Jump to content
The World News Media

Microfibers from our clothes are poisoning the oceans.


TheWorldNewsOrg
 Share

Recommended Posts


  • Views 915
  • Replies 1
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Microfibers from our clothes are poisoning the oceans. World News

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

  • Similar Content

    • By TrueTomHarley
      I have just one word of advice for you: “Plastics,” said the parent’s comfortable friend to Benjamin Braddock. Plastics—the new growth field in 1967, the year The Graduate movie came out—just as computers and then the internet would be to succeeding generations. Plastics—a graduate could make a killing in it.
      But Ben didn’t want any career advice just then. Just out of college, with no goals at all, the only thing he knew is that he wanted no part of the phony monied world that had been his upbringing. He lolled around aimless at his folks’ upper crust home that year and ended up in an affair with his mom’s socialite friend—her idea, not his. “Mrs. Robinson, are you trying to seduce me?” is a line from the movie that has endured.
      It is the same Mrs. Robinson that Simon and Garfunkel sung about. Mike Nichols, film director had been after Paul Simon to write news songs for the movie and he didn’t want to do it—he was busy. Finally he said that he did have this song kicking around about times past and Joe DiMaggio and Mrs. Roosevelt, and the director said he’d take it! Just change Roosevelt to Robinson and he had a deal.
      This explains why baseball great Joe DiMaggio blew a gasket when he heard his name in the song—so says the Ken Burns documentary Baseball. Who are those hippy long-hairs to drag him into their immoral movie that had nothing to do with him?! Joe was a traditional type of guy. Others in baseball just barely calmed him down with the plea that, while the mention may not have had any context, it was a compliment.
      That line about going into plastics is another line that endures. At what point did ‘plastic’ come to stand for an entire world of materialism devoid of deeper values? It couldn’t have been just then in 1967. The plastic revolution of consumption was just getting underway. 
      Yet if fits so well with Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. —of September 2020. There has never been any meaningful recycling of plastic! Ten percent is all that has ever been reused—tops. And the industry knew it all along! Recycled plastic doesn’t hold up well, is expensive to make, whereas new plastic is cheap. But with environmentalism sweeping the globe, that is the last thing people wanted to hear, so they weren’t told that. They were told that those recycling numbers within triangles on every plastic item meant something, and earth-friendly people the world over—I do it myself—sort out all their plastic for recycling bins. Waste Management sends the truck by a second time to pick it up.
      It doesn’t mean a thing. It all gets buried—all but 10%. For me personally this would have been fine ammo—better than the ammo that I did use—when I was Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  for preaching about God’s kingdom whereas they could be rolling up their sleeves to help with saving the planet! Look, we’ve nothing against saving the planet, I told him, and when there are recycling laws on the books Jehovah’s Witnesses no doubt obey  them more closely than most because they are good at obeying laws—they don’t figure that each new law is a line drawn in the sand that they have to cross in order to prove their courage. Yeah—they love cooperating in this regard, but it’s a little stupid to think they are saving the planet when, in one gigantic industry blunder, millions of gallons of oil can destroy the entire seashore. The BP gulf oil spill had just occurred and President Obama spouted tough talk about “kicking asses” over it. 
      It was a great retort to the anti-religion humanist, but the worldwide plastic recycling scam would have been even better. Can someone look this fellow up for me? I’ll run this new one by him. “Look, I'm all for local clean-up-the-park days. Same with clean-up-the-roadside days,” I said. No one of Jehovah’s Witnesses will ever speak against them. In fact, in Russia, Witnesses do clean up the public parks—or at least they did before the ban. I didn’t know that at the time, but when I found out I included that tidbit in Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      “In Russia, congregations do it all the time,” Anton Chivchalov told me—the one who keeps an eye on the current persecution in that land. “Most congregations do it. It has become a custom for them. Parks are more or less okay, other people clean them too, but still there is garbage to clean, and sometimes the authorities just lack enough workers, so there may be tons of garbage at times. We clean not only parks, but any public areas. We usually ask the city administration to assign some areas for us to clean.”
      I speculated within Dear Mr. Putin on how it must make a great backdrop for informal conversations on God’s purpose to make the earth a paradise. Do Witnesses still do it, with police guarding them to make sure no one talks about God? I’ll have to ask Chivchalov. Still, even as they did it, they did not imagine that they were negating the verse of how humans will be “ruining the earth” when God intervenes—ruining it, not saving it, and the NPR story that the emperor wore no clothes despite his loud voice—he recycles hardly any plastic at all despite telling people he does so they will not feel bad about buying plastic and will buy more—was an perfect case in point.
      And young Benjamin Braddock, the aimless college grad of the movie, knew it instinctively—that the world his parents’s generation wanted to thrust him into was plastic—promising 100% and delivering 10%. ‘He probably went into plastics after all and did very well for himself,’ said some cynical commentator on the movie—so many of that generation sold out, as they do in all generations. Be that as it may, the author of the book The Graduate did not sell out—he died penniless in 2020, after a lifetime of giving away assets. More on him later.
       
    • Guest
    • By TheWorldNewsOrg
      via .ORG
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      What goes around, comes around, eventually. The latest karmic zinger is how likely you now are to find plastic particles, from packaging you might have once used, in your sea salt.
      Each year, humans dump 13 million metric tons of plastic into the ocean. Some of that plastic begins its life as tiny particles, such as microbeads in face scrubs and toothpaste; others as larger pieces that get broken down through mechanical or chemical means. Estimates vary, but there’s no doubt the amount of plastic now in the oceans is substantial: one 2014 study found that there are more than 5 trillion plastic pieces sharing the seas with marine life, 92% of which are microplastics less than five millimeters (0.2 inches) in size.
      Of the many ways that microplastics make their way back to us, the simplest one is through the food cycle. Tiny marine organisms like krill ingest microplastics, which are about the same size as the zooplankton they feed on. The krill then get eaten by salmon, which eventually are served in restaurants around the world. Just in case mercury concentrations weren’t enough to show us the consequences of a fish-eat-fish world, persistent plastics are a painful reminder.
      Read more: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

  • Recent Status Updates

    • folens  »  misette

      Coucou Misette merci pour ce bon travail de recherches. Bon weekend . Michel

      · 0 replies
    • folens  »  Eric Ouellet

      Hello Eric, merci pour ce bon sujet. Bonne journée Michel
      Le bombix et la soie.pps
      · 0 replies
    • folens  »  misette

      Hello Misette merci pour tes partages. Bonne journée. Michel
      lettre aux locataires.pps
      · 0 replies
    • Randy Lee Manning  »  Kick_Faceinator

      Why is the picture, above left, a picture of Bill Gates? And not your picture Kick?
      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      RENFORÇONS NOTRE FOI PAR LA PRIÈRE
      Avons-nous déjà eu une interrogation intérieure sur la force de notre foi?
      Vous êtes vous déjà demandé cette question?
      « Est-ce que Jéhovah voudra me sauver pendant la grande tribulation ? »
       L’apôtre Paul a expliqué que, pour rester en vie, la foi est une qualité très importante à cultiver .
      Il a dit : « Sans la foi il est impossible de plaire à Jéhovah. » (Hébreux 11:6) Cela peut sembler évident, mais en fait, comme on l’apprend en 2 Thessaloniciens 3:2, tous n’ont pas la foi. Ces 2 versets nous aident à comprendre à quel point c’est important de renforcer notre foi.
      L’apôtre Pierre a dit qu’il faut avoir une foi « éprouvée » qui veut dire que nous devons sans cesse cultiver la foi. (lire 1 Pierre 1:7) 
      Puisque la grande tribulation est très proche, nous voulons faire partie « de ceux qui ont foi » pour être sauvés. (Hébreux 10:39) Nous devons donc faire des efforts pour renforcer notre foi. Nous voulons être parmi ceux qui seront récompensés quand Jésus Christ, notre Roi, sera révélé. Alors, comme l’homme qui a supplié Jésus pour avoir plus de foi, nous aussi nous pouvons demander : « Aide-moi là où j’ai besoin de foi ! » (Marc 9:24) Ou, comme les apôtres, demandons : « Donne-nous davantage de foi. » (Luc 17:5)
      JÉHOVAH AIME QUAND NOUS RENFORÇONS NOTRE FOI
      La foi est tellement importante que Jéhovah nous a donné beaucoup d’exemples de foi dans la Bible. Ils ont été écrits « pour notre instruction ». (Romains 15:4) Les exemples d’Abraham, de Sara, d’Isaac, de Jacob, de Moïse, de Rahab, de Gédéôn, de Baraq et de beaucoup d’autres nous encouragent à renforcer notre propre foi. (Hébreux 11:32-35).
      Nous avons de formidables exemples de foi parmi nos frères et sœurs.
      La Bible nous parle d’Élie. En méditant sur son exemple, remarque 5 situations où il a montré qu’il avait une foi forte en Jéhovah. 1) Quand il a annoncé à Ahab que Jéhovah allait provoquer une sécheresse, il lui a dit avec confiance : « Aussi vrai que Jéhovah le Dieu d’Israël est vivant, il n’y aura ni rosée ni pluie. » (1 Rois 17:1) 2) Il était convaincu que Jéhovah donnerait à lui et à d’autres ce qu’il leur faudrait pendant la sécheresse. (1 Rois 17:4, 5, 13, 14) 3) Il était sûr que Jéhovah pouvait ressusciter le fils d’une veuve. (1 Rois 17:21) 4) Il n’a pas douté que le feu de Jéhovah allait brûler son sacrifice sur le mont Carmel. (1 Rois 18:24, 37) 5) Alors qu’il ne commençait même pas à pleuvoir, il a dit à Ahab avec confiance : « Monte, mange et bois, car il y a le bruit d’une pluie torrentielle. » (1 Rois 18:41) Après avoir étudié ces situations, demandons-nous : « Ma foi est-elle aussi forte que celle d’Élie? »
      COMMENT RENFORCER NOTRE FOI ?
      Pour avoir de la foi, il ne suffit pas d’en vouloir. De plus, la foi fait partie de l’esprit saint de Jéhovah. (Galates 5:22) Donc, pour renforcer notre foi, il faut prier pour recevoir plus d’esprit saint, comme Jésus l’a conseillé. Il a promis que Jéhovah « donnera de l’esprit saint à ceux qui le lui demandent ». (Luc 11:13)
      Il faut prier pour recevoir plus d’esprit saint, comme Jésus l’a conseillé.
      Quand on a une foi forte en Jéhovah, on doit l’entretenir. On peut comparer la foi à un feu. Quand on allume un feu, les flammes sont très fortes. Pourtant, si on n’ajoute pas de bois, le feu s’éteint, et il reste des cendres froides. Par contre, si on ajoute régulièrement du bois, le feu peut continuer de brûler. C’est pareil avec notre foi. Si nous continuons de lire et d’étudier la Bible tous les jours, notre amour pour la Bible et pour Jéhovah grandit. En faisant cela, nous entretenons et nous renforçons notre foi.
      Que peux-tu faire pour renforcer et entretenir ta foi ?
       (lire Jacques 1:25 ; 2:24, 26)
      L’apôtre Paul a dit que les chrétiens peuvent avoir « un échange d’encouragements, chacun étant encouragé grâce à la foi de l’autre ». (Romains 1:12) Qu’est-ce que cela signifie ? Quand nous passons du temps avec nos frères et sœurs, la foi de chacun de nous est renforcée par la foi des autres. C’est particulièrement vrai quand nous passons du temps avec ceux qui ont une foi « éprouvée ». (Jacques 1:3) Les mauvais amis détruisent notre foi, mais les amis bien choisis la renforcent. (1 Corinthiens 15:33) C’est pour cela qu’il faut assister régulièrement aux réunions. Pendant les réunions, nous pouvons nous encourager les uns les autres. (lire Hébreux 10:24, 25) De plus, l’enseignement que nous y recevons renforce notre foi. La Bible dit que « la foi naît de ce qu’on a entendu ». (Romains 10:17) Alors demande-toi : « Est-ce que les réunions chrétiennes sont une bonne habitude dans notre vie.
      Quand nous voyons comment Jéhovah nous aide et comment il répond à nos prières, notre foi en lui augmente. C’est arrivé à Caleb et Josué. Ils ont montré qu’ils avaient foi en Jéhovah quand ils ont espionné la Terre promise. Avec le temps, chaque fois qu’ils ont vu comment Jéhovah les aidait, leur foi est devenue plus forte. Josué a pu dire avec confiance aux Israélites : « Pas une parole n’a failli (n’a échoué) de toutes les bonnes paroles que vous a dites Jéhovah votre Dieu. » Il a dit plus tard : « Craignez Jéhovah et servez-le avec intégrité et avec vérité. » Puis il a ajouté : « Moi et ma maisonnée (ceux qui habitent dans ma maison), nous servirons Jéhovah. » (Josué 23:14 ; 24:14, 15) Quand nous avons confiance en Jéhovah et quand nous le voyons nous aider personnellement, notre foi devient plus forte. (Psaume 34:8)
      COMMENT PROUVER NOTRE FOI ?
      Le disciple Jacques a dit : « Je te montrerai ma foi par mes œuvres. » (Jacques 2:18) 
      Les chrétiens qui font tout leur possible dans la prédication montrent qu’ils ont une foi forte.
      La prédication est un excellent moyen de prouver notre foi. Pourquoi? 
      Quand nous prêchons, nous montrons que nous sommes sûrs que la fin est proche et qu’« elle ne sera pas en retard ». (Habaqouq 2:3) Pour savoir si notre foi est forte, demandons-nous : « Est-ce que prêcher est vraiment important pour moi ? Est-ce que je fais tout mon possible pour parler de Jéhovah aux gens ? Est-ce que je cherche des occasions de faire plus dans le service pour Jéhovah ? » (2 Corinthiens 13:5) Montrons que notre foi est forte en faisant « la déclaration publique pour le salut », c’est-à-dire en prêchant la bonne nouvelle. (lire Romains 10:10)
      Nous montrons aussi notre foi quand nous résistons aux difficultés de la vie de tous les jours. Si nous sommes malades, découragés, pauvres, ou si nous avons d’autres problèmes, nous devons avoir foi que Jéhovah et Jésus nous aideront « au bon moment ». (Hébreux 4:16) Nous montrons notre foi en Jéhovah quand nous lui demandons de l’aide. Jésus a dit que nous pouvons demander à Jéhovah de nous donner « notre pain pour le jour selon les besoins du jour ». (Luc 11:3) Des récits bibliques prouvent qu’il peut nous donner tout ce qu’il nous faut. Par exemple, pendant une grave sécheresse en Israël, Jéhovah a donné à Élie de l’eau et de la nourriture. La Bible raconte : « Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande le matin, du pain et de la viande le soir, et il buvait au ouadi (à la rivière). » (1 Rois 17:3-6) Nous avons foi que Jéhovah peut nous donner à nous aussi ce dont nous avons besoin.
      Nous sommes sûrs que, si nous appliquons les principes bibliques, nous pourrons nourrir notre famille. En Asie, Rebecca, une sœur mariée, explique comment elle et sa famille ont appliqué les principes de Matthieu 6:33 et de Proverbes 10:4. Elle raconte : « Mon mari sentait que son travail était un danger pour notre amitié avec Jéhovah. Alors il a laissé son travail. Mais nous avions 4 enfants à nourrir. Nous avons donc décidé de vendre des sucreries que nous faisions nous-mêmes. » Grâce à leurs efforts, ils ont toujours gagné assez d’argent pour s’occuper des besoins de leur famille. Rebecca dit : « Nous avons vu que Jéhovah ne nous a jamais abandonnés. Nous avons toujours eu de quoi manger. » As-tu déjà vécu une situation semblable qui a renforcé ta foi ?
      Nous pouvons être sûr qu’en appliquant les principes bibliques, nous pourrons nourrir notre famille.
      Ne doutons jamais que Jéhovah nous aidera si nous lui obéissons. Paul a cité ces paroles d’Habaqouq : « Le juste vivra en raison de la foi. » (Galates 3:11 ; Habaqouq 2:4) C’est pour cela que nous devons avoir une foi forte en Jéhovah, Celui qui peut vraiment nous aider. 
      D’après l'apôtre Paul, Jéhovah peut, en agissant en nous avec sa puissance, faire beaucoup plus que ce que nous demandons ou imaginons. (Éphésiens 3:20) Nous faisons tout notre possible pour faire la volonté de Jéhovah. Mais nous savons aussi que nous avons des limites. Alors nous sommes très heureux que Jéhovah soit avec nous et qu’il bénisse tous nos efforts.
      JÉHOVAH RÉPOND QUAND NOUS DEMANDONS PLUS DE FOI
      Que ressentons-nous à présent sur la qualité de la foi? Nous avons peut-être envie de demander comme les apôtres : « Donne-nous davantage de foi. » (Luc 17:5) Jésus a répondu à ses apôtres d’une façon particulière à la Pentecôte de l’année 33. Ce jour-là, ils ont reçu l’esprit saint et ils ont été capables de mieux comprendre le projet de Jéhovah. Cela a renforcé leur foi. Qu'elle fut le résultat?
      Ils ont commencé la plus grande activité de prédication jamais faite auparavant. (Colossiens 1:23) 
      Pouvons-nous espérer que Jéhovah réponde à nos prières quand nous lui demandons plus de foi ? 
      Oui, puisque nous le prions « selon sa volonté ». (1 Jean 5:14)
      Si nous avons totalement confiance en Jéhovah, il sera content de nous. Il répondra à nos prières pour avoir plus de foi. Alors, notre foi deviendra plus forte, et nous serons acceptés pour recevoir les bienfaits du Royaume de Dieu. (Hébreux 11 : 1)(Mathieu 17 :20)
      La foi est la certitude absolue que l'ont espère évidente de réalités invisibles. C'est en raison d'une telle foi, en effet que les hommes du passé ont reçu un témoignage favorable venant de Jéhovah le Seul vrai Dieu.
      Ayez une foi aussi gros qu'un grain de mourtarde car aucune obstacles de ce système de chose ne pourra vous atteindre, nous serons inébranlable par notre force de la foi.

      · 0 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63.7k
    • Total Posts
      131k
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,990
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    Alijah
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.