Jump to content
The World News Media

  1. E dub

    E dub

  • Similar Content

    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      MANAGUA, Nicaragua — Nicaraguan police have dispersed anti-government protesters in the capital with tear gas, injuring two people.
      Carrying blue and white balloons, demonstrators on Saturday gathered at several locations in Managua to condemn the death of a teenager during a 2018 march against the administration of President Daniel Ortega.
      The Inter-American Commission on Human Rights condemned via Twitter what it described as “state violence against protesters” on Saturday.
      Hundreds of Nicaraguans have been killed, jailed or forced into exile since protests against Ortega erupted in April 2018.
      https://www.citynews1130.com/2019/09/21/nicaragua-police-stamp-out-protests-with-tear-gas-punches/
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      Nicaragua has everything that Costa Rica has to offer — the same Pacific coastline, the same crashing surf, the same rain forest, the same bio-diversity — plus a whole lot more that no other country can compete with, including the colonial jewel of a city Granada. All of these delights are available for a song.
      Specifically, Nicaragua today offers three appealing and dramatically differing choices for the potential retiree: Granada, the Spanish-colonial city by the lake; San Juan del Sur and environs along this country’s southern Pacific coast, one of the best surfing destinations in the world; and the northern highlands, still off the beaten path but perhaps most interesting of all if you’d like to combine your lifestyle objectives with an investment upside.
      Just how affordable can this country be? A couple could live here on as little as $1,200 per month, and you could own your own brand-new condo in the center of Granada, built to North American standards, for as little as $99,000.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      En un caserío llamado El Porvenir, ubicado al noreste de Estelí, Maura Urbina —desde una casita forrada con plástico negro—, arropa primorosamente a su Milagritos y le canta, la besa, la acaricia con intenciones de aliviarle el picor corporal que no la deja tranquila desde hace varios minutos. La niña —producto de la resequedad y las gruesas capas de piel seca— se rasca desesperada mientras llora y su angustia oprime el corazón…A los 15 minutos, parece que la comezón ha cesado un poco, transcurrirán varias horas para que vuelva, y Maura aprovecha para revisar el fogón avivado por la ventisca de la tarde, “los frijoles ya casi están en su punto”, dice convencida, mientras arregla unos trastos y ahuyenta a los pollos y una camada de perritos cachorritos que caminan y defecan donde se les antoja.Hay mucho humo dentro de la casita —que mide aproximadamente seis metros de largo y cinco metros de ancho—, pero además de eso, un hedor a materia fecal que sale de la letrina, situado a escasos 10 pasos de la cama donde reposa la niña y su madre.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.

    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      Nicaragua’s disaster prevention agency said on Twitter that no damage was immediately reported, and that the quake had been felt in the cities of Leon and Chinandega as well as the capital, Managua, according to the Sistema Nacional para la Prevención, Mitigación y Atención de Desastres (Sinapred).
      Many people wrote on social networks that two earthquakes had occurred; nevertheless, the geologist Mayorga explained that the first thing that was perceived was the primary wave, and later, the secondary wave, but both belong to the same event.
      Geological events occur suddenly.
      The Sinapred announced the second national simulation, which will take place on September 21, in which they always include as one of the risk scenarios with the occurrence of a seismic event.
      http://todaynicaragua.com/magnitude-5-3-earthquake-hits-western-nicaragua/
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
    • Guest
    • Guest
    • Guest
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Security camera footage shows law enforcement walking inside the TV station Friday night.
       
      (CNN)Nicaraguan police shut down operations at a major TV network and arrested the owner, accusing him of instigating hate and violence in the country, officials said.
      Law enforcement raided the headquarters of 100% Noticias in Nicaragua's capital of Managua late Friday night and took several people in custody, including the broadcaster's owner and director, Miguel Mora, and news director Lucia Pineda, colleagues said.
      Mora appeared in court Saturday morning where he was formally accused of "fostering and instigating hate and violence" in the country, according to an attorney with the Nicaraguan Center for Human Rights representing Mora.
      https://edition.cnn.com/2018/12/23/americas/nicaragua-tv-station-police-raid/index.html
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      HAVANA TIMES – Daniel Ortega has achieved what neither Putin, nor climate change, nor China, nor the immigration problem, nor Maduro nor Syria could do: he inspired nothing more and nothing less than the adoption of a bipartisan consensus between the US Republican and Democratic parties regarding his regime.
      What’s more, he managed to become a point of consensus between the US Executive branch, headed by Trump, and the US Congress. It may seem a lie or an exaggeration, but no other topic during Trump’s administration has been resolved with this level of consensus.
      In reacting to the decisions adopted by the organs of United States power, Ortega momentarily dusted off the old speeches that he had kept filed away these eleven years and spoke once again of interventionism, of imperialism and other expressions of the like. Then, he fell silent.
      He’ll likely speak about it again once he’s assimilated the blow and has designed the course he’ll follow. Meanwhile, it’s important to recall that Nicaragua’s economic dependence with respect to the United States has broadened and deepened during this “antiimperialist” regime of Ortega’s.
      Read more: https://havanatimes.org/?p=145130
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Ortega profundiza su aislamiento internacional al no asistir a la Cumbre Iberoamericana

      Jefes de Estado y representantes iberoamericanos en la Cumbre. LAVANDEIRA JR. EFE
       
      Todas las miradas estaban puestas en él. Daniel Ortega había confirmado su asistencia la Cumbre Iberoamericana de La Antigua (Guatemala) en un intento de lavar su imagen tras la represión emprendida en abril contra sus opositores, que ha dejado más de 300 muertos y 400 encarcelados. Una muestra de que no tenía nada que ocultar. De dar una sensación de normalidad en su país que no es tal. Era el primer encuentro multilateral al que el presidente de Nicaragua iba a asistir desde que se iniciaran las protestas, después de declinar su participación en la Asamblea General de la ONU. En el último momento, Ortega canceló su viaje y profundiza el aislamiento internacional del país centroamericano.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      This year children with cancer from Nicaragua won't be able to have their Telehablaton, an event to collect funds for their teraphies, treatment, etc, due to current situation in that country. People are invited to buy items or donate directly, for more information visit: 
      http://www.friendsofconanca.org
       
       
      Nacatamales de cerdo 
      https://en.wikipedia.org/wiki/Nacatamal


      T Shirts

      Cookies 

      And other items  
       
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Un centenar de seguidores del gobierno y paramilitares irrumpieron este lunes en la basílica de la ciudad de Diriamba, suroeste de Nicaragua, y agredieron a jerarcas católicos, agravándose la violencia que deja unos 250 muertos en casi tres meses de protestas contra el presidente Daniel Ortega.
      Los seguidores de Ortega entraron con violencia en la Basílica de San Sebastián, cuando obispos y sacerdotes llegaban a apoyar a una decena de personas que se habían refugiado el domingo, en medio de un enfrentamiento entre fuerzas del gobierno y manifestantes que tenían barricadas en las calles.
      “Asesinos”, “mentirosos”, “hijos de puta”, gritaron los partidarios del gobierno cuando llegó a Diriamba la comitiva de religiosos, encabezada por el cardenal Leopoldo Brenes y el nuncio Stanislaw Waldemar Sommertag, constató un equipo de la AFP.
      Los jeracas católicos, que se trasladaron en caravana desde Managua, fueron rodeados por seguidores del gobierno en la entrada del templo, en cuyos alrededores había decenas de hombres encapuchados vestidos de civil y policías.

      Paramilitares afectos al gobierno de Daniel Ortega rodean la basílica de San Sebastián, en Diriamba, el 9 de julio de 2018© AFP MARVIN RECINOS
      https://www.24matins.es/traf/america/violenta-irrupcion-de-paramilitares-en-basilica-y-agresion-a-obispos-en-nicaragua-5-85918


    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      El secretario general de la ONU, Antonio Guterres, condenó el viernes la violencia en Nicaragua y “en particular el asesinato de varios manifestantes” en protestas antigubernamentales en Managua el 30 de mayo.
      Las protestas del miércoles contra el gobierno de Daniel Ortega dejaron al menos 16 muertos, y los fallecidos alcanzan ya más de un centenar desde las primeras manifestaciones del 18 de abril.
      Decenas de miles de nicaragüenses que marchaban el miércoles de noche en apoyo a a las madres que han perdido a sus hijos en las protestas fueron emboscados por francotiradores, mientras hombres armados trataban de dispersarlos a balazos.
      La matanza motivó una enérgica respuesta internacional.
      Guterres instó al gobierno de Ortega “a garantizar la protección y la libertad de expresión de los manifestantes pacíficos”.
      Leer más: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
    • Guest
      By Guest
      con Syliph
      Nos anima ver como nuestros jóvenes están buscando maneras de expandir su servicio a Jehová
      Por jwguestroomsuite
    • Guest
      By Guest
      con Syliph
      Nos anima ver como nuestros jóvenes están buscando maneras de expandir su servicio a Jehová
      Por jwguestroomsuite
    • Guest
      By Guest
      Including the 2 largest lakes and one heart inside Â 

    • Guest
      By Guest
      En la mía solamente es por las mañanas y usualmente a las 10 am casi todos se van a revisitas o a preparar el almuerzo, mayormente la razón es por los rayos del sol. Vivimos en una región bastante soleada y cálida 
       
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      WASHINGTON (Reuters) - The United States will end in January 2019 a special status given to 5,300 Nicaraguan immigrants that protects them from deportation, senior Trump administration officials said on Monday.
      A U.S. flag flutters over top of the skyline of New York (R) and Jersey City (L), as seen from Bayonne, New Jersey, August 6, 2011. REUTERS/Gary Hershorn
      They also said the program known as Temporary Protected Status, or TPS, would be extended until July 2018 for about 86,000 Honduran immigrants, but added it could then be terminated.
      The decision to end TPS for Nicaraguans is part of President Donald Trump’s broader efforts to tighten restrictions on immigration.Hundreds of thousands of illegal immigrants from across Central America live and work in the United States, but some are protected from the threat of deportation under the TPS program.
      Thousands from both Nicaragua and Honduras were given the special status in 1999 after Hurricane Mitch devastated Central America. In all, TPS protects more than 300,000 people from nine countries living in the United States.
      Trump’s administration was faced with a Monday deadline to announce its decision on Nicaragua and Honduras.
      Critics have complained the TPS program allows participants to repeatedly extend their stays in 6-month to 18-month increments in case of a natural disaster, civil strife or other emergencies in their homelands.
      In the case of Nicaragua, acting Homeland Security Secretary Elaine Duke decided the conditions caused by Hurricane Mitch “no longer exist, and thus, under the applicable statute, the current TPS designation must be terminated,” the Department of Homeland Security (DHS) said in a statement.
      The TPS for thousands of Nicaraguans was due to expire on Jan. 5, 2018, but it was delayed by 12 months “to allow for an orderly transition.”
      Read more: https://www.reuters.com/article/us-usa-immigration-protections/u-s-to-end-protected-status-for-nicaraguan-immigrants-in-2019-idUSKBN1D704X
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      A girl in a park in Managua, Nicaragua. The country topped the list for gains in happiness.
      Nicolas Garcia/AFP/Getty Images
      Norway can be frigid. And the winters bring lots of darkness. But it's the happiest nation in world, according to the 2017 World Happiness Report.
      Denmark comes in at #2, followed by Iceland and Switzerland. Finland takes 5th place. And, it turns out, these countries have more in common than a tolerance for cold.
      Well-being is shaped by a range of factors. "All of the top countries rank highly on all the main factors found to support happiness: caring, freedom, generosity, honesty, health, income and good governance," according to the report.
      The second tier of the top ten includes the Netherlands, Canada, New Zealand, Australia and Sweden (the last two tied for 9th position).
      The developing world has its share of unhappy countries. According to the report, some of the unhappiest nations in the world are Afghanistan, Chad, the Democratic Republic of Congo and Haiti.
      But there are encouraging signs in low- and middle-income countries. Cameroon, Latvia, Nicaragua and Sierra Leone, for example, are all on the list of the 20 countries reporting the highest gains in happiness.
      Meanwhile, happiness in the U.S. has slipped a bit, according to the report. "The reasons are declining social support" as well as a decline in trust — and an increased sense of corruption, write the co-editors in a summary report. In 2015, the U.S. ranked 13th. This year, it slipped to 14th.
      The report draws on survey data from 155 countries. "We ask people to think of their lives as a whole," explains report co-editor John Helliwell, an economist at the University of British Columbia who studies well-being and comparative economic growth. Each year, researchers survey 1,000 people in each country.
      Some questions are quite simple, such as: In times of trouble, do you have family and/or friends to count on? Other questions measure people's perceived levels of freedom, generosity and trust — both in each other and in their governments and businesses.
      The Nordic countries have among the most generous social safety nets. "Access to higher education, access to high-quality health services are part of it, explains Jon-Åge Øyslebø, minister of communications, cultural affairs and education at the Norwegian Embassy. (We reached out to him before he had heard about the top spot his country had earned in the new report.)
      There are also generous social support programs. For instance, new parents in Norway are eligible for nearly a year of leave with pay. "Norway is a relatively egalitarian society with regard to both to income differences and gender," Øyslebø told us. He says he thinks this is an important part of the happiness equation.
      Another factor, of course, is the economy. Overall, Norway is pretty wealthy, in part due to the natural resource of oil. But even though oil prices have declined, Norwegian level of happiness has risen, at least according to the report.
      "Absolutely there's more to it than money," Øyslebø says. Many studies have shown that after people's basic needs are met, additional income is not necessarily a path to happiness.
      So what's the value of these global ranking? After all, the survey data that they're based on are pretty crude measures. And at any given time, in any nation, some people are suffering while others thrive.
      "The reason for taking this [report] seriously," co-editor John Helliwell told us, is that it offers an alternative to thinking of "income as the measure of progress."
      http://www.npr.org/sections/goatsandsoda/2017/03/20/520859626/global-ranking-of-happiness-has-happy-news-for-norway-and-nicaragua
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Nuestra congregación  de El crucero, Managua,  Nicaragua.... todos unidos, adorando a Nuestro Jehová Dios.
      Fuente:  https://www.facebook.com/groups/testigosdejehovah/
       

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Nuestra congregación  de El crucero, Managua,  Nicaragua.... todos unidos, adorando a Nuestro Jehová Dios.
       

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      A causa de trauma craneal severo murió doña María Teresa López, de 41 años, minutos después de ser arrollada por el camión placa ES 07 236, cuando esperaba taxi frente a la pulpería “La Esquinita”, en el barrio Pueblos Unidos, en el municipio de Ocotal, departamento de Nueva Segovia.
      Según testigos, al conductor del camión le falló la dirección y tras arrollar a doña María López, se estrelló contra la pulpería de doña Sagrario González, dejando el inmueble con varias de las paredes desbaratadas.
      En un intento por salvarle la vida, testigos del accidente trasladaron a doña María López al hospital Alfonso Moncada Guillén, de Ocotal, pero murió en el trayecto.
      Tu Nueva Radio YA conoció que doña María Teresa López, de 41 años, era Testigo de Jehová y deja dos hijos en la orfandad.
      Autoridades policiales capturaron al conductor del pesado vehículo para investigar a profundidad el lamentable hecho.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Yader Isaac Chávez Canales trabajaba como traductor y tenía novia con la cual planeaba casarse

      La juez Karen López Fuentes admitió la acusación y dictó prisión preventiva contra Yader Isaac Chávez Canales, quien enfrentará audiencia inicial el próximo 2 de marzo. LA PRENSA/WILIH NARVÁEZ
      Yader Isaac Chávez Canales dejó de usar camisas de manga larga y corbatas, y no volvió a visitar la iglesia de los Testigos de Jehová, desde que se convirtió en emo.Su cambio empezó en diciembre pasado y su exvecina Mariela Mejía nunca lo vio consumir droga. El emo de 18 años, fue acusado del parricidio de su madre Eymi Johana Canales Pérez, de 35 años, y del asesinato de su padrastro Denis Francisco Medina Moreno, de 27 años.Mejía, de 38 años, describe a su exvecino de la Zona Cinco de Ciudad Sandino como un joven educado y le sorprendió ver su cambio: uñas pintadas en color negro y el cabello un poco largo.Fue hasta el lunes que la Policía Nacional lo presentó, que ella se enteró que el joven tenía progenitora, ya que él vivía con su tío.
      Fue regalado
      “Estoy muy arrepentido”, manifestó Chávez Canales, quien compareció a audiencia preliminar resguardado por un fuerte dispositivo policial.Fernando Mejía, de 48 años, llegó a las afueras de los juzgados para tratar de ver a su exvecino que en más de una ocasión le dio de comer, luego que un tío supuestamente lo corriera de su casa. Además, asegura que el joven ha tenido una vida muy sufrida.Chávez Canales, cuando tenía cuatro años supuestamente fue regalado por su progenitora a una pareja de estadounidenses que conoció en la iglesia de Testigos de Jehová.El joven vivió 12 años en Estados Unidos, pero sus padres adoptivos fallecieron en un accidente de tránsito.Según Fernando, el joven le contó que él también iba en el vehículo, pero únicamente sufrió algunas heridas en la cabeza. Incluso le mostró algunas cicatrices.Las autoridades de ese país lo deportaron hace dos años, y supuestamente le dieron 50 mil dólares de indemnización, pero el dinero presuntamente lo habría agarrado un familiar.Chávez trabajaba como traductor, tenía novia, con la cual planeaba casarse. Tenía pocos meses de vivir en casa de su madre.

      Al menos siete agentes de la Policía Nacional llevaron a Yader Isaac Chávez Canales hasta los Juzgados de Ciudad Sandino, donde se realizó la audiencia preliminar para conocer los cargos que le imputan. LA PRENSA/WILIH NARVÁEZ
      Mazazos en la cabeza
      El fiscal Manuel Reyes detalló en la acusación que el viernes 17 de febrero, a las 7:30 p.m., el joven sostuvo una discusión con su progenitora, porque esta le tenía retenido su celular, ya que el acusado, el Día de San Valentín le sustrajo una plancha de cabello para comprar sustancias alucinógenas.Presuntamente, Chávez intentó agredir a su progenitora y por eso intervino Medina Moreno.Pero en el forcejeo ambos cayeron al piso de rodillas y en eso el joven aprovechó para agarrar un mazo y pegarle en par de ocasiones en la cabeza al padrastro, quien quedó desmayado.Con el mismo mazo también le pegó en la cabeza a su progenitora y al caer continuó la agresión hasta provocarle la muerte.Su padrastro trató de incorporarse, pero le propinó cuatro cuchilladas.Según la Fiscalía, el 18 de febrero, Chávez sacó los cuerpos al patio de la casa, los cubrió con ropa usada que vendía su mamá y les echó gasolina.Casi una hora los cuerpos estuvieron en llamas, al amanecer nuevamente cubrió los cuerpos con ropa y cuando pretendía huir fue detenido por sus vecinos.La audiencia preliminar estuvo a cargo de la juez Karen López Fuentes.El abogado Secundino Cuadra, defensor del acusado, pidió a la juez que al joven se le realice una valoración psiquiátrica y que se le realice una prueba toxicológica y de alcoholemia. La juez dio lugar a esta petición.
      Dio otra versión
      Yader Chávez lloró durante la audiencia y apretaba sus manos en las cuales se podían apreciar varios rasguños. En el ojo derecho se podía ver un moretón.Antes de empezar la audiencia preliminar dio breves declaraciones a los medios de comunicación. Al consultarle por qué cometió el doble crimen, respondió: “Mi padrastro estaba pegándole a mi madre y le iba a pegar con un mazo, yo para protegerla a ella, empecé a pegarle a él (a Denis Medina) y después de eso ella me empezó a agredir”, manifestó el acusado. Asimismo, manifestó que no consume droga.Entre los elementos de convicción que tiene la Fiscalía están pruebas testimoniales, acta de detención y ocupación del mazo, cuchillo, entre otras evidencias.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.



  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Topics

  • Posts

  • Members

    • olaogun

      olaogun 3

      Member
      Joined:
      Last active:
    • derek1956

      derek1956 60

      Member
      Joined:
      Last active:
    • George J Strakey

      George J Strakey 10

      Member
      Joined:
      Last active:
  • Recent Status Updates

    • Eric Ouellet

      Qu’est-ce que le Jour du Jugement ?

      La Bible dit que Dieu “ a fixé un jour où il va juger la terre habitée ”. (Actes 17:31.) Pour beaucoup, l’idée d’être soumis à un jugement, quel qu’il soit, est désagréable. Voyez-vous les choses ainsi ?
      SI C’EST le cas, rassurez-vous : le Jour du Jugement est une disposition pleine d’amour qui apportera de grands bienfaits à la famille humaine, y compris aux morts (Matthieu 20:28 ; Jean 3:16). Mais pourquoi est-il nécessaire ? Et que se passera-t-il réellement pendant ce “ jour ” ?
      Pourquoi le Jour du Jugement est nécessaire
      Lorsque Dieu a placé les humains sur la terre, il ne la destinait pas à n’être qu’un lieu d’épreuve en vue d’une existence dans un autre monde. Il a créé les humains pour qu’ils y vivent éternellement. Bien que parfaits physiquement et mentalement, Adam et Ève, le premier couple, se sont rebellés contre Dieu. Ils ont alors perdu la perspective de la vie éternelle pour eux-mêmes, et ont transmis le péché et la mort à tous leurs descendants. — Genèse 2:15-17 ; Romains 5:12.
      Le Jour du Jugement sera une période de mille ans durant laquelle les hommes auront la possibilité de retrouver ce qu’Adam et Ève ont perdu*. Remarquez que, selon Actes 17:31, cité plus haut, ce “ jour ” concerne les personnes qui vivent sur “ la terre habitée ”. Celles qui recevront un jugement favorable vivront sur la terre, éternellement et dans des conditions parfaites (Révélation 21:3, 4). Le Jour du Jugement contribue donc à l’accomplissement du dessein originel de Dieu pour l’homme et pour la planète.
      Le Juge que Dieu a établi est Christ Jésus. La Bible révèle qu’il va “ juger les vivants et les morts ”. (2 Timothée 4:1.) Qui sont “ les vivants ” qui seront jugés ? Comment les morts vont-ils revenir à la vie sur “ la terre habitée ” ?
      Jésus juge “ les vivants ”
      Nous sommes maintenant proches de la fin annoncée du présent système de choses, où Dieu va détruire tous les éléments de la société humaine corrompue et supprimer les méchants. Les personnes qui réchapperont seront “ les vivants ” qui seront jugés. — Révélation 7:9-14 ; 19:11-16.
      Durant la période de jugement qui durera mille ans, Christ Jésus ainsi que 144 000 hommes et femmes ressuscités pour vivre dans les cieux dirigeront la terre. Exerçant les fonctions de rois et de prêtres, ils dispenseront les bienfaits du sacrifice rédempteur de Jésus et amèneront progressivement les humains fidèles à la perfection physique et mentale. — Révélation 5:10 ; 14:1-4 ; 20:4-6.
      Pendant le Jour du Jugement, Satan et ses démons ne seront plus libres d’influencer l’activité humaine (Révélation 20:1-3). Toutefois, à la fin de ce “ jour ”, Satan sera autorisé à éprouver la fidélité de tous les humains alors en vie. Ceux qui resteront fidèles à Dieu passeront avec succès l’épreuve à laquelle Adam et Ève ont échoué. Ils seront jugés dignes de recevoir la vie éternelle sur la terre redevenue un paradis. Ceux qui décideront de se rebeller contre Dieu seront détruits pour toujours, de même que Satan et ses démons. — Révélation 20:7-9.
      Le jugement des “ morts ”
      On lit dans la Bible qu’au Jour du Jugement les morts “ se lèveront ”. (Matthieu 12:41.) Jésus a dit : “ L’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir entendront sa voix et sortiront, ceux qui ont fait des choses bonnes, pour une résurrection de vie, ceux qui ont pratiqué des choses viles, pour une résurrection de jugement. ” (Jean 5:28, 29). Il n’est pas question ici des âmes désincarnées des défunts. Ces derniers sont totalement inconscients et n’ont pas d’âme qui survive à la mort (Ecclésiaste 9:5 ; Jean 11:11-14, 23, 24). Jésus relèvera sur la terre tous ceux qui se sont endormis dans la mort.
      Seront-ils jugés sur la base de ce qu’ils ont fait avant leur mort ? Non. Les Écritures enseignent que “ celui qui est mort a été acquitté de son péché ”. (Romains 6:7.) Ainsi, tout comme les survivants de la fin du système actuel, les ressuscités pour la vie sur la terre seront jugés “ selon leurs actions ” au cours du Jour du Jugement (Révélation 20:12, 13). En fonction de l’issue de leurs actions, leur résurrection se révélera aboutir soit à l’éternité, soit à la destruction. Nombre de ces ressuscités découvriront Jéhovah Dieu et ses exigences pour obtenir la vie. Ils auront la possibilité de se conformer à la volonté de Dieu et de recevoir la vie éternelle sur la terre.
      Aucune raison d’avoir peur
      Le Jour du Jugement ne sera pas seulement un temps d’instruction divine, mais aussi un temps où tous les vivants appliqueront ce qu’ils apprendront et en verront les bienfaits. Imaginez la joie que vous ressentirez quand vous retrouverez vos chers disparus et progresserez à leurs côtés vers la perfection !
      Imaginez la joie que vous ressentirez quand vous retrouverez vos chers disparus.
      Au terme du Jour du Jugement, Dieu permettra à Satan d’éprouver la fidélité des êtres humains. Il n’y a cependant pas lieu d’être inquiet ou d’avoir peur. Tous seront alors solidement armés pour faire face à cette dernière épreuve. Ainsi, le Jour du Jugement est une étape dans l’accomplissement du dessein divin qui effacera toutes les conséquences de la rébellion originelle contre Dieu dans le jardin d’Éden.

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Chantons avec coeur et allégresse 
      Psaumes
      146 Louez Jah!
      Que tout mon être loue Jéhovah !
       2 Je veux louer Jéhovah toute ma vie.
      Je veux chanter des louanges à mon Dieu aussi longtemps que je vivrai.
       3 Ne mettez pas votre confiance dans les princes,
      ni dans un fils d’homme, qui est incapable de sauver.
       4 L’esprit de l’homme sort, l’homme retourne au sol ;
      ce jour-là, ses pensées périssent.
       5 Heureux celui qui a pour secours le Dieu de Jacob
      et dont l’espoir est en Jéhovah son Dieu,
       6 Celui qui a fait le ciel et la terre,
      la mer, et tout ce qui s’y trouve,
      celui qui reste fidèle pour toujours,
       7 celui qui garantit la justice aux spoliés,
      celui qui donne du pain aux affamés.
      Jéhovah libère les prisonniers ;
       8 Jéhovah ouvre les yeux des aveugles ;
      Jéhovah relève ceux qui sont courbés ;
      Jéhovah aime les justes.
       9 Jéhovah protège les résidents étrangers ;
      il soutient l’orphelin de père et la veuve,
      mais il contrecarre les projets des méchants
      10 Jéhovah sera Roi pour toujours,
      ton Dieu, ô Sion, de génération en génération.
      Louez Jah !

      · 0 replies
    • REDROCHA  »  T.B. (Twyla)

      Thank you Sister !!!!
      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      LES QUALITÉS D'UN BERGER ET LES ASSISTANTS DE L'ASSEMBLÉE 

      PREMIÈRE LETTRE DE TIMOTHÉE

      3 La parole suivante est digne de foi : Si un homme aspire à être un responsable, il désire une belle œuvre. 2 Il faut donc qu’un responsable soit irréprochable, mari d’une seule femme, modéré dans ses habitudes, réfléchi, ordonné, hospitalier, capable d’enseigner, 3 que ce ne soit pas un ivrogne ni un homme violent, mais un homme raisonnable, non querelleur, non ami de l’argent, 4 un homme qui dirige d’une belle façon sa propre famille, qui tienne ses enfants dans la soumission en toute dignité 5 (car si un homme ne sait pas diriger sa propre famille, comment prendra-t-il soin de l’assemblée de Dieu ?), 6 que ce ne soit pas un homme récemment converti, de peur qu’il se gonfle d’orgueil et tombe sous le coup de la condamnation portée contre le Diable. 7 D’autre part, il faut aussi qu’il reçoive un beau témoignage des gens extérieurs à l’assemblée, afin de ne pas tomber dans le déshonneur et dans un piège du Diable.
      8 De même, il faut que les assistants soient des hommes dignes, qu’ils n’aient pas un langage double, qu’ils soient modérés dans la consommation de vin, non avides d’un gain malhonnête, 9 attachés au saint secret de la foi avec une conscience pure.
      10 De plus, qu’ils soient d’abord mis à l’épreuve quant à leurs aptitudes ; puis, s’ils sont exempts d’accusation, qu’ils servent comme ministres.
      11 De même, il faut que les femmes soient dignes, non calomniatrices, modérées dans leurs habitudes, fidèles en toutes choses.
      12 Les assistants doivent être maris d’une seule femme et diriger d’une belle façon leurs enfants et leur propre famille. 13 Car les hommes qui servent d’une belle façon acquièrent une belle réputation et une grande confiancepour parler de la foi en Christ Jésus.
      14 Je t’écris ces choses, bien que j’espère venir bientôt chez toi, 15 pour que, au cas où je serais retardé, tu saches comment tu dois te conduire dans la maison de Dieu, qui est l’assemblée du Dieu vivant, colonne et soutien de la vérité. 16 Oui, il faut avouer qu’il est grand, le saint secret de l’attachement à Dieu : « Il a été manifesté dans la chair, a été déclaré juste dans l’esprit, est apparu aux anges, a été prêché parmi les nations, a été cru dans le monde, a été enlevé dans la gloire. »





      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Bergers, imitez les Grands Bergers
       
      Christ [...] a souffert pour vous, vous laissant un modèle pour que vous suiviez fidèlement ses traces » (1 PIERRE 2:21)

      QUAND un berger s’intéresse de près au bien-être de son troupeau, les moutons se portent bien. Selon un manuel sur l’élevage ovin, « l’homme qui se contente de mener le troupeau au pré puis n’y prête plus attention risque fort, en quelques années, d’avoir de nombreuses bêtes malades qui ne rapportent rien ». Par contre, quand les moutons reçoivent l’attention voulue, le troupeau prospère.
      La qualité des soins et de l’attention que les bergers du troupeau de Dieu prodiguent à chaque brebis dont ils sont responsables influera sur la santé spirituelle de toute la congrégation. Tu te souviens peut-être que Jésus a eu pitié des foules parce qu’« elles étaient dépouillées et éparpillées comme des brebis sans berger » (Mat. 9:36). Pourquoi se trouvaient-elles en si piteuse condition ? Parce que les hommes chargés d’enseigner la Loi de Dieu au peuple étaient durs, exigeants et hypocrites. Au lieu de soutenir et de nourrir les membres de leur troupeau, les guides spirituels d’Israël posaient sur leurs épaules de « lourdes charges » (Mat. 23:4).
      Les bergers chrétiens d’aujourd’hui, les anciens, ont donc une lourde responsabilité. Les brebis du troupeau sous leur garde appartiennent à Jéhovah ainsi qu’à Jésus, qui s’est présenté comme « l’excellent berger » (Jean 10:11). Les brebis ont été « acheté[e]s à un prix », que Jésus a payé avec son propre « sang précieux » (1 Cor. 6:20 ; 1 Pierre 1:18, 19). Jésus aime tellement les brebis qu’il a bien voulu sacrifier sa vie pour elles. Les anciens ne devraient jamais oublier qu’ils sont des sous-bergers sous la surveillance du Fils bienveillant de Dieu, Jésus Christ, « le grand berger des brebis » (Héb. 13:20).
      Comment les bergers chrétiens devraient-ils traiter les brebis ? Les membres de la congrégation sont exhortés à « obéi[r] à ceux qui [les] dirigent ». De leur côté, les anciens ne doivent pas « commande[r] en maîtres ceux qui sont l’héritage de Dieu » (Héb. 13:17 ; lire 1 Pierre 5:2, 3). Alors comment peuvent-ils diriger le troupeau sans le commander en maîtres ? Autrement dit, comment peuvent-ils répondre aux besoins des brebis sans abuser de l’autorité dont Dieu les a investis ?
      « IL LES PORTERA SUR SON SEIN »
      Parlant de Jéhovah, le prophète Isaïe a déclaré : « Comme un berger il fera paître son troupeau. De son bras il rassemblera les agneaux ; et sur son sein il les portera. Il conduira doucement celles qui allaitent » (Is. 40:11). Cette comparaison montre que Jéhovah se soucie des besoins des membres de la congrégation faibles et vulnérables. De même qu’un berger connaît les besoins particuliers de chaque brebis de son troupeau et se tient prêt à les combler, Jéhovah connaît les besoins des membres de la congrégation et est heureux de leur apporter le soutien voulu. À l’image d’un berger qui, si nécessaire, porte un agneau nouveau-né dans le pli de son vêtement, « le Père des tendres miséricordes » nous portera, ou nous consolera, quand nous serons durement éprouvés ou rencontrerons un besoin particulier (2 Cor. 1:3, 4).

      Quel exemple admirable pour un berger chrétien ! Comme son Père céleste, il lui faut être attentif aux besoins des brebis. S’il est au courant des difficultés qu’elles rencontrent et des besoins qui méritent une attention immédiate, il sera en mesure d’offrir l’encouragement et le soutien nécessaires (Prov. 27:23). Il doit donc bien communiquer avec ses compagnons chrétiens. Tout en respectant la vie privée de chacun, il s’intéresse à ce qu’il voit et entend dans la congrégation, avec amour, il se rend disponible pour « venir en aide aux faibles » (Actes 20:35 ; 1 Thess. 4:11).
      Parlons de la mentalité de bergers que Jéhovah a désapprouvés. Aux jours d’Ézékiel et de Jérémie, Jéhovah a dénoncé ceux qui auraient dû s’occuper de ses brebis, mais ne le faisaient pas. Quand personne ne surveillait les brebis, le troupeau devenait la proie de bêtes sauvages et se dispersait. Ces bergers exploitaient les brebis et, plutôt que de les faire paître, « ils se paissaient eux-mêmes » (Ézék. 34:7-10 ; Jér. 23:1). Le reproche que Dieu leur a fait est tout aussi valable pour les chefs de la chrétienté. Mais il souligne également combien il est important qu’un ancien s’occupe avec sérieux et amour du troupeau de Jéhovah.
      « JE VOUS AI DONNÉ L’EXEMPLE »
      En raison de l’imperfection humaine, certaines brebis peuvent être lentes à comprendre ce que le Berger suprême attend d’elles. Elles ne se conforment pas toujours à un conseil biblique ou ont un comportement trahissant un manque de maturité spirituelle. Comment les anciens doivent-ils réagir ? Ils devraient imiter la patience qu’a eue Jésus envers ses disciples quand ils cherchaient à savoir qui parmi eux serait le plus grand dans le Royaume. Au lieu de perdre patience, Jésus a continué à les enseigner et à leur donner des conseils bienveillants sur la pratique de l’humilité (Luc 9:46-48 ; 22:24-27). En leur lavant les pieds, il leur a fait une démonstration d’humilité, qualité que les surveillants chrétiens sont tenus de manifester (lire Jean 13:12-15 ; 1 Pierre 2:21).
      Le point de vue de Jésus sur le rôle du berger n’était pas le même que celui que Jacques et Jean ont un jour manifesté. Ces deux apôtres cherchaient à s’assurer une place en vue dans le Royaume. Mais Jésus a rectifié cet état d’esprit ainsi : « Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles, et que les grands usent d’autorité sur elles. Il n’en sera pas ainsi parmi vous ; mais quiconque voudra devenir grand parmi vous sera votre serviteur » (Mat. 20:25, 26, Bible de Darby). Les apôtres devaient résister à l’envie de « commander en maîtres » leurs compagnons ou de « dominer sur » eux.
      Jésus tient à ce que les bergers chrétiens traitent le troupeau comme lui le traitait. Ils doivent être disposés à servir leurs compagnons, pas les dominer. Paul a manifesté une telle humilité. Il a dit en effet aux anciens de la congrégation d’Éphèse : « Vous savez bien comment, depuis le premier jour où j’ai mis le pied dans le district d’Asie, j’ai été avec vous tout le temps, travaillant comme un esclave pour le Seigneur, avec la plus grande humilité. » L’apôtre souhaitait que ces anciens soutiennent les brebis avec dévouement et humilité. Il a ajouté : « Je vous ai montré en toutes choses que c’est en peinant ainsi que vous devez venir en aide aux faibles » (Actes 20:18, 19, 35). Il a par ailleurs dit aux Corinthiens qu’il ne dominait pas sur leur foi. Il était plutôt leur humble compagnon de travail, pour leur joie (2 Cor. 1:24). C’est un bel exemple d’humilité et de courage pour les anciens de notre époque.
      « FERMEMENT ATTACHÉ À LA PAROLE FIDÈLE »
      Un ancien doit être « fermement attaché à la parole fidèle pour ce qui est de son art d’enseigner » (Tite 1:9). Mais il le sera « dans un esprit de douceur » (Gal. 6:1). Un bon berger chrétien ne force pas une brebis à agir de telle ou telle façon. Non, il réfléchit à la manière dont il stimulera son cœur. Il attirera peut-être son attention sur les principes bibliques à considérer avant de prendre une décision importante. Il reverra avec elle ce que les publications ont dit sur la question. Il l’exhortera à réfléchir aux conséquences de tel ou tel choix sur ses relations avec Jéhovah. Il pourra aussi insister sur l’importance de demander à Dieu sa direction avant de prendre une décision (Prov. 3:5, 6). Ensuite, il la laissera prendre elle-même sa décision (Rom. 14:1-4).
      La seule autorité que les surveillants chrétiens détiennent leur vient des Écritures. Alors ils doivent absolument se servir de la Bible avec habileté et adhérer à son contenu. Ils se garderont ainsi d’un éventuel abus de pouvoir. Car ils ne sont que sous-bergers ; chaque membre de la congrégation est responsable devant Jéhovah et Jésus de ses propres décisions (Gal. 6:5, 7, 8).
      « DES EXEMPLES POUR LE TROUPEAU »
      Après avoir déconseillé aux anciens ( prêtres )« commander en maîtres ceux qui [leur] sont échus en partage », l’apôtre Pierre les exhorte à « devenir des exemples pour le troupeau » (1 Pierre 5:3, note). De quelle façon sont-ils des exemples pour le troupeau ? Prenons deux des choses requises d’un frère qui « aspire à une fonction de surveillant ». Il lui faut être « sain d’esprit » et « présider de belle façon, sa propre maisonnée ». S’il a une famille, il doit la présider de manière exemplaire, car « si quelqu’un [...] ne sait pas présider sa propre maisonnée, comment prendra-t-il soin de la congrégation ( assemblée) de Dieu ? » (1 Tim. 3:1, 2, 4, 5). Il doit également être sain d’esprit, c’est-à-dire comprendre clairement les principes divins et savoir comment les appliquer dans sa propre vie. Il est calme et équilibré et se garde de porter des jugements hâtifs. Autant de qualités qui inspirent confiance aux membres de la congrégation.
      Les surveillants donnent également l’exemple en prenant la tête dans l’œuvre de prédication. Jésus lui-même leur a donné l’exemple à cet égard. La prédication de la bonne nouvelle du Royaume a occupé une grande partie de son activité terrestre. Il a montré à ses disciples comment il fallait l’accomplir (Marc 1:38 ; Luc 8:1). Qu’il est encourageant, de nos jours, de prêcher aux côtés des anciens, de constater leur zèle pour cette œuvre salvatrice et d’apprendre de leurs méthodes d’enseignement ! Leur détermination à consacrer du temps et de l’énergie à la prédication malgré un emploi du temps chargé insuffle du zèle à toute la congrégation. Enfin, les anciens donnent l’exemple en préparant les réunions de la congrégation et en y participant, mais aussi en prenant part à des activités comme le nettoyage et la maintenance de la Salle du Royaume (Éph. 5:15, 16 ; lire (Hébreux 13:7) 
      « SOUTENEZ LES FAIBLES »
      Quand une brebis se blesse ou tombe malade, un bon berger vole à son secours. Pareillement, quand un membre de la congrégation souffre ou a besoin d’une aide spirituelle, les anciens doivent réagir rapidement. Un chrétien âgé ou malade a sans doute besoin d’une aide pratique, mais il a surtout besoin d’un soutien spirituel et d’encouragements (1 Thess. 5:14). Les jeunes rencontrent peut-être des difficultés. Résister aux « désirs de la jeunesse » en est une (2 Tim. 2:22). Le berger doit donc rendre régulièrement visite aux membres de la congrégation dans le but de comprendre les épreuves qu’ils traversent et de les encourager par des conseils bibliques bien choisis. Quand ces visites pastorales sont faites au bon moment, beaucoup de problèmes peuvent être résolus avant qu’ils ne s’aggravent.
      Et si les difficultés d’un chrétien s’aggravent au point de menacer sa santé spirituelle ? « Quelqu’un parmi vous est-il malade ?, a demandé le rédacteur biblique Jacques. Qu’il appelle à lui les anciens de la congrégation, et qu’ils prient sur lui, l’enduisant d’huile au nom de Jéhovah. Et la prière de la foi rétablira celui qui est souffrant, et Jéhovah le relèvera. De plus, s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné » (Jacq. 5:14, 15). Même quand un chrétien « souffrant » « appelle à lui les anciens », ces derniers doivent lui venir en aide dès qu’ils sont au courant de son état. Les anciens qui prient avec sont là pour le fortifier et aussi tout frères en difficulté, et ils les soutiennent, se révèlent une source de réconfort et d’encouragement (lire Isaïe 32:1, 2).
      Dans tout ce qu’ils font au sein de l’organisation de Jéhovah, les bergers s’efforcent d’imiter « le grand berger », Jésus Christ. Grâce à l’aide de ces hommes dignes de confiance, le troupeau se fortifie et prospère. Tout cela nous réjouit profondément et nous pousse à louer le plus Grand Berger sans pareil,  notre Dieu Jéhovah



      · 1 reply
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63,050
    • Total Posts
      124,103
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,705
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    LookingForTruth95
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.