Jump to content

salomon

Member
  • Content Count

    171
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

32 Excellent

5 Followers

About salomon

  • Rank
    Advanced Member
  • Birthday 04/02/1971

Recent Profile Visitors

5,923 profile views
  1. QUI-DIT-VRAI-FLUVORE.mp4
  2. JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles ROMAINS 9-11 25 février–3 mars 2019 Rm 9:21-23 : Pourquoi devons-nous nous laisser modeler par le Grand Potier, Jéhovah ? (w13 15/6 25 § 5). ‘ Ô profondeur de la sagesse de Dieu ! ’ Dans sa lettre aux Romains, l’apôtre Paul pose cette question : “ Y a-t-il de l’injustice chez Dieu ? ” Et il répond énergiquement : “ Que cela n’arrive jamais ! ” Puis il souligne la miséricorde divine, en mentionnant la raison pour laquelle Jéhovah avait laissé Pharaon vivre un peu plus longtemps. Il montre également que les humains sont comme de l’argile dans les mains d’un potier, puis il déclare : “ Si donc Dieu, bien que voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec beaucoup de patience des vases de colère devenus dignes de destruction, afin de faire connaître la richesse de sa gloire à des vases de miséricorde qu’il a préparés d’avance pour la gloire, à savoir nous, qu’il a appelés non seulement d’entre les Juifs, mais aussi d’entre les nations, qu’a-t-on à redire ? ” — Romains 9:14-24. 9 Depuis la rébellion en Éden, tous ceux qui s’opposent à Jéhovah et à ses lois sont “ des vases de colère devenus dignes de destruction ”. Or Jéhovah continue d’exercer la patience. Les méchants se sont moqués de ses actions, ils ont persécuté ses serviteurs, ils ont même tué son Fils. Avec une grande retenue, Jéhovah a laissé suffisamment de temps à la création pour qu’elle puisse constater dans toute leur ampleur les conséquences désastreuses de la rébellion contre lui et de la domination humaine indépendante de lui. Parallèlement, la mort de Jésus a fourni le moyen de délivrer les humains obéissants et de “ détruire les œuvres du Diable ”. — 1 Jean 3:8 ; Hébreux 2:14, 15. 10 Pendant plus de 19 siècles après la résurrection de Jésus, Jéhovah a encore toléré les “ vases de colère ” en s’abstenant de les détruire. Pourquoi ? Déjà, parce qu’il préparait ceux qui deviendraient les adjoints de Jésus Christ dans son Royaume. Au nombre de 144 000, ils sont les “ vases de miséricorde ” évoqués par l’apôtre Paul. Pour constituer cette classe céleste, Jéhovah a invité d’abord des Juifs, puis, plus tard, des membres des nations gentiles. Il n’a forcé personne à le servir, mais, à certains de ceux qui ont accepté avec gratitude ses dispositions pleines d’amour, il a donné le privilège de régner avec son Fils dans le Royaume céleste. La préparation de cette classe céleste est maintenant presque achevée. — Luc 22:29 ; Révélation 14:1-4. 11 Mais qui habitera la terre ? La patience de Jéhovah a rendu possible aussi le rassemblement d’une “ grande foule ” de toutes les nations, dont les membres se comptent à présent par millions. Jéhovah a promis que cette classe terrestre survivra à la fin du système actuel et qu’elle aura la perspective de vivre éternellement sur une terre paradisiaque (Révélation 7:9, 10 ; Psaume 37:29 ; Jean 10:16). wt 63-65 Le Potier poursuit son œuvre 5 Fort heureusement, le Créateur ne devait pas cesser d’exercer son activité de potier après la création du premier couple. L’apôtre Paul nous dit en effet : “ Ô homme, qui es-tu donc pour répliquer à Dieu ? L’objet façonné dira-t-il à celui qui l’a façonné : ‘ Pourquoi m’as-tu fait ainsi ? ’ Comment ? Est-ce que le potier n’a pas pouvoir sur l’argile pour faire de la même masse tel récipient pour un usage honorable, tel autre pour un usage déshonorant ? ” — Romains 9:20, 21. 6 Une partie de l’œuvre du Grand Potier sera donc façonnée pour un usage honorable, et une autre pour un usage déshonorant. Les individus qui choisissent de continuer à s’enfoncer avec le monde dans le bourbier de l’impiété sont façonnés d’une manière qui les marquera pour la destruction. Lorsque le Roi glorieux, Jésus Christ, viendra pour le jugement, ces récipients déshonorants correspondront à tous les humains obstinés comparables à des chèvres qui, selon Matthieu 25:46, “ s’en iront au retranchement éternel ”. Par contre, “ les justes ”, comparables à des brebis et façonnés pour un usage “ honorable ”, hériteront de “ la vie éternelle ”.w99 1/2 10 Jéhovah poursuit son admirable dessein et se montre miséricordieux envers certains “vases” humains. Il prépare ces vases en vue d’une gloire éternelle, faisant ainsi échec aux projets nuisibles de son grand adversaire, Satan le Diable, et de ses suppôts. Les humains ne sont pas tous devenus des vases de courroux qui méritent la mort. Cela prouve que la patience et l’endurance du Dieu Tout-Puissant n’étaient pas inutiles et que sa miséricorde ne s’est pas exercée en vain. Il en résultera 1) un splendide Royaume dans les cieux, constituant une famille unie sous l’autorité de Jésus Christ, le Fils bien-aimé de Jéhovah; et 2) une espèce humaine redevenue parfaite, qui vivra éternellement dans le Paradis terrestre w91 1/11 9 Pourquoi Jéhovah endure 6 L’apôtre Paul a expliqué que “Dieu, bien que voulant montrer son courroux et faire connaître sa puissance, a supporté avec beaucoup de longanimité des vases de courroux rendus bons pour la destruction”. (Romains 9:22.) Pourquoi Jéhovah tolère-t-il depuis si longtemps l’existence des méchants, ces “vases de courroux”? Entre autres raisons, pour démontrer que la domination de l’homme, indépendant de son Créateur, est vouée à l’échec (Jérémie 10:23). La souveraineté de Dieu sera bientôt justifiée, lorsqu’il prouvera que lui seul peut apporter la paix, l’harmonie et le bonheur à la famille humaine, et cela grâce au Règne de Jésus. — Psaumes 37:9-11; 45:1, 6, 7. 7 De plus, Jéhovah endure “afin de faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde”. (Romains 9:23.) Ces “vases de miséricorde” sont les fidèles chrétiens oints qui sont “achetés d’entre les humains” pour régner avec Christ Jésus dans son Royaume céleste. Les 144 000 ont commencé à être scellés à l’époque apostolique; cette activité s’est poursuivie jusqu’à nos jours, où elle touche à sa fin (Révélation 7:3; 14:1, 4). En outre, depuis les années 30, l’endurance de Jéhovah permet le rassemblement de millions d’autres personnes; il s’agit d’“une grande foule (...) de toutes nations”, qui se réjouit à l’idée de survivre à la tribulation finale pour hériter de la vie éternelle sur la terre devenue un paradis (Révélation 7:4, 9, 10, 13-17). Appartenez-vous à cette grande foule? Si oui, n’êtes-vous pas heureux que Jéhovah ait jusqu’à aujourd’hui supporté la présence de vases de courroux? Cependant, comme Jéhovah, vous devez continuer à endurer.w90 1/1 19 Rm 10:2 : Pourquoi devons-nous nous assurer que notre culte est basé sur la connaissance exacte ? (it-1 1234 § 6). 14 Un chrétien qui regarderait la télévision, écouterait la radio et lirait des romans pour accroître sa connaissance des desseins du Créateur, serait comparable à un fermier qui s’armerait d’une tondeuse à gazon pour cultiver son maïs. Ce n’est pas le bon outil w74 40 La jalousie malsaine Est-il néanmoins possible d’éprouver une jalousie mal fondée, malsaine ? Absolument. C’était le cas de la plupart des Juifs au Ier siècle. Ils gardaient jalousement la Loi reçue de Dieu et leurs traditions. Dans leurs efforts pour protéger la Loi, ils ont établi quantité de règles et de restrictions détaillées qui sont devenues un fardeau pour le peuple (Matthieu 23:4). Ils ne pouvaient ou ne voulaient reconnaître que Dieu avait désormais remplacé la Loi mosaïque par la réalité qu’elle avait préfigurée. Aussi leur jalousie les a-t-elle poussés à tort à se déchaîner contre les disciples de Jésus Christ. L’apôtre Paul, qui lui-même éprouvait autrefois une fidélité jalouse mais mal fondée envers la Loi, a fait remarquer que ceux qui défendaient la Loi avaient “ du zèle [de la jalousie] pour Dieu ; mais non selon la connaissance exacte ”. — Romains 10:2 ; Galates 1:14. w02 15/10 29-30 Si nous désirons sincèrement plaire à Dieu, ne devrions-nous pas analyser sérieusement si ce que nous croyons à son sujet est exact ? L’apôtre Paul a dit de certains de ses contemporains croyants qu’ils avaient “ du zèle pour Dieu ; mais non selon la connaissance exacte ”. (Romains 10:2.) Ce genre de croyants ressemblent à un ouvrier qui se donne du mal pour peindre une maison, mais se trompe de couleurs, faute d’écouter les directives du propriétaire. Le peintre sera peut-être satisfait de son travail, mais en sera-t-il de même pour le propriétaire ? w02 1/4 3-4 Du zèle selon la connaissance exacte 18 À l’époque de Paul, le clergé juif avait certainement une connaissance des Écritures hébraïques. Toutefois, était-ce une connaissance exacte? A-t-elle attiré ces Juifs à Christ, et voyaient-ils en lui le Messie promis? Selon Paul, ils cherchaient tellement à être proclamés justes par le moyen de la Loi qu’ils ne voulaient pas se soumettre à “Christ [qui] est la fin de la Loi”. Aussi Paul a-t-il dit à leur sujet: “Car je leur rends témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu, mais non selon la connaissance exacte.” — Romains 10:1-4. 19 Cela étant, comment nous-mêmes pouvons-nous acquérir cette connaissance exacte? Par l’étude individuelle et la méditation, la prière et l’assistance aux réunions. Il nous faut pour cela recharger constamment nos “batteries” spirituelles. Nous ne pouvons pas nous suffire de la connaissance que nous avons acquise lorsque nous avons accepté la vérité. Nous devons continuer d’absorber une nourriture spirituelle solide, autrement dit la connaissance exacte, par le moyen d’une étude individuelle consciencieuse.w89 1/12 14 Un chrétien qui regarderait la télévision, écouterait la radio et lirait des romans pour accroître sa connaissance des desseins du Créateur, serait comparable à un fermier qui s’armerait d’une tondeuse à gazon pour cultiver son maïs. Ce n’est pas le bon outil w74 403
  3. LA PIRE TRIBULATION DE TOUS LES TEMPS Des millions de personnes sont mortes pendant les deux guerres mondiales du 20ème siècle. La tribulation du premier siècle a été un événement qui a changé la vie des Juifs, mettant fin au monde tel qu’il le connaissait. Leur temple a été détruit, d'innombrables vies ont été perdues, beaucoup ont été capturés puis réduits en esclavage… Bref, tout leur mode de vie a changé brusquement et radicalement. Mais voici la grande question: réalisons-nous que la grande tribulation de nos jours sera encore pire que toutes les précédentes? (Mat. 24:21) Ce sera effectivement la pire de tous les temps. Nous devons être prêts. https://fr.wikiversity.org/wiki/Guerres_au_XXe_siècle/Seconde_Guerre_mondiale
  4. APERÇU DE LA GRANDE TRIBULATION Nous ne devrions pas être surpris de ce que la Bible prophétise concernant l'avenir de la religion. On peut dire que la Révolution française était un aperçu de la grande tribulation. Inspiré par les idées philosophiques et politiques des Lumières, en 1793, la révolution en France visait à éradiquer le christianisme. Les églises ont été détruites. Ceux qui ne se sont pas conformés ont été arrêtés et exécutés. Beaucoup sont morts dans cette révolution grâce à la guillotine. C'était en effet une mini grande tribulation locale. Cet épisode de l'histoire montre ce qui peut arriver lorsque les gouvernements se tournent contre la religion organisée. Les religions n'ont aucune chance et leurs partisans ne se lèvent pas pour le défendre. Cela nous donne un aperçu des choses à venir. - Révélation 17:16; 18: 1-24. g89 12/22 page 28)
  5. « Les prophéties sans nombre de la Bible sont une des preuves les plus frappantes de son origine divine ; car rien, si ce n’est l’omniscience n’aurait pu prévoir et annoncer les détails de beaucoup d’événements à venir durant une période de plusieurs milliers d’années et ayant trait à des conditions qui n’existaient pas au moment où ces prophéties furent faites, puisque aucune sagesse humaine ou angélique n’aurait pu voir aussi loin dans l’avenir et prédire des événements dont l’issue n’avait rien à voir avec les conditions du moment. Rien, si ce n’est une omniscience divine n’aurait pu prévoir et annoncer un système si vaste d’événements interdépendants. »
  6.                                                                          Une désertion prédite !

     

    Résultat de recherche d'images pour "la religion sur le declin jw"


    Il y a quelques décennies à peine, il aurait été difficile d’imaginer la situation que les religions connaissent actuellement. Cependant, Dieu savait ce qui allait se passer et l’a prédit dans la Bible. Employant un langage symbolique, il a comparé l’ensemble des religions qui lui sont infidèles à une prostituée flamboyante appelée « Babylone la Grande » (Révélation 17:1, 5).
    Cette image symbolique est adaptée parce que, tout en prétendant être fidèle à Dieu, la fausse religion entretient avec les dirigeants du monde des relations inconvenantes en vue d’obtenir pouvoir et richesse. « Les rois de la terre, dit Révélation 18:9, [...] ont commis la fornication avec elle. » Le terme « Babylone » est aussi approprié parce que beaucoup de pratiques et de faux enseignements religieux, tels que l’immortalité de l’âme, les triades de dieux et l’occultisme, tirent leur origine de la Babylone antique, une ville imprégnée de fausse religion et de superstitions (Isaïe 47:1, 8-11).
    La puissante Babylone antique est tombée quand ses eaux protectrices — des douves alimentées par le fleuve Euphrate — ont été « desséchées », ce qui a ouvert un passage à une armée de Mèdes et de Perses venue la conquérir (Jérémie 50:1, 2, 38). Babylone a ainsi été prise en une nuit ! (Daniel 5:7, 28, 30).

                                                                Résultat de recherche d'images pour "eau dessechement"

                                      Image associée
    Babylone la Grande est, elle aussi, « assise sur [d]es eaux nombreuses ». Ces eaux, nous dit la Bible, représentent « des peuples » et « des foules », les millions de personnes qui soutiennent la fausse religion (Révélation 17:1, 15). La Bible a prédit que ces eaux symboliques se dessécheraient — une situation qui présage une destruction imminente et soudaine de la Babylone moderne (Révélation 16:12 ; 18:8). Mais qui la détruira ? Ses amants politiques, dont l’amour se transformera en haine. De plus, ils dévoreront « ses chairs », autrement dit, ils la pilleront (Révélation 17. 16-17)

     

    La baisse des eaux de la Babylone antique représente les personnes qui désertent Babylone la Grande.
     

  7.                                                           Un fils rebelle quitte le foyer

                                   Résultat de recherche d'images pour "fils prodigue jéhovah"


    La parabole du fils prodigue, ou dépensier, énoncée par Jésus et consignée en Luc 15:11-32, nous éclaire sur la question. On lit: “Un certain homme avait deux fils. Et le plus jeune d’entre eux dit à son père: ‘Père, donne-moi la part de bien qui me revient.’ Il leur partagea alors ses ressources. Et, peu de jours après, le plus jeune fils rassembla tout et partit pour un pays lointain.”



    Ce jeune homme ne s’est certainement pas rebellé parce que son père l’insultait ou était trop sévère avec lui. Selon la Loi mosaïque, un fils avait droit à une part importante des biens de son père, mais, ordinairement, il la recevait à la mort de celui-ci (Deutéronome 21:15-17).
    Il fallait donc que le fils de la parabole soit sans cœur pour exiger sa part à l’avance. Pourtant, dans son amour, le père a accepté (voir Genèse 25:5, 6).

    Manifestement, donc, c’est l’attitude du fils qui était mauvaise, pas celle du père. Pour reprendre les mots du bibliste Alfred Edersheim, peut-être n’aimait-il pas “l’ordre et la discipline établis chez lui”. Cet égoïste voulait “être libre et s’amuser”.

    Tous les parents ne sont pas gentils et attentionnés. Toutefois, s’ils sont durs ou déraisonnables, la rébellion ne résout rien; en dernière analyse, elle est autodestructrice. Reportez-vous de nouveau à la parabole de Jésus.

    Arrivé dans un pays lointain, le jeune homme “dissipa son bien en menant une vie de débauche. Quand il eut tout dépensé, une famine rigoureuse survint en ce pays, et il commença à être dans le besoin”. Mais cela ne suffit pas à le ramener à la raison. Toujours sûr de lui, il “s’attach[a] à l’un des citoyens de ce pays, et celui-ci l’envoya dans ses champs pour garder les porcs. Et il désirait se rassasier des caroubes que mangeaient les porcs, et personne ne lui donnait quoi que ce soit”.


    Le bibliste Herbert Lockyer déclare: “Les Juifs qui écoutaient Jésus ont dû frémir en entendant les mots ‘nourrir les porcs’; pour un Juif, on ne pouvait tomber plus bas.” Pareillement aujourd’hui, ceux qui abandonnent les vérités bibliques se retrouvent souvent dans des situations difficiles, voire humiliantes. “Tout mon argent passait dans la drogue, et je n’avais plus rien pour le reste, raconte une jeune chrétienne qui s’était enfuie de chez elle. Je me suis donc mise à voler tout et n’importe quoi dans les magasins pour entretenir mon vice.”
                                                               
    “Il revint à la raison”
    Comment le fils prodigue a-t-il réagi dans sa situation désespérée? Jésus dit que, finalement, “il revint à la raison”. Littéralement, l’expression grecque originale employée ici signifie “étant entré en lui-même”. Autrement dit, jusque-là il avait été “à côté de lui-même”, dans un monde imaginaire absurde, aveuglé quant à la gravité réelle de sa situation. — Voir 2 Timothée 2:24-26.


    Il en va de même aujourd’hui: des jeunes se rebellent, puis la réalité les ramène brutalement à la raison. Les conséquences désastreuses qu’ils récoltent de leur vie dissolue (la prison, une blessure grave ou une maladie sexuellement transmissible) ont effectivement de quoi les faire réfléchir. Ils comprennent enfin les paroles de Proverbes 1:32: “L’insouciance des stupides, c’est ce qui les détruira.

                                                  reveillez-vous 8 janvier 1995 19-21
     

  8. Votre religion a vraiment de l’importance ?

    Toutes les religions sont bonnes, dit-on souvent. Ce sont des chemins différents qui mènent au même endroit.” 

     Est-ce-vrai ?
    Pouvez vous donner la preuve ?

    Lorsque Jésus Christ était sur terre, les Pharisiens avaient établi une forme de culte qu’ils croyaient approuvée par Dieu. 
    Pourtant, ce sont eux qui cherchèrent à tuer Jésus! (Jean 11:53)


    Les Pharisiens possédaient les Écritures et pensaient les observer, mais ils s’étaient laissé abuser par le Diable. 
    La religion des Pharisiens était fausse. 
    Elle servait les intérêts du Diable. 
    C’est pourquoi, loin de la juger bonne, Jésus la condamna (Matthieu 23:13).

     

    Résultat de recherche d'images pour "religions jw"



    Ainsi, Jésus Christ n’enseigna pas que les religions sont des chemins différents menant au salut.

    Dans son Sermon sur la montagne, il dit:
    "[...] large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui entrent par elle ; car étroite est la porte, et resserré le chemin qui mène à la vie,et peu nombreux sont ceux qui le trouvent (Matthieu 7:13, 14 _Darby).


    N’adorant pas Dieu de la bonne manière, la plupart des gens suivent la route de la destruction. 
    Bien peu sont sur le chemin de la vie.


    L’attitude de Dieu envers les Israélites montre qu’il faut lui rendre le culte qu’il approuve. Il les exhorta à se tenir à l’écart de la fausse religion des peuples voisins (Deutéronome 7:25), qui sacrifiaient leurs enfants à leurs dieux et se livraient à des pratiques sexuelles immorales, dont l’homosexualité (Lévitique 18:20-30). 


    Dieu leur ordonna de rejeter cette conduite. 
    Quand ils désobéirent et adorèrent d’autres dieux, il les punit (Josué 24:20; Ésaïe 63:10). Leur religion avait donc une grande importance.

    Et les centaines de religions qui existent aujourd’hui? 
    Lors des deux guerres mondiales, dont se souviennent des millions de gens, la religion encourageait les fidèles des deux camps à s’entre-tuer. (Voir la photo en haut du billet)

    Des millions de gens se sont détournés de Dieu et du Christ à cause des crimes commis en leur nom par les religions. Ils rendent Dieu responsable des croisades sanglantes, qui opposèrent catholiques et musulmans, et des guerres entre hindous et musulmans et entre catholiques et protestants. Ils rappellent le massacre des Juifs, au nom du Christ, et la cruelle Inquisition catholique.
    Or, bien qu’ils affirment avoir Dieu pour Père, les chefs religieux responsables de ces crimes ne sont-ils pas les enfants du Diable, au même titre que les Pharisiens condamnés par le Christ? 


    Puisque Satan est le dieu de ce monde, ne faut-il pas s’attendre à ce qu’il domine aussi les religions? — II Corinthiens 4:4; Apocalypse 12:9.

     

    Résultat de recherche d'images pour "religions jw"



    Puisque Dieu n’approuve pas toutes les religions, il convient de se demander: “Le culte que je rends à Dieu lui plaît-il?” 
    Comment le savoir? 
    C’est à Dieu, et non à l’homme, d’en juger. 
    Pour lui plaire, notre culte doit avoir ses racines dans la Parole divine de vérité.

    Tel n’était pas l’avis des Pharisiens. Ils suivirent leurs propres doctrines et traditions plutôt que la Parole de Dieu. Avec quels résultats?
    Jésus leur dit: 
    "Et vous avez annulé le commandement de Dieu à cause de votre tradition. Hypocrites ! Ésaïe a bien prophétisé de vous, disant : «Ce peuple m’honore des lèvres, mais leur cœur est fort éloigné de moi ; mais ils m’honorent en vain, enseignant comme doctrines des commandements d’hommes» (Matthieu 15:6-9 _Darby)

    Il ne suffit pas de prétendre croire au Christ et de faire ce qui nous semble bon. Il faut absolument apprendre ce qu’est la volonté de Dieu.
    Jésus l’a souligné par ces paroles:
    "Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux." (Matthieu 7:21 _Darby)

    Si nous ne faisons pas le bien selon Dieu, Jésus nous regardera comme des “hommes qui méprisent la loi”.

    La religion que Dieu approuve doit être à tous égards conforme à la Bible; elle ne doit pas en accepter certaines parties et en rejeter d’autres. — II Timothée 3:16.
    A ce propos, certains habitants de Bérée furent loués pour avoir vérifié dans les Écritures que Paul, qui venait de leur prêcher la Parole, leur avait bien dit la vérité (Actes 17:10, 11).

    La sincérité seule ne suffit donc pas pour être approuvé par Dieu.
    Un jour, Jésus dit à ses disciples: 
    "l’heure vient que quiconque vous tuera pensera rendre service à Dieu."
    (Jean 16:2 _Darby)
    Ceux qui ont tué des chrétiens croyaient peut-être sincèrement servir Dieu, mais ils étaient dans l’erreur. Dieu désapprouvait leurs actions.
    Justement, a ce propos, nous avons l'exemple de l'apôtre Paul (Galates 1:13, 14).
    La sincérité de Paul n’empêchait pas sa religion d’être mauvaise.
    Pour être approuvé par Dieu, il dut donc changer de religion. 


    Il importe de connaître les vérités bibliques; or, cette connaissance est vaine si vous n’adorez pas Dieu en vérité (Jean 4:24). 
    Ceci compte: pratiquer la vérité et faire la volonté de Dieu.
    "La foi sans les œuvres est morte", dit la Bible (Jacques 2:26 _Darby).
    Aussi, elle dit que "les démons aussi croient, et ils frissonnent." (Jacques 2:19 _Darby)

    Pour plaire à Dieu, votre religion doit non seulement être en parfait accord avec la Bible, mais aussi influencer votre vie.

    Si vous faites la volonté de Dieu, vous en retirerez des bienfaits maintenant et dans l’avenir.
    Ésaïe 48:17, 18 [TMN] nous dit : 
    "Moi, Jéhovah, je suis ton Dieu, Celui qui t’enseigne pour [ton] profit, [...] si seulement tu étais bien attentif à mes commandements ! Alors ta paix deviendrait comme un fleuve et ta justice comme les vagues de la mer."


    La pratique du vrai culte vous rendra meilleur. Elle développera en vous des qualités qui vous différencieront des humains en général, parce que vous ferez le bien. Et d’autres bénédictions vous attendent: le bonheur, une santé parfaite et la vie éternelle dans le paradis promis par Dieu (II Pierre 3:13)
    .

  9. Saxifraga - Jehovabloempje (Jehovaflower) La plupart des fleurs ont, outre un nom latin officiel, également un nom commun. Ce nom peut varier d’un pays à l’autre. Dans la famille élargie, la Saxifraga est une petite espèce de fleur qui pousse dans les montagnes d'Europe. En néerlandais et en allemand, il s'appelle 'Jehovabloempje' et 'Jehovablumchen', traduit par 'petite fleur de Jéhovah'. La personne qui a donné à cette fleur son nom commun a dû penser, quand elle a vu les taches rouges sur les pétales blancs, des consonnes hébraïques du nom divin. C'est pourquoi cette petite fleur porte le grand nom de Dieu.
  10.                                          ASSURANCE-VIE

                                                       image.jpeg

    Une police d'assurance-vie ne peut être réclamée que si la personne couverte par celle-ci décède. Essayer de simuler un décès pour réclamer l'assurance est une fraude. De la même manière, Adam est mort en raison de son péché. Ainsi, celui qui payait la rançon devait aussi mourir pour satisfaire la justice de Dieu. (Rom 5:12) Mais si Jésus est le Dieu Tout-Puissant, il ne peut pas mourir. (Habakkuk 1:12) S'il ne mourait pas vraiment, comment la rançon pouvait-elle être valable et aider l'humanité à être rachetée? Mais nous savons que la rançon ne ressemble pas à une police d'assurance contre la fraude et que Jésus n'a pas simulé sa mort. Jésus en tant que fils, distinct du Père, est mort et la rançon a été effective. Une personne distincte, son père, Jéhovah, le ressuscita (Actes 10:40)
     

  11.                                                            MATH

     

                                                           Résultat de recherche d'images pour "math basic"

     

    Le Math Basic  perd sa beauté et sa logique face à la Trinité, car ce concept stipule que 1 + 1 + 1 = 1, pas 3. Serait-il possible que le concept de Math et le concept de Trinité ne trouvent pas leur origine dans la même créateur?

  12.  

                                                                           Trinité
                                                                    GRAND SACRIFICE

    La doctrine de la Trinité ferait perdre au sacrifice rédempteur de Jésus offert par Jéhovah sa valeur réelle. C'est un sacrifice plus grand de sacrifier un fils que de se sacrifier soi-même.
     

  13. "Malheur à ceux qui disent que le bien est mal et que le mal est bien, à ceux qui mettent les ténèbres pour la lumière et la lumière pour les ténèbres, à ceux qui mettent l’amer pour le doux et le doux pour l’amer ! Malheur à ceux qui sont sages à leurs propres yeux et avisés devant leur face !" La Bible Isaïe 5:20-21 TM La déformation des faits Tous les faits sont déformés et manipulés, ainsi : Une chrétienne Témoin de Jéhovah exerce la profession de garde maternelle : c'est "la secte" qui intervient dans le domaine éducatif pour embrigader les enfants. Un Témoin de Jéhovah travaille dans l'administration publique, c'est "la secte" qui infiltre l'état ou le domaine médical. Les Témoins apportent leur aide bénévolement lors de catastrophes (par exemple inondations dans le sud de la France), "la secte" fait de "la récupération de victimes en situation de détresse". Les Témoins enseignent la Bible à leurs prochains, ils se livrent à de "la manipulation mentale" et utilisent des "méthodes d'endoctrinement". Pourtant ils ne font rien de plus que suivre les traces de Jésus qui "cheminait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu. Et les douze étaient avec lui," (Actes 5:42) TMN Quoi que fassent les Témoins, forcement il y a de mauvais mobiles derrière leur action. Ne procédait-on pas de la même manière avec Jésus ? voir De tous temps de fausses accusations. Ce que dit la Bible : Malheur à ceux qui disent que le bien est mal et que le mal est bien, à ceux qui mettent les ténèbres pour la lumière et la lumière pour les ténèbres, à ceux qui mettent l’amer pour le doux et le doux pour l’amer ! Malheur à ceux qui sont sages à leurs propres yeux et avisés devant leur face ! (Isaïe 5:20-21) TMN Les présomptueux m’ont badigeonné de mensonge. Quant à moi, de tout [mon] cœur j’observerai tes ordres. (Psaume 119:69) TMN Les sources d’informations la plupart du temps des informations de seconde main, erronées, mal comprises, librement interprétées. Il est courant que les opposants utilisent des déclarations de Russel (1870-1914) ou Rutherford (1920-1940) et se référent à des publications de 1910 ou 1920, « oubliant » les mises à jour ou les rectifications ultérieures. Comme si la compréhension des écritures s’était figée à ces époques. Il leur échappe (?) que les Témoins de Jéhovah modernes affinent leur compréhension des écritures au fil du temps. Ils ont ainsi, sans difficulté, reconnu des erreurs passées. Ce que dit la Bible : “La lumière est apparue pour le juste, et l’allégresse pour ceux qui ont le cœur droit.” (Ps. 97:11) TMN “Le sentier des justes est comme la lumière de l’aube, dont l’éclat va croissant jusqu’au plein jour”. Mais “le chemin des méchants est comme l’obscurité: ils ne savent pas sur quoi ils trébucheront”. (Prov. 4:18, 19) Bible Osty. “Et quant à toi, ô Daniel, rends secrètes ces paroles et scelle le livre, jusqu’au temps de [la] fin. Beaucoup rôderont çà et là, et la [vraie] connaissance deviendra abondante.” (Daniel 12:4) TMN Le passage au crible de chaque mot ou phrase dans des écrits des Témoins de Jéhovah L’exercice consiste à trouver une phrase ou une affirmation, à la sortir du contexte et à faire la démonstration : puisque qu’il y a une ou des erreurs, c’est que tout est faux ! Imparable comme argumentaire. Comme si les Témoins devaient êtres parfaits et infaillibles ! Mais ont-ils le même regard envers tous ? Les opposants se gardent bien de s ’appliquer à eux-mêmes la méthode. Comme Jésus l’a déclaré : "car c’est avec le jugement dont vous jugez que vous serez jugés ; et c’est avec la mesure dont vous mesurez qu’on mesurera pour vous. Pourquoi donc regardes-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, mais ne considères-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ?" (Matthieu 7:2-3) TMN Rappellons que le pape est supposé "infaillible". Cela ne l'empeche pas d'avoir fait partie de la jeunesse hithérienne et de manquer de courage dans ses déclarations. Lors de sa vite à Auschwitz le 31 mai 2006 Benoît XVI a déploré l’absence de Dieu en ce lieu. Il eut mieux valu regretter le silence des chefs de l'église et le condamner. Relevons que les actes abominables commis par les religions "officielles" (inquisition - avec ses effroyables tortures, croisades - avec leurs massacres,...) sont sans commune mesure avec les griefs qui sont faits aujourd’hui aux Témoins de Jéhovah. Cela n’empêche pas ces religions - et nos opposants - de jouer les grands moralisateurs et de mépriser certaines « sectes ».

×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation