Jump to content

misette

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 4 Novembre 2019 - 1 Jean 1-5

Topic Summary

Created

Last Reply

Replies

Views

misette -
folens -
2
356

Top Posters


Recommended Posts

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 4 Novembre 2019 - 1 Jean 1-5.docx

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 4 Novembre 2019 - 1 Jean 1-5.pdf

 

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : 1 Jean 1-5

1 Jean 2:7, 8 : En quel sens le commandement dont Jean a parlé est-il à la fois ancien et nouveau ? (w13 15/9 10 § 14).

« Bien-aimés, je vous écris, non pas un commandement nouveau, mais un commandement ancien que vous avez eu dès le commencement. Ce commandement ancien, c’est la parole que vous avez entendue. 8 Encore une fois, je vous écris un commandement nouveau, qui est vrai dans le cas de Jésus et dans le vôtre, parce que les ténèbres sont en train de disparaître et que la vraie lumière brille déjà. »

14 Les Écritures grecques chrétiennes renferment quantité de rappels nous incitant à nous aimer mutuellement. Jésus a dit que le second plus grand commandement, c’est d’« aimer son prochain comme soi-même » (Mat. 22:39). Jacques, son demi-frère, a qualifié l’amour de « loi royale » (Jacq. 2:8). L’apôtre Jean a déclaré : « Bien-aimés, je vous écris, non pas un commandement nouveau, mais un commandement ancien que vous avez eu dès le commencement » (1 Jean 2:7, 8). Qu’entendait-il par « commandement ancien » ? Il parlait de l’ordre d’aimer. Cet ordre était « ancien » parce que Jésus l’avait donné des décennies plus tôt, « dès le commencement ». Mais il était aussi « nouveau » parce qu’il supposait un amour empreint d’abnégation, que les disciples devraient parfois manifester face à des situations nouvelles. Étant disciples de Christ, n’apprécions-nous pas les avertissements qui nous retiennent d’adopter l’esprit égoïste qui caractérise ce monde et menace l’amour du prochain ? - w13 15/9 10 § 14

Ce commandement est “ancien” parce que Jésus le leur a donné des années auparavant, quand il a dit à ses disciples de ‘s’aimer les uns les autres comme il les avait aimés’. (Jean 13:34.) Mais il est également “nouveau” parce qu’il va bien au delà de l’amour du prochain exigé par la Loi et qu’il demande à ceux qui l’observent d’être disposés à se dessaisir de leur âme pour leurs frères croyants (Lévitique 19:18; Jean 15:12, 13). Puisque notre amour qui peut aller jusqu’au sacrifice de soi prouve que la soumission à ce “commandement nouveau” ‘est vrai dans le cas de Christ et dans le nôtre, les ténèbres passent et la vraie lumière brille déjà’ parmi nous – TG1986  15/7 §12

1 Jean 5:16, 17 : Quel est le « péché qui mène à la mort » ? (it-2 491 § 1).

«  Si quelqu’un aperçoit son frère en train de commettre un péché qui ne mène pas à la mort, qu’il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère. Il la donnera à ceux qui ne commettent pas de péchés qui mènent à la mort. Il y a un péché qui mène à la mort. Ce n’est pas à propos de ce péché-là que je lui dis de faire une demande. 17 Toute injustice est péché, et pourtant il y a un péché qui ne mène pas à la mort »

Il est convenable de demander le pardon de Jéhovah en faveur d’autres personnes, voire de toute une congrégation. C’est ce que fit Moïse en faveur de la nation d’Israël lorsqu’il confessa son péché collectif et demanda pardon à Jéhovah, qui exauça sa prière. De même, lors de l’inauguration du temple, Salomon pria Jéhovah de bien vouloir pardonner à son peuple si, après avoir péché, il revenait de sa mauvaise voie. Esdras fut le porte-parole des Juifs rapatriés pour confesser publiquement leurs péchés. Sa prière et son exhortation sincères poussèrent le peuple à prendre des mesures en vue d’obtenir le pardon de Jéhovah (Esdras 9:13–10:4, 10-19, 44). Jacques encouragea celui qui est spirituellement malade à appeler les anciens de la congrégation afin qu’ils prient sur lui, ajoutant que, “ s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné ”. (Jc 5:14-16.) Néanmoins, il existe “ un péché qui fait encourir la mort ” : c’est le péché contre l’esprit saint, la pratique délibérée du péché pour laquelle il n’y a pas de pardon. Le chrétien ne doit pas prier pour ceux qui pèchent ainsi. - it-2 491 § 1

Il y a deux sortes de péché : celui qui peut être pardonné, et le péché volontaire, délibéré, qui est impardonnable ; Il est possible de pécher contre l’esprit saint de Jéhovah, péché qui ne sera pas pardonné (Matthieu 12:31). C’est Dieu qui détermine si nous avons commis un péché impardonnable, et lui seul peut nous priver de son esprit (Psaume 51:11). Si nous sommes profondément attristés par un péché, c’est vraisemblablement le signe que nous sommes véritablement repentants et que nous n’avons donc pas péché contre l’esprit – TG2007  15/8

L’apôtre Jean commence par mentionner le “péché qui ne fait pas encourir la mort”. Puisque nous sommes tous imparfaits et injustes, nous sommes tous coupables de péchés. Il est nécessaire que celui qui pèche se repente et prie pour obtenir la miséricorde que Dieu donne généreusement. Comme le montre Jean, d’autres aussi peuvent prier pour lui.

Puis Jean parle du “péché qui fait encourir la mort”. De quoi s’agit-il? D’un péché que Dieu ne peut pardonner. Il “fait encourir la mort”, car il mène à la “seconde mort” ou mort éternelle. Quelque temps auparavant, Jésus avait expliqué que l’on pouvait aller jusqu’à pécher contre l’esprit saint, auquel cas il n’y avait plus de pardon possible (Mat. 12:31; Luc 12:10). De même, l’apôtre Paul montra que si quelqu’un qui avait eu connaissance de la vérité de Dieu pratiquait volontairement le péché, le repentir et le pardon devenaient impossibles.

Jean nous dit de ne pas prier pour celui qui a commis un tel péché de nature ‘à faire encourir la mort’. C’est Dieu, et non pas nous, les humains, qui détermine si quelqu’un a péché contre l’esprit saint. Pourtant, les paroles divinement inspirées de Jean nous font comprendre que nous ne devrions pas prier en faveur d’une personne qui donne la preuve qu’elle pratique délibérément le péché. Dans sa deuxième lettre, aux versets 9 à 11, l’apôtre nous parle aussi de ceux qui répandent des points de vue non chrétiens. Prier en leur faveur serait une insulte à Dieu.

Faut-il en conclure que quelqu’un qui est exclu parce qu’il a péché et ne s’est pas repenti a vraisemblablement commis le “péché qui fait encourir la mort” et à propos duquel nous ne devons pas prier? Pas nécessairement. Rappelons-nous qu’au premier siècle, dans la congrégation de Corinthe, un homme tomba dans l’immoralité. Pendant un temps, il ne se repentit pas, ce qui provoqua son exclusion (I Cor. 5:1, 9-13). Il semble cependant qu’il finit par se repentir et fut réintégré (II Cor. 2:5-10). Ceci indiquerait que, bien qu’il eût été exclu, il n’avait pas commis le péché qui fait encourir la mort et à propos duquel les chrétiens n’ont pas à prier. Il peut en être de même aujourd’hui. – TG1980  15/1

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ?

L’apôtre Jean a écrit : “ Dieu est lumière et [...] il n’y a pas du tout de ténèbres dans l’union avec lui. ” (1 Jean 1:5). Remarquez le contraste établi ici entre la lumière et les ténèbres. La lumière spirituelle vient de Jéhovah, et les ténèbres spirituelles n’ont rien à voir avec lui. Qui donc est à l’origine des ténèbres ? Nul autre que son opposant, Satan le Diable – TG2002  1/3 §6

L’apôtre Jean a écrit : “ Si quelqu’un vient à commettre un péché, nous avons un assistant auprès du Père, Jésus Christ, un juste. ” (1 Jean 2:1). Pourquoi Jean laisse-t-il entendre que Jésus est notre “ assistant ” tout particulièrement quand nous ‘ commettons un péché ’ ? Nous péchons tous les jours, et le péché mène à la mort. Or, Jésus a offert sa vie comme sacrifice pour nos péchés. De plus, il se trouve aux côtés de notre Père miséricordieux pour plaider en notre faveur. Nous avons tous besoin de cette assistance. Mais comment l’accepter ? Il nous faut nous repentir de nos péchés et demander à Jéhovah qu’il nous accorde son pardon en vertu du sacrifice de Jésus. Plutôt que de nous reprocher notre faute sans arrêt, efforçons-nous d’en tirer leçon. Si nous restons proches de Jéhovah, il nous pardonnera, et il nous aidera à « guérir » et à surmonter des situations semblables par la suite Nous devons également veiller à ne pas répéter nos péchés. – TG2004  15/12 p19 §9

La Bible dit que « Dieu est amour » (1 Jean 4:8). Dieu ne fait pas seulement preuve d’amour, il est la personnification de l’amour. Son amour extraordinaire guide tous ses actes et nous est bénéfique de bien des manières. - wp2020/1 p9

Pourquoi Jéhovah nous dit-il que c’est « par le moyen de Christ Jésus » que nous pouvons recevoir la paix qu’il donne ? Parce que nous ne pourrons avoir l’esprit et le cœur tranquilles que si nous comprenons le rôle de Jésus dans le projet de Dieu et que nous avons foi dans tout ce qu’il rend possible. Par exemple, grâce à son sacrifice, nos péchés peuvent être pardonnés (1 Jean 2:12). En tant que Roi du royaume de Dieu, Jésus réparera tous les dommages que Satan et son monde peuvent nous causer (1 Jean 3:8). Jésus nous a confié une mission difficile, il promet de nous soutenir tout au long des derniers jours de ce monde. Le soulagement, l’espérance et le courage : voilà trois choses essentielles pour se sentir en paix. TG2019/4 p8 §16

Caïn n’adorait que Jéhovah, mais celui-ci n’a pas accepté son culte. En effet, il a vu que de mauvaises tendances grandissaient dans le cœur de Caïn (1 Jean 3:12). Si Caïn avait changé d’état d’esprit, Jéhovah l’aurait accepté. Ses mauvaises pensées et ses désirs égoïstes l’ont mené à commettre de mauvaises actions. Comme Caïn, un chrétien aujourd’hui pourrait prétendre adorer Jéhovah tout en faisant des choses que celui-ci déteste. Il pourrait être actif en prédication et régulier aux réunions, mais dans le même temps entretenir des fantasmes ou pensées sexuelles immorales, de l’avidité, ou de la haine envers un autre chrétien (1 Jean 2:15-17 ; 3:15). De tels sentiments ou pensées pourraient l’amener à pécher. Les autres ne savent peut-être pas ce que nous pensons ou faisons, mais Jéhovah voit tout et il sait si nous sommes complètement de son côté ou pas – TG2018/7 §4,5

« Le monde est en train de passer, et son désir aussi, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure pour toujours » (1 Jean 2:17). « Le monde est en train de passer (va bientôt prendre fin) ». Puisque Jéhovah a décidé que le système actuel va prendre fin, il ne fait aucun doute que cela arrivera. Restons donc vigilants et pleinement conscients que la fin de ce système approche à grands pas. – TG2017/4  §2

Jéhovah « examine le cœur ». Il « est plus grand que notre cœur et il connaît toutes choses » (1 Jean 3:20). Personne ne peut le tromper. Si tu lui exprimes tes inquiétudes, tes sentiments et tes désirs en toute franchise, il t’aidera à discerner les intentions de ton cœur. Tu peux même lui demander de créer en toi un cœur pur. Alors, tandis que tu cherches à discerner les inclinations de ton cœur, ne sous-estime pas le pouvoir de la prière – TG2013  15/2

Satan serait comblé s’il parvenait à vous voler notre paix. Il aimerait certainement vous amener à penser qu’à cause de votre imperfection Dieu n’agrée pas le service que vous lui offrez. Ne laissons jamais le Diable nous démoraliser ! Restons conscient de ses intentions et soyons déterminé à endurer. Souvenons-nous : “ Dieu est plus grand que notre cœur et il connaît toutes choses. ” (1 Jean 3:20). Jéhovah voit plus loin que nos manquements. Il voit aussi nos mobiles et nos intentions – TG2001  1/9 §15

L’intimité avec Jéhovah est possible, uniquement parce que notre Père plein d’amour a pris deux mesures importantes. Premièrement, Jéhovah a envoyé Jésus “ donner son âme comme rançon en échange de beaucoup ”. Ce sacrifice rédempteur nous permet de nous approcher de Dieu. La Bible déclare : “ Quant à nous, nous aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. ” (1 Jean 4:19). En ‘ nous aimant le premier ’, Jéhovah a créé les conditions propices à notre amitié avec lui. Deuxièmement, Jéhovah s’est révélé à nous. Pour être ami avec quelqu’un, il faut, d’une part, bien le connaître et, d’autre part, admirer et estimer sa personnalité. Que faut-il en déduire ? Si Jéhovah était un Dieu caché et inconnaissable, nous ne pourrions pas nous sentir proches de lui. Or, Jéhovah ne se cache pas ; il tient même à ce que nous le connaissions. -TG2003  1/7

5:5-8 — Comment l’eau, le sang et l’esprit ont-ils témoigné que “ Jésus est le Fils de Dieu  ? L’eau a témoigné parce que, quand Jésus a été baptisé dans l’eau, Jéhovah lui-même lui a exprimé son approbation et l’a appelé “ mon Fils ”.

Le sang (ou la vie) de Jésus, qui a été donné “ en rançon correspondante pour tous ”, a aussi attesté que Jésus est le Fils de Dieu.

L’esprit saint a confirmé que Jésus est le Fils de Dieu en descendant sur lui au moment du baptême, lui permettant de “ traverser le pays en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient opprimés par le Diable ”. – TG2008  15/12 p27-28

Nous pouvons épancher nos inquiétudes devant Jéhovah, conscients qu’il nous entend et nous fortifie pour endurer avec joie. Et quand nos prières sont exaucées, notre foi se renforce (1 Jean 5:14, 15). La foi étant un aspect du fruit de l’esprit, il nous faut « continuer à demander » à Dieu son esprit, comme Jésus nous y a exhortés – TG2016/10 p21 §8

De nombreux dirigeants cherchent à garder leur emprise sur le peuple en le maintenant dans l’ignorance, en lui dissimulant des informations. Jésus, lui, révélait volontiers aux autres tout ce qu’ils avaient besoin de savoir à propos du Père. De plus, il a donné à ses disciples “ l’intelligence pour qu’ils parviennent à connaître le véritable ”, Jéhovah Dieu (1 Jean 5:20). Il les a aidés à comprendre ses enseignements au sujet du Père. Imitons Jésus : ‘ révélons le Père ’ par nos paroles. N’oublions pas que, dans le cadre de notre ministère, nous rencontrons beaucoup de gens qui ne connaissent pas Dieu. L’idée qu’ils se font de lui est peut-être déformée par des enseignements erronés. Disons-leur ce que nous avons appris dans la Bible concernant le nom de Dieu, sa personnalité et son dessein à l’égard des humains. – TG2012 15/4 p6 §14,18

 

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

1 Jean 2:6 « Celui qui dit qu’il reste en union avec lui est lui-même tenu de continuer à vivre comme Jésus a vécu. » Jésus a mené une vie pleine de sens. Si nous voulons donner du sens à notre vie, nous avons tout intérêt à imiter son exemple et à écouter ses conseils. Pour vivre comme Jésus a vécu, il nous faut calquer notre vie entière sur son exemple et suivre ses enseignements. Ainsi, nous plairons à Dieu et nous donnerons du sens à notre vie – TG2013  1/4

L’apôtre Jean, qui est resté un disciple du Christ fidèle pendant quelque sept décennies, a livré une partie essentielle de la réponse. Il a félicité des chrétiens fidèles en ces termes : “ Vous êtes forts et [...] la parole de Dieu demeure en vous et [...] vous avez vaincu le méchant. ” Ces disciples du Christ ont été endurants, autrement dit sont demeurés dans la parole de Dieu, parce que la parole de Dieu demeurait en eux. Ils y attachaient un grand prix (1 Jean 2:14, 24). Pareillement aujourd’hui, si nous voulons ‘ endurer jusqu’à la fin ’, nous devons veiller à ce que la parole de Dieu demeure en nous – TG2003  1/ 2 p8 §4

 

 

Par quels moyens Satan attaque-t-il notre cœur ? Parmi les armes de Satan figurent « les choses qui sont dans le monde » (1 Jean 2:15, 16). Depuis des milliers d’années, le Diable façonne habilement notre environnement. S’agissant du monde dans lequel nous vivons, nous devons nous prémunir contre ses tactiques sournoises. « Les choses qui sont dans le monde » sont comparables aux appâts du pêcheur. Elles attirent, mais à chacune d’elles est fixé un « hameçon ». Satan se sert de ce que les gens considèrent comme des besoins quotidiens normaux pour leur donner envie de faire ce qui est contraire aux lois de Dieu. Ces tentations subtiles sont pensées pour influencer nos désirs et corrompre notre cœur. Leur but est de nous faire croire que satisfaire nos besoins et améliorer notre confort passe avant l’accomplissement de la volonté de Dieu. – TG2013  15/8 p24 §5,6

Jésus a enseigné un principe qui est le fondement de notre unité. Il a dit à ses disciples : « Vous êtes tous frères ». Bien sûr, nous sommes tous frères parce que nous sommes tous des descendants d’Adam. Mais Jésus a expliqué que ses disciples étaient aussi frères et sœurs parce qu’ils considéraient Jéhovah comme leur Père céleste. De plus, ils faisaient désormais partie d’une seule famille spirituelle, et ils étaient unis par l’amour et la foi. C’est pourquoi, dans leurs lettres aux congrégations, les apôtres appelaient souvent les autres disciples « frères ». 1 Jean 3:13TG2018/6 p8 §8

Que signifie ‘ mettre sa foi dans le nom du Fils de Dieu  ? (1 Jean 5:13.) Mettre sa foi dans le nom de Jésus signifie plus que s’abstenir de faire la guerre. C’est obéir à tous les commandements de Christ, entre autres celui de nous ‘ aimer les uns les autres ’. L’amour cherche à faire du bien aux autres. Il écarte tout préjugé racial, religieux ou social. – TG1998  1/12 p30

Satan veut que nous devenions comme lui, un rebelle qui ne tient pas compte des normes de Jéhovah et qui est motivé par l’égoïsme. Comme il ne peut pas nous forcer à raisonner et à agir comme lui, il essaie d’atteindre son objectif par d’autres moyens. Par exemple, il nous entoure de personnes qu’il a déjà corrompues (1 Jean 5:19). Il espère que nous choisirons de passer du temps avec elles, même si nous savons que les mauvaises fréquentations « corrompent » notre façon de penser et d’agir (1 Cor. 15:33). Cette tactique a bien fonctionné avec le roi Salomon. Il s’est marié avec de nombreuses femmes païennes, qui « influencèrent son cœur » petit à petit, si bien qu’il s’est éloigné de Jéhovah – TG2019/1 p14 §6

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites


  • Forum Statistics

    61,657
    Total Topics
    114,359
    Total Posts
  • Member Statistics

    16,502
    Total Members
    1,592
    Most Online
    didiervaissiere
    Newest Member
    didiervaissiere
    Joined




×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.