Jump to content

salomon

Member
  • Content Count

    85
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

18 Good

2 Followers

About salomon

  • Rank
    Advanced Member
  • Birthday 04/02/1971

Recent Profile Visitors

3,211 profile views
  1.  Grande tribulation

                                                                                  fin 3.jpg   

     

                                                                     APERÇU DE LA GRANDE TRIBULATION 

    Nous ne devrions pas être surpris de ce que la Bible prophétise concernant l'avenir de la religion. On peut dire que la Révolution française a été un avant-goût de la grande tribulation. Inspirée par les idées philosophiques et politiques des Lumières, la révolution en 1793 visait à éradiquer le christianisme. Les églises ont été détruites. Ceux qui ne se sont pas conformés ont été arrêtés et exécutés. Beaucoup sont morts dans cette révolution au moyen de la guillotine. C'était en effet une mini grande tribulation locale. Cet épisode de l'histoire montre ce qui peut arriver lorsque les gouvernements se retournent contre la religion organisée. Les religions n'ont aucune chance et leurs adeptes ne se lèvent pas pour la défendre. Cela nous donne un aperçu des choses à venir. 

     

                                                               fin 1.jpg

                                                   LA PIRE TRIBULATION DE TOUS LES TEMPS

                                                      

                                                              fin 2.jpg

     

    Des millions de personnes sont mortes au cours des deux guerres mondiales au 20ème siècle. La tribulation du premier siècle a été un événement marquant pour les Juifs, mettant fin au monde tel qu'ils le connaissaient. Leur temple a été détruit, d'innombrables vies ont été perdues, de nombreuses personnes ont été capturées puis asservies… bref, leur mode de vie a changé de façon abrupte et radicale. Mais voici la grande question: Savons-nous que la grande tribulation de nos jours sera encore pire que toutes les précédentes? (Mat. 24:21) Ce sera le pire de tous les temps. Nous devons être prêts.

    fin 1.jpg

    fin 2.jpg

    fin 3.jpg

  2.                                                                        Jugez-vous sur les apparences?


    Jugez-vous un livre à sa couverture ? L'impression pourrait être trompeuse. Pour éviter d'être déçu, il vaut mieux regarder le contenu. Ce principe est illustré par un célèbre personnage du folklore turc : Nasreddin Hodja (hodja signifie “ enseignant ”). Il est “ à la fois rusé et naïf, sage et fou [...]. Religieux, il a cependant des travers humains ”. On l'a présenté comme “ la victime invincible de l'ironie du sort ”. — John Noonan, Les contes du Hodja, Aramco World, septembre-octobre 1997.

     

    Dans l'un des contes, le Hodja est invité à dîner chez un notable ottoman. “ Maladroitement, [Nasreddin] descend de sa monture et frappe quelques coups à la porte imposante. Lorsqu'on vient lui ouvrir, il remarque que la fête a déjà commencé. Mais, avant qu'il ait pu se présenter, son hôte, voyant ses vêtements salis par le voyage, lui fait sèchement remarquer que les mendiants ne sont pas les bienvenus.

     

    Nasreddin retourne à ses bagages et “ se revêt de sa plus belle tenue : une magnifique robe de soie, ornée de fourrure, et un monumental turban de soie. Ainsi paré, il revient frapper à la porte.

     

    “ Cette fois, son hôte l'accueille à bras ouverts [...] et les serviteurs placent devant lui des plats délicats. Nasreddin Hodja verse alors un bol de soupe dans une poche de sa robe. À la stupéfaction des invités, il met des morceaux de viande grillée dans les plis de son turban, puis, devant son hôte horrifié, passe la fourrure de sa robe dans un plat de pilaf en murmurant : ' Mange, fourrure, mange ! '

     

    “ ' Que fais-tu donc ? ' demande l'hôte.

     

    “ ' Mon cher, répond le Hodja, je nourris mes vêtements. À en juger par la façon dont tu m'as traité il y a une demi-heure, il est clair que ce sont eux, et pas moi, qui sont l'objet de ton hospitalité ! ' ”

     

    Il nous arrive souvent de porter un jugement favorable ou défavorable sur quelqu'un en nous fiant uniquement à l'apparence. Lorsque Samuel a supposé qu'Éliab, le frère de David, était l'homme que Dieu avait choisi pour devenir roi sur Israël, Dieu lui a dit : “ Ne considère pas son apparence ni la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. Car Dieu voit non pas comme voit l'homme ; c'est que l'homme voit ce qui paraît aux yeux, mais Dieu, lui, voit ce que vaut le cœur. ” (1 Samuel 16:7). En effet, Dieu ne juge pas l'apparence, mais la condition de cœur. Jesus a agit dela même manière.
     

  3.  

    Ni la reliure d’un livre ni la façade d’une maison n’en reflètent obligatoirement la qualité. Pareillement, l’apparence d’une personne ne donne pas nécessairement une image exacte de ce qu’elle est en réalité

                                                           Jugez-vous “d’un jugement juste

    Par rapport à Jéhovah, qui lit dans les cœurs, nous ne pouvons qu’imparfaitement connaître autrui (1 Chroniques 28:9). Si nous prenons conscience de cette réalité, nous ne deviendrons pas des Pharisiens modernes, sûrs de leur justice, et nous n’essaierons pas de modeler les gens d’après nos critères humains de justice afin qu’ils correspondent à ce que nous pensons être droit. Si nous essayons de voir les gens comme Dieu les voit, nous n’exigerons pas d’eux plus qu’il ne leur demande. Nous n’irons pas “au delà de ce qui est écrit”. (1 Corinthiens 4:6.) C’est là une recommandation que les anciens devraient tout particulièrement prendre à cœur. — 1 Pierre 5:2, 3.    w89 1/11 28-30

     

    Juger sur l’apparence peut faire du mal non seulement à la victime mais aussi à l’auteur. Au Ier siècle, par exemple, de nombreux Juifs n’ont pas voulu voir en Jésus le Messie promis. Pour quelle raison ? Se basant sur les apparences, ils n’ont vu que le fils d’un charpentier venu de la campagne. Même s’ils étaient impressionnés par ses paroles de sagesse et ses œuvres de puissance, ils n’ont pas voulu démordre de leurs idées préconçues.w12 1/3 p. 10-12
    nous mettons des étiquettes sur les gens en fonction d’une première impression. Dieu, quant à lui, est juste et impartial, cela parce qu’il lit dans les cœurs.w89 1/11 28-30

                                                                     PRENEUR DE VISAGES

    Actes 10:34 parle de la non-partialité de Dieu. Si vous regardez la version de Kingdom Interlinear (vous pouvez la trouver dans jw.org et dans l’application JW Library), le mot grec pour ce terme signifie littéralement «preneur de visages». C’est ce qu’est une personne partielle, une personne qui juge les autres en fonction de ce qu’elle voit sur son visage ou de son apparence extérieure. Comme le verset le dit, Jéhovah n'est pas ce genre de juge. Nous devrions l'imiter à cet égard.

                                                                                      PIERRE. Pierre, qui, par trois fois, avait affirmé qu’il refuserait des aliments jugés impurs par la Loi

    ‘Les choses que Dieu a purifiées, toi, cesse de les appeler souillées.’ Cela eut lieu une troisième fois, et aussitôt le vase fut emporté au ciel.” Voilà qui était nouveau pour Pierre. Il savait désormais que Dieu peut ordonner que des choses impures soient considérées comme pures, si telle est sa volonté.

    l’esprit de Pierre avait été préparé par la vision que Jéhovah lui avait envoyée pendant qu’il était en extase. C’est pourquoi il était moins scandalisé à l’idée de pénétrer chez un Gentil. Un peu plus tard, Pierre reconnut que cette vision l’avait préparé pour recevoir une vérité très importante. Il dit devant Corneille et toute sa maison : “Vous savez bien qu’il n’est absolument pas permis à un Juif de se lier avec un homme d’une autre race ou de l’approcher ; et cependant Dieu m’a montré que je ne dois appeler aucun homme souillé ou impur. Je suis donc venu, réellement sans objection, quand j’ai été appelé.” — Actes 10:28, 29, MN.
    11 Pierre avait appris et accepté cette vérité nouvellement révélée. Jéhovah avait fourni une nouvelle explication d’un état de choses qui existait depuis des siècles. Certes, cette explication concernait les animaux qu’on pouvait considérer comme purs, mais l’apôtre comprenait qu’en réalité Jéhovah préparait son esprit pour une vérité bien plus importante concernant des peuples considérés jusque-là comme impurs, mais à présent déclarés purs par Dieu. Aussi Pierre était-il disposé à faire usage de la seconde clé et à révéler à ces hommes des nations les secrets relatifs au Royaume de Jéhovah. Dieu avait choisi le bon moment pour préparer l’esprit de Pierre afin de lui permettre d’assimiler plus aisément ces conceptions nouvelles.w64 586


                                                                           . Lévitique 19:15 

    . Lévitique 19:15  

    Dieu est néanmoins impartial. Il récompense chacun, en fonction non pas de son apparence ou de ses possessions, mais de ce qu’il est et de ce qu’il fait (1S 16:7 ; Ps 62:12 ; Pr 24:12). Son Fils Jésus Christ a la même attitude impartiale. — Mt 16:27.it-1 410, 1176-1177

    Jacques a mis les chrétiens en garde contre un comportement qui s’oppose à la miséricorde et à “ la loi royale ” de l’amour : “ Si vous continuez à faire du favoritisme, vous commettez un péché, car vous êtes repris par la loi comme transgresseurs. ” (Jacques 2:8, 9)Dans la congrégation chrétienne, agir avec impartialité est une loi ; faire preuve de favoritisme est un péché (Jc 2:9). Dieu, lui, ne favorise pas un visage plutôt qu’un autre en se basant sur sa race, sa nationalité, son statut social ou d’autres critères extérieurs

     

                                    Tout favoritisme est donc manifestement injuste et contraire à la loi de Dieu

    1. JOHN BUTLER

      JOHN BUTLER

      Reminds me of one occasion many years ago when i was turned away from a Kingdom Hall by an Elder. 

      He said he 'had heard about me and didn't want me in their Kingdom Hall'.  

      He just happened to be the one on the front door that was welcoming people on that Sunday morning. 

      He had other personal reasons for not wanting me there, but should never have turned me away. 

    2. salomon

      salomon

      Bonsoir John je suis vraiment confus de ce qui vous etes arriver mais vous voyer que le vrai Dieu JEHOVAH n'agit pas de la sorte j'ai eu un probleme simillaire mais en recherchant dans ce que dit l'esclave fidele et aviser j'ai pu savoir que ce genre d'agissement est un agissement personnel non conforme au écriture est sache aussi que je me suis dit que ce n'est pas Jéhovah qui nous a offenser mais l'attidude imparfaite de chaque humains quelque soit sont titre

      Pour ce qui est des paroles sans valeur, il y a dans la recommandation de Jean une leçon importante pour les anciens. Chaque fois qu’ils sont amenés à conseiller quelqu’un, ils restent conscients de leurs limites et ne se permettent pas de baser leurs conseils uniquement sur leur expérience personnelle. Ils doivent se référer constamment à ce que dit la Bible. L’apôtre Paul a défini une excellente ligne de conduite : “ N’allez pas au-delà de ce qui est écrit. ” (1 Cor. 4:6). Les anciens ne vont pas au-delà de ce qui est écrit dans la Bible ; et par extension, ils ne vont pas au-delà des recommandations bibliques écrites dans les publications de l’esclave fidèle et avisé.     w08 15/4 5

      Un officier, à l’époque, traînait probablement un passé entaché d’actes de violence, de meurtre, de faux culte. Mais Jésus s’est attaché à ce qui était bon chez cet homme : sa foi remarquable (Matthieu 8:5-13).il a parlé au malfaiteur attaché au poteau de supplice à côté de lui, Jésus ne lui a pas reproché son passé, mais l’a encouragé en lui donnant une espérance pour l’avenir (Luc 23:43). Jésus savait parfaitement qu’en considérant les autres de façon négative et critique on ne fait que les décourager. En s’évertuant à trouver ce qu’il y avait de bon chez les autres, il en a sans aucun doute encouragé beaucoup à progresser. – TG2002 15/8

  4. Recherchons des perles spirituelles
                                                                JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU
                                                                15-21 octobre 2018 Rachid


    En quel sens Jésus est-il « le chemin, la vérité et la vie » ? (note d’étude « Je suis le chemin, la vérité et la vie » de Jean 14:6, nwtsty)

    “ Premier-né de toute création ”, le Fils bénéficie d’une intimité sans pareille avec Jéhovah (Colossiens 1:15). Imaginez la force que peut avoir le lien qui s’est tissé entre eux au cours de la période incommensurable qui a séparé le tout premier acte de création et la venue à l’existence des autres esprits, période où le Père et le Fils n’étaient que tous les deux (Jean 1:3 ; Colossiens 1:16, 17). Songez à la situation privilégiée qui était celle du Fils quand il s’imprégnait des pensées du Père, qu’il s’ouvrait à sa volonté, à ses normes, à ses manières d’agir. Vraiment, il n’est pas exagéré de dire que Jésus connaît son Père mieux que n’importe qui. Cette intimité lui a permis de le révéler comme personne n’aurait pu le faire.
      cf 15-22


    Son rôle essentiel dans le dessein de Dieu. Jéhovah Dieu jugea bon de faire de son Fils premier-né l’élément principal ou central de la réalisation de tous Ses desseins (Jn 1:14-18 ; Col 1:18-20 ; 2:8, 9), l’élément vers lequel la lumière de toutes les prophéties convergerait et de qui cette lumière rayonnerait (1P 1:10-12 ; Ré 19:10 ; Jn 1:3-9), la solution à tous les problèmes causés par la rébellion de Satan (Hé 2:5-9, 14, 15 ; 1Jn 3:8) et le fondement sur lequel Dieu bâtirait toutes ses réalisations futures pour le bien éternel de sa famille universelle, au ciel et sur la terre (Ép 1:8-10 ; 2:20 ; 1P 2:4-8). Compte tenu du rôle essentiel qu’il joue dans le dessein divin, Jésus pouvait dire à juste titre et sans exagération : “ Je suis le chemin, et la vérité, et la vie. Personne ne vient vers le Père sinon par moi. ” — Jn 14:6.       it-2 24, 26, 1136


    LA VOIE 
    Cette expression peut désigner une route, une rue, une piste ou un sentier ; une façon d’agir ou de se comporter ; la ligne de conduite, la manière ou la méthode normales. Dans les Écritures, elle est souvent employée à propos d’une ligne de conduite et d’action qui est soit approuvée, soit désapprouvée par Jéhovah Dieu (Jg 2:22 ; 2R 21:22 ; Ps 27:11 ; 32:8 ; 86:11 ; Is 30:21 ; Jr 7:23 ; 10:23 ; 21:8).Avec la venue de Jésus Christ, l’homme ne pouvait être en bonnes relations avec Dieu et l’approcher par la prière de la manière agréée qu’à condition d’accepter Jésus Christ. Selon les termes mêmes du Fils de Dieu : “ Je suis le chemin, et la vérité, et la vie. Personne ne vient vers le Père sinon par moi. ” (Jn 14:6 ; Hé 10:19-22). On disait de ceux qui étaient devenus disciples de Jésus Christ qu’ils étaient membres de “ La Voie ”, c’est-à-dire qu’ils adhéraient à une voie, ou manière de vivre, axée sur la foi en Jésus Christ, en suivant son exemple. — Ac 9:2 ; 19:9, 23 ; 22:4 ; 24:22.  cf 15-22




    f]]Jésus s’adressait ici aux 11 apôtres qui s’étaient montrés fidèles, leur promettant de les accueillir au ciel. Cependant, ces paroles concernent tout autant ceux qui ont l’espérance de vivre éternellement sur la terre (Rév. 7:9, 10 ; 21:1-4).     w09 15/5 31-32
        

    Ainsi, ce que Jésus a dit à Thomas nous concerne au plus haut point. Pour nous aussi, Jésus est le chemin, et la vérité, et la vie. Il est celui que Dieu a envoyé dans le monde pour que, par son intermédiaire, le monde soit sauvé (Jean 3:17). En outre, personne ne peut venir vers le Père sinon par lui. À ce propos, la Bible dit clairement : “ Il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés. ” (Actes 4:12). En conséquence, quelles qu’aient été nos croyances par le passé, la sagesse consiste à croire en Jésus et à le suivre de manière à obtenir la vie. — Jean 20:31.    w09 15/5 31-32



    Jésus n’est pas seulement “ le chemin ” ; il est aussi “ la vérité, et la vie ”. Qu’est-ce à dire ? Que par son intermédiaire, nous pouvons nous approcher du Père. Mais ce n’est pas tout ! C’est grâce à Jésus qu’il est possible de comprendre la vérité et d’obtenir la vie éternelle. À coup sûr, des joyaux inestimables sont cachés en Christ ; reste aux étudiants appliqués de la Parole de Dieu de les découvrir

    “ C’est en lui que toute la plénitude de la qualité divine habite corporellement. ” (Col. 1:19 ; 2:9). Étant donné que Jésus a côtoyé son Père pendant un temps incommensurable, il connaît la personnalité et la volonté de Dieu mieux que quiconque.


    Rendre témoignage à Jésus, c’est ce qui inspire la prophétie. ” (Rév. 19:10). Ces paroles rappellent que de nombreuses prophéties bibliques se réalisent en la personne de Jésus. À moins de tenir compte de lui et du Royaume messianique, on ne peut comprendre les prophéties de la Bible — depuis la première déclaration prophétique de Jéhovah, consignée en Genèse 3:15, jusqu’aux glorieuses visions de la Révélation
         w09 15/7 4



    Jean 14:12 : En quel sens ceux qui exercent la foi en Jésus font-ils « des œuvres plus grandes » que lui ? (note d’étude « œuvres plus grandes que celles-ci » de Jean 14:12, nwtsty).


    Jésus déclara : “ Qui exerce la foi en moi, celui-là aussi fera les œuvres que je fais ; et il fera des œuvres plus grandes que celles-ci, parce que je m’en vais vers le Père. ” (Jn 14:12). À l’évidence, Christ ne voulait pas dire que ses disciples accompliraient des œuvres d’un caractère plus miraculeux que les siennes. Selon le récit biblique, aucun d’entre eux ne fit de miracle plus extraordinaire que celui de Jésus qui avait ressuscité Lazare mort depuis quatre jours (Jn 11:38-44). Mais puisque Jésus s’en allait vers le Père et que ses disciples recevraient l’esprit saint pour être ses témoins “ non seulement à Jérusalem, mais aussi dans toute la Judée et la Samarie, et jusque dans la région la plus lointaine de la terre ” (Ac 1:8), ses disciples, donc, auraient un territoire plus étendu et travailleraient plus longtemps que Jésus. C’est en ce sens qu’ils feraient des œuvres plus grandes que lui.     it-2 1096


    Aujourd’hui, les serviteurs de Dieu accomplissent des œuvres chrétiennes dans une mesure encore jamais atteinte. Plus de sept millions de personnes espèrent bientôt passer vivantes la grande tribulation. Jamais autant de fidèles adorateurs de Dieu n’ont prêché dans autant de pays ! Jéhovah a veillé à ce que les paroles prophétiques de Jésus relatives à “ des œuvres plus grandes ” deviennent réalité. w11 15/1 32

    Les œuvres de ses disciples seraient plus grandes que les siennes parce que leur ministère toucherait beaucoup plus de personnes, dans un champ d’activité beaucoup plus vaste et sur une plus longue période de temps

    w92 15/2 15 

    Il veut plutôt dire qu’ils effectueront leur ministère plus longtemps, à une plus grande échelle, et pour bien plus de monde. w90 1/8 8

  5.  

     As-tu vraiment tous les faits ?

    Il est indispensable de chercher à se faire une “image complète” du problème si l’on veut faire preuve d’intelligence et de discernement pour le résoudre. — Prov. 15:14 ; 18:15. w73 728
    Le dramaturge anglais William Shakespeare a écrit : “ Ne vous fiez pas à des planches pourries. ” C’est de la folie pure que de vouloir traverser un précipice sur un pont dont on soupçonne les planches d’être pourries g96 8/2 6 


    « Sot est l’homme qui ne lit jamais un journal, plus sot encore celui qui croit ce qu’il lit simplement parce que c’est dans le journal » (August von Schlözer, historien et journaliste allemand [1735-1809]).



    La Bible nous encourage à mettre à l’épreuve les dires d’autrui au lieu de tout prendre pour argent comptant. “ L’oreille éprouve les paroles, comme le palais goûte lorsqu’on mange. ” (Job 34:3). Effectivement, ne goûte-t-on pas les aliments avant de les avaler ? Pareillement, il convient de mettre à l’épreuve les dires et les actions d’autrui avant de les accepter. Une personne sincère ne s’offusquera pas de cette démarche, qu’un proverbe écossais soutient en ces termes : “ Tu m’as dupé une fois ? Honte à toi. Tu m’as dupé deux fois ? Honte à moi. ”   g96 8/2 6


    En réalité, l’information ne construit pas l’intelligence. L’information en soi ne nous éclaire pas sur le sens de notre vie. L’information n’a pas grand-chose à voir avec l’acquisition de la sagesse. Comme d’autres biens, elle peut en fait être un obstacle à la sagesse. g98 8/1 3-9!!
    “ Quand quelqu’un répond sur une affaire avant de l’entendre, c’est sottise chez lui et humiliation. ” Un jour, deux frères remplis de bonnes intentions sont allés voir une sœur qui avait manqué quelques réunions et l’ont mise en garde contre l’influence du monde. La sœur a été très peinée qu’ils ne lui aient même pas demandé la raison de son absence. En fait, elle venait de se faire opérer. Voilà qui illustre l’importance d’écouter avant de conseiller.   w99 15/3 16-17

    Le chrétien qui donne des conseils ne prendra aucun plaisir ni ne s’enorgueillira à reprendre quelqu’un, mais il se réjouira d’élucider une question. Il sera abordable, plein de tact ; toutefois, il ne transigera jamais sur les principes chrétiens pour éviter de froisser quelqu’un. Il ne témoignera d’aucune partialité. Il n’est ni autoritaire, ni maniaque, ni extrémiste (Marc 10:42-44 ; I Pierre 5:3). Les principes chrétiens qu’il recommande aux autres, il doit les appliquer lui-même d’une façon exemplaire. Alors, il sera en mesure de donner des conseils avec autorité et assurance, sachant que les principes bibliques sont vraiment agissants. — I Tim. 4:12.w63 582
     

  6. Bonjour Queen Esther

    La Bible nous encourage à mettre à l’épreuve les dires d’autrui au lieu de tout prendre pour argent comptant. “ L’oreille éprouve les paroles, comme le palais goûte lorsqu’on mange. ” (Job 34:3). 
    “ Quand quelqu’un répond sur une affaire avant de l’entendre, c’est sottise chez lui et humiliation. ” Un jour, deux frères remplis de bonnes intentions sont allés voir une sœur qui avait manqué quelques réunions et l’ont mise en garde contre l’influence du monde. La sœur a été très peinée qu’ils ne lui aient même pas demandé la raison de son absence. En fait, elle venait de se faire opérer. Voilà qui illustre l’importance d’écouter avant de conseiller.   w99 15/3 16-17

     

    Le chrétien qui donne des conseils ne prendra aucun plaisir ni ne s’enorgueillira à reprendre quelqu’un, mais il se réjouira d’élucider une question. Il sera abordable, plein de tact ; toutefois, il ne transigera jamais sur les principes chrétiens pour éviter de froisser quelqu’un. Il ne témoignera d’aucune partialité. Il n’est ni autoritaire, ni maniaque, ni extrémiste (Marc 10:42-44 ; I Pierre 5:3). Les principes chrétiens qu’il recommande aux autres, il doit les appliquer lui-même d’une façon exemplaire. Alors, il sera en mesure de donner des conseils avec autorité et assurance, sachant que les principes bibliques sont vraiment agissants. — I Tim. 4:12.w63 582
     

  7. LOT ET L'EXEMPLE D'ABRAHAM

     

    Un service à plein temps n'est pas nécessaire pour plaire à Jéhovah. Mais il y a des avantages évidents à cela. Nous pouvons prendre Abram et Lot comme exemple pour l'illustrer.téléchargement (4).jpg

    Après avoir séparé leurs camps, Lot a placé sa tente près de Sodome. Selon Genèse 13, Lot comptait alors de nombreux éleveurs et éleveurs, à l'origine de la dispute. (Gen. 13: 5-12) Au chapitre 19, nous voyons que Lot ne vit plus dans des tentes, mais qu'il a une maison à Sodome où il a montré l'hospitalité aux anges. À ce stade, il n’y a aucune mention de son bétail ou de ses bergers. Au verset 9, il est appelé un «étranger solitaire» et même les anges lui ont demandé s'il avait quelqu'un d'autre dans la ville. Il appelle seulement ses gendres. Qu'est-il arrivé à son bétail et à ses bergers? Est-ce que Lot a décidé d'agrandir son entreprise, d'acheter une maison et de mener une vie normale en ville? La Bible ne dit pas En fin de compte, il a tout perdu, même sa femme quand elle a regardé en arrière, peut-être des choses manquantes

     

    téléchargement (5).jpg

    . La dernière fois qu'on voit Lot, il vit dans une grotte avec ses filles.

    téléchargement (3).jpg

     Lot n'est pas devenu comme les Sodomites, il était juste et il détestait le monde dans lequel il vivait. (2 Pierre 2: 😎 Il avait certainement l'approbation de Jéhovah. Il détestait le monde, mais a-t-il commencé à aimer les choses dans le monde? (1 Jean 2:15) Si tel était le cas, cela a eu un grand impact sur lui et sa famille.

    Comme c'était différent pour Abraham et sa famille! Il a profité de nombreuses bénédictions en choisissant de rester loin de Canaan, même si cela signifiait se sacrifier et continuer à vivre dans des tentes. Il était loin du monde et des choses du monde.

    Cet exemple n'est pas une nouvelle lumière spirituelle, mais il sert d'illustration pour tous les chrétiens dévoués aujourd'hui. Nous pouvons avoir la chance de choisir ce que nous allons faire de nos vies, que ce soit dans notre jeunesse ou même après la retraite. Nous pouvons penser que le service à temps plein n'est pas une exigence pour le salut, alors nous décidons de travailler à temps plein, d'avoir une maison plus grande et d'avoir une vie normale et d'en profiter. Jéhovah ne peut pas nécessairement nous rejeter. Mais quel sera le prix à la fin? Si nous perdons notre emploi ou que l'économie s'effondre - encore une fois - allons-nous finir par perdre la vie normale que nous avons tant lutté pour nous développer? Est-ce que nous finirons par perdre notre famille au monde en tant que dommages collatéraux? Quelles bénédictions spirituelles allons-nous manquer? Ce sont certainement des questions essentielles que nous devons prendre en compte. Le principe s’applique: toutes les choses sont licites, mais toutes les choses ne sont pas avantageuses. Toutes les choses sont licites, mais toutes les choses ne s’accumulent pas. (1 Corinthiens 10:23)

  8. ATELIER
     images (5).jpg
    Un orfèvre a besoin d'un atelier. La même chose avec un potier. Qu'en est-il de Jéhovah? Les réunions chrétiennes sont le lieu de travail de Jéhovah où il travaille pour nous façonner. Qu'en est-il de Satan? Son monde méchant est son atelier. Si nous n'assistons pas aux réunions et restons dans le monde, qui finira par nous mouler?

    1. salomon

      salomon

      Car nous connaissons celui qui a dit : “ À moi la vengeance ; c’est moi qui paierai de retour*+ ” ; et encore : “ Jéhovah* jugera son peuple+. ” 31 C’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant+.hébreux 10.30

  9. MAL DE TÊTE
    images (3).jpg

    Un jour, vous vous êtes réveillé et vous avez eu un très mauvais mal de tête, vraiment mauvais ... mais vous devez aller au travail. Que faisons-nous habituellement? Dans la culture occidentale il est courant de prendre des analgésiques et d'essayer de continuer. Peut-être que le mal de tête ne disparaît pas complètement, mais vous vous sentez assez bien pour aller au travail. Comment se fait-il que cette pilule fonctionne pour nos emplois séculiers mais pas pour nos réunions? Pouvons-nous montrer le même esprit d'abnégation pour Jéhovah?

    RENDEZ-VOUS DU DOCTEURtéléchargement.jpg
     Vous ne vous sentez pas bien, vous avez donc besoin d'un traitement médical. Vous prenez rendez-vous avec le médecin. Vous savez que vous devrez peut-être vous lever très tôt pour vous rendre à votre rendez-vous, vous devrez peut-être attendre des heures avant que votre tour arrive, vous pouvez rencontrer d'autres personnes malades, recevoir une injection douloureuse et saigner. des médicaments qui ont un goût désagréable… Mais quand même, vous vous poussez et partez parce que vous savez que c'est pour votre bien. Ne pouvons-nous pas avoir la même détermination de voir notre médecin spirituel, Jéhovah? Ne pouvons-nous pas supprimer tous les obstacles que nous pouvons trouver, et juste venir et être dans la salle du royaume avec la congrégation? Nous voulons donner la priorité à Jéhovah et à nos réunions.


    JE SUIS FATIGUÉ

     

    images (4).jpg

    Parfois, nous sommes tellement fatigués que nous ne voulons tout simplement pas aller à la réunion. Mais réfléchissez à ceci: si nous nous réveillons fatigués, mais nous savons que nous devons aller au travail, que faisons-nous? Habituellement, nous sortons du lit et allons au travail, non? Pouvons-nous avoir le même esprit d'abnégation pour les réunions? Si nous nous réveillons fatigués, nous allons au travail fatigué, nous allons chez le médecin fatigué, nous rentrons à la maison fatigués ... Si nous sommes toujours fatigués de toute façon, autant aller au rendez-vous fatigué!

  10. TIR DANS LE PORTEFEUILLE

    •  TIR DANS LA POCHE

    téléchargement (1).jpg
    C'est l'histoire de l'attaque de Satan contre un certain chrétien. D'abord, il a tiré une fléchette empoisonnée sur son talon, mais le chrétien n'a pas été blessé, car il était prêt à annoncer la bonne nouvelle. La prochaine tentative de Satan était à ses reins, mais le chrétien l'a repoussé parce qu'il avait ses reins ceinturant la vérité. Sans succès, le diable essaya un coup sur sa poitrine, la cuirasse de la justice. Le chrétien a renversé une autre flèche. Mais le diable, toujours pas découragé, a glissé derrière le chrétien et l'a tiré dans le portefeuille, et l'a tué comme un marteau. Le moral? Certains membres de la congrégation sont très spirituels alors qu’ils vivent une vie relativement confortable, mais quand ils sont confrontés à des difficultés financières et se retrouvent  avec presque plus rien dans la poche, ils commencent à agir comme si l’argent était la chose la plus importante de leur vie.

×

Important Information

Terms of Service Confirmation