Jump to content

salomon

Member
  • Content Count

    314
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

salomon last won the day on August 18

salomon had the most liked content!

7 Followers

About salomon

  • Rank
    Advanced Member
  • Birthday 04/02/1971

Recent Profile Visitors

8,619 profile views
  1. Chantez des louanges à Jéhovah, qui habite à Sion ; faites connaître ses exploits parmi les peuples Psaume 9:11  Et au ciel, le temple-sanctuaire de Dieu a été ouvert, et dans son temple-sanctuaire, on a vu l’arche de son alliance. Et il y a eu des éclairs, et des voix, et des tonnerres, et un tremblement de terre, et une forte grêle.Révélation 11:19. la Jérusalem d’en haut est appelée “une ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste”. Elle est la femme ou épouse de Dieu. Il s’agit de l’organisation céleste composée de “myriades d’anges, en assemblée générale”. Cette organisation de saints anges était présente au ciel avec Jéhovah Dieu lorsqu’il prononça sa sentence contre le grand Serpent dans le jardin d’Éden, il y a presque six mille ans. Ainsi, quand Jéhovah déclara qu’il mettrait inimitié entre le Serpent et la “femme” et que la Postérité de la femme écraserait la tête du Serpent, la femme ou épouse de Jéhovah était présente avec lui dans le ciel. Elle était donc la “femme” qui devait produire la Postérité destinée à accomplir cet acte. Celui qu’elle produisit directement en vue de cet acte victorieux fut le Fils unique de Dieu, qui devint Jésus-Christ sur la terre, où il affirma : “Je suis le pain qui descend du ciel.” La naissance de Jésus en l’an 2 avant notre ère, fut le premier pas fait en ce sens. Mais ce fut trente années plus tard, en l’an 29 de notre ère, que la Jérusalem céleste enfanta effectivement son Fils spirituel premier-né. En cette année-là, Jésus fut baptisé dans l’eau et son Père céleste répandit l’esprit saint sur lui et annonça par les paroles suivantes qu’il l’engendrait comme Fils spirituel : “Celui-là est mon Fils, le bien-aimé, que j’ai approuvé.” Trois ans et demi après, la Jérusalem céleste enfanta réellement Jésus comme son Fils spirituel dans toute l’acception du terme, lorsque Dieu guérit la blessure au talon faite par le grand Serpent et ressuscita Jésus-Christ d’entre les morts pour la vie spirituelle au ciel. Alors la Jérusalem céleste le reçut au sein de son organisation d’anges ou de fils célestes, mais elle l’accueillit comme le Fils principal, l’Archange. — Mat. 3:13-17, MN ; 27:27 à 28:10 ; I Pierre 3:18, 19, MN. 18 Cet événement merveilleux fournit à la Jérusalem céleste des raisons de se réjouir et de pousser des cris de joie. Sa stérilité, qui avait commencé au moment de la promesse d’une postérité faite dans le jardin d’Éden, arriva à son terme par la naissance complète de son Fils le plus glorieux. Elle pouvait se réjouir, tout comme Sara, si âgée, se réjouit lors de la naissance de son fils unique Isaac.w64 267-268, Tout se passe exactement comme Jéhovah l’a annoncé en ces termes : “ Moi, j’ai installé mon roi sur Sion, ma montagne sainte. ” (Psaume 2:6 ; 110:2). Ce verset ne se réfère plus au mont Sion terrestre, le site géographique de la ville de Jérusalem, où régnèrent les rois humains de la lignée de David (1 Chroniques 11:4-7 ; 2 Chroniques 5:2). En effet, après sa mort et sa résurrection, en l’an 33, Jésus a été installé pour être une pierre angulaire de fondement sur le mont Sion céleste, le lieu où, dans les cieux, Jéhovah a décidé de placer la “ ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste ”. Ainsi, “ le mont Sion ” dont il est question ici représente la position élevée de Jésus et de ses cohéritiers, qui constituent la Jérusalem céleste, c’est-à-dire le Royaume (Hébreux 12:22, 28 ; Éphésiens 3:6 re 198-199 la Jérusalem d’en haut est appelée “une ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste”. Elle est la femme ou épouse de Dieu. Il s’agit de l’organisation céleste composée de “myriades d’anges, en assemblée générale”. Cette organisation de saints anges était présente au ciel avec Jéhovah Dieu lorsqu’il prononça sa sentence contre le grand Serpent dans le jardin d’Éden, il y a presque six mille ans. w64 267-268, La Jérusalem terrestre dont Paul fit mention il y a dix-neuf siècles subit quelque temps après la ruine ; un million de personnes se pressaient dans son enceinte quand elle fut livrée à la destruction. C’était une ville-organisation. La libre “ Jérusalem d’en haut ” est aussi une organisation. La Jérusalem terrestre réduite en servitude était encore appelée Sion, d’après le nom d’une de ses collines. La “ Jérusalem d’en haut ” est aussi dénommée Sion dans la Parole de Dieu ou sainte Bible. La Sion céleste ne subira jamais la ruine, car Jéhovah a fait serment que son amour pour elle ne s’éloignerait pas et que son alliance de paix ne chancellerait pas. Son épouse ou femme céleste, la “ Jérusalem d’en haut ”, est l’organisation céleste et invisible répandue dans tout l’univers, c’est son organisation universelle. Il est le Créateur de son épouse ou femme ; son organisation universelle se compose donc de toutes les créatures célestes en son sein. Toutes sont soumises à Dieu, leur Créateur, et, comme organisation, elles sont liées au Très-Haut par une union qui ne prendra jamais fin.w57 4, 261-262LES CRÉATURES SPIRITUELLES TIENNENT DES ASSEMBLÉES DANS LES CIEUX 13 Les “fils de Dieu” tiennent de temps à autre des assemblées présidées par le Dieu Très-Haut. Dans la Bible, les deux premiers chapitres du livre de Job constituent les écrits les plus anciens qui rapportent l’existence de tels rassemblements célestes. Or, dans la première partie de la vie de Job, “le jour vint où les fils du vrai Dieu entrèrent pour se placer devant Jéhovah, et même Satan entra au beau milieu d’eux. Alors Jéhovah dit à Satan: ‘D’où viens-tu?’ Et Satan répondit à Jéhovah et dit: ‘D’errer çà et là sur la terre et d’y circuler.’” Quelques versets plus loin, au chapitre suivant, la Bible mentionne une seconde assemblée de Jéhovah et de ses fils célestes. Une fois encore, la créature spirituelle appelée Satan saisit l’occasion d’y assister (Job 1:6, 7; 2:1, 2). Ces assemblées, invisibles à nos yeux, ont un but bien défini et le Dieu Tout-Puissant veille à leur bon ordre. Tous les assistants doivent lui rendre compte de leurs allées et venues, ainsi que de leurs actions. Satan aussi dut se montrer respectueux, bien qu’il soit, comme l’indique son nom, le principal adversaire de Jéhovah Dieu. 14 Hébreux 12:22, 23 nous en apprend davantage sur ces assemblées que tiennent les “fils de Dieu”. Il est dit aux chrétiens hébreux: “Vous vous êtes approchés d’un mont Sion et d’une ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, et de myriades d’anges, en assemblée générale.” Ces myriades d’anges qui restent fidèles à leur Père céleste et refusent d’imiter Satan forment une grande famille, la famille céleste de Dieu. 15 Paul parle de cette famille céleste. Écrivant aux chrétiens qui reconnaissent Jéhovah Dieu comme leur Père céleste, il dit: “À cause de cela, je plie les genoux devant le Père, à qui toute famille au ciel et sur la terre doit son nom.” (Éphésiens 3:14, 15). Toute famille doit son nom à son père et devrait vivre conformément à la dignité de ce nom. hs 20-1
  2. Points marquants du livre de Jean 4:23, 24. Pour que Dieu accepte notre culte, il faut que ce culte soit conforme à la vérité révélée dans les pages de la Bible et qu’il soit guidé par l’esprit saint. 6:27. Travailler pour “ la nourriture qui demeure pour la vie éternelle ”, c’est faire des efforts dans le but de remédier à sa pauvreté spirituelle. Quand nous agissons ainsi, nous sommes heureux. — Mat. 5:3. 6:44. Jéhovah se soucie personnellement de nous. Il nous attire vers son Fils en nous touchant individuellement grâce à l’œuvre de prédication et en nous aidant, au moyen de son esprit saint, à comprendre et à mettre en pratique les vérités spirituelles. w08 15/4 31
  3. le Père qui m'a envoyé ne le tire Nous réalisons que, ce faisant, nous «connaîtrons» alors le Père Et comment pouvons-nous croire en quelqu'un si nous ne le connaissons pas? “Tout ce que le Père me donne viendra à moi, Jésus conclut sur ces mots: “Je n’ai pas parlé de mon propre mouvement, mais le Père, qui m’a envoyé, m’a donné lui-même un commandement quant à ce que je devais dire et exprimer. D’autre part, je sais que son commandement signifie la vie éternelle. Ainsi donc, les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.” la parole de Jéhovah [qui] dure à toujours". - Eccl. 12:12; 1 Pierre 1:24, 25 ou 8-10 Jean 6:37 - “Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne chasserai pas celui qui vient à moi .” Celui qui se nourrit de ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour.” (Jean 6:54). Cette vie éternelle-là, celui qui l’obtiendra en jouira, non pas sur terre, mais aux côtés du Christ dans le Royaume céleste. Jésus la lui donnera quand il le ressuscitera “au dernier jour”. Ceux qui sont ainsi unis à Christ dans les cieux et qui ont cette ‘vie en eux’ pourront communiquer aux autres les bienfaits du sacrifice humain de Jésus. Ils le feront à l’époque où les hommes rachetés seront appelés hors des tombeaux commémoratifs, c’est-à-dire “au dernier jour”. — Jean 5:28, 29.w78 1/12 25 CONFIÉS AU CHRIST 17 Une fois que Dieu a attiré quelqu’un à Jésus Christ, dans quelle situation cette personne se trouve-t-elle désormais? Jésus reconnut que tous les hommes appartiennent au Père, et que ce dernier lui donne ceux qu’il attire. Jéhovah les lui remet pour qu’il en prenne soin et pour qu’il veille à leur croissance spirituelle (Jean 17:9, 10)w79 1/8 16 Il est écrit dans les Prophètes: “Et ils seront tous enseignés par Jéhovah.” Quiconque a entendu de la part du Père [l’Enseignant] et a appris, vient à moi. (...) En toute vérité je vous le dis: celui qui croit a la vie éternelle.’” — Jean 6:41-47. Jésus citait la prophétie d’Ésaïe 54:13 qui dit à l’adresse de la “femme” de Dieu, la Sion céleste: “Et tous tes fils seront des personnes enseignées par Jéhovah, et la paix de tes fils sera abondante.” Voilà les fils spirituels de Jéhovah Dieu! Ce sont eux qu’il attire vers Jésus en raison de la foi qu’ils exercent présentement en lui. Ce sont eux dont Jésus dit qu’ils obtiendront la vie éternelle lorsqu’il les ressuscitera au dernier jour, la vie éternelle au sein de l’organisation spirituelle céleste de Jéhovah. Jésus offrait donc à ses auditeurs juifs, au nombre desquels figuraient ses disciples, la possibilité de devenir fils de la “femme” de Dieu, la Sion céleste. Celui qui se nourrit de ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour.” (Jean 6:54). Cette vie éternelle-là, celui qui l’obtiendra en jouira, non pas sur terre, mais aux côtés du Christ dans le Royaume céleste. Jésus la lui donnera quand il le ressuscitera “au dernier jour”. Ceux qui sont ainsi unis à Christ dans les cieux et qui ont cette ‘vie en eux’ pourront communiquer aux autres les bienfaits du sacrifice humain de Jésus. Ils le feront à l’époque où les hommes rachetés seront appelés hors des tombeaux commémoratifs, c’est-à-dire “au dernier jour”. — Jean 5:28, 29. 27 Il convient de remarquer également que Jésus ne parla jamais de lui-même comme de Dieu et il ne s’appela jamais Dieu. Il se présenta toujours comme inférieur à Dieu et non son égal. Par les paroles suivantes, il se montra être un disciple de Dieu : “ Je ne fais rien de moi-même, mais (...) je parle selon ce que le Père m’a enseigné. ” (Jean 8:28). En tant qu’élève de Dieu, qui était son Maître, Jésus ne pouvait être supérieur à Dieu ni même son égal. Ainsi, Jésus se rangea parmi les autres enfants de Sion, l’organisation de Dieu, et il affirma à leur sujet : “ Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi. ” (Jean 6:45 ; És. 54:13). Étant un disciple ou un élève de son Père, Jésus se laissait constamment enseigner par lui. 28 À cet effet, Jean 8:25-27 déclare : “ Jésus leur répondit : (...) Celui qui m’a envoyé est vrai, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis au monde. Ils ne comprirent point qu’il leur parlait du Père. ” Plus tard, Jésus dit aux Juifs : “ Vous cherchez à me faire mourir, moi un homme [grec, anthrôpos] qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu [ho Théos]. ” Il déclara à ses fidèles apôtres : “ Je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. ” — Jean 8:40 n. m. ; 15:15. 29 À plusieurs reprises, Jésus affirma qu’il écoutait son Père céleste, qu’il se laissait enseigner par lui et qu’il était envoyé par lui. Citons, à titre d’exemple, Jean 12:44, 45, 49, 50 : “ Jésus s’était écrié : Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ; et celui qui me voit voit celui qui m’a envoyé. (...) Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer. Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites. ” Le simple fait qu’il fut envoyé par Dieu, son Père, prouve qu’il n’était pas son égal mais qu’il était inférieur à lui. 30 Jésus lui-même énonça cette règle à ses apôtres : “ Le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé. ” (Jean 13:16). Tout comme Jésus, en envoyant ses disciples, était plus grand qu’eux, Dieu, qui avait envoyé Jésus, était plus grand que lui. Jésus fit cette comparaison, en ces termes : “ La paix soit avec vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. ” (Jean 20:21). Celui qui envoie quelqu’un est donc plus grand que lui. 31 Étant envoyé pour accomplir une mission, Jésus ne vint pas pour faire sa propre volonté ou pour faire ce qui lui plaisait selon la chair. Il vint pour accomplir la volonté de Celui qui l’avait envoyé et qui était plus grand que lui.
  4. the bible one of the most striking proofs of his divine origin "The numberless prophecies of the Bible are one of the most striking proofs of his divine origin; for nothing but omniscience could have foreseen and announced the details of many future events over a period of many thousands of years and related to conditions that did not exist at the time when these prophecies were made, since no human or angelic wisdom could have seen so far into the future and predict events whose outcome had nothing to do with the conditions of the moment. Nothing but a divine omniscience could have foreseen and announced such a vast system of interdependent events. " The Bible far surpasses all other books, because it is historically accurate and goes back to the highest antiquity. However, it is still of greater value on the prophetic plane, because it predicts the future, which only the King of eternity can reveal accurately. The succession of world powers through the centuries, and even the rise and fall of today's institutions, have been announced in the long-term prophecies of the Bible. The divine word of truth very concretely frees men from ignorance, superstitions, philosophies, and insane human traditions (John 8:32). "The word of God is alive and powerful. "(He 4:12). Without the Bible, it would be impossible to know Jehovah, nor the wonderful benefits that flow from the redeeming sacrifice of Christ; without it, it would not be possible either to understand the conditions to be fulfilled in order to obtain eternal life in the righteous kingdom of God or under his rule.it-1 342-343
  5. Sans la Bible, il serait impossible de connaître Jéhovah, pas plus que les merveilleux avantages découlant du sacrifice rédempteur de Christ; sans cela, il ne serait pas non plus possible de comprendre les conditions à remplir pour obtenir la vie éternelle dans le royaume juste de Dieu ou sous son règne.
  6. The Bible far surpasses all other books, because it is historically accurate and goes back to the highest antiquity. However, it is still of greater value on the prophetic plane, because it predicts the future, which only the King of eternity can reveal accurately. The succession of world powers through the centuries, and even the rise and fall of today's institutions, have been announced in the long-term prophecies of the Bible. The divine word of truth very concretely frees men from ignorance, superstitions, philosophies, and insane human traditions (John 8:32). "The word of God is alive and powerful. "(He 4:12). Without the Bible, it would be impossible to know Jehovah, nor the wonderful benefits that flow from the redeeming sacrifice of Christ; without it, it would not be possible either to understand the conditions to be fulfilled in order to obtain eternal life in the righteous kingdom of God or under his rule.it-1 342-343 The divine author spoke at length to men. All he has done for his earthly children is a sign of deep love and paternal interest. Thanks to the Holy Scriptures, he has provided us with a remarkable collection of inspired writings. It is truly an incomparable treasure, a great library of 'God-breathed' teachings, whose richness and extent are far superior to the works of men. The diligent study of the Word of God is not "a fatigue for the flesh"; on the contrary, it will bring eternal blessings to those who know "the word of Jehovah [which] endures forever". - Eccl. 12:12; 1 Peter 1:24, 25 si 8-10
  7. Il est écrit dans les prophètes Veillez à suivre chaque ordre Il est écrit dans les prophètes: "Ils seront tous enseignés par Dieu." Tous ceux qui ont entendu le Père et qui ont appris de lui viennent à moi . The recognition coming from the heart is what matters most. To develop this quality, we must learn to know God. Jesus Christ said, "This signifies everlasting life, that they may come to know you, the only true God, and the one whom you sent, Jesus Christ." (John 17: 3) We must continue to absorb this knowledge; it is not enough to believe that God exists and to know some of the things He has done as a Creator. There is a big difference between having some knowledge of God and knowing him. Knowing God means much more than having superficial knowledge about Him. By continually seeking to increase our knowledge, we come to appreciate wholeheartedly how Jehovah is the friend of humanity and how he has manifested this friendship with incomparable love and patience. This means eternal life: that they learn to know you (John 17: 3). The Greek expression translated "learn to know" can also be rendered by "should continue to know". It therefore designates a continuous process that leads to the privileged condition of the one who "knows" God. But knowing the greatest character in the universe is more than having a clear idea of his qualities and purpose. It is to tie a close bond of love with him and with those who believe in him. "He who does not love, explains the Bible, did not get to know God"w13 15/10 4:7. There are a number of compelling reasons to increase our knowledge. We live in the days when we will be able to see the end of this wicked world. Circumstances become more and more pressing; "The days are bad". (Eph 5:16, NW.) We need knowledge. So-called servants of God were destroyed because knowledge was lacking (Hosea 4: 6, 9). We can not deceive the God of wisdom. He is the one who set the conditions for living in his future Edenic world. So we should not deceive ourselves into thinking that extended knowledge is the property of an elite. Food and drink are absolutely indispensable to everyone; there is no other way to maintain life. It is the same with knowledge; study is the only way to acquire it. Unquestionably, "this means eternal life, that they absorb the knowledge of you, the only true God, and of him whom you sent, Jesus Christ". (John 17: 3, NW.) We find our "pleasure in the law of Jehovah", this is another reason to increase our knowledge (Ps. 1: 2, AC). the disciples of Jesus, especially the apostles. They studied "sacred writings, which can be [...] sensible for salvation". (2 Timothy 3:15.) In this they resembled the prophets of the past who "conducted diligent inquiries and careful inquiries." The prophets had not been passionate about research for a few months or a year. The Apostle Peter wrote that "they sought to discover" before anything that concerned Christ and the glory that his role as savior to humans was worth to him. In his first letter, Peter quoted 34 times ten books of the Bible. - 1 Peter 1:10, 11. In short, careful study of the Word of God was a duty for the kings of ancient Israel. Jesus followed their model. And those who would like to reign at his side in heaven were also studying (Luke 22: 28-30, Romans 8:17, 2 Timothy 2:12, Revelation 5:10, 20: 6). It is just as indispensable today to follow this royal pattern for all who expect the blessings that the Kingdom will bring to the earth. Matthew 25:34, 46 A duty for kings and for you 11 Honestly, we can not emphasize enough that every true Christian must examine the Bible personally. You do not need it just when you start studying it with Jehovah's Witnesses. Each of us must be determined not to become like some contemporaries of the Apostle Paul who, over time, have neglected individual study. They had learned "the basic things of the sacred declarations of God", such as "the fundamental doctrine concerning Christ", but they did not persevere in the study and therefore "did not grow up to maturity" . (Hebrews 5: 12-6: 3.) w02 15/6 13-14
  8. MY DAD The following describes the children's perception of their Dad through a lifetime. When I was four years old: My daddy can do anything When I was five years old: My daddy knows a whole lot. When I was six years old: My dad is smarter than your dad. When I was eight years old: My dad doesn't know exactly everything. When I was 10 years old: In the olden days, when my dad grew up, things were sure different. When I was 12 years old: Oh, well, naturally, Dad doesn't know anything about that. He is too old to remember his childhood. When I was 14 years old: Don't pay any attention to my Dad. He is so old-fashioned. When I was 21 years old: You mean my Dad? Gee, he's hopelessly out of date. When I was 25 years old: Dad knows all about it, but then he should because he has been around so long. When I was 30 years old: Maybe we should ask Dad what he thinks. After all, he's had a lot of experience. When I was 35 years old: I'm not doing a single thing until I talk to Dad. When I was 40 years old: I wonder how Dad would have handled it. He was a wise man. When I was 50 years old: I'd give anything if Dad were here now so I could talk this over with him. Too bad I didn't appreciate how smart he was. I could have learned a lot from him.
  9. NOT ON BREAD ALONE Jesus said: “Man must live, not on bread alone, but on every word that comes from Jehovah's mouth.'' Do we abide by those words? Some of our brothers have shown just that to a remarkable degree. One Witness in Europe who was imprisoned for his faith during the second world war exchanged three days' rations for a Bible. Did he regret that exchange? Not at all. He mentioned it proved to be rewarding! Now that's truly living on every word that comes from Jehovah! Do we love the Word of God to that degree? (w06 8/15 p. 23)
  10. The risk , it is not this that we know , this is what one takes for granted and that the is not . - Mark Twain. DISBELIEVING DESPITE FACTS For centuries, people believed that Aristotle was right when he said that the heavier an object, the faster it would fall to earth. Aristotle was regarded as the greatest thinker of all time, and surely, he would not be wrong. Anyone, of course, could have taken two objects; one heavy and one light, and dropped them from a great height in a vacuum to see whether or not the heavier object landed first. But no one did until nearly 2,000 years after Aristotle's death. In 1589 Galileo summoned learned professors to the base of the Leaning Tower of Pisa. Then he went to the top and pushed off a ten-pound and a one-pound weight. Both landed at the same instant. The power of belief was so strong, however, that the professors denied their eyesight. For a time they continued to say Aristotle was right. This illustrates what is going on in the world today. You could show the ravaging effects of venereal diseases and people will have promiscuous sex anyway. Show someone a diseased liver and cancerous lungs, yet people will continue to abuse alcohol and smoke. If only someone would just climb to the top of the tower, push off a ten-pound argument and a one-pound argument, and just see which reaches the ground first. That would finally prove who is right and who is wrong. But then we are reminded that when Galileo did that no one believed him. It took many years for his findings to be accepted as truth. Most people are going to believe what they have always believed regardless of the facts. It takes time for people to change and accept what they believe may not be correct. So we should not feel discouraged if they don’t want to listen in spite of the evidence. It is just imperfect human nature. We should not judge people, because in the end, a perfect judge, Jehovah, will be the one rendering judgment.
  11. Le détenu fou Un jeune frère emprisonné en Corée dans les années 90 en raison de son problème de neutralité avait un compagnon de cellule condamné à mort. Ce compagnon de cellule était très violent. Une fois, il a frappé notre frère et a essayé de se battre. À ce moment-là, le frère a prié Dieu de lui rappeler un récit biblique qui pourrait être pratique dans cette situation. Il s'est ensuite rappelé le récit lorsque David a été persécuté et il a commencé à se comporter comme s'il était fou. (1 Samuel 21: 12-15) Alors, comme il se faisait frapper, le frère a commencé à se comporter comme s'il était fou. Cela a jeté l'agresseur et l'a rendu confus et déconcerté. Le résultat? Il a arrêté la violence contre notre frère. Finalement, le jeune frère a déménagé dans une autre cellule. Ce frère a survécu à l'épreuve, est resté fidèle et sert maintenant comme serviteur à plein temps. Leçon? Nous n'avons pas besoin d'avoir peur si nous faisons face à une opposition en raison de notre neutralité. Jéhovah nous soutiendra et nous rappellera exactement ce dont nous avons besoin pour préserver notre intégrité. Et cette aide peut venir de manière très inattendue.
  12. THE INSANE INMATE A young brother imprisoned in Korea in the 90's due to the neutrality issue had a cellmate that was sentenced to death. This cellmate was very violent. One time he punched our brother and tried to start a fight. At that moment, the brother prayed to God to remind him of a Bible account that could be practical in that situation. He then recalled the account when David was persecuted, and he started to act like he was insane. ( 1 Samuel 21:12-15) So, as he was getting hit, the brother started to act like he was crazy. This threw off the attacker and made him confused and disconcerted. The result? He stopped the violence against our brother. Eventually, the young brother moved to another cell. This brother survived the ordeal, remained faithful and now serves as a full-time servant. Lesson? We don't need to be afraid if we face opposition due to our neutrality. Jehovah will sustain us and make us recall exactly what we need to keep our integrity. And that help may come in very unexpected ways.
  13. THE ONLY REALLY FOREIGN MISSIONARY A Bethel speaker shared this quote that is originally attributed to brother Nathan Knorr when he visited some missionaries in a certain island in the Pacific: “While these areas may seem foreign, remember that you are always at home on planet Earth. The only really foreign missionary was Christ, because he left the heavens to serve here. Stick to your assignment until the work is done!”
  14. LE SEUL MISSIONNAIRE VRAIMENT ÉTRANGER Un orateur du Bethel a partagé cette citation qui a été attribuée au frère Nathan Knorr lorsqu’il a rendu visite à des missionnaires dans une certaine île du Pacifique: «Même si ces régions peuvent sembler étrangères, souvenez-vous que vous êtes toujours chez vous sur la planète Terre. Le seul véritable missionnaire étranger était Christ, car il a quitté les cieux pour servir ici. Tiens-toi à ta tâche jusqu'à ce que le travail soit terminé!
  15. Tour de Garde 19 JUILLET 2019 Allez et faites des disciples TOUS LES CHRÉTIENS ONT-ILS UN RÔLE À JOUER ? 9 Chaque proclamateur joue un rôle dans la recherche des personnes sincères. Nous pourrions comparer cette activité aux recherches qui sont faites quand un enfant est porté disparu. Pour mieux comprendre, prenons comme exemple ce fait vécu : Un jour, un petit garçon de trois ans s’est éloigné de chez lui et s’est perdu. Environ 500 personnes sont parties à sa recherche. Finalement, une vingtaine d’heures après la disparition de l’enfant, un volontaire l’a retrouvé dans un champ de maïs. Il a refusé qu’on dise que c’était lui qui avait trouvé le garçon. Il a dit : « Il a fallu des centaines de personnes pour le retrouver. » 10 Beaucoup sont comme cet enfant : ils sont perdus. Ils n’ont pas d’espoir, et ils aimeraient recevoir de l’aide (Éph. 2:12). Nous sommes plus de huit millions à participer à la recherche de ces personnes sincères. Peut-être que tu ne trouveras personne qui accepte d’étudier la Bible. Par contre, d’autres proclamateurs qui prêchent dans le même territoire que toi peuvent rencontrer quelqu’un qui voudra apprendre les vérités bibliques. Quand un frère ou une sœur trouve une personne qui, plus tard, devient un disciple du Christ, tous ceux qui ont participé à la recherche ont de bonnes raisons de se réjouir. EFFORT DE GROUPE Il y a un enfant perdu et une mère frénétique appelle la police. Une chasse est organisée et environ 500 ou 600 personnes se rendent à la recherche de ce jeune disparu. Après quelques heures, un ou deux membres de l'équipe de recherche trouvent l'enfant. Cela signifie-t-il que les autres membres de l'équipe de recherche ont perdu du temps et des efforts, car ce n'était pas eux qui ont trouvé l'enfant? Non! Chacun d'entre eux était nécessaire pour que la recherche soit efficace et personne n'a renoncé à la recherche, estimant qu'ils perdaient leur temps. Quelle est l'application? Même si nous ne sommes pas ceux qui trouvent ceux qui ont le cœur honnête, nous ne devrions jamais sentir que nous perdons notre temps et abandonner la recherche. Tout le monde est nécessaire pour que la recherche soit efficace.

×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.