Jump to content

misette

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 11 Novembre 2019 - 2 JEAN 1 - JUDE

Topic Summary

Created

Last Reply

Replies

Views

misette -
folens -
8
596

Top Posters


Recommended Posts

 

 

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 11 Novembre 2019 - 2 JEAN 1 - JUDE.docx

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 11 Novembre 2019 - 2 JEAN 1 - JUDE.pdf

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : 2 JEAN 1 - JUDE

Jude 4, 12 : Pourquoi les hommes sans respect pour Dieu qui s’étaient glissés dans l’assemblée ont-ils été comparés à « des rochers cachés sous l’eau lors de [...] festins d’amour » ? (it-1 879 ; it-2 805 § 3).

verset 4 ‘ « Ce qui m’y a poussé, c’est que certains hommes, qui ont été désignés il y a longtemps par les Écritures pour être condamnés, se sont glissés parmi vous. Ce sont des hommes sans respect pour Dieu, qui prennent la faveur imméritée de notre Dieu comme prétexte pour avoir une conduite indigne et effrontée, et qui trahissent notre seul propriétaire et Seigneur, Jésus Christ. »

verset 12  « Ceux-là sont des rochers cachés sous l’eau lors de vos festins d’amour, lorsqu’ils mangent avec vous ; des bergers qui se nourrissent eux-mêmes sans crainte ; des nuages sans eau emportés ici et là par le vent ; des arbres sans fruits à la fin de l’automne, qui sont morts deux fois et ont été déracinés »

La Bible ne décrit pas ces festins d’amour et ne précise pas à quelle fréquence ils avaient lieu (Jude 12). Comme ils ne furent ordonnés ni par le Seigneur Jésus Christ ni par ses apôtres, il est clair qu’il ne faut pas les considérer comme obligatoires ou permanents. Certains pensent qu’il s’agissait de festins auxquels les chrétiens riches invitaient leurs coreligionnaires indigents. Tous, ensemble, les orphelins de père, les veuves, les riches et les moins fortunés partageaient une table bien garnie dans un esprit fraternel. – it-1 p879

Un autre mot grec, spilas, s’applique sans doute à un rocher ou à un récif caché sous l’eau. Jude s’en sert dans une image pour désigner des hommes qui s’étaient glissés dans la congrégation chrétienne avec des mobiles malhonnêtes. De même que des rochers cachés étaient dangereux pour les bateaux, de même ces hommes constituaient un réel danger pour les autres membres de la congrégation. Jude déclare à leur sujet : “ Ceux-là sont dans vos festins d’amour les rochers cachés sous l’eau, tandis qu’ils font bonne chère avec vous. ” — Jude 12. – it-2 p805 §3

Certains de ceux qui pratiquent le dérèglement cherchent à séduire et à tromper d’autres membres de la congrégation chrétienne en soutenant que la faveur imméritée de Dieu est grande et qu’il passera sur leurs péchés parce qu’il est conscient de leurs imperfections et de la faiblesse de leur chair. Mais Jude, demi-frère de Jésus, qualifia ceux qui raisonnent ainsi d’“ impies qui transforment la faveur imméritée de notre Dieu et en font un prétexte pour se livrer au dérèglement, et qui trahissent notre seul Propriétaire et Seigneur, Jésus Christ ”. (Jude 4.) Il ne sert à rien que ces hommes se réclament du christianisme. Leur service ne peut être agréé de Dieu, pensée qu’un sage écrivain d’Israël formula ainsi : “ Le sacrifice des méchants est chose détestable. Combien plus lorsqu’on l’apporte avec une conduite déréglée Pr 21:27. Ils manifestent souvent un esprit d’indépendance et de rébellion qui les empêche de reconnaître que Jéhovah dirige son organisation. it-1 p622

La faveur imméritée de Jéhovah nous procure de nombreux bienfaits, mais nous ne devons pas avoir la présomption de penser qu’il accepte n’importe quelle conduite. Certains premiers chrétiens cherchaient à « transforme[r] la faveur imméritée de [...] Dieu » en « prétexte pour se livrer au dérèglement » (Jude 4). Ces chrétiens infidèles pensaient apparemment qu’ils pouvaient pécher et ensuite compter sur Jéhovah pour leur pardonner. Pire, ils essayaient d’entraîner leurs frères dans leur conduite méprisante. Tout en fréquentant la congrégation, ces individus exerçaient une influence corruptrice. Aujourd’hui encore, celui qui agit ainsi a « outragé avec mépris l’esprit de la faveur imméritée » Satan fait croire à certains chrétiens qu’ils peuvent présumer de la miséricorde de Dieu et commettre des péchés impunément. Mais si Jéhovah est désireux de pardonner aux pécheurs repentants, il attend toutefois de nous que nous livrions un dur combat contre nos tendances pécheresses – TG2016/7 p25 §16,17

En Jude 12, les personnes immorales qui s’introduisent dans l’assemblée sont comparées à des arbres d’automne sans fruits, morts deux fois. S’il est dit d’eux qu’ils sont “ morts deux fois ”, c’est peut-être pour souligner qu’ils sont bel et bien morts. Cela peut aussi vouloir dire qu’ils sont morts sous deux rapports : 1) ils sont stériles, autrement dit ne portent pas de fruits et 2) ils sont littéralement morts et n’ont aucune vitalité. Ceux qui se réclament du christianisme, mais qui pratiquent l’immoralité, se livrant à la corruption et contaminant l’assemblée, sont comparés dans leur abandon avide aux désirs charnels à des nuages sans eau poussés par les vents - it-1 p155

Les apostats qui feignent d’aimer sont aussi dangereux pour notre foi que les rochers cachés sous l’eau le sont pour les bateaux ou les nageurs. Les faux enseignants peuvent paraître généreux mais, sur le plan spirituel, ils sont aussi vides que des nuages sans eau. Ils sont sans fruits, à l’instar des arbres morts à la fin de l’automne. Ils sont voués à la destruction, comme le sont les arbres déracinés. La sagesse nous dicte de fuir les apostats – TG2008  15/12 p29

Comme un rocher déchiqueté qui se cache juste sous la surface d’eaux calmes, L’individu hypocrite peut causer le naufrage spirituel de ceux qui sont sans méfiance. Une telle personne fait peut-être miroiter de grands moments de rafraîchissement spirituel, mais il est en réalité un ‘ nuage sans eau ’ qui n’a rien à offrir. Comme un arbre sans fruits, le trompeur ne produit aucun des fruits du christianisme. Incontestablement, nous devons nous en méfier, mais sans soupçonner tout le monde. – TG2001  15/11 p22

Jude 14, 15 : Pourquoi Hénoch a-t-il parlé au passé d’un évènement futur et quelle est la réalisation de cette prophétie ? wp17.1 12 § 1, 3

« Oui, Hénoch, le septième depuis Adam, a lui aussi prophétisé à leur sujet, quand il a dit : « Voici que Jéhovah est venu avec ses saintes myriades, 15 pour prononcer un jugement contre tous, et pour déclarer coupables toutes les personnes sans respect pour Dieu à propos de toutes leurs actions injustes qu’elles ont commises d’une manière injuste, et à propos de toutes les choses scandaleuses que des pécheurs sans respect pour Dieu ont proférées contre lui. »

Qu’a prophétisé Hénoch ? Jude rapporte : « Voyez ! Jéhovah est venu avec ses saintes myriades, pour exécuter le jugement contre tous, et pour déclarer coupables tous les impies à propos de toutes leurs actions impies qu’ils ont commises d’une manière impie, et à propos de toutes les choses scandaleuses que des pécheurs impies ont proférées contre lui » (Jude 14, 15). La première chose que vous pouvez remarquer, c’est que Hénoch parle au passé, comme si Dieu avait déjà fait ce que la prophétie annonce. C’est un modèle que de nombreuses prophéties ont ensuite suivi : le prophète parle d’une chose dont la réalisation est si certaine qu’elle est présentée comme si elle avait déjà eu lieu ! (Isaïe 46:10). - wp17 1

La foi de Hénoch peut nous inciter à nous demander si nous voyons le monde dans lequel nous vivons comme Dieu le voit. Le jugement que Hénoch a proclamé avec hardiesse est encore valable aujourd’hui ; il s’applique à notre monde tout comme il s’appliquait à celui de Hénoch. Conformément à la déclaration de Hénoch, aux jours de Noé, Jéhovah a amené le Déluge sur un monde impie. Mais cette destruction établit un modèle pour une destruction plus grande qui est encore à venir (Matthieu 24:38, 39 ; 2 Pierre 2:4-6). Aujourd’hui, comme à l’époque, Jéhovah se tient prêt avec ses saintes myriades pour exécuter un jugement juste contre un monde impie. Chacun de nous doit prendre à cœur l’avertissement de Hénoch et l’annoncer à d’autres.

Notre famille et nos amis s’éloigneront peut-être de nous. Par moments, nous nous sentirons peut-être seuls. Mais Jéhovah n’a pas abandonné Hénoch, et aujourd’hui, il n’abandonnera pas ses fidèles serviteurs ! – wp17 3

Hénoch avait annoncé une époque où Jéhovah jugerait tous les impies et leurs actes d’impiété. On notera que Hénoch s’exprimait au passé, car les jugements de Dieu étaient irrévocables, de sorte que l’on pouvait considérer qu’ils avaient déjà eu lieu. Les humains se sont peut-être moqués de Hénoch, comme plus tard de Noé, mais tous ces moqueurs ont bel et bien péri lors du déluge. Ces paroles trouveront leur accomplissement final à Armaguédon. Cela dit, il est fort probable que, du temps de Hénoch, de nombreux “ pécheurs impies ” se sont irrités de sa prophétie. Jéhovah a vraiment fait preuve d’amour en mettant son prophète hors de leur portée. – TG1998  1/6

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ?

Certains prétendus chrétiens du 1er siècle niaient que Jésus soit venu dans la chair (2 Jean 7-11). Parce qu’ils avaient adopté ce point de vue erroné, quelques-uns ont rejeté la vérité au sujet de Jésus, le Messie. L’apôtre Jean a qualifié d’antichrists ceux qui ne croyaient pas que Jésus était venu dans la chair. Ils pouvaient bien croire en Dieu, aux Écritures hébraïques, accepter Jésus comme le Fils de Dieu, etc. Mais ils n’étaient pas d’accord sur le fait que Jésus était réellement venu dans la chair: c’est pourquoi ils ont été appelés l’“antichrist”. Jean ajoute à propos de ceux qui avaient ce genre d’opinions différentes: “Si quelqu’un vient à vous sans apporter cet enseignement, ne le recevez pas chez vous et ne lui dites pas de salut. Car celui qui lui dit un salut s’associe à ses œuvres méchantes.” — II Jean 7. Marcher par l’esprit saint nous empêchera de tomber dans une telle apostasie. Ce n’est qu’en restant spirituellement éveillés que nous conserverons la faveur imméritée de Jéhovah et que nous “ continuerons à marcher dans la vérité ”. (3 Jean 3, 4.) Soyons donc déterminés à rejeter toute apostasie, afin de conserver des relations étroites avec notre Père céleste. – TG2007  15/7 §7

Jude 7 déclare : “ Sodome et Gomorrhe et les villes d’alentour, après qu’elles eurent commis [...] la fornication avec excès et furent allées après la chair pour un usage contre nature, sont placées devant nous comme un exemple qui est un avertissement. ” Les habitants de Sodome et de Gomorrhe n’ont jamais reçu de lois concernant la moralité de la part de Dieu ; cependant, comme chaque être humain, ils possédaient une conscience donnée par Dieu. Par conséquent, Dieu pouvait en toute justice les tenir pour responsables de leurs actes. Pareillement, Dieu tient aujourd’hui les humains pour responsables de leurs actes, qu’ils acceptent sa Parole, la Sainte Bible, ou non – RV2001  8/3 p9

Nous ‘ continuons à glorifier Dieu ’ en marchant dans ses voies droites au lieu d’agir à notre guise. Caïn a commis un meurtre parce qu’il a agi à sa guise et n’a pas écouté Jéhovah qui l’avait averti que le péché s’apprêtait à fondre sur lui. Balaam a accepté de l’argent du roi de Moab, mais il a essayé vainement de maudire Israël (Nombres 24:10). Enfin, Dieu a mis à mort le Lévite Coré et d’autres parce qu’ils s’étaient rebellés contre l’autorité de Moïse et d’Aaron (Nombres 16:1-3, 31-33). Nous ne voulons certainement pas aller dans le “ chemin de Caïn ” l’assassin, ni nous jeter dans “ l’égarement de Balaam ”, ni périr dans “ les propos séditieux de Coré ”. (Jude 11) – TG2005  15/11 p30 §18

“ En vous bâtissant sur votre très sainte foi, [...] gardez-vous dans l’amour de Dieu. ” — Jude 20, 21. Dans ce passage où il a exhorté les chrétiens à ‘ se garder dans l’amour de Dieu ’, il a aussi révélé le moyen d’y parvenir : “ En vous bâtissant sur votre très sainte foi. ” De quelle façon pouvez-vous vous bâtir, rendre votre foi plus solide, afin de demeurer dans l’amour de Dieu ? En premier lieu, il vous faut affermir votre foi dans la loi divine. Le meilleur moyen de bâtir notre foi dans le Législateur suprême et dans la sagesse de ses lois, c’est de mettre en pratique les commandements de Dieu dans notre vie. Egalement, atteindre la maturité. Un chrétien mûr est un homme spirituel. Il porte sur les choses le même regard que Jéhovah. – Livre « Amour de Dieu », p196-205

Jude 20, 21 — Comment pouvons-nous ‘ nous garder dans l’amour de Dieu  ? Il y a trois conditions à remplir :

1) nous bâtir sur notre “ très sainte foi ”, en étudiant avec sérieux la Parole de Dieu et en participant avec zèle à l’œuvre de prédication ;

2) prier “ avec de l’esprit saint ”, ou conformément à son influence ;

3) exercer la foi dans ce qui rend la vie éternelle possible : le sacrifice rédempteur de Jésus Christ – TG2008  15/12 p29

 

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Les démons sont dangereux, mais nous n’avons pas à être terrifiés. Leur pouvoir est limité. Quand ces anges désobéissants sont retournés au ciel, ils n’ont pas pu réintégrer la famille des anges fidèles. Ils ont été privés de toute lumière spirituelle venant de Dieu, ce qui ne leur laisse que de sombres perspectives pour l’avenir. Ils ont en effet été enfermés dans une condition d’obscurité spirituelle que la Bible nomme le Tartare (2 Pierre 2:4). Jéhovah les a entourés de “ liens éternels ” qui les tiennent dans cette obscurité spirituelle. Qui plus est, ils sont à présent dans l’incapacité de se matérialiser. — Jude 6. TG2006  15/1 p7

Au 1er siècle, certains se sont dressés contre ceux qui avaient été établis à la tête de la congrégation. Ce faisant, ils ‘ repoussaient la seigneurie ’. (Jude 8.) Ils n’étaient sans doute pas satisfaits de ce qu’on leur avait confié et cherchaient à monter les autres contre des frères qui assumaient pourtant consciencieusement leurs fonctions théocratiques – TG2012  15/10 p13 §6

Jude a rapporté un épisode de l’existence préhumaine de Jésus qui montre son humilité (Jude 9). L’archange Michel, c’est-à-dire Jésus, « eut un différend avec le Diable » et « discutait » avec lui. Le débat tournait autour du « corps de Moïse ». Souvenons-nous qu’après la mort de Moïse, Jéhovah a enterré son corps dans un lieu inconnu (Deut. 34:5, 6). Peut-être le Diable voulait-il l’utiliser comme relique pour instaurer un culte idolâtrique. Quoi qu’il en soit, Michel a pris une position courageuse. Cependant, reconnaissant qu’il ne lui appartenait pas de porter un jugement, le Chef des anges a préféré porter l’affaire devant le Juge suprême, Jéhovah. Ainsi, même provoqué par le Diable, Michel a refusé d’abuser de son autorité. Quelle humilité ! – TG2015  15/2 p6 §6

Nous ne devons rien enlever à la Parole de Dieu, car l’ensemble des enseignements chrétiens qu’elle renferme constitue “ la vérité ”, ou encore “ la vérité de la bonne nouvelle ”. Pour être sauvé, il est capital de ‘ marcher ’ dans cette vérité, c’est-à-dire d’y adhérer. 2 Jean 4 Cette vérité est la somme des enseignements chrétiens contenus dans la Bible Le christianisme étant “ la voie de la vérité ”, en aidant les autres à en servir la cause, nous devenons “ des compagnons de travail dans la vérité ”.. La Bible est la seule et unique source de vérité – TG1996  15/5 §18

 

« Beaucoup de trompeurs sont sortis dans le monde, des gens qui ne confessent pas Jésus Christ comme venant dans la chair. Voilà le trompeur et l’antichrist » (2 Jean 7). Jean avait compris que l’antichrist englobe tous ceux qui propagent délibérément des mensonges religieux sur Jésus Christ et ses enseignements. Au 1er siècle, des faux prophètes et des apostats étaient déjà actifs et s’efforçaient d’affaiblir la congrégation chrétienne. Qu’en est-il de nos jours ? Les individus et les organisations qui constituent l’antichrist s’opposent toujours au Christ et à ses enseignements. Ils propagent volontairement des mensonges et des idées trompeuses dans le but de rendre obscures l’identité du Père, Jéhovah, et celle de son Fils, Jésus Christ. Nous avons de bonnes raisons de nous méfier de ces mensonges religieux. – TG2015  1/6 p14

Après la mort des apôtres, de faux enseignants ont fait entrer dans l’assemblée des idées fausses et des fêtes et des coutumes païennes. Ils ont même donné un nouveau nom à des fêtes païennes pour donner l’impression qu’elles étaient chrétiennes. 2 Jean 6, 7. Beaucoup de ces fêtes sont toujours populaires aujourd’hui. Et elles favorisent de fausses croyances, et même le spiritisme. Aujourd’hui, partout dans le monde, les fêtes ont une grande importance dans la vie des gens. LVS ch13

Quand l’hospitalité n’est pas souhaitable. La Bible enjoint aux chrétiens de ne pas offrir l’hospitalité à certaines personnes. “ Tout homme qui va de l’avant et ne demeure pas dans l’enseignement du Christ n’a pas Dieu. [...] Si quelqu’un vient vers vous et n’apporte pas cet enseignement, ne le recevez jamais chez vous et ne lui adressez pas non plus de salutation. Car celui qui lui adresse une salutation participe à ses œuvres mauvaises. ” (2Jn 9-11). Garder une telle personne chez soi ou fraterniser avec elle est spirituellement dangereux pour soi et, en quelque sorte, excuse la conduite de la personne. Cela peut égarer d’autres chrétiens et jeter l’opprobre sur l’assemblée. Les chrétiens ne devraient pas recevoir chez eux des enseignants apostats, ni même leur adresser de salutation – it-1 Hospitalité

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour ma sœur @misette,

Merci infiniment pour le dur travail que vous faîtes.Ça m'aide trop.

Es ce possible, d'avoir ces perles spirituelles dans une autre langue disponible sur jw.org , wol.jw.org ?

Ma langue est l'éwé: jw.org/ee ,wol.jw.org/ee

Merci infiniment.

www.jw.org/ee

www.wol.jw.org/ee

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Non, ce n'est pas possible d'y retrouver dans JW.ORG

Elles sont faites par des recherches personnelles mais peuvent être traduites dans Google Traduction

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

okay bien compris.merci infiniment. Mais es ce possible que vous ajoutiez un lien au references pour pour que je puisse synchroniser ça sur wol.jw.org?

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Forum Statistics

    61,565
    Total Topics
    113,560
    Total Posts
  • Member Statistics

    16,488
    Total Members
    1,592
    Most Online
    Robert Cumulus
    Newest Member
    Robert Cumulus
    Joined




  • Topics

  • Posts

    • This is not technically true. Admittedly, there was much opinion, but there was also at least one bit of solid information content: It would be very hard to dispute with that one.
    • I think a lot of people suspected that pretty quickly, especially as their top 3 issues appear to be the same, and as time goes on, even their pet peeves match up. I don't know for sure that JB was "DF'd" from the site, but it's the impression I got because there was some kind of warning, and then he was gone. At this point if they are the same, I don't think it matters in the slightest. But the reason I jump in on this topic is because I don't want anyone to be confused with my use of the term DF.  According to JB, he was treated as if DF'd in his congregation, even though he was not officially DF'd by a committee of elders. Not all of the reasons for this treatment were clear. Now that you have suspected that 4Jah2me was DF'd, I just figured that the JB story ought to be a reminder that it's always possible 4Jah2me was never DF'd either. 
    • Tweeted Richard Dawkins one fine day (11/13/19): “You could easily spot any Religion of Peace. Its extremist members would be extremely peaceful”  Can it be? Is Richard Dawkins referring to Jehovah’s Witnesses—universally known for being “extremely peaceful” yet declared “extremists” in Russia? If so, I will take back the relatively few bad things I have said about him. I have not really said THAT many bad things about him. At times, I have even been complimentary. When he blessed the atheist buses rolling out in London, I said that he raised a good point—his was a reaction to existing “hellfire’ buses, with advertising from the church. He did wuss-out, though, with a: “There probably is no God.” Probably? It wasn’t until I began following him on Twitter, though, that I noticed how breathtakingly contemptuous he was toward anyone who disagreed with him—not merely about God, but also on geopolitical things—and then I did say a few mean things. For example, I said of him that “he does not suffer fools gladly, and a fool is anyone who disagrees with him.” However, he has largely repented over this online meanness. I’ve noticed it over the months. He has not banished it entirely, but it is much less prevalent, so that I regret that I ever said what I did.  The temptation to be disdainful of opponents is well-nigh irresistible, particularly if you think that they are willfully choosing ignorance. I have (more or less) mastered the temptation, of course, but I have a source of effective and unending counsel that he does not. This is no more concisely stated than it was at a recent Watchtower Study. A Bible verse considered how we ought “do nothing out of contentiousness or out of egotism, but with humility consider others superior to you.” (Philippians 2:3) Practically speaking, this advice is not easy to implement. It may even strike one as nonsensical—how can everyone be superior to everyone else? Said that Watchtower: “The humble person acknowledges that everyone is superior to him in some way.—Phil. 2:3, 4.”  Of course. In some way everyone is superior to everyone else. Search for that way, hone in on it like a laser beam, and it will not be so difficult to treat even opponents with respect. “Disagree without being disagreeable” is the catchphrase today. But Professor Dawkins does not have this advantage. Much of his tradition would sway him in just the opposite “survival of the fittest” direction. So he must be given credit for his new, somewhat softer, online personality. Possibly someone who has his best interests at heart—perhaps his wife—said, “Richard, you sure do come across as a cantankerous crank on Twitter,” and he deliberately walked it back. It’s commendable. Now, I don’t think Richard had Jehovah’s Witnesses in mind with his tweet. He probably has formed his views of them through the contributions of their “apostate” contingent, and those views could hardly be blacker. I looked down among his comments to see whether any of those nasties had reared their heads. Perhaps here was an example: “Not entirely true. Extremists usually have their own misinterpretation of scriptures.” I responded to this one: “If “misinterpretation” results in a religion of peace, perhaps it is not a misinterpretation after all. Perhaps the mainline view is a misinterpretation.” Is that not a no-brainer?  Another one, disagreeing with the above tweet: “Actually no. Most extremists do exactly what is written in their book. ‘Misinterpretation’ is used as an argument by believers that cherry pick morals that fit our secular ethics today.” I know this type, too. This is the type that finds slavery in the Bible or war in the Old Testament and rails at the “hypocrisy.” I responded to this fellow as well: “Everything has a historical context and to deliberately ignore such context is to be intellectually dishonest. If our side does it to theirs, we never hear the end of it.” He blew up at this reference to context. Evil is evil, he carried on, across all places and time-frames. These characters are very predictable—you could even write their lines for them and not be too far off. Has “critical thinking” made us all nincompoops? It was once thought the most intelligent thing in the world to consider historical backdrop; one was irresponsible, even deceitful, not to do it. Very well. If he is going to trash, with blinders affixed, the source that I hold dear, I will do the same with his source: “You should turn your critical thinking skills upon Ancient Greece, the definer of it. When time travel is invented, history revisionists will give a friendly wave to American slaveholding forefathers as they race back in time to fetch wicked Greek pedophiles—it was an enshrined value of that world—back in irons.” He was not chastened by this. Hijacking Twitter as his personal courtroom, he cross-examined: “Is the holding and beating of slaves, as described in Exodus, morally acceptable? Yes or no?” I countered: “Is the raping of children as endorsed by Ancient Greek society morally acceptable? Yes or no?” Incredibly, he was not dissuaded. “Last chance!” he shot back. “Is the holding and beating of slaves, as described in Exodus, morally acceptable? Yes or no?” “To the blockheads, I became a blockhead.”—Paul (sort of) —1 Corinthians 9:19-22,” I tweeted back: “Two can play the game of obstinacy. Last chance: Is the rape of children—it was enshrined in Ancient Greek society—morally acceptable? Yes or no?” Then I went away, and when I came back, he had deleted all this tweets so that it was hard for me to reconstruct the thread. However, someone else had pointed out a grave sin I had committed: “Thomas you are guilty of the moral equivalence fallacy.” Am I? I suppose. You can sort of guess by the wording just what that phrase means—I had not heard it before. At least it is in English. I once heard a theologian quip that if there is a Latin phrase and a perfectly clear English phrase that means the same thing, always use the Latin phrase so people will know that you are educated. But my “moral equivalence fallacy” is still is no more than considering historical context, a praiseworthy intellectual technique for all time periods except ours.  Besides, I actually had posted something about slavery long ago. But it is not a topic so simple that it can be hashed out in a few tweets, and so I declined to go there with this fellow, who would debate all the sub-points. If God corrected every human injustice the moment it manifested itself, there would be nothing left. The entire premise of the Bible is that human-rule is unjust in itself and that God allows a period of time for that to be clearly manifested before bringing in his kingdom—the one referred to in the “Lord’s prayer”—to straighten it all out. In the meantime, the very ones who work themselves into a lather at religion “brainwashing” people are livid that God did not brainwash slavery away once humans settled upon it as a fine economic underpinning. If Dawkins’s tweet and my response hangs around long enough before burial in the Twitter feed, I would expect some of our malcontents to observe as they did in Russia, where the only evidence of extremism cited is proclaiming “a religious view of supremacy.” Huge protest will come at how Jehovah’s Witnesses practice shunning and thus “destroy” relationships and even family. But views inevitably translate into consequences and policies. Refusal to “come together” with those who insist on diametrically opposed views is hardly the “extremism” of ISIS—and yet the Russian Supreme Court has declared that it is, with the full backing in principle of those from the ex-JW community—the ones who go crusading, which is perhaps 10%. I’m going to write this up as a post and append it to his thread. Let’s see what happens. Probably nothing, but you never know. Plus, let’s expand on that particular Watchtower some more. The particular article covered was entitled: “Jehovah Values His Humble Servants” (September 2019 issue—study edition) Unlike nearly all religious services, Witness meetings are ones that you can prepare for. You can comment during them. They are studies of the sacred book, not just impromptu rap sessions, acquiescencing to ceremony, or sitting through someone else’s sermon. You can prepare for them, and you are benefited, as in any classroom, when you do. The focus here, as it so often is, is on practical application.  Humility draws persons to us. Haughtiness repels them, and thus makes next to impossible the mantra to “come together.” My own comment, when the time was right, was that haughty people can only accomplish so much—it may be a great deal, for haughty people are often very capable people—but eventually they run up against the fact that nobody else can stand them, and so people are motivated to undercut their ideas, even if they are good ones, out of sheer payback for ugliness. Humble people, on the other hand, may be far less capable individually, but their efforts add up. They know how to cooperate and yield to each other in a way that haughty people do not. Someone else on that Dawkins thread, an amateur wit, played with that them of unlikely extremists: “Jehova's witnesses are peaceful but their extremists are better extremely annoying...” Why fight this? It is a viewpoint. Viewpoints are not wrong, because they are viewpoints—right or wrong doesn’t enter into the equation. Better to roll with it. I was indeed on a roll, and so I tweeted back:  “I will grant that they can be. Still, if you had a choice between a team of JWs approaching your door and a team of ISIS members, you would (hopefully) choose theformer. Those 2 groups, and only those 2 groups are officially declared “extremist” in Russia.” And with that, I included a link to my ebook, “Dear Mr. Putin - Jehovah’s Witnesses Write Russia.” I am shameless in that. No matter how many books I sell, it is not enough. I don’t sell them, anyway. The book is free, a labor of love. It is an application of the theme: “If you have something important to say, don’t hide it behind a paywall.” It is the only, to my knowledge, complete history of events leading up to and beyond the 2017 ban of the Witness organization in Russia. As to the latest developments there, another one was herded off to prison, who, making the best of a sour situation, or perhaps genuinely finding value there, said: "I want to thank … prosecution. I don't just thank you, but thank you very much, because thanks to you my faith has become stronger … I see I'm on the right path." Of course. It is unreasonable to oppose so vehemently a people totally honest, hard-working, and given to peace—and yet the Bible says that such will exactly happen. How can it not serve to strengthen faith?
    • According to scientific knowledge, the entire universe is in two states every day: something becomes and something disappears. Life on Earth is in the same status. I am disappointed with suffer of creatures on Earth, too. And can't connect with "my picture" of God as i accepted through JW Bible interpretations and my own interpretations, then and now. What if we made wrong pictures about Creator? .... based on wrong or failed text? 
    • You will find it's not "people" in general who judge too quickly, but it is ex-JWs. People in general do understand the complexities. Even the ARC understands the complexities, and so do prosecuting lawyers. But of course neither are in the business to understand, but to hopefully help remedy the situation and to get justice (well in the case of the lawyers; to get lots of $$$$ too, lets be honest).
    • What amazed me many times is this: Who writes articles, and about whom, and to whom? Here we have one paragraph about GB. Questions arise.  Who makes this observations and conclusions about GB?? Who is authorized to make comments about GB and their works?? Why examination about  GB, had been presented in a way, manner, as it is done by "Third Party"? Is it possible that GB is not able, in power to talk about themselves and gave self evaluation, introspective about own feelings, thoughts and deeds??!!  What a theatrics for public. They are histriones :))  
  • Popular Now

  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Who's Online (See full list)

×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.