Jump to content

Raquel Segovia

Los arqueólogos hallaron un cementerio de niños con rastros de rituales anti resurrección

Topic Summary

Created

Last Reply

Replies

Views

Raquel Segovia -
Raquel Segovia -
1
65

Top Posters


Recommended Posts

Los arqueólogos encontraron los restos de una persona de unos 10 años que data del siglo V (David Pickel/Stanford University)

Los arqueólogos encontraron los restos de una persona de unos 10 años que data del siglo V (David Pickel/Stanford University)

Dentro de una tumba en miniatura, en medio de lo que solía ser una villa romana en expansión, se halló el esqueleto de un niño de 10 años que murió hace más de 15 siglos. Estaba de lado, con la boca abierta, dentro de la cual había una piedra caliza del tamaño de un huevo.

Los investigadores creen que la criatura, cuyo género aún se desconoce, murió después de que un brote de malaria afectara a la comunidad del siglo V que una vez habitó esta pequeña ciudad medieval situada en una colina y a más de 100 kilómetros al norte de Roma. La piedra tenía marcas de dientes, lo que llevó a los arqueólogos a creer que se había insertado deliberadamente en la boca del niño después de la muerte, una práctica antigua y extraña para evitar que el niño se levantara de entre los muertos y se propagara la mortal enfermedad.

 
Los investigadores creen que la criatura murió de malaria. Una piedra fue introducida en su boca para prevenir que la enfermedad se propagara (David Pickel/Stanford University)
Los investigadores creen que la criatura murió de malaria. Una piedra fue introducida en su boca para prevenir que la enfermedad se propagara (David Pickel/Stanford University)

Los arqueólogos llamaron a este tipo de rituales "entierros de vampiros". Los lugareños en la ciudad italiana de Lugnano, en Teverina, lo llaman "el vampiro de Lugnano".

 

"Sabemos que este tratamiento generalmente indica un temor a los no muertos, el miedo a que puedan regresar de la tumba para continuar propagando enfermedades a los vivos… Colocar la piedra en la boca del niño es una forma simbólica de incapacitarlos", dijo Jordan Wilson, un bioarqueólogo y estudiante de doctorado de la Universidad de Arizona que formó parte del equipo que desenterró los restos en el verano.

El descubrimiento es el más reciente entre varias docenas de restos que se han encontrado en la Necropoli dei Bambini, o el Cementerio de los Bebés, una villa romana abandonada que se convirtió en un gran cementerio de niños en algún momento a mediados del siglo V. Una comunidad que vivía entre el paganismo y el cristianismo, horrorizada por las muertes que no pudieron explicar, recurrió a la brujería y enterró a sus hijos a través de rituales, según dijo David Soren, un profesor de la Universidad de Arizona que ha supervisado las excavaciones arqueológicas en el sitio en las últimas tres décadas.

Estos hallazgos ofrecen una visión de una sociedad barrida por una enfermedad mortal y desconocida. Los arqueólogos dicen que esa situación pudo haber allanado el camino para el fin del Imperio Romano e incluso evitado que el bárbaro Atila el Huno terminara su invasión a Italia.

"Debe haber sido una situación en la que uno no sabe lo que sucede, no tienes idea… Uno intenta cualquier cosa por desesperación y escucha a quien sea que tenga una respuesta", apuntó Soren. "Es realmente misterioso".

Soren afirmó que se enteró del lugar del entierro en 1987, cuando trabajaba en un proyecto diferente en la isla de Chipre y fue invitado a visitar Lugnano, en la región italiana de Umbría, el centro de la brujería durante el Imperio Romano. Allí vio lo que quedaba de la villa, que era del tamaño de un centro comercial moderno. Encontraron restos de lo que había sido un comedor en forma de pirámide, cuartos de esclavos, un techo inclinado en cuatro lados y pinturas y mosaicos en las paredes. En medio de trincheras cubiertas de tierra estaban los restos de bebés, niños pequeños y fetos que habían sido enterrados junto a garras de cuervos, huesos de sapos, calderos de bronce llenos de ceniza y cachorros de sacrificio.

Los arqueólogos los denominaron "entierros desviados", o la antigua forma de enterrar a las personas que se temía que tenían habilidades sobrenaturales, como regresar de la muerte, o aquellos que habían violado las reglas de la sociedad.

"Esparcieron madreselva por todo el lugar", agregó Soren. "Estos ritos de magia se realizaban alrededor de estos cuerpos, lo que hace que este cementerio sea tan fascinante".

Soren y su equipo de arqueólogos han encontrado 51 restos de niños que, según las pruebas biomoleculares, murieron de malaria. Se cree que los fetos fueron condenados a la enfermedad antes de nacer. El niño más viejo hasta la fecha fue el de 10 años cuyo descubrimiento se anunció hace unos días. Los investigadores no han realizado un análisis adicional para determinar si el niño había muerto de malaria, pero la evidencia de un absceso dental, un efecto secundario de la enfermedad, sugirió que ese era el caso.

Cerca de la tumba del niño estaba el cuerpo de una niña de tres años, según informaron los arqueólogos. Sus manos y pies habían sido atados con piedras, otra forma de "entierro de un vampiro" para mantener alejado al mal. Ella también había muerto de malaria.

En el Imperio Romano las enfermedades se propagaban a través de los alimentos y el agua contaminados. Los pantanos eran un refugio para los mosquitos y creaban un ambiente perfecto para la malaria, que no se descubriría hasta el siglo XIX.

Lugnano no es el único sitio de entierros de vampiros. En Venecia, en el norte de Italia, una anciana del siglo XVI enterrada con un ladrillo en la boca —apodada "Vampiro de Venecia"— fue descubierta en 2009. En Northamptonshire, en Inglaterra, a unos 120 kilómetros al norte de Londres, un hombre del siglo III o IV fue encontrado el año pasado, y una piedra estaba en el lugar de su lengua.

Pero más allá de estos extraños descubrimientos, había seres humanos que vivían con miedo. "Es algo en lo que pensé mucho mientras trabajábamos en este proyecto. Parece que cuando los humanos nos enfrentamos a lo desconocido, a lo largo de nuestra historia, hemos reaccionado con miedo", dijo Wilson.

Y atrapados en medio de este miedo estaban los niños que murieron de dolor.

"Es bueno recordar que cuando encuentras algo como esto es una persona real que sufrió y que dejó una familia", relató Wilson. "Por más emocionante que sea para nosotros encontrar algo así y verlo desde un punto de vista científico, es importante no olvidar el aspecto humano de la situación".

Share this post


Link to post
Share on other sites






  • Recent Status Updates

    • Michael Krewson

      Did you all see Jared Kushner tell the states that the stockpile was "our"?  As in the Federal governments. Incredible.
      · 0 replies
    • admin

      Day X of quarantine

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Ne dormons pas comme les autres, demeurons éveiller et restons confiant en Jéhovah, le Dieu de Toute BÉNÉDICTION 
       
      Voici une petite histoire qui va nous faire réfléchir, sur nos qualités, que nous devons manifester en notre être, nous serviteur de Dieu. Comment et qu'elles sont les qualitées que nous devons manifester en actions, envers notre prochain, envers nos ennemis, envers Dieu, envers Jésus, pour Être porté, par le Maître du temps, Au jour de Dieu?
      Quelle est la priorité principale d'un serviteur de Dieu et que devons nous principalement mettre en pratique dans notre vie, pour Être sauvez par celui qui a préparé le chemin de nos pas, pour notre Salut?
      Le titre de cette courte histoire, nous dévoile ce qui adviendra aux serviteurs de Dieu remplis d'amour, Au Grand, jour de Dieu.

      Le Titre est:
      QUI VEUT BIEN DE L’AMOUR ?

      Voici cette petite histoire:
      Un jour, plusieurs différents sentiments cohabitaient tous ensemble sûr une Ile: le Bonheur, la Tristesse, le Savoir ; ainsi que tous les autres, l’Amour y compris. Un jour, on annonça aux sentiments de la région , que l’île où tous vivaient, allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l’Amour resta. L’Amour voulait rester jusqu’au dernier moment. Quand l’île fût près à sombrer, l’Amour décida d’appeler à l’aide à ces concitoyens. Le premier fut "La Richesse" qui passa à côté de l’Amour, dans un luxueux bateau. L’Amour lui dit : « Richesse, peux-tu m’emmener ? »Alors la Richesse lui dit : Non! mon ami l'Amour, " je ne peux t'aider, car il y a beaucoup d’argent et d’or sur mon bateau et je n’ai pas assez de place pour toi." Bonne chance Amour.
      La richesse laissa Amour dans les eaux profondes qui l'entourait et continua son chemin. L’Amour décida alors de demander à l’Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique bateau. Alors l'Amour s'exclama « Orgueil, aide-moi, je t’en prie ! » l'Orgueil répondit à l'Amour« je ne puis t’aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bâteau. L'Orgueil, n'aida en aucune manière l'Amour et continua à voguer sur les eaux immense. Plus tard »La Tristesse passa à côté, de l’Amour. L'Amour lui demanda :«"Tristesse, laisses-moi venir avec toi. » la tristesse le regarda et dit: « Ooh… Amour, je suis tellement triste que j’ai besoin d’être seule ! Bonne chance Amour". L'Amour ne se découragea pas et se laissa porter sur les eaux. Quelle minutes plus tard » Le Bonheur passa aussi à côté de l’Amour , mais il était si heureux, qu’il n’entendit même pas l’Amour l’appeler! Soudain, une voix dit sur un bateau de lumière immaculée comme ressemblant à des nuages matérialisés " Viens Amour," je te prends avec moi." L'Amour distingua que celui qui le prit sur son bateau blanc immaculé, était un vieillard, de lui venait les paroles de son sauveur des eaux tulmultueuses. L’Amour se senti si reconnaissant et plein de joie, qu’il en oublia de demander le nom au vieillard. Lorsqu’ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s’en alla. L’Amour réalisa combien, il lui devait pour l'avoir sauvé, et aussitôt un Être apparut à l'Amour, Cette personne qui apparut devant lui était "Le Savoir" de toutes choses, alors l'Amour qui était devant Lui, demanda au Savoir :« Qui m’a aidé ? »Le Savoir Dit« C’était "le Temps" » répondit le Savoir.« Le Temps ? » s’interrogea l’Amour.« Mais pourquoi le Temps m’a –t-il aidé ? » Le Savoir sourit, plein de sagesse, et répondit :« C’est parce que seul le Temps est capable de comprendre combien l’Amour est important dans la vie. »
      Que veux dire cette histoire que je vous aie raconté?
      Je vais laisser votre pensée réfléchir en cette histoire et je vais donner l'explication de cette histoire à la fin de ce discours.





      Restons vivifiant d'un Amour sincère.


      DANS de nombreux pays, nous avons recourt de plus en plus aux caméras de surveillance pour observer la circulation routière et filmer les accidents. En cas de délit de fuite, ces enregistrements peuvent permettre à la police de retrouver et d’arrêter le chauffard. À vrai dire, avec ces yeux électroniques un peu partout, il est de plus en plus difficile d’échapper aux conséquences de ses actes.
      Cet abondant recours à la vidéosurveillance, devrait-il, nous rappeler un tant soit peu notre Père bienveillant, Jéhovah ? La Bible dit en effet que ses yeux « sont en tout lieu » (Prov. 15:3). Mais cela veut-il dire qu’il examine constamment à la loupe nos faits et gestes ? Nous observe-t-il avec la seule intention de faire respecter ses lois et de nous punir ? (Jér. 16:17 ; Héb. 4:13). Pas du tout ! Il nous observe en premier lieu parce qu’il nous aime et se soucie de notre bonheur (1 Pierre 3:12).
      Jéhovah nous surveille par amour.

      Qu’est-ce qui nous aidera à comprendre que Jéhovah nous surveille parce qu’il nous aime ? Nous examinerons ensemble cinq façons dont cet intérêt se manifeste : 1) Il nous met en garde lorsque nous montrons de mauvaises inclinations, 2) il nous corrige lorsque nous faisons un faux pas, 3) il nous guide grâce aux principes que renferme sa Parole, 4) il nous soutient lorsque nous traversons diverses épreuves et 5) il nous récompense lorsqu’il remarque le bon qui est en nous.

      LE DIEU ATTENTIF NOUS MET EN GARDE

      Premièrement, examinons comment Dieu nous met en garde lorsque nous montrons de mauvaises inclinations (1 Chron. 28:9). Pour bien saisir cet aspect de son observation attentive, voyons comment il a traité Caïn, qui « s’enflamma d’une grande colère » parce qu’il n’avait pas obtenu l’approbation divine (lire Genèse 4:3-7). Nous voyons ici que Jéhovah lui a vivement conseillé de « [se mettre] à bien agir ». Il l’a prévenu que s'il ne changeait de comportement, le péché était « tapis à l’entrée ». Puis il lui a demandé : « Te rendras-tu maître de lui ? » Dieu voulait que Caïn tienne compte de l’avertissement et qu’« [il y ait] élévation », que Caïn retrouve sa faveur. Il conserverait alors une bonne relation avec Dieu.

      Les yeux de Jéhovah voient clair dans notre cœur ; nous ne pouvons pas lui cacher nos inclinations et nos motivations. Notre Père bienveillant veut que nous marchions dans les voies de la justice ; pourtant, il ne nous force pas à changer de route. Lorsque nous allons dans la mauvaise direction, il nous met en garde par sa Parole, la Bible. Comment ? Dans notre lecture biblique quotidienne, nous tombons souvent sur des passages qui nous aident à surmonter de mauvaises tendances ou des inclinations malsaines. De plus, nos publications chrétiennes traitent parfois d’une difficulté contre laquelle nous luttons et nous montrent comment la surmonter. Enfin, aux réunions de la congrégation, chacun de nous reçoit au bon moment les conseils dont nous avons besoin !

      Toutes ces mises en garde, écrite dans la parole, la bible, qu'elles sont vraiment la preuve que Jéhovah surveille chacun de nous individuellement et cela avec amour. Il est vrai que les paroles consignées dans la Bible existent depuis des siècles, que les publications préparées par l’organisation de Jéhovah sont écrites pour des millions de personnes et que les conseils donnés lors des réunions s’adressent à toute la congrégation. Mais dans tous ces cas, Jéhovah dirige l’attention de chacun, individuellement, vers sa Parole, afin que chacun puisse modifier ses inclinations. Ainsi, on peut dire que toutes ces dispositions sont la preuve que Jéhovah te surveille personnellement avec amour.

      Pour tirer profit des avertissements de Dieu, nous devons d’abord comprendre en profondeur sa parole? Quelle aide notre Père aimant nous fournit-il ?


      Lorsque que nous méditons sur la Parole et nous faisons des recherches profondes sur ces principes biblique, nous apprenons à nous corriger intérieurement et ainsi nous nous rendons particulièrement compte que Jéhovah veille sur nous.

      Bien sûr, il n’est pas spécialement agréable de se faire conseiller ou corriger, mais Jéhovah demande à chaque serviteur, de suivre la discipline enseigné dans sa paroles, de part nos yeux, par la méditation, la lecture attentive et en manifester les rappels constant (Héb. 12:11). Réfléchissons à ce que Jéhovah examine en nous. Nous devons être conscient que chaques actions de notre part pourraient nuire à notre relation avec Dieu. Nous devons se soucier de nos sentiments que nous véhiculons envers les autres. Enfin, nous devons être prêt à donner de son temps et de son énergie pour manifester les changements primordiales, à l’aide de la Bible, manifester les actions requises qui mène à plaire à Jéhovah .


      En psaumes 73:24 Le psalmiste a chanté à Jéhovah : « Par ton conseil tu me conduiras » (Ps. 73:24). Quand nous avons besoin d’une direction, nous pouvons « [tenir] compte de » Jéhovah en cherchant dans sa Parole la vrai direction de penser.

      Oui, par sa Parole, Jéhovah nous guide pour nous aider à surmonter les difficultés de la vie si nous demondons à Jehovah de nous guider personnellement.
      Psaume chapitre 37 à lire en entier.

      Pour quel genre de raisons Jéhovah n’intervient-il pas toujour dans nos difficultés personnelles ?

      Jéhovah a peut-être de bonnes raisons de ne pas intervenir dans certaines situations. Imaginons qu’à nos yeux, notre être intérieur fut blessé mais que Jéhovah ait un autre point de vue, que, selon lui, tu as plus de torts, que tu ne le penses. La remarque que tu as trouvée si vexante peut, en fait, être un conseil justifié, auquel tu ferais bien de réfléchir. Dans sa biographie, frère Karl Klein, qui a été membre du Collège central, a raconté qu’un jour, que frère Rutherford l’avait repris avec franchise. Par la suite, frère Rutherford lui a adressé un joyeux « Bonjour, Karl ! » Mais, vexé par la réprimande, frère Klein lui a répondu du bout des lèvres. Comprenant qu’il lui en voulait, frère Rutherford l’a prévenu qu’il risquait de devenir la proie du Diable. Frère Klein écrira : « Quand nous avons de la rancœur contre un de nos frères, surtout si c’est parce qu’il nous a dit quelque chose qu’il était en droit de nous dire dans l’exercice de ses fonctions, alors nous prêtons le flanc aux attaques du Diable. »

      Quand une épreuve semble s’éterniser, nous pourrions nous impatienter. Que faire alors ? Supposons, que nous roulons sur une autoroute et que nous nous trouvons pris dans un embouteillage. Nous ne savons pas combien de temps cette situation va durer. Si nous nous irritons et que nous essayons de prendre un autre chemin, nous risquons de se perdre et, au bout du compte, d’arriver à destination plus tard que si nous avions patiemment suivi le premier itinéraire. Pareillement, si nous restons sur les voies tracées par la Parole de Dieu, en temps voulu, nous arriverons, à la destination prévu.
      Il se peut également que, lorsque nous sommes éprouvés, Jéhovah n’intervienne pas tout de suite parce qu’il veut que nous recevions une précieuse formation (lire 1 Pierre 5:6-10). Dieu n’inflige aucune épreuve (Jacq. 1:13). La plupart des malheurs viennent de « [notre] adversaire, le Diable ». Par contre, Dieu peut se servir d’une situation éprouvante pour nous aider à croître spirituellement. Il voit notre souffrance et, « parce qu’il se soucie » de nous, il veillera à ce qu’elle ne dure qu’« un peu de temps ». Quand nous sommes
      éprouvé, sommes-nous heureux que Jéhovah nous surveille, convaincu qu’il nous ménagera une issue ? (2 Cor. 4:7-9).

      LA JOIE D’ÊTRE APPROUVÉ PAR DIEU

      En fait, Jéhovah examine notre vie pour une raison des plus rassurantes. Par l’intermédiaire de Hanani le voyant, il a dit au roi Asa : « Car, en ce qui concerne Jéhovah, ses yeux rôdent par toute la terre, afin de montrer sa force en faveur de ceux dont le cœur est complet à son égard » (2 Chron. 16:9). Chez Asa, Dieu n’a pas trouvé un cœur complet. Mais si nous, nous continuons à faire ce qui est droit, Jéhovah « montrer[a] sa force » en notre faveur.

      Dieu veut que nous « recherch[ions] ce qui est bon », que nous « aim[ions] ce qui est bon » et que nous « fass[ions] ce qui est bon » afin qu’il puisse nous « témoign[er] de la faveur » (Amos 5:14, 15 ; 1 Pierre 3:11, 12). Il remarque les justes et il les bénit (Ps. 34:15). Songeons, par exemple, aux accoucheuses hébreues, Shiphra et Poua. Alors qu’Israël était en esclavage en Égypte, ces femmes ont craint Dieu plus que Pharaon, qui leur avait ordonné de tuer à la naissance tous les garçons hébreux. Manifestement, leur conscience les a poussées à garder les bébés en vie. Par la suite, Jéhovah « leur fit don de familles » (Ex. 1:15-17, 20, 21). Leurs belles actions n’avaient pas échappé à Jéhovah, dont les yeux « rôdent». Parfois, nous avons peut-être l’impression que personne ne remarque nos belles actions. Mais notre Père céleste y est attentif. Il remarque toute bonne action et il nous récompensera en temps voulu(Mat. 6:4, 6 ; 1 Tim. 5:25 ; Héb 6:10.
      Jéhovah voit tout ce que nous faisons, tôt ou tard, il nous récompensera. En prenant conscience qu’il a l’œil sur nous alors n’ayons pas l’impression d’être sous le regard froid et scrutateur d’une caméra de surveillance. Au contraire, sentons-nous encore plus proche du Dieu bienveillant qui se soucie réellement de nous!


      Revenons à la petite histoire du personnage Amour.
      Avant de vous expliquer le rappels de cette histoire allons lire les paroles de notre Guide JÉSUS Christ.
      Allons en Mathieu 22 :37 à 39
      Alors Jesus lui dit : “ Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée. 38 C’est là le plus grand et le premier commandement. 39 Le deuxième, qui lui est semblable, est celui-ci : Tu dois aimer ton prochain comme toi-même
      Mathieu 5:44 à 45a
      Continuez d’aimer vos ennemis et de prier pour ceux qui vous persécutent ; 45 afin de vous montrer fils de votre Père qui est dans les cieux.
      Alors revenons à cet histoire que je transcript au début.
      Nous avions plusieurs personnages, il eut Amour , Richesse, l'orgueil, la tristesse, le bonheur, Le Temps et Le Savoir. Chacun étaient différents en manière de penser, en comportement, pourtant ils parraissent tous ensembles, qu'ils ont réussit leur monde, ils ont ammasé des richesses, leur valeurs en leurs coeur, certains étaient très heureux de leur réussites. Les personnages de cet histoire, aucun personnages ne se montrèrent d'aucune arrogance envers Amour. Richesse, orgueil, tristesse et bonheur ont tous ignoré Amour.
      Amour paraissait être le seul à n'avoir pris aucune précaution au chaos qui venait. Amour avait passé sa vie à comprendre l'Amour de cette vie.
      Il n'avait pas de bateau., il n'avait rien ammassé de cette vie.
      Amour se souvenait que Dieu viendrait le chercher par les nuages matérialisés pour rencontrer le Savoir dans un lieu unique où tout les juste vont.psaime 37'10,11

      Le temps dans cet histoire, qui est le vieillard, est Jésus, Jésus à attendu le signal du Savoir avant de sauver sa brebis, Amour.
      Amour avait transmit à chaque personnages son attention de l'amour, son amour pour son prochain était réel, tous le connaissaient par son Nom "Amour".
      Le temps qui est(Jésus, le viellard) même lui l'a appelé Amour par son Nom.
      Qu'à fait Amour pour rencontrer Le Savoir qui est Jéhovah, comme Jésus il a pardonné les actions de tout ses ennemis, incluant dans sa vie relaté en Galantes 5 :22, 23 par sa maîtrise de soi il a conservé ses 7 qualités, les plus importantes de sa vie et cela jusqu'à presque perde sa vie dans les eaux tumulteuses et il reçu du Savoir, le fruit de L'amour de Jéhovah le Dieu de toutes connaissances, de toutes sagesses et des bénédictions, Amour à reçu  la Récompense  de la promesse qu'il avait attendu toute sa vie.

      Pour finir ce petit discours je vous laisse sur une belle citation de Paul sur le thème de l'Amour.

      L’amour est patient et bon. L’amour n’est pas jaloux, il ne se vante pas, ne se gonfle pas [d’orgueil], 5 n’agit pas de façon inconvenante, ne cherche pas ses propres intérêts, ne s’irrite pas. Il ne tient pas compte du mal subi. 6 Il ne se réjouit pas de l’injustice, mais se réjouit avec la vérité. 7 Il supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout. 8 L’amour ne disparaît Jamais, car c'est celui qui aura enduré jusqu'à la fin et les yeux sur fixer sur L'ESPÉRANCE DE LA PROMESSE DE JÉHOVAH LE DIEU DE TOUTES BÉNÉDICTIONS.
      Comme notre petit personnage Amour Notre persévérance nous donnera la chance de recevoir le Prix des juste et des humbles de la terre.
      Cher Serviteurs de Jehovah, annoncons La GLOIRE EN NOTRE DIEU Jéhovah le Dieu de L'Amour, de toutes connaissances et sagesses profondes.
      YHWH ELEON.

      · 1 reply
    • jwdudleyusa  »  Deaf Hear USA

      Good News From God This 32 page booklet will answer many of your Bible questions.
      · 0 replies
    • jwdudleyusa  »  Deaf Hear USA

      Covid-19 - WHAT THE BIBLE SAYS – Matthew 24:1-14
      Satan the evil one controls the earth and mankind.  1 John 5:19.  John 8:44
      Logical explanations for the world’s problems.—Revelation 12:12.
      Reason to believe that our world will change for the better.—1 John 2:17.
       
       CAN WE REALLY BELIEVE WHAT THE BIBLE SAYS?
      Yes, for at least three reasons:
      Satan’s rulership is doomed. Jehovah is determined to bring Satan’s control over mankind to an end. He promises to “bring to nothing . . . the Devil” and undo all the damage that Satan has caused.—Hebrews 2:14,
      God has chosen Jesus Christ to rule the world. Jesus is the complete opposite of this world’s present cruel, selfish ruler. Concerning Jesus’ kingship, God promises: “He will have pity on the lowly and the poor . . . From oppression and from violence he will rescue them.”—Psalm 72:13, 14.
      God cannot lie. The Bible plainly states: “It is impossible for God to lie.” (Hebrews 6:18) When Jehovah promises to do something, it is as good as done! (Isaiah 55:10, 11) “The ruler of this world will be cast out.”—John 12:31.
      TO THINK ABOUT
      What will the world be like after its ruler is removed?
      The Bible answers that question at PSALM 37:10, 11, 29, and REVELATION 21:3, 4.
      Jehovah God truly loves the earth and mankind.  John 3:16
      · 0 replies
  • Topics

  • Posts

×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.