Jump to content
The World News Media

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 25 FEVRIER 2019 - ROMAINS 9-11


Recommended Posts

  • Member

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 25 Février 2019 - Romains 9-11.docx

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 25 Février 2019 - Romains 9-11.pdf

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Romains 9-11

Romains 9:21-23 : Pourquoi devons-nous nous laisser modeler par le Grand Potier, Jéhovah ? (w13 15/6 25 § 5)

« Comment ? Est-ce que le potier n’a pas pouvoir sur l’argile pour fabriquer à partir du même bloc d’argile un récipient pour un usage honorable et un autre pour un usage déshonorant ?  Si Dieu a voulu montrer sa colère et faire connaître sa puissance, et s’il a supporté avec beaucoup de patience des récipients de colère méritant d’être détruits, n’en a-t-il pas le droit ?  Et s’il a agi ainsi afin de faire connaître l’immensité de sa gloire à des récipients de miséricorde qu’il a préparés d’avance pour la gloire »

Et si un humain refuse obstinément de se laisser modeler, comment le Grand Potier exerce-t-il son autorité ? Pense au sort d’une argile qui devient impropre à l’usage que le potier veut en faire. Eh bien, il peut soit en faire un autre récipient soit la jeter ! Toutefois, quand l’argile est inutilisable, c’est généralement de la faute du potier. Mais en ce qui concerne notre Potier, ce n’est jamais le cas (Deut. 32:4). Quand une personne ne cède pas au modelage de Jéhovah, c’est toujours de sa faute à elle. Le Grand Potier exerce son autorité sur les humains en s’adaptant à la manière dont ils réagissent à son modelage. Ceux qui réagissent bien sont façonnés en récipients utiles. Par exemple, les chrétiens oints sont des « vases de miséricorde » qui ont été façonnés en « récipient pour un usage honorable ». En revanche, ceux qui s’opposent obstinément à Dieu finissent par être des « vases de colère devenus dignes de destruction » (Rom. 9:19-23) - w13 15/6 25 § 5

Si Jéhovah nous discipline (autrement dit nous façonne) avec patience, c’est parce qu’il nous aime comme ses enfants. Il veut que nous ayons de la sagesse, que nous soyons heureux, et que nous l’aimions comme notre Père

Comme un potier habile qui connaît le genre d’argile qu’il modèle, notre Potier nous connaît très bien. Il connaît nos faiblesses, nos limites et nos progrès. C’est en pensant à tout cela qu’il façonne chacun de nous

Jéhovah nous façonne, ou nous modèle : Il nous aide à changer pour devenir de meilleures personnes. Pour cela, il utilise la Bible, son esprit saint et l’assemblée – ws2016  Juin p3

Depuis la rébellion en Éden, tous ceux qui s’opposent à Jéhovah et à ses lois sont “ des vases de colère devenus dignes de destruction ”. Or Jéhovah continue d’exercer la patience. Les méchants se sont moqués de ses actions, ils ont persécuté ses serviteurs, ils ont même tué son Fils.

Romains 10:2 : Pourquoi devons-nous nous assurer que notre culte est basé sur la connaissance exacte ? (it-1 1234 § 6)

« Car, comme je peux en témoigner, ils ont du zèle pour Dieu, mais non selon la connaissance exacte ».

Un zèle mal orienté. On peut se montrer sincèrement zélé, ou jaloux, pour une certaine cause, et néanmoins avoir tort et déplaire à Dieu. C’était le cas d’un grand nombre de Juifs du 1er siècle. Ils cherchaient à parvenir à la justice par leurs œuvres dans le cadre de la Loi mosaïque. Toutefois, Paul expliqua que leur zèle était mal orienté parce qu’il leur manquait la connaissance exacte. C’est pourquoi ils ne recevaient pas la vraie justice, celle qui vient de Dieu. Il leur faudrait prendre conscience de leur faute et se tourner vers Dieu par l’intermédiaire de Christ s’ils voulaient recevoir la justice et être affranchis de la condamnation de la Loi (Rm 10:1-10). Saul de Tarse était du nombre, zélé outre mesure pour le judaïsme, ‘ persécutant la congrégation de Dieu et la dévastant ’. Il observait scrupuleusement la Loi ; il était ‘ quelqu’un qui se montrait irréprochable ’. (Ga 1:13, 14 ; Ph 3:6.) Cependant, sa jalousie pour le judaïsme était mal orientée. Comme son cœur était sincère, Jéhovah exerça sa faveur imméritée par l’intermédiaire de Christ en le dirigeant vers la voie du vrai culte. — 1Tm 1:12, 13.- it-1 1234 § 6

Certains Juifs du 1er siècle refusaient d’admettre une vérité que les Écritures hébraïques établissaient clairement : l’identité du Messie. Jésus de Nazareth avait satisfait à tous les critères, réalisé toutes les prophéties. Pourtant un épais tissu d’idées préconçues empêchait quantité de ses compatriotes de comprendre la Parole de Dieu.

Que nous apprend ce fait ? Qu’il est important de lire la Bible sans préjugés, car, tel un voile, ceux-ci obscurcissent l’intelligence des vérités bibliques. La Bible nous encourage à étudier consciencieusement ses enseignements. TG2009  1/7

La simple lecture de la Bible ne suffit pas pour devenir solide dans la foi. Nous devons comprendre et reconnaître l’importance de ce que nous lisons ; nous devons acquérir une connaissance exacte. À l’époque des apôtres, beaucoup de Juifs avaient une certaine connaissance des Écritures hébraïques, mais comme ils ne possédaient pas la connaissance exacte, leur zèle était vain. Ceux qui croient servir Dieu avec zèle doivent ‘voir à l’épreuve s’ils sont dans la foi, constater ce qu’ils sont personnellement’. – TG1977  15/10 §13

L’homme qui veut plaire à Dieu doit être sincère. Toutefois, Dieu n’agrée pas une religion simplement parce que ses pratiquants sont sincères. Leur sincérité était mal orientée. Ils se tournaient dans la mauvaise direction pour se faire instruire. Ils restaient attachés au système religieux juif, qui avait rejeté le Fils de Dieu et qui, de ce fait, se trouvait lui-même rejeté par Dieu – TG1969 1/9

Notre foi et le culte que nous rendons à Jéhovah ne devraient pas être fondés uniquement sur des sentiments. Nous avons besoin de la connaissance exacte de notre Créateur et de sa volonté. – TG2008  15/9

Il en va de même de nombreux membres de la chrétienté de nos jours. Comme les Juifs du Ier siècle, “ ils ont du zèle pour Dieu ; mais non selon la connaissance exacte ”. (Romains 10:2.) Quelques-uns étudient bien la Bible, mais ils ne veulent pas croire en son contenu. Ils refusent d’admettre que Jéhovah enseigne son peuple par l’intermédiaire de la classe de l’esclave fidèle et avisé, composée des chrétiens oints (Matthieu 24:45). Nous, pour notre part, nous comprenons que Jéhovah enseigne ses serviteurs et qu’il a toujours révélé la vérité progressivement (Proverbes 4:18). Nous nous laissons enseigner par lui, et il nous accorde de connaître sa volonté et son dessein. – TG2005  15/8 §10

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ?

Notre conscience peut parfois se tromper. Pourquoi ? Parce qu’elle peut être influencée par nos pensées et nos sentiments imparfaits. Elle risque alors de nous guider dans la mauvaise direction. Une conscience qui fonctionne correctement ne s’acquiert pas de façon automatique. Notre conscience doit être éduquée. Pour nous aider, Jéhovah nous donne son esprit saint et les principes de la Bible (Romains 9:1). – lvs chap2 p16 §7

Ne doutons pas que Jéhovah fera ce qui est juste et droit en toutes circonstances. Même s’il nous semble que l’homme n’agit pas contre certaines injustices, Jéhovah, lui, promet : “ À moi la vengeance ; c’est moi qui paierai de retour. ” (
    Hello guest!
). Aussi, restons dans l’attente, et nous exprimerons la même conviction que l’apôtre Paul : “ Y a-t-il de l’injustice chez Dieu ? Que cela n’arrive jamais ! ” Romains 9:14. – cl chap12 p127 §20

À partir d’une même masse d’argile, le potier pouvait fabriquer un récipient pour un usage honorable et un autre pour un usage déshonorant, banal ou ordinaire. Pareillement, Jéhovah a le pouvoir de façonner les humains comme il lui plaît et il tolère les méchants, “ des vases de colère devenus dignes de destruction ”, mais cela concourt au bien des “ vases de miséricorde ”, les personnes qui composent l’Israël spirituel. — Romains 9:14-26. – it2 p626

Ne doutons jamais de Jéhovah. Dieu est parfait, et ses pensées sont supérieures aux nôtres. Si nous ne sommes pas orgueilleux, nous devrions être capables d’admettre que nous ne comprenons pas tout. L’humilité et la modestie nous aideront donc à admettre que notre compréhension des choses est limitée (Romains 9:20). La plupart du temps, nous ne savons pas tout au sujet d’une situation. – TG2013  15/8 p14 §18

Il est capital que tous les humains connaissent le nom divin (Romains 10:13). Cela implique bien davantage que de savoir simplement quel est le nom personnel de Dieu. Cela demande de connaître aussi la personne que ce nom représente et de mener une vie conforme aux desseins rattachés à ce nom. Tous ceux qui adorent le vrai Dieu ont la responsabilité de faire connaître son nom avec zèle, à l’exemple de Jésus. Jéhovah Dieu promet de bénir ceux qui connaissent, emploient et honorent son grand nom – it1 p324

Quelles œuvres bonnes Jéhovah apprécie-t-il notamment ? Tout d’abord, nos efforts pour imiter son Fils, Jésus Christ. Il attache également une grande importance à nous voir proclamer la bonne nouvelle de son Royaume. En Romains 10:15, nous lisons : “ Qu’ils sont jolis les pieds de ceux qui annoncent des bonnes nouvelles de choses bonnes ! ” Peut-être ne nous viendrait-il pas à l’idée de qualifier de “ jolis ” nos pauvres pieds. Mais ils représentent ici nos efforts pour prêcher la bonne nouvelle, efforts que Jéhovah trouve beaux et précieuxcl chap24 p240 §8

La vue spirituelle. L’œil spirituel comme l’œil physique sont des dons de Dieu. Dieu promet de guérir les yeux spirituels, tout comme les yeux physiques, et de supprimer toute raison de pleurer. Il est impossible de comprendre les desseins de Dieu sans le don de la vue spirituelle. À l’inverse, Jéhovah cache sa vérité aux yeux des obstinés et des rebelles, en faisant “ que leurs yeux s’obscurcissent ”. (Romains 11:8-10) “ Ils ont des yeux [au sens littéral], mais ils ne voient pas [au sens spirituel]. ”-it2 p433

Moïse a dit aux Israélites que les commandements de Jéhovah étaient pour leur bien et que, s’ils y obéissaient, ils resteraient en vie. C’est pareil aujourd’hui. Tout ce que Jéhovah nous demande de faire va améliorer notre vie. Notre Père, Jéhovah, sait toujours ce qu’il y a de mieux pour nous (Romains 11:33). Cela signifie que, lorsque Jéhovah dit ou fait quelque chose, c’est toujours par amourlvs chap1 p4 §15

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

T’es-tu déjà senti découragé parce que les personnes de ton territoire ne veulent pas écouter le message du Royaume ? Si c’est le cas, tu peux comprendre ce que l’apôtre Paul a ressenti. Pendant la trentaine d’années où il a prêché, il en a aidé beaucoup à devenir chrétiens. Toutefois, il n’a pas fait beaucoup de disciples parmi les Juifs. La plupart d’entre eux ont refusé de l’écouter et certains l’ont même persécuté. Quel effet cela a-t-il eu sur lui ? Il a admis : « J’ai une grande tristesse et une douleur incessante dans mon cœur » (

    Hello guest!
). Pourquoi de tels sentiments ? Parce qu’il aimait vraiment prêcher et qu’il se souciait sincèrement des Juifs. Il était donc triste de les voir rejeter la miséricorde de Dieu. – W2018P Mai p12 §4

Mais cela ne suffit pas de lire des versets aux personnes à qui nous prêchons. Pourquoi ? Parce que la plupart des gens ne comprennent pas bien, ou pas du tout, la Bible. C’était déjà le cas au 1er siècle (Romains 10:2). Ne pensons pas que les personnes comprendront l’idée essentielle d’un verset simplement parce que nous le leur lisons. Faisons ressortir certaines parties du verset (peut-être en relisant les mots-clés) et prenons le temps de les expliquer. Cette méthode est très efficace pour que le message biblique touche l’esprit et le cœur des personnes – w2017 Septembre p23 §8

Le danger d’être juste à ses propres yeux - Dans sa lettre aux chrétiens de Rome, l’apôtre Paul a signalé un danger dont nous devons tous nous méfier si nous voulons effectivement ‘ chercher d’abord la justice de Dieu ’. Il a dit des Juifs de son époque : “ Je leur rends témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu ; mais non selon la connaissance exacte ; en effet, ne connaissant pas la justice de Dieu, mais cherchant à établir la leur propre, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu. ” (Rom. 10:2, 3). Selon lui, ces Juifs fervents ne comprenaient pas la justice de Dieu parce qu’ils se préoccupaient avant tout d’établir leur justice à eux. Nous pourrions nous aussi tomber dans ce travers. Comment ? En nous comparant aux autres et en faisant du service que nous offrons à Dieu une compétition. Une telle attitude pourrait facilement nous amener à avoir une confiance excessive en nos capacités. Nous finirions alors par perdre de vue la justice de Dieu – TG2010  15/8 p10 §5,6

Il est exigé des vrais chrétiens plus qu’une simple confession de foi. Ils doivent démontrer leur croyance par des œuvres (Romains 10:10). Nés pécheurs, ceux qui deviennent chrétiens se repentent, se retournent, vouent leur vie à Jéhovah pour l’adorer et le servir, puis se font baptiser dans l’eau – it1 p444

Pour être forte, la foi doit s’appuyer sur la connaissance. Il faut commencer par étudier la Bible. Pour affermir sa foi, on doit examiner soigneusement les Écritures pour s’assurer de leur authenticité. “ La foi naît de ce qu’on a entendu ”, a écrit Paul (Romains 10:17). Que voulait-il dire ? Qu’en se nourrissant de la Parole de Dieu, on bâtit sa foi en Jéhovah, en ses promesses et en son organisation. Celui qui pose des questions en toute bonne foi obtiendra des réponses rassurantes. La fiabilité de la Parole de Dieu et la réalisation exacte de ses prophéties inspirent confiance en la réalisation de toutes Ses promesses. TG2005 15/02 p19

Le proclamateur zélé qu’était Paul ‘ glorifiait son ministère ’. (Romains 11:13) Comment ? Il avait renoncé à toute ambition personnelle. Il n’avait pas honte non plus d’être connu comme un compagnon de travail du Dieu qu’il servait. Il considérait au contraire son ministère comme le plus grand honneur qu’on puisse avoir. Il exposait la Parole de Dieu avec habileté et efficacité. Les bons résultats qu’il obtenait encourageaient les autres, les incitaient à accomplir leur ministère plus pleinement. Sous ce rapport aussi son ministère était glorifié. Comme Paul, nous glorifions notre ministère si nous utilisons la Parole de Dieu souvent et avec efficacité. Dans tous les aspects de notre activité, nous devrions avoir pour objectif de communiquer une pensée des Écritures au plus de gens possible. – TG2003  15/11 p9 §6,7

Link to post
Share on other sites

  • Views 1.8k
  • Replies 6
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 25 Février 2019 - Romains 9-11.docx RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 25 Février 2019 - Romains 9-11.pdf JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Romains 9-11 Romains 9:21-23 : Pourquoi devons-nous nous laisser modeler par le Grand Potier, Jéhovah ? (w13 15/6 25 § 5) « Comment ? Est-ce que le potier n’a pas pouvoir sur l’argile pour fabriquer à partir du même bloc d’argile

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU                                                  Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Romains 9-11   Romains 9:21-23 : Pourquoi devons-nous nous laisser modeler par le Grand Potier, Jéhovah ? (w13 15/6 25 § 5) « Comment ? Est-ce que le potier n’a pas pouvoir sur l’argile pour fabriquer à partir du même bloc d’argile un récipient pour un usage honorable et un autre pour un usage déshonorant ?  Si Dieu a voulu montrer sa colère et faire conn

  • Member

Bonsoir chère soeur de la foi en Jéhovah,  il me fait plaisir de vous lire chaques semaines. J'ai fait paraître mon travail des perles spirituelles de Romain 9-11.  Dans votre premier paragraphe sur les deux dernières lignes il y a un destructeur de texte. Car à partir de ces deux dernière lignes créer des barres noirs jusqu'à la fin de votre texte. 

Moi aussi à cause de ces deux lignes, des barres noirs sont apparus sur tout le reste du texte que j'avais écris alors j'ai soutiré ces deux lignes et j'ai tapé la partie de ces deux lignes avec mon clavier et mon texte est devenu OK.  Les barres sont disparus. 

copier/ coller la partie de bas en haut et écrire le premier paragraphe où les deux dernière ligne à la main et tout votre travail sera parfait.

Seulement en enlèvent ces deux lignes et les écrire avec votre clavier et votre texte sera parfait.

J'aime lire vos travaux minutieux car elle complète mon travail des perles et m'aide à complèter mon travail personnel.

Bonne soirée 🤓Que Jéhovah vous fortifie pour les don généreux de la connaissance de la Paroles de notre créateur que vous partagez à autrui. Erico 

Link to post
Share on other sites
  • Member

             

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Romains 9-11

Romains 9:21-23 : Pourquoi devons-nous nous laisser modeler par le Grand Potier, Jéhovah ? (w13 15/6 25 § 5)

« Comment ? Est-ce que le potier n’a pas pouvoir sur l’argile pour fabriquer à partir du même bloc d’argile un récipient pour un usage honorable et un autre pour un usage déshonorant ?  Si Dieu a voulu montrer sa colère et faire connaître sa puissance, et s’il a supporté avec beaucoup de patience des récipients de colère méritant d’être détruits, n’en a-t-il pas le droit ?  Et s’il a agi ainsi afin de faire connaître l’immensité de sa gloire à des récipients de miséricorde qu’il a préparés d’avance pour la gloire »

Et si un humain refuse obstinément de se laisser modeler, comment le Grand Potier exerce-t-il son autorité ? Pense au sort d’une argile qui devient impropre à l’usage que le potier veut en faire. Eh bien, il peut soit en faire un autre récipient soit la jeter ! Toutefois, quand l’argile est inutilisable, c’est généralement de la faute du potier. Mais en ce qui concerne notre Potier, ce n’est jamais le cas (Deut. 32:4). Quand une personne ne cède pas au modelage de Jéhovah, c’est toujours de sa faute à elle. Le Grand Potier exerce son autorité sur les humains en s’adaptant à la manière dont ils réagissent à son modelage. Ceux qui réagissent bien sont façonnés en récipients utiles. Par exemple, les chrétiens oints sont des « vases de miséricorde » qui ont été façonnés en « récipient pour un usage honorable ». En revanche, ceux qui s’opposent obstinément à Dieu finissent par être des « vases de colère devenus dignes de destruction » (Rom. 9:19-23) - w13 15/6 25 § 5

Si Jéhovah nous discipline (autrement dit nous façonne) avec patience, c’est parce qu’il nous aime comme ses enfants. Il veut que nous ayons de la sagesse, que nous soyons heureux, et que nous l’aimions comme notre Père

Comme un potier habile qui connaît le genre d’argile qu’il modèle, notre Potier nous connaît très bien. Il connaît nos faiblesses, nos limites et nos progrès. C’est en pensant à tout cela qu’il façonne chacun de nous

Jéhovah nous façonne, ou nous modèle : Il nous aide à changer pour devenir de meilleures personnes. Pour cela, il utilise la Bible, son esprit saint et l’assemblée – ws2016  Juin p3

Depuis la rébellion en Éden, tous ceux qui s’opposent à Jéhovah et à ses lois sont “ des vases de colère devenus dignes de destruction ”. Or Jéhovah continue d’exercer la patience. Les méchants se sont moqués de ses actions, ils ont persécuté ses serviteurs, ils ont même tué son Fils.

Romains 10:2 : Pourquoi devons-nous nous assurer que notre culte est basé sur la connaissance exacte ? (it-1 1234 § 6)

« Car, comme je peux en témoigner, ils ont du zèle pour Dieu, mais non selon la connaissance exacte ».

Un zèle mal orienté. On peut se montrer sincèrement zélé, ou jaloux, pour une certaine cause, et néanmoins avoir tort et déplaire à Dieu. C’était le cas d’un grand nombre de Juifs du 1er siècle. Ils cherchaient à parvenir à la justice par leurs œuvres dans le cadre de la Loi mosaïque. Toutefois, Paul expliqua que leur zèle était mal orienté parce qu’il leur manquait la connaissance exacte. C’est pourquoi ils ne recevaient pas la vraie justice, celle qui vient de Dieu. Il leur faudrait prendre conscience de leur faute et se tourner vers Dieu par l’intermédiaire de Christ s’ils voulaient recevoir la justice et être affranchis de la condamnation de la Loi (Rm 10:1-10). Saul de Tarse était du nombre, zélé outre mesure pour le judaïsme, ‘ persécutant la congrégation de Dieu et la dévastant ’. Il observait scrupuleusement la Loi ; il était ‘ quelqu’un qui se montrait irréprochable ’. (Ga 1:13, 14 ; Ph 3:6.) Cependant, sa jalousie pour le judaïsme était mal orientée. Comme son cœur était sincère, Jéhovah exerça sa faveur imméritée par l’intermédiaire de Christ en le dirigeant vers la voie du vrai culte. — 1Tm 1:12, 13.- it-1 1234 § 6

Certains Juifs du 1er siècle refusaient d’admettre une vérité que les Écritures hébraïques établissaient clairement : l’identité du Messie. Jésus de Nazareth avait satisfait à tous les critères, réalisé toutes les prophéties. Pourtant un épais tissu d’idées préconçues empêchait quantité de ses compatriotes de comprendre la Parole de Dieu.

Que nous apprend ce fait ? Qu’il est important de lire la Bible sans préjugés, car, tel un voile, ceux-ci obscurcissent l’intelligence des vérités bibliques. La Bible nous encourage à étudier consciencieusement ses enseignements. TG2009  1/7

La simple lecture de la Bible ne suffit pas pour devenir solide dans la foi. Nous devons comprendre et reconnaître l’importance de ce que nous lisons ; nous devons acquérir une connaissance exacte. À l’époque des apôtres, beaucoup de Juifs avaient une certaine connaissance des Écritures hébraïques, mais comme ils ne possédaient pas la connaissance exacte, leur zèle était vain. Ceux qui croient servir Dieu avec zèle doivent ‘voir à l’épreuve s’ils sont dans la foi, constater ce qu’ils sont personnellement’. – TG1977  15/10 §13

L’homme qui veut plaire à Dieu doit être sincère. Toutefois, Dieu n’agrée pas une religion simplement parce que ses pratiquants sont sincères. Leur sincérité était mal orientée. Ils se tournaient dans la mauvaise direction pour se faire instruire. Ils restaient attachés au système religieux juif, qui avait rejeté le Fils de Dieu et qui, de ce fait, se trouvait lui-même rejeté par Dieu – TG1969 1/9

Notre foi et le culte que nous rendons à Jéhovah ne devraient pas être fondés uniquement sur des sentiments. Nous avons besoin de la connaissance exacte de notre Créateur et de sa volonté. – TG2008  15/9

Il en va de même de nombreux membres de la chrétienté de nos jours. Comme les Juifs du Ier siècle, “ ils ont du zèle pour Dieu ; mais non selon la connaissance exacte ”. (Romains 10:2.) Quelques-uns étudient bien la Bible, mais ils ne veulent pas croire en son contenu. Ils refusent d’admettre que Jéhovah enseigne son peuple par l’intermédiaire de la classe de l’esclave fidèle et avisé, composée des chrétiens oints (Matthieu 24:45). Nous, pour notre part, nous comprenons que Jéhovah enseigne ses serviteurs et qu’il a toujours révélé la vérité progressivement (Proverbes 4:18). Nous nous laissons enseigner par lui, et il nous accorde de connaître sa volonté et son dessein. – TG2005  15/8 §10

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ?

Notre conscience peut parfois se tromper. Pourquoi ? Parce qu’elle peut être influencée par nos pensées et nos sentiments imparfaits. Elle risque alors de nous guider dans la mauvaise direction. Une conscience qui fonctionne correctement ne s’acquiert pas de façon automatique. Notre conscience doit être éduquée. Pour nous aider, Jéhovah nous donne son esprit saint et les principes de la Bible (Romains 9:1). – lvs chap2 p16 §7

 

Ne doutons pas que Jéhovah fera ce qui est juste et droit en toutes circonstances. Même s’il nous semble que l’homme n’agit pas contre certaines injustices, Jéhovah, lui, promet : “ À moi la vengeance ; c’est moi qui paierai de retour. ” (

    Hello guest!
). Aussi, restons dans l’attente, et nous exprimerons la même conviction que l’apôtre Paul : “ Y a-t-il de l’injustice chez Dieu ? Que cela n’arrive jamais ! ” Romains 9:14. – cl chap12 p127 §20

À partir d’une même masse d’argile, le potier pouvait fabriquer un récipient pour un usage honorable et un autre pour un usage déshonorant, banal ou ordinaire. Pareillement, Jéhovah a le pouvoir de façonner les humains comme il lui plaît et il tolère les méchants, “ des vases de colère devenus dignes de destruction ”, mais cela concourt au bien des “ vases de miséricorde ”, les personnes qui composent l’Israël spirituel. — Romains 9:14-26. – it2 p626

Ne doutons jamais de Jéhovah. Dieu est parfait, et ses pensées sont supérieures aux nôtres. Si nous ne sommes pas orgueilleux, nous devrions être capables d’admettre que nous ne comprenons pas tout. L’humilité et la modestie nous aideront donc à admettre que notre compréhension des choses est limitée (Romains 9:20). La plupart du temps, nous ne savons pas tout au sujet d’une situation. – TG2013  15/8 p14 §18

Il est capital que tous les humains connaissent le nom divin (Romains 10:13). Cela implique bien davantage que de savoir simplement quel est le nom personnel de Dieu. Cela demande de connaître aussi la personne que ce nom représente et de mener une vie conforme aux desseins rattachés à ce nom. Tous ceux qui adorent le vrai Dieu ont la responsabilité de faire connaître son nom avec zèle, à l’exemple de Jésus. Jéhovah Dieu promet de bénir ceux qui connaissent, emploient et honorent son grand nom – it1 p324

Quelles œuvres bonnes Jéhovah apprécie-t-il notamment ? Tout d’abord, nos efforts pour imiter son Fils, Jésus Christ. Il attache également une grande importance à nous voir proclamer la bonne nouvelle de son Royaume. En Romains 10:15, nous lisons : “ Qu’ils sont jolis les pieds de ceux qui annoncent des bonnes nouvelles de choses bonnes ! ” Peut-être ne nous viendrait-il pas à l’idée de qualifier de “ jolis ” nos pauvres pieds. Mais ils représentent ici nos efforts pour prêcher la bonne nouvelle, efforts que Jéhovah trouve beaux et précieuxcl chap24 p240 §8

La vue spirituelle. L’œil spirituel comme l’œil physique sont des dons de Dieu. Dieu promet de guérir les yeux spirituels, tout comme les yeux physiques, et de supprimer toute raison de pleurer. Il est impossible de comprendre les desseins de Dieu sans le don de la vue spirituelle. À l’inverse, Jéhovah cache sa vérité aux yeux des obstinés et des rebelles, en faisant “ que leurs yeux s’obscurcissent ”. (Romains 11:8-10) “ Ils ont des yeux [au sens littéral], mais ils ne voient pas [au sens spirituel]. ”-it2 p433

Moïse a dit aux Israélites que les commandements de Jéhovah étaient pour leur bien et que, s’ils y obéissaient, ils resteraient en vie. C’est pareil aujourd’hui. Tout ce que Jéhovah nous demande de faire va améliorer notre vie. Notre Père, Jéhovah, sait toujours ce qu’il y a de mieux pour nous (Romains 11:33). Cela signifie que, lorsque Jéhovah dit ou fait quelque chose, c’est toujours par amourlvs chap1 p4 §15

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

T’es-tu déjà senti découragé parce que les personnes de ton territoire ne veulent pas écouter le message du Royaume ? Si c’est le cas, tu peux comprendre ce que l’apôtre Paul a ressenti. Pendant la trentaine d’années où il a prêché, il en a aidé beaucoup à devenir chrétiens. Toutefois, il n’a pas fait beaucoup de disciples parmi les Juifs. La plupart d’entre eux ont refusé de l’écouter et certains l’ont même persécuté. Quel effet cela a-t-il eu sur lui ? Il a admis : « J’ai une grande tristesse et une douleur incessante dans mon cœur » (

    Hello guest!
). Pourquoi de tels sentiments ? Parce qu’il aimait vraiment prêcher et qu’il se souciait sincèrement des Juifs. Il était donc triste de les voir rejeter la miséricorde de Dieu. – W2018P Mai p12 §4

Mais cela ne suffit pas de lire des versets aux personnes à qui nous prêchons. Pourquoi ? Parce que la plupart des gens ne comprennent pas bien, ou pas du tout, la Bible. C’était déjà le cas au 1er siècle (Romains 10:2). Ne pensons pas que les personnes comprendront l’idée essentielle d’un verset simplement parce que nous le leur lisons. Faisons ressortir certaines parties du verset (peut-être en relisant les mots-clés) et prenons le temps de les expliquer. Cette méthode est très efficace pour que le message biblique touche l’esprit et le cœur des personnes – w2017 Septembre p23 §8

Le danger d’être juste à ses propres yeux - Dans sa lettre aux chrétiens de Rome, l’apôtre Paul a signalé un danger dont nous devons tous nous méfier si nous voulons effectivement ‘ chercher d’abord la justice de Dieu ’. Il a dit des Juifs de son époque : “ Je leur rends témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu ; mais non selon la connaissance exacte ; en effet, ne connaissant pas la justice de Dieu, mais cherchant à établir la leur propre, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu. ” (Rom. 10:2, 3). Selon lui, ces Juifs fervents ne comprenaient pas la justice de Dieu parce qu’ils se préoccupaient avant tout d’établir leur justice à eux.

Nous pourrions nous aussi tomber dans ce travers. Comment ? En nous comparant aux autres et en faisant du service que nous offrons à Dieu une compétition. Une telle attitude pourrait facilement nous amener à avoir une confiance excessive en nos capacités. Nous finirions alors par perdre de vue la justice de Dieu – TG2010  15/8 p10 §5,6

Il est exigé des vrais chrétiens plus qu’une simple confession de foi. Ils doivent démontrer leur croyance par des œuvres (Romains 10:10). Nés pécheurs, ceux qui deviennent chrétiens se repentent, se retournent, vouent leur vie à Jéhovah pour l’adorer et le servir, puis se font baptiser dans l’eau – it1 p444

Pour être forte, la foi doit s’appuyer sur la connaissance. Il faut commencer par étudier la Bible. Pour affermir sa foi, on doit examiner soigneusement les Écritures pour s’assurer de leur authenticité. “ La foi naît de ce qu’on a entendu ”, a écrit Paul (Romains 10:17). Que voulait-il dire ? Qu’en se nourrissant de la Parole de Dieu, on bâtit sa foi en Jéhovah, en ses promesses et en son organisation. Celui qui pose des questions en toute bonne foi obtiendra des réponses rassurantes. La fiabilité de la Parole de Dieu et la réalisation exacte de ses prophéties inspirent confiance en la réalisation de toutes Ses promesses. TG2005 15/02 p19

Le proclamateur zélé qu’était Paul ‘ glorifiait son ministère ’. (Romains 11:13) Comment ? Il avait renoncé à toute ambition personnelle. Il n’avait pas honte non plus d’être connu comme un compagnon de travail du Dieu qu’il servait. Il considérait au contraire son ministère comme le plus grand honneur qu’on puisse avoir.

Il exposait la Parole de Dieu avec habileté et efficacité. Les bons résultats qu’il obtenait encourageaient les autres, les incitaient à accomplir leur ministère plus pleinement. Sous ce rapport aussi son ministère était glorifié.

Comme Paul, nous glorifions notre ministère si nous utilisons la Parole de Dieu souvent et avec efficacité. Dans tous les aspects de notre activité, nous devrions avoir pour objectif de communiquer une pensée des Écritures au plus de gens possible. – TG2003  15/11 p9 §6,7

 

Link to post
Share on other sites
  • Member

                                                                 JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

                                                 Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Romains 9-11

 

Romains 9:21-23 : Pourquoi devons-nous nous laisser modeler par le Grand Potier, Jéhovah ? (w13 15/6 25 § 5)

« Comment ? Est-ce que le potier n’a pas pouvoir sur l’argile pour fabriquer à partir du même bloc d’argile un récipient pour un usage honorable et un autre pour un usage déshonorant ?  Si Dieu a voulu montrer sa colère et faire connaître sa puissance, et s’il a supporté avec beaucoup de patience des récipients de colère méritant d’être détruits, n’en a-t-il pas le droit ?  Et s’il a agi ainsi afin de faire connaître l’immensité de sa gloire à des récipients de miséricorde qu’il a préparés d’avance pour la gloire »

Et si un humain refuse obstinément de se laisser modeler, comment le Grand Potier exerce-t-il son autorité ? Pense au sort d’une argile qui devient impropre à l’usage que le potier veut en faire. Eh bien, il peut soit en faire un autre récipient soit la jeter ! Toutefois, quand l’argile est inutilisable, c’est généralement de la faute du potier. Mais en ce qui concerne notre Potier, ce n’est jamais le cas (Deut. 32:4). Quand une personne ne cède pas au modelage de Jéhovah, c’est toujours de sa faute à elle. Le Grand Potier exerce son autorité sur les humains en s’adaptant à la manière dont ils réagissent à son modelage. Ceux qui réagissent bien sont façonnés en récipients utiles. Par exemple, les chrétiens oints sont des « vases de miséricorde » qui ont été façonnés en « récipient pour un usage honorable ». En revanche, ceux qui s’opposent obstinément à Dieu finissent par être des « vases de colère devenus dignes de destruction » (Rom. 9:19-23) - w13 15/6 25 § 5

Si Jéhovah nous discipline (autrement dit nous façonne) avec patience, c’est parce qu’il nous aime comme ses enfants. Il veut que nous ayons de la sagesse, que nous soyons heureux, et que nous l’aimions comme notre Père

Comme un potier habile qui connaît le genre d’argile qu’il modèle, notre Potier nous connaît très bien. Il connaît nos faiblesses, nos limites et nos progrès. C’est en pensant à tout cela qu’il façonne chacun de nous

Jéhovah nous façonne, ou nous modèle : Il nous aide à changer pour devenir de meilleures personnes. Pour cela, il utilise la Bible, son esprit saint et l’assemblée – ws2016  Juin p3

Depuis la rébellion en Éden, tous ceux qui s’opposent à Jéhovah et à ses lois sont “ des vases de colère devenus dignes de destruction ”. Or Jéhovah continue d’exercer la patience. Les méchants se sont moqués de ses actions, ils ont persécuté ses serviteurs, ils ont même tué son Fils.

Romains 10:2 : Pourquoi devons-nous nous assurer que notre culte est basé sur la connaissance exacte ? (it-1 1234 § 6)

« Car, comme je peux en témoigner, ils ont du zèle pour Dieu, mais non selon la connaissance exacte ».

Un zèle mal orienté. On peut se montrer sincèrement zélé, ou jaloux, pour une certaine cause, et néanmoins avoir tort et déplaire à Dieu. C’était le cas d’un grand nombre de Juifs du 1er siècle. Ils cherchaient à parvenir à la justice par leurs œuvres dans le cadre de la Loi mosaïque. Toutefois, Paul expliqua que leur zèle était mal orienté parce qu’il leur manquait la connaissance exacte. C’est pourquoi ils ne recevaient pas la vraie justice, celle qui vient de Dieu. Il leur faudrait prendre conscience de leur faute et se tourner vers Dieu par l’intermédiaire de Christ s’ils voulaient recevoir la justice et être affranchis de la condamnation de la Loi (Rm 10:1-10). Saul de Tarse était du nombre, zélé outre mesure pour le judaïsme, ‘ persécutant la congrégation de Dieu et la dévastant ’. Il observait scrupuleusement la Loi ; il était ‘ quelqu’un qui se montrait irréprochable ’. (Ga 1:13, 14 ; Ph 3:6.) Cependant, sa jalousie pour le judaïsme était mal orientée. Comme son cœur était sincère, Jéhovah exerça sa faveur imméritée par l’intermédiaire de Christ en le dirigeant vers la voie du vrai culte. — 1Tm 1:12, 13.- it-1 1234 § 6

Certains Juifs du 1er siècle refusaient d’admettre une vérité que les Écritures hébraïques établissaient clairement : l’identité du Messie. Jésus de Nazareth avait satisfait à tous les critères, réalisé toutes les prophéties. Pourtant un épais tissu d’idées préconçues empêchait quantité de ses compatriotes de comprendre la Parole de Dieu.

Que nous apprend ce fait ? Qu’il est important de lire la Bible sans préjugés, car, tel un voile, ceux-ci obscurcissent l’intelligence des vérités bibliques. La Bible nous encourage à étudier consciencieusement ses enseignements. TG2009  1/7

La simple lecture de la Bible ne suffit pas pour devenir solide dans la foi. Nous devons comprendre et reconnaître l’importance de ce que nous lisons ; nous devons acquérir une connaissance exacte. À l’époque des apôtres, beaucoup de Juifs avaient une certaine connaissance des Écritures hébraïques, mais comme ils ne possédaient pas la connaissance exacte, leur zèle était vain. Ceux qui croient servir Dieu avec zèle doivent ‘voir à l’épreuve s’ils sont dans la foi, constater ce qu’ils sont personnellement’. – TG1977  15/10 §13

L’homme qui veut plaire à Dieu doit être sincère. Toutefois, Dieu n’agrée pas une religion simplement parce que ses pratiquants sont sincères. Leur sincérité était mal orientée. Ils se tournaient dans la mauvaise direction pour se faire instruire. Ils restaient attachés au système religieux juif, qui avait rejeté le Fils de Dieu et qui, de ce fait, se trouvait lui-même rejeté par Dieu – TG1969 1/9

Notre foi et le culte que nous rendons à Jéhovah ne devraient pas être fondés uniquement sur des sentiments. Nous avons besoin de la connaissance exacte de notre Créateur et de sa volonté. – TG2008  15/9

Il en va de même de nombreux membres de la chrétienté de nos jours. Comme les Juifs du Ier siècle, “ ils ont du zèle pour Dieu ; mais non selon la connaissance exacte ”. (Romains 10:2.) Quelques-uns étudient bien la Bible, mais ils ne veulent pas croire en son contenu. Ils refusent d’admettre que Jéhovah enseigne son peuple par l’intermédiaire de la classe de l’esclave fidèle et avisé, composée des chrétiens oints (Matthieu 24:45). Nous, pour notre part, nous comprenons que Jéhovah enseigne ses serviteurs et qu’il a toujours révélé la vérité progressivement (Proverbes 4:18). Nous nous laissons enseigner par lui, et il nous accorde de connaître sa volonté et son dessein. – TG2005  15/8 §10

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ?

Notre conscience peut parfois se tromper. Pourquoi ? Parce qu’elle peut être influencée par nos pensées et nos sentiments imparfaits. Elle risque alors de nous guider dans la mauvaise direction. Une conscience qui fonctionne correctement ne s’acquiert pas de façon automatique. Notre conscience doit être éduquée. Pour nous aider, Jéhovah nous donne son esprit saint et les principes de la Bible (Romains 9:1). – lvs chap2 p16 §7

 

Ne doutons pas que Jéhovah fera ce qui est juste et droit en toutes circonstances. Même s’il nous semble que l’homme n’agit pas contre certaines injustices, Jéhovah, lui, promet : “ À moi la vengeance ; c’est moi qui paierai de retour. ” (Romains 12:19). Aussi, restons dans l’attente, et nous exprimerons la même conviction que l’apôtre Paul : “ Y a-t-il de l’injustice chez Dieu ? Que cela n’arrive jamais ! ” Romains 9:14. – cl chap12 p127 §20

À partir d’une même masse d’argile, le potier pouvait fabriquer un récipient pour un usage honorable et un autre pour un usage déshonorant, banal ou ordinaire. Pareillement, Jéhovah a le pouvoir de façonner les humains comme il lui plaît et il tolère les méchants, “ des vases de colère devenus dignes de destruction ”, mais cela concourt au bien des “ vases de miséricorde ”, les personnes qui composent l’Israël spirituel. — Romains 9:14-26. – it2 p626

Ne doutons jamais de Jéhovah. Dieu est parfait, et ses pensées sont supérieures aux nôtres. Si nous ne sommes pas orgueilleux, nous devrions être capables d’admettre que nous ne comprenons pas tout. L’humilité et la modestie nous aideront donc à admettre que notre compréhension des choses est limitée (Romains 9:20). La plupart du temps, nous ne savons pas tout au sujet d’une situation. – TG2013  15/8 p14 §18

Il est capital que tous les humains connaissent le nom divin (Romains 10:13). Cela implique bien davantage que de savoir simplement quel est le nom personnel de Dieu. Cela demande de connaître aussi la personne que ce nom représente et de mener une vie conforme aux desseins rattachés à ce nom. Tous ceux qui adorent le vrai Dieu ont la responsabilité de faire connaître son nom avec zèle, à l’exemple de Jésus. Jéhovah Dieu promet de bénir ceux qui connaissent, emploient et honorent son grand nom – it1 p324

Quelles œuvres bonnes Jéhovah apprécie-t-il notamment ? Tout d’abord, nos efforts pour imiter son Fils, Jésus Christ. Il attache également une grande importance à nous voir proclamer la bonne nouvelle de son Royaume. En Romains 10:15, nous lisons : “ Qu’ils sont jolis les pieds de ceux qui annoncent des bonnes nouvelles de choses bonnes ! ” Peut-être ne nous viendrait-il pas à l’idée de qualifier de “ jolis ” nos pauvres pieds. Mais ils représentent ici nos efforts pour prêcher la bonne nouvelle, efforts que Jéhovah trouve beaux et précieux – cl chap24 p240 §8

La vue spirituelle. L’œil spirituel comme l’œil physique sont des dons de Dieu. Dieu promet de guérir les yeux spirituels, tout comme les yeux physiques, et de supprimer toute raison de pleurer. Il est impossible de comprendre les desseins de Dieu sans le don de la vue spirituelle. À l’inverse, Jéhovah cache sa vérité aux yeux des obstinés et des rebelles, en faisant “ que leurs yeux s’obscurcissent ”. (Romains 11:8-10) “ Ils ont des yeux [au sens littéral], mais ils ne voient pas [au sens spirituel]. ”-it2 p433

Moïse a dit aux Israélites que les commandements de Jéhovah étaient pour leur bien et que, s’ils y obéissaient, ils resteraient en vie. C’est pareil aujourd’hui. Tout ce que Jéhovah nous demande de faire va améliorer notre vie. Notre Père, Jéhovah, sait toujours ce qu’il y a de mieux pour nous (Romains 11:33). Cela signifie que, lorsque Jéhovah dit ou fait quelque chose, c’est toujours par amour – lvs chap1 p4 §15

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

T’es-tu déjà senti découragé parce que les personnes de ton territoire ne veulent pas écouter le message du Royaume ? Si c’est le cas, tu peux comprendre ce que l’apôtre Paul a ressenti. Pendant la trentaine d’années où il a prêché, il en a aidé beaucoup à devenir chrétiens. Toutefois, il n’a pas fait beaucoup de disciples parmi les Juifs. La plupart d’entre eux ont refusé de l’écouter et certains l’ont même persécuté. Quel effet cela a-t-il eu sur lui ? Il a admis : « J’ai une grande tristesse et une douleur incessante dans mon cœur » (Rom. 9:1-3). Pourquoi de tels sentiments ? Parce qu’il aimait vraiment prêcher et qu’il se souciait sincèrement des Juifs. Il était donc triste de les voir rejeter la miséricorde de Dieu. – W2018P Mai p12 §4

Mais cela ne suffit pas de lire des versets aux personnes à qui nous prêchons. Pourquoi ? Parce que la plupart des gens ne comprennent pas bien, ou pas du tout, la Bible. C’était déjà le cas au 1er siècle (Romains 10:2). Ne pensons pas que les personnes comprendront l’idée essentielle d’un verset simplement parce que nous le leur lisons. Faisons ressortir certaines parties du verset (peut-être en relisant les mots-clés) et prenons le temps de les expliquer. Cette méthode est très efficace pour que le message biblique touche l’esprit et le cœur des personnes – w2017 Septembre p23 §8

Le danger d’être juste à ses propres yeux - Dans sa lettre aux chrétiens de Rome, l’apôtre Paul a signalé un danger dont nous devons tous nous méfier si nous voulons effectivement ‘ chercher d’abord la justice de Dieu ’. Il a dit des Juifs de son époque : “ Je leur rends témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu ; mais non selon la connaissance exacte ; en effet, ne connaissant pas la justice de Dieu, mais cherchant à établir la leur propre, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu. ” (Rom. 10:2, 3). Selon lui, ces Juifs fervents ne comprenaient pas la justice de Dieu parce qu’ils se préoccupaient avant tout d’établir leur justice à eux.

Nous pourrions nous aussi tomber dans ce travers. Comment ? En nous comparant aux autres et en faisant du service que nous offrons à Dieu une compétition. Une telle attitude pourrait facilement nous amener à avoir une confiance excessive en nos capacités. Nous finirions alors par perdre de vue la justice de Dieu – TG2010  15/8 p10 §5,6

Il est exigé des vrais chrétiens plus qu’une simple confession de foi. Ils doivent démontrer leur croyance par des œuvres (Romains 10:10). Nés pécheurs, ceux qui deviennent chrétiens se repentent, se retournent, vouent leur vie à Jéhovah pour l’adorer et le servir, puis se font baptiser dans l’eau – it1 p444

Pour être forte, la foi doit s’appuyer sur la connaissance. Il faut commencer par étudier la Bible. Pour affermir sa foi, on doit examiner soigneusement les Écritures pour s’assurer de leur authenticité. “ La foi naît de ce qu’on a entendu ”, a écrit Paul (Romains 10:17). Que voulait-il dire ? Qu’en se nourrissant de la Parole de Dieu, on bâtit sa foi en Jéhovah, en ses promesses et en son organisation. Celui qui pose des questions en toute bonne foi obtiendra des réponses rassurantes. La fiabilité de la Parole de Dieu et la réalisation exacte de ses prophéties inspirent confiance en la réalisation de toutes Ses promesses. TG2005 15/02 p19

Le proclamateur zélé qu’était Paul ‘ glorifiait son ministère ’. (Romains 11:13) Comment ? Il avait renoncé à toute ambition personnelle. Il n’avait pas honte non plus d’être connu comme un compagnon de travail du Dieu qu’il servait. Il considérait au contraire son ministère comme le plus grand honneur qu’on puisse avoir.

Il exposait la Parole de Dieu avec habileté et efficacité. Les bons résultats qu’il obtenait encourageaient les autres, les incitaient à accomplir leur ministère plus pleinement. Sous ce rapport aussi son ministère était glorifié.

Comme Paul, nous glorifions notre ministère si nous utilisons la Parole de Dieu souvent et avec efficacité. Dans tous les aspects de notre activité, nous devrions avoir pour objectif de communiquer une pensée des Écritures au plus de gens possible. – TG2003  15/11 p9 §6,7

 

Link to post
Share on other sites




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

  • Recent Status Updates

    • folens  »  Eric Ouellet

      Hello Eric, merci pour tes bons sujets. Bonne journée Michel
      OUI certains jours.mp4
      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Bâtissons chaque but de notre vie avec amour
      L'homme à toujours chercher le sens véritable de l'amour. L'homme réfléchissant à cette vertu, il sépara cette qualité en trois phases et uni en une seule.  Les millénaires passèrent et l'homme à compris que les trois phases de l'amour sont des étapes que l'on ne peut trépasser.
      La première partie est appelé" L'Éros."
      L'éros fut le premier chemin que Dieu entama dans son Esprit ( pensée en action) (verbe) intérieur avant de faire ce monde magnifique que nous vivons. L'Éros est le feu qui nous anime dans le début d'une pensée qui nous traverse l'esprit.
      L'Amour éros est une énergie très puissante, car d'elle, d'une seule image non réalisée, l'éros active cette image en rêve, uni à notre pensée et propulse dans notre vision, un rêve ultime qui nous pousse à chercher au fond de nous, le sentiment qui nous anime puissamment.
      Nous recherchons en nous d'autres images pour connaitre d'avantage cette vibration qui se manifeste, telle un feu ardent.
      D'un rêve, l'amour de ce but te pousse à créer et fonder ce rêve dans ta réalité, construire le but ultime de ta vie.
      La flamme de Yah, s'anime en toi ( Chant de Salomon)
      Le désir sexuelle ne fait pas parti de cet Amour.
      L'Éros te propulse dans tout les côtés des variantes d'un but non réalisé, dont tu ne connais point comment construire ce but qui s'anime en toi; et même comment pourrais-je réaliser ce but?
      Quand le rêve d'un projet d'avenir est dans l'Éros, il ne faut pas qu'il devienne en nous une obsession intense. Nous ne savons pas comment contrôler notre feu intérieur de ce but, de cette vision qui anime nos pensées, jour après jour et souvent dans les images de notre sommeil, elles peuvent envahir nos nuits.
      L'amour " Éros" nous confrontes à plusieurs désirs qui nous anime et qu'avec le temps nous apprenons à assembler le casse tête de la réalisation de notre vie, les pièces maîtresses de notre rêve qui nous poussent sans cesse à trouver les outils et l'instructions nécessaires à notre cheminement qui s'accomplit pendant une grande période de notre vie, pour atteindre l'objectif premier de notre vie, le vrai but que nous voulons accomplir.
      Quand notre but est assemblé, telle un film intérieur, de sa première image (début), à son dénouement et cela jusqu'à son accomplissement , alors notre rêve se voit construit dans notre esprit alors nous sommes prêt; nous pouvons commencer la deuxième étapes de l'amour qui construit notre but.
      L'AMOUR PHILIA UNE ÉTAPE TRÈS IMPORTANTE DE L'AMOUR
      La connaissance de l'amour apporte à réaliser le rêve de notre but vers la réalisation de notre projet en ce monde au bonheur de chacun.
      Les étapes de réalisation de chaque but, doit être construit avec l'Amour philia à (suivre)...

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Pour guérir notre personnalité, une petite recette intérieure doit être préparé avec minutie et avec conviction, en voici la composition:
      En premier, prend le temps de prendre conscience de l'amour que tu t'attribues à toi même. L'amour désintéressé, celle qui te lie en toi le mérite vrai de la beauté intérieure, celle de la lumière qui vibre dans ton coeur. Cette amour doit être le fondement de ta personnalité, car plus tu consacres le temps nécessaire à épanouir tes forces et que tu perpétues cette puissance universelle envers autrui. Ainsi, tu t'élèveras au-dessus de la souffrance et Il te guidera vers le chemin de l'accomplissement de ta vie.
      En deuxième, prend le temps de travailler la qualité de la patience. La patience est une vertu primordiale à ta personnalité, car elle te fait comprendre les étapes de la vie et que pas à pas, une chose à la fois tu redresseras tes faiblesses. La patience te guidera vers la maîtrise des étapes à la victoire des buts, que tu entreprends. Cette vertu t'aidera à accepter les erreurs de ta personne et de celle des autres.
      Troisièmement, trouve en toi la joie de vivre. La joie est une petite qualité à quatre lettres. Elle se situe en toi, car chaque moment de ton quotidien elle se manifeste et elle vibre de tout ton être. Elle se manifeste, dans les moments où tu vois un coucher de soleil éblouissant, dans les activités avec tes amis qui te sont chère. Quand tu réussis un travail qui t'inspire et que tu réussis l'accomplissement avec brio. À plusieurs moment la joie se manifeste et tu dois prendre conscience de ces moments, car il font parti de la positivité de ta vie. Elle t'aide à oublier les épreuves que tu dois traverser.
      Quatrièmement, une clé primordiale doit être insérée en toi, celle de la confiance. La confiance est la synergie de l'amour désintéressé. Sans la confiance ton amour vacillera avec le temps. Bâtir la confiance est un travail acharné à ton travail personnel. Cette vertu t'aide à prendre conscience de tes mérites, de te rassurer que les actions que tu fais son juste et t'empêche de regarder constamment en arrière. La confiance te donnera la force d'avancer vers l'horizon de la lumière et croire en toi. 
      Cinquièmement, le courage, est le courant qui aide à te reprendre dans les moments difficiles où la vision de tes buts que tu entreprends devient très ardu. Il t'aide à ne pas baisser les bras dans les moments où tu ne vois plus la manière de franchir une étape, un examen de conscience qui illumine ta pensée à trouver une solution réfléchit et te dire, je vais être capable de réussir. Le courage est le deuxième souffle dans ta course vers le sommet de ta personnalité intérieure.
      Sixièmement, La force fait partie du courage, l'un ne va pas sans l'autre. Le courage est le souffle, l'oxygène qui activera ta force intérieure. La force t'aide à gravir les montagnes et même à certaine étape de ta vie à soulever les montagnes pour trouver les trésors qui y sont enfouis. La force te donne la chance à balayer les nuages de la tempête et de retrouver la chaleur du soleil du bonheur venant de Dieu.
      La septième étapes , la maîtrise de soi, une vertu qui est au sommet de ces étapes intérieures. La maîtrise de soi est l'étape ultime de ta vie  (les actions justes) car par cette vertue plus rien ne fera barrière dans le chemin que tu auras voulu suivre, car les épreuves que tu auras surmonté, te guidera à devenir maître de toi même et ne faire qu'un avec toi même, unis à Dieu et à son Roi.
      La maîtrise de soi te donnera un trésor inestimable qui est celui de l'harmonie. Équanimité ( équilibre parfait) dans tous les sens de ton âme. Tu trouveras la beauté ultime de chaques éléments de la vie, ta conscience sera dans ta pensée comme un métronome parfait; La vrai vie celle de nos rêves deviendra réalité, nous deviendrons un être de lumière. La lumière qui sommeillait en toi jaïllira de toute ta personne.
      Même dans la nuit des plus grandes tempêtes, tu seras un phare éblouissant de Dieu.
       
      SUIVRENT LES INSTRUCTIONS DE NOTRE DIEU JÉHOVAH NOUS MÈNE VERS LE VRAI BONHEUR CELUI DE LA VIE ÉTERNELLE.
      2 Timothée 3: 16-17, Proverbes chapitre 1-3,Galantes 5:22,23  1Corinthien 13: 4-(8 premier phrase)
       



      · 0 replies
    • LAWRENCE THOMAS  »  T.B. (Twyla)

      do you have the videos of the rejoice with jehovah's 2021
      · 1 reply
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63,521
    • Total Posts
      130,085
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,878
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    GGARATESI
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.