Jump to content

salomon

Member
  • Content Count

    192
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by salomon

  1.                                               JUSTE UN CAUCHEMAR

    Résultat de recherche d'images pour "guerre famines jw"

    Lorsque nous nous réveillons brusquement et réalisons que nous venons de faire un cauchemar, nous nous sentons tellement soulagés que ce n'était pas réel. Ce sera le même soulagement quand, après des millions d'années dans le nouveau monde, nous regarderons en arrière et verrons le cauchemar du vieux monde. Quel soulagement de voir que ce n'était pas réel, ce n'était pas la vraie vie! (1 Tim. 6:19)

  2. Neutralité

    Résultat de recherche d'images pour "royaume jw"

    AMBASSADEURS ET ENVOYÉS

    Dans 2 Corinthiens 5:20, les oints sont appelés ambassadeurs du Christ. Les autres brebis ont été décrits comme des envoyés du royaume de Dieu. S'ils se mêlent des affaires d'un gouvernement étranger et commencent à le soutenir, ce serait une trahison. En tant qu’ambassadeurs et envoyés du Royaume de Dieu, nous devons rester neutres.

  3.       Que signifie "Har-maguédôn" ?

     

     

    H.gifar-Maguédôn (nom qui signifie " Montagne de Méguiddo") est le nom donné à la guerre juste de Dieu dont la bataille est menée par Jésus-Christ le Roi guerrier établit par Jéhovah. C'est durant celle-ci que seront détruits tous les ennemis de Jéhovah Dieu.

    On lit en Révélation 16:14 et 16 ceci: " 14) Ce sont, en effet, des paroles inspirées par des démons et qui accomplissent des signes, et elles sortent vers les rois de la terre habitée toute entière, pour les rassembler pour la guerre du grand jour de Dieu le Tout-Puissant. 16) Et elles les ont rassemblés au lieu qu'on appelle en hébreu Har-maguédôn."(Harmaguédon, dans certaine traduction)

    Ce "lieu" dont il est question n'est pas à prendre au sens propre car aucune montagne n'a jamais porté ce nom. Ce lieu correspond tout simplement à une situation ou condition, celle dans laquelle les dirigeants politiques et tous leur partisants se trouvent: en opposition à Jéhovah et le chef de son armée céleste, Jésus-Christ.

    Le récit biblique nous apprend que la ville de Méguiddo, jadis en Israël, était placée à un endroit stratégique du pays, si bien qu'elle fut le théâtre de bataille décisives pour Israël; par exemple, près des eaux des Méguiddo, le juge Baraq (un israëlite) a vaincu l'armée cananéenne du général Sisera, armée puissante d'alors - voir ce récit en Juges 4:12-24 et 5:19,20. Une autre fois, dans cette même ville, Guidéôn a mis en déroute les Madianites - Lire dans Juges 7:1-22

    En établissant un parrallèle avec Méguiddo, la Bible nous montre que la victoire de Jésus sur tous les ennemis de Dieu est certaine et dès lors, le Royaume de Dieu exercera sa domination pleine d'amour sur les humains justes pour l'éternité. Nous lisons à ce sujet en Proverbes 2:21,22: "Car les hommes droits sont ceux qui résideront sur la terre, et les hommes intègrent sont ceux qui y resteront. Quant aux méchants, ils seront retranchés de la terre; et les traites, eux, en seront arrachés." Et le Psaume 37:29 ne manque pas de nous assurer en ces termes: "Les justes posséderont la terre, et sur elle ils résideront pour toujours.
  4.                                                                          Une désertion prédite !

     

    Résultat de recherche d'images pour "la religion sur le declin jw"


    Il y a quelques décennies à peine, il aurait été difficile d’imaginer la situation que les religions connaissent actuellement. Cependant, Dieu savait ce qui allait se passer et l’a prédit dans la Bible. Employant un langage symbolique, il a comparé l’ensemble des religions qui lui sont infidèles à une prostituée flamboyante appelée « Babylone la Grande » (Révélation 17:1, 5).
    Cette image symbolique est adaptée parce que, tout en prétendant être fidèle à Dieu, la fausse religion entretient avec les dirigeants du monde des relations inconvenantes en vue d’obtenir pouvoir et richesse. « Les rois de la terre, dit Révélation 18:9, [...] ont commis la fornication avec elle. » Le terme « Babylone » est aussi approprié parce que beaucoup de pratiques et de faux enseignements religieux, tels que l’immortalité de l’âme, les triades de dieux et l’occultisme, tirent leur origine de la Babylone antique, une ville imprégnée de fausse religion et de superstitions (Isaïe 47:1, 8-11).
    La puissante Babylone antique est tombée quand ses eaux protectrices — des douves alimentées par le fleuve Euphrate — ont été « desséchées », ce qui a ouvert un passage à une armée de Mèdes et de Perses venue la conquérir (Jérémie 50:1, 2, 38). Babylone a ainsi été prise en une nuit ! (Daniel 5:7, 28, 30).

                                                                Résultat de recherche d'images pour "eau dessechement"

                                      Image associée
    Babylone la Grande est, elle aussi, « assise sur [d]es eaux nombreuses ». Ces eaux, nous dit la Bible, représentent « des peuples » et « des foules », les millions de personnes qui soutiennent la fausse religion (Révélation 17:1, 15). La Bible a prédit que ces eaux symboliques se dessécheraient — une situation qui présage une destruction imminente et soudaine de la Babylone moderne (Révélation 16:12 ; 18:8). Mais qui la détruira ? Ses amants politiques, dont l’amour se transformera en haine. De plus, ils dévoreront « ses chairs », autrement dit, ils la pilleront (Révélation 17. 16-17)

     

    La baisse des eaux de la Babylone antique représente les personnes qui désertent Babylone la Grande.
     

  5.                                                           Un fils rebelle quitte le foyer

                                   Résultat de recherche d'images pour "fils prodigue jéhovah"


    La parabole du fils prodigue, ou dépensier, énoncée par Jésus et consignée en Luc 15:11-32, nous éclaire sur la question. On lit: “Un certain homme avait deux fils. Et le plus jeune d’entre eux dit à son père: ‘Père, donne-moi la part de bien qui me revient.’ Il leur partagea alors ses ressources. Et, peu de jours après, le plus jeune fils rassembla tout et partit pour un pays lointain.”



    Ce jeune homme ne s’est certainement pas rebellé parce que son père l’insultait ou était trop sévère avec lui. Selon la Loi mosaïque, un fils avait droit à une part importante des biens de son père, mais, ordinairement, il la recevait à la mort de celui-ci (Deutéronome 21:15-17).
    Il fallait donc que le fils de la parabole soit sans cœur pour exiger sa part à l’avance. Pourtant, dans son amour, le père a accepté (voir Genèse 25:5, 6).

    Manifestement, donc, c’est l’attitude du fils qui était mauvaise, pas celle du père. Pour reprendre les mots du bibliste Alfred Edersheim, peut-être n’aimait-il pas “l’ordre et la discipline établis chez lui”. Cet égoïste voulait “être libre et s’amuser”.

    Tous les parents ne sont pas gentils et attentionnés. Toutefois, s’ils sont durs ou déraisonnables, la rébellion ne résout rien; en dernière analyse, elle est autodestructrice. Reportez-vous de nouveau à la parabole de Jésus.

    Arrivé dans un pays lointain, le jeune homme “dissipa son bien en menant une vie de débauche. Quand il eut tout dépensé, une famine rigoureuse survint en ce pays, et il commença à être dans le besoin”. Mais cela ne suffit pas à le ramener à la raison. Toujours sûr de lui, il “s’attach[a] à l’un des citoyens de ce pays, et celui-ci l’envoya dans ses champs pour garder les porcs. Et il désirait se rassasier des caroubes que mangeaient les porcs, et personne ne lui donnait quoi que ce soit”.


    Le bibliste Herbert Lockyer déclare: “Les Juifs qui écoutaient Jésus ont dû frémir en entendant les mots ‘nourrir les porcs’; pour un Juif, on ne pouvait tomber plus bas.” Pareillement aujourd’hui, ceux qui abandonnent les vérités bibliques se retrouvent souvent dans des situations difficiles, voire humiliantes. “Tout mon argent passait dans la drogue, et je n’avais plus rien pour le reste, raconte une jeune chrétienne qui s’était enfuie de chez elle. Je me suis donc mise à voler tout et n’importe quoi dans les magasins pour entretenir mon vice.”
                                                               
    “Il revint à la raison”
    Comment le fils prodigue a-t-il réagi dans sa situation désespérée? Jésus dit que, finalement, “il revint à la raison”. Littéralement, l’expression grecque originale employée ici signifie “étant entré en lui-même”. Autrement dit, jusque-là il avait été “à côté de lui-même”, dans un monde imaginaire absurde, aveuglé quant à la gravité réelle de sa situation. — Voir 2 Timothée 2:24-26.


    Il en va de même aujourd’hui: des jeunes se rebellent, puis la réalité les ramène brutalement à la raison. Les conséquences désastreuses qu’ils récoltent de leur vie dissolue (la prison, une blessure grave ou une maladie sexuellement transmissible) ont effectivement de quoi les faire réfléchir. Ils comprennent enfin les paroles de Proverbes 1:32: “L’insouciance des stupides, c’est ce qui les détruira.

                                                  reveillez-vous 8 janvier 1995 19-21
     

  6. Votre religion a vraiment de l’importance ?

    Toutes les religions sont bonnes, dit-on souvent. Ce sont des chemins différents qui mènent au même endroit.” 

     Est-ce-vrai ?
    Pouvez vous donner la preuve ?

    Lorsque Jésus Christ était sur terre, les Pharisiens avaient établi une forme de culte qu’ils croyaient approuvée par Dieu. 
    Pourtant, ce sont eux qui cherchèrent à tuer Jésus! (Jean 11:53)


    Les Pharisiens possédaient les Écritures et pensaient les observer, mais ils s’étaient laissé abuser par le Diable. 
    La religion des Pharisiens était fausse. 
    Elle servait les intérêts du Diable. 
    C’est pourquoi, loin de la juger bonne, Jésus la condamna (Matthieu 23:13).

     

    Résultat de recherche d'images pour "religions jw"



    Ainsi, Jésus Christ n’enseigna pas que les religions sont des chemins différents menant au salut.

    Dans son Sermon sur la montagne, il dit:
    "[...] large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui entrent par elle ; car étroite est la porte, et resserré le chemin qui mène à la vie,et peu nombreux sont ceux qui le trouvent (Matthieu 7:13, 14 _Darby).


    N’adorant pas Dieu de la bonne manière, la plupart des gens suivent la route de la destruction. 
    Bien peu sont sur le chemin de la vie.


    L’attitude de Dieu envers les Israélites montre qu’il faut lui rendre le culte qu’il approuve. Il les exhorta à se tenir à l’écart de la fausse religion des peuples voisins (Deutéronome 7:25), qui sacrifiaient leurs enfants à leurs dieux et se livraient à des pratiques sexuelles immorales, dont l’homosexualité (Lévitique 18:20-30). 


    Dieu leur ordonna de rejeter cette conduite. 
    Quand ils désobéirent et adorèrent d’autres dieux, il les punit (Josué 24:20; Ésaïe 63:10). Leur religion avait donc une grande importance.

    Et les centaines de religions qui existent aujourd’hui? 
    Lors des deux guerres mondiales, dont se souviennent des millions de gens, la religion encourageait les fidèles des deux camps à s’entre-tuer. (Voir la photo en haut du billet)

    Des millions de gens se sont détournés de Dieu et du Christ à cause des crimes commis en leur nom par les religions. Ils rendent Dieu responsable des croisades sanglantes, qui opposèrent catholiques et musulmans, et des guerres entre hindous et musulmans et entre catholiques et protestants. Ils rappellent le massacre des Juifs, au nom du Christ, et la cruelle Inquisition catholique.
    Or, bien qu’ils affirment avoir Dieu pour Père, les chefs religieux responsables de ces crimes ne sont-ils pas les enfants du Diable, au même titre que les Pharisiens condamnés par le Christ? 


    Puisque Satan est le dieu de ce monde, ne faut-il pas s’attendre à ce qu’il domine aussi les religions? — II Corinthiens 4:4; Apocalypse 12:9.

     

    Résultat de recherche d'images pour "religions jw"



    Puisque Dieu n’approuve pas toutes les religions, il convient de se demander: “Le culte que je rends à Dieu lui plaît-il?” 
    Comment le savoir? 
    C’est à Dieu, et non à l’homme, d’en juger. 
    Pour lui plaire, notre culte doit avoir ses racines dans la Parole divine de vérité.

    Tel n’était pas l’avis des Pharisiens. Ils suivirent leurs propres doctrines et traditions plutôt que la Parole de Dieu. Avec quels résultats?
    Jésus leur dit: 
    "Et vous avez annulé le commandement de Dieu à cause de votre tradition. Hypocrites ! Ésaïe a bien prophétisé de vous, disant : «Ce peuple m’honore des lèvres, mais leur cœur est fort éloigné de moi ; mais ils m’honorent en vain, enseignant comme doctrines des commandements d’hommes» (Matthieu 15:6-9 _Darby)

    Il ne suffit pas de prétendre croire au Christ et de faire ce qui nous semble bon. Il faut absolument apprendre ce qu’est la volonté de Dieu.
    Jésus l’a souligné par ces paroles:
    "Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux." (Matthieu 7:21 _Darby)

    Si nous ne faisons pas le bien selon Dieu, Jésus nous regardera comme des “hommes qui méprisent la loi”.

    La religion que Dieu approuve doit être à tous égards conforme à la Bible; elle ne doit pas en accepter certaines parties et en rejeter d’autres. — II Timothée 3:16.
    A ce propos, certains habitants de Bérée furent loués pour avoir vérifié dans les Écritures que Paul, qui venait de leur prêcher la Parole, leur avait bien dit la vérité (Actes 17:10, 11).

    La sincérité seule ne suffit donc pas pour être approuvé par Dieu.
    Un jour, Jésus dit à ses disciples: 
    "l’heure vient que quiconque vous tuera pensera rendre service à Dieu."
    (Jean 16:2 _Darby)
    Ceux qui ont tué des chrétiens croyaient peut-être sincèrement servir Dieu, mais ils étaient dans l’erreur. Dieu désapprouvait leurs actions.
    Justement, a ce propos, nous avons l'exemple de l'apôtre Paul (Galates 1:13, 14).
    La sincérité de Paul n’empêchait pas sa religion d’être mauvaise.
    Pour être approuvé par Dieu, il dut donc changer de religion. 


    Il importe de connaître les vérités bibliques; or, cette connaissance est vaine si vous n’adorez pas Dieu en vérité (Jean 4:24). 
    Ceci compte: pratiquer la vérité et faire la volonté de Dieu.
    "La foi sans les œuvres est morte", dit la Bible (Jacques 2:26 _Darby).
    Aussi, elle dit que "les démons aussi croient, et ils frissonnent." (Jacques 2:19 _Darby)

    Pour plaire à Dieu, votre religion doit non seulement être en parfait accord avec la Bible, mais aussi influencer votre vie.

    Si vous faites la volonté de Dieu, vous en retirerez des bienfaits maintenant et dans l’avenir.
    Ésaïe 48:17, 18 [TMN] nous dit : 
    "Moi, Jéhovah, je suis ton Dieu, Celui qui t’enseigne pour [ton] profit, [...] si seulement tu étais bien attentif à mes commandements ! Alors ta paix deviendrait comme un fleuve et ta justice comme les vagues de la mer."


    La pratique du vrai culte vous rendra meilleur. Elle développera en vous des qualités qui vous différencieront des humains en général, parce que vous ferez le bien. Et d’autres bénédictions vous attendent: le bonheur, une santé parfaite et la vie éternelle dans le paradis promis par Dieu (II Pierre 3:13)
    .

  7.                                          ASSURANCE-VIE

                                                       image.jpeg

    Une police d'assurance-vie ne peut être réclamée que si la personne couverte par celle-ci décède. Essayer de simuler un décès pour réclamer l'assurance est une fraude. De la même manière, Adam est mort en raison de son péché. Ainsi, celui qui payait la rançon devait aussi mourir pour satisfaire la justice de Dieu. (Rom 5:12) Mais si Jésus est le Dieu Tout-Puissant, il ne peut pas mourir. (Habakkuk 1:12) S'il ne mourait pas vraiment, comment la rançon pouvait-elle être valable et aider l'humanité à être rachetée? Mais nous savons que la rançon ne ressemble pas à une police d'assurance contre la fraude et que Jésus n'a pas simulé sa mort. Jésus en tant que fils, distinct du Père, est mort et la rançon a été effective. Une personne distincte, son père, Jéhovah, le ressuscita (Actes 10:40)
     

  8.                                                            MATH

     

                                                           Résultat de recherche d'images pour "math basic"

     

    Le Math Basic  perd sa beauté et sa logique face à la Trinité, car ce concept stipule que 1 + 1 + 1 = 1, pas 3. Serait-il possible que le concept de Math et le concept de Trinité ne trouvent pas leur origine dans la même créateur?

  9.  

                                                                           Trinité
                                                                    GRAND SACRIFICE

    La doctrine de la Trinité ferait perdre au sacrifice rédempteur de Jésus offert par Jéhovah sa valeur réelle. C'est un sacrifice plus grand de sacrifier un fils que de se sacrifier soi-même.
     

  10.                              Qu’est-ce que l’art?

     

     

    Le talent et la créativité, partout évidents dans la nature, ont de tout temps inspiré les artistes. “L’artiste est le confident de la nature.

    QU’AVEZ-VOUS vu de plus beau dans votre vie? Un coucher de soleil sous les tropiques, une chaîne de montagnes aux cimes enneigées, un désert couvert de fleurs, les somptueuses couleurs automnales d’une forêt?

     

          Image associée           

    La plupart d’entre nous avons dans le cœur un moment d’extase devant la beauté de la nature. Si nous le pouvons, nous aimons passer nos vacances dans un cadre paradisiaque, et nous tentons de fixer les spectacles les plus impressionnants sur la pellicule.

    La prochaine fois que vous contemplerez la magnificence d’une nature préservée, posez-vous ces questions: Si toutes les œuvres présentées dans une galerie d’art étaient signées “Anonyme”, n’auriez-vous pas le sentiment que quelque chose manque? Si vous étiez subjugué par la qualité et la beauté des tableaux d’une exposition, ne souhaiteriez-vous pas connaître le nom de leur auteur? Alors, devrions-nous nous contenter d’admirer les splendeurs de la terre sans chercher à savoir quel Artiste les a produites?

     

               Image associée

    D’aucuns, il est vrai, prétendent ,  qu’il est inexact de parler d’art en rapport avec la nature; l’art, soutiennent-ils, implique une créativité et une interprétation humaines. Toutefois, cette définition est peut-être trop restrictive. Qu’est-ce au juste que l’art?

    L’art: définition

    Il est probablement impossible de donner de l’art une définition qui satisfasse tout le monde. Un dictionnaire propose la formule suivante, qui en vaut bien une autre: “Utilisation consciente de l’habileté et de la créativité, notamment dans la production d’objets esthétiques.” Autrement dit, un artiste doit posséder talent et imagination. La combinaison des deux le rend apte à produire une œuvre que les autres trouveront agréable ou séduisante.

    Le plus grand des artistes

    L’étudiant en art se renseigne sur l’artiste pour comprendre et apprécier l’œuvre. Il sait que l’œuvre est le miroir de l’artiste. Pareillement, l’art manifeste dans la nature reflète la personnalité de son auteur, le Dieu Tout-Puissant. “Ses qualités invisibles se voient distinctement (...) grâce aux choses qui ont été faites”, explique l’apôtre Paul (Romains 1:20). Qui plus est, l’Auteur de la terre n’est pas anonyme. Comme l’a dit Paul aux philosophes athéniens de son époque, ‘Dieu n’est pas loin de chacun de nous’. — Actes 17:27.

    L’art manifeste dans la création n’est ni fortuit ni dénué de sens. Non seulement il enrichit notre vie, mais il révèle l’habileté, l’imagination et la grandeur du plus grand des artistes, le Créateur de l’univers, Jéhovah Dieu.

    Dotés du sens esthétique: pourquoi?

    Pour beaucoup, le sens esthétique atteste l’existence d’un Créateur plein d’amour désireux que sa création intelligente apprécie son art. Quoi de plus logique? La Bible explique que “Dieu est amour”; or le partage est l’essence même de l’amour (1 Jean 4:8;Actes 20:35). Jéhovah trouve un grand plaisir à nous faire profiter de ses œuvres d’art. La beauté d’un chef-d’œuvre musical jamais exécuté ou d’un tableau jamais exposé serait perdue. Pour ne pas être stérile, l’art doit être partagé et goûté.

    Jéhovah a créé de belles choses dans un dessein: que d’autres en profitent et les apprécient. La demeure de nos premiers parents était un vaste jardin paradisiaque appelé Éden, mot qui signifie “Plaisir”. Non seulement Dieu a rempli la terre de ses œuvres d’art, mais il a donné à l’homme la possibilité de les remarquer et de les apprécier. Du reste, la beauté est partout. “On a parfois l’impression que la nature ‘se met en quatre’ pour produire un univers intéressant et productif”, fait observer Paul Davies. Si l’univers nous apparaît intéressant et productif, c’est parce que Jéhovah ‘s’est mis en quatre’ pour nous doter de la capacité de l’étudier et de l’apprécier.

    Qui nous a placés sur la terre? Ce n’est pas seulement pour satisfaire notre curiosité que nous devons le savoir, mais aussi pour rendre à cet Être l’honneur qui lui revient. Comment réagirait un artiste de talent si un critique plein d’arrogance attribuait son œuvre à un pur accident? Pareillement, pourrait-il y avoir pire insulte pour le Créateur de l’univers que d’attribuer son œuvre artistique au hasard?

    g95 8/11 p. 5-9

  11.                                                      MACHINES IMPARFAITES

     

    Résultat de recherche d'images pour "avion voyage"

     

    Beaucoup d'entre nous aiment voyager en avion. Mais quand un avion est à des milliers de pieds au-dessus du sol, qu'est-ce qui nous passe par la tête? "Cette chose peut tomber". Pourquoi donc? Parce que c'est arrivé, des avions se sont écrasés et les conséquences ont été fatales.

     

                                       Résultat de recherche d'images pour "avion voyage crash"

     

    Pourtant, même si nous sommes conscients que nos vies sont entre les mains de quelque chose qui pourrait échouer, beaucoup d’entre nous aiment toujours voyager. Maintenant réfléchissez à ceci: Jéhovah a-t-il déjà échoué? (Josué 23:14) Il est ironique que nous osions confier nos vies à une machine imparfaite qui a échoué, mais nous hésitons parfois à faire confiance à notre Dieu sans faille.

    Dans quelles circonstances Josué prononce-t-il ces paroles ? Josué, qui avait pris la direction de la nation d’Israël à la mort de Moïse, va sur ses 110 ans. Durant sa longue vie, il a été témoin de nombreux miracles que Jéhovah a accomplis en faveur d’Israël, par exemple lors de la traversée de la mer Rouge quelque 60 ans plus tôt. Josué, qui fait à présent le point sur ce qu’il a vécu, rassemble les représentants de la nation, “ ses anciens, ses chefs, ses juges et ses préposés ”. (Josué 23:2.) Ce n’est pas seulement la sagesse d’un homme âgé qu’ils entendent alors ; ce sont aussi les méditations d’un cœur plein de foi.


    “ Je m’en vais aujourd’hui par le chemin de toute la terre ”, leur explique-t-il. “ Le chemin de toute la terre ” est une expression imagée qui désigne la mort. Autrement dit : “ Je n’en ai plus pour longtemps à vivre. ” Sentant sa fin prochaine, Josué a sans doute passé de longues heures à réfléchir à sa vie. Le moment est venu de dire adieu à ses frères.
    “ Pas une parole n’a failli de toutes les bonnes paroles que vous a dites Jéhovah votre Dieu. Toutes se sont réalisées pour vous. Pas une seule parole d’entre elles n’a failli. ”

    Seul un homme qui a une totale confiance en Dieu peut s’exprimer ainsi. C’est que tous les événements que Josué a vécus l’ont persuadé que Jéhovah tient ses promesses, immanquablement. Pour ses frères Israélites, le message est clairement celui-ci : ‘ Vous pouvez être sûrs et certains que Jéhovah tiendra toujours ses promesses et assurera votre avenir. ’


    Un recueil de sermons pousse le raisonnement plus loin : “ Prenez toutes les promesses de la Bible, fouillez les chroniques de l’Histoire, interrogez tous ceux qui ont vécu ; avec tous ces éléments, essayez de trouver une seule promesse que Dieu aurait oubliée ou trahie. ” À supposer qu’une telle enquête soit possible, elle nous amènerait à la conclusion de Josué : les promesses de Jéhovah se réalisent — à coup sûr ! — 1 Rois 8:56 ; Isaïe 55:10, 11.w10 1/1 12

     

  12.                                                                  LE PREMIER CHIRURGIEN

                                                          image.jpeg

    Un frère a vaincu une objection contre le témoignage de Jéhovah pour son refus d'accepter le sang en suivant le raisonnement suivant: "Puis-je vous demander si vous savez qui est le premier chirurgien?" Le responsable de la maison a mentionné plusieurs noms mais n'a pas obtenu la réponse. Le frère a déclaré que le premier chirurgien avait pratiqué l'opération sans sang.

    Il a fait tomber un homme dans un profond sommeil; vous appelez cela une anesthésie. Il ouvrit la chair et enleva une côte. vous appelez cela une opération invasive. Il a ensuite procédé à fermer la chair ouverte; vous appelez ça des points de suture. Il s'appelle Jéhovah. Il a effectué la première opération sans sang. À propos, il a également conçu le corps humain. En tant que chrétiens, nous suivons sa façon de faire les choses. 

                                                              Genèse 2: 21-23

    Alors Jéhovah Dieu plongea l’homme dans un profond sommeil et, pendant son sommeil, il prit une de ses côtes, puis referma la chair.  Et, avec la côte qu’il avait prise de l’homme, Jéhovah Dieu fit* une femme et il l’amena vers l’homme.

     Alors l’homme dit :« Voilà enfin l’os de mes os et la chair de ma chair.Elle sera appelée “femme”, parce qu’elle a été prise de l’homme. » 
     

  13.                                                                          INFORMATIONS PERTINENTES

                                                         image.jpeg 

     

     

                                                            Résultat de recherche d'images pour "journal"

     

    Tout comme un journaliste, bien qu'il ne puisse pas inclure tous les aspects d'un article, choisit toujours les détails les plus pertinents pour développer l'actualité, Jéhovah a choisi avec beaucoup de précisions les informations qui constituent sa Parole de vérité. Un journaliste peut acquérir une bonne réputation après avoir été honnête, objectif et impartial, ce qui peut inspirer la confiance même s’il n’est pas en mesure de préciser tous les détails de ses sources ou d’autres détails dans ses reportages.

     

                                                            Résultat de recherche d'images pour "la bible jehovah"

    La Bible ne précise pas toujours tous les détails de chacun des 66 livres . Un exemple de ceci est dans 


     Jean 21:25. Il y a, en effet, encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; si jamais on les écrivait dans le détail, le monde lui-même, j’imagine, ne pourrait pas contenir les rouleaux écrits


    Cependant, les informations dont nous disposons nous permettent de mieux connaître les qualités de Jéhovah, ce qui nous donne un aperçu des raisons pour lesquelles il a agi comme il l'a fait dans certains récits dans lesquels nous n'avons ni tous les détails ni le contexte. 
     

  14.                                                                                   VENDEUR

                                                                               Image associée

                                                               Résultat de recherche d'images pour "BOUTEILLE SHAMPOING"

    Imaginez un homme chauve qui vend des produits capillaires. Il vend un shampooing censé pouvoir soigner la calvitie en quelques jours. N’est-il pas vrai que nous nous demanderions pourquoi cela n’a pas marché sur sa tête?

    La même chose arrive avec Satan. Il essaie de nous vendre son monde comme secret du bonheur et de la vraie liberté. Mais diriez-vous que Satan lui-même est heureux? Comment se fait-il que la Bible dit qu'il a une grande colère, comme un lion rugissant, et qu'il est l'accusateur de nos frères? (Apoc. 12:10, 12; 1 Pierre 5: 8) 

    Comment se fait-il que nous puissions voir un reflet clair de cette amertume du monde sur lequel il règne? Le monde que Satan offre est un mauvais produit et une arnaque, et il ne fera que nous rendre aussi malheureux et amer qu’il est.
     

     

     (Révélation 12:10) Et j’ai entendu une voix forte dans le ciel dire : “ Maintenant sont arrivés le salut, et la puissance, et le royaume de notre Dieu, et le pouvoir de son Christ, parce qu’il a été jeté, l’accusateur de nos frères, qui les accuse jour et nuit devant notre Dieu !

    (Révélation 12:12) Voilà pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui y résidez ! Malheur à la terre et à la mer, parce que le Diable est descendu vers vous, ayant une grande fureur, sachant qu’il [n’]a [qu’]une courte période. ”

    (1 Pierre 5:8) Restez dans votre bon sens, soyez vigilants. Votre adversaire, le Diable, circule comme un lion rugissant, cherchant à dévorer [quelqu’un].
     

  15.                                                               DES PONTS

     Un pont peut réduire la distance entre deux points qui pourraient     autrement être inaccessibles.                     

    thumb_bridge.jpg
    Justement, une illustration sert de passerelle vers la compréhension, réduisant le temps nécessaire pour comprendre une question qui serait autrement difficile ou impossible à comprendre.

     

  16.  

    502018119_univ_lsr_lg.jpg

                            diamant-plan-nord.jpg

                                             ar-stickers-coffre-et-pieces-d-or-5831.jpg

                           174.jpg

  17.                 Jusqu’à quand boiterez-vous sur deux opinions* différentes ?

     

    Que veut dire Éliya lorsqu’il parle de “ [boiter] sur deux opinions différentes ” ? Eh bien, les Israélites n’ont pas compris qu’il leur faut choisir entre le culte de Jéhovah et celui de Baal. Ils pensent pouvoir concilier les deux, apaiser Baal par leurs rites révoltants tout en demandant la bénédiction de Jéhovah


    Ils oublient une vérité fondamentale, qui échappe toujours à nombre de nos contemporains : Jéhovah ne partage avec personne le culte qui lui revient. Il exige un attachement exclusif, et il en est digne. Pour lui, il est inacceptable, et même insultant, qu’on l’adore tout en pratiquant une autre forme de culte. — Exode 20:5. w08 1/1 19

     

    Résultat de recherche d'images pour "baal jw"

     

    9 Et maintenant envoie rassembler tout Israël près de moi au mont Carmel, ainsi que les quatre cent cinquante prophètes de Baal, et les quatre cents prophètes du poteau sacré, qui mangent à la table de Jézabel. ” 20 Alors Ahab envoya [des messagers] parmi tous les fils d’Israël et rassembla les prophètes au mont Carmel. 21 Alors Éliya s’avança vers tout le peuple et dit : “ Jusqu’à quand boiterez-vous sur deux opinions* différentes ? Si Jéhovah est le [vrai] Dieu*, allez à sa suite, mais si c’est Baal, allez à sa suite. ” Et le peuple ne lui répondit pas un mot. 22 Puis Éliya dit au peuple : “ Moi, je suis resté comme prophète de Jéhovah, moi seul, tandis que les prophètes de Baal sont quatre cent cinquante hommes. 23 Qu’on nous donne donc deux jeunes taureaux ; qu’ils choisissent pour eux un jeune taureau, qu’ils le découpent et le placent sur le bois, mais ils ne doivent pas y mettre le feu. Et moi, je préparerai l’autre jeune taureau, je devrai le placer sur le bois, mais je n’y mettrai pas le feu. 24 Vous devrez invoquer le nom de votre dieu*, et moi, j’invoquerai le nom de Jéhovah ; et il devra arriver que le [vrai] Dieu* qui répondra par le feu est le [vrai] Dieu*. ” À quoi tout le peuple répondit et dit : “ La chose est bonne. ” 25 Éliya dit alors aux prophètes de Baal* : “ Choisissez pour vous un jeune taureau et préparez-le d’abord, car vous êtes les plus nombreux ; puis invoquez le nom de votre dieu, mais vous ne devrez pas mettre le feu. ” 26 Ils prirent donc le jeune taureau qu’il leur donna. Alors ils le préparèrent, puis ils invoquèrent le nom de Baal depuis le matin jusqu’à midi, en disant : “ Ô Baal, réponds-nous ! ” Mais il n’y eut pas de voix ni personne qui répondît. Et ils allaient en boitant autour de l’autel qu’ils avaient fait. 27 Et il arriva, à midi, qu’Éliya se mit à se moquer d’eux et dit : “ Appelez de toute la force de votre voix*, car il est un dieu ; car il s’occupe sûrement de quelque affaire, et il a envie de déféquer et doit se rendre aux lieux d’aisance. Ou peut-être qu’il dort et il faut qu’il se réveille. ” 28Et ils se mirent à appeler de toute la force de leur voix et à se faire des incisions, selon leur coutume, avec des poignards et avec des lances, jusqu’à faire couler le sang sur eux. 29 Et il arriva ceci : dès que midi fut passé et qu’ils continuèrent à se comporter en prophètes jusqu’à ce que monte l’offrande de grain, [eh bien,] voici : il n’y eut pas de voix ni personne qui répondît, ni [aucun signe d’]attention.

    30 Finalement Éliya dit à tout le peuple : “ Avancez vers moi. ” Tout le peuple s’avança donc vers lui. Alors il se mit à réparer l’autel de Jéhovah qui était démoli. 31Éliya prit donc douze pierres, selon le nombre des tribus des fils de Jacob, à qui était venue la parole de Jéhovah, disant : “ Israël sera ton nom. ” 32 Puis il bâtit avec ces pierres un autel au nom de Jéhovah et il fit un fossé, d’environ la superficie qu’on ensemence avec deux séas* de semence, tout autour de l’autel. 33Puis il disposa le bois, dépeça le jeune taureau et le plaça sur le bois. Il dit alors : “ Remplissez d’eau quatre grandes jarres et versez-les sur l’holocauste et sur le bois. ” 34 Puis il dit : “ Faites-le encore une fois. ” Et ils le firent encore une fois. Mais il dit : “ Faites-le une troisième fois. ” Et ils le firent une troisième fois. 35 Ainsi l’eau alla tout autour de l’autel ; et même le fossé, il le remplit d’eau. 36 Et il arriva, au moment où monte l’offrande de grain, qu’Éliya le prophète s’avança et dit : “ Ô Jéhovah, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, que l’on sache aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur et que c’est par ta parole que j’ai fait toutes ces choses. 37 Réponds-moi, ô Jéhovah, réponds-moi, pour que ce peuple sache que toi, Jéhovah, tu es le [vrai] Dieu* et que c’est toi qui as ramené leur cœur. ”

     

    Résultat de recherche d'images pour "eliya jw"

     

    38 Alors le feu de Jéhovah tomba et dévora l’holocauste, le bois, les pierres et la poussière, et il lampa l’eau qui était dans le fossé. 39 Quand tout le peuple vit cela, aussitôt il tomba sur sa face et dit : “ Jéhovah est le [vrai] Dieu ! Jéhovah est le [vrai] Dieu ! ” 40Alors Éliya leur dit : “ Saisissez les prophètes de Baal ! Que pas un seul d’entre eux n’échappe ! ” Aussitôt ils les saisirent ; Éliya les fit alors descendre au ouadi de Qishôn, et là il les tua.

  18.                                                  PENSEZ AUX AUTRES.

    Le manque de ponctualité est une impolitesse et distrait les autres. Il peut également vous donner un air supérieur. Pour expliquer pourquoi tant de cadres d’entreprise ont tendance à être en retard aux réunions, un homme d’affaires a reconnu : “ La plupart d’entre nous ne sommes que des arrogants. ” En revanche, les chrétiens considèrent les autres comme supérieurs à eux (Philippiens 2:3). Ils appliquent également la Règle d’or, autrement dit ils traitent autrui comme ils aimeraient être traités (Matthieu 7:12). Ne trouvez-vous pas agaçant de devoir attendre les autres ? Alors, vous, ne les faites pas attendre ! g04 8/4 23-25
    Résultat de recherche d'images pour "ponctualité"

    2 La ponctualité se fait rare en ces derniers jours où beaucoup sont amis d’eux-mêmes et sans maîtrise de soi (2 Tim. 3:1-3). C’est pourquoi quand des chrétiens sont à l’heure au travail, à leurs rendez-vous et aux réunions, cela se remarque et rend gloire à Jéhovah (1 Pierre 2:12). Arrivons-nous en général à l’heure au travail, mais souvent en retard aux réunions chrétiennes ? En étant à l’heure aux réunions chrétiennes, dès le cantique et la prière d’ouverture, nous montrons que nous désirons imiter notre Père céleste, qui est un Dieu d’ordre (1 Cor. 14:33, 40).). km 5/14 2


                                                     Jéhovah : un Dieu ponctuel

    la raison majeure pour laquelle nous voulons être ponctuels est que nous voulons imiter le Dieu que nous adorons (Éph. 5:1). En effet, Jéhovah offre un excellent modèle dans ce domaine. Il n’est jamais en retard. Il suit strictement son calendrier dans l’accomplissement de ses desseins. Par exemple, quand il a décidé de détruire le monde impie par un déluge, il a dit à Noé : “ Fais-toi une arche en bois d’arbres résineux. ” À l’approche de la fin, il lui a demandé d’entrer dans l’arche en lui précisant : “ Encore sept jours seulement, et je fais pleuvoir sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits ; oui, j’effacerai de dessus la surface du sol toutes les créatures existantes que j’ai faites. ” Puis, exactement au moment fixé, “ sept jours plus tard, il arriva que les eaux du déluge vinrent sur la terre ”. (Gen. 6:14 ; 7:4, 10.) Imaginez ce qui serait advenu de Noé et de sa famille s’ils n’avaient pas été à l’intérieur de l’arche à l’heure... Comme le Dieu qu’ils adoraient, ils devaient être ponctuels.

     

    Résultat de recherche d'images pour "arche  jw"


    Environ 450 ans après, Jéhovah a annoncé au patriarche Abraham qu’il aurait un fils par lequel viendrait la Semence promise (Gen. 17:15-17).

     

                  Résultat de recherche d'images pour "sara jw"

    Il a ajouté qu’Isaac naîtrait “ l’année [suivante] en ce temps fixé ”. Cela s’est-il vérifié ? On lit dans les Écritures : “ Sara devint enceinte et donna un fils à Abraham dans sa vieillesse, au temps fixé dont Dieu lui avait parlé. ” — Gen. 17:21 ; 21:2.  w10 15/8 25-28

    Abraham et les siens séjournaient en Canaan depuis près de dix ans, mais Sara était toujours stérile. Elle proposa donc à Abraham de prendre à sa place Agar, sa servante égyptienne, afin d’avoir un enfant par elle. Il accepta. C’est ainsi qu’en 1932 av. n. è. Yishmaël naquit alors qu’Abraham avait 86 ans (Gn 16:3, 15, 16). Le temps passa encore. En 1919 av. n. è. — Abraham avait 99 ans — Jéhovah ordonna que tous les mâles de sa maisonnée soient circoncis. Ce devait être un signe ou un sceau qui attesterait qu’Abraham et lui se trouvaient dans des relations d’alliance spéciales. À la même occasion, Jéhovah changea son nom d’Abram en Abraham, “ car, lui dit-il, vraiment je te ferai père d’une foule de nations ”. (Gn 17:5, 9-27 ; Rm 4:11.) Peu après, trois anges matérialisés, à qui Abraham offrit l’hospitalité au nom de Jéhovah, promirent que Sara concevrait et mettrait au monde un fils, assurément avant un an. — Gn 18:1-15.


    Et cette année-là fut vraiment fertile en événements. Sodome et Gomorrhe furent détruites. Le neveu d’Abraham et ses deux filles en réchappèrent de justesse. Abraham se rendit avec Sara à Guérar, où le roi de cette ville philistine prit Sara dans son harem. Jéhovah intervint ; Sara fut relâchée ; et, au temps fixé, en 1918 av. n. è., naquit Isaac, l’héritier promis depuis longtemps, alors qu’Abraham avait 100 ans et Sara 90 (Gn 18:16–21:7). Cinq ans plus tard, quand Yishmaël, son demi-frère qui avait 19 ans, plaisanta au sujet d’Isaac, Abraham fut obligé de le renvoyer ainsi que sa mère, Agar. C’est cette année-là, en 1913 av. n. è., que commencèrent les 400 ans d’affliction pour la descendance d’Abraham. — Gn 21:8-21 ; 15:13 ; Ga 4:29. it 1 Abraham 76

     

  19.                          Toute création suppose l’existence d’un créateur

                                            isaacnewton.gif

    toute création suppose l’existence d’un créateur, cela fut illustré d’une façon très originale par le savant anglais sir Isaac Newton. Celui-ci avait fait fabriquer par un mécanicien habile une reproduction en miniature du système solaire, avec les planètes représentées par des billes qu’une manivelle faisait tourner grâce à un système compliqué d’engrenages et de courroies. Newton reçut la visite d’un de ses amis, un savant qui ne croyait pas en Dieu. Leur conversation est relatée en ces termes :

                 Résultat de recherche d'images pour "ISAAC NEWTON reproduction en miniature du système solaire" 

    “Un jour que Newton lisait dans son cabinet de travail, la reproduction étant à côté de lui sur une table, son ami incroyant entra dans la pièce. Homme de science, il reconnut immédiatement le système solaire et s’en approcha pour tourner lentement la manivelle. Avec une admiration évidente, il regardait évoluer les corps célestes sur leurs orbites, tous à leurs vitesses respectives. S’éloignant un peu, il s’exclama : ‘Quel mécanisme superbe ! Qui l’a fabriqué ?’ Sans lever les yeux de son livre, Newton répondit : ‘Personne !’

     

    “Se tournant vers lui, l’athée lui dit : ‘Sans doute n’as-tu pas compris ma question. Je te demandais : Qui a fabriqué cet appareil ?’ Cette fois, Newton leva les yeux et assura son ami avec le plus grand sérieux que personne ne l’avait fait, mais que c’était par le plus pur hasard que les divers éléments du mécanisme tant admiré s’étaient rassemblés de la sorte. L’athée étonné répliqua avec une certaine vivacité : ‘Tu dois me prendre pour un sot ! Naturellement quelqu’un a fabriqué ce mécanisme, un génie d’ailleurs, et je voudrais connaître son nom.’

     

    “Newton déposa son livre, se leva et mit sa main sur l’épaule de son ami. ‘Ce mécanisme, dit-il, n’est qu’une faible imitation d’un système bien plus merveilleux dont tu connais les lois. Je suis incapable de te convaincre que ce jouet n’a pas eu de créateur, et pourtant, tu prétends croire que l’original grandiose, que le mécanicien n’a fait que copier, a pris naissance, sans l’intervention d’un créateur. Explique-moi, je te prie, par quel raisonnement tu es arrivé à pareille conclusion.’” 

     

    Newton parvint à convaincre son ami que toute création suppose un créateur. Il nous suffit de regarder autour de nous pour aboutir à la même conclusion. Assis dans votre fauteuil, posez-vous ces questions : De tout ce qui m’entoure, combien de choses sont le produit de l’évolution, et combien sont l’œuvre d’un créateur intelligent ? Mon bureau est-il l’aboutissement d’une évolution, ou l’ouvrage d’un fabricant ? Qu’en est-il de ma lampe, de mon lit, de mes chaises, de l’appareil de chauffage, de la table, du tapis, des murs, voire même de tout l’édifice où je me trouve ? Toutes ces choses ont été créées. Vous êtes vous-même issu de votre mère et de votre père. Par quel raisonnement peut-on donc prétendre que des organismes vivants, infiniment plus complexes que ces objets inanimés, ne sont pas le fait d’un créateur ? 

     

    La conclusion logique qui s’impose, compte tenu de tous les faits, est celle qu’a tirée un chimiste expérimentateur, qui a écrit : 

     

    “Les processus organiques et biochimiques qui sont à l’œuvre dans l’organisme animal sont tellement complexes qu’il n’est pas étonnant qu’interviennent de temps à autre des troubles fonctionnels ou des maladies. Il est plutôt surprenant qu’un mécanisme aussi complexe puisse fonctionner correctement. Tout cela suppose l’existence d’un inventeur et d’un soutien d’une intelligence infinie. (...) Le mécanisme le plus simple fabriqué par l’homme a obligatoirement un inventeur, un créateur. Je n’arrive pas à concevoir que l’on puisse penser qu’un mécanisme dix mille fois plus complexe ait pu s’inventer et se construire par ses propres moyens.”

  20.                                                  Acquérir des richesses
    Ne peine pas pour acquérir des richesses. Renonce à ton intelligence. As-tu laissé tes yeux jeter un regard sur la richesse, alors qu’elle n’est rien ? Car vraiment elle se fait des ailes comme celles d’un aigle et s’envole vers les cieux. ” (Proverbes 23:4, 5).

     

    Résultat de recherche d'images pour "aigle vitesse"

    Il n’est pas sage de s’échiner à devenir riche, car la richesse peut s’envoler comme sur les ailes d’un aigle. On a vu des aigles atteindre des vitesses de vol de plus de 130 kilomètres-heure. Cela illustre bien avec quelle rapidité peuvent s’envoler des richesses durement gagnées. Même si l’on accumule des biens, à la mort on ne peut rien emporter avec soi.
    Les richesses matérielles peuvent disparaître rapidement, se volatiliser en quelques instants en raison d’une catastrophe naturelle, d’une crise économique ou d’autres circonstances imprévues – TG2000 15/7 p4                    

  21.                  my-computer.jpg 

     

    "Aux dernières nouvelles...!" C'était des mots courants en bouche des anciens marchands de journaux a l'époque.

    De nos jours, il n'est plus nécessaire d'aller vers l'information, c'est l'information qui viens vers nous. Elle est disponible par l'intermédiaire des journaux, évidemment, mais aussi de la radio, de la télévision et d'Internet.

     

    Dans les temps anciens, l'information ne se faisaient qu'oralement (sauf les faits extrêmement important du point de vue national). Le problème était que, a force de le répéter de bouche a oreille, l'histoire était modifié a un degré tel que, si le dernier a le savoir devait raconter ce qu'il avait entendu au premier l'ayant su, ce dernier ne comprenais même plus de quelle affaire était-il entrain d'écouter.

    Pire encore, parfois aussi, la première information, cet à dire, l'officielle, était elle aussi fausse, ce qui ne faisait que rendre plus difficile aux personnes de discerner le vrai du faux.

                        tondeuse mais.png

    “ Quiconque est inexpérimenté ajoute foi à toute parole, mais l’homme astucieux est attentif à ses pas. ” (Proverbes 14:15). 

    Ce n’est pas là du scepticisme destructeur, mais un rappel réaliste de la nécessité d’être prudent. Seule une personne très naïve, inexpérimentée, croira tout ce qu’elle entend.

     

    L’astucieux n’est pas crédule. Il ne croit pas tout ce qu’il entend ni ne laisse les autres penser à sa place ; il est au contraire très attentif à ses pas. Il fait aussi attention a ne pas propager les rumeurs qu'il a entendu, de peur qu'il propage une fausse information. Au contraire, l'astucieux agit en connaissance de cause, après avoir réuni tous les faits disponibles.

     

    Le dramaturge anglais William Shakespeare a écrit : “ Ne vous fiez pas à des planches pourries. ” 

    C’est de la folie pure que de vouloir traverser un précipice sur un pont dont on soupçonne les planches d’être pourries. Comment donc être ‘ attentif à ses pas ’ pour ne pas se laisser duper ?

     

    La Bible nous encourage à mettre à l’épreuve les dires d’autrui au lieu de tout prendre pour argent comptant. “ L’oreille éprouve les paroles, comme le palais goûte lorsqu’on mange. ” (Job 34:3). Effectivement, ne goûte-t-on pas les aliments avant de les avaler ? Pareillement, il convient de mettre à l’épreuve les dires et les actions d’autrui avant de les accepter. 

    Une personne sincère ne s’offusquera pas de cette démarche, qu’un proverbe écossais soutient en ces termes : “ Tu m’as dupé une fois ? Honte à toi. Tu m’as dupé deux fois ? Honte à moi. ”

     

    L’apôtre Paul fait cette recommandation : “ Mettez tout à l’épreuve. ” (1 Thessaloniciens 5:21, Kuen). 

    Le mot grec qu’il emploie pour l’expression “ mettre à l’épreuve ” était également utilisé en rapport avec le test des métaux précieux. L’acheteur prudent testait toujours l’or qu’on lui proposait, de peur de se retrouver avec du toc.

     

    On a dit que nous sommes ce que nous mangeons; cet axiome s’applique aux aliments de l’esprit aussi bien qu’à ceux du corps. 

    Que vous soyez amateur de lecture, de radio ou de télévision, passez vos informations au crible, afin de pouvoir faire la part de la propagande. 

    “Le dieu de ce système de choses a aveuglé l’esprit des incrédules” pour qu’ils ne perçoivent pas les vérités premières de notre époque (2 Corinthiens 4:4, 6). Mais qu’en est-il de vous? Laissez-vous les autres penser à votre place ou vous forgez-vous vos propres opinions? Adoptez la seconde attitude, et ‘la capacité de réflexion veillera sur vous, le discernement vous sauvegardera’.

                                                                         Conclusion

    Beaucoup de nos contemporains ressemblent à des éponges: ils absorbent n’importe quoi pour peu qu’on les plonge dedans. 

                                                                             image.jpeg

    C’est la voie de la facilité. Si l’exercice musculaire est ardu, l’exercice mental l’est plus encore. Il est tellement facile d’avaler tout ce qui se présente, à savoir, pour notre époque, tout ce que nous proposent la télévision, la page imprimée, la radio ou le cinéma! 

  22.            thumb_bridge.jpg


×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.