Jump to content
The World News Media

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU - Recherchons des perles spirituelles - ISAÏE 17 à 23 - SEMAINE 26 DECEMBRE 2016


misette
 Share

Recommended Posts

  • Member

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 17 à 23

ISAÏE 21:1 : Quelle région est appelée « le désert de la mer », et pourquoi ? (w06 1/12 11 § 2).

« La déclaration contre le désert de la mer : Comme des ouragans dans le sud quand ils passent, cela vient du désert, d’un pays redoutable »

Même si Babylone ne se trouvait à proximité d’aucune mer, il en est fait mention en ces termes. Cela tient aux crues de l’Euphrate et du Tigre qui inondaient chaque année la région, créant une “ mer ” marécageuse. TG2006

Babylone est à cheval sur l’Euphrate ; sa moitié orientale s’étend entre les deux grands fleuves que sont l’Euphrate et le Tigre. Elle est assez éloignée de la mer. Pourquoi, dans ce cas, est-elle appelée “ le désert de la mer ” ? Parce que dans la région de Babylone avait lieu une crue annuelle, qui créait une vaste “ mer ” marécageuse. Toutefois, les Babyloniens ont maîtrisé ce désert d’eau en mettant au point un système complexe de digues, d’écluses et de canaux. Ils se servent ingénieusement des eaux dans le système de défense de la ville. Néanmoins, aucun ouvrage humain ne fera échapper Babylone au jugement divin. Elle était un désert, elle redeviendra un désert. Le malheur est en route ; il se prépare comme l’une de ces violentes tempêtes venant du désert redoutable au sud qui se déchaînent parfois sur Israël - ip-1 215-216

Chaque année, quand le Tigre et l’Euphrate sortaient de leur lit, la région devenait une “ mer-désert ”. Le “désert de la mer” désigne la région de l’antique Babylone. Dans les inscriptions cunéiformes de Mésopotamie, seule la Babylonie méridionale est appelée  “le pays de la mer”. La ville de Babylone était située sur le cours inférieur de l’Euphrate, la partie orientale de la cité étant bâtie sur la rive gauche, qui s’étendait jusqu’au Tigre. Les deux fleuves se jetaient dans le golfe Persique, et quand ils débordaient, ils transformaient la Basse Mésopotamie en un désert d’eau, une mer. Pour combattre contre cette “mer”, qui revenait périodiquement, ou tout au moins pour en amoindrir le danger, les Babyloniens construisirent un nombre impressionnant de digues, de canaux, d’écluses et de bassins collecteurs. Dans la Bible, cependant, le terme “mer” désigne parfois l’occident. Dans Ésaïe 21:1, ce mot peut donc se rapporter à la région située à l’ouest des pays d’Élam et de Perse. Dans ce cas, la prophétie signifierait que la Babylonie, qui se trouvait précisément à l’ouest de ces deux pays, allait devenir une solitude, ‘le désert de l’occident’. Livre Babylone (bf) p193-5

Les eaux de l’Euphrate atteignent leur point le plus bas en septembre, puis remontent progressivement jusqu’en mai, où elles atteignent leur niveau normal. La fonte des neiges provoque des crues printanières. La crue annuelle de l’Euphrate et du Tigre explique sans aucun doute pourquoi Isaïe parle de la Babylonie comme du “ désert de la mer ”. (Is 21:1, 2.)

“ Le désert de la mer. ” Certains commentateurs pensent que le “ désert [midhbar] de la mer ”, en Isaïe 21:1, est une expression qui désigne le S. de la Babylonie antique. Chaque année, quand le Tigre et l’Euphrate sortaient de leur lit, la région devenait une “ mer-désert ”.

ISAÏE 23:17, 18 : En quel sens le gain matériel de Tyr est-il devenu « chose sainte pour Jéhovah » ? (ip-1 253-254 § 22-24).

« Oui, il arrivera au bout de soixante-dix ans que Jéhovah s’occupera de Tyr, et elle devra retourner à son salaire et se livrer à la prostitution avec tous les royaumes de la terre sur la surface du sol. 18 Oui, son gain et son salaire deviendront chose sainte pour Jéhovah. Cela ne sera ni amassé ni mis en réserve, car son salaire sera pour ceux qui habitent devant Jéhovah, pour qu’ils mangent à satiété et pour la couverture magnifique ».

23Après la chute de Babylone en 539, la Phénicie devient une satrapie de l’Empire médo-perse. Le monarque perse, Cyrus le Grand, est un souverain tolérant. Sous cette nouvelle domination, Tyr reprendra son ancienne activité ; elle s’évertuera à retrouver sa position de centre commercial mondial, de même qu’une prostituée qu’on a oubliée et qui a perdu sa clientèle cherche à attirer de nouveaux clients en faisant le tour de la ville, jouant de la harpe et chantant des chansons. Tyr atteindra-t-elle son objectif ? Oui. Jéhovah le lui permettra. Avec le temps, la ville insulaire deviendra si prospère que vers la fin du VIe siècle avant notre ère le prophète Zekaria dira : “ Tyr a entrepris de se bâtir un rempart, elle s’est mise à entasser de l’argent comme de la poussière et de l’or comme la boue des rues. ” — Zekaria 9:3.

 Son gain deviendra chose sainte 

24 Les paroles prophétiques suivantes sont remarquables.  Son gain et son salaire deviendront chose sainte pour Jéhovah. Cela ne sera ni amassé ni mis en réserve, car son salaire sera pour ceux qui habitent devant Jéhovah, pour qu’ils mangent à satiété et pour la couverture magnifique. ” (Isaïe 23:18). En quel sens le gain matériel de Tyr devient-il chose sainte ? Jéhovah dirige les événements de façon à ce que ce gain soit utilisé selon sa volonté, pour que ses serviteurs mangent à satiété et qu’ils aient une couverture. Cela se produit une fois les Israélites revenus de leur exil à Babylone. Les habitants de Tyr les aident en leur fournissant du bois de cèdre pour rebâtir le temple. Ils reprennent aussi le commerce avec la ville de Jérusalem.

À la différence du mot hébreu sakhar (qui désigne ordinairement un salaire payé pour un travail ou pour des services rendus), le terme hébreu ʼèthnan, de la racine nathan (donner), est utilisé dans les Écritures exclusivement au sujet d’un salaire obtenu en se prostituant, au sens propre ou au sens figuré. On considère par conséquent que ce deuxième terme correspond à un cadeau plutôt qu’à un salaire gagné en travaillant, et il est généralement employé en mauvaise part. La Loi interdisait d’apporter au sanctuaire, pour un vœu, soit “ le salaire d’une prostituée ”, soit “ le prix d’un chien ”, cette dernière expression désignant probablement le salaire d’un homosexuel (Dt 23:18). C’est pourquoi, lorsqu’il est dit que le salaire de la prostitution de Tyr avec les nations deviendrait chose sainte pour Jéhovah, cela signifie sans doute que le Très-Haut sanctifierait les gains matériels de cette ville en veillant à ce qu’ils soient utilisés selon sa volonté, pour le bien de ses serviteurs - it-2 p865

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine m’apprend sur Jéhovah ?

 En ce jour-là, l’homme tiré du sol portera ses regards sur son Auteur, et ses yeux contempleront le Saint d’Israël lui-même. Et il ne portera pas ses regards vers les autels, l’œuvre de ses mains ; il ne contemplera pas ce que ses doigts ont fait : les poteaux sacrés ou les autels à encens. ” (Isaïe 17:7, 8). Des Israélites tiennent donc compte de l’avertissement de Jéhovah. Par exemple, quand Hizqiya invite les habitants d’Israël à se joindre à Juda pour célébrer la Pâque, des Israélites acceptent et descendent pratiquer le culte pur aux côtés de leurs frères. Néanmoins, la majorité des habitants d’Israël se moquent des messagers qui les invitent. L’apostasie du pays est incurable. C’est pourquoi s’accomplit le conseil de Jéhovah contre lui. L’Assyrie détruit les villes d’Israël, le pays est réduit en solitude, les pâturages ne sont plus productifs. S’il est vrai que la majorité des Israélites n’ont pas écouté Jéhovah, certains se sont tournés vers lui. De la même façon, certaines personnes au sein de la chrétienté réagissent favorablement au message relatif au Royaume. - ip-1 196-197

 Au temps du soir, eh bien, voyez, c’est une terreur soudaine. Avant le matin — cela n’est plus. Voilà la part de ceux qui nous saccagent, et le lot appartenant à ceux qui nous pillent. (Isaïe 17:14). Beaucoup pillent le peuple de Jéhovah en ce qu’ils le traitent durement et sans respect. Parce qu’ils ne font pas partie des religions dominantes du monde, les vrais chrétiens passent pour des proies faciles aux yeux des critiques tortueux et des opposants fanatiques. Malgré tout, les serviteurs de Dieu ont confiance que le “ matin ” où leurs tribulations prendront fin approche à grands pas - ip-1 198-199

Dans la Bible, l’Égypte symbolise souvent le monde de Satan.  La déclaration contre l’Égypte  énoncée par Isaïe a-t-elle donc un accomplissement plus grand ? Absolument. Les premiers mots de la prophétie devraient pousser tous ceux qui les entendent à prêter attention :  Voyez ! Jéhovah est monté sur un nuage rapide et il arrive en Égypte. À coup sûr, les dieux sans valeur de l’Égypte frémiront à cause de lui, et le cœur de l’Égypte fondra au milieu d’elle. ” (Isaïe 19:1). Jéhovah agira bientôt contre l’organisation de Satan. À ce moment-là, il apparaîtra que les dieux de l’actuel système de choses sont sans valeur. “ Le cœur de l’Égypte fondra ” de peur. Jésus annonça cette époque : “ Il y aura [...] angoisse des nations, ne sachant que faire à cause du mugissement de la mer et de son agitation, tandis que les hommes défailliront par peur et attente des choses venant sur la terre habitée. ”- ip-1 chap15 p201 §26

“ En ce jour-là, il y aura cinq villes au pays d’Égypte qui parleront la langue de Canaan et prêteront serment à Jéhovah des armées. La Ville de la Démolition : voilà comment s’appellera une ville. ” (Isaïe 19:18). Dans l’Antiquité, cette prophétie s’accomplit apparemment lorsque des Juifs parlèrent hébreu dans des villes égyptiennes où ils s’étaient enfuis. Aujourd’hui, des personnes qui vivent dans le territoire de l’“ Égypte ” moderne ont appris à parler la “ langue pure ”, la vérité biblique. L’une des cinq villes figurées est appelée “ La Ville de la Démolition ”, ce qui indique qu’une partie de la “ langue pure ” sert à dévoiler l’organisation de Satan et à la ‘ démolir ’. ip-1 p204 La langue pure

Grâce à la proclamation effectuée par les serviteurs de Jéhovah, le grand nom divin sera à coup sûr connu dans le présent système de choses. “ En ce jour-là, il y aura un autel pour Jéhovah au milieu du pays d’Égypte, et près de sa frontière une colonne pour Jéhovah. ” (Isaïe 19:19). Ces paroles se rapportent à la position des chrétiens oints, qui sont dans des relations d’alliance avec Dieu. En qualité d’“ autel ”, ils offrent leurs sacrifices ; en qualité de “ colonne et soutien de la vérité ”, ils rendent témoignage à Jéhovah. Ils sont “ au milieu du pays ” en ce sens qu’on les trouve (avec leurs compagnons, les “ autres brebis ”) dans plus de 236 pays et territoires. Toutefois, ils ne font pas partie du monde. Ils sont en quelque sorte à la frontière entre le monde et le Royaume de Dieu, prêts à passer cette frontière et à recevoir leur récompense céleste. ip1 204-205

La guérison spirituelleJéhovah accorde une véritable guérison spirituelle à ceux qui se repentent. Cela signifie qu’ils peuvent retrouver son approbation et profiter à nouveau de ses bénédictions (Is 19:22 « Oui, Jéhovah portera un coup à l’Égypte. On portera un coup et on guérira ; ils devront revenir à Jéhovah, et vraiment il se laissera implorer par eux et les guérira »  Pareille guérison a pour effet, spirituellement parlant, de fortifier les mains faibles et les genoux vacillants, d’ouvrir les yeux des aveugles et de rendre l’ouïe aux sourds, de guérir les boiteux et de rendre aux muets l’usage de la parole. En revanche, les apostats incorrigibles ne connaissent jamais la guérison, autrement dit, ils ne retrouvent ni la santé ni la prospérité spirituelles. De même, aucune guérison ne fut possible pour l’Égypte et son pharaon, ni pour le “ roi d’Assyrie ”. - it-1 p. 1035-1037

En accomplissement d’Isaïe 21:8, de quel “ guetteur ” Dieu s’est-il servi à notre époque ? Les chrétiens oints de l’esprit, qui assument collectivement la fonction de guetteur, ont attiré l’attention des gens sur la signification des événements mondiaux qui accomplissent les prophéties bibliques. Ils ont aussi aidé ceux qui étudient la Bible à identifier et à proscrire les doctrines et les pratiques non bibliques. Il faut du courage pour crier un message de jugement contre Babylone la Grande. Il faut autre chose encore : de l’endurance. Le guetteur reste à son poste jour et nuit  il ne relâche jamais sa vigilance TG2000 1/1 p8,9

Isaïe parla d’un veilleur qui “ cria, comme un lion : ‘ Sur la tour de garde, ô Jéhovah, je me tiens constamment pendant le jour, et à mon poste de garde je suis posté toutes les nuits. ’ ” Quel événement ce guetteur discerna-t-il et proclama-t-il avec la hardiesse d’un lion ? Celui-ci : “ Elle est tombée ! Babylone est tombée, et toutes les images taillées de ses dieux, il [Jéhovah] les a brisées à terre ! ” (Isaïe 21:8, 9). Ce guetteur préfigurait bien la classe moderne de Jean qui, restant aux aguets, utilise le périodique La Tour de Garde et d’autres publications bibliques pour annoncer en tous lieux que Babylone est tombée. re ch36

 Le Souverain Seigneur, Jéhovah des armées, appellera en ce jour-là aux pleurs et au deuil, à la calvitie et à se ceindre d’une toile de sac. Mais, voyez : l’allégresse et la joie ! On tue des bovins et on abat des moutons, on mange de la viande et on boit du vin : ‘ Qu’on mange et qu’on boive, car demain nous mourrons.  ” (Isaïe 22:12, 13). Les habitants de Jérusalem ne manifestaient aucun remords de s’être rebellés contre Jéhovah. Ils ne pleuraient pas, ne se coupaient pas les cheveux ni ne portaient de toile de sac en signe de repentir. S’ils le faisaient, Jéhovah leur épargnerait probablement les horreurs qui les attendaient. Ils préféraient s’abandonner aux plaisirs des sens. On retrouve aujourd’hui le même état d’esprit chez de nombreuses personnes qui n’ont pas foi en Dieu. Comme elles n’ont aucune espérance, ni de ressusciter, ni de vivre sur la terre transformée en paradis, elles ne se refusent rien, en disant : “ Mangeons et buvons, car demain il nous faudra mourir. ”TG2000 15/7 p. 16-20

 Jéhovah des armées s’est révélé à mes oreilles : ‘  Pour cette faute propitiation ne sera pas faite en votre faveur jusqu’à ce que vous mouriez ”, a dit le Souverain Seigneur, Jéhovah des armées.  ” (Isaïe 22:14). Le peuple a le cœur tellement endurci qu’il ne sera pas pardonné. Il mourra à coup sûr. C’est une certitude. Le Souverain Seigneur, Jéhovah des armées, l’a dit. En accomplissement des paroles prophétiques d’Isaïe, le malheur frappe deux fois la Jérusalem infidèle. Elle est détruite par les armées de Babylone, et plus tard par celles de Rome. De la même manière, le malheur frappera la chrétienté infidèle, dont les membres prétendent adorer Dieu, mais en réalité le renient par leurs œuvres. Les péchés de la chrétienté, comme ceux des autres religions du monde qui font fi des voies justes de Dieu, “ se sont amoncelés jusqu’au ciel ”. ip-1 233-234

Quand Jésus a-t-il reçu “ la clé de David ”, et quel usage en a-t-il fait ? Lors de son baptême en 29 de notre ère, Jésus est devenu le Roi désigné issu de la lignée de David. Toutefois, Jésus n’a pas reçu la clé de David avant 33, quand il a été élevé à la droite de Dieu dans les cieux. Là, il a hérité de tous les droits inhérents à la royauté davidique. Depuis lors, Jésus a fait usage de cette clé pour ouvrir la voie donnant accès à des possibilités et des privilèges en rapport avec le Royaume. En 1919, Jésus a placé “ la clé de la maison de David ” sur l’épaule de “ l’esclave fidèle et avisé ” en établissant cette classe de l’esclave “ sur tous ses biens ”. — Is. 22:22 « Oui, je mettrai la clé de la maison de David sur son épaule, et il devra ouvrir sans que personne ferme, il devra fermer sans que personne ouvre » - TG2009 15/1 p31

Quelles idées de la lecture biblique de cette semaine puis-je utiliser en prédication ?

Mais qu’en sera-t-il des dirigeants politiques ? Seront-ils d’un secours quelconque ?  Les princes de Tsoân sont vraiment sots. Quant aux sages parmi les conseillers de Pharaon, leur conseil est quelque chose de déraisonnable.  Isaïe 19:5-11). Comme il est déraisonnable d’espérer que des conseillers humains soient de quelque utilité au jour du jugement ! Même avec toute la connaissance du monde à leur disposition, il leur manque la sagesse divine. Ils rejettent Jéhovah et se tournent vers ce qu’ils appellent la science, vers la philosophie, l’argent, les plaisirs et d’autres substituts de dieux. En conséquence, ils sont totalement ignorants des desseins divins. Ils sont trompés et déconcertés. Leurs œuvres sont vaines (Isaïe 19:12-15). ip-1 chap. 15 p. 202-203 § 29

Même si les dirigeants de l’“ Égypte ” sont faibles,  comme des femmes , il reste des personnes qui recherchent la sagesse divine. Les oints de Jéhovah et leurs compagnons ‘ annoncent les vertus de Dieu ’. (Isaïe 19:16 ) Ils font leur possible pour avertir les gens du démantèlement prochain de l’organisation de Satan. Anticipant cette situation, Isaïe dit :  Le sol de Juda deviendra pour l’Égypte une cause de vertige. Tous ceux auxquels on en fait mention sont dans l’effroi à cause du conseil de Jéhovah des armées qu’il conseille contre lui. ” (Isaïe 19:17). Les fidèles messagers de Jéhovah répandent la vérité ; ils annoncent notamment les plaies prédites par Jéhovah. Cette activité contrarie les chefs religieux du monde - ip-1 chap. 15 p. 203-204 § 30

Isaïe poursuit :  Il devra servir de signe et de témoignage pour Jéhovah des armées dans le pays d’Égypte ; car ils crieront vers Jéhovah à cause des oppresseurs, et il leur enverra un sauveur, oui un grand sauveur, qui les délivrera vraiment. ” (Isaïe 19:20). Étant un “ signe ” et un “ témoignage ”, les oints sont le fer de lance de la prédication et ils exaltent le nom de Jéhovah dans le système de choses actuel. Dans le monde entier s’élèvent les cris de personnes opprimées, mais, tous autant qu’ils sont, les gouvernements humains sont incapables de les aider. En revanche, Jéhovah enverra un Grand Sauveur, le Roi Jésus Christ, libérer tous les humbles. Quand les derniers jours que nous vivons s’achèveront lors de la guerre d’Har-Maguédôn, Jésus procurera le soulagement et des bénédictions éternelles aux humains qui craignent Dieu. - ip-1 205

Dieu veut que toutes sortes d’hommes acquièrent la connaissance exacte et soient sauvés. C’est pourquoi Isaïe écrit :  À coup sûr, Jéhovah se fera connaître des Égyptiens ; et les Égyptiens devront connaître Jéhovah en ce jour-là, et ils devront offrir sacrifice et don ; ils devront faire un vœu à Jéhovah et s’en acquitter. Oui, Jéhovah portera un coup à l’Égypte. On portera un coup et on guérira ; ils devront revenir à Jéhovah, et vraiment il se laissera implorer par eux et les guérira. ” (Isaïe 19:21, 22). Des gens issus de toutes les nations qui composent le monde de Satan, des “ Égyptiens ”, en viennent à connaître Jéhovah et à lui offrir un sacrifice, “ le fruit de lèvres qui font une déclaration publique pour son nom ”. Ils font un vœu à Jéhovah en se vouant à lui, et ils s’acquittent de ce vœu en le servant fidèlement tout au long de leur vie. Après avoir porté un “ coup ” au présent système de choses à Har-Maguédôn, Jéhovah se servira de son Royaume pour guérir les humains. Au cours du Règne millénaire de Jésus, l’humanité sera élevée à la perfection spirituelle, mentale, morale et physique : une véritable guérison – ip-1 p205-206

Jéhovah s’adresse maintenant au prophète. Isaïe raconte :  Voici ce que m’a dit Jéhovah : ‘ Va, poste un guetteur, pour qu’il annonce ce qu’il voit.  ” (Isaïe 21:6). Ces paroles introduisent un autre thème important de ce chapitre : celui du guetteur ou garde. Ce thème intéresse tous les vrais chrétiens d’aujourd’hui, car Jésus a encouragé ses disciples à ‘ veiller ’. “ L’esclave fidèle et avisé ” n’a jamais cessé de dire ce qu’il voit au sujet de la proximité du jour de jugement de Dieu et des dangers que comporte le monde corrompu - ip

 Si vous voulez interroger, interrogez. Revenez ! ” (Isaïe 21:12b). L’expression “ Revenez ! ” se rapporte à la succession interminable de ‘ nuits ’ qui attend Édom ou bien le prophète invite les Édomites qui veulent échapper au sort de la nation à se repentir et à ‘ revenir ’ vers Jéhovah. Dans les deux cas, le garde invite à interroger encore. Cette courte déclaration compte beaucoup pour les serviteurs de Jéhovah des temps modernes. Nous comprenons que l’humanité est plongée dans la nuit profonde de la cécité spirituelle et de l’éloignement de Dieu, qui aboutira à la destruction du système de choses actuel. Pendant cette nuit, toutes les étincelles d’espoir que les humains font jaillir en ce qui concerne la paix et la sécurité sont pareilles aux lueurs de l’aube, des lueurs illusoires que suivent des temps encore plus sombres. Une aube véritable approche : l’aube du Règne millénaire de Christ sur la terre. Mais tant que dure la nuit, nous devons suivre les directives de la classe du guetteur en demeurant vigilants sur le plan spirituel et en annonçant courageusement la proximité de la fin du présent système de choses corrompu – ip chap17

 

 

Link to comment
Share on other sites


  • Views 1k
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

Popular Posts

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles (8 min) : ISAÏE 17 à 23 ISAÏE 21:1 : Quelle région est appelée « le désert de la mer », et pourquoi ? (w06 1/12 11 § 2

 Share





  • Recently Browsing

    • No registered users viewing this page.
  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

    No members to show

  • Recent Status Updates

    • folens  »  misette

      Hello Misette Merci pour ton bon travail de recherches. A+ Michel
      1 Isaïe 30 v 15c.mp4
      · 0 replies
    • folens  »  Eric Ouellet

      Hello Eric merci pour ce document. Bonne soirée Michel
      Louis.mp4
      · 1 reply
    • Eric Ouellet

      Efforçons nous d’être humble pour plaire à Jéhovah le Dieu unique.
       
      « Recherchez Jéhovah, vous tous, humbles de la terre [...]. Recherchez l’humilité » (SOPH. 2:3).

      LA Bible dit que Moïse « était de beaucoup le plus humble de tous les hommes vivant sur terre » (Nomb. 12:3). Cela signifie-t-il qu’il était faible, hésitant et craintif face à l’opposition ? C’est ainsi que certains décriraient une personne humble. Mais c’est loin d’être exact. Moïse était fort, résolu et courageux. Avec l’aide de Jéhovah, il a affronté le puissant dirigeant de l’Égypte, a mené peut-être des milliers de personnes à travers un désert et a aidé la nation d’Israël à vaincre ses ennemis.
      Même si nous n’avons pas à surmonter les mêmes défis que Moïse, s'est peut être difficile de rester humbles face à certaines personnes ou dans des situations du quotidien. Cependant, nous avons une excellente raison de développer cette qualité : Jéhovah promet que « les humbles posséderont la terre » (Ps. 37:11). Dirais-tu que tu es une personne humble ? Et les autres, diraient-ils cela de nous même  ? Avant de pouvoir répondre à ces questions importantes, il nous faut savoir ce que signifie être humble.
      QU’EST-CE QUE L’HUMILITÉ ?
      On peut comparer l’humilité à un beau tableau. En quel sens ? Pour peindre un tableau, un artiste associe plusieurs belles couleurs. Pareillement, pour être humbles, nous devons associer plusieurs belles qualités. Citons en particulier l’obéissance, la douceur et le courage. Pourquoi avons-nous besoin de ces qualités pour plaire à Jéhovah ?
       Seuls ceux qui sont humbles acceptent d’obéir à Dieu. Et Dieu veut entre autres que nous soyons doux (Mat. 5:5 ; Gal. 5:23). Quand nous lui obéissons, nous rendons Satan furieux. C’est pourquoi même si nous sommes humbles et doux, beaucoup de gens appartenant au monde de Satan nous haïssent (Jean 15:18, 19). Nous avons donc besoin de courage pour résister à Satan.
      À l’opposé d’un individu humble, il y a celui qui est hautain, qui ne maîtrise pas sa colère et qui n’obéit pas à Jéhovah. Voilà qui décrit parfaitement Satan ! Pas étonnant qu’il déteste les humbles... En effet, par leur belle personnalité, ceux-ci montrent à quel point il est méchant. Et, pire encore pour lui, ils prouvent que c’est un menteur. Pourquoi ? Parce que peu importe ce qu’il fait ou dit, il ne peut pas les décourager de servir Jéhovah ! (Job 2:3-5).
      Quand peut-il être particulièrement difficile de rester humble ? Et pourquoi continuer à développer l’humilité ? Pour répondre à ces questions, nous examinerons les exemples de Moïse, des trois Hébreux captifs à Babylone et de Jésus.
      COMMENT RESTER HUMBLE...
      Quand on a une certaine autorité sur les autres. Quelqu’un qui a une certaine autorité peut avoir du mal à rester humble, surtout si on lui manque de respect ou que l’on conteste ses décisions. Cela t’est-il déjà arrivé ? Comment réagirais-tu si un membre de ta famille te manquait de respect ? Voyons comment Moïse a géré une situation de ce genre.
      Jéhovah avait choisi Moïse pour guider Israël et lui avait accordé l’honneur de mettre par écrit les lois de la nation. Cela ne faisait aucun doute que Jéhovah le soutenait. Pourtant, la sœur et le frère de Moïse, Miriam et Aaron, se sont mis à parler en mal de lui à cause de la femme qu’il avait épousée. À la place de Moïse, certains se seraient mis en colère et auraient cherché à se venger. Moïse, lui, ne s’est pas vexé. Il a même supplié Jéhovah de guérir Miriam quand celle-ci a été frappée de la lèpre (Nomb. 12:1-13). Pourquoi a-t-il réagi ainsi ?
      Moïse supplia Jéhovah de guérir Miriam, qui était atteinte de la lèpre ; Aaron observa la scène au moment où Moïse supplia Jéhovah de guérir Miriam, car il voulait que Miriam soit pardonné des paroles qui fut adressé contre lui même.
      Moïse s’était laissé former par Jéhovah. Une quarantaine d’années plus tôt, quand il était membre de la famille royale égyptienne, il n’était pas humble. Il manquait tellement de maîtrise qu’il a même tué un homme qui, d’après lui, agissait injustement. Il s’était dit que Jéhovah serait d’accord avec cette initiative. Jéhovah a alors passé 40 ans à l’aider à comprendre qu’il ne devait pas seulement être courageux pour guider les Israélites ; il devait aussi être humble. Et pour être humble, il devait également être obéissant et doux. Il a su accepter cette discipline et il est devenu un excellent guide (Ex. 2:11, 12 ; Actes 7:21-30, 36).
      Chefs de famille et anciens, imitez Moïse. Quand on vous manque de respect, ne vous vexez pas trop facilement. Reconnaissez humblement vos erreurs (Eccl. 7:9, 20). Avec obéissance, suivez les instructions de Jéhovah sur la façon de régler les problèmes. Et parlez toujours avec douceur (Prov. 15:1). Ainsi, vous plairez à Jéhovah, vous favoriserez la paix et vous donnerez un bel exemple d’humilité.
      Quand on est persécuté. De tout temps, des dirigeants humains ont persécuté les serviteurs de Jéhovah. Ils peuvent nous accuser de différentes choses, mais la vraie raison de leur colère, c’est que nous choisissons d’« obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5:29). Il arrivera peut-être qu’on se moque de nous, qu’on nous envoie en prison ou même qu’on nous maltraite physiquement. Mais avec l’aide de Jéhovah, plutôt que de nous venger, nous garderons notre douceur.
      Considérons l’exemple des trois Hébreux exilés à Babylone, Hanania, Mishael et Azarias. Le roi de Babylone leur a ordonné de se prosterner devant une immense statue en or. Avec douceur, ils lui ont expliqué qu’ils n’adoreraient pas la statue. Ils sont restés obéissants à Dieu même quand le roi les a menacés de les jeter dans un four de feu ardent. Jéhovah a choisi de les sauver. Cela dit, les trois Hébreux ne s’attendaient pas à ce qu’il le fasse à coup sûr ; ils étaient prêts à accepter tout ce que Jéhovah permettrait (Dan. 3:1, 8-28). Ils ont ainsi démontré que les personnes humbles sont vraiment courageuses. Aucun roi, aucune menace ni aucune punition ne peut les décourager d’offrir à Jéhovah « un attachement sans partage » (Ex. 20:4, 5).
      Lorsque notre fidélité à Dieu est mise à l’épreuve, comment imiter les trois Hébreux ? En faisant humblement confiance à Jéhovah, certains qu’il prendra soin de nous (Ps. 118:6, 7) ; en répondant à nos accusateurs de façon douce et respectueuse (1 Pierre 3:15) ; et en refusant de faire quoi que ce soit qui mettrait en danger notre amitié avec notre Père aimant.
      Quand on est stressé. Il nous arrive à tous de ressentir du stress. Ce peut être avant de passer un examen scolaire ou d’accomplir une certaine tâche au travail. Ou alors avant de subir une intervention médicale. Quand on est stressé, c’est difficile d’être humble. De petites choses qui d’habitude ne nous dérangent pas peuvent soudain nous irriter. Nos paroles peuvent alors devenir dures, et notre ton aussi. Si cela t’est déjà arrivé, considère l’exemple de Jésus.
      Pendant les derniers mois de sa vie sur terre, Jésus a subi un stress énorme. Il savait qu’il serait exécuté et qu’il souffrirait terriblement (Jean 3:14, 15 ; Gal. 3:13). Quelques mois avant sa mort, il a confié à ses disciples qu’il était très angoissé (Luc 12:50). Et quelques jours seulement avant de mourir, il a dit : « Je suis troublé. » Il a alors exprimé des sentiments qui prouvent son humilité et son obéissance à Dieu. Il a dit : « Père, sauve-moi de cette heure. Toutefois, c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. Père, glorifie ton nom » (Jean 12:27, 28). Le moment venu, Jésus s’est courageusement livré lui-même à ses ennemis, qui lui ont fait subir une exécution extrêmement douloureuse et humiliante. Malgré le stress et la souffrance, Jésus a humblement fait la volonté de Dieu. C’est certain, pour ce qui est de rester humble en situation de stress, il est le plus bel exemple qui soit ! (lire Isaïe 53:7, 10).
      Alors que ses disciples viennent de se disputer pour savoir lequel d’entre eux était le plus grand, Jésus reste doux et corrige calmement leur point de vue
      Jésus est le plus bel exemple d’humilité qui soit.
        Le dernier soir de sa vie sur terre, les plus proches amis de Jésus, les apôtres, ont mis à l’épreuve son humilité. Imagine le stress que Jésus ressentait ce soir-là. Il se demandait sans doute s’il resterait parfaitement fidèle jusqu’à la mort. La vie de millions de personnes en dépendait (Rom. 5:18, 19). Plus important encore, la réputation de son Père était impliquée (Job 2:4). Et là, au cours du dernier repas qu’il passait avec ses amis, ces derniers se sont mis à « se disputer vivement pour savoir lequel d’entre eux était considéré comme le plus grand ». Jésus avait déjà corrigé leur point de vue sur ce sujet de nombreuses fois, y compris un peu plus tôt dans la soirée ! Malgré cela, il ne s’est pas irrité. Il a plutôt réagi avec douceur. Gentiment mais fermement, il leur a de nouveau expliqué quelle attitude ils devaient avoir. Puis il les a félicités pour leur soutien fidèle (Luc 22:24-28 ; Jean 13:1-5, 12-15).
      Comment aurais-tu réagi dans une situation de ce genre ? Nous pouvons imiter Jésus et rester doux même quand nous sommes stressés. Pour cela, obéissons de bon cœur à ce commandement de Jéhovah : « Continuez à vous supporter les uns les autres » (Col. 3:13). Nous y arriverons si nous nous rappelons que nous disons et faisons tous des choses qui irritent les autres (Prov. 12:18 ; Jacq. 3:2, 5). De plus, félicitons toujours nos compagnons pour leurs belles qualités (Éph. 4:29).
        Nous prendrons de meilleures décisions. Quand nous avons des choix difficiles à faire, Jéhovah peut nous aider à prendre de bonnes décisions, à condition que nous soyons humbles. Il promet qu’il écoute « la requête des humbles » (Ps. 10:17). Il fait même plus qu’écouter nos requêtes. La Bible affirme : « Il guidera les humbles dans ce qui est juste et il enseignera son chemin aux humbles » (Ps. 25:9). Jéhovah nous guide au moyen de la Bible, de nos réunions, ainsi que des publications et des vidéos produites par « l’esclave fidèle et avisé » (Mat. 24:45-47). Mais pour en tirer profit, nous devons reconnaître humblement que nous avons besoin d’aide, étudier les matières que Jéhovah nous fournit et appliquer de tout cœur ce que nous apprenons.
      Nous éviterons de faire des erreurs. Repense à Moïse. Pendant des dizaines d’années, il est resté humble et a plu à Jéhovah. Puis, vers la fin des 40 années difficiles que les Israélites ont passées dans le désert, il ne s’est pas montré humble. Sa sœur, probablement celle qui avait contribué à lui sauver la vie en Égypte, venait de mourir et d’être enterrée à Kadèsh. C’est alors que les Israélites ont de nouveau critiqué la façon dont ils étaient dirigés. Cette fois, ils « s’en prirent à Moïse » au sujet d’un manque d’eau. Malgré tous les miracles que Jéhovah avait accomplis par le moyen de Moïse et malgré toutes les années où celui-ci avait guidé le peuple de façon désintéressée, les Israélites se sont plaints. Ils se sont plaints non seulement du manque d’eau, mais aussi de Moïse, comme si c’était à cause de lui qu’ils avaient soif (Nomb. 20:1-5, 9-11).
      Très en colère, Moïse a manqué de douceur et de foi. Plutôt que de parler au rocher, comme Jéhovah l’avait demandé, il s’est adressé au peuple avec colère et a laissé entendre qu’il allait lui-même faire un miracle. Puis il a frappé le rocher deux fois et de l’eau en a jailli en abondance. Poussé par l’orgueil et la colère, il a commis une grave erreur (Ps. 106:32, 33). À cause de son manque de douceur temporaire, il n’a pas été autorisé à entrer en Terre promise (Nomb. 20:12).
      Nous pouvons tirer de précieuses leçons de ce récit. Premièrement, nous devons lutter en permanence pour rester humbles. Sinon, l’orgueil pourrait vite réapparaître en nous, et nous faire parler et agir sans réfléchir. Deuxièmement, comme le stress peut nous rendre plus vulnérables, nous devons particulièrement nous efforcer de rester humbles quand on fait pression sur nous.
       Nous serons protégés. Bientôt, Jéhovah supprimera tous les méchants de la terre, et seuls les humbles continueront d’y vivre. Les conditions de vie seront alors vraiment paisibles (Ps. 37:10, 11). Feras-tu partie de ces personnes humbles ? Tu le peux si tu acceptes l’invitation chaleureuse de Jéhovah transmise par le prophète Sophonie (lire Sophonie 2:3).
      Pourquoi lit-on en Sophonie 2:3 que nous serons « probablement » cachés ? Cela signifie-t-il que Jéhovah n’est pas forcément capable de protéger ceux qu’il aime et qui cherchent à lui plaire ? Non, cela indique plutôt que nous avons quelque chose à faire pour être protégés. Si nous nous efforçons dès maintenant d’être humbles pour plaire à Jéhovah, nous pourrons survivre "au jour de sa colère" et vivre pour toujours !

      · 2 replies
    • folens  »  misette

      Hello Misette, merci.

      Le travail en équipe.BMP
      · 0 replies
    • folens  »  misette

      Hello Misette merci à toi  pour ce bon travail de recherches. Bonne journée et bonne semaine.
      1 Isaïe 30 v 15c.mp4
      · 0 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      64.4k
    • Total Posts
      136.8k
  • Member Statistics

    • Total Members
      17,218
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    Lina Ribeiro
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.