Jump to content
The World News Media

TESTIGOS DE JEHOVÁ SE MANTIENEN NEGATIVOS A TRANSFUSIÓN SANGUÍNEA


Guest Nicole
 Share

Recommended Posts

  • Guest
Guest Nicole

Al menos en Veracruz los testigos de Jehová no han disminuido sus recorridos casa por casa por motivos de inseguridad, para llevar el mensaje de la Biblia a  la población, aunque quizá en otros estados del país en donde la inseguridad es manifiesta se hayan tomado medidas de precaución, expuso José  Manuel Dueñes Herrera, portavoz de esta agrupación religiosa en el marco la Asamblea Regional 2018 “Sea Valiente” que se realiza en el World Trade Center.

En entrevista, admitió que los testigos de Jehová en su concepto de  la Biblia y adoración  a Dios, se abstienen de las transfusiones sanguíneas, sin embargo ello no implica que estén en contra de la salud. “Estamos a favor de las salud, y  buscamos medios alternativos como las máquinas recuperadoras de sangre. O bien durante la cirugía puede ser que se almacene la sangre de la persona y entonces se le trasfunde su propia sangre”.

Sin embargo, puntualizó, ante disposiciones legales son respetuosos de las instituciones gubernamentales y sabemos que ellos van a tomar medidas que crean pertinentes para la salud de las personas.

No obstante se pronunció porque en la atención médica se aplique el consentimiento informado, en el cual los médicos y autoridades hospitalarias informen las alternativas para que los familiares de pacientes tomen las mejores decisiones.

Reveló que a  nivel nacional existen mas de 20 mil médicos que están dispuestos a realizar cualquier tipo de cirugía a los Testigos de Jehová sin que en ello se involucre la sangre, sin correr riegos “porque la sangre no está libre de problemas”.

    Hello guest!

Link to comment
Share on other sites


  • Views 377
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Popular Days

 Share

  • Similar Content

    • By Isabella
      Ciudad Juárez, Chihuahua.- Este viernes 5 de marzo fueron detenidos padre e hijo en Ciudad Juárez, quienes presuntamente habrían asesinado a una familia utilizando armas blancas. 
      Las víctimas de tal suceso fueron cuatro adultos y tres menores de edad, quienes de acuerdo con elementos de la Policía Investigadora de Delitos adscritos a la Vicefiscalía de La Laguna de Durango eran Testigos de Jehová.
      Los implicados que tienen una orden de aprehensión por el delito de homicidio calificado, fueron entregados con las autoridades correspondientes, las cuales determinarán su situación jurídica por el homicidio de siete miembros de una familia. 
      Read more: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      Zamora, 27 ene (EFE).- La organización de Testigos de Jehová ha recordado este miércoles a las más de 2.000 personas de este grupo religioso que se calcula que murieron en los campos de concentración con motivo de la celebración del Día Internacional de Conmemoración en Memoria de la Víctimas del Holocausto.
      Al cumplirse este miércoles 76 años de la liberación del campo de Auschwitz, este colectivo ha subrayado en un comunicado que junto a sus miembros hubo millones de víctimas del nazismo que fueron perseguidos.
      Ha explicado además que aunque el número de Testigos de Jehová fallecidos parezca "insignificante" y se pueda "diluir entre el inmenso torrente de víctimas" del nazismo, la persecución que sufrieron sus miembros fue proporcionalmente muy importante.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      Los testigo de Jehová en México ascienden a casi un millón, ante la pandemia adaptan su misión evangelizadora para evitar contagios. Son reconocidos por su labor permanente de puerta en puerta en los domicilios para predicar la Biblia, no obstente, cambiaron su dinámica evangelizadora y ahora realizan llamadas telefónicas al azar a través de un call center y reparten  cartas “con mensajes de aliento” por debajo de las puertas.
      También suspendieron las congregaciones, donde se reunían más de 150 personas, mínimo dos veces por semana; ahora son a través de Zoom.
      En palabras de Josué Zañudo, representante de la Sección de Información de la Congregación Cristiana de los Testigos de Jehová en México: “Nuestra predicación, que antes hacíamos en los domicilios, ahora la ejercemos mediante llamadas telefónicas y con cartas a través de un mensaje breve, pero a la vez animador, para entregar a nuestros vecinos y así no hay ningún riesgo (…) Hemos sentido que, sobre todo en estos tiempos de pandemia, la gente sí agradece las llamadas, las cartas; algunos han perdido seres queridos y las palabras de la Biblia les han caído muy reconfortantes”.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      Doña Gabina murió mientras se dirigía al Autódromo Hermanos Rodríguez, en busca de una cama de hospital tras personar síntomas graves de covid-19.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. /applications/core/interface/js/spacer.png"> Luego de esperar, sin éxito, una cama con ventilador en la Unidad de Infectología del Hospital Centro Médico Nacional La Raza, del Instituto Mexicano del Seguro Social (IMSS), doña Gabina falleció por covid-19 en el trayecto mientras se dirigía al Autódromo Hermano Rodríguez. “Ayer mismo cuando regresamos ya no aguanto mi mamá, se sentía muy mal y falleció en el camino. En el camino falleció”, comentó Laura, hija de doña Gabina, quien procreó y educó a 8 hijos. El cuerpo de doña Gabina se encuentra resguardado en una funeraria y será cremada en una horas. Laura recuerda que tuvo covid. “Acabo de salir, me dieron de alta hace tres días, estuve muy enferma. Mi hermano está encerrado (en casa) porque tiene covid junto con su familia. Nosotros nos infectamos varios”.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      En Jalisco, los Testigos de Jehová han cumplido un papel importante en materia de inclusión entre la población sorda. En el seno de esta comunidad han encontrado mayor inclusión de lo que el estado puede garantizar en educación, salud y cultura, pues desde hace 30 años a nivel nacional y hace 20 a nivel estatal trabajan con personas sordas y las acompañan de cerca.
      Actualmente en la entidad hay una comunidad de 500 personas sordas que se congregan con este grupo religioso, y de acuerdo con las cifras internas hay un crecimiento anual del 3%.
      Para Carlos Amadeus, de 17 años, unirse a los Testigos de Jehová impactó en su estilo de vida: se siente más feliz, se siente incluído.
      Leer más: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      La Justicia de San Juan dispuso que una niña de 4 años diagnosticada con cáncer reciba todas las prácticas médicas que requiera, incluidas las transfusiones de sangre, pese a que su madre se opone a los tratamientos por sus creencias religiosas.
      El jefe subrogante del Primer Juzgado de Familia de la provincia, Esteban de la Torre, autorizó “la realización de prácticas médicas” a la menor de edad, que tiene serio riesgo vital, frente a la negativa de su progenitora que es miembro del culto de los Testigos de Jehová y se oponía a las intervenciones por razones de índole religiosa.
      En el fallo conocido hoy, el juez explicó que “se trata de una paciente, con alta sospecha de enfermedad oncológica, en riesgo vital y con altísimos posibilidades de requerir transfusiones”.
      Leer más: https://www.clarin.com/sociedad/testigo-jehova-nego-hija-reciba-transfusion-justicia-fallo_0_0vHJFFmvN.html
    • By Isabella
      La pandemia del COVID-19 ha hecho que el tele trabajo sea la forma de vida de millones de personas, invitando al trabajo a quedarse en casa, sin delimitar horarios, sin embargo, es muy importante el equilibrio de cumplir con el trabajo pero sin descuidar la atención a la familia y lograr la armonía familiar para su buen desarrollo, así lo informó Ernesto Arámburo Ceseña, de Testigos de Jehová.
      Comentó en entrevista que a medida que el mundo cambia se haca cada vez más difícil separar el tiempo que se dedica al trabajo y el que se dedica a la familia.
      Las jornadas laborales son cada vez más largas y la tecnología abre la posibilidad de estar conectados resolviendo asuntos de trabajo, incluso en horarios que deberían de ser para la familia.
      La conciliación de la vida personal y laboral, dijo, es un reto del que hablan hoy los expertos. Esta conciliación consiste en saber ser equilibrado y separar el trabajo de los demás aspectos de la vida, lo que incluye el matrimonio, el cuidado de los seres queridos y el bienestar personal. Sin embargo, cada vez hay menos tiempo para conservar y dar prioridad a los asuntos familiares
      Leer más: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. #jwmexico
      #teletrabajo
       

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      Sin importar arriesgar su vida, ciudadanos acapulqueños pertenecientes a la congregación de los Testigos de Jehová, armaron una brigada para sofocar un incendio forestal en Cumbres de Figueroa.
      La tarde de este lunes, unas 20 personas se dieron cita en el cerro del mencionado asentamiento para hacer frente a la conflagración dónde no habían llegado personal de Bomberos, Protección Civil o la Conafor.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      Los policías llegaron al lugar y dentro de un inmueble encontraron sin vida a José Contreras D., de 55 años de edad, así como J. Jesús E., G., de 34 años de edad y a su hijo Samuel E., V., de 6 años de edad, los cuales presentaban diversos impactos de bala en su cuerpo.
      La zona fue resguardada y más tarde llegó personal de la Unidad Especializada en la Escena del Crimen (UECS), quienes embalaron 41 casquillos percutidos calibre 7.62x39 y seis casquillos percutidos calibre 45 milímetros.
      Las víctimas se encontraban realizando un oficio religioso cuando, sin mediar palabras, irrumpieron los delincuentes y abrieron fuego en su contra; hasta el momento se desconoce el probable móvil del múltiple crimen
      Leer más: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      La esposa de Daniel solicitó trabajo en una tienda de autoservicio ubicada en la ciudad de Puebla y fue rechazada sólo por ser “Testigo de Jehová”.
      En seguimiento al reporte del auditorio de oronoticias, Daniel calificó de ofensivo, retrógrado y brutalmente discriminatorio que esto suceda en el año 2020, ya que considera que debe de evaluarse a la gente por sus valores, currículum y desempeño laboral y no por su religión.
      La mujer de 41 años, vio la oportunidad de trabajar en la tienda, por lo que presentó su solicitud, pero durante la primera entrevista, le abordaron el tema de la religión y de manera abrupta cortaron su intención:
      “Resulta que la persona se le ocurrió preguntarle de qué religión era y mi esposa le dijo nosotros somos Testigos de Jehová, no somos católicos, en ese momento la persona dijo,no, nos interesa tenerte aquí porque ustedes los Testigos de Jehová siempre tienen muchas actividades en su religión y si me vas a estar pidiendo permiso para faltar… mi esposa se sorprendió y le respondió, todavía ni entro a trabajar, ni sé el horario, ni sueldo apenas estoy viendo voy a hacer un examen y ya me estás diciendo todo eso”, comentó Daniel.
      En respuesta, la Comisión Estatal de Derechos Humanos, lo invitó a acudir a sus oficinas para presentar su queja donde un abogado le dará la atención o en su caso, lo canalizará y brindará acompañamiento con la instancia adecuada.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      Juan Pablo Martínez Vazquez es el nombre de la víctima de este negocio clandestino, quien era habitante de la misma localidad
      Este lunes 3 de febrero falleció el despachador del establecimiento que comerciaba gasolina de forma clandestina en Lamadrid, Coahuila, esto luego que desde el sábado cuando se registró un fuerte incendio en el sitio, luchará por su vida con apoyo de especialistas de una clínica de Monterrey, Nuevo León. 
      Juan Pablo Martínez Vazquez es el nombre de la víctima de este negocio clandestino, quien era habitante de la misma localidad.
      La mañana de este lunes, el alcalde Andres Vazquez Garza quien dio a conocer que esta venta clandestina se viene dando de forma natural en su municipio desde hace más de 40 años, publicó lo siguiente en su perfil de Facebook:
      “Mis más sentidas condolencias para la familia Martínez García en Lamadrid, Coahuila, por el sensible fallecimiento del señor Juan Pablo Martínez Vázquez, quien en vida fue siempre una persona de familia, responsable y trabajadora, además miembro de la congregación de los Testigos de Jehová en este municipio. Fue apreciado por sus familiares, por la comunidad en general, sus vecinos y amigos.
      Deseo pronta resignación a su señora esposa y a todos sus seres queridos.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Isabella
      Era noche de viernes, la mayoría de los hidrómilos descansaban en sus casas mientras la temperatura descendía ante el ingreso de un frente frío, en tanto que un nutrido grupo de hombres, mujeres y niños trabajaban codo a codo para rehabilitar algunas calles de la colonia Kilómetro Dos.Son integrantes de la comunidad religiosa denominada como “Testigos de Jehová”, quienes tienes su salón en el cruce de las calles del Maestro y Nicolás Bravo, siendo precisamente la calle del Maestro la que se encontraba plagada de baches.
      COMPRARON MATERIALLuego de varias solicitudes que no tuvieron respuesta ante autoridades locales, los integrantes de dicha comunidad decidieron cooperarse para comprar un camión con 14 metros cuadrados de asfalto, el cual tuvo un costo de 2 mil 500 pesos.
      Leer más: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      La Corte resolvió que el derecho a la vida está por encima de cualquier decisión de un paciente, por lo que de ahora en más, los médicos podrán realizar transfusiones de sangre a Testigos de Jehová, quienes por creencia evitan este método.
      El caso se remonta en un paciente que se negó a una transfusión por su creencia religiosa, la misma pertenece a la citada congregación.
      Por su parte el ministro Alberto Martínez Simón, alegó que si el único medio para salvar la vida de una persona es la transfusión de sangre, el médico debe de llevar a cabo sin importar la creencia, pues alega que la Constitución Nacional defiende principalmente el derecho a la vida. “Si no hay vida no hay otros derechos”, manifestó.
      Los Testigos de Jehová también se niegan a los trasplantes de órganos y las vacunaciones; los mismos alegan que existen versículos en la Biblia que expresan que tomar sangre es tomar la vida o el alma, y que por ello no aceptan dichas prácticas. Señalan que tanto en el Antiguo y Nuevo Testamento se habla de la abstención a la sangre, según expresa el artículo de Judiciales.Net.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest
    • Guest
    • Guest
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      MATEHUALA.-  Por medio de una rueda de prensa, los ministros de los Testigos de Jehová, Joel Hernández, Antonio Banda, Anderson Hernández y Gerónimo Hernández informaron que se llevará a cabo la conmemoración anual de la muerte de Jesucristo el próximo viernes 19 de abril,   evento de alcance mundial con participación de más de 100 países donde se hablan más de 600 lenguas entre idiomas y dialectos, que incluyen el Nahauatl de México.
      Manifestaron que dado que se registra la participación de muchas personas con discapacidad dentro de esta conmemoración de la muerte de Jesucristo, habrá una celebración especial  con el lenguaje de señas, evento que tendrá lugar en el salón del Reino de Ocampo y Libertad en punto de las 7:15 horas.
      Añadieron que el mensaje previo a la conmemoración se realizará el 14 de abril con el tema “esfuércese por conseguir la vida que realmente es vida”,  también se tendrá un intérprete de señas, actividad que tendrá 3 horarios diferentes 9, 12 y 4pm salón del reino de los testigos.
      Señalaron que la conmemoración anual de la muerte de Jesucristo tendrá a bien llevarse a cabo en salón los portales. Xicoténcatl 726 salón y luna y salón el cielo y salón Family, además del salón del reino en la  colonia República y en el Salón de reino en Ocampo.
      Finamente exhorta a toda la población en general a acudir a la conmemoración anual de la Muerte de Jesucristo, sean o no Testigos de Jehová, están todos invitados, y en estas actividades ellos no hacen colectas.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      Con el cierre de la Colonia Penal Federal Islas Marías, a muchos les sorprendería saber que algunos prisioneros encontraron la libertad allí, mientras purgaban su condena. Pero así fue.
      Con el deseo de ayudar al prójimo, los testigos de Jehová buscaron la manera de dar clases de la Biblia en esta prisión. En 1985 empezaron a dar clases a un preso por correo. Al poco tiempo, ya había un grupo de personas estudiando la Biblia. Después, los Testigos recibieron autorización oficial para visitar periódicamente la isla, las clases de la Biblia que impartieron motivaron a muchos presos a cambiar su conducta. Por ejemplo, a finales de 1981, Jesús Mancilla fue sentenciado por tráfico de drogas y encarcelado en una prisión de Sinaloa; a pesar de sus antecedentes aceptó estudiar la Biblia y empezó a cambiar su conducta. Cuando fue trasladado a las Islas Marías en 1983, había cambiado tanto que ahora él enseñaba de la Biblia a otros presos. Con el tiempo, Jesús fue puesto en libertad y hasta la fecha sigue siendo un ciudadano ejemplar que disfruta de ayudar a otros a conocer el mensaje de la Biblia.
      Por el año 2004, el subdirector de la penitenciaría de las Islas Marías dijo a un testigo de Jehová: “Da gusto que ustedes tengan el mismo interés y la misma preocupación que nosotros por procurar el bienestar físico y moral de los reclusos. Cuentan con todo nuestro respaldo”. De hecho, se ofreció a reparar el edificio o galera donde los testigos de Jehová se reunían para dar sus clases de la Biblia.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. Se calcula que con el transcurso de los años, más de cuarenta presos de las Islas Marías recibieron clases de la Biblia que les ayudaron a cambiar totalmente su conducta. Al ser puestos en libertad, se convirtieron en ciudadanos honrados y útiles para la sociedad.
      Marcos Moreno, vocero de los testigos de Jehová, dijo: “Nos alegra ver que la Biblia da libertad espiritual a personas sinceras que buscan la manera de agradar a Dios, que se llama Jehová.Más de una centenar de presos en todo México han experimentado el poder de la Biblia para sanar corazones y reformar a la gente. Es tal y como dijo Jesucristo: “Y conocerán la verdad, y la verdad los libertará (Juan 8:32)”.
      Actualmente, los testigos de Jehová realizan su programa de educación bíblica en más de 70 prisiones de México. En algunos años se han dado clases de la Biblia a más de 700 presos por todo el país; además, cerca de 900 reclusos han asistido a las reuniones que los Testigos celebran dentro de las cárceles.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      Piedras Negras, MX - El lunes por la tarde, una joven mujer presentó una queja contra un miembro de la organización religiosa "Testigos de Jehová" por abuso sexual en Piedras Negras.
      Según la víctima, el hombre de 31 años, miembro de los testigos de Jehová, la ha abusado sexualmente repetidamente durante años. La presunta víctima primero llevó este caso a un juicio dentro del templo. como lo exige la ley de religión, pero la congregación no actuó en consecuencia. De acuerdo con la queja presentada por el abogado de la mujer, ella visitó su oficina la semana pasada para pedir apoyo para denunciar al miembro de la organización religiosa de los Testigos de Jehová y él podra enfrentar cargos.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      Piedras Negras, MX - On Monday afternoon, a young female filed a complaint against a member of the religious organization "Jehovah's Witnesses" for sexual abuse against in Piedras Negras. According to the victim, the 31-year-old man, member of the Jehovah's Witnesses religious group, repeatedly sexually abused her for years.
      The alleged victim first brought this case to a trial within the temple. as required by the law of religion, but the congregation failed to act accordingly. According to the complaint filed by the woman's attorney, she visited his office last week to ask for support to denounce the member of the Jehovah's Witnesses religious organization and he could face charges.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      Una estudiante de Enfermería inventó una canción y un baile para amenizar su trabajo y pedir que le abran la puerta en su labor de vacunación casa por casa.
       
      La canción de las vacunas, como fue bautizada su melodía, se hizo viral en redes sociales luego de que publicara el video de ella cantándola y bailándola en Facebook.
       
      "Aquí en Haciendas, canto de puerta en puerta, aplicándoles la vacuna de la poliomielitis. Ábrenos la puerta, no somos testigos de Jehová, ya queremos terminar", canta la joven mientras baila.
       
      La joven modificó la letra de la canción setentera September, de Earth, Wind & Fire y utilizó bailes del videojuego Fortnite.
       
      Aunque se desconoce el lugar donde fue grabado el vídeo, el domingo inició la Primera Semana Nacional de la Salud, donde brigadas y vacunadores se desplegaran en el país.
       
      Los vacunadores aplicarán la vacuna Sabin a todos los niños de seis meses a cinco años de edad para protegerlos de la poliomielitis, padecimiento que puede provocar parálisis.
       
      Hasta el momento, su vídeo en Facebook tiene 36 mil likes y ha sido compartido 62 mil veces.
       

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      In Mexico alone there are 68 indigenous languages and more than 300 linguistic variants, which places the country on the list of the eight nations that concentrate half of the languages spoken in the world. Because languages in the world are disappearing at an alarming rate, many organizations seek to raise awareness about the importance of linguistic diversity, and develop measures at the local and global level to rescue them. Thus, they intend to avoid losing the history and traditions of the people who speak them.
      Currently, Jehovah's Witnesses produce publications (both print and digital) in some 48 native languages of Mexico. Only in 2018, 529 different publications were printed, which are also available in audio, for the benefit of those who do not know how to read their language. In addition, many of these languages produce high quality educational videos for young and old.
      Josué Zañudo, spokesman for the Jehovah's Witnesses, said: "When people read and hear our publications in their mother tongue, they understand them easily and their message reaches their hearts. For this reason, we encourage the reading of texts with moral and spiritual values when distributing them free of charge ".
      For this purpose, Jehovah's Witnesses are present at the First Indigenous Linguistic Exhibition in the Zócalo of Mexico City. Only the first day they distributed more than 100 publications in different indigenous languages.
       
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      The border wall that the government of the United States of America plans to build is not viable, said the community of Jehovah's Witnesses in Tlaxcala.
      Then, they stressed that Jehovah's Witnesses are the only collective in the world that has adopted God's point of view on this matter and has removed the national barriers of his mind and heart.
      "Instead of treating people from other nations with distrust or hostility, they have learned to appreciate and value their different characteristics and abilities. Jehovah's Witnesses are present in two hundred and forty countries, and strive to be exemplary citizens. We hope that the day will come soon when the borders cease to exist. "
      They considered that some people adopt a negative attitude, even contempt towards foreigners, but those who consider themselves superior to people from another country not only show lack of respect, but also ignorance.
       
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      No deben existir barreras porque los gobiernos y las religiones deben privilegiar la paz en la tierra, afirman
      El muro fronterizo que pretende construir el gobierno de Estados Unidos de Norteamérica no es viable, opinó la comunidad de los testigos de Jehová en Tlaxcala.
       
      Justificó que no deben existir barreras porque los gobiernos y las religiones deben privilegiar la paz en la tierra.
      Luego, recalcó que los testigos de Jehová son el único colectivo en todo el mundo que ha adoptado el punto de vista de Dios respecto a este asunto y ha eliminado las barreras nacionales de su mente y corazón.
      “En lugar de tratar a las personas de otras naciones con desconfianza u hostilidad, han aprendido a apreciar y valorar sus diferentes características y habilidades. Los testigos de Jehová están presentes en doscientos cuarenta países, y se esfuerzan por ser ciudadanos ejemplares. Esperemos que llegue pronto el día en que las fronteras dejen de existir”.
      Consideró que hay quienes adoptan una actitud negativa, incluso de desprecio hacia los extranjeros, pero los que se creen superiores a las personas de otro país no solo demuestran falta de respeto, sino también ignorancia.
      Aseveró que si la humanidad viviera bajo un único gobierno, nadie sería extranjero, ese es justo el propósito original de Dios (que se llama Jehová), que todos los seres humanos vivan unidos como una familia, bajo un único gobierno, su gobierno.
      No deben existir barreras porque los gobiernos y las religiones deben privilegiar la paz en la tierra, afirman

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. enjamín Pacheco/EL VIGÍA
      bpacheco@elvigia.net | Ensenada, B. C.

      Para finales de febrero, Testigos de Jehová del puerto de Ensenada calculan concluir un nuevo edificio en la localidad, mismo que será conocido como “Salón del Reino” y estará ubicado en Villas Residencial del Real II.

      El doctor Isaí Pacheco Ruiz, contacto de los testigos en la zona, compartió a El Vigía que la construcción contará con un aforo para 172 personas.

      “Cuando se termine, recibirá a aproximadamente 800 personas por semana que asistirán para estudiar la Biblia. La entrada será gratuita y no se harán colectas.

      “El trabajo que aquí se realiza forma parte de un programa mundial de construcción de Salones del Reino en México y Centroamérica. Tan sólo en México, se construyeron 116 salones desde septiembre de 2017 a agosto de 2018”, detalló.

      Pacheco Ruiz explicó que participan en estos proyectos trabajadores voluntarios, expertos en la construcción.

      El mismo grupo que está construyendo este salón hizo uno parecido en San José del Cabo, Baja California Sur, prosiguió, y permanecerán en la ciudad de Ensenada hasta su conclusión.

      Posteriormente viajarán a otra parte de la región para continuar con esta labor, según los planes.

      “El método que usan los testigos de Jehová es la auto construcción, es decir, se invita a los testigos de Jehová de la ciudad a trabajar voluntariamente, sin recibir un sueldo.

      “Con este programa se cuenta con la ayuda diaria de unos 50 trabajadores, entre los que se cuentan hombres y mujeres. Sin embargo, algunos fines de semana los voluntarios sobrepasan los 140, con edades que fluctúan entre 18 y 70 años”, calculó.

      Voluntarios permanentes
      Un dato sobresaliente es que algunos voluntarios permanentes del proyecto proceden de Caborca, Sonora, Tijuana, San Quintín y El Rosario, quienes cubren sus gastos durante el período del proyecto.

      “Se calcula que el Salón quedará terminado a finales de febrero de 2019, tan solo dos meses después del inicio de las obras. Se empezará a usar de forma regular después de su inauguración, que se espera sea durante la primer semana de abril.

      “Se seguirán construyendo salones del Reino como éste en la región, con el objetivo de tener lugares dignos, prácticos y funcionales, donde la gente pueda conocer más sobre Dios y sus enseñanzas, que se encuentran en la Biblia”, concluyó Pacheco Ruiz.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      La hermana de Martín, el hombre acusado de intentar abusar sexualmente de una mujer y una menor de edad en el fraccionamiento Capistrano rompe el silencio
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. Culiacán, Sin.- Apoyada de una andadera de aluminio, con el rostro hinchado y los ojos rojos causa de las lágrimas que ha derramado, Olga Sandoval, hermana de Martín el hombre acusado de intentar abusar sexualmente de una mujer y una menor en el fraccionamiento Capistrano hoy por la mañana, habla al noticiero de Línea Directa para aclarar que su hermano no es ningún violador y que está enfermo desde hace varios años.
      Mientras nos invita a pasar a su modesto hogar, Olga se acomoda en uno de los sillones rojos de la sala, pide agua a su marido para ofrecer a los recién llegados, mientras agradece la oportunidad de dar a conocer la condición de su hermano al que la sociedad lo juzgó y castigo la mañana de este viernes.
      “Es mi hermano Martín, yo me hice cargo de él hace dos años cuando mi mamá murió, pero luego enfermé yo y se hizo más difícil la situación. Él no es ningún violador. A él le pegan los ataques y no sabe dónde queda, pierde el conocimiento y lo único que hace es pedir ayuda. El año pasado en estas mismas fechas se nos perdió durante 15 díasy lo encontramos en un centro de rehabilitación del campo el diez donde unas personas lo llevaron cuando lo vieron tirado en la calle” señala su hermana.
      Enferma de diabetes, con su vista bastante deteriorada y la falta de su extremidad inferior izquierda, Olga lucha día a día por sacar adelante a su hermano Martín, quién dice que hasta hace poco fue un reconocido rotulista, pero a causa de su enfermedad tuvo que abandonar el oficio.
      Además de ser un integrante del grupo religioso Los Testigos de Jehová, a Martín todos sus vecinos lo conocen como una persona enferma, que padece lagunas mentales y ataques epilépticos, pero todos coinciden en qué es una persona respetuosa y jamás le ha faltado el respeto a nadie cómo se le acusó esta mañana.
      La mujer señaló que desde la mañana de ayer Martín se perdió y ya no supieron nada de él hasta hoy por la mañana cuando comenzaron a circular varias fotografías y un video donde se puede apreciar que está atado de los pies y manos con una cuerda de color amarillo, con visibles huellas de violencia, mientras una voz lo señala como el violador de Capistrano.
      “A mi hermano cuando le dan los ataques lo único que hace es pedir auxilio a quien esté cerca, para mí que la señora y la menor que esperaban camión, estaban cerca de mi hermano cuándo sufrió un ataque y este ha de haber hecho algún movimiento para agarrarse de ellas y pedirles ayuda y por eso creyeron que les faltó el respeto” señaló la hermana.
      Durante la mañana y la tarde de este viernes, familiares del acusado acudieron ante las autoridades para mostrar documentos médicos donde se comprueba que esta persona que padece de sus facultades mentales y de ataques epilépticos está en tratamiento, por lo que esperan que al cumplir las 30 horas de arresto se ha liberado.
      También informaron que hasta el momento las dos mujeres que lo acusaron no han puesto denuncia formal ante las autoridades correspondientes y que no existe ninguna investigación ni antecedentes donde se compruebe que cometió los delitos por los que se le acusan.
      Serán las autoridades encargadas de investigar el caso las que determinen la culpabilidad o inocencia del acusado.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.




  • Recently Browsing

    • No registered users viewing this page.
  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

    • Sibuiso5

      Sibuiso5 2

      Member
      Joined:
      Last active:
  • Recent Status Updates

    • Eric Ouellet

      Comment fortifier notre foi par les épreuves que nous subissons en ce monde.
       
      DANS la vie, il y a parfois des moments où nous avons désespérément besoin d’aide pour résoudre nos problèmes. S’il nous arrivait d’être frappés par une série de malheurs, nous pourrions facilement sombrer dans le désespoir le plus complet et nous sentir écrasés par l’adversité. C’est dans ces moments-là que nous apprécions l’aide qui nous est offerte.
      Le fait que nous sommes disciples du Fils de Dieu ne signifie pas que nous n’avons jamais besoin d’aide. Nous ne sommes pas à l’abri des épreuves. La maladie, les accidents, les inondations, les tremblements de terre, les tempêtes, la criminalité, l’injustice et l’oppression sont le lot de tous les humains. Nous ne devrions pas nous attendre que le Souverain suprême utilise son pouvoir pour influer sur notre hérédité ou sur notre environnement afin de nous épargner, à nous seulement qui sommes ses serviteurs, les souffrances consécutives aux conditions actuelles. Dieu a prévu d’annuler un jour les effets néfastes du péché de l’homme, mais ce jour est encore à venir. S’il accordait dès à présent une protection miraculeuse à son peuple, une foule d’hommes viendraient sans aucun doute en grossir les rangs, mais uniquement par intérêt, et non pas par amour et par foi. — Comparez avec Jean 6:10-15, 26, 27.
       
      Non seulement nous ne pourrons pas éviter les souffrances que causent des événements pénibles, mais pour la raison même que nous sommes serviteurs de Dieu, nous devrons peut-être endurer la persécution, qu’elle vienne de notre famille, de nos voisins, de nos connaissances ou des autorités gouvernementales. Jésus alla même jusqu’à dire: “On vous livrera à la tribulation et l’on vous tuera, et vous serez les objets de la haine de toutes les nations à cause de mon nom.” (Matthieu 24:9). L’Histoire démontre que c’est ce qui s’est passé précisément dans notre vingtième siècle.
      Pourquoi le Dieu Tout-Puissant permet-il que ses serviteurs subissent des épreuves? Puisque leur mode de vie ne les protège pas des maux courants et qu’il peut même faire d’eux des ‘objets de haine’, on peut se demander s’il est vraiment le meilleur qui soit. Apporte-t-il des bienfaits qui compensent, qui excèdent même les peines subies? Se pourrait-il qu’il y ait plus de bonheur à endurer certaines épreuves qu’à les éviter? Qu’est-ce qui nous permettra de supporter victorieusement les difficultés les plus grandes? La réponse à ces questions nous aidera et nous affermira beaucoup.
      QUI EST LE VRAI RESPONSABLE?
      Il ne faut jamais oublier que notre Père céleste n’est pas responsable de la souffrance. Ce n’est pas lui qui a introduit le péché dans le monde, mais un de ses fils spirituels qui s’est rebellé délibérément contre son Créateur, se faisant ainsi Satan, c’est-à-dire opposant au Très-Haut. Influencé par lui, le premier couple humain, Adam et Ève, a violé volontairement la loi divine et s’est attiré la condamnation de Dieu et la mort (Genèse 3:1-19; Jean 8:44). Adam ayant perdu sa perfection, tous ses descendants sont nés dans le péché et sont sujets à la maladie, aux infirmités, à la vieillesse et à la mort (Romains 5:12). Pécheurs dès la naissance, nous sommes bien loin d’être le genre de personnes que nous voudrions et que nous devrions être. Il nous arrive de blesser les autres involontairement par nos paroles ou nos actes, et d’ajouter ainsi à leurs peines. Il faut donc nous rappeler que Dieu n’est pas responsable des difficultés causées par notre imperfection ou par celle de nos semblables. Si sa loi avait été respectée, la maladie, les infirmités, la vieillesse et toutes les autres causes de souffrances n’auraient jamais existé.
      Notre Père céleste n’approuve pas non plus l’extrême cruauté de l’homme envers son semblable. La Bible déclare: “Écraser sous les pieds tous les prisonniers du pays, priver un homme de ses droits au mépris du Très-Haut, égarer la justice dans les tribunaux, — le Seigneur n’a jamais approuvé ces choses.” (Lamentations 3:34-36, The New English Bible). Ceux qui violent la loi de Dieu en maltraitant leurs semblables devront lui rendre des comptes. “La vengeance est à moi; c’est moi qui paierai de retour, dit Jéhovah.” (Romains 12:19). Par conséquent, nous devons veiller à ne pas nous irriter contre notre Père céleste à cause des souffrances provoquées par des hommes qui enfreignent délibérément et effrontément sa loi.
      Évidemment, Jéhovah Dieu pourrait empêcher Satan, les démons, les hommes méchants et l’imperfection humaine de provoquer toutes sortes de situations pénibles. Toutefois, puisqu’il permet que même ses serviteurs connaissent l’adversité, il doit avoir de bonnes raisons d’agir ainsi.
      POUR LE BIEN DES “VASES DE MISÉRICORDE”
      Les Écritures expliquent que si Dieu n’est pas intervenu contre les responsables des grandes souffrances qui affligent les humains, c’est dans le but de procurer finalement le plus grand bonheur aux amis de la droiture. Dans sa lettre aux Romains, l’apôtre chrétien Paul écrivit:
      “Que dirons-nous donc? Y a-t-il de l’injustice chez Dieu? Que ce ne soit jamais le cas! Car il dit à Moïse: ‘J’aurai pitié de qui j’ai pitié, et je témoignerai de la compassion à qui je témoigne de la compassion.’ Ainsi donc, cela dépend, non pas de celui qui souhaite ni de celui qui court, mais de Dieu qui a pitié. Car l’Écriture dit à Pharaon: ‘C’est pour cela même que je t’ai laissé subsister, pour faire voir à ton sujet ma puissance, et pour que mon nom soit proclamé par toute la terre.’ Ainsi donc, il a pitié de qui il veut, mais il laisse s’obstiner qui il veut.
      “Tu vas donc me dire: ‘Qu’a-t-il encore à faire des reproches? Qui a résisté en effet à sa volonté formelle?’ Ô homme, vraiment, qui es-tu donc pour répliquer à Dieu? Est-ce que l’objet façonné va dire à celui qui l’a façonné: ‘Pourquoi m’as-tu fait ainsi?’ — Plaît-il? Est-ce que le potier n’a pas pouvoir sur l’argile pour faire, de la même masse, tel vase pour un usage honorable et tel autre pour un usage vulgaire? Si donc Dieu, bien que voulant montrer son courroux et faire connaître sa puissance, a supporté avec beaucoup de longanimité des vases de courroux rendus bons pour la destruction, afin de faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu’il a par avance préparés pour la gloire, savoir nous qu’il a appelés non seulement d’entre les Juifs, mais encore d’entre les nations, eh bien quoi?” — Romains 9:14-24.
      Les circonstances que Jéhovah peut provoquer ou tolérer dans la vie des hommes permettent de révéler quelle sorte de “vases” ils sont. Le pharaon à qui Jéhovah ordonna, par l’entremise de Moïse et d’Aaron, de libérer les Israélites qu’il tenait en esclavage, continua à s’endurcir contre le Très-Haut. Plus les plaies s’abattaient sur les Égyptiens, plus ce pharaon s’obstinait dans son refus de laisser les Israélites quitter l’Égypte comme un peuple libre. Il se révéla donc un ‘vase de courroux’ qui méritait la destruction pour avoir défié l’autorité du Souverain suprême, Jéhovah Dieu. Par la même occasion le traitement cruel et injuste qu’il infligea aux Israélites prouvait amplement que ceux-ci avaient bien besoin de la miséricorde et de la compassion de Dieu.
      Notez également que, selon l’apôtre Paul, si Jéhovah a laissé le pharaon s’obstiner dans son défi, c’est parce que son nom était impliqué. S’il avait détruit immédiatement cet orgueilleux monarque, Jéhovah Dieu n’aurait pas eu l’occasion de faire connaître l’ampleur et la diversité de son pouvoir, comme il l’a fait en humiliant les nombreuses divinités égyptiennes ainsi que les prêtres magiciens. Les dix plaies et la destruction du pharaon et de son armée dans la mer Rouge, point culminant de l’action de Dieu, furent une démonstration tellement grandiose de la puissance divine que les nations d’alentour en parlaient encore des années plus tard. Ainsi le nom de Jéhovah fut proclamé par toute la terre, ce qui contribua à sa gloire et à son honneur et incita les humains sincères à reconnaître sa suprématie. — Josué 2:10, 11; I Samuel 4:8.
      Les Israélites, tels des “vases de miséricorde”, profitèrent assurément de cette action du Très-Haut. En tolérant l’oppression des Israélites puis en y mettant fin par une splendide démonstration de puissance, Dieu leur permit de mieux le connaître. Il leur donna un aperçu de sa grandeur comme cela n’aurait jamais été possible autrement. Bien que pénibles, les événements que les Israélites vécurent en Égypte auraient certainement dû les aider à comprendre à quel point il était important d’exercer la foi dans le pouvoir salvateur de Dieu et d’éprouver pour lui une crainte salutaire. C’était indispensable s’ils voulaient continuer à mener une vie qui leur apporterait le bonheur, la sécurité, la paix et la santé. — Deutéronome 6:1-24; 28:1-68.
      Tout comme l’inclination du cœur des hommes a été rendue manifeste à cette époque-là, de même les épreuves que Dieu permet que nous subissions aujourd’hui révèlent si nous le servons avec de bons mobiles. Satan, l’adversaire de Dieu, prétend en effet que ceux qui font la volonté divine agissent surtout par égoïsme. Voici ce qu’il déclara au sujet du fidèle Job: “Tout ce qu’un homme a, il le donnera pour son âme. Pour changer, avance ta main, s’il te plaît, et touche jusqu’à son os et à sa chair, et vois s’il ne te maudit pas à ta face.” (Job 2:4, 5). En endurant fidèlement les souffrances, nous réfutons l’accusation de Satan et nous participons à la justification du beau nom de notre Père céleste qui, lui, a confiance en ses fidèles serviteurs. Mais que dire si Jéhovah permet à Satan d’utiliser ses instruments pour infliger aux vrais chrétiens des traitements qui les rendent infirmes ou provoquent leur mort? Si des chrétiennes sont violées ou subissent d’autres agressions tout aussi abominables? Évidemment, ce sont là des choses révoltantes, mais rappelons-nous qu’il n’est rien que notre Père céleste ne puisse entièrement réparer en temps voulu. C’est pourquoi il peut parfois juger bon de permettre que l’épreuve aille jusqu’à de telles extrémités. Grâce à leur fidélité, même jusqu’à la mort, les serviteurs de Dieu ont ainsi la possibilité de démontrer de façon incontestable qu’ils lui vouent un attachement sincère.
      Aussi surprenant que cela puisse paraître à certains, les épreuves que nous subissons, qu’elles aient des causes naturelles ou qu’elles soient dues à la persécution peuvent malgré tout nous faire progresser sur le plan individuel. C’est ce que fait remarquer l’apôtre Pierre. Après avoir dit que les chrétiens sont “sauvegardés par la puissance de Dieu” pour que leur salut définitif soit assuré, il ajoute:
      “En cette chose vous vous réjouissez grandement, bien que vous soyez actuellement affligés, s’il le faut, pour un peu de temps, par diverses épreuves, afin que la valeur éprouvée de votre foi, beaucoup plus précieuse que l’or qui est périssable quoique éprouvé par le feu, soit trouvée sujet de louange, de gloire et d’honneur lors de la révélation de Jésus Christ.” — I Pierre 1:5-7.
      Comme Pierre l’admet lui-même, il n’est nullement agréable de souffrir. Nous sommes certainement “affligés” lorsque nous subissons des épreuves, et pourtant il est possible, en même temps, de nous réjouir. Pourquoi? Cette joie vient en partie de ce que nous sommes conscients des bienfaits spirituels qui découlent de l’endurance victorieuse des souffrances. Quels sont ces bienfaits spirituels?
      LES SOUFFRANCES AFFINENT LA FOI
      L’apôtre Pierre compare l’effet des épreuves sur la foi d’un chrétien à l’affinage de l’or par le feu. Dans cette opération, on obtient de l’or fin par l’élimination des scories. La valeur bien supérieure de cet or affiné justifie certainement l’utilisation de ce procédé. Pourtant, comme le fait remarquer Pierre, même l’or éprouvé par le feu est périssable. Il peut s’user ou être détruit d’une façon ou d’une autre. Il n’en va pas de même de la foi éprouvée. La vraie foi ne peut être détruite.
      Pour obtenir l’approbation divine, nous devons absolument posséder une telle foi. La Bible déclare: “Sans la foi il est impossible de lui plaire [à Dieu].” (Hébreux 11:6). La foi dont la sincérité est démontrée dans l’épreuve a vraiment beaucoup plus de valeur que l’or fin, car notre avenir éternel en fait partie.
      Mais comment les épreuves affinent-elles la foi au point qu’elle “soit trouvée sujet de louange, de gloire et d’honneur lors de la révélation de Jésus Christ”? 
      En voici plusieurs façons.

      Si notre foi est solide, elle nous réconfortera et nous soutiendra quand nous subirons une épreuve. Ayant passé victorieusement cette épreuve, nous serons plus forts pour faire face à d’autres difficultés éventuelles. L’expérience nous aura montré ce que notre foi peut faire pour nous.
      D’autre part, une certaine épreuve peut révéler un défaut particulier de la personnalité du chrétien, par exemple l’orgueil, l’entêtement, l’impatience ou encore l’amour du monde, du luxe ou des plaisirs. Ces traits viennent en fait d’un manque de foi. En effet, ils montrent que ce chrétien ne se soumet pas totalement à la direction de Dieu et à sa volonté à son égard. Il n’est pas convaincu que son Père céleste sait mieux que quiconque ce qui lui procurera le bonheur ni qu’on est toujours béni quand on suit la direction divine (Hébreux 3:12, 13). Quand les épreuves révèlent au chrétien ses faiblesses, il se rend compte qu’il doit affermir sa foi s’il veut rester un serviteur approuvé du Très-Haut.
      Par conséquent, si un événement particulier révèle que notre foi présente une faille, nous pouvons nous examiner et décider quelle correction apporter. Il serait bien que nous nous posions ces questions: “Pourquoi ma foi est-elle faible? Est-ce que je néglige l’étude et la méditation de la Parole de Dieu? Est-ce que je saisis toutes les occasions qui me sont offertes de me réunir avec mes frères chrétiens afin de m’affermir grâce à la déclaration de leur foi? Ai-je tendance à trop compter sur moi-même au lieu de me décharger sur Jéhovah Dieu de tous mes soucis et de toutes mes ‘inquiétudes’? Est-ce que je prie Jéhovah du fond du cœur chaque jour?” Une fois que nous aurons déterminé dans quels domaines il nous faut progresser, faisons de grands efforts pour effectuer les changements nécessaires dans notre vie quotidienne, afin de fortifier notre foi.
      Si nous recherchons la direction de Dieu et attendons patiemment et avec foi qu’il nous indique le moyen d’être soulagés de nos épreuves, nous ferons en sorte que ces circonstances pénibles nous aident à devenir de meilleurs serviteurs du Très-Haut. Alors, notre foi sera vraiment “trouvée sujet de louange, de gloire et d’honneur lors de la révélation de Jésus Christ”. Le Fils de Dieu ‘louera’ ou fera l’éloge de notre foi. Il nous récompensera largement à cause de celle-ci, nous accordant ainsi la “gloire”. Il nous fera l’“honneur” de nous reconnaître comme ses disciples devant Jéhovah Dieu et devant les anges (comparez avec Matthieu 10:32; Luc 12:8; 18:8). Cela signifiera que nous aurons devant nous la perspective de vivre éternellement et heureux. Mais que pouvons-nous faire pour ne pas faiblir dans la foi quand nous passons par de dures épreuves?
      COMMENT RÉAGIR FACE À L’ÉPREUVE
      Il nous sera plus facile d’endurer avec succès de pénibles épreuves si nous reconnaissons qu’elles sont temporaires. L’affinage de l’or a un commencement et une fin. De même, aucune peine ne durera indéfiniment. Si nous gardons présente dans notre cœur la promesse divine de la vie éternelle sans maladie, ni cri, ni douleur, alors même la pire de toutes les souffrances dans le présent système sera à nos yeux “momentanée et légère”. (II Corinthiens 4:17.) Pensez à l’époque où “l’on ne se remémorera pas les choses précédentes, et [où] elles ne monteront pas au cœur”. (Ésaïe 65:17.) Qu’il est merveilleux de savoir qu’il ne restera même pas un mauvais souvenir de ces moments difficiles!Et puis, il est rare d’avoir à subir quotidiennement de grandes souffrances de la part des hommes. D’ailleurs, notre bonne conduite ne donne guère de raisons aux gens de nous faire du mal. Comme les autorités gouvernementales ont la responsabilité de faire respecter la loi et l’ordre, elles peuvent même louer les serviteurs de Jéhovah pour leur obéissance aux lois. De nos jours, même des gens hostiles aux chrétiens ont dû faire la même constatation que les ennemis de Daniel, fidèle prophète de Dieu; ceux-ci déclarèrent: “Nous ne trouverons dans ce Daniel aucun prétexte, à moins qu’il ne nous faille en trouver contre lui dans la loi de son Dieu.” Oui Daniel était “digne de confiance et (...) aucune négligence ni chose malhonnête ne fut trouvée en lui”. (Daniel 6:4, 5.) En général, il n’y a aucune raison pour qu’à elle seule la bonne conduite du chrétien lui vaille l’hostilité de ses semblables. C’est peut-être pourquoi l’apôtre Pierre soulève la question suivante: “Et en effet qui vous fera du mal si vous devenez zélés pour le bien?” — I Pierre 3:13.
      Mais, par cette question, il se peut que l’apôtre ait plutôt voulu dire: “Qui peut vraiment faire du mal à un chrétien dont la voie est droite?” Personne ne peut nous infliger de mauvais traitements indéfiniment. Jésus Christ déclara en effet à ses disciples: “Ne craignez pas ceux qui tuent le corps mais qui ne peuvent tuer l’âme; mais craignez plutôt celui qui peut détruire et l’âme et le corps dans la Géhenne.” (Matthieu 10:28). Oui, les hommes peuvent aller jusqu’à nous tuer, mais ils sont incapables de nous priver du droit de vivre en tant qu’âmes. Le Dieu Très-Haut, par l’entremise de son Fils, a le pouvoir de rendre la vie à ses fidèles serviteurs et c’est ce qu’il fera. Seul Jéhovah peut nous ôter pour toujours le droit à la vie en nous livrant à la mort éternelle, sans espoir de résurrection.
       L’apôtre Pierre pouvait donc dire à ses frères chrétiens: “Et même si vous souffrez pour la justice, heureux êtes-vous. Cependant ne craignez pas l’objet de leur crainte, et ne vous laissez pas émouvoir.” — I Pierre 3:14.
      Nous pouvons être heureux si nous souffrons “pour la justice, car nous avons alors une conscience pure vis-à-vis de Dieu et des hommes. Nous souffrons pour une juste cause. Nous retirons une satisfaction et une paix profondes de savoir que nous sommes agréables au Très-Haut. Toutefois, comme le fait remarquer l’apôtre, cela n’est possible que si nous ne cédons pas à la peur. Pierre parle peut-être ici de la peur que peuvent nous inspirer nos persécuteurs, à moins qu’il ne s’agisse de la peur qu’éprouvent les persécuteurs eux-mêmes. Par exemple, comme ils ne croient pas que Jéhovah Dieu ressuscitera les morts par l’entremise du Christ, les ennemis des vrais chrétiens redoutent une mort prématurée (Hébreux 2:14, 15). Mais nous, qui sommes serviteurs de Dieu, nous ne partageons pas la crainte des non-croyants, car nous avons été affranchis de la peur d’une telle mort et nous savons que notre Père céleste ne nous abandonnera jamais. Par conséquent, nous ne devrions pas nous laisser “émouvoir” au point, par exemple, de nous élever avec colère contre nos persécuteurs.
      Que faire s’il nous arrivait d’être convoqués devant les autorités gouvernementales et interrogés sur un ton dur et méprisant? Nous ne voudrons jamais rendre la pareille. Sachant que Dieu nous soutient, nous aurons de la hardiesse, sans pour autant nous croire autorisés à adopter une attitude agressive ou arrogante (comparez avec Actes 4:5-20). L’apôtre nous donne ce conseil: “Dans vos cœurs, sanctifiez comme Seigneur le Christ, étant toujours prêts à la défense devant quiconque vous demande la raison de l’espérance qui est en vous, tout en le faisant avec douceur et un profond respect.” (I Pierre 3:15). Si, au lieu de tenir compte de cette exhortation, nous nous montrions au contraire méprisants et irrespectueux, ce ne serait plus pour la justice que nous souffririons. Les autorités s’estimeraient alors en droit de prendre des mesures contre nous pour insoumission et manque de respect. Dans le monde, les gens laissent éclater leur irritation, leur colère et leur rancune quand ils estiment que leurs droits sont lésés, mais le chrétien, lui, n’agit pas ainsi.
      Dans de telles circonstances, nous devons, comme nous le conseille l’apôtre, penser à notre Seigneur et Maître et nous souvenir de l’exemple qu’il nous a donné. Nous veillerons à accorder à Jésus Christ le plus grand respect et à lui réserver une place sacrée dans nos cœurs. Étant ses disciples, nous voudrons répondre à n’importe quelle autorité qui nous interroge comme si nous nous trouvions en la présence même de notre Seigneur. Nous devrions présenter les raisons de notre attitude chrétienne respectueusement et calmement.
      UNE HEUREUSE INFLUENCE SUR NOS ADVERSAIRES
       En endurant fidèlement les souffrances, nous pouvons aussi réduire au silence nos adversaires. C’est là une pensée qui, selon l’apôtre Pierre, nous encouragera à garder une conscience pure. Il déclare: “Gardez une bonne conscience, afin que, sur le point même où l’on parle contre vous, soient pris de honte ceux qui décrient votre bonne conduite pour ce qui est de Christ.” (I Pierre 3:16). En observant la patience des serviteurs de Dieu qui ne se plaignent pas, des gens hostiles peuvent se sentir honteux de les avoir calomniés. Cela est particulièrement vrai lorsque nous traitons nos ennemis avec bonté. — Romains 12:19-21.
      Le fait que l’endurance fidèle dans les épreuves pour la justice produit de tels bienfaits, vient appuyer les paroles suivantes de Pierre: “Car mieux vaut souffrir parce qu’on fait le bien, si le veut la volonté de Dieu, que parce qu’on fait le mal.” (I Pierre 3:17). Quel mérite y aurait-il, en effet, à souffrir parce qu’on a volé, escroqué, fraudé le fisc ou défié l’autorité à cause d’un sentiment de piété mal compris ou d’un zèle intempestif? Celui qui serait puni pour de telles actions ne pourrait que jeter l’opprobre sur lui-même et sur ses compagnons dans la foi. Mais si un chrétien supporte avec patience les mauvais traitements qui lui sont infligés injustement, certains seront impressionnés en se rendant compte qu’une force soutient les vrais adorateurs, tandis que ceux qui portent de faux témoignages sur les vérités divines et sur leurs défenseurs pourront être réduits au silence. Puisque Dieu permet que le chrétien subisse des épreuves, c’est à juste titre que Pierre pouvait dire: “Si le veut la volonté de Dieu.”
      COMME JÉSUS, NOUS SERONS RÉCOMPENSÉS
      Le cas de Jésus illustre bien comment on peut recevoir de grandes bénédictions en restant fidèle dans les souffrances. Étant sans péché, il ne fit rien qui justifiât les mauvais traitements dont il fut victime. Cependant, parce qu’il supporta les épreuves jusqu’à mourir d’une mort ignominieuse sur un poteau, il en résulta pour nous de merveilleux bienfaits, et pour lui, une grande récompense. L’apôtre Pierre écrivit:
      “En effet, le Christ lui-même est mort une fois pour toutes en ce qui concerne les péchés, un juste pour des injustes, afin de vous mener à Dieu, ayant été mis à mort dans la chair, mais ayant été rendu à la vie dans l’esprit. C’est dans cet état qu’il est même allé prêcher aux esprits en prison, qui jadis avaient été désobéissants quand la patience de Dieu attendait, aux jours de Noé, pendant que se construisait l’arche, dans laquelle peu de gens, c’est-à-dire huit âmes, furent transportés sains et saufs à travers l’eau.” — I Pierre 3:18-20.
      Comme Jésus resta absolument intègre dans l’épreuve, il put donner sa vie en sacrifice humain parfait. Ainsi, sa mort prépara la voie pour “mener à Dieu” des humains, pour les réconcilier avec le Très-Haut et pour leur offrir la perspective de la vie éternelle. Étant donné que nous retirons de si grands bienfaits du sacrifice du Christ, ne devrions-nous pas être disposés à suivre son exemple et à souffrir pour la justice?
      En outre, comme dans le cas de Jésus, nous pouvons être certains que notre endurance fidèle sera bénie. Le fait que Jésus a été “rendu à la vie dans l’esprit”, c’est-à-dire qu’il a été ressuscité pour une vie spirituelle, constitue une garantie absolue que ses disciples aussi retrouveront la vie. — I Corinthiens 15:12-22.
       Étant sorti victorieux grâce à son endurance fidèle, le Fils de Dieu, désormais créature spirituelle, pouvait proclamer un message de condamnation aux “esprits en prison”. Puisque ces esprits désobéirent à l’époque de Noé, il doit s’agir des fils angéliques de Dieu qui quittèrent leur résidence originelle dans les cieux pour se marier avec des femmes (Genèse 6:1-4). Ils sont appelés des “esprits en prison” parce que leur châtiment inclut certaines restrictions qui leur interdisent définitivement de reprendre leur place parmi les anges fidèles. Jude confirme que ces anges déchus ne pouvaient recevoir qu’une sentence de condamnation; il dit: “Les anges qui n’ont pas gardé leur position originelle, mais ont abandonné leur propre demeure. [Dieu] les a réservés dans des liens éternels, sous l’obscurité épaisse, pour le jugement du grand jour.” (Jude 6). C’est son endurance fidèle jusqu’à la mort qui valut à Jésus d’être ressuscité et de pouvoir ainsi prêcher ou proclamer une sentence de condamnation contre les anges déchus.
       
       Ce message de destruction adressé aux esprits méchants devrait nous encourager à endurer fidèlement quand nous rencontrons des épreuves. Pourquoi? Parce que ce sont ces forces spirituelles méchantes qui contribuent dans une grande mesure à attiser l’hostilité des humains éloignés de Dieu envers les disciples de Jésus Christ. La Bible déclare: “Le dieu de ce système de choses a aveuglé l’esprit des incrédules, de peur que ne les éclaire l’éclatante lumière de la glorieuse bonne nouvelle au sujet du Christ, qui est l’image de Dieu.” (II Corinthiens 4:4). “Pour nous [les chrétiens] la lutte n’est pas contre le sang et la chair, mais contre les gouvernements, contre les autorités, contre les chefs mondiaux de ces ténèbres, contre les forces spirituelles méchantes qui sont dans les lieux célestes.” (Éphésiens 6:12; voir aussi Révélation 16:13, 14). Si donc Jésus Christ ressuscité a pu prêcher un message de condamnation aux esprits mauvais, nous pouvons être sûrs qu’un jour leur influence haineuse sera réduite à néant (comparez avec Marc 1:23, 24). Quel merveilleux soulagement ce sera alors!
      Non seulement Jésus Christ a été relevé d’entre les morts comme un serviteur approuvé de Dieu, ce qui lui a permis de condamner les anges rebelles, mais il a aussi été élevé à une haute position. L’apôtre Pierre nous dit: “Il est à la droite de Dieu, car il est allé au ciel; et anges, et autorités, et puissances lui ont été soumis.” (I Pierre 3:22). Ces paroles sont tout à fait conformes à celles de Jésus lui-même qui, après sa résurrection d’entre les morts, déclara: “Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.” (Matthieu 28:18). Bien des hommes ont accepté de souffrir et de mourir au service de chefs humains infiniment moins puissants que Jésus. Ils considéraient comme un grand honneur de servir ainsi un roi ou une reine. À combien plus forte raison devrions-nous nous sentir honorés de pouvoir endurer des épreuves à cause de notre fidélité à notre Roi céleste, Jésus Christ!
      IMITEZ JÉSUS CHRIST
      Quand vous êtes affligé, prenez toujours pour modèle le Fils de Dieu. L’apôtre écrit: “Puisque Christ a souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même disposition d’esprit, parce que celui qui a souffert dans la chair a rompu avec les péchés, afin de vivre le reste de son temps dans la chair, non plus pour les désirs des hommes, mais pour la volonté de Dieu.” — I Pierre 4:1, 2.
      Quelle était la disposition d’esprit de Jésus? Il supporta humblement toutes les attaques verbales et physiques et subit finalement une mort douloureuse sur un poteau. En refusant de rendre la pareille, le Fils de Dieu accomplit ces paroles prophétiques: “Comme une brebis il a été mené à l’abattage, et, comme un agneau qui est sans voix devant celui qui le tond, ainsi il n’ouvre pas la bouche.” — Actes 8:32; Ésaïe 53:7.
      Étant serviteurs du Très-Haut, nous voudrons endurer de la même façon les souffrances, sans céder à un esprit de rébellion ou de vengeance. Si nous menacions ceux qui nous persécutent ou cherchions des occasions de leur faire du mal, nous montrerions que nous sommes encore esclaves des passions de la chair imparfaite. Si nous endurons des souffrances de la part des hommes, ce devrait être uniquement parce que nous refusons de suivre les voies égoïstes du monde (Jean 15:19, 25). C’est ainsi que nous pouvons démontrer par notre attitude d’esprit, nos paroles et nos actions que nous vivons "non plus pour les désirs des hommes, mais pour la volonté de Dieu".
      UNE RAISON D’ÊTRE HEUREUX
       
      Au premier siècle de notre ère, la foule idolâtre ne subissait pas de persécutions religieuses. Par contre, quiconque embrassait le christianisme devenait un objet de haine. Ce devait être une expérience étrange, déconcertante même. Voilà qui était bien loin des bénédictions promises à ceux qui acceptaient la “bonne nouvelle”. Ces chrétiens avaient grand besoin d’acquérir le bon point de vue sur cette question. Aussi les paroles suivantes de l’apôtre Pierre leur furent-elles certainement d’un grand secours:
      “Bien-aimés, ne vous laissez pas déconcerter par l’incendie qui est au milieu de vous et qui vous advient pour servir d’épreuve, comme s’il vous arrivait quelque chose d’étrange. Bien au contraire, continuez à vous réjouir puisque vous avez part aux souffrances du Christ, pour que vous vous réjouissiez et frémissiez aussi de joie durant la révélation de sa gloire. Si l’on vous outrage pour le nom de Christ, heureux êtes-vous, car l’esprit de gloire, oui, l’esprit de Dieu repose sur vous.” — I Pierre 4:12-14
       Ne soyons pas déconcertés si le malheur nous frappe, mais considérons plutôt que cela nous prépare à recevoir les bénédictions qui accompagneront la révélation de noootre Maître. Pierre compare les souffrances à un “incendie”. En effet, de même que les métaux sont affinés par le feu, de même Dieu permet que ses serviteurs soient affinés ou purifiés par les tribulations. Évidemment, Dieu ne nous a pas faits pécheurs, mais comme nous le sommes, il peut permettre que nous endurions des souffrances dans le but de nous purifier. Elles peuvent nous rendre meilleurs, plus humbles et plus compréhensifs à l’égard de nos semblables. En outre, quand nous avons nous-mêmes subi de cruelles épreuves, nos paroles de réconfort et d’encouragement ont beaucoup plus de poids. Ceux que nous consolons savent que nous comprenons ce par quoi ils sont en train de passer.
       Puisque le Fils de Dieu a souffert, les tourments que nous subissons confirment que nous sommes bien ses disciples et que nous demeurons en union avec lui. Jésus dit à ses apôtres: “Rappelez-vous la parole que je vous ai dite: Un esclave n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi.” (Jean 15:20). Lorsque nous sommes persécutés pour les mêmes raisons que notre Maître et que nous souffrons comme lui pour la justice, nous ‘avons part aux souffrances du Christ’. Tout comme sa fidélité lui valut d’être récompensé par son Père céleste, de même notre endurance fidèle dans les épreuves nous donne l’assurance que nous serons approuvés lors de la révélation du Fils de Dieu. Nous déborderons certainement de joie quand Dieu nous accordera la vie éternelle dans un nouvel ordre de choses où toutes les causes actuelles de chagrin auront disparu.
      Comme le déclare également Pierre, être outragé pour le nom de Christ, c’est-à-dire parce que l’on est son disciple, devrait être une source de joie. Cela prouve que ceux que l’on diffame ainsi possèdent l’esprit de Dieu, oui, le bel “esprit de gloire” qui émane de Dieu. Puisque cet esprit est saint, il ne peut reposer que sur des personnes qui sont pures du point de vue de Dieu.
      C’est pourquoi il est très important de faire en sorte qu’aucune mauvaise action de notre part ne soit la cause des souffrances que nous subissons. L’apôtre Pierre fait cette exhortation: “Mais qu’aucun de vous ne souffre comme meurtrier, ou voleur, ou malfaiteur, ou comme quelqu’un qui se mêle des affaires d’autrui.” — Celui qui prétend être chrétien et qui commet une mauvaise action contre son semblable ne doit pas s’attendre à échapper à la punition (comparez avec Actes 25:11). Ce châtiment jettera l’opprobre non seulement sur ce chrétien, mais aussi sur toute la famille spirituelle et sur le nom de Christ. Il n’en retirera pas de la joie, mais de la honte.
      Celui qui se mêle des affaires d’autrui peut se rendre haïssable. Le mot grec utilisé par Pierre montre bien comment on peut en arriver à agir ainsi, car il signifie littéralement “surveillant de ce qui appartient à un autre”. Ayant acquis une certaine connaissance des Écritures, un chrétien pourrait se croire capable de dire aux gens du monde comment gérer leurs affaires. Il avancera peut-être son point de vue personnel sur la tenue vestimentaire, les distractions, la façon de se nourrir, de discipliner les enfants, de régler les problèmes conjugaux et sexuels, etc. Quand il s’immisce dans la vie privée des autres, sans y être invité, leur disant ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire, il cherche à devenir le “surveillant” de leurs affaires, ce qui les irrite généralement. Quelqu’un dira peut-être carrément à cet importun de se mêler de ses affaires. Il se peut aussi qu’il essuie des coups de la part de personnes qui sont furieuses de le voir s’ingérer dans leur vie privée. Cet homme, qui se mêle d’affaires qui ne le regardent pas, s’attire des ennuis et dénature le christianisme et son message auprès des gens du dehors. Évidemment, même au sein de la congrégation, il n’y a pas de place pour ce genre d’individus. — Comparez avec 1Timothée 5:13.
      Celui qui est dénoncé publiquement comme un délinquant ou comme quelqu’un qui se mêle des affaires d’autrui, celui-là est un objet de honte. En revanche, celui qui souffre parce qu’il est chrétien en est honoré. Pierre écrit: “S’il souffre comme chrétien, qu’il n’ait pas de honte, mais qu’il continue à glorifier Dieu en ce nom.” (I Pierre 4:16). Quand nous sommes persécutés à cause de notre mode de vie chrétien et que nous supportons l’épreuve patiemment, sans nous plaindre, le Très-Haut est glorifié. Cela prouve que ce que nous possédons en tant que chrétiens, — de précieuses relations avec Dieu et avec le Christ, une conscience pure, le bonheur spirituel et une ferme espérance pour l’avenir, — tout cela est un trésor de grande valeur. Nous démontrons que nous sommes disposés à souffrir et, s’il le faut, à mourir pour ce trésor, et le Dieu que nous servons de tout cœur en est glorifié. Par contre, si nous cédions aux pressions et reniions notre foi, nous déshonorerions son nom. Ceux qui nous observent pourraient alors douter sérieusement qu’être disciple de Jésus Christ est vraiment un grand trésor. — Comparez avec Éphésiens 3:13; II Corinthiens 6:3-10.
      UNE FORME DE DISCIPLINE
      Nous avons vu que Jéhovah Dieu, qui est tout-puissant, pourrait épargner aux chrétiens des souffrances injustifiées, mais qu’il les tolère pour de bonnes raisons. Cependant, le Très-Haut n’abandonne jamais ses serviteurs. L’apôtre Pierre développe cette pensée en disant:
      “C’est en effet le temps fixé où le jugement commence par la maison de Dieu. Or, s’il commence par nous, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à la bonne nouvelle de Dieu? ‘Et si le juste est sauvé avec difficulté, où paraîtront l’impie et le pécheur?’ Ainsi donc, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu continuent à confier leur âme à un Créateur fidèle, tout en faisant le bien.” — I Pierre 4:17-19.
      En tant que “maison de Dieu”, la congrégation chrétienne a été fondée en l’an 33. Depuis lors, ses membres sont en train d’être jugés par Dieu. La façon dont ils se plient à sa volonté, leur attitude d’esprit, leurs paroles et leurs actions face à tout ce que Jéhovah Dieu permet qu’il leur arrive, sont autant de choses qui influeront beaucoup sur le verdict final de Jéhovah. Parfois, Dieu tolère qu’ils soient éprouvés très sévèrement. Mais il peut faire en sorte que la persécution constitue une forme de discipline pour le bien de son peuple. — Hébreux 12:4-11; voyez aussi Hébreux 4:15, 16, où il est montré que les souffrances qu’endura Jésus Christ le préparèrent à devenir un grand prêtre compatissant.
       Des hommes dirigés par Satan peuvent essayer de détruire notre foi en nous brutalisant. Mais Jéhovah est capable de faire échouer leurs funestes projets. Oui, tout en haïssant lui-même ce qui est mauvais, notre Père céleste peut faire en sorte que ce qui était destiné à nous faire du mal s’avère en définitive très utile. Prenez l’exemple de Joseph, le jeune fils de Jacob. Ses demi-frères, qui le haïssaient, le vendirent comme esclave. Pendant des années, Joseph connut bien des malheurs; il fut même emprisonné injustement. Pourtant, par la suite, Jéhovah Dieu tira avantage de cette situation pour préserver la famille de Jacob. Joseph déclara à ses demi-frères:
      “À présent, ne soyez pas peinés et ne soyez pas irrités contre vous-mêmes, de m’avoir vendu pour ici; car c’est pour la préservation de la vie que Dieu m’a envoyé en avant de vous. Car ceci est la deuxième année de la famine au milieu de la terre, et il y aura encore cinq ans sans labour ni moisson. Aussi Dieu m’a-t-il envoyé en avant de vous afin de mettre, pour vous, sur la terre, un reste et vous garder en vie par une grande évasion. Ainsi donc, ce n’est pas vous qui m’avez envoyé ici, mais c’est le vrai Dieu, pour m’établir comme père pour Pharaon et comme seigneur pour toute sa maison et comme quelqu’un qui domine sur tout le pays d’Égypte.” — Genèse 45:5-8.
      "Or je désire que vous le sachiez, frères: mes affaires ont plutôt tourné au progrès de la bonne nouvelle, si bien que parmi toute la garde prétorienne et parmi tous les autres il est devenu notoire que mes liens ont un rapport avec Christ; et la plupart des frères dans le Seigneur, rendus confiants par mes liens, se montrent d’autant plus courageux à parler sans crainte de la parole de Dieu.” — Philippiens 1:12-14.
       Puisque Jéhovah Dieu tolère que ses fidèles serviteurs subissent de cruels traitements pour qu’ils soient affinés et pour qu’ils lui prouvent leur attachement, comment imaginer qu’au dehors de la congrégation chrétienne, ou “maison de Dieu”, “l’impie et le pécheur” puissent “paraître” devant lui en compagnie du “juste”? Le psalmiste déclare: “Les méchants ne se mettront pas debout devant le jugement, ni les pécheurs dans l’assemblée des justes.” (Psaume 1:5). Non, les méchants ne seront pas approuvés mais condamnés. Ils n’auront jamais la faveur de Dieu. Eu égard à tout ce qu’il leur faut affronter dans ce monde, les croyants doivent faire beaucoup d’efforts et manifester une foi et un amour profonds dans la voie de la droiture pour parvenir au salut et à la vie éternelle. C’est donc “avec difficulté” qu’ils acquièrent le salut. Par conséquent, il incombe à chaque membre de la congrégation chrétienne (“la maison de Dieu”) de veiller à ne pas devenir “impie” et “pécheur” en ce “temps fixé” de “jugement”. — I Pierre 4:17, 18; Proverbes 11:31.
       Nous pouvons subir des épreuves qu’il nous serait impossible de supporter avec nos propres forces. Mais aussi dramatique que puisse être notre situation, Jéhovah Dieu a le pouvoir de nous soutenir et d’annuler complètement tout le mal qui nous est infligé. Quand nous nous en remettons entièrement à lui, il peut nous donner assez de force, au moyen de son esprit, pour supporter les souffrances. Il est, comme le dit Pierre, un “Créateur fidèle”, un Dieu en qui nous pouvons avoir confiance et qui n’oubliera jamais sa promesse de venir en aide à ses serviteurs (I Pierre 4:19). Cette connaissance nous aidera à ne pas réagir envers nos persécuteurs d’une façon qui déshonorerait Dieu. Plutôt que de lutter contre eux et de leur rendre la pareille, nous voudrons continuer à faire le bien. — Luc 6:27, 28.
      Si nous acceptons humblement toutes les choses qui peuvent nous survenir dans notre vie, tout en gardant la même disposition d’esprit que le Christ, nous pouvons être sûrs que Jéhovah nous élèvera. Aucune épreuve ne durera indéfiniment. Toutes prendront fin. Tant que sous les mauvais traitements nous nous conduisons en harmonie avec la volonté divine, nous demeurerons sous la main de Jéhovah. Or, sa main peut nous élever au rang de serviteurs éprouvés et approuvés. Aussi Pierre nous fait-il cette recommandation: “Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu pour qu’il vous élève en temps voulu, tout en vous déchargeant sur lui de toute votre inquiétude, car il prend soin de vous.” — I Pierre 5:6, 7.
      Qu’il est réconfortant de savoir que Jéhovah se soucie vraiment de nous! Son amour nous réchauffe le cœur, son esprit nous fortifie et nous soutient. Lorsqu’une épreuve est passée et que nous nous rappelons la sollicitude de Jéhovah à notre égard, nous nous sentons plus proches de lui. Notre situation est alors comparable à celle d’un enfant reconnaissant qui a pu constater l’amour et la sollicitude affectueuse de ses parents pendant qu’il était gravement malade. Sa confiance et son amour pour eux s’en trouvent grandis. Certes, lorsque des circonstances très éprouvantes se présentent, nous ne pouvons pas tout simplement nous y soustraire, mais nous pouvons nous décharger sur Jéhovah Dieu de nos inquiétudes. À quoi bon nous tourmenter en nous demandant pendant combien de temps nous serions capables de supporter les mauvais traitements d’une foule déchaînée et impitoyable, des viols répétés ou d’autres atrocités? Avec l’aide de notre Père céleste aimant, nous pouvons, si nous lui restons fidèles, endurer les épreuves et remporter une victoire morale sur ceux qui nous persécutent. Cette assurance nous libère de l’anxiété qui pourrait nous priver de la paix de l’esprit et du cœur si nécessaire pour rester fermes dans les épreuves.
      Toutefois, ce n’est pas parce que nous nous sommes déchargés de nos inquiétudes sur Jéhovah que nous devrions maintenant être trop sûrs de nous ou insouciants. Nous avons un ennemi. “Gardez votre équilibre, soyez vigilants, écrit Pierre. Votre adversaire, le Diable, comme un lion rugissant, circule cherchant à dévorer quelqu’un.” — I Pierre 5:8.
      Selon ce conseil de l’apôtre, nous ne pouvons pas nous permettre d’être insouciants face à l’épreuve. L’adversaire guette la moindre occasion de nous faire tomber. Si Satan peut nous amener à douter de la fidélité de nos frères ou nous affaiblir spirituellement par tout autre moyen, il ne manquera pas de le faire. Cesser de fréquenter la congrégation chrétienne ou de faire la déclaration publique de sa foi équivaudrait à se laisser dévorer par Satan, le “lion rugissant” toujours à l’affût de proies imprudentes.
      Pour rester vigilants il nous faut, entre autres choses, nous rappeler constamment que nous ne sommes pas les seuls à endurer des souffrances. Sur la terre entière, nos frères chrétiens subissent toutes sortes d’épreuves et, avec l’aide de l’esprit de Dieu, ils parviennent à les surmonter victorieusement. Cette pensée nous aidera à ne pas tomber dans les pièges de Satan, car elle nous donnera l’assurance que nous pourrons endurer l’épreuve nous aussi, grâce à la puissance de Jéhovah. Alors, “tenez-lui tête, solides dans la foi, sachant qu’en fait de souffrances les mêmes choses s’accomplissent dans la famille entière de vos frères dans le monde”. — I Pierre 5:9.
      Puisque Jéhovah Dieu veut que nous surmontions les obstacles pour parvenir au salut, nous pouvons lui demander son aide en toute confiance, tout en considérant les épreuves qui nous adviennent avec sa permission comme une discipline utile qui fera de nous des chrétiens complets et forts dans la foi. L’apôtre Pierre exprime très bien cette pensée lorsqu’il déclare:
      "Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute faveur imméritée, qui vous a appelés à sa gloire éternelle en union avec Christ, parachèvera lui-même votre formation, il vous affermira, il vous rendra forts. À lui la puissance pour toujours! Amen.” — I Pierre 5:10, 11.
      Tout comme Jésus a souffert un peu de temps sur la terre et a été élevé à une haute position, de même les disciples du Fils de Dieu attendent une récompense glorieuse. Si les souffrances que nous pouvons être amenés à endurer de par la permission de Dieu affermissent notre attachement aux principes bibliques et font de nous des disciples plus humbles, plus compréhensifs et plus compatissants, cette formation aura alors atteint son but. Pour qu’il en soit ainsi, nous devons compter entièrement sur notre Père céleste en étant confiants que tout ce qui peut nous arriver avec sa permission contribuera finalement à notre bonheur éternel, si toutefois nous nous y soumettons humblement (Romains 8:28). Dans le même esprit que l’apôtre Pierre, nous pouvons élever nos voix et dire: “Grâce soit rendue à Dieu de nous avoir permis d’être formés par les épreuves et de nous aider à devenir des serviteurs fermes et forts, approuvés par lui, ayant l’espérance de la vie éternelle!”

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Suivons les traces de celui qui est la source de vie
       
      Avec amour, Jéhovah invite des personnes “ de toutes nations et tribus et peuples et langues ” à l’adorer (Rév. 7:9, 10 ; 15:3, 4). Celles qui acceptent cette invitation peuvent “ contempler le charme de Jéhovah ”. (Ps. 27:4 ; 90:17.) À l’instar du psalmiste, elles élèvent la voix pour louer Dieu par ces termes : “ Adorons et courbons-nous ! Agenouillons-nous devant Jéhovah notre Auteur. ” — Ps. 95:6.
      Un culte d’une grande valeur
      Étant le Fils unique-engendré de Dieu, Jésus avait eu largement la possibilité de découvrir la pensée, les principes et les normes de son Père. Par conséquent, il pouvait avec assurance enseigner aux autres la bonne façon d’adorer Jéhovah. Il a déclaré : “ Je suis le chemin, et la vérité, et la vie. Personne ne vient vers le Père sinon par moi. ” — Jean 1:14 ; 14:6.
      Jésus nous a laissé un exemple parfait en restant humblement soumis à son Père. Il a indiqué : “ Je ne fais rien de ma propre initiative, mais [...] comme le Père m’a enseigné, moi je dis ces choses. ” Il a ensuite ajouté : “ Je fais toujours les choses qui lui plaisent. ” (Jean 8:28, 29). De quelles manières Jésus a-t-il plu à Jéhovah ?
      En premier lieu, le Fils était entièrement dévoué à son Père. C’est d’ailleurs ce qu’implique fondamentalement adorer Dieu. Jésus montrait qu’il était personnellement attaché à son Créateur en lui étant obéissant, en accomplissant sa volonté, même si cela lui demandait de grands sacrifices (Phil. 2:7, 8). Il consacrait beaucoup de temps à enseigner et à former ses disciples. C’était là un aspect important du culte qu’il rendait à Dieu, à tel point qu’il était appelé Enseignant tant par les croyants que par les non-croyants (Mat. 22:23, 24 ; Jean 3:2). De plus, Jésus se dépensait pour autrui. Son esprit de sacrifice lui laissait peu de temps pour lui-même, mais il était heureux de servir les autres (Mat. 14:13, 14 ; 20:28). Bien que très occupé, il prenait toujours le temps de parler à son Père céleste dans la prière (Luc 6:12). Sans nul doute, Dieu accordait une valeur inestimable au culte que Jésus lui vouait !
      Des efforts soutenus pour plaire à Dieu
      Jéhovah a remarqué la conduite de son Fils et a exprimé son approbation (Mat. 17:5). Mais Satan le Diable également a observé la fidélité de Jésus. Jésus est donc devenu sa cible privilégiée. Pourquoi ? Parce qu’aucun humain n’avait jamais réussi à rester totalement obéissant à Dieu et, de ce fait, à l’adorer de la manière qui lui convient vraiment. Aussi le Diable voulait-il empêcher Jésus de rendre à Dieu le culte qui Lui revenait de droit. — Rév. 4:11.
      Satan a essayé de corrompre Jésus en lui faisant une offre tentante. Il l’emmena sur “ une montagne extraordinairement haute et lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire ”. Puis il lui dit : “ Toutes ces choses, je te les donnerai si tu tombes et fais un acte d’adoration pour moi. ” Quelle fut la réaction de Jésus ? Il répondit : “ Va-t’en, Satan, car il est écrit : ‘ C’est Jéhovah ton Dieu que tu dois adorer, et c’est à lui seul que tu dois offrir un service sacré. ’ ” (Mat. 4:8-10). Quels que soient les avantages qu’il aurait pu en retirer, Jésus comprenait bien que se prosterner devant Satan, c’était commettre un acte d’idolâtrie. Il refusait d’accomplir ne serait-ce qu’un acte d’adoration devant quelqu’un d’autre que Jéhovah.
      En ce qui nous concerne, Satan ne nous proposera pas tous les royaumes du monde et leur gloire en échange de notre adoration. Néanmoins, il essaie encore d’empêcher les chrétiens sincères de rendre un culte à Dieu. Le Diable veut que nous adorions quelqu’un ou quelque chose d’autre. — 2 Cor. 4:4.
      Jésus Christ s’est montré fidèle jusqu’à la mort. En restant intègre, il a glorifié Jéhovah comme aucun humain ne l’avait jamais fait. Aujourd’hui, nous qui sommes de vrais chrétiens, nous nous efforçons d’imiter la fidélité de Jésus en mettant le culte de notre Créateur à la première place dans notre vie. Sans conteste, nos bonnes relations avec Dieu sont ce que nous avons de plus précieux.
      Les bénédictions que procure le culte que Dieu agrée
      Favoriser “ le culte qui est pur et sans souillure ” du point de vue de Dieu apporte de nombreuses bénédictions (Jacq. 1:27). Par exemple, nous vivons à une époque où de plus en plus de gens sont “ amis d’eux-mêmes, amis de l’argent, arrogants ” et “ sans amour du bien ”. (2 Tim. 3:1-5.) Par contraste, au sein du peuple de Dieu, nous avons le privilège de côtoyer des personnes pures et de saine compagnie qui s’efforcent de respecter les normes de Dieu en matière de culte. N’est-ce pas là une source de réconfort ?
      En outre, nous tenir à l’écart des souillures de ce monde nous procure une conscience pure. Nous voulons qu’elle reste pure, et c’est pour cela que nous nous soumettons aux principes justes de Dieu et que nous obéissons aux lois de César qui ne sont pas en désaccord avec les lois divines. — Marc 12:17 ; Actes 5:27-29.
      Un culte rendu à Dieu de toute son âme apporte d’autres bénédictions. Quand nous nous soucions d’accomplir la volonté de Dieu plutôt que la nôtre, notre vie a un sens véritable et elle est plus gratifiante. Au lieu de dire : “ Mangeons et buvons, car demain il nous faudra mourir ”, nous entretenons l’espoir certain de la vie éternelle sur une terre transformée en paradis. — 1 Cor. 15:32.
      Le livre de la Révélation attire notre attention sur le moment où ceux qui seront demeurés purs devant Jéhovah “ vien[dront] de la grande tribulation ”. Le récit précise que “ Celui qui est assis sur le trône étendra sur eux sa tente ”. (Rév. 7:13-15.) Celui qui est assis sur le trône n’est autre que Jéhovah Dieu, le Personnage le plus glorieux de l’univers. Imaginez quelle joie ce sera quand il vous accueillera comme l’hôte de sa tente et vous protégera pour qu’aucun mal ne vous soit fait ! Et dans une certaine mesure, nous bénéficions dès à présent de cette protection.
      De plus, tous ceux qui rendent à Dieu le culte qu’il agrée sont décrits comme étant guidés vers “ des sources d’eaux de la vie ”. Ces sources revivifiantes représentent toutes les dispositions prises par Jéhovah pour que nous puissions obtenir la vie éternelle. Assurément, grâce à la rançon du Christ, “ Dieu essuiera toute larme de leurs yeux ”. (Rév. 7:17.) Tandis que les humains seront élevés à la perfection, tous connaîtront une joie indicible à la perspective de vivre éternellement sur la terre. Dès maintenant, les adorateurs heureux de Dieu poussent des cris de joie, exprimant leur profonde reconnaissance envers Jéhovah et lui vouant un culte en compagnie de ses serviteurs au ciel qui chantent : “ Grandes et prodigieuses sont tes œuvres, Jéhovah Dieu, le Tout-Puissant. Justes et vraies sont tes manières d'agir, Roi d’éternité. Qui ne peut te craindre et ne pas glorifier ton nom? Car toi seul tu es fidèle! Car toutes les nations viendront et adoreront devant toi, parce que tes décrets justes ont été manifestés. ” — Rév. 15:3, 4.



      · 0 replies
    • Patiently waiting for Truth

      I am seriously looking for TRUTH. Yes I do feel lost in the wilderness. 
      But, when Jerusalem was about to be destroyed (70C.E) didn't some return 'home' there, only to perish when the Romans slaughtered them. They returned to Jerusalem because they lost their faith in Almighty God and in the words of Jesus. And therefore they died through lack of faith.
      I do not lack faith in Almighty God or in Jesus Christ. But I do lack immediate direction. However, at this moment in time, I would not return to the Jehovah's Witnesses Org.  In my opinion that Org will be either made clean or destroyed. Either way, right now I would not want to be part of it. 
      I also do not pay any attention to those on here that condemn me to death or tell me that I have no hope left.  
      My faith is not in earthling man. My faith in Almighty God through Jesus Christ. 
      · 0 replies
    • Esther  »  Eric Ouellet

      Bonjour Éric
      Je recherche un discours pour une étudiante. Le thème c'était "Dieu approuve-t-il une religion en particulier ? " 
      Si tu l'as en audio ou écrit, c'est assez urgent car je la vois cet après-midi. 
      Merci beaucoup mon frère
      Esther😉
      · 1 reply
    • folens  »  Esther

      Bonsoir Esther et-ce celui-ci?

      Dieu accepte-_t-_il toutes les religions.docx
      · 1 reply
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      64.2k
    • Total Posts
      134.4k
  • Member Statistics

    • Total Members
      17,121
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    CandyBoy1
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.