Jump to content
The World News Media

Worthless cash in Venezuela used to make handbags


Recommended Posts


  • Views 44
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

  • Similar Content

    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      The Trump administration froze all Venezuelan government assets in a dramatic escalation of tensions with Nicolás Maduro that places his socialist administration alongside a short list of adversaries from Cuba, North Korea, Syria and Iran that have been targeted by such aggressive U.S. actions.
      The ban, blocking American companies and individuals from doing business with Maduro's government and its top supporters, took effect immediately Monday and is the first of its kind in the Western Hemisphere in more than three decades, following an asset freeze against Gen. Manuel Noriega's government in Panama and a trade embargo on the Sandinista leadership in Nicaragua in the 1980s.
      While the order falls short of an outright trade embargo — notably, it spares Venezuela's still sizable private sector — it represents the most sweeping U.S. action to remove Maduro since the Trump administration recognized opposition leader Juan Guaidó as Venezuela's rightful leader in January. Critically, it also exposes foreign entities doing business with the Maduro government to U.S. retaliation.
      Read more: https://www.cbsnews.com/news/trump-administration-freezes-venezuela-government-assets-in-escalation-of-tensions/
    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      La mayor parte de Venezuela se quedó sin energía desde el jueves por un masivo apagón que continúa este viernes.
      Medios locales reportaron que la pérdida de energía afectó a más de la mitad del país, mientras usuarios de redes denunciaron la falla en al menos 21 de los 23 estados de Venezuela.
      Corpoelec, la compañía eléctrica estatal, habló en su cuenta de Twitter de un "sabotaje"en central hidroeléctrica del embalse de Guri, en el este del país.
      "Hemos sido objeto nuevamente de la guerra eléctrica", aseguró el ministro de Energía Eléctrica, Luis Motta Domínguez.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  

    • Guest Nicole
    • By Raquel Segovia
      Un kilo de pasta = 2,5 millones de bolívares = 0,38 dólares
        (Foto: Reuters)
      Venezuela espera el quinto reajuste del salario mínimo anunciado por el gobierno de Nicolás Maduro. Tal y como informó el Despacho de la Presidencia en redes sociales, el valor del sueldo subirá de 5,2 millones de bolívares a 180 millones bolívares soberanos. En otras palabras, de menos de un dólar a 28 en el mercado negro. La medida 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. , en palabras del propio Presidente. Con la paga actual, el venezolano medio Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. .   Un paquete de harina de 1 kilo = 2,5 millones de bolívares = 0,38 dólares
        (Foto: Reuters)
      El programa de recuperación económica de Venezuela estará supeditado al valor del Petro, 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  respaldada por un barril de petróleo. Un petro equivale a 60 dólares. Un paquete de arroz de un kilo = 2,5 millones de bolívares = 0,38 dólares
        (Foto: Reuters)
      El ingreso mínimo se ve directamente afectado por la devaluación de la moneda y la creciente hiperinflación que sufre Venezuela, comparable con la que padeció Alemania en 1923 bajo la República de Weimar tras hincar la rodilla en la Primera Guerra Mundial. Según el Fondo Monetario Internacional, el porcentaje anual en 2018 podría llegar al 1.000.000%.
        Un rollo de papel higiénico = 2,6 millones de bolívares = 0,40 dólares
        (Foto: Reuters)
      Un kilo de zanahorias = 3 millones de bolívares = 0,46 dólares
        (Foto: Reuters)
      En un mercado de Catia, en el interior de Caracas, el saco de billetes que hay que llevarse para hacer la compra pesa más que los propios alimentos que se pueden comprar. Así, un kilo de carne cuesta más de 9 millones de bolívares, por lo que mucha gente no se lo puede permitir. Este es el dinero necesario para ir al mercado en la capital venezolana.
      500 gramos de manteca = 3 millones de bolívares = 0,46 dólares
        (Foto: Reuters)
      Una barra de jabón = 3,5 millones de bolívares = 0,53 dólares
        (Foto: Reuters)
      1 kilo de tomates = 5 millones de bolívares = 0,76 dólares
        (Foto: Reuters)
      Un kilo de queso = 7,5 millones de bolívares = 1,14 dólares
        (Foto: Reuters)
      Un paquete de pañales = 8 millones de bolívares = 1,22 dólares
        (Foto: Reuters)
      Un kilo de carne = 9,5 millones de bolívares = 1,45 dólares
        (Foto: Reuters)
      Un pollo de 2,4 kilos = 14,6 millones de bolívares = 2,22 dólares
        (Foto: Reuters)
    • Guest Nicole
    • By Raquel Segovia
      Cinco personas han fallecido por un brote de Chagas agudo en el estado Táchira, Venezuela, zona limítrofe con Colombia.

      El chinche picuda, conocido como pito o vinchuca, es el vector encargado de transmitir el parásito trypanosoma cruzi, causante de la enfermedad de Chagas.
       
      Las alarmas sanitarias se dispararon este domingo a causa de un nuevo brote epidemiológico en Venezuela. Se trata del mal de Chagas, una enfermedad transmitida por insectos, que ha matado a cinco personas en Puerto Nuevo, estado Táchira, Venezuela. Entre los fallecidos figuran cuatro adultos y un pequeño de once meses de edad.
      Aparte de los cinco casos fatales, otras 40 personas se encuentran en observación pues presentan los síntomas de la enfermedad: fiebre, dolor de cabeza y abdomen hinchado.Un niño de tres años tuvo que ser intervenido del corazón a causa de los fluidos que produce el mal de Chagas. 
      La gobernadora del estado de Táchira, Laidy Gómez, manifestó que se “activó un plan de atención entre todos los entes de salud, protección civil y seguridad” para proteger y atender a la comunidad de Puerto Nuevo. 
      Las autoridades sanitarias creen que los pacientes contrajeron la enfermedad por vía oral, a través de alimentos contaminados con las heces de un chinche picuda, insecto que transmite el mal de Chagas.    
      Igualmente, el viceministro de Salud y el director Nacional de Epidemiología de Venezuela le pidieron a la comunidad conservar la calma, puesto que el mal de Chagas, según ellos, no es contagioso y las autoridades competentes están buscando el origen de la enfermedad para erradicarlo. 
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      El mes de marzo marcará un hito para la historia de los Testigos de Jehová del estado Zulia. En este mes se cristaliza un sueño de los más de 15.000 testigos de Jehová de esa zona del país y de los más de 148.000 Testigos de Jehová de Venezuela, al finalizarse la construcción del tan anhelado Salón de Asambleas ubicado en la calle 14 o bicentenaria, del sector las 4 brocas de la parroquia Santa Rita, en el municipio Santa Rita del Edo. Zulia. Este proyecto es uno de las cientos de obras de construcción que los Testigos de Jehová llevan a cabo en 120 países.
      Este salón de Asambleas es una obra sencilla y de bajo costo que servirá como centro de educación Bíblica gratuita y beneficiará, no solo a la comunidad de Testigos de Jehová del occidente del país, sino también a miles de personas interesadas en el mensaje bíblico que puede cambiar vidas y también dará impulso a la predicación mundial de las buenas nuevas del Reino (Mateo 24:14).
      El proyecto de construcción del Salón de Asambleas de Santa Rita, tuvo una duración de 14 meses y trabajaron en él miles de voluntarios de Maracaibo, Santa Rita, Cabimas, Lagunillas, Ciudad Ojeda, Machiques, Villa del Rosario y otras partes del país, que trabajaron de manera gratuita.
      El auditorio tiene más de 800 m2 de espacio y tiene una capacidad de 1.250 asientos, quienes asistan a nuestras asambleas y programas educativos se sentirán cómodos y a gusto, lo que beneficiará el aprendizaje. El salón cuenta con edificios de servicio donde se dispusieron áreas para discapacitados y para que las madres con bebés y niños pequeños que asistan a nuestros programas de enseñanza puedan atenderlos cómodamente.
      En toda la ejecución del proyecto se hicieron grandes esfuerzos por respetar el medio ambiente, además se reforestó y se realizó un paisajismo que crea un ambiente agradable para quienes visiten las instalaciones y para los transeúntes y visitantes de la zona. Es digno de destacar que no hubo accidentes laborales durante todo este proyecto, los voluntarios se esmeraron por cumplir las normas de seguridad que protegen su vida y la de otros.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. Otro aspecto que resaltar es el hecho de que los trabajadores voluntarios fueron mujeres en su gran mayoría, algunas sin experiencia previa en construcción y que fueron adiestradas y preparadas para trabajar, y en poco tiempo atendieron las diferentes facetas de construcción, incluso albañilería y herrería, labores que generalmente efectúan hombres. Ellas son parte de los más de 11.000 Testigos de Jehová quienes dejan su hogar para participar en estas obras y dan con gusto y sin pedir nada a cambio de sus energías y habilidades. Diego García, uno de estos voluntarios menciona: “La razón por la que mi esposa y yo apoyamos este proyecto, es porque consideramos que es una forma de prestar servicio y adoración a Jehová Dios, además, el espíritu de unidad que reina entre todos los que participamos crea un ambiente de trabajo agradable donde todos se tratan con respeto, nadie dice malas palabras y cada uno cuida la seguridad propia y la de sus compañeros”.
      A partir del mes de Junio iniciaremos nuestros programas de enseñanza, comenzando con la serie de Asambleas Regionales de 2.018 titulada “Sea Valiente”, deseamos que pueda acompañarnos y beneficiarse del programa de enseñanza Bíblica gratuita en estas nuevas instalaciones.

                      
       




    • By Bible Speaks
      OUR HUMANITARIAN AID TO THE BROTHERS OF VENEZUELA
      My dear brothers, we are going to help our people who are having a bad time, especially in matters of medicine.
      Last year's experience taught us several things. We already have an old man from Ciudad Bolivar who offers to receive medicines and who is in charge of distributing them to the needy. We will give the information of this brother in private to those who send me a message that they want to send help.
      Small packages by Mail came very well to the brother who received them last year. Any cleaning product can be put into the package and if they ask to specify the contents of the package, we will put on the TOILET ARTICLE, although they also carry medicines. It was also good to send through door-door system agencies, which does not pass through customs.
      It is evident that we can not send all the medicines for all diseases, so we will limit ourselves to the most urgent ones, such as hypertension or painkillers such as Buscopan or Aspirin.
      The brother tells us;
      "good idea to help us, if you need hypertensive, antibiotics, here in Bolivar we have a strong outbreak of malaria and facial treatment is not obtained, it is also needed for depression and for mental problems such as clonazepam rivotril sertralina, there is a sister You need more Buscopan Plus for pain, we appreciate the help you can give us "
      Many brothers and sisters are already asking for information like this sister: "Hello brother Jose I would like to send to the brothers of Venezuela clothes for children and coats If you have the address where you can send please give it to me and also if you know of some means of doing it other than the mail Thank you brother I live in California "
      Brothers and sisters, this is a drop in the ocean of the needs of our people in a country where humanitarian aid is impeded. DO NOT SEND MONEY, that   does not arrive.
      If there are any responsible brothers such as elders or ministers who offer to receive this help, they should tell me urgently and everything will be done in private.
      THANKS TO ALL 

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Los testigos de Jehová,  Edgar Medina y Argenis Romero visitaron la sala de El luchador para invitar a todos nuestros lectores este fin de semana a una asamblea la cual lleva por nombre “No se rinda, siga cumpliendo la ley de Cristo”.
      Esta actividad está pautada para el próximo  sábado 09 y domingo 10 de diciembre a partir de las 9:40 am hasta las 3:55pm, se realizará en el salón de asamblea La Ceiba, ubicado en el kilometro 75 de la autopista Puerto Ordaz, Ciudad Bolívar.
      Es importante resaltar que será totalmente gratuita, también que este programa está basado en su totalidad en La Biblia por lo tanto va dirigido a todas las personas, con la finalidad de rescatar los valores de la sociedad. 

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      This tragic story has been developing over the last couple of days in Venezuela. There is a mixture of reports and accounts coming in....
      Two Jehovah's Witnesses (and fleshly sisters) aged 71 and 65, where found murdered. A 26 year male suspect has been arrested.
      In the apartment where the two where found dead, the words "Death to witnesses" (“Muerte a los testigos”) had been scrawled onto one of the walls.
       
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Con signos de violencia. Así fueron hallados, dentro de su apartamento, los cadáveres de dos hermanas en Ocumare del Tuy, estado Miranda.
      Tenían más de dos días sin ser vistas y los vecinos, junto a los miembros de una iglesia de Testigos de Jehová, a donde acudían las mujeres, se alarmaron. Para entrar al apartamento, bomberos debiero derribar la puerta principal del apartamento ubicado en el edificio 4 de la urbanización Cristóbal Rojas, mejor conocida como Parosca.
      Las vícimas fueron identificadas como    Milta Mireya Joseph Best, de 71 años, y Cecilia Josefina Joseph (65). La policía estimó una data de muerte de 48 horas.
      Medios capitalinos reseñaron ayer: la ausencia de las mujeres en la iglesia donde se congregaban como Testigos de Jehová alertó a sus hermanos de religión, quienes acudieron hasta su residencia, tocaron la puerta, pero nadie les respondió. Luego, conversaron con algunos vecinos y estos les informaron que tenían dos días sin verlas, así que dieron parte a las autoridades.
       
      Una comisión de la Policía Municipal de Lander acudió al sitio, de donde salía un fuerte olor. Bomberos mirandinos forzaron la reja para entrar al inmueble, en cuyo interior localizaron a las dos hermanas muertas y con signos de violencia.
      Una de las fallecidas quedó, en la sala, sobre una silla de plástico blanca, con las manos atadas. La otra fue hallada en una habitación. Ambas tenían contusiones y signos de estrangulamiento.  
      Vecinos y allegados a las víctimas repudiaron el doble homicidio. El Cicpc acudió al lugar y adelanta las indagatorias para determinar el móvil del hecho.
      La noche del domingo se informó que el Cicpc y Polilander detuvieron a tres hombres implicados en el asesinato de las dos hermanas de la urbanización  Parosca.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest
      By Guest
      Venezuela: “We Swear We Were Gonna Pay You Back”
      It’s always fun and games until one country decides to miss a $200 million loan payment. Heavily-indebted, inflation-riddled Venezuela has officially defaulted on the first of (what should be) many loan payments.
      What went wrong? Well, it’s hard to pay off $60 billion in IOUs to bondholders with only $9 billion left in the bank. That, and the fact Venezuela's already late on $420 million worth of payments. 
      If you’re looking to point the finger at someone, aim it at President Maduro(labeled a “dictator” by the Trump administration) and his drug-slinging partner-in-crime, Vice President Tareck El Aissami. Together, they’ve shown little promise of reviving the nation. Look no further than Monday’s debt restructuring meeting, where international investors didn’t get the plan they had hoped for (or any at all)...but they did get some chocolate.
      Altogether, Venezuela holds $150 billion in sovereign debt. And with this latest default, you better believe investors are flashing back to 2012...when Greece shocked the world, defaulting on over $200 billion.
      http://morningbrew.cmail20.com/t/j-l-oirkudy-ydjytlddtu-yh/
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      En los últimos meses, Venezuela ha sido el escenario de intensas protestas, elecciones controvertidas, liberación de políticos presos y otros acontecimientos que avanzan a un ritmo frenético.
      A pesar de la tensión que se vive en el país, la agenda del gobierno de Nicolás Maduro se ha cumplido, con la instalación el viernes de una polémica Asamblea Nacional Constituyente que reformará el Estado y redactará una nueva Constitución.
      Esta semana ocurrieron eventos sin precedentes dentro del clima de enfrentamiento político entre un gobierno que denuncia a la oposición de ser terrorista y una disidencia que lo acusa de haber instalado una dictadura.
      Leer más: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Aunque las calles de Maracaibo permanecen desoladas por la tensión política que atraviesa el país debido a las polémicas elecciones de la Asamblea Nacional Constituyente (ANC) que convocó el presidente Nicolás Maduro, los Testigos de Jehová no se intimidaron y salieron a predicar sus creencias casa por casa.
      En un recorrido de NAD se observó a los creyentes de esta religión con paragua en mano tocando timbres y puertas para llevar su mensaje de las escrituras.
      Este domingo, la capital zuliana amaneció con las calles llenas de barricadas y escombros que forman parte de la agenda de protestas de la Unidad Nacional en contra del gobierno y de la ANC. En lo que va de día se han registrados varios focos de violencia en la calle Falcón y en la Urbanización El Naranjal.
      Asimismo, se han observado gran cantidad de funcionarios de seguridad recorriendo las calles de la ciudad para evitar mayores hechos de violencia y como parte del cumplimiento del Plan República.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.


    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      José Rojas /jose.rojas@diariodelosandes.com .-
      Los Testigos de Jehová del estado Trujillo se preparan para celebrar su asamblea regional correspondiente al año en curso. El tema de este evento, que es una especie de foro abierto al público en general, es ¡No se rinda!, contentivo de discursos breves basados en la Biblia que se van a escuchar en dicho evento los cuales darán mucha esperanza a los oyentes con respecto a todos los problemas que aquejan al ser humano en todo el mundo pronto serán eliminados por Dios.
      El pasado fin de semana, en los pueblos merideños de Timotes y Chachopo, se realizó la asamblea regional ¡No se rinda!, junto a las otras congregaciones de la zona del páramo merideño. Entre el viernes 11 y el domingo 13 de agosto del presente año, en la Casa de la Cultura de la ciudad zuliana de Mene Grande, celebrarán su asamblea regional los integrantes de esta organización religiosa de dicha ciudad, de las poblaciones de Bachaquero, San Timoteo, El Venado y La Línea, más los de las poblaciones trujillanas del Tres de Febrero, Santa Isabel y El Tigre. El mismo fin de semana, en el gimnasio cubierto José Gregorio Quintero de la ciudad de Boconó, ubicado en la avenida Emiro Cordones, se reunirán para su asamblea respectiva, los Testigos de Jehová y personas amigas de Santa Ana de Trujillo, Burbusay, Boconó, Tostós, Niquitao y Campo Elías, junto a los de las poblaciones del estado Portuguesa vecinas a Boconó, como Chabasquén, Biscocuy y Las Cruces.
      En la ciudad de Valera,  se llevará a cabo la asamblea regional   desde hoy viernes 21 hasta el domingo 23 de julio, en el Domo Bolivariano ubicado en Carmania, en la vía Valera-La Puerta. A esta asistirán las congregaciones y grupos organizados de La Mesa de Esnujaque, Tuñame, Jajó, La Puerta, Mendoza Fría, Escuque, Campo Alegre, Pie de Sabana, Las Mesetas de Chimpire, Carache, Chejendé, Cuicas, la Gran Parada Andina, este de Pampanito, Torococo, El Paradero, Palo Alzado, del estado Portuguesa; San Lázaro, El Dividive, Monte Carmelo, Agua Santa, y las de las poblaciones merideñas de Arapuey y Las Virtudes.
      El siguiente fin de semana, del jueves 27 al sábado 29 de julio, allí mismo en el Domo, en Carmania, se reunirán los Testigos de Jehová y los interesados en el programa de este evento, de Betijoque, Sara Linda, de la congregación Carvajal, La Quebrada, Flor de Patria, Los Silos de Monay, Monay, oeste de Pampanito, Trujillo, Sabana de Mendoza, Kilómetro 23, central Valera, El Valle-Valera, La Beatriz y sur de Valera, junto a los de las congregaciones de Nueva Bolivia y Caja Seca, de los estados Mérida y Zulia, respectivamente.  
      La información la ofreció Oswaldo de Jesús Briceño Abreu, uno de los encargados del Servicio de Noticias de la región de los Testigos de Jehová de Venezuela.
       
      Horario de las asambleas
      El programa comenzará los tres días a las 9 y 20 de la mañana y finalizará a media tarde, con una pausa corta al mediodía para que los asistentes descansen y disfruten de los almuerzos que cada quien llevará desde su casa.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Ciudad Guayana.-Los Testigos de Jehová de Puerto Ordaz, San Félix y Ciudad Bolívar, estarán reuniéndose en el estadio de béisbol La Ceiba, ubicado en San Félix, a un lado de la avenida Centurión, los días 21, 22 y 23 de este mes en curso, y los días 4,5 y 6 de agosto para celebrar la Asamblea Anual con el tema: “¡No se rinda!” que tendrá como atención principal orientar a los asistentes en hacer lo que es excelente y aguantar las pruebas, así lo dio a conocer Domingo Fernández, superintendente, acompañado de Jorge Falck, auxiliar.
      Jesucristo dijo: “El que haya aguantado hasta el fin es el que será salvo”. ?Cómo podemos tomar en cuenta sus palabras?, ¡Cómo suministra el Dios Todopoderoso aguante y consuelo?, ¿Qué puede ayudar a los cristianos a cultivar las cualidades necesarias para aguantar las dificultades?, son tan solo algunas de las preguntas que serán contestadas a lo largo del programa preparado para esta Asamblea, apuntaron.
      Indicaron que por medio de discursos, presentaciones, lecturas bíblicas dramatizadas, películas y vídeos musicales se mostrará cómo Jehová suministra aguante y consuelo a los débiles y deprimidos, a los necesitados, a los huérfanos y también a las personas mayores. A las familias se les instruirá en cómo proteger a los hijos de lo que es malo, a no rendirse ante el temor y qué hacer para no fracasar nunca.
      Los Testigos de Jehová, están convencidos de que el mensaje positivo y las sugerencias prácticas que se presentarán en su Asamblea Regional 2017, serán de provecho para todos los que asistan. La invitación está abierta a todo el público ya que la entrada será gratuita, pues las Asambleas de los Testigos de Jehová se sufraga enteramente mediante contribuciones voluntarias.
      Según, el programa durante los 3 días que durará la Asamblea, comenzará a las 9:00 de la mañana culminará a las 4:30 de la tarde, con intermedio al medio día y está será una de las 102 asambleas regionales que se celebrarán en las ciudades más importantes de Venezuela. Ellos, esperan contar con una asistencia de entre 8 mil a 10 mil personas por asamblea, no obstante explicaron que en todo el mundo hay más de 8 mil Testigos organizados en más de 119.000 congregaciones.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      El Sol de Margarita / 27 Abr, 2017 | Charles Carrillo y Edward Rodríguez, representantes de los Testigos de Jehová en Nueva Esparta, lamentaron que el Tribunal Supremo de Justicia de Rusia decidiera disolver el Centro Administrativo de esta religión en dicho país.

      Aseguraron que este veredicto marca un día negro para las libertades fundamentales en Rusia y es punto culminante para la campaña discriminatoria de ese gobierno destinada restringir la libertad de culto de los Testigos de Jehová.

      Reseñaron que en Rusia existen 175.000 testigos de Jehová. Esta decisión será apelada en organismos internacionales.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Por Lo Visto
      worldnewsmedia:
       
       

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Testigos de Jehová hicieron arreglos en la casa del obrero
      os Testigos de Jehová conmemoran la muerte del Hijo de Dios. Lo explica Adán Vanegas, uno de los ancianos de la congregación, que a nivel mundial tienen esta conmemoración para esta temporada que es después de la puesta del sol en Venezuela y a nivel mundial. También en países donde hay proscripción, se hacen los arreglos con la bendición de Jehová.
      Siempre que tenemos una asamblea, en el gimnasio o como esta vez en la Casa del Obrero, acondicionamos sus instalaciones, porque debe ser un lugar digno de representar un evento tan especial. La actividad se cumplirá este martes 11 a las 6:00 pm en Boconó y en otros lugares: 6:00 pm o 6:30 pm.
      Esperamos muchas personas agradecidas a quienes explicaremos lo que representa el pan y el vino que fue lo último que Jesús hizo cuando estuvo en la tierra, pasando esos emblemas a sus discípulos. Toda la humanidad agradecida se reunirá, porque asisten los que realmente quieran enterarse de lo que representa para nosotros. Una de las condiciones que ha llevado al ser humano a esta nueva condición en que está, es precisamente por la desobediencia de nuestros primeros padres. Jesucristo recompra la humanidad de vuelta para Dios y  es precisamente con el sacrificio de Él.
      La muestra de amor grande que ha hecho Jehová y Jesús a favor de la humanidad, debería demostrarse con agradecimiento, acatar los principios que Jehová y Jesús han hecho disponibles para todos nosotros, lo cual es algo que debe apreciarse y debemos vivir en armonía con eso.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
    • By The Librarian
      Visitando Bethel de Venezuela.
       
    • By The Librarian
      Yesterday was a holiday in Venezuela for 1250 brothers and sisters who visited the Venezuela Branch Office. We had a good time with the Bethel Family as you can see.
      ---------------
      Ayer fue un día de fiesta en Venezuela para 1250 hermanos y hermanas visitaron la sucursal venezolana. Disfrutamos de pasar tiempo con la familia de Betel.
      Alguien mas tiene mas fotos del evento?  Ponlos abajo como "reply"
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      31 Ago, 2016 | Los Testigos de Jehová invitan a la comunidad margariteña a participar en un taller de lenguaje de señas que comenzará el 2 de septiembre y culminará dos días después en el salón de la congregación evangélica ubicado en el sector La Vecindad.
      En la reunión interpretarán temas como el ejemplo perfecto de lealtad al ser supremo, las enseñanzas del libro bíblico de Job y por último, una interpretación sobre el rey Ezequías. 
      Todo esto orientado a enfatizar la importancia de serle fiel a Dios.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Tal y como se acostumbra año tras año, Octavio Guevara, representantes del servicio de noticias de los Testigos de Jehová, se apersonaron a la sala de redacción del diario Mundo Oriental para dar a conocer la realización de la asamblea regional desde el próximo 19 al domingo 21 de agosto, a partir de las 9: 00 de la mañana en las instalaciones del estadio Enzo Hernández de El Tigre.

      Se pudo conocer que el programa de tres días consta de 49 partes que trata sobre la lealtad, es por esto que esta reunión fue denominada “Seamos leales a Jehová”. Un total de 35 videos exclusivamente para esta asamblea y dos películas que se proyectaran los últimos dos días de esta actividad, forman parte de las herramientas que utilizaran además de videos musicales.

      Dijeron los representantes de los Testigos de Jehová que “la lealtad es esencial en cualquier relación, la asamblea regional de esta año nos ayudará a estar unidos a nuestras familias y amigos, pero sobre todo a nuestro Dios”.

      Desde hace varias semanas los practicantes de esta actividad se encargaron de distribuir las invitaciones en diversas partes de la localidad, con la finalidad de animar a las personas a disfrutar de este programa.

      Esta asamblea regional está basada en su totalidad en la Santa Biblia, dijeron los representantes de los Testigos de Jehová que esta actividad ayudará a los asistentes a fortalecer su fe, es por esto que finalmente realizaron la invitación a la comunidad en general para que asisten y disfruten de todo lo que tienen preparado, pues la entrada es gratuita y no se realizan colecta.  “Invitamos a las personas a que lleven su propio ejemplar de la Biblia”. 

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

    • Linnie

      Linnie 0

      Member
      Joined:
      Last active:
    • JW Insider

      JW Insider 5,398

      Member
      Joined:
      Last active:
  • Recent Status Updates

    • Eric Ouellet

      Nous ne pouvons rien cacher à Dieu, Droite est la vision de Justice de Jéhovah 
      Louez Yah !
      Remerciez Jéhovah, car il est bon ;
      son amour fidèle est éternel.
      Qui peut proclamer tous les actes puissants de Jéhovah
      ou annoncer toutes ses actions dignes de louanges ?
      Heureux ceux qui agissent avec droiture,
      qui se comportent toujours avec justice.
      Souviens-toi de moi, ô Jéhovah, quand tu accordes ta faveur à ton peuple.
      Occupe-toi de moi par tes actes sauveurs,
      pour que je savoure le bien que tu fais à ceux que tu as choisi ;
      Pour que je me réjouisse aux côtés de ta nation,
      pour que je te loue fièrement aux côtés de ton héritage.
      Nous avons péché, comme nos ancêtres;
      nous avons mal agi, nous nous sommes conduits méchamment.
      Nos ancêtres, en Égypte, ne comprirent pas le sens de tes œuvres prodigieuses.
      Ils ne se souvinrent pas de ton immense amour fidèle,
      et ils se rebellèrent près de la mer, la mer Rouge.
      Mais par égard pour son nom, il les sauva,
      afin de faire connaître sa puissance.
      Il réprimanda la mer Rouge, et elle s’assécha ;
      il les conduisit à travers ses profondeurs comme à travers un désert;
      il les sauva de la main de leur adversaire,
      il les racheta de la main de l’ennemi.
      Les eaux recouvrirent leurs adversaires ;
      aucun d’eux ne survécut.
      Alors ils eurent foi en sa promesse ;
      ils se mirent à chanter sa louange.
      Mais ils oublièrent vite ce qu’il avait fait ;
      ils n’attendirent pas son conseil.
      Ils cédèrent à leurs désirs égoïstes dans le désert;
      ils mirent Dieu à l’épreuve dans les solitudes.
      Il leur accorda ce qu’ils demandaient,
      mais il les frappa ensuite d’un mal qui les fit dépérir.
      Dans le camp, ils devinrent jaloux de Moïse
      et d’Aaron, le saint de Jéhovah.
      Alors la terre s’ouvrit et engloutit Dathan,
      et elle recouvrit ceux qui s’étaient rassemblés avec Abiram.
      Un feu flamba parmi leur groupe,
      une flamme consuma les méchants.
      Ils firent un veau en Horeb
      et se prosternèrent devant une statue en métal;
      ils échangèrent ma gloire
      contre la représentation d’un taureau, d’un mangeur d’herbe.
      Ils oublièrent Dieu, leur Sauveur,
      qui avait fait de grandes choses en Égypte,
      des œuvres prodigieuses au pays de Cham,
      des actes redoutables à la mer Rouge.
      Il allait ordonner leur anéantissement,
      mais Moïse, celui qu’il avait choisi, intercéda auprès de lui
      pour détourner sa colère destructrice.
      Puis ils méprisèrent le pays désirable ;
      ils n’eurent pas foi dans sa promesse.
      Ils n’arrêtèrent pas de grogner dans leurs tentes ;
      ils n’écoutèrent pas la voix de Jéhovah.
      Alors, levant la main, il jura
      de les faire tomber dans le désert,
      de faire tomber leurs descendants parmi les nations
      et de les disperser dans tous les pays.
      Puis ils prirent part au culte du Baal de Péor
      et mangèrent des sacrifices offerts aux morts.
      Ils provoquèrent sa colère par leurs actions,
      et un fléau éclata parmi eux.
      Mais Phinéas se leva pour intervenir,
      et le fléau s’arrêta.
      Et cela fut porté à son compte comme justice,
      de génération en génération, pour toujours.
      Ils provoquèrent sa colère aux eaux de Meriba,
      et, à cause d’eux, les choses tournèrent mal pour Moïse.
      Ils aigrirent son esprit,
      si bien qu’il parla avec ses lèvres sans réfléchir.
      Ils n’anéantirent pas les peuples,
      contrairement à l’ordre de Jéhovah.
      Mais ils se mêlèrent aux nations
      et adoptèrent leurs manières d’agir.
      Ils servirent leurs idoles,
      et celles-ci devinrent un piège pour eux.
      Ils sacrifièrent leurs fils
      et leurs filles aux démons.
      Ils firent couler le sang d’innocents,
      le sang de leurs propres fils et de leurs propres filles
      qu’ils sacrifiaient aux idoles de Canaan;
      et le pays fut profané par le sang versé.
      Par leurs œuvres, ils se rendirent impurs ;
      par leurs actes, ils pratiquèrent la prostitution spirituelle.
      Alors la colère de Jéhovah éclata contre son peuple,
      et il en vint à détester son héritage.
      Maintes fois il les livra aux nations,
      pour que ceux qui les haïssaient dominent sur eux.
      Leurs ennemis les opprimèrent,
      et ils furent soumis à leur pouvoir.
      Bien des fois il les secourut,
      mais ils se rebellaient et désobéissaient,
      et ils étaient abaissés à cause de leur faute.
      Cependant il voyait leur détresse
      et entendait leur appel à l’aide.
      Pour eux, il se souvenait de son alliance ;
      dans son grand amour fidèle, il avait pitié.
      Il éveillait envers eux la pitié
      de tous ceux qui les tenaient captifs.
      Sauve-nous, ô Jéhovah notre Dieu,
      et rassemble-nous du milieu des nations
      pour que nous puissions glorifier ton saint nom
      et te louer dans la joie.
      Que Jéhovah, le Dieu d’Israël, soit loué
      pour toute l’éternité.
      Et que tout le peuple dise : « Amen ! »
      Louez Yah !

      · 0 replies
    • folens  »  Eric Ouellet

      Hello Eric merci pour tes sujets et partages. Bonne journée Michel
      12 SECRETS POUR MAINTENIR LA JOIE DANS l organisation de Jéhovah.pdf memoire_vivante56.pdf Un athée.pdf
      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Que nos sacrifices de paix venant du coeur soit pur aux services de Dieu
      Le Lévitique a été écrit il y a 3 500 ans, mais Jéhovah l’a préservé pour nous instruire  (Rom. 15:4). Ce livre nous aide à comprendre ce que Jéhovah pense et ressent. Nous devrions donc nous y intéresser de près. En fait, nous pouvons tirer beaucoup de leçons de ce livre inspiré de Dieu. Examinons-en quatre.
      COMMENT OBTENIR L’APPROBATION DE JÉHOVAH
      Première leçon : nous devons avoir l’approbation de Jéhovah si nous voulons qu’il accepte nos sacrifices. Chaque année, le jour de la Réconciliation, la nation d’Israël se rassemblait et des sacrifices d’animaux étaient offerts. Ces sacrifices rappelaient aux Israélites qu’ils avaient besoin d’être purifiés de leurs péchés. Mais avant d’entrer dans le Très-Saint avec du sang provenant des sacrifices, le grand prêtre devait d’abord accomplir une autre tâche, une tâche dont l’objectif était bien plus important que le pardon des péchés de la nation.
      (Lire Lévitique 16:12, 13.) Imagine la scène : Nous sommes le jour de la Réconciliation. Le grand prêtre entre dans le tabernacle. C’est la première des trois fois où il va entrer dans le Très-Saint ce jour-là. Dans une main, il tient un récipient contenant de l’encens parfumé, et dans l’autre un récipient à feu en or rempli de braises. Il s’arrête un instant devant le rideau du Très-Saint. Puis, avec un profond respect, il entre et va se placer devant l’arche de l’Alliance. De façon figurée, il se trouve en présence de Jéhovah lui-même ! Puis il verse avec soin l’encens sacré sur les braises, et la pièce se remplit d’un parfum délicat. Plus tard, il va de nouveau entrer dans le Très-Saint avec du sang provenant des sacrifices pour le péché. Remarque qu’il brûle l’encens avant de présenter le sang des sacrifices pour le péché
      Qu’apprenons-nous de ce que le grand prêtre devait faire avec l’encens le jour de la Réconciliation ? La Bible montre que, pour Jéhovah, les prières de ses fidèles adorateurs sont comparables à de l’encens (Ps. 141:2 ; Rév. 5:8). Comme nous venons de le voir, c’était avec un profond respect que le grand prêtre apportait l’encens jusque devant l’arche de l’Alliance, qui symbolisait la présence de Jéhovah. De la même façon, quand nous nous approchons de Jéhovah par la prière, nous le faisons avec beaucoup de respect. Nous sommes très reconnaissants au Créateur de l’univers de nous permettre de nous approcher de lui comme un enfant le fait avec son père (Jacq. 4:8). Il accepte que nous soyons ses amis ! (Ps. 25:14). Nous apprécions tellement cet honneur que nous ne voudrions jamais le décevoir.
      Souviens-toi que le grand prêtre devait brûler l’encens avant de pouvoir offrir les sacrifices. Ainsi, il faisait le nécessaire pour avoir l’approbation de Dieu au moment où il les offrirait. Qu’est-ce que cela nous apprend au sujet de Jésus ? Avant de pouvoir offrir sa vie en sacrifice, il a fallu qu’il fasse quelque chose d’essentiel, dont l’objectif était bien plus important que le salut des humains. Qu’a-t-il dû faire ? Il a dû rester fidèle à Dieu et obéir à ses commandements durant toute sa vie sur terre, ce qui permettrait à Jéhovah d’accepter son sacrifice. En restant intègre, Jésus prouverait qu’accomplir la volonté de Jéhovah est la meilleure façon de vivre. Et il justifierait la souveraineté de son Père : il apporterait la preuve que sa façon de gouverner est bonne et juste.
      Durant sa vie sur la terre, Jésus a toujours obéi parfaitement aux normes de Jéhovah. Aucune tentation ni aucune épreuve, ni même la mort atroce qui l’attendait, n’a pu affaiblir son désir de défendre la façon de gouverner de son Père (Phil. 2:8). Dans l’épreuve, Jésus priait « avec des cris puissants et des larmes » (Héb. 5:7). Ses prières intenses venaient d’un cœur fidèle à Dieu, et elles renforçaient son désir de lui rester obéissant. Pour Jéhovah, les prières de Jésus étaient comme le parfum délicat de l’encens. Par sa façon de vivre, Jésus a grandement réjoui le cœur de son Père et a justifié sa souveraineté.
      Nous imiterons Jésus en faisant le maximum pour rester fidèles à Jéhovah et obéir à ses lois. Et dans l’épreuve, comme nous voulons lui plaire, nous le supplierons de nous aider. Nous montrerons alors que nous soutenons sa souveraineté. Nous savons qu’il ne répondra pas à nos prières si nous avons une conduite qu’il n’approuve pas. Cependant, si nous respectons ses normes, nous pouvons être sûrs que nos prières sincères seront pour lui comme de l’encens au parfum délicat. Nous pouvons également être certains que notre fidélité et notre obéissance réjouiront notre Père céleste (Prov. 27:11).
      NOUS SERVONS DIEU PAR RECONNAISSANCE ET PAR AMOUR
      Deuxième leçon : nous servons Jéhovah parce que nous éprouvons pour lui de la reconnaissance. Pour développer cette idée, parlons des sacrifices de paix, un autre aspect important du vrai culte dans l’ancien Israël. Dans le livre du Lévitique, nous apprenons qu’un Israélite pouvait offrir un sacrifice de paix « pour exprimer sa reconnaissance » à Dieu (Lév. 7:11-13, 16-18). Il offrait ce sacrifice, non pas parce qu’il était obligé de le faire, mais parce qu’il le voulait. Il s’agissait donc d’un sacrifice qu’une personne faisait volontairement parce qu’elle aimait son Dieu, Jéhovah. Cette personne ainsi que sa famille et les prêtres mangeaient ensuite la viande de l’animal sacrifié. Mais certaines parties de l’animal étaient réservées exclusivement à Jéhovah. Lesquelles ?
      Troisième leçon : par amour pour Jéhovah, nous lui donnons ce que nous avons de meilleur. Jéhovah considérait la graisse comme la meilleure partie de l’animal. Il a aussi fait savoir que d’autres parties de l’animal, comme les rognons, étaient particulièrement précieuses pour lui (lire Lévitique 3:6, 12, 14-16). Cela lui faisait donc très plaisir quand un Israélite lui offrait volontairement ces parties de l’animal et la graisse. Cet Israélite montrait qu’il désirait vraiment lui offrir le meilleur. De la même façon, Jésus a offert à Jéhovah ce qu’il avait de meilleur en le servant de toute son âme et par amour (Jean 14:31). Pour Jésus, faire la volonté de son Père était un plaisir ; il avait un amour profond pour la loi de Dieu (Ps. 40:8). Comme cela a dû réjouir Jéhovah de voir son Fils le servir avec autant d’enthousiasme !
      Comme ces sacrifices de paix, notre service pour Jéhovah est une façon de lui montrer ce que nous ressentons pour lui. Nous lui donnons ce que nous avons de meilleur, et nous le faisons parce que nous l’aimons de tout notre cœur. Comme cela doit le réjouir de voir des millions de personnes le servir avec plaisir parce qu’elles ont un profond amour pour lui et pour ses normes ! Cela nous réconforte de savoir que Jéhovah voit non seulement nos actions, mais aussi nos mobiles, et qu’il y accorde de la valeur. Par exemple, si tu es âgé et que tu ne peux plus en faire autant qu’avant, sois certain que Jéhovah comprend tes limites. Tu penses peut-être que tu n’as pas grand-chose à lui offrir. Mais lui, il voit que ton profond amour pour lui te pousse à faire ce que tu peux. Il accepte avec plaisir ce que tu as de mieux à lui donner.
      Que nous apprennent les sacrifices de paix ? Alors que le feu consumait les meilleures parties de l’animal, la fumée s’élevait vers le ciel et cela faisait très plaisir à Jéhovah. Tu peux donc être sûr que Jéhovah est vraiment content de toi quand tu fais tout ce que tu peux pour le servir (Col. 3:23). Imagine son sourire d’approbation. Il considère comme très précieux les efforts que tu fournis à son service, qu’ils soient grands ou petits, et il ne les oubliera jamais (Mat. 6:20 ; Héb. 6:10).
      JÉHOVAH BÉNIT SON ORGANISATION
      Quatrième leçon : Jéhovah bénit la partie terrestre de son organisation. Rappelle-toi ce qui est arrivé en 1512 avant notre ère, quand le tabernacle a été dressé au pied du mont Sinaï (Ex. 40:17). Moïse a présidé une cérémonie durant laquelle Aaron et ses fils ont été établis prêtres. La nation d’Israël s’était rassemblée pour voir les prêtres présenter leurs premiers sacrifices (Lév. 9:1-5). Comment Jéhovah a-t-il montré qu’il approuvait cette nouvelle prêtrise ? Alors qu’Aaron et Moïse bénissaient le peuple, Jéhovah a fait descendre du ciel un feu qui a complètement consumé le sacrifice sur l’autel (Lévitique 9:23,24)
      Dans quel objectif Jéhovah a-t-il provoqué ce spectacle impressionnant à la fin de la cérémonie durant laquelle Aaron a été établi grand prêtre ? Il voulait montrer par là qu’il soutenait pleinement la prêtrise aaronique. Et les Israélites ont clairement vu qu’elle avait son approbation. Ils avaient donc toutes les raisons de la soutenir eux aussi. Est-ce important pour nous de savoir cela ? Oui ! La prêtrise en Israël n’était qu’une « ombre » d’une prêtrise bien meilleure. Le Christ est le Grand Prêtre par excellence et 144 000 humains seront prêtres et rois à ses côtés au ciel (Héb. 4:14 ; 8:3-5 ; 10:1).
      En 1919, Jésus a choisi un petit groupe de frères oints pour former l’« esclave fidèle et avisé ». Cet esclave dirige la prédication et donne aux disciples du Christ « leur nourriture au bon moment » (Mat. 24:45). Avons-nous des preuves que Dieu l’approuve
      Satan et son monde font tout ce qu’ils peuvent pour empêcher cet esclave d’assumer ses responsabilités, à tel point que, sans l’aide de Dieu, il n’y arriverait pas. Toutefois, malgré deux guerres mondiales, des persécutions incessantes, des crises économiques mondiales et des traitements injustes, il continue de fournir de la nourriture spirituelle aux disciples du Christ sur la terre. Pense à toute la nourriture spirituelle qui est aujourd’hui disponible gratuitement dans plus de 900 langues ! C’est une preuve incontestable du soutien de Dieu. Et voici une autre preuve encore : la prédication. La bonne nouvelle est prêchée « sur toute la terre » ! (Mat. 24:14). Il n’y a pas de doute, Jéhovah guide et bénit abondamment son organisation.
      Demandons-nous : « Suis-je reconnaissant à Dieu de pouvoir collaborer avec la partie terrestre de son organisation ? » Jéhovah nous donne des preuves qu’il la soutient, des preuves aussi convaincantes que le feu qui est descendu du ciel à l’époque de Moïse et d’Aaron. Nous avons de nombreuses raisons d’être reconnaissants à notre Dieu (1 Thess. 5:18, 19). Comment pouvons-nous soutenir l’organisation qu’il utilise ? En suivant les conseils basés sur la Bible qui nous sont donnés dans nos publications, aux réunions et aux assemblées, ainsi qu’en participant le plus possible à l’activité de prédication et d’enseignement (1 Cor. 15:58).
      Soyons déterminés à appliquer les leçons que nous avons tirées du livre du Lévitique. Cherchons à obtenir l’approbation de Jéhovah pour qu’il accepte nos sacrifices. Servons-le par reconnaissance. Continuons de lui donner par amour ce que nous avons de meilleur. Et soutenons de tout notre cœur l’organisation qu’il bénit. Nous lui montrerons alors que nous chérissons l’honneur de le servir et d’être ses Témoins !
      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Soyons remplis de gratitude envers autrui 
       
      AVEZ-VOUS déjà reçu un petit mot de reconnaissance auquel vous ne vous attendiez pas ? Si c’est le cas, cela vous a certainement fait chaud au cœur. Après tout, il est naturel de vouloir être apprécié. — Matthieu 25:19-23.
      Toute expression de gratitude tend à renforcer les liens entre celui qui en est l’auteur et celui qui en est le destinataire. En outre, quiconque manifeste de la gratitude suit les traces de Jésus Christ, qui n’a jamais manqué de remarquer les belles œuvres des autres. — Marc 14:3-9 ; Luc 21:1-4.
      Malheureusement, exprimer sa gratitude, de vive voix ou par écrit, semble se faire de plus en plus rare. La Bible avait annoncé que, durant “ les derniers jours ”, les hommes seraient “ ingrats ”. (2 Timothée 3:1, 2.) Si nous n’y prenons pas garde, cette tendance si répandue aujourd’hui risque d’étouffer en nous tout sentiment de reconnaissance.
      Quelles mesures concrètes les parents peuvent-ils adopter pour enseigner à leurs enfants à manifester de la reconnaissance ? À qui devrions-nous exprimer notre gratitude ? Et pourquoi devrions-nous être reconnaissants, même si ceux qui nous entourent se révèlent ingrats ?
      Dans le cercle familial
      Les parents ne ménagent pas leurs efforts pour subvenir aux besoins de leurs enfants. Mais il leur arrive d’avoir le sentiment que ces efforts ne sont pas appréciés à leur juste valeur. Que faire pour remédier à cette situation ? Trois paramètres sont à prendre en compte.
      1) L’exemple. Comme cela se vérifie souvent en matière d’éducation, la réussite passe par l’exemple. La Bible disait jadis d’une Israélite travailleuse : “ Ses fils ont voulu la féliciter. ” Où ces enfants avaient-ils appris à exprimer leur reconnaissance ? La suite du verset nous éclaire : “ Son mari est le premier à la louer. ” (Proverbes 31:28, Bible des Peuples). Les parents qui s’expriment de la reconnaissance montrent à leurs enfants que ce genre de témoignage procure du plaisir à celui qui en est l’objet, améliore les relations familiales et constitue un signe de maturité.
      Stephen, un père de famille, déclare : “ Je me suis efforcé de donner l’exemple à mes enfants en remerciant ma femme pour le dîner. ” Qu’en est-il résulté ? “ Mes deux filles l’ont remarqué, et cela leur a fait prendre conscience de l’importance de se montrer reconnaissant ”, dit-il. Si vous êtes marié, remerciez-vous régulièrement votre conjoint pour les tâches quotidiennes qu’il accomplit et qui auraient vite fait de passer inaperçues ? Dites-vous merci à vos enfants, même lorsqu’ils font ce qu’on attend d’eux ?
      2) L’éducation. Le sentiment de reconnaissance est comme une fleur. Il a besoin d’être cultivé pour produire les meilleurs résultats possibles. Comment les parents peuvent-ils aider leurs enfants à cultiver et à exprimer de la reconnaissance ? Le sage roi Salomon a mis en évidence un principe clé lorsqu’il a écrit : “ Le cœur du juste médite pour répondre. ” — Proverbes 15:28.
      Pouvez-vous apprendre à vos enfants à songer aux efforts et à la générosité qui ont précédé chaque cadeau qu’ils reçoivent ? Ce genre de réflexion constitue le sol dans lequel la gratitude s’enracine. Maria, qui a élevé trois enfants, constate : “ Cela prend du temps d’expliquer à ses enfants tout ce que signifie recevoir un cadeau : qu’une personne a pensé à eux en particulier et qu’elle a souhaité leur montrer à quel point elle s’intéresse à eux. Mais je suis convaincue que ça en vaut la peine. ” Grâce à de tels échanges, les enfants apprennent non seulement quoi dire pour exprimer leur reconnaissance, mais aussi pourquoi ils doivent le faire.
      Il est sage, pour des parents, de faire en sorte que leurs enfants n’aient pas le sentiment que tout ce qu’ils reçoivent de bon leur revient, finalement, de droit. L’avertissement figurant en Proverbes 29:21 à propos de la manière de traiter son serviteur s’applique tout autant aux enfants : “ Si l’on gâte son serviteur dès sa jeunesse, par la suite dans sa vie il deviendra un ingrat. ”
      Comment aider de très jeunes enfants à témoigner de la reconnaissance ? Linda, mère de trois enfants, explique : “ Mon mari et moi avons encouragé nos enfants à s’associer à nous quand nous écrivions des cartes de remerciement, en y joignant un dessin ou en les signant. ” Naturellement, le dessin sera peut-être simple, et l’écriture approximative, mais la leçon que les enfants tireront de ce geste restera gravée en eux.
      3) La persévérance. Nous avons tous une tendance innée à l’égoïsme, qui risque d’étouffer en nous tout élan de gratitude (Genèse 8:21 ; Matthieu 15:19). Mais la Bible adresse aux serviteurs de Dieu cette exhortation : “ Vous devez être renouvelés dans la force qui anime votre intelligence et revêtir la personnalité nouvelle qui a été créée selon la volonté de Dieu. ” — Éphésiens 4:23, 24.
      Les parents expérimentés savent, toutefois, qu’aider les enfants à “ revêtir la personnalité nouvelle ” est plus facile à dire qu’à faire. Stephen, cité plus haut, déclare : “ Il nous semblait que nos filles mettaient du temps à dire spontanément merci, sans qu’on ait besoin de le leur rappeler. ” Mais lui et sa femme n’ont pas abandonné. “ Notre persévérance a payé, poursuit Stephen : nos filles ont retenu la leçon. Aujourd’hui, nous sommes fiers de la manière dont elles manifestent leur gratitude aux autres. ”
      Envers les amis et le prochain
      Lorsque nous oublions de dire merci, ce n’est pas forcément par manque de reconnaissance, mais parfois simplement par négligence. En définitive, du moment que nous éprouvons de la gratitude, est-il si important que cela de l’exprimer ? Pour répondre à cette question, considérons ce qui s’est passé un jour où Jésus a guéri des lépreux.
      Alors qu’il se rendait à Jérusalem, Jésus a rencontré dix hommes atteints de lèpre. La Bible relate : “ Ils élevèrent la voix et dirent : ‘ Jésus, Instructeur, aie pitié de nous ! ’ Et lorsqu’il les vit, il leur dit : ‘ Allez vous montrer aux prêtres. ’ Or, comme ils s’en allaient, leur purification eut lieu. L’un d’eux, quand il vit qu’il était guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu d’une voix forte. Et il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, en le remerciant ; or, c’était un Samaritain. ” — Luc 17:11-16.
      Jésus n’a-t-il accordé aucune importance au fait que les autres n’aient pas exprimé de gratitude ? Le récit poursuit : “ En réponse Jésus dit : ‘ Les dix ont été purifiés, n’est-ce pas ? Où sont donc les neuf autres ? Ne s’est-il trouvé personne pour revenir rendre gloire à Dieu, que cet homme d’une autre nation ? ’ ” — Luc 17:17, 18.
      Les neuf autres lépreux n’étaient pas des hommes méchants. Auparavant, ils avaient ouvertement exprimé leur foi en Jésus et avaient suivi de bon gré ses instructions, qui exigeaient qu’ils se rendent à Jérusalem pour se montrer aux prêtres. Or, même s’ils ont indéniablement éprouvé une profonde gratitude pour ce que Jésus avait fait, ils ne la lui ont pas exprimée. Leur comportement a déçu Christ. Et nous ? Quand quelqu’un se montre bon à notre égard, sommes-nous prompts à dire merci et, si cela s’y prête, à lui montrer notre reconnaissance en lui envoyant une petite carte ?
      La Bible dit que l’amour “ ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt ”. (1 Corinthiens 13:5, Bible du Semeur.) Par conséquent, un témoignage de reconnaissance donné avec sincérité non seulement traduit un respect des convenances, mais aussi est une preuve d’amour. Comme nous l’apprend l’exemple des lépreux, ceux qui souhaitent plaire à Christ doivent exprimer un tel amour et une telle reconnaissance à tous, indépendamment de leur nationalité, de leur race ou de leur religion.
      Posez-vous la question : ‘ Quand ai-je pour la dernière fois remercié un voisin, un collègue de travail, un camarade de classe, un membre du personnel hospitalier, un commerçant ou qui que ce soit d’autre qui me soit venu en aide ? ’ Pourquoi ne pas noter pendant un jour ou deux le nombre de fois où vous dites effectivement merci ou exprimez votre reconnaissance d’une façon ou d’une autre  ? Peut-être verrez-vous la nécessité de vous améliorer dans certains domaines.
      Bien entendu, celui qui mérite le plus de remerciements de notre part, c’est Jéhovah Dieu. De lui vient “ tout beau don et tout présent parfait ”. (Jacques 1:17.) À quand remonte la dernière fois où vous avez sincèrement remercié Dieu pour avoir fait quelque chose de particulier en votre faveur ? — 1 Thessaloniciens 5:17, 18.
      Pourquoi se montrer reconnaissant même quand les autres sont ingrats ?
      Nos témoignages de reconnaissance ne seront pas forcément payés de retour. Par conséquent, pourquoi manifester notre gratitude si nous sommes les seuls à le faire ? Arrêtons-nous simplement sur une bonne raison d’agir ainsi.
      Faire du bien à ceux qui ne sont pas enclins à la gratitude, c’est imiter notre Créateur bienveillant, Jéhovah Dieu. Que beaucoup ne soient pas sensibles à l’amour que Jéhovah leur témoigne ne l’empêche pas de leur faire du bien (Romains 5:8 ; 1 Jean 4:9, 10). Il fait “ lever son soleil sur les méchants et sur les bons et [...] fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes ”. Si, bien que vivant dans un monde ingrat, nous nous efforçons d’éprouver et d’exprimer de la gratitude, nous nous montrerons “ fils de [notre] Père qui est dans les cieux ”. — Matthieu 5:45.

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Enracinons nous dans la foi comme un arbre luxuriant.
      EN ISRAËL pousse un arbre presque indestructible. Même lorsqu’on l’abat, sa souche ne tarde pas à produire de nouvelles pousses. Par ailleurs, ses fruits fournissent une grande quantité d’huile utile tant pour la cuisine et l’éclairage que pour l’hygiène et les soins de beauté.
      Selon une parabole des temps bibliques consignée dans le livre des Juges, “ un jour les arbres s’en allèrent pour oindre un roi sur eux ”. Quel arbre choisirent-ils ? Le résistant et fertile olivier. — Juges 9:8.
      Il y a plus de 3 500 ans, le prophète Moïse décrivait Israël comme “ un bon pays, [...] un pays d’olives ”. (Deutéronome 8:7, 8.) Aujourd’hui encore, du pied du mont Hermôn à la campagne de Béershéba en passant par la plaine côtière du Sharôn, les pentes rocailleuses de la Samarie et les vallées fertiles de la Galilée, le paysage est parsemé d’oliveraies du nord au sud.
      Les rédacteurs de la Bible ont souvent parlé de l’olivier dans un sens figuré pour illustrer, par exemple, la miséricorde de Dieu, la promesse de la résurrection ou encore le bonheur familial. L’examen de quelques-unes de ses caractéristiques nous aidera à mieux comprendre ces références et à apprécier cet arbre exceptionnel qui fait honneur au Créateur. — Psaume 148:7, 9.
      Un arbre robuste
      L’olivier n’est pas spécialement impressionnant à première vue. Il n’a pas la majesté des vertigineux cèdres du Liban, son bois n’a pas la qualité du genévrier ni ses fleurs la beauté de celles de l’amandier (Chant de Salomon 1:17 ; Amos 2:9). En fait, sa partie la plus importante demeure invisible, puisque le secret de sa résistance et de sa grande prolificité réside dans ses longues racines, qui peuvent s’enfoncer jusqu’à six mètres sous terre et rayonner plus loin encore.
      Ses racines permettent à l’olivier poussant sur des versants rocailleux de survivre à la sécheresse quand d’autres arbres situés au fond de la vallée sont déjà morts de soif. Elles lui permettent également de produire des olives des siècles durant, même lorsque son tronc noueux ne semble plus bon qu’à servir de bois de chauffage. Tout ce dont cet arbre rustique a besoin, c’est de place pour pousser et d’un sol aéré pour respirer, loin des mauvaises herbes et autres plantes qui peuvent abriter des parasites. Si ces conditions simples sont réunies, un seul arbre peut fournir jusqu’à 60 litres d’huile par an.
      Cette huile était manifestement appréciée des Israélites. Ils s’en servaient pour éclairer leur intérieur à l’aide de lampes à mèches, pour cuisiner, pour protéger leur peau du soleil et pour fabriquer du savon (Lévitique 24:2). Étant donné que le blé, le vin et l’olive constituaient les principales productions de la région, une mauvaise récolte d’olives était une catastrophe pour une famille israélite. — Deutéronome 7:13 ; Habaqouq 3:17.
      Cependant, en général, l’huile d’olive ne manquait pas. Sans doute Moïse a-t-il décrit la Terre promise comme “ un pays d’olives ” parce que l’olivier y était l’arbre le plus cultivé. Au XIXe siècle, le naturaliste Henry Tristram a d’ailleurs qualifié l’olivier d’arbre emblématique de la région ”. En raison de sa valeur et de sa profusion, l’huile d’olive servait même de moyen de paiement dans tout le bassin méditerranéen. De là, l’allusion de Jésus Christ à une dette de “ cent baths d’huile d’olive ”. — Luc 16:5, 6.
      “ Comme des plants d’olivier ”
      L’olivier illustre de façon appropriée les bénédictions divines. Comment l’homme qui craint Dieu serait-il récompensé ? “ Ta femme sera comme une vigne qui porte du fruit tout au fond de ta maison, a chanté un psalmiste. Tes fils seront comme des plants d’olivier autour de ta table. ” (Psaume 128:3). Que sont ces “ plants d’olivier ”, et pourquoi le psalmiste les comparait-il à des fils ?
      L’olivier a ceci de particulier que de nouvelles pousses sortent continuellement de la base de son tronc. Lorsque, en raison de son âge, le tronc principal ne produit plus autant qu’auparavant, les cultivateurs peuvent laisser plusieurs plants, ou nouvelles pousses, se développer jusqu’à devenir partie intégrante de l’arbre. Au bout d’un certain temps, trois ou quatre nouveaux troncs vigoureux entoureront celui d’origine, comme des fils autour d’une table. Ces plants issus de la même souche produisent ensemble une grande quantité d’olives.
      Cette caractéristique de l’olivier illustre bien la façon dont les fils et les filles peuvent devenir fermes dans la foi, grâce aux robustes racines spirituelles de leurs parents. En grandissant, eux aussi portent du fruit et épaulent leurs parents, qui se réjouissent de les voir servir Jéhovah à leurs côtés. — Proverbes 15:20.
      “ Il existe un espoir même pour un arbre ”
      Un père âgé qui sert Jéhovah se réjouit que ses enfants adorent Dieu. Mais quelle tristesse quand ce père finit par ‘ s’en aller par le chemin de toute la terre ’ ! (1 Rois 2:2.) La Bible nous aide à surmonter pareille douleur en nous donnant l’assurance qu’il y aura une résurrection. — Jean 5:28, 29 ; 11:25.
      Job, père de nombreux enfants, était très conscient de la brièveté de la vie, qu’il a comparée à une fleur qui se flétrit rapidement (Job 1:2 ; 14:1, 2). Job désirait la mort pour se soustraire à ses souffrances, considérant la tombe comme une cachette d’où il pourrait revenir. “ Si un homme robuste meurt, peut-il revivre ? ” a-t-il demandé. Et d’exprimer sa confiance : “ Tous les jours de ma corvée, j’attendrai, jusqu’à ce que vienne ma relève. Tu [Jéhovah] appelleras, et moi je te répondrai. Tu languiras après l’œuvre de tes mains. ” — Job 14:13-15.
      Comment Job a-t-il illustré sa conviction que Dieu le rappellerait de la tombe ? Au moyen d’un arbre, dont la description correspond apparemment à celle de l’olivier. “ Il existe un espoir même pour un arbre. Si on le coupe, il bourgeonnera encore. ” (Job 14:7). Pour peu qu’il ne soit pas déraciné, l’olivier peut effectivement être coupé sans que cela le fasse mourir. Si ses racines demeurent intactes, il repoussera avec une vigueur renouvelée.
      Même si une sécheresse prolongée dessèche profondément un vieil olivier, la souche ratatinée peut repartir. “ Si sa racine vieillit dans la terre et si sa souche meurt dans la poussière, à l’odeur de l’eau, il bourgeonnera, oui il produira une branche comme une plante nouvelle. ” (Job 14:8, 9). Job vivait dans une région aride et poussiéreuse où il avait probablement dû observer beaucoup de vieux oliviers complètement desséchés qui semblaient morts. Cependant, dès qu’arrivaient les pluies, ils revenaient à la vie, et un nouveau tronc émergeait de leurs racines “ comme une plante nouvelle ”. Cette résistance hors du commun a conduit un horticulteur tunisien à déclarer : “ Il n’est pas exagéré de dire que les oliviers sont immortels. ”
      Tout comme un cultivateur espère voir renaître ses oliviers desséchés, Jéhovah languit de ressusciter ses serviteurs. Il attend avec patience l’époque où des fidèles comme Abraham et Sara, Isaac et Rébecca, et de nombreux autres seront ramenés à la vie (Matthieu 22:31, 32). Comme il sera merveilleux d’accueillir les ressuscités et de les voir mener de nouveau une vie productive !
      L’olivier symbolique
      La miséricorde de Dieu est manifeste dans son impartialité ainsi que dans la disposition qu’est la résurrection. L’apôtre Paul s’est servi de l’olivier pour illustrer comment la miséricorde de Jéhovah s’étend aux humains indifféremment de leur race ou de leur origine. Pendant des siècles, les Juifs se sont enorgueillis d’être le peuple choisi de Dieu, “ la descendance d’Abraham ”. — Jean 8:33 ; Luc 3:8.
      Il n’était pas nécessaire d’être né au sein de la nation juive pour obtenir la faveur divine. Les premiers disciples de Jésus, cependant, étaient tous Juifs et ils ont eu le privilège de figurer parmi les premiers humains choisis par Dieu pour constituer la semence promise d’Abraham (Genèse 22:18 ; Galates 3:29). Paul les a comparés aux branches d’un olivier.
      La majorité des Juifs de naissance ont rejeté Jésus, se privant ainsi de la possibilité de faire partie du “ petit troupeau ”, ou “ Israël de Dieu ”. (Luc 12:32 ; Galates 6:16.) Ils sont devenus comme des branches d’olivier qui auraient été coupées. Qui allait prendre leur place ? En 36 de notre ère, des Gentils ont été choisis pour faire partie de la semence d’Abraham, comme si Jéhovah avait greffé des branches d’olivier sauvage sur un olivier domestique. La semence promise d’Abraham inclurait donc des gens des nations qui pouvaient désormais devenir ‘ participants de la racine de graisse de l’olivier ’. — Romains 11:17.
      Pour un cultivateur, greffer une branche d’olivier sauvage sur un olivier domestique serait impensable et “ contre nature ”. (Romains 11:24.) On lit dans La terre et le Livre (angl.) : “ Greffe le bon sur le sauvage, ont coutume de dire les Arabes, et il dominera le sauvage, mais tu ne pourras pas revenir en arrière. ” Les chrétiens d’origine juive ont été surpris lorsque Jéhovah, “ pour la première fois, s’est occupé des nations pour tirer d’entre elles un peuple pour son nom ”. (Actes 10:44-48 ; 15:14.) C’était la preuve évidente, toutefois, que la réalisation du dessein de Dieu ne dépendait pas d’une nation particulière. En effet, “ en toute nation l’homme qui le craint et pratique la justice est agréé de lui ”. — Actes 10:35.
      Paul a souligné que puisque les “ branches ” juives infidèles de l’olivier avaient été coupées la même chose pourrait arriver à toute personne qui, par orgueil ou désobéissance, perdrait la faveur de Jéhovah (Romains 11:19, 20). Cela montre sans l’ombre d’un doute que la faveur imméritée de Dieu ne devrait jamais être considérée comme définitivement acquise. — 2 Corinthiens 6:1.
      Enduire d’huile
      Les Écritures mentionnent l’utilisation de l’huile d’olive non seulement au sens littéral, mais également au sens figuré. Dans les temps anciens, les blessures et les contusions étaient “ adoucies avec de l’huile ” pour accélérer la cicatrisation (Isaïe 1:6). D’après un exemple de Jésus, le bon Samaritain a versé de l’huile et du vin sur les blessures de l’homme qu’il avait trouvé sur la route de Jéricho. — Luc 10:34.
      L’application d’huile sur la tête est rafraîchissante et relaxante (Psaume 141:5). Lorsqu’ils ont à traiter un cas de faiblesse spirituelle, les anciens peuvent ‘ enduire d’huile un membre de la congrégation, au nom de Jéhovah ’. (Jacques 5:14.) Leurs conseils bibliques pleins d’amour et leurs prières sincères en faveur de leur compagnon sont comparables à de l’huile versée sur des plaies. Détail révélateur, en hébreu, “ huile d’olive pure ” est une expression imagée qui sert à désigner un homme bon.
      “ Un olivier luxuriant dans la maison de Dieu ”
      Compte tenu de ce qui précède, il n’est pas surprenant que les serviteurs de Dieu puissent être comparés à des oliviers. David désirait ressembler à “ un olivier luxuriant dans la maison de Dieu ”. (Psaume 52:8.) Tout comme les familles israélites avaient souvent des oliviers autour de leur maison, David souhaitait être proche de Jéhovah pour produire du fruit à sa louange. — Psaume 52:9.
      Tant qu’il est resté fidèle à Jéhovah, le royaume de Juda était comme un “ olivier luxuriant, beau par le fruit et par la forme ”. (Jérémie 11:15, 16.) Mais ses habitants ont perdu leur position privilégiée lorsqu’ils ‘ ont refusé d’obéir aux paroles de Jéhovah et ont marché à la suite d’autres dieux ’. — Jérémie 11:10.
      Pour devenir comme des oliviers luxuriants dans la maison de Dieu, nous devons obéir à Jéhovah et accepter de bon gré la discipline par laquelle il nous “ taille ”, afin que nous puissions porter davantage de fruit en œuvres chrétiennes (Hébreux 12:5, 6). En outre, tout comme un olivier doit avoir de longues racines pour survivre à une période de sécheresse, nous devons fortifier nos racines spirituelles pour endurer les épreuves et la persécution. — Matthieu 13:21 ; Colossiens 2:6, 7.
      L’olivier symbolise bien le chrétien fidèle, inconnu du monde mais connu de Dieu. S’il vient à mourir dans ce système, il reviendra à la vie dans le monde nouveau à venir. — 2 Corinthiens 6:9 ; 2 Pierre 3:13.
      L’olivier, presque indestructible, qui continue de donner du fruit année après année nous rappelle la promesse de Dieu : “ Les jours de mon peuple seront comme les jours d’un arbre ; et ceux que j’ai choisis profiteront pleinement de l’œuvre de leurs mains. ” (Isaïe 65:22). Cette promesse prophétique s’accomplira dans le monde nouveau de Dieu. — 2 Pierre 3:13.


      · 0 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63,288
    • Total Posts
      126,078
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,784
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    Csanchez21
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.