misette

Members
  • Content count

    27
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

28 Excellent

4 Followers

About misette

  • Rank
    Member
  • Birthday
  1. Pour certains qui n'arrivent pas à télécharger, je le mets en entier JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 63-66 ISAÏE 63:5 : En quoi la fureur de Dieu le soutient-elle ? (w07 15/1 11 § 6) « Et je regardais, mais il n’y avait personne pour [m’]aider ; et je me montrais stupéfait, mais il n’y avait personne pour [me] soutenir. Alors mon bras m’a procuré le salut, et c’est ma fureur qui m’a soutenu » La fureur de Dieu est une émotion maîtrisée, sa juste indignation. Sa fureur le soutient et le pousse à exécuter ses jugements, qui sont justes. TG2007 La fureur de Dieu n’est pas une émotion incontrôlée, mais une juste indignation. Étant donné que Jéhovah agit toujours suivant des principes justes, sa fureur le soutient et le pousse à faire couler “ à terre ” le ‘ sang qui jaillit ’ de ses ennemis, pour leur humiliation et leur défaite – ip ISAÏE 64:8 : Comment Jéhovah exerce-t-il son autorité sur nous en tant que Potier ? (w13 15/6 24-25 § 3-5) « Et maintenant, ô Jéhovah, tu es notre Père. Nous sommes l’argile, et tu es notre Potier ; nous sommes tous l’œuvre de ta main » 3. Un potier a le pouvoir de faire avec l’argile le récipient qu’il désire. L’argile n’a pas son mot à dire. Il en va de même de l’homme par rapport à Dieu. Il n’est pas plus en droit de contester les actes de Dieu que l’argile ceux du potier, qui, de ses mains, lui donne forme. 4 Jéhovah a montré sa capacité d’agir sur l’Israël antique comme le potier agit sur l’argile. Nous notons cependant une grande différence. Le potier peut transformer sa motte d’argile en n’importe quelle sorte de récipient. Mais Jéhovah façonne-t-il arbitrairement les personnes, ou les nations, faisant les unes bonnes et les autres mauvaises ? D’après la Bible, ce n’est pas le cas. Jéhovah a doté l’homme d’une faculté très précieuse : le libre arbitre. La manière dont il exerce son autorité souveraine ne nous prive pas de cette faculté. Chacun doit décider s’il se laissera façonner par le Créateur. 5 Et si un humain refuse obstinément de se laisser modeler, comment le Grand Potier exerce-t-il son autorité ? Pense au sort d’une argile qui devient impropre à l’usage que le potier veut en faire. Eh bien, il peut soit en faire un autre récipient soit la jeter ! Toutefois, quand l’argile est inutilisable, c’est généralement de la faute du potier. Mais en ce qui concerne notre Potier, ce n’est jamais le cas (Deut. 32:4). Quand une personne ne cède pas au modelage de Jéhovah, c’est toujours de sa faute à elle. Le Grand Potier exerce son autorité sur les humains en s’adaptant à la manière dont ils réagissent à son modelage. Ceux qui réagissent bien sont façonnés en récipients utiles. Par exemple, les chrétiens oints sont des « vases de miséricorde » qui ont été façonnés en « récipient pour un usage honorable ». En revanche, ceux qui s’opposent obstinément à Dieu finissent par être des « vases de colère devenus dignes de destruction » (Rom. 9:19-23). TG2013 Comme on peut briser un récipient de terre, Jéhovah peut faire venir un malheur dévastateur sur un peuple pour le punir de mauvaises actions Comment Jéhovah, le Potier, nous modèle-t-il, nous, l’argile ? Évidemment, il ne nous change pas physiquement, peut-être en nous rendant plus séduisants ou plus beaux. La formation est spirituelle, pas physique. Si nous nous laissons modeler, la transformation qui en résulte est spirituelle, ou intérieure. C’est précisément ce dont nous avons besoin pour lutter contre les influences du monde. En quoi consiste ce modelage ? Pour fabriquer une poterie de choix, le potier prend une argile de haute qualité. Mais il veille aussi à deux choses. Premièrement, il lave l’argile, pour la débarrasser de toute matière étrangère ou de toute contamination minérale. Deuxièmement, il la mélange à la bonne quantité d’eau et la travaille de telle sorte qu’elle conserve la forme qu’il lui donnera – TG2013 15/9 Nous nous laissons modeler par Jéhovah grâce à notre étude individuelle et à la mise en pratique de sa Parole. Nous revêtons peu à peu la personnalité nouvelle, devenant plus humbles, plus malléables, si bien qu’il nous est plus facile de rester attachés fidèlement à Jéhovah parce que nous voulons sincèrement lui plaire – TG2006 1/6 Isaïe avait prédit que les Juifs à Babylone se repentiraient en disant : « Ô Jéhovah, tu es notre Père. Nous sommes l’argile, et tu es notre Potier ; nous sommes tous l’œuvre de ta main. » Puis ils supplieraient : « Ne te souviens pas pour toujours de notre faute. Oh ! regarde, s’il te plaît : nous sommes tous ton peuple ! » (Isaïe 64:8, 9). Si nous sommes humbles et si nous obéissons toujours à Jéhovah, nous devenons très précieux pour lui. Quels bienfaits aurons-nous ? Jéhovah continuera de nous façonner par la Bible, son esprit saint et son organisation. Ainsi, un jour, nous pourrons devenir ses « enfants » parfaits – ws2016 juin p9-14 § 17 Jéhovah ne regarde pas les humains comme nous les voyons. Lui, il examine le cœur, et il voit qui nous sommes vraiment. Si Jéhovah nous discipline (autrement dit nous façonne) avec patience, c’est parce qu’il nous aime comme ses enfants. Il veut que nous ayons de la sagesse, que nous soyons heureux, et que nous l’aimions comme notre Père. S’il nous discipline, ce n’est pas parce qu’il aime nous voir souffrir. C’est parce qu’il ne veut pas que nous subissions la mort qui sera la punition de tous ceux qui ne se repentent pas de leurs péchés. Comme un potier habile qui connaît le genre d’argile qu’il modèle, notre Potier nous connaît très bien. Il connaît nos faiblesses, nos limites et nos progrès. C’est en pensant à tout cela qu’il façonne chacun de nous. Aujourd’hui, Jéhovah utilise la Bible, son esprit saint et la congrégation pour nous façonner. Comment la Bible peut-elle nous façonner ? Nous devons la lire, la méditer (réfléchir sur ce que nous lisons), et demander à Jéhovah de nous aider à appliquer ce que nous apprenons. Comment l’esprit saint nous modèle-t-il ? De plusieurs façons. Par exemple, l’esprit saint peut nous aider à imiter la personnalité de Jésus, et à manifester les qualités composant le fruit de l’esprit. Une de ces qualités est l’amour. Nous aimons Jéhovah, alors nous voulons lui obéir et nous laisser façonner par lui. En effet, nous savons que ses commandements sont pour notre bien. Autre exemple : l’esprit saint peut nous donner la force de ne pas nous laisser modeler par le monde méchant. Encore aujourd’hui, des potiers façonnent à la main, avec soin, de très beaux vases. De même, Jéhovah nous façonne avec patience grâce à ses conseils, et il regarde bien comment nous réagissons. ws2016 juin p3-8 Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ? “ Le jour de vengeance est dans mon cœur, et l’année de mes rachetés est venue. ” (Isaïe 63:4). Seul Jéhovah est en droit d’exécuter la vengeance sur ceux qui font du mal à ses serviteurs (Deutéronome 32:35). Dans l’Antiquité, les “ rachetés ” furent les Juifs victimes des Babyloniens. À notre époque, il s’agit du reste des chrétiens oints. Comme leurs pendants de l’Antiquité, ils ont été rachetés de la captivité religieuse. Et, comme les Juifs, les oints ainsi que leurs compagnons, les “ autres brebis ”, subissent persécution et opposition. La prophétie d’Isaïe donne donc l’assurance aux chrétiens d’aujourd’hui que Dieu interviendra en leur faveur au moment qu’il choisira. ip2 chap24 p349-359 §11 Jéhovah se soucie de son peuple. En effet, pendant tout le temps qu’a duré l’angoisse des Israélites, “ce fut angoissant pour lui”. Dans son amour et sa compassion, “il se mit à les relever et à les porter”. (Isaïe 63:7-9.) Si donc nous sommes fidèles à Dieu, nous pouvons être assurés de son soutien. – TG1991 1/10 p13 § 1 Rien n’échappe à notre Père céleste. Jéhovah voit tout ce qui se passe, même la moindre injustice que nous subissons et la peine qu’elle nous cause. De plus, il est peiné lorsque nous souffrons (Isaïe 63:9). Il ne permet jamais que quoi que ce soit nous sépare de son amour, ni « la tribulation, [ni] l’angoisse », ni même l’un de ses serviteurs. Ne pourrions-nous pas imiter Jéhovah en ne permettant à rien ni à personne de se mettre entre lui et nous ? – Brochure Reviens à Jéhovah (rj) part3 p8-9 Jéhovah n’est absolument pas indifférent aux souffrances que Satan cause. En fait, il est profondément ému par les souffrances des humains. Par exemple, voyez ce qu’il a ressenti quand la nation d’Israël a traversé des moments difficiles : « Durant toute leur détresse, cela a été pour lui une détresse » (Isaïe 63:9). Plein de compassion, Dieu a fait le nécessaire pour que le règne cruel de Satan prenne fin très bientôt ! Il a désigné son Fils pour régner éternellement avec justice TG2013 1/5 p4 N’abusons jamais de la bonté de cœur de Dieu. Isaïe poursuit : “ Eux se sont rebellés, ils ont peiné son esprit saint. Alors il s’est changé pour eux en ennemi ; lui-même a fait la guerre contre eux. ” (Isaïe 63:10). Jéhovah prévint ses serviteurs que, s’il est un Dieu miséricordieux et compatissant, “ en aucun cas il n’accordera l’exemption de punition ”. (Exode 34:6, 7.) Les Israélites cherchèrent la punition en se rebellant constamment. “ N’oublie pas comment tu as irrité Jéhovah ton Dieu dans le désert, rappela Moïse. Depuis le jour où tu es sorti du pays d’Égypte jusqu’à votre arrivée dans ce lieu, vous vous êtes montrés rebelles par votre façon d’agir avec Jéhovah. ” (Deutéronome 9:7). Ils peinèrent, attristèrent, l’esprit de Dieu en résistant à son influence bénéfique (Éphésiens 4:30). Ils forcèrent Jéhovah à devenir leur ennemi. Toutefois, il ne leur ferma pas tout accès jusqu’à lui sur le plan individuel. Il souhaitait qu’ils se repentent et qu’ils fassent ce qu’il faut pour mériter son approbation et sa bénédiction. Il continua à leur adresser cet appel chaleureux : “Revenez à moi, et je reviendrai à vous.” — Mal. 3:7 Qu’en est-il aujourd’hui ? Jéhovah éprouve une grande tristesse quand ses serviteurs le rejettent. Indéniablement, il est sensible au mal qui se commet. Attrister l’esprit saint peut amener un serviteur de Dieu à se priver complètement de l’influence de cette force agissante. Les chrétiens qui ont l’espérance terrestre ont besoin de l’esprit saint pour rester fidèles à Dieu – ip “ Pourquoi, ô Jéhovah, continues-tu à nous faire errer loin de tes voies ? Pourquoi endurcis-tu notre cœur contre la crainte de toi ? Reviens, à cause de tes serviteurs, des tribus de ta possession héréditaire. ” (Isaïe 63:17). Oui, Isaïe prie Jéhovah de s’occuper de nouveau de ses serviteurs. Mais en quel sens Jéhovah fait-il errer les Juifs loin de ses voies ? Est-il responsable de la dureté de cœur à cause de laquelle ils ne le craignent pas ? Pas du tout ; il la tolère simplement, et les Juifs sont tellement désespérés qu’ils regrettent que Jéhovah leur ait accordé tant de liberté. Ils auraient préféré que Jéhovah les empêche de mal agir. Évidemment, Dieu ne traite pas les humains de cette façon. Il nous a dotés du libre arbitre et nous laisse décider de lui obéir ou pas. Jéhovah veut que nous l’adorions l’esprit et le cœur mus par un amour authentique. Il a donc laissé les Juifs user de leur libre arbitre, même si, du coup, ils se sont rebellés contre lui. C’est en ce sens qu’il a endurci leur cœur – ip2 chap25 § 4,5 Sa justice interdit à Jéhovah de laisser impunis ces pécheurs volontaires. Isaïe poursuit : “ ‘ Voyez ! C’est écrit devant moi. Je ne me tairai pas, mais je verserai bel et bien une rétribution ; oui, je verserai la rétribution dans leur sein, pour leurs fautes et pour les fautes de leurs ancêtres, tout à la fois ’, a dit Jéhovah. ‘ Parce qu’ils ont fait de la fumée sacrificielle sur les montagnes, et que sur les collines ils m’ont outragé, oui je mesurerai aussi leur salaire, le versant d’abord dans leur sein. ’ ” (Isaïe 65:6, 7). En se livrant au faux culte, ces Juifs ont outragé Jéhovah. Ils ont donné l’impression que le culte rendu au vrai Dieu ne vaut pas mieux que celui des nations qui les entourent. “ Pour leurs fautes ”, notamment l’idolâtrie et le spiritisme, Jéhovah les rétribuera “ dans leur sein ”. Le terme “ sein ” se rapporte sans doute à un pli du vêtement de dessus qui formait une poche dans laquelle les vendeurs versaient une mesure de marchandise. La signification est claire pour les Juifs apostats : Jéhovah mesurera leur “ rétribution ”, c’est-à-dire leur punition. Le Dieu de justice exigera une rétribution. Étant donné que Jéhovah ne change pas, nous pouvons être convaincus qu’en son temps il mesurera pareillement la punition pour le présent système de choses méchant. Malaki 3:6. - ip2 chap26 § 10 « Mes serviteurs mangeront, mais vous, vous souffrirez de la faim. Voyez ! Mes serviteurs boiront, mais vous, vous souffrirez de la soif. Voyez ! Mes serviteurs se réjouiront, mais vous, vous ressentirez de la honte » (Is. 65:13). Avez-vous vu ces paroles se réaliser ? La quantité de nourriture spirituelle préparée à notre intention est comme un fleuve qui ne cesse de grossir. Publications imprimées, enregistrements audio, vidéo, réunions et assemblées, site Internet : ce flot nourricier coule sans arrêt au beau milieu d’un monde spirituellement famélique. N’êtes-vous pas émerveillé de voir dans votre quotidien l’accomplissement des promesses d’abondance faites par Jéhovah Veillez-vous à vous nourrir à sa table avec régularité kr 234 “ Voici ce qu’a dit le Souverain Seigneur Jéhovah : ‘ Voyez ! Mes serviteurs mangeront, mais vous, vous souffrirez de la faim. Voyez ! Mes serviteurs boiront, mais vous, vous souffrirez de la soif. Voyez ! Mes serviteurs se réjouiront, mais vous, vous ressentirez de la honte. Voyez ! Mes serviteurs pousseront des cris de joie à cause du bon état du cœur, mais vous, vous lancerez des clameurs à cause de la douleur du cœur, et vous hurlerez à cause de l’effondrement de l’esprit. ’ ” (Isaïe 65:13, 14). Jéhovah bénira ses serviteurs fidèles. Le cœur débordant de joie, ils se mettront à crier. Les verbes manger, boire et se réjouir indiquent que Jéhovah satisfera amplement les besoins de ses adorateurs. En revanche, ceux qui ont choisi d’abandonner Jéhovah auront faim et soif spirituellement. Leurs besoins ne seront pas comblés. Ils pousseront des clameurs et hurleront à cause de l’angoisse et de la détresse qui les saisiront. Les paroles de Jéhovah correspondent tout à fait à la condition spirituelle des humains qui aujourd’hui ne font qu’affirmer servir Dieu. Alors que les millions d’adeptes de la chrétienté connaissent l’effondrement de l’esprit, les adorateurs de Jéhovah poussent des cris de joie. Et ils ont de bonnes raisons de se réjouir. Ils sont bien nourris spirituellement. Jéhovah les rassasie de nourriture spirituelle au moyen de publications bibliques et de rassemblements chrétiens. Grâce aux vérités constructives et aux promesses consolantes que renferme la Parole de Dieu, nous bénéficions d’un “ bon état du cœur ”. ip-2 379-380 Quand nous nous arrêtons sur ce que Jéhovah accomplit par le moyen de ses serviteurs en ces derniers jours, nous sommes émerveillés. Aucun autre peuple ne prêche la vérité à l’échelle mondiale, car Jéhovah guide uniquement sa congrégation unie. Isaïe 65:14 parle de la condition spirituelle du peuple de Dieu en ces termes : « Voyez ! Mes serviteurs pousseront des cris de joie à cause du bon état du cœur. » - TG2016 juin p23-27 § 11 De quelle sorte de culte le Souverain de l’univers est-il digne ? Il l’explique lui-même : “ Vers celui-ci donc je porterai les regards : vers celui qui est affligé et qui a l’esprit contrit et qui tremble à ma parole. ” (Isaïe 66:2b). Oui, il est indispensable dans le culte pur que l’adorateur ait la bonne condition de cœur. L’adorateur de Jéhovah doit ‘ être affligé et avoir l’esprit contrit ’. Est-ce à dire que Jéhovah veut nous voir malheureux ? Non, il est le “ Dieu heureux ”, et il veut que ses adorateurs soient heureux également. Cependant, nous péchons tous fréquemment et ne devons pas prendre nos péchés à la légère. Ils doivent nous ‘ affliger ’, nous attrister de ne pas être à la hauteur des normes justes de Jéhovah. Nous devons montrer que nous avons “ l’esprit contrit ” en nous repentant, en luttant contre nos tendances pécheresses et en priant Jéhovah de nous pardonner. De plus, Jéhovah porte les regards vers ceux ‘ qui tremblent à sa parole ’. Cela signifie-t-il qu’il veut que nous tremblions de peur à chaque fois que nous lisons ses déclarations ? Certainement pas ; il veut que nous considérions ses paroles avec une crainte révérencielle. Nous recherchons sincèrement ses conseils ; nous nous laissons guider par eux dans tous les aspects de notre vie. Nous pouvons également ‘ trembler ’ dans le sens où nous craignons l’idée même de désobéir à Dieu, de souiller sa vérité en y mêlant des traditions humaines, ou de ne pas la prendre suffisamment à cœur. Il est impératif d’être humble dans le culte pur, mais, malheureusement, l’humilité est rare dans le monde actuel. ip-2 392 De même qu’un roi ne réside pas sur son marchepied, de même Jéhovah ne réside pas sur la terre. Comment le pourrait-il, puisque les cieux infinis ne peuvent le contenir ! À combien plus forte raison un simple bâtiment sur la terre ne pourrait lui servir de maison. Le trône de Jéhovah et son lieu de repos se situent dans les sphères spirituelles, que désignent “ les cieux ” en Isaïe 66:1. Le verset suivant ne laisse d’ailleurs planer aucun doute : “ ‘ Or toutes ces choses, ma main les a faites, de sorte que toutes ces choses ont paru ’, c’est là ce que déclare Jéhovah. ” (Isaïe 66:2a). Imaginez Jéhovah montrer d’un geste circulaire “ toutes ces choses ”, tout ce qui est au ciel et sur la terre. En qualité de Grand Créateur de tout l’univers, il mérite mieux qu’un simple bâtiment qui lui serait dédié. Il mérite mieux qu’un culte purement extérieur. ip2 chap27 § 4,5 “ Entendez la parole de Jéhovah, vous qui tremblez à sa parole : ‘ Vos frères qui vous haïssent, qui vous excluent à cause de mon nom, ont dit : “ Que Jéhovah soit glorifié ! ” Oui, il apparaîtra aussi avec joie chez vous, et ce sont eux qui seront couverts de honte. ’ ” (Isaïe 66:5). Les “ frères ” d’Isaïe, ses propres compatriotes, ont reçu de Jéhovah Dieu la responsabilité de le représenter et de se soumettre à sa souveraineté. Ils ont péché gravement en ne le faisant pas. Mais ils ont aggravé leur péché en haïssant les hommes qui sont fidèles et humbles, comme Isaïe. Ces apostats haïssent et excluent les fidèles parce qu’ils représentent Jéhovah Dieu selon la vérité. En ce sens ils excluent ‘ à cause du nom de Dieu ’. Pour autant, ces faux serviteurs de Jéhovah prétendent le représenter en employant pieusement des formules aux consonances religieuses, du genre “ Que Jéhovah soit glorifié ! ” – ip2 chap27 § 11 “ Avant même qu’elle ait commencé à être en travail, elle a accouché. Avant que les douleurs aient pu lui venir, elle a donné le jour à un enfant mâle. Qui a jamais entendu parler d’une chose pareille ? Qui a jamais vu choses pareilles ? Un pays sera-t-il mis au monde dans les souffrances en un seul jour ? Ou une nation naîtra-t-elle en une seule fois ? Car Sion a été en travail et a aussi accouché de ses fils. ” (Isaïe 66:7, 8). Pour les Juifs exilés à Babylone, ces paroles ont un premier accomplissement passionnant. Sion (Jérusalem) est de nouveau comparée à une femme en train d’accoucher, mais quel accouchement inhabituel ! Il est si rapide, si soudain, qu’il survient avant que les douleurs puissent lui venir ! L’image correspond à la réalité. La renaissance du peuple de Dieu en tant que nation à part entière en 537 avant notre ère est si rapide et si soudaine qu’elle semble miraculeuse. En effet, entre le moment où Cyrus libère les Juifs de la captivité et le moment où un reste fidèle rentre dans son pays, il ne s’écoule que quelques mois ! Quel contraste avec les événements qui ont précédé la naissance de la nation d’Israël ! En 537, il n’est nul besoin de réclamer la liberté à un monarque intransigeant, nul besoin de s’enfuir devant une armée hostile, nul besoin de passer 40 ans dans un désert. Dans l’accomplissement moderne, Sion représente la “ femme ” céleste de Jéhovah, son organisation céleste composée de créatures spirituelles. En 1919, cette “ femme ” s’est réjouie de voir sur la terre ses fils oints naître en tant que peuple organisé, en tant que “ nation ”. Cette renaissance a été rapide et soudaine*. En quelques mois seulement, les oints dans leur ensemble sont passés d’une inactivité proche de la mort à une vie intense dans leur “ pays ”, le domaine d’activité spirituelle que Dieu leur a donné. À l’automne 1919, ils ont même annoncé la parution d’un journal qui compléterait La Tour de Garde. Appelée L’Âge d’Or (aujourd’hui Réveillez-vous !), cette nouvelle publication attestait que les serviteurs de Dieu avaient repris de la vigueur et s’étaient réorganisés pour le service – ip2 chap27 § 15,16 “ ‘ Quant à moi, est-ce que je provoquerai la rupture et je ne provoquerai pas l’accouchement ? ’ dit Jéhovah. ‘ Ou est-ce que moi je provoque l’accouchement et je ferme réellement la matrice ? ’ a dit ton Dieu. ” (Isaïe 66:9). De même qu’on ne peut interrompre un accouchement une fois qu’il a commencé, de même on ne pouvait arrêter la renaissance de l’Israël spirituel une fois entamée. Certes, il a subi de l’opposition, et il en subira probablement plus encore dans l’avenir. Cependant, seul Jéhovah est en mesure d’arrêter ce qu’il commence, et il ne le fait jamais - ip2 chap27 § 17 “ Voici ce qu’a dit Jéhovah : ‘ Voici que j’étends sur elle la paix comme un fleuve et la gloire des nations comme un torrent qui inonde, et à coup sûr vous téterez. Vous serez portés sur le flanc, et vous serez cajolés sur les genoux. ’ ” (Isaïe 66:12). Ici, l’image de l’allaitement est associée à l’image d’un flot de bénédictions : “ un fleuve ” et “ un torrent qui inonde ”. Jéhovah bénira Jérusalem en lui accordant non seulement une paix abondante, mais encore “ la gloire des nations ”, qui se déversera sur le peuple de Dieu et le bénira. Cela indique que des gens des nations afflueront vers le peuple de Jéhovah. Dans l’accomplissement antique, des gens de différentes nations s’attachèrent effectivement à Israël et devinrent des prosélytes juifs. Mais un accomplissement bien plus grand se produit à notre époque : “ une grande foule [...] de toutes nations et tribus et peuples et langues ”, un véritable torrent d’humains qui inonde, s’attache au reste de Juifs spirituels – ip2 chap27 § 20 La destruction de Jérusalem en 607 avant notre ère signifie-t-elle que Jéhovah n’aura plus de témoins sur la terre ? Pas du tout. Des exemples d’intégrité, tels que Daniel et ses trois compagnons, continueront de servir Jéhovah même lorsqu’ils seront exilés à Babylone. La chaîne de témoins de Jéhovah fidèles demeurera intacte, si bien qu’au bout de 70 ans des hommes et des femmes fidèles quitteront Babylone et retourneront rétablir le culte pur en Juda. C’est ce à quoi Jéhovah fait allusion ensuite : “ Je mettrai un signe parmi eux et vraiment j’enverrai certains des rescapés vers les nations : à Tarsis, Poul et Loud, ceux qui bandent l’arc, Toubal et Yavân, les îles lointaines, qui n’ont pas entendu de rumeur à mon sujet et qui n’ont pas vu ma gloire ; et, à coup sûr, ils révéleront ma gloire parmi les nations. ” Isaïe 66:19. La foule d’hommes et de femmes fidèles qui regagneront Jérusalem en 537 avant notre ère constituera un signe stupéfiant, la preuve que Jéhovah aura délivré son peuple. Qui aurait imaginé qu’un jour les Juifs captifs seraient libres de pratiquer le culte pur au temple de Jéhovah ? Pareillement, au Ier siècle, les humains tenus “ pour signes et pour miracles ” étaient les chrétiens oints, vers lesquels affluaient les humbles qui voulaient servir Jéhovah. De nos jours, par leur prospérité dans leur pays rétabli, les chrétiens oints constituent un signe stupéfiant sur la terre (Isaïe 66:8). Ils sont la preuve vivante du pouvoir de l’esprit de Jéhovah et attirent les humbles dont le cœur les pousse à servir Dieu. Ip2 chap28 § 9,10 Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ? Quand le prophète Isaïe s’est adressé à Dieu en faveur du peuple d’Israël, il l’a fait ainsi : “ Toi, ô Jéhovah, tu es notre Père. ” (Isaïe 63:16). Il apparaît clairement que notre Père céleste nous invite à nous adresser à lui par son nom. S’adresser à Jéhovah par son nom est important, mais le connaître vraiment par son nom implique davantage. Connaître le nom de Dieu doit revêtir une signification profonde, car c’est un élément essentiel pour recevoir sa protection – TG2010 1/7 p3 Dieu est « notre Père » (Isaïe 63:16). En quel sens ? Il nous a donné la vie. De plus, Dieu prend fidèlement soin de nous, comme un père qui se dévoue pour ses enfants. Dieu ressent toujours la même chose pour ses adorateurs. Il n’est pas seulement notre Créateur tout-puissant, il est aussi notre Père et notre Ami fidèle. Cela ne rend-il pas chaque don qu’il nous fait vraiment précieux ? – wp2017 n°2 p4-6 Quand on prie Jéhovah, on prie le Créateur, le Père des humains. “ Toi, ô Jéhovah, tu es notre Père ”, a dit le prophète Isaïe dans une prière (Isaïe 63:16). Il est donc Celui dont Jésus Christ a parlé à ses disciples en ces termes : “ Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu. ” (Jean 20:17). Jéhovah est le Père de Jésus. Il est le Dieu que Jésus priait et a enseigné à ses disciples à prier. Matthieu 6:9. La Bible nous demande-t-elle de prier Jésus, Marie, les saints ou les anges ? Non, uniquement Jéhovah. Et cela pour deux raisons. D’une part, la prière est un aspect du culte, lequel doit revenir exclusivement à Jéhovah (Exode 20:5). D’autre part, la Bible présente Jéhovah comme Celui ‘ qui entend la prière ’. (Psaume 65:2.) - TG2010 1/10 p5 § 2 Vous pouvez être tout aussi sûr que “ le jour de la colère de Jéhovah ” contre l’actuel système de choses viendra ; ce jour sera une réalité tangible. Vous n’en doutez certainement pas. Il n’empêche qu’il viendra, et que la réalisation des prophéties bibliques aujourd’hui atteste avec force qu’il viendra bientôt. Soyons résolus à servir Jéhovah avec un sentiment d’urgence. Vous êtes donc concerné par la recommandation que Jéhovah a adressée à ces prophètes : “ Continue à l’attendre. ” N’oubliez jamais cette vérité absolue : notre Dieu est le seul qui ‘ agisse pour celui qui continue de l’attendre ’. — Isaïe 64:4 « Et depuis les temps anciens nul n’a entendu, nul n’a prêté l’oreille, aucun œil n’a vu un Dieu, excepté toi, agir pour celui qui continue de l’attendre » - TG Facile (ws) 15/8 p14-18 §5 Continuer d’attendre le jour de Jéhovah : C’est être attentif au signe que Jésus a annoncé, en étant certains que nous vivons aujourd’hui à l’époque de « l’achèvement du système de choses ». C’est donc continuer d’attendre avec patience, et vivre d’une façon qui montre que nous croyons que la fin va bientôt arriver. C’est mettre Jéhovah en premier dans notre vie et faire tout notre possible pour prêcher la bonne nouvelle La prophétie d’Isaïe parle de ceux qui ont quitté Jéhovah et qui ont persisté dans l’idolâtrie. Elle déclare : “ Vous êtes, vous, ceux qui quittent Jéhovah, ceux qui oublient ma montagne sainte, ceux qui dressent une table pour le dieu de la Chance et ceux qui remplissent pour le dieu du Destin un vin mélangé. ” (Isaïe 65:11). En dressant une table chargée de nourriture et de boisson devant “ le dieu de la Chance ” et “ le dieu du Destin ”, les Juifs récidivistes se sont livrés aux pratiques idolâtriques des nations païennes. Des membres mêmes du peuple de Dieu sont devenus superstitieux, au point d’adorer “ le dieu de la Chance ” et “ le dieu du Destin ”. Jéhovah Dieu portait un regard semblable sur ceux qui prenaient conseil auprès de médiums . Qu’adviendra-t-il de ceux qui mettent naïvement leur confiance dans ces dieux ? Aujourd’hui, les vrais chrétiens écoutent l’avertissement énoncé en Isaïe 65:11, 12. Ils ne croient pas dans la “ Chance ”, comme si une force surnaturelle accordait des faveurs. Du fait qu’ils ne veulent pas gaspiller leurs biens dans l’espoir d’apaiser “ le dieu de la Chance ”, ils rejettent toutes les formes de jeu. Ils sont convaincus qu’au bout du compte les individus qui se vouent à ce dieu perdront tout, car Jéhovah leur dit : “ Je vous destinerai à l’épée. ” Les superstitions et les pratiques médiumniques sont nuisibles, car elles sont le fruit de “ manœuvres du Diable ” - ip-2 378-379 Au temps d’Isaïe, les Juifs apostats s’adonnaient au culte du “ dieu de la Chance et du “ dieu du Destin ” Les adorateurs de ces dieux dressaient devant ceux-ci une table chargée de nourriture et de boisson. Jéhovah déclara à ces adorateurs qu’il les destinerait au carnage par l’épée. Le dernier jour de l’année, la coutume voulait que l’on dresse pour le dieu de la Chance une table couverte de toute sorte d’aliments. On espérait ainsi s’assurer la bonne fortune pour la nouvelle année. Dieu n’approuvait pas ceux qui mettaient naïvement leur confiance au dieu de la Chance, pour résoudre leurs problèmes. C’était quitter le vrai Dieu, Jéhovah RV92 8/6 11 Puisque jouer, c’est parier sur des événements incertains, la croyance en la chance — une force mystérieuse censée diriger les événements fortuits — intervient en grande partie, surtout lorsque de l’argent est misé. Aux yeux de Dieu, la croyance en la chance est une forme d’idolâtrie, incompatible avec le vrai culte. Elle dénote une confiance en une force imaginaire plutôt que dans le vrai Dieu. Un nouveau “ plan logement ” - Jéhovah Dieu expose ce qu’il compte faire. “ Je crée de nouveaux cieux et une nouvelle terre ”, promet-il (Isaïe 65:17). Le changement sera radical. Ces “ nouveaux cieux ” (un nouveau gouvernement) accompliront ce que les gouvernements humains actuels ne sont pas capables de réaliser. Le Royaume ou gouvernement de Dieu garantira santé, sécurité et dignité à tous ceux qui composeront la “ nouvelle terre ” (une nouvelle société humaine). Un peu plus haut dans son livre, Isaïe écrit que les futurs membres de cette nouvelle société humaine seront rassemblés durant “ la période finale des jours ”. (Isaïe 2:1-4.) Ces changements sont donc imminents. Alors, Dieu assurera le logement à tous définitivement, comme il l’exprime en termes clairs dans d’autres versets du chapitre 65 d’Isaïe : “ Ils bâtiront des maisons et les habiteront [...]. Ils ne bâtiront pas pour qu’un autre habite. ” (Isaïe 65:21, 22). Imaginez-vous habiter enfin une maison digne de ce nom, dans un paradis magnifique où règnent propreté et sécurité ! Qui n’aspire pas à vivre ainsi ? – RV2005 22/9 p8-12 La connaissance de Jéhovah. ” Quand Dieu fera toutes choses nouvelles, les habitants de la terre posséderont de lui et de sa volonté une connaissance exacte. Cette connaissance n’aura rien à voir avec ce qu’on peut apprendre du monde animal. Elle concerne sa Parole inspirée. (Isaïe 65:17). Voilà une excellente incitation à lire la Bible tous les jours. Le faites-vous ? Sinon, pourriez-vous vous organiser en ce sens de manière à considérer un peu chaque jour ce que Dieu a à nous dire ? Vous constaterez qu’outre le fait d’espérer les joies du monde nouveau vous serez, comme le psalmiste, plus heureux dès à présent. Psaume 1:1, 2. – TG2000 15/4 p13-18 § 22 On ne se rappellera pas les choses anciennes - Les souvenirs sont souvent agréables. Repenser à de bons moments passés avec nos proches peut nous réchauffer le cœur. Mais parfois, souvenir rime plutôt avec cauchemar. Êtes-vous tourmenté par des souvenirs douloureux ? Dans ce cas, peut-être vous demandez-vous : Ces tristes souvenirs s’effaceront-ils un jour de ma mémoire ? Le livre d’Isaïe apporte une réponse rassurante. Isaïe 65:17 « Car voici que je crée de nouveaux cieux et une nouvelle terre ; et on ne se rappellera pas les choses anciennes, et elles ne monteront pas au cœur ». Jéhovah prévoit d’éliminer toute cause de souvenir douloureux. Comment cela ? En remplaçant le monde méchant d’aujourd’hui par un monde infiniment meilleur. Par l’intermédiaire d’Isaïe, il promet : “ Voici que je crée de nouveaux cieux et une nouvelle terre. ” Comprendre cette promesse peut remplir nos cœurs d’espoir. – TG2012 1/3 p19 § 1,2 Que sont les nouveaux cieux ? Un nouveau gouvernement qui instaurera la justice sur la terre. Il a été établi en 1914 quand Jésus a été intronisé Roi du Royaume de Dieu. Qu’est-ce que la nouvelle terre ? Une société d’humains de toutes nationalités, langues et origines qui se soumettent avec joie à la domination du nouveau gouvernement céleste. En quel sens les choses anciennes ne monteront-elles pas au coeur ? Les causes des souvenirs douloureux — les souffrances physiques, morales et affectives n’existeront plus. Les humains fidèles profiteront pleinement de la vie et chériront les souvenirs agréables de chaque journée qui passe. Isaïe chapitre 65 décrit prophétiquement les conditions dans lesquelles Jéhovah fera vivre ceux qu’il approuve quand il créera, dans le plein sens des termes, les nouveaux cieux et la nouvelle terre. Les humains qui auront le bonheur d’avoir une place permanente dans la nouvelle terre ne vieilliront pas et ne seront pas condamnés à une mort inéluctable. Isaïe 65:20 donne cette assurance : “ Il n’y aura plus de ce lieu de nourrisson de peu de jours, ni de vieillard qui n’accomplisse pas ses jours ; car on mourra étant encore un garçon, bien qu’âgé de cent ans ; quant au pécheur, bien qu’âgé de cent ans, on appellera le mal sur lui. ” À l’époque de leur première réalisation, sur le peuple d’Isaïe, ces paroles signifiaient que les bébés du pays étaient en sécurité. Aucun ennemi ne viendrait, comme les Babyloniens l’avaient fait autrefois, emmener les nourrissons ou supprimer les hommes dans la fleur de l’âge. Pareillement, les habitants du monde nouveau seront en sécurité et ils profiteront de la vie. Si quelqu’un choisit de se rebeller contre Dieu, il ne lui sera pas permis de vivre davantage. Jéhovah l’éliminera. Quand bien même ce pécheur aurait cent ans, par rapport à la vie éternelle il mourra “ étant encore un garçon ”. TG2000 15/4 p13-18 § 12,13 Visualiser ce que sera la vie dans le monde nouveau - Les Écritures regorgent de détails saisissants sur la vie dans le monde nouveau promis par Dieu. Is. 65:21-25 - Nos publications illustrent ces descriptions par de magnifiques représentations artistiques. Pourquoi ? Parce que les illustrations alimentent notre imagination et nous permettent de nous voir en train de goûter à ces bienfaits promis. Jéhovah, le Créateur de l’imagination, connaît mieux que quiconque le pouvoir de cette faculté. Nous en servir pour réfléchir à ses promesses peut renforcer notre confiance dans leur réalisation et nous aider à rester fidèles, tout en faisant face aux difficultés de la vie présente. Dans son amour, Jéhovah nous a dotés de la remarquable faculté d’imagination. Elle peut vraiment nous aider à bien le servir au quotidien – TG2016 avril p10-12 Qu’est-ce qui remplacera les pratiques mauvaises ? Le Paradis foisonnera d’activités joyeuses. Imagine comme il sera passionnant de transformer la terre en paradis et de construire des maisons pour nous et ceux que nous aimons. Et que dire de la perspective d’accueillir des millions de ressuscités et de leur enseigner les voies de Jéhovah et ses façons d’agir envers les humains par le passé ? (Is. 65:21,22 ). Nos vies seront remplies d’activités qui nous rendront joyeux et loueront Jéhovah ! – TG2017 avril p9-13 § 12 Le prophète Isaïe a décrit dans quelles conditions vivront les adorateurs de Jéhovah sur la terre. (Isaïe 65:22 « Ils ne bâtiront pas pour qu’un autre habite, ils ne planteront pas pour qu’un autre mange. Car les jours de mon peuple seront comme les jours d’un arbre ; et ceux que j’ai choisis profiteront pleinement de l’œuvre de leurs mains ») Certains arbres qui ont poussé leurs premières feuilles à l’époque où Isaïe a rédigé ces paroles vivent toujours aujourd’hui, 2 700 ans plus tard. Les arbres sont bien choisis pour représenter la longévité, puisqu’ils font partie des choses vivantes les plus durables que l’on connaisse. Pouvez-vous vous imaginer vivre aussi longtemps et en pleine santé ? TG2009 15/8 p16 Est-il possible de vivre éternellement ? Dieu veut que nous vivions pour toujours, pas dans un monde plein d’oppression et de violence, mais sur une terre paradisiaque. Il veut que nous nous sentions en sécurité (Isaïe 65:21, 22). Lorsque la terre sera transformée en paradis, des millions de personnes qui sont mortes seront ramenées à la vie. Les ressuscités qui feront le choix d’adorer Dieu et de lui obéir vivront éternellement. – TG2012 1/10 p17 Jéhovah remarque-t-il les actions répréhensibles et les faux enseignements de la chrétienté ? Lisez la suite de ses paroles, rapportées par Isaïe, et tirez vous-même la conclusion : “ Quant à leurs œuvres et à leurs pensées, je viens pour rassembler toutes les nations et langues ; et elles devront venir et voir ma gloire. ” (Isaïe 66:18). Jéhovah connaît et est prêt à juger non seulement les œuvres, mais aussi les pensées de ceux qui se targuent d’être ses serviteurs. Juda affirme croire en Jéhovah, mais ses œuvres idolâtriques et ses pratiques païennes le démentent. C’est en vain que ses citoyens se “ purifient ” en suivant des rites païens. La nation sera retranchée, et ce, à la vue de ses voisins adorateurs d’idoles. Ces voisins ‘ verront la gloire de Jéhovah ’ dans le sens où ils seront témoins des événements et seront forcés de reconnaître que la parole de Jéhovah s’est réalisée. Comment tout cela s’applique-t-il à la chrétienté ? Le jour où elle arrivera à sa fin, nombre de ses anciens amis et associés en affaires seront forcés de se tenir à l’écart et d’observer, impuissants, la réalisation de la parole de Jéhovah – ip2 chap28 § 8
  2. Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 27 FEVRIER au 5 MARS 2016 - ISAIE 63-66.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 27 FEVRIER au 5 MARS 2016 - ISAIE 63-66.pdf ISAÏE 63-66 Un frère avec le présentoir au dos en Côte d'Ivoire Un frère mexicain handicapé qui fait une lecture
  3. Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 20-26 FEVRIER 2016 - ISAIE 58-62.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 20-26 FEVRIER 2016 - ISAIE 58-62.pdf
  4. Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 52-57 Semaine du 13 février 2017 Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 13-19 FEVRIER 2016 - ISAIE 52-57.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 13-19 FEVRIER 2016 - ISAIE 52-57.pdf
  5. Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 6-12 FEVRIER 2016 - ISAIE 47-51.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 6-12 FEVRIER 2016 - ISAIE 47-51.pdf
  6. Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 43 à 46 Semaine du 30 janvier 2017 Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 30 janvier au 5 février - Isaïa 43 à 46.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 30 janvier au 5 février - Isaïa 43 à 46.pdf
  7. Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 38 à 42 Semaine du 23 janvier 2017 Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 23 au 29 janvier 2017 - Isaïa 38 à 42.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 23 au 29 janvier 2017 - Isaïa 38 à 42.pdf
  8. Merci Elisabeth. J'ai mis 2016 et non on est bien en 2017. C'est là qu'on voit que les années passent vite
  9. Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 34-3 Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 16 au 22 janvier 2017 - Isaïa 34 à 37.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 16 au 22 janvier 2017 - Isaïa 34 à 37.pdf
  10. ça donne envie d'assister à une assemblée Traduit de l'anglais c'est en anglais en dessous L'Assemblée annuelle se tiendra les 7 et 8 octobre 2017 avec une grande rétrospective de la construction de Warwick Un regard intérieur sur la restauration du Théâtre Stanley Par Meredith Napolitano Stettner - 5 janvier 2017 Quand il a ouvert en 1928, The Stanley Theatre dans Journal Square était l'un des plus grands palais de vieux films et le deuxième plus grand sur la côte Est, à côté de Radio City. Présentant à la fois des spectacles d'orchestre et de scène ainsi que des nouvelles sorties de Hollywood, il est rapidement devenu un carrefour culturel dans le quartier animé de Square Journal. "C'était un refuge pour les habitants de Jersey City", note l'historien Richard Polton. © Watch Tower Société de la Bible et des Traités de Pennsylvanie. Conçu par l'architecte Fred Wesley Wentworth dans un grand thème vénitien, le théâtre a continué à prospérer dans les années 1960, avec des artistes allant des trois marionnettes, Jimmy Durante, Tony Bennett, Janis Joplin et Dolly Parton, à The Grateful Dead. Dans les années 1970, cependant, le théâtre, comme beaucoup de son genre, a souffert de délabrement et est devenu un grindhouse. © Watch Tower Société de la Bible et des Traités de Pennsylvanie. Les éléments spectaculaires de l'espace laissé à l'oubli, la métallurgie complexe a été peinte sur et l'organe Wurlitzer a enlevé avant sa fermeture pour de bon le 20 avril 1978. Mais en 1983, le théâtre négligé a été acheté pour 1,8 millions de dollars par la Watchtower Bible Et Tract Society de la Delaware Corporation, pour servir de salle d'assemblée pour les témoins de Jéhovah. L'histoire de sa rénovation, un déploiement de mains et d'esprits volontaires, a transformé la salle de spectacles une fois en lieu de culte sacré. Courtoisie des Témoins de Jéhovah Courtoisie des Témoins de Jéhovah En 1988, le théâtre, inscrit au Registre des lieux historiques du Nouveau-Brunswick, a subi une première phase de rénovation, mais le dernier, terminé en neuf mois, de 2012 à 2013, a redonné encore plus de valeur et de splendeur à l'espace. Situé à proximité immédiate Le Loews , les deux illustrent les résultats opposés polaires de la productivité de la restauration, soulevant la question, encore une fois, du financement d'un tel engagement massif d'un espace historique. Courtoisie des Témoins de Jéhovah "Nous sommes en grande partie autofinancés", a déclaré Robert Warren, consultant des médias pour le siège mondial des Témoins de Jéhovah, notant que le projet a été financé par des dons individuels de témoins à travers le monde. «Quiconque veut construire une tour doit d'abord compter le coût», a-t-il cité bibliquement, attribuant le financement réussi à la planification stratégique. "Plutôt que de commencer et d'escalader, nous évaluons d'abord." Plus de deux mille bénévoles témoins de partout aux États-Unis ont travaillé ensemble sur le projet de grande envergure, avec le travail accompli par des bénévoles seulement à l'exception des entrepreneurs pour les seuls besoins de sécurité à haut risque. Regroupant des compétences diverses, la formation s'est souvent déroulée d'un témoin à l'autre. Courtoisie des Témoins de Jéhovah «C'était merveilleux de voir l'esprit volontaire d'entre eux», a déclaré Chris Simonson, directeur des opérations. Simonson a noté qu'un volontaire d'Italie bien informé sur la restauration de métaux précieux était vital pour relancer les finitions de cuivre et de laiton qui avaient été peintes en couches épaisses. L'équipe a également trouvé des objets qui étaient déjà là, mais cachés. «De nombreuses petites salles de stockage ont été installées», a déclaré Simonson. "Nous avons trouvé des endroits où les gens n'étaient pas entrés depuis des années et des lustres de 30 ans dans des boîtes, qui étaient en bon état, mais sales. Nous avons découvert des rouleaux de cuivre sur le côté du bâtiment, sous la peinture, que nous avons pensé être du bois en premier. En pelant les couches, l'équipe a pu conserver l'élégance mais l'insuffler avec le confort. Par exemple, en rénovant les sièges, le groupe a gardé à l'esprit que les gens seraient assis pendant des périodes plus longues pendant les réunions de la congrégation qu'à l'origine, lorsque le théâtre était utilisé pour le divertissement. "Nous avons perdu 600 places, mais gardé la beauté", a déclaré Simonsson. "Nous savons que c'est un privilège et nous considérons comme un honneur d'être ici", a ajouté Simonsson. L'attention à la préservation de la conception originale est évidente de la façade à la scène elle-même. A l'entrée extérieure, un chapiteau de cuivre brillant s'étend au-dessus d'une paire de portes en laiton massif, avec des fenêtres cintrées au-dessus. «Ils ont vraiment construit ce dernier pour durer», a ajouté Warren. Le lobby de trois étages est fixé avec des colonnes, un escalier central avec des mains courantes en trompe l'oeil en albâtre et des balustres, des lampes à gaz originales (depuis converties en ampoules), des rideaux de velours et des vitraux de faux "Chartre Blue" dans le foyer. Les peintures murales bibliques du peintre hongrois Willy Pogany ornaient à l'origine le plafond et les murs et furent complétées dans la rénovation de 1988. Courtoisie des Témoins de Jéhovah Un autre point focal du lobby est le lustre de cristal de treize pieds suspendu au deuxième étage. Originaire de l'hôtel Waldorf-Astoria de New York dans les années 1920, il date de 1890 et est illuminé par 144 ampoules qui reflètent sur 4 500 larmes de cristal pendantes. Le montage est maintenu avec un nettoyage deux fois par an. Un regard direct sur elle révèle sa forme de flocon de neige. Sur le plancher au-dessous, est la boussole originale ciselée à la main, dont les tuiles ont été déchiquetées et replacées dans, au cours de la rénovation. Courtoisie des Témoins de Jéhovah Le théâtre lui-même, plus de 3.000 places, dispose d'une cour extérieure thème des grottes, des arcs et des colonnes et un arc de proscenium modelé après le pont du Rialto. Les matériaux fournis comprennent le marbre de l'Italie, du Texas et du Vermont, du calcaire de l'Indiana et du granit du Maine pour faire face aux colonnes corinthiennes. Sur les côtés du théâtre, les fontaines fonctionnelles et originales de tête de lion datent des années 1920 et les panneaux de «sortie» ont été conservés et restaurés. Le recouvrement de cuivre sur les portes a été polie à la main pour ramener le brillant, le plafond du guichet est original, et le grand escalier dans le hall a été modelé après le Vanderbilt Mansion à Newport, RI. «Nous attribuons automatiquement un caractère sacré à l'édifice en raison de notre culte», a déclaré Warren, de Witness Assembly Halls. "Avoir cet espace ajoute à la grandeur de pourquoi nous sommes ici." En effet, le groupe religieux a utilisé l'espace pour ses besoins uniques. Les événements se tiennent en 13 langues et le Stanley est une destination mondiale, accueillant une réunion avec 44 pays en octobre. La belle acoustique est un atout pour les congrégations musicales lourdes, et au-dessous de la scène, où la fosse d'orchestre a été une fois, est un bassin de baptême. Le plâtre blanc expansif, bombé, plafond de quatre-vingt-cinq pieds a permis un effet de ciel ouvert avec un spectacle «étoiles et nuages en mouvement» qui a été créé par un dispositif de projection - le «Brenkert Brenograph.» Certains des points de lumière dans Le plafond fonctionne encore aujourd'hui, créant un effet de scintillement-star-like, en invoquant les membres de la congrégation de se sentir qu'ils regardent vers le ciel lui-même. ENGLISH An Inside Look At The Stanley Theater's Celestial Restoration By Meredith Napolitano Stettner - January 5, 2017 9 When it opened in 1928, The Stanley Theater in Journal Square was one of the greatest old movie palaces and the second-largest on the East Coast, next to Radio City. Presenting both orchestral and stage shows plus Hollywood new releases, it quickly became a cultural hub in the bustling Journal Square neighborhood. “This was a refuge for the people of Jersey City,” notes historian Richard Polton. © Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania. Designed by architect Fred Wesley Wentworth in a grand Venetian theme, the theater continued to thrive into the 1960s, with entertainers ranging from The Three Stooges, Jimmy Durante, Tony Bennett, Janis Joplin and Dolly Parton, to The Grateful Dead. By the 1970s, however, the theater, like many of its kind, suffered from disrepair and became a grindhouse. © Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania. The spectacular elements of the space left to be forgotten, the intricate metalwork was painted over and the Wurlitzer organ removed before it shut down for good on April 20, 1978. But in 1983, the neglected theater was purchased for $1.8 million by the Watchtower Bible and Tract Society from Delaware Corporation, for use as an Assembly Hall for Jehovah's Witnesses. The story of its renovation, an unfolding of willing hands and minds, transformed the once-entertainment hall into a sacred place of worship. Courtesy of Jehovah's Witnesses Courtesy of Jehovah's Witnesses In 1988, the theater, which is on the NJ Registry of Historic Places, underwent an initial renovation phase, but the latest, completed in a nine-month period from 2012-2013, has restored even more value and splendor to the space. Situated in direct proximity to The Loews , the two exemplify the polar opposite results of restoration productivity, raising the question, once again, of funding for such a massive undertaking of a historic space. Courtesy of Jehovah's Witnesses “We are largely self-financed,” said Robert Warren, media consultant for the World Headquarters of Jehovah's Witnesses, noting that the project was funded by individual donations from Witnesses across the world. “Whoever wants to build a tower must first count the cost,” he cited biblically, attributing the successful funding to strategic planning. “Rather than start and escalate, we evaluate first.” Over two thousand Witness volunteers from across the United States worked together on the large scale project, with work completed through volunteers only with the exception of contractors for only high-risk safety needs. Pooling from various skill-sets, training often occurred from Witness to Witness. Courtesy of Jehovah's Witnesses “It was wonderful to see the willing spirit of them,” said Chris Simonson, Operations Manager. Simonson noted that one volunteer from Italy knowledgeable on precious metals restoration was vital to revive the copper and brass finishes that had been painted over in thick layers. The team also found objects that were there already, but tucked away. “A lot of small storage rooms were boarded up,” Simonson said. “We found areas people hadn't been in for years and 30-year-old chandeliers in boxes, which were in good condition, but dirty. We discovered copper scrollwork on the side of the building, under paint, which we thought was woodwork at first.” In peeling away layers, the team was able to preserve elegance but infuse it with comfort. For example, in refurbishing the seating, the group kept in mind that people would be seated for longer periods during congregation meetings than originally, when the theater was used for entertainment. “We lost 600 seats but kept the beauty,” Simonsson said. “We know it is a privilege and we consider it an honor to be here,” Simonsson added. The attention to preserving the original design is evident from the facade to the stage itself. At the exterior entrance, a shiny copper marquee spans above a pair of solid brass doors, with arched windows above it. “They really did build this to last,” added Warren. The three-story lobby is fixed with columns, a center staircase with trompe l'oeil alabaster handrails and balusters, original gas lamps (since converted to lightbulbs), velvet drapes, and stained glass windows of faux “Chartre Blue” in the foyer. Biblical murals by Hungarian painter Willy Pogany originally adorned the ceiling and walls and were completed in the 1988 renovation. Courtesy of Jehovah's Witnesses Another focal point of the lobby is the thirteen-foot crystal chandelier suspended from the second floor. Sourced from New York's Waldorf-Astoria Hotel in the 1920s, it dates to circa 1890, and is illuminated by 144 bulbs that reflect onto 4,500 hanging crystal teardrops. The fixture is maintained with twice-yearly cleaning. A direct gaze up at it reveals its snowflake shape. On the floor beneath it, is the original compass chiseled by hand, whose tiles were chipped out and placed back in, during the renovation. Courtesy of Jehovah's Witnesses The theater itself, seating over 3,000, features an outdoor courtyard theme of grottoes, arches and columns and a proscenium arch modeled after the Rialto Bridge. Sourced materials include marble from Italy, Texas and Vermont, limestone from Indiana, and granite from Maine to face the Corinthian columns. On the sides of the theater, functional, original antiquated lion head fountains date to the 1920s and the “exit” signs were kept and restored. The copper overlay on the doors were polished by hand to bring back gloss, the ticket booth ceiling is original, and the grand staircase in the lobby was modeled after the Vanderbilt Mansion in Newport, RI. “We automatically assign a sacredness to the building because of our worship,” said Warren, of Witness Assembly Halls. “Having this space adds to the grandeur of why we are here.” Indeed the religious group has utilized the space for its unique needs. Events are held in 13 languages and The Stanley is a worldwide destination, hosting a meeting with 44 countries in October. The fine acoustics are a plus for the music-heavy congregations, and beneath the stage, where the orchestra pit once was, is a Baptism pool. The expansive, domed, white plaster, eighty-five-foot ceiling once permitted an open sky effect with a “stars and moving clouds” show that was created by a projecting device—the “Brenkert Brenograph.” Some of the points of light in the ceiling still work today, creating a twinkle-star-like effect, invoking congregation members to feel they are gazing up at Heaven itself.
  11. Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 29-33 - Semaine du 9 JANVIER 2017 Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 9 au 15 janvier 2017 - Isaïa 29 à 33.docx Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 9 au 15 janvier 2017 - Isaïa 29 à 33.pdf
  12. Le nouveau président de l'ONU veut la paix http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/01/01/97001-20170101FILWWW00048-2017-le-nouveau-patron-de-l-onu-veut-la-paix.php Son discours de 2 minutes en français : http://webtv.un.org/watch/faisons-de-2017-une-ann%C3%A9e-pour-la-paix.-le-secr%C3%A9taire-g%C3%A9n%C3%A9ral-de-lonu-ant%C3%B3nio-guterres/5265221289001
  13. en pdf Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 2 au 8 janvier 2017 - Isaïa 24 à 28.pdf
  14. Je l'envoies en word Cahier Vie Chrétienne et Ministère - Réunion du 2 au 8 janvier 2017 - Isaïa 24 à 28.docx