Jump to content

Sign in to follow this  
TheWorldNewsOrg

Beer Pouring Machine in Japanese airport đŸș

Recommended Posts


Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  





  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Posts

  • Topics

  • Members

    • jose54

      jose54 0

      Member
      Joined:
      Last active:
  • Recent Status Updates

    • folens  »  Eric Ouellet

      Bonjour Eric, merci pour cet exposé sur Hanna, Bonne journée. Michel
      ENTRETIEN AVEC DIEU.pptx
      · 1 reply
    • Eric Ouellet

      LA FOI D'HANNA ENVERS DIEU APPORTE SA RÉCOMPENSE
      UNE femme de foi adresse une priĂšre Ă  JĂ©hovah. Convaincue que c’est Dieu qui l’a relevĂ©e de la poussiĂšre, transformant son abattement en exultation, elle le loue Ă  haute voix.
      Cette femme, c’est Hanna. Qu’est-ce qui explique son spectaculaire changement d’état d’ñme ? Pourquoi est-elle Ă  prĂ©sent si joyeuse ? En quoi ce qu’elle a vĂ©cu peut-il nous ĂȘtre utile ? IntĂ©ressons-nous Ă  son histoire.
      Une famille sous pression
      Hanna est l’une des deux femmes d’Elqana, un LĂ©vite de la rĂ©gion d’ÉphraĂŻm (1 Samuel 1:1, 2a ; 1 Chroniques 6:33, 34). Bien que n’entrant pas dans le dessein originel de Dieu pour l’humanitĂ©, la polygamie est autorisĂ©e et rĂ©glementĂ©e sous la Loi mosaĂŻque. Elle est nĂ©anmoins une source frĂ©quente de discorde. La vie de cette famille, qui pourtant adore JĂ©hovah, en tĂ©moigne.
      Hanna est stĂ©rile, tandis que Peninna, l’autre femme d’Elqana, a plusieurs enfants. Peninna se comporte en rivale. — 1 Samuel 1:2b.
      Pour une IsraĂ©lite, la stĂ©rilitĂ© est un dĂ©shonneur, et mĂȘme un signe de la dĂ©faveur divine. Mais, dans le cas de Hanna, rien n’indique que son incapacitĂ© de procrĂ©er soit liĂ©e Ă  la dĂ©sapprobation de Dieu. Peninna ne la console pas pour autant ; elle se prĂ©vaut au contraire de son statut de mĂšre pour l’humilier.
      Au sanctuaire de JĂ©hovah
      MalgrĂ© ces tensions, la famille entreprend le voyage annuel en direction du sanctuaire de JĂ©hovah, Ă  Shilo, pour y offrir des sacrifices. L’aller-retour de quelque 60 kilomĂštres se fait vraisemblablement Ă  pied. Cet Ă©vĂ©nement doit ĂȘtre particuliĂšrement pĂ©nible pour Hanna. En effet, Peninna et ses enfants reçoivent plusieurs portions du sacrifice de communion, alors que Hanna, elle, n’en reçoit qu’une seule. Peninna trouve lĂ  une opportunitĂ© supplĂ©mentaire de la blesser et de la mettre dans l’embarras ; il semble que JĂ©hovah ait “ fermĂ© sa matrice ”, et elle ne manque pas de le lui rappeler. Tous les ans, c’est le mĂȘme calvaire. Tous les ans, Hanna pleure et cesse de manger. Ces voyages qui normalement devraient la mettre en joie la plongent dans une profonde dĂ©tresse. Hanna se rend nĂ©anmoins chaque annĂ©e au sanctuaire de JĂ©hovah. — 1 Samuel 1:3-7.
      Voyez-vous en quoi Hanna est un bel exemple ? Comment rĂ©agissez-vous lorsque vous ĂȘtes dĂ©primĂ© ? Vous isolez-vous et Ă©vitez-vous les contacts avec vos compagnons chrĂ©tiens ? Ce n’est pas ce qu’a fait Hanna. Les rassemblements avec les adorateurs de JĂ©hovah Ă©taient pour elle une habitude de vie. MĂȘme face Ă  des circonstances Ă©prouvantes, il devrait en ĂȘtre de mĂȘme pour nous. — Psaume 26:12 ; 122:1 ; Proverbes 18:1 ; HĂ©breux 10:24, 25.
      Elqana tente de rĂ©conforter Hanna et il l’amĂšne Ă  exprimer ses sentiments profonds. “ Hanna, pourquoi pleures-tu et pourquoi ne manges-tu pas ? Pourquoi ton cƓur a-t-il mal ? lui demande-t-il. Est-ce que je ne vaux pas mieux pour toi que dix fils ? ” (1 Samuel 1:8). Peut-ĂȘtre n’a-t-il pas conscience de la malveillance de Peninna. Et peut-ĂȘtre Hanna prĂ©fĂšre-t-elle se taire plutĂŽt que de se plaindre. Quoi qu’il en soit, cette femme spirituelle se tourne vers JĂ©hovah dans la priĂšre pour retrouver la paix intĂ©rieure.
      Le vƓu de Hanna
      Les sacrifices de communion Ă©taient consommĂ©s dans le sanctuaire. AprĂšs avoir quittĂ© la salle Ă  manger, Hanna prie Dieu (1 Samuel 1:9, 10). “ Ô JĂ©hovah des armĂ©es, implore-t-elle, si tu ne manques pas de regarder l’affliction de ton esclave et si vraiment tu te souviens de moi, si tu n’oublies pas ton esclave et si vraiment tu donnes Ă  ton esclave un descendant mĂąle, oui je le donnerai Ă  JĂ©hovah pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne viendra pas sur sa tĂȘte. ” — 1 Samuel 1:11.
      La priĂšre de Hanna est prĂ©cise. Elle demande un fils, et elle fait le vƓu que cet enfant sera toute sa vie un nazirĂ©en de Dieu (Nombres 6:1-5). Ce vƓu nĂ©cessite l’approbation de son mari, et certaines actions ultĂ©rieures d’Elqana montrent qu’il approuve l’engagement pris par sa chĂšre femme. — Nombres 30:6-8.
      À cause de la maniĂšre dont Hanna prie, le grand prĂȘtre Éli la croit ivre. Il voit effectivement ses lĂšvres frĂ©mir, mais il ne l’entend pas parler. C’est qu’en fait Hanna prie dans son cƓur, avec ferveur (1 Samuel 1:12-14). Imaginez ce qu’elle ressent lorsque le grand prĂȘtre l’accuse d’ĂȘtre ivre ! Pourtant, elle lui rĂ©pond respectueusement. Comprenant alors que Hanna Ă©tait en train de prier “ dans l’abondance de [son] inquiĂ©tude et de [son] dĂ©pit ”, il lui dit : “ Que le Dieu d’IsraĂ«l accorde ta requĂȘte. ” (1 Samuel 1:15-17). Sur ces paroles, Hanna s’en va ; elle mange et “ son visage ne par[aĂźt] plus soucieux ”. — 1 Samuel 1:18.
      Que nous enseigne tout cela ? Lorsque nous prions JĂ©hovah Ă  propos de nos inquiĂ©tudes, nous pouvons lui exprimer ce que nous ressentons et lui adresser des requĂȘtes sincĂšres. Si nous avons fait tout notre possible pour rĂ©soudre le problĂšme, alors nous devrions laisser les choses entre ses mains. C’est ce qu’il y a de mieux Ă  faire. — Proverbes 3:5, 6.
      AprĂšs une priĂšre fervente, il est frĂ©quent que des serviteurs de JĂ©hovah ressentent une sĂ©rĂ©nitĂ© comparable Ă  celle que Hanna a Ă©prouvĂ©e. Voici ce qu’a Ă©crit l’apĂŽtre Paul au sujet de la priĂšre : “ Ne vous inquiĂ©tez de rien, mais en tout, par la priĂšre et la supplication avec action de grĂąces, faites connaĂźtre vos requĂȘtes Ă  Dieu ; et la paix de Dieu, qui surpasse toute pensĂ©e, gardera vos cƓurs et vos facultĂ©s mentales par le moyen de Christ JĂ©sus. ” (Philippiens 4:6, 7). AprĂšs nous ĂȘtre dĂ©chargĂ©s de notre fardeau sur JĂ©hovah, nous devons le laisser s’en occuper. Puis, comme dans le cas de Hanna, il n’y a plus lieu de s’inquiĂ©ter. — Psaume 55:22.
      Un fils “ prĂȘtĂ© ” Ă  JĂ©hovah
      Dieu se tourne alors vers Hanna. Peu aprĂšs, elle porte un enfant. Elle met au monde un garçon (1 Samuel 1:19, 20). C’est l’une des rares fois oĂč la Bible fait Ă©tat de la responsabilitĂ© de Dieu dans la naissance de l’un de ses serviteurs. L’enfant d’Elqana et de Hanna, Samuel, deviendra effectivement le prophĂšte de JĂ©hovah, un prophĂšte qui jouera un rĂŽle important dans la mise en place de la monarchie d’IsraĂ«l.
      Il est certain que Hanna parle de JĂ©hovah Ă  Samuel dĂšs sa petite enfance. Mais oublie-t-elle le vƓu qu’elle a fait ? Absolument pas ! “ DĂšs que le garçon sera sevrĂ©, je devrai l’amener ; il devra paraĂźtre devant JĂ©hovah et habiter lĂ  pour des temps indĂ©finis ”, dĂ©clare-t-elle. Et en effet, une fois l’enfant sevrĂ© — peut-ĂȘtre Ă  l’ñge de trois ans ou un peu plus —, elle l’amĂšne au sanctuaire, comme elle l’avait promis. — 1 Samuel 1:21-24 ; 2 Chroniques 31:16.
      AprĂšs avoir offert un sacrifice Ă  JĂ©hovah, Hanna et son mari prĂ©sentent Samuel Ă  Éli. Hanna tient certainement la main de son petit garçon lorsqu’elle dit Ă  Éli : “ Pardon, mon seigneur ! Par la vie de ton Ăąme, mon seigneur, je suis la femme qui se tenait prĂšs de toi, en ce lieu, pour prier JĂ©hovah. C’est Ă  propos de ce garçon que je priais, pour que JĂ©hovah m’accorde ma requĂȘte, ce que je lui demandais. Et moi, Ă  mon tour, je l’ai prĂȘtĂ© Ă  JĂ©hovah. Oui, tous les jours qu’il sera, c’est quelqu’un de demandĂ© pour JĂ©hovah. ” Ainsi commence, pour Samuel, une vie au service de Dieu. — 1 Samuel 1:25-28 ; 2:11.
      Le temps passe ; bien sĂ»r Hanna n’oublie pas son fils. Les Écritures relatent : “ Sa mĂšre avait coutume de lui faire un petit manteau sans manches, et elle le lui montait, d’annĂ©e en annĂ©e, quand elle montait avec son mari pour sacrifier le sacrifice annuel. ” (1 Samuel 2:19). Hanna prie sans aucun doute pour Samuel. Tous les ans, lorsqu’elle lui rend visite, elle l’encourage Ă  coup sĂ»r Ă  demeurer fidĂšle dans son service pour Dieu.
      Pendant l’une de ces visites, Éli bĂ©nit les parents du garçon. Il dĂ©clare Ă  Elqana : “ Que JĂ©hovah t’assigne une descendance de cette femme, Ă  la place du prĂȘt qui a Ă©tĂ© prĂȘtĂ© Ă  JĂ©hovah. ” C’est ainsi que le couple est rĂ©compensĂ© par la naissance de trois autres fils et de deux filles. — 1 Samuel 2:20, 21.
      Quel formidable exemple pour les parents chrĂ©tiens ! Beaucoup de mĂšres et de pĂšres se montrent, eux aussi, disposĂ©s Ă  prĂȘter, figurĂ©ment parlant, leurs enfants Ă  JĂ©hovah ; en effet, ils les encouragent Ă  entreprendre une forme de service Ă  plein temps, mĂȘme si cela implique que leur fils, ou leur fille, vive loin d’eux. De tels parents aimants mĂ©ritent des louanges pour les sacrifices qu’ils font. JĂ©hovah les rĂ©compensera.
      Une priÚre qui déborde de joie
      Comme Hanna est heureuse, elle que la stĂ©rilitĂ© affectait tant autrefois ! Les Écritures ne contiennent que peu de priĂšres faites par des femmes. Mais, en ce qui concerne Hanna, elles en rapportent deux. La premiĂšre expose ses sentiments alors qu’elle est humiliĂ©e et affligĂ©e. La seconde exprime son exultation et son action de grĂąces ; elle commence par ces mots : “ Oui, mon cƓur exulte en JĂ©hovah. ” Hanna se rĂ©jouit ensuite que ‘ mĂȘme la stĂ©rile ait mis au monde ’. Et elle loue JĂ©hovah, celui “ qui Ă©lĂšve [...], qui relĂšve le petit de la poussiĂšre ”. Vraiment, il est celui qui “ de la fosse aux cendres [...] fait remonter le pauvre ”. — 1 Samuel 2:1-10.
      Cet Ă©pisode de la vie de Hanna, dont le rĂ©cit a Ă©tĂ© inspirĂ© par Dieu, montre que les imperfections, voire la malveillance, des autres peuvent nous blesser. Toutefois, nous ne devons pas permettre Ă  ce genre d’épreuves de nous priver de notre joie de servir Dieu. JĂ©hovah est, par excellence, Celui qui entend la priĂšre, qui rĂ©pond aux appels Ă  l’aide de ses fidĂšles et qui les dĂ©livre de l’affliction. Il leur accorde une paix profonde et de nombreuses autres bĂ©nĂ©dictions. — Psaume 22:23-26 ; 34:6-8 ; 65:2.

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      1 Samuel 2 : 1-10
      Hannah pria Dieu en ces mots:
      Mon cƓur se rĂ©jouit au sujet de JĂ©hovah
      ma force grandit grùce à Jéhovah.
      Ma bouche s’ouvre toute grande contre mes ennemis,
      car je me réjouis de tes actes sauveurs.
      Il n’y a personne qui soit saint comme JĂ©hovah,
      il n’y a personne qui soit comme toi,
      il n’y a pas de rocher comme notre Dieu.
      ArrĂȘtez de parler avec orgueil ;
      que rien d’arrogant ne sorte de votre bouche,
      car JĂ©hovah est un Dieu qui sait tout
      et il juge les actions avec justice.
      Les arcs des hommes forts sont brisés,
      mais les hommes faibles reçoivent de la force
      Ceux qui mangeaient bien doivent trouver du travail pour avoir du pain,
      mais les affamés ne souffrent plus de la faim.
      La femme stérile a donné naissance à sept fils,
      mais celle qui avait beaucoup de fils est devenue stérile.
      JĂ©hovah tue et il garde en vie,
      il fait descendre dans la Tombe et il en fait remonter.
      JĂ©hovah fait devenir pauvre et il fait devenir riche,
      il abaisse et il Ă©lĂšve.
      Il relĂšve le petit de la poussiĂšre
      et fait remonter le pauvre du tas de cendres
      pour les faire asseoir avec les princes
      et leur offrir une place d’honneur.
      À JĂ©hovah appartiennent les fondations de la terre ;
      sur elles, il pose le monde
      Il veille sur les pas de ses fidĂšles,
      mais les mĂ©chants seront tuĂ©s dans l’obscuritĂ©,
      car ce n’est pas par la force que l’homme triomphe. 
      Jéhovah anéantira ceux qui combattent contre lui ;
      pour exprimer sa colĂšre, il fera gronder le tonnerre dans le ciel.
      JĂ©hovah jugera jusqu’aux extrĂ©mitĂ©s de la terre,
      il donnera du pouvoir à son roi et il fera grandir la force de son oint.
       
       
       


      · 1 reply
    • anniemsbelle@gmail.com  »  Queen Esther

      Do you have the print out for the regional convention 
      · 1 reply
    • anniemsbelle@gmail.com  »  Queen Esther

      Do you have the print out for the regional convention 
      · 0 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      62,929
    • Total Posts
      123,193
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,677
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    nido
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.