. Et peut-être Hanna préfère-t-elle se taire plutôt que de se plaindre. Quoi qu’il en soit, cette femme spirituelle se tourne vers Jéhovah dans la prière pour retrouver la paix intérieure.
      Le vœu de Hanna
      Les sacrifices de communion étaient consommés dans le sanctuaire. Après avoir quitté la salle à manger, Hanna prie Dieu (1 Samuel 1:9, 10). “ Ô Jéhovah des armées, implore-t-elle, si tu ne manques pas de regarder l’affliction de ton esclave et si vraiment tu te souviens de moi, si tu n’oublies pas ton esclave et si vraiment tu donnes à ton esclave un descendant mâle, oui je le donnerai à Jéhovah pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne viendra pas sur sa tête. ” — 1 Samuel 1:11.
      La prière de Hanna est précise. Elle demande un fils, et elle fait le vœu que cet enfant sera toute sa vie un naziréen de Dieu (Nombres 6:1-5). Ce vœu nécessite l’approbation de son mari, et certaines actions ultérieures d’Elqana montrent qu’il approuve l’engagement pris par sa chère femme. — Nombres 30:6-8.
      À cause de la manière dont Hanna prie, le grand prêtre Éli la croit ivre. Il voit effectivement ses lèvres frémir, mais il ne l’entend pas parler. C’est qu’en fait Hanna prie dans son cœur, avec ferveur (1 Samuel 1:12-14). Imaginez ce qu’elle ressent lorsque le grand prêtre l’accuse d’être ivre ! Pourtant, elle lui répond respectueusement. Comprenant alors que Hanna était en train de prier “ dans l’abondance de [son] inquiétude et de [son] dépit ”, il lui dit : “ Que le Dieu d’Israël accorde ta requête. ” (1 Samuel 1:15-17). Sur ces paroles, Hanna s’en va ; elle mange et “ son visage ne par[aît] plus soucieux ”. — 1 Samuel 1:18.
      Que nous enseigne tout cela ? Lorsque nous prions Jéhovah à propos de nos inquiétudes, nous pouvons lui exprimer ce que nous ressentons et lui adresser des requêtes sincères. Si nous avons fait tout notre possible pour résoudre le problème, alors nous devrions laisser les choses entre ses mains. C’est ce qu’il y a de mieux à faire. — Proverbes 3:5, 6.
      Après une prière fervente, il est fréquent que des serviteurs de Jéhovah ressentent une sérénité comparable à celle que Hanna a éprouvée. Voici ce qu’a écrit l’apôtre Paul au sujet de la prière : “ Ne vous inquiétez de rien, mais en tout, par la prière et la supplication avec action de grâces, faites connaître vos requêtes à Dieu ; et la paix de Dieu, qui surpasse toute pensée, gardera vos cœurs et vos facultés mentales par le moyen de Christ Jésus. ” (Philippiens 4:6, 7). Après nous être déchargés de notre fardeau sur Jéhovah, nous devons le laisser s’en occuper. Puis, comme dans le cas de Hanna, il n’y a plus lieu de s’inquiéter. — Psaume 55:22.
      Un fils “ prêté ” à Jéhovah
      Dieu se tourne alors vers Hanna. Peu après, elle porte un enfant. Elle met au monde un garçon (1 Samuel 1:19, 20). C’est l’une des rares fois où la Bible fait état de la responsabilité de Dieu dans la naissance de l’un de ses serviteurs. L’enfant d’Elqana et de Hanna, Samuel, deviendra effectivement le prophète de Jéhovah, un prophète qui jouera un rôle important dans la mise en place de la monarchie d’Israël.
      Il est certain que Hanna parle de Jéhovah à Samuel dès sa petite enfance. Mais oublie-t-elle le vœu qu’elle a fait ? Absolument pas ! “ Dès que le garçon sera sevré, je devrai l’amener ; il devra paraître devant Jéhovah et habiter là pour des temps indéfinis ”, déclare-t-elle. Et en effet, une fois l’enfant sevré — peut-être à l’âge de trois ans ou un peu plus —, elle l’amène au sanctuaire, comme elle l’avait promis. — 1 Samuel 1:21-24 ; 2 Chroniques 31:16.
      Après avoir offert un sacrifice à Jéhovah, Hanna et son mari présentent Samuel à Éli. Hanna tient certainement la main de son petit garçon lorsqu’elle dit à Éli : “ Pardon, mon seigneur ! Par la vie de ton âme, mon seigneur, je suis la femme qui se tenait près de toi, en ce lieu, pour prier Jéhovah. C’est à propos de ce garçon que je priais, pour que Jéhovah m’accorde ma requête, ce que je lui demandais. Et moi, à mon tour, je l’ai prêté à Jéhovah. Oui, tous les jours qu’il sera, c’est quelqu’un de demandé pour Jéhovah. ” Ainsi commence, pour Samuel, une vie au service de Dieu. — 1 Samuel 1:25-28 ; 2:11.
      Le temps passe ; bien sûr Hanna n’oublie pas son fils. Les Écritures relatent : “ Sa mère avait coutume de lui faire un petit manteau sans manches, et elle le lui montait, d’année en année, quand elle montait avec son mari pour sacrifier le sacrifice annuel. ” (1 Samuel 2:19). Hanna prie sans aucun doute pour Samuel. Tous les ans, lorsqu’elle lui rend visite, elle l’encourage à coup sûr à demeurer fidèle dans son service pour Dieu.
      Pendant l’une de ces visites, Éli bénit les parents du garçon. Il déclare à Elqana : “ Que Jéhovah t’assigne une descendance de cette femme, à la place du prêt qui a été prêté à Jéhovah. ” C’est ainsi que le couple est récompensé par la naissance de trois autres fils et de deux filles. — 1 Samuel 2:20, 21.
      Quel formidable exemple pour les parents chrétiens ! Beaucoup de mères et de pères se montrent, eux aussi, disposés à prêter, figurément parlant, leurs enfants à Jéhovah ; en effet, ils les encouragent à entreprendre une forme de service à plein temps, même si cela implique que leur fils, ou leur fille, vive loin d’eux. De tels parents aimants méritent des louanges pour les sacrifices qu’ils font. Jéhovah les récompensera.
      Une prière qui déborde de joie
      Comme Hanna est heureuse, elle que la stérilité affectait tant autrefois ! Les Écritures ne contiennent que peu de prières faites par des femmes. Mais, en ce qui concerne Hanna, elles en rapportent deux. La première expose ses sentiments alors qu’elle est humiliée et affligée. La seconde exprime son exultation et son action de grâces ; elle commence par ces mots : “ Oui, mon cœur exulte en Jéhovah. ” Hanna se réjouit ensuite que ‘ même la stérile ait mis au monde ’. Et elle loue Jéhovah, celui “ qui élève [...], qui relève le petit de la poussière ”. Vraiment, il est celui qui “ de la fosse aux cendres [...] fait remonter le pauvre ”. — 1 Samuel 2:1-10.
      Cet épisode de la vie de Hanna, dont le récit a été inspiré par Dieu, montre que les imperfections, voire la malveillance, des autres peuvent nous blesser. Toutefois, nous ne devons pas permettre à ce genre d’épreuves de nous priver de notre joie de servir Dieu. Jéhovah est, par excellence, Celui qui entend la prière, qui répond aux appels à l’aide de ses fidèles et qui les délivre de l’affliction. Il leur accorde une paix profonde et de nombreuses autres bénédictions. — Psaume 22:23-26 ; 34:6-8 ; 65:2.

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      1 Samuel 2 : 1-10
      Hannah pria Dieu en ces mots:
      Mon cœur se réjouit au sujet de Jéhovah
      ma force grandit grâce à Jéhovah.
      Ma bouche s’ouvre toute grande contre mes ennemis,
      car je me réjouis de tes actes sauveurs.
      Il n’y a personne qui soit saint comme Jéhovah,
      il n’y a personne qui soit comme toi,
      il n’y a pas de rocher comme notre Dieu.
      Arrêtez de parler avec orgueil ;
      que rien d’arrogant ne sorte de votre bouche,
      car Jéhovah est un Dieu qui sait tout
      et il juge les actions avec justice.
      Les arcs des hommes forts sont brisés,
      mais les hommes faibles reçoivent de la force
      Ceux qui mangeaient bien doivent trouver du travail pour avoir du pain,
      mais les affamés ne souffrent plus de la faim.
      La femme stérile a donné naissance à sept fils,
      mais celle qui avait beaucoup de fils est devenue stérile.
      Jéhovah tue et il garde en vie,
      il fait descendre dans la Tombe et il en fait remonter.
      Jéhovah fait devenir pauvre et il fait devenir riche,
      il abaisse et il élève.
      Il relève le petit de la poussière
      et fait remonter le pauvre du tas de cendres
      pour les faire asseoir avec les princes
      et leur offrir une place d’honneur.
      À Jéhovah appartiennent les fondations de la terre ;
      sur elles, il pose le monde
      Il veille sur les pas de ses fidèles,
      mais les méchants seront tués dans l’obscurité,
      car ce n’est pas par la force que l’homme triomphe. 
      Jéhovah anéantira ceux qui combattent contre lui ;
      pour exprimer sa colère, il fera gronder le tonnerre dans le ciel.
      Jéhovah jugera jusqu’aux extrémités de la terre,
      il donnera du pouvoir à son roi et il fera grandir la force de son oint.
       
       
       


      · 1 reply
    • anniemsbelle@gmail.com  »  Queen Esther

      Do you have the print out for the regional convention 
      · 1 reply
    • anniemsbelle@gmail.com  »  Queen Esther

      Do you have the print out for the regional convention 
      · 0 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      62,931
    • Total Posts
      123,198
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,676
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    nido
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.