Jump to content
The World News Media

Vidéo par écrit : « Jéhovah nous donne la force de porter notre charge » - Semaine du 21 Octobre 2019


misette
 Share

Recommended Posts

  • Member

 

Vidéo par écrit Jéhovah nous donne la force de porter notre charge.docx

Vidéo par écrit Jéhovah nous donne la force de porter notre charge.pdf

 

jwb_F_201902_05_r240P.mp4

 

jwbai_F_201504_01_r240P.mp4

 

Vidéo par écrit : « Jéhovah nous donne la force de porter notre charge »

Grace Li : « Je suis née à Hong Long en 1952. Je venais d’avoir 14 ans quand ma mère m’a fait asseoir pour me dire :

« J’ai arrangé un mariage pour toi. Un homme bien a accepté de te prendre pour femme ».

« J’étais terrifiée. Je n’avais jamais rencontré cet homme. Il avait 20 ans de plus que moi. Mais j’ai accepté de me marier avec lui parce que j’aimais ma mère et je savais que ça la rendrait heureuse. »

« J’ai déménagé en Angleterre dans une petite ville, et peu de temps après, nous avons ouvert notre premier restaurant chinois. Je travaillais très dur : Je devais travailler sept jours sur sept pour aider mon mari à faire tourner le restaurant. »

« J’étais la seule Chinoise de la ville. Je n’avais personne à qui demander de l’aide ou des conseils, c’était vraiment très difficile. »

« Ma deuxième fille est née, et une nuit elle a arrêté de respirer. Quelques minutes plus tard, l’infirmière est venue me dire : « Dieu voulait une fleur pour son jardin et c’est là que ta fille est allée » Du coup, j’étais très en colère. Je me sentais triste, désespérée et seule. Je me sentais terriblement coupable : « C’est de ma faute. Ou non, c’est celle de Dieu. Oui, c’est de sa faute à lui » Alors, j’ai arrêté de prier Dieu. »

« Un jour, une dame très gentille a frappé à ma porte. Puis, elle est revenue avec une autre dame, et nous avons bien discuté. Nous avons parlé de deux questions : « Pourquoi les humains meurent-ils ? Et « Que se passe-t-il quand on est mort ? »

J’ai vraiment été soulagée de savoir que quand on meurt, ce n’est la faute de personne. C’est à cause de l’imperfection. Quand ma fille est morte, ce n’est pas Dieu qui m’a punie. »

« C’est à ce moment-là que j’ai commencé à étudier la Bible. Mais je progressais très lentement : j’avais six enfants et je devais travailler à plein temps. Et puis la dame avec qui j’étudiais ne parlait pas chinois, et moi, je ne parlais pas mieux l’anglais qu’elle, le chinois. »

« Après que j’ai voué ma vie à Jéhovah, les choses n’ont pas été faciles. »

« Pour mon mari, sa femme devait se consacrer à sa famille et à son travail, et ne pas gaspiller son temps avec la religion. »

« Ma mère aussi m’en a beaucoup voulu d’être devenue Témoin de Jéhovah.

« Mon mari criait après moi. Il m’a souvent rendu la vie pénible parce que je voulais amener tous mes enfants aux réunions. »

« Un jour, il m’a dit de choisir entre lui et Jéhovah. J’ai alors prié Jéhovah. Je lui ai dit : « Jéhovah, c’est maintenant que j’ai besoin de l’aide de ton esprit saint ». J’ai ajouté : « Mon mari est un homme bon, il mérite de savoir pourquoi j’ai choisi cette vie » »

« J’ai alors ressenti une grande paix intérieure. Et puis, j’ai demandé à mon mari : « Que penses-tu de moi depuis que je suis devenue Témoin ? Suis-je une meilleure épouse, ou suis-je pire qu’avant ? » Il m’a répondu : « Ok,ok. Si c’est ça la raison, sers ton Dieu, Jéhovah »

« Avant sa mort, ma mère a prié Jéhovah et l’a remercié parce ce depuis que j’étais Témoin de Jéhovah, j’étais une meilleure fille »

« Je me souviens qu’un jour, une de mes étudiantes de la Bible est venue chez moi en pleurant parce qu’elle était persécutée par son mari. Mon mari, qui était assis juste à côté de moi, s’est tourné vers elle et lui a dit : « Ne t’inquiète pas, persévère. Ma femme a connu la même chose et regarde où elle en est aujourd’hui »

« Ces dix dernières années, mon mari m’a accompagnée à toutes les réunions. »

« Voir mes enfants heureux, c’est ce qu’il y a de plus important pour moi. Et ils sont heureux aujourd’hui, mais ils ont aussi un bel avenir »

« En ce qui me concerne, je ne me sens plus seule, je ne suis plus une orpheline parce que je sais que Jéhovah se soucie de moi. »

« Jéhovah a aidé un petit bout de femme comme moi, et je suis sûre qu’il aidera toute personne qui se tourne sincèrement vers Lui. »

 

image.pngimage.pngimage.pngimage.png

Le pouvoir d’une conduite pure et pleine de respect !

Des cœurs gagnés par une conduite pure et pleine de respect

Il n’est pas rare que des maris soient « gagnés », ou acceptent la vérité, grâce à la conduite chrétienne de leur femme devenue Témoin.

Dans certains cas, ce n’est toutefois qu’après de longues années d’épreuves (1 Pierre 2:21-23 ; 3:1, 2). Si tu souffres injustement, continue à vaincre le mal par le bien (Romains 12:21). Ton excellent exemple peut produire un effet que des mots à eux seuls ne pourront jamais produire.

Essaie de voir les choses du point de vue de ton conjoint (Philippiens 2:3, 4).

Manifeste de l’empathie et de la compassion, et acquitte-toi au mieux de ta part de responsabilités en faisant preuve de respect.

Sois disposé à écouter (Jacques 1:19). Fais preuve de patience et assure ton conjoint de ton amour.

Même si, de son côté, il ne te montre pas autant de bonté et de respect, sois convaincu que Jéhovah attache un grand prix à ta conduite fidèle (1 Pierre 2:19, 20).

˙ Quelles difficultés Grace Li a-t-elle rencontrées au début de son mariage ?

˙ Qu’est-ce qui l’a attirée à la vérité biblique ?

˙ Malgré les difficultés rencontrées après son baptême, comment sœur Li a-t-elle pu persévérer ?

˙ Quelle prière sœur Li a-t-elle faite au sujet de son mari ?

˙ Quels bienfaits sœur Li s’est-elle procurés par sa conduite pure et pleine de respect ?

 

 

                                                                                                  Vidéo par écrit : « Encouragez votre conjoint « sans parole »

image.png

Une conduite pure et pleine de respect peut également produire de bons résultats quand le conjoint, bien que baptisé, ne prend pas en main la spiritualité de la famille.

 

« Nous avions toujours servi Jéhovah en famille, mais mon mari était en train de changer.

Il disait qu’il était simplement épuisé, mais il en est venu à manquer toutes les réunions.

Je n’arrivais pas à croire que j’allais seule aux réunions avec les enfants.

Les anciens sont passés pour l’encourager, mais ça n’a rien changé.

Il a arrêté de prendre en main la spiritualité de la famille.

Ça m’énervait de plus en plus.

J’ai essayé de lui rappeler qu’il avait des responsabilités spirituelles envers notre famille et qu’il avait des choses à faire.

Mais plus je parlais et pire c’était : il s’éloignait de plus en plus de moi.

Je ne savais plus quoi faire. Je ne voyais que mes propres difficultés. Je ne voyais pas les siennes.

« Après la réunion, les anciens m’ont encouragée. Ils m’ont lu 1 Pierre 3 :1 qui dit que si quelqu’un n’obéit pas à la parole, il peut être gagné sans parole grâce à la conduite de sa femme.

Je me suis rendu compte qu’il y avait une autre façon de gérer la situation, que mon attitude et mon état d’esprit pouvaient avoir un effet considérable sur mon mari, et que lui montrer de l’empathie et de la compassion pouvait faire beaucoup. Beaucoup plus que des paroles.

J’ai pensé à l’exemple d’Abigaïl.

Son mari, Nabal, était un bon à rien. Mais Abigaïl a été très patiente.

Mon mari n’était pas comme Nabal. Il n’avait rien à voir avec cet homme.

Ce soir-là, nous avons bien discuté. Je l’ai laissé dire ce qu’il ressentait. Je l’ai simplement écouté.

Je ne m’étais pas rendu compte à quel point il était sous pression.

Je lui ai dit que je ne lui mettrai pas la pression et qu’il pourrait revenir aux réunions quand il se sentirait prêt.

Je lui ai dit que, les enfants et moi, on l’aimait très fort. Et ça a porté ses fruits.

Tout le monde se sentait mieux.

Ça a pris du temps, mais petit à petit les choses se sont améliorées.

Mon comportement et mon soutien ont été bien plus efficaces que tout ce que j’aurais pu dire.

Quand on met en pratique les principes bibliques, on ne sait pas toujours quelles bénédictions nous attendent.

Je serai toujours reconnaissante à Jéhovah de m’avoir guidée.

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites


  • Views 472
  • Replies 2
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

Posted Images

 Share





×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.