Jump to content

misette

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Révélation 7-9 - Semaine du 2 Décembre 2019

Topic Summary

Created

Last Reply

Replies

Views

misette -
misette -
4
871

Top Posters


Recommended Posts

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 2 Décembre 2019 - Révélation 7-9.docx

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 2 Décembre 2019 - Révélation 7-9.pdf

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : Révélation 7-9

Rév. 7:1 : Que représentent les ‘quatre anges se tenant debout aux quatre coins de la terre’ et « les quatre vents » ? re 113-115 § 3-4

« Après cela, j’ai vu quatre anges qui se tenaient debout aux quatre coins de la terre ; ils retenaient les quatre vents de la terre pour qu’aucun vent ne souffle sur la terre ni sur la mer ni sur aucun arbre. »

3 Avant que Jéhovah ne déclenche cette tempête violente, des anges accomplissent un service particulier. En quoi le service de ces anges nous touche-t-il aujourd’hui ? Ces “ quatre vents ” constituent un symbole frappant du jugement de destruction qui est sur le point d’être exécuté sur une société terrestre méchante, sur la “ mer ” houleuse qu’est l’humanité agitée, et sur les dirigeants, comparables à de grands arbres, qui trouvent appui et soutien matériel auprès des habitants de la terre. Isaïe 57:20 ; Psaume 37:35, 36.

4 Ces quatre anges représentent sans doute quatre groupes d’anges que Jéhovah utilise pour retenir l’exécution du jugement jusqu’au temps fixé. Quand les anges laisseront ces vents de la colère divine souffler à la fois du nord, du sud, de l’est et de l’ouest, la dévastation sera inouïe. Ce sera, mais à une échelle prodigieusement grande, comme lorsque Jéhovah utilisa les quatre vents pour disperser, mettre en pièce et exterminer les Élamites de jadis (Jérémie 49:36-38). Il s’agira d’un ouragan gigantesque bien plus dévastateur que la “ tempête ” au moyen de laquelle Jéhovah détruisit la nation ammonite (Amos 1:13-15). Aucune partie de l’organisation terrestre de Satan ne pourra tenir durant le jour de la fureur de Jéhovah, lorsqu’il justifiera sa souveraineté pour toute l’éternité à venir. Aucune région de la terre ne sera épargnée - Psaume 83:15, 18 ; Isaïe 29:5, 6

re 113-115 § 3-4

Quatre. Le chiffre quatre exprime parfois l’universalité ou la symétrie et la forme du carré. Il apparaît trois fois en Révélation 7:1. Ce passage montre “ quatre anges ” (tous les anges responsables des “ quatre vents ”, prêts pour une destruction totale) debout “ aux quatre coins ” de la terre (ce qui leur permet de relâcher les vents obliquement ou diagonalement pour n’épargner aucun quart du globe).

Le chiffre quatre est souvent utilisé pour parler de ce qui fait pour ainsi dire un tour complet, tout comme il y a quatre points cardinaux et qu’on emploie parfois les expressions “ jusqu’aux extrémités de la terre ” ou “ aux quatre coins de la terre ” pour désigner toute l’étendue de la planète.

Se tenant aux “ coins ”, les “ anges ” lâcheraient les vents obliquement, en diagonale, de sorte qu’aucun quart de la planète n’échapperait au souffle dévastateur des vents.- it-2 p415

La fureur destructrice finale de la “ Grande Tribulation ” doit venir après que les choisis auront été rassemblés et tous scellés, et quand les quatre anges relâcheront les quatre vents pour qu’ils soufflent sur la terre, la mer et les arbres

Rév. 9:11 : Qui est « l’ange de l’abîme » ? (it-1 12).

« Ils ont un roi : l’ange de l’abîme. En hébreu, son nom est Abadôn et, en grec, c’est Apolyôn. »

Néanmoins, en Révélation 9:11, le mot “ Abaddôn ” est le nom de “ l’ange de l’abîme ”. Le nom grec correspondant, Apollyôn, signifie “ Destructeur ”. Au siècle dernier, on tenta de démontrer que ce texte s’appliquait prophétiquement à des hommes, tels que l’empereur Vespasien, Mahomet ou même Napoléon, et on considérait généralement que cet ange était “ satanique ”. Notons toutefois qu’en Révélation 20:1-3 l’ange qui détient “ la clé de l’abîme ” est décrit comme le représentant de Dieu venu du ciel et que, loin d’être “ satanique ”, il lie Satan et le lance dans l’abîme. Dans son commentaire sur Révélation 9:11, The Interpreter’s Bible déclare : “ Cependant, Abaddôn n’est pas un ange de Satan, mais de Dieu, et il accomplit son œuvre de destruction sur l’ordre de Dieu. ”

Dans les versets des Écritures hébraïques considérés précédemment, ʼavaddôn est sans conteste l’équivalent de shéol et de mort. En Révélation 1:18, Christ Jésus déclare : “ Je suis vivant à tout jamais, et j’ai les clés de la mort et de l’hadès. ” Luc 8:31 révèle qu’il a autorité sur l’abîme. Hébreux 2:14 atteste qu’il détient le pouvoir de détruire, notamment d’anéantir Satan ; ce verset dit que Jésus eut part au sang et à la chair “ pour que, grâce à sa mort, il puisse réduire à rien celui qui a le moyen de causer la mort, c’est-à-dire le Diable ”. En Révélation 19:11-16, Jésus est clairement assimilé au Destructeur désigné par Dieu, celui qui exécute ses jugements – it-1 12

Qui est cet ange ? Il doit avoir une puissance extraordinaire pour se débarrasser du grand adversaire de Jéhovah

Jésus, qui est appelé « l’ange de l’abîme », va finir de gagner la guerre en jetant Satan et ses démons dans l’abîme (une sorte de prison profonde). L’ange de l’abîme écarte complètement Satan, lui interdisant tout contact avec le Royaume de justice. Quel soulagement pour l’humanité – re chap40

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ?

Satan veut détruire notre amitié avec Jéhovah. Mais nous ne devons pas avoir peur de Satan et de ses démons. Jéhovah met des limites à ce qu’ils peuvent nous faire. Il a promis qu’une « grande foule » de vrais chrétiens survivrait à la « grande tribulation » (Révélation 7:9, 14). Le Diable ne peut absolument rien faire pour empêcher que cela arrive. Pourquoi ? Parce que Jéhovah protège son peuple. Si nous restons proches de Jéhovah, Satan ne pourra pas briser notre amitié avec lui. Lvs chap16

Nos prières révèlent à quel point nous comptons sur Jéhovah. Quand Dieu ‘ étend sur nous sa tente ’ figurément parlant, il nous protège et prend soin de nous (Rév. 7:15). Qu’il est réconfortant de pouvoir parler à Jéhovah avec la certitude qu’il est ‘ avec nous ’ quelles que soient les épreuves que pourrait subir notre foi – TG2009  15/11 §14

Tous ceux qui rendent à Dieu le culte qu’il agrée sont décrits comme étant guidés vers “ des sources d’eaux de la vie ”. Ces sources revivifiantes représentent toutes les dispositions prises par Jéhovah pour que nous puissions obtenir la vie éternelle. Assurément, grâce à la rançon du Christ, “ Dieu essuiera toute larme de leurs yeux ”. (Rév. 7:17.) Tandis que les humains seront élevés à la perfection, tous connaîtront une joie indicible à la perspective de vivre éternellement sur la terre. Dès maintenant, les adorateurs heureux de Dieu poussent des cris de joie, exprimant leur profonde reconnaissance envers Jéhovah et lui vouant un culte – TG2008 15/9 p28

Les membres de la “ grande foule ”, qui survivent à la “ grande tribulation ”, ne sont pas encore déclarés justes pour la vie c’est-à-dire dignes du droit à la vie éternelle sur la terre. Il leur faut continuer de boire aux “ sources d’eaux de la vie ” vers lesquelles l’Agneau, Christ Jésus, les guide. Ils devront le faire tout au long du Règne millénaire de Christ (Rév. 7:17). S’ils se montrent fidèles à Jéhovah au cours d’une épreuve ultime à la fin des mille ans, leurs noms seront conservés définitivement dans le livre de vie de Dieu, et ainsi Jéhovah déclarera, ou proclamera, qu’ils sont enfin justes au sens plein du terme.  it-1 610

Jéhovah compare les prières de ses serviteurs à de l’encens, dont la fumée monte en odeur agréable et reposante – Rév. 8 :4 N’est-il pas réconfortant de penser que nos prières sincères montent ainsi vers le Souverain Seigneur et qu’elles lui sont agréables ? Si donc vous voulez vous approcher de Jéhovah, priez-le avec humilité – cl chap31 p310 §12

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Le sceau : Dans le passé, le sceau servait de signature prouvant la propriété, l’authenticité ou l’autorisation. Dans le cas des oints, ils sont « scellés », ou marqués, au sens figuré par l’esprit saint en tant que propriété de Dieu. Cependant, le sceau d’un chrétien oint ne devient définitif qu’à un certain moment avant qu’il meure, fidèle, ou bien avant le déclenchement de la grande tribulation – Rév. 7 :2-4 – TG2016/4 p32

“ J’ai entendu le nombre de ceux qui ont été scellés : cent quarante-quatre mille. ” (Révélation 7:4). Dans la Bible, l’expression “ ceux qui ont été scellés ” désigne un groupe de personnes choisies parmi les humains pour régner au ciel avec le Christ sur la terre qui va être transformée en paradis. Leur nombre, 144 000, est à prendre au sens littéral ; il désigne un nombre limité de personnes, un groupe relativement petit en comparaison de la “ grande foule Si ce nombre était symbolique, le contraste perdrait toute sa force - TG2004  1/9

 Et sans cesse ils crient d’une voix forte, disant : ‘ Le salut, nous le devons à notre Dieu, qui est assis sur le trône, et à l’Agneau.   (Révélation 7:10). Bien que les membres de la grande foule viennent de différents groupes ethniques, ils crient d’une seule et même “ voix forte ”. Comment le peuvent-ils, alors que leurs nationalités et leurs langues sont si diverses ? La technologie moderne a contribué à ce que la voix forte de la grande foule unie retentisse plus fort encore. Aucun autre groupement religieux n’a besoin de publier des ouvrages bibliques en plus de 998 langues, car aucun autre groupement religieux ne désire proclamer un seul et même message à tous les peuples de la terre. – re chap20

8:1-5 — Pourquoi s’est-il produit un silence dans le ciel, et qu’est-ce qui a ensuite été jeté sur la terre ? Un silence symbolique s’est produit dans le ciel afin que “ les prières des saints ” se trouvant sur la terre puissent être entendues. Cela a eu lieu à la fin de la Première Guerre mondiale. Les chrétiens oints n’étaient pas montés au ciel à la fin des temps des Gentils, contrairement à ce que beaucoup avaient espéré. Ils avaient vécu des moments difficiles durant le conflit. Ils priaient donc à présent avec ferveur pour demander la direction de Dieu. En réponse à leurs prières, l’ange a jeté sur la terre un feu symbolique qui a enflammé spirituellement les chrétiens oints. Bien que peu nombreux, ils ont entrepris une œuvre mondiale de prédication qui a fait du Royaume de Dieu une question brûlante, ce qui a allumé un feu au sein de la chrétienté. Tels des tonnerres, des avertissements fondés sur la Bible ont été lancés avec fracas ; tels des éclairs, des vérités bibliques ont été rendues publiques ; le domaine de la fausse religion a été ébranlé jusque dans ses fondations, tout comme des maisons sont secouées par un tremblement de terre. – TG2009 15/1 p31

Share this post


Link to post
Share on other sites






×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.