Jump to content
The World News Media

Eric Ouellet

Member
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

4 Followers

About Eric Ouellet

  • Rank
    Newbie
  • Birthday 10/29/1973

Recent Profile Visitors

12,075 profile views

Single Status Update

See all updates by Eric Ouellet

  1.  

    Mettez votre confiance en Jéhovah
     

    Ouvrons nos bibles en Psaumes 37:3,4 regardons un conseil de notre Dieu Jéhovah:
    “Aie confiance en Jéhovah et fais le bien; (...) délecte-toi en Jéhovah.” — PSAUME 37:3, 4.

    AU PREMIER siècle de notre ère, les chefs religieux juifs prétendaient adorer Dieu, mais ils n’avaient pas confiance en lui: ils violaient ses commandements et persécutaient ses représentants (Matthieu 15:3; Jean 15:20). En conséquence, "leur maison fut abandonnée" par Jéhovah (Matthieu 23:38). En l’an 66, les armées romaines détruisirent Jérusalem et son temple, ce qui entraîna la mort d’un grand nombre de chefs religieux et de leurs disciples. Cependant, les personnes qui avaient confiance en Jéhovah furent protégées, car elles avaient suivi l’avertissement de ses porte-parole et elles étaient allées se réfugier dans un lieu sûr. — Matthieu 24:15-22; Luc 21:20-24.

    En ces derniers jours du système de choses,  mettons-nous notre confiance en Jéhovah, le vrai Dieu? Obéissons-nous à ses commandements et fesons-nous sa volonté, ou bien imiton-nous les chefs religieux du Ier siècle que Dieu abandonna? Quelle mode de vie avons-nous de besoin à notre époque, pour espérer bénéficier de la protection divine parce que nous avons confiance en Jéhovah et que nous agissons pour le bien’? — Psaume 37:3.

    Il y a plusieurs années, le pape Jean-Paul II a déclaré que “la survie de l’humanité tout entière était gravement menacée”. Il a mis l’accent sur “les résultats qu’obtiennent divers groupements religieux lorsqu’ils s’unissent pour tenter de conjurer cette menace”. C’est la volonté de Dieu, a-t-il dit, que les responsables religieux “travaillent ensemble” à “la paix et [à] la réconciliation”. Toutefois, si telle est sa volonté, pourquoi Dieu n’a-t-il pas béni les efforts qui sont accomplis en ce sens depuis des siècles? Parce que ces religions ne mettent pas véritablement leur confiance dans le moyen que Dieu a prévu pour instaurer la paix: son Royaume céleste (Matthieu 6:9, 10). Au lieu de cela, elles accordent leur soutien à la politique et aux guerres des nations. En conséquence, au cours des guerres, les croyants d’une nation ont tué les croyants d’une autre nation, et ils ont même tué certains de leurs coreligionnaires. Ainsi, des catholiques ont tué des catholiques, des protestants ont tué des protestants, et il en fut de même dans bien d’autres religions. Cependant, de véritables frères spirituels peuvent-ils s’entre-tuer, tout en prétendant servir Dieu?

    Jésus a établi le critère d'un mode vie qui apporte l'Amour et la protection de son Père,  lorsqu'ils a dit à ses disciples: “Je vous donne un commandement nouveau: que vous vous aimiez les uns les autres, et que, comme je vous ai aimés, vous aussi aimez les uns les autres. Par là tous saurons que vous êtes mes disciples: si vous avez de l’amour entre vous.” (Jean 13:34, 35). Par conséquent, ceux qui pratiquent le vrai mode de vie spirituel doivent s’aimer les uns les autres. Il s’agissait "d’un commandement nouveau”, car Jésus a déclaré: “Que, comme je vous ai aimés, vous aussi vous vous aimiez les uns les autres.” Jésus était disposé à se dessaisir de sa vie pour ses disciples; et ceux-ci doivent être prêts à faire de même: non pas ôter la vie à leurs compagnons dans la foi, mais sacrifier si nécessaire leur vie. C’est en ce sens que ce commandement était nouveau, car la Loi mosaïque n’allait pas si loin.
    Voici ce qu’on peut lire dans la Parole de Dieu: “Si quelqu’un déclare: ‘J’aime Dieu’, mais qu’il haïsse son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il a vu, ne peut pas aimer Dieu, qu’il n’a pas vu. Et voici le commandement que nous tenons de lui: que celui qui aime Dieu aime aussi son frère.” (1 Jean 4:20, 21). Grâce à cet amour, ceux qui placent leur confiance en Jéhovah connaissent une véritable unité internationale. Paul déclare, en effet, en 1 Corinthiens 1:10: “Je vous exhorte, frères, (...) à parler tous en parfait accord, et à ce qu’il n’y ait pas de divisions parmi vous, mais que vous soyez étroitement unis dans le même esprit et dans la même pensée.” — Voir 1 Jean 3:10-12.

    Selon une encyclopédie (The World Book Encyclopedia), 55 millions de personnes ont été tuées lors de la Seconde Guerre mondiale, exceptés les Témoins de Jéhovah, des membres de toutes les grandes religions ont pris part à ce massacre. Aucune de ces vies humaines n’a été ôtée par un témoin de Jéhovah, car les témoins ont obéi au commandement de s’aimer les uns les autres et ils ont refusé de prendre part aux guerres des nations. Nombre d’entre eux ont été livrés au martyre en raison de leur neutralité, mais ils avaient pu dire, reprenant les paroles de l’apôtre Paul: ‘Nous sommes purs du sang de tous les hommes.’ — Actes 20:26.
    L’aumônier catholique appartenant à l’unité qui a lâché la bombe atomique sur le Japon en 1945 a récemment déclaré: “Depuis 17 siècles, l’Église présente la guerre sous un jour respectable. Elle fait croire aux gens qu’il s’agit là d’une honorable profession chrétienne. Ce n’est pas vrai. On nous a endoctrinés. (...) Jésus n’a jamais enseigné le dogme de la guerre juste. (...) Rien dans la vie ou l’enseignement du Christ ne laisse supposer que s’il est condamnable d’utiliser la bombe atomique pour réduire en cendres les humains, il n’est pas condamnable de le faire au moyen du napalm ou d’un lance-flammes.”
    Voici ce qu’on pouvait lire dans un quotidien londonien (Catholic Herald): "Les premiers chrétiens (...) respectaient scrupuleusement les paroles de Jésus et refusaient, même au prix de leur vie, de se laisser enrôler dans l’armée romaine. L’Histoire du monde aurait-elle été différente si l’Église était restée attachée à ce principe? (...) Si, aujourd’hui, les Églises toutes ensemble condamnaient la guerre (...), et qu’ainsi tous leurs membres se sentent tenus d’être, comme les premiers chrétiens, des objecteurs de conscience, la paix régnerait sur la terre. Toutefois, nous savons que cela n’arrivera."

    Les multiples religions du monde ont donc gravement transigé avec les lois de Dieu. Elles n’ont pas montré plus de confiance que les Pharisiens. “Publiquement ils déclarent connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, car ce sont des gens détestables, désobéissants et non approuvés pour quelque œuvre bonne que ce soit.” (Tite 1:16). En conséquence, comme il avait abandonné le judaïsme hypocrite du Ier siècle, de même, à notre époque, Dieu a abandonné ces religions qui agissent contre les lois morales de Dieu. — Matthieu 15:9, 14.

    Ceux qui ont confiance en Jéhovah survivront

    Ne mettez pas votre confiance dans les solutions humaines aux problèmes du monde. Bien plutôt, confiez-vous en Celui qui peut tenir ses promesses (Josué 23:14). Voyez, par exemple, les événements qui se sont produits au VIIIe siècle avant notre ère, aux jours du roi Ézéchias de Juda. À son sujet, la Bible déclare: “Il faisait ce qui est droit aux yeux de Jéhovah.” (2 Rois 18:3). À l’époque d’Ézéchias, l’imposante Puissance mondiale assyrienne se dressa contre Jérusalem. Le porte-parole de Sennachérib, roi d’Assyrie, vint exiger la reddition de Jérusalem. Il déclara: “Voici ce qu’a dit le roi: ‘Qu’Ézéchias ne vous trompe pas, car il ne peut vous délivrer de ma main! Et qu’Ézéchias ne vous fasse pas vous confier en Jéhovah.’” — 2 Rois 18:29, 30.
    Que fit Ézéchias? La Bible nous dit: “Ézéchias se mit à prier devant Jéhovah et dit: ‘Ô Jéhovah, Dieu d’Israël, qui es assis sur les chérubins, toi seul tu es le vrai Dieu de tous les royaumes de la terre. Tu as fait, toi, les cieux et la terre. Incline ton oreille, ô Jéhovah, et entends. Ouvre tes yeux, ô Jéhovah, et vois, et entends les paroles de Sennachérib, qu’il a envoyées pour provoquer le Dieu vivant. (...) ô Jéhovah, notre Dieu, s’il te plaît, sauve-nous de sa main, pour que tous les royaumes de la terre sachent que toi, ô Jéhovah, tu es Dieu, toi seul.’” — 2 Rois 19:15-19.

    Jéhovah a entendu cette prière et a envoyé le prophète Ésaïe auprès d’Ézéchias pour lui dire: “Voici ce qu’a dit Jéhovah au sujet du roi d’Assyrie: ‘Il n’entrera pas dans cette ville, et il n’y lancera pas de flèche, et il ne se présentera pas devant elle avec un bouclier, et il n’élèvera pas contre elle un rempart de siège.’” Ézéchias devait-il rassembler une armée pour affronter l’Assyrie? Non, il devait placer sa confiance en Jéhovah; et c’est ce qu’il fit. Que se passa-t-il? “L’ange de Jéhovah sortit et abattit dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes.” En outre, Sennachérib fut châtié pour avoir défié Jéhovah et ses serviteurs; en effet, il fut plus tard assassiné par ses propres fils. Ainsi, conformément à la parole de Jéhovah, pas une flèche ne fut lancée contre Jérusalem. — 2 Rois 19:32-37.

    Alors que doivent faire les gens de toutes les nations pour survivre à la fin de l’actuel système de choses?

    Des événements semblables vont se produire à notre époque. Ceux qui se confient en Jéhovah survivront aux attaques et à la destruction du monde. “Ceux qui connaissent ton nom se confieront en toi, car tu ne quitteras assurément pas ceux qui te cherchent, ô Jéhovah!” (Psaume 9:10). Néanmoins, avant de détruire ce monde cruel, Jéhovah invite tous les humains sincères à s’approcher de lui pour trouver la sécurité. Ceux qui acceptent son invitation constituent une “grande foule” de personnes qui “viennent de la grande tribulation” et qui sont issues de toutes les nations. Ces personnes survivront à la fin du système de choses actuel parce qu’elles ont confiance en Jéhovah et le servent “jour et nuit”. — Révélation 7:9-15.

    La “grande foule” répond à l’appel qui retentit de plus en plus puissamment dans le monde entier, conformément à la prophétie consignée en Ésaïe 2:2, 3: “Et il adviendra sans faute, dans la période finale des jours, que la montagne de la maison de Jéhovah [son véritable culte] se trouvera solidement établie (...). Et assurément de nombreux peuples iront et diront: ‘Venez et montons à la montagne de Jéhovah (...) et il nous instruira de ses voies, et nous marcherons dans ses sentiers.’”  verset 4 dit: “Et ils devront forger leurs épées en socs de charrue et leurs lances en cisailles à émonder. Une nation ne lèvera pas l’épée contre une nation, et ils n’apprendront plus la guerre.”

    Un bel avenir

    Jéhovah offre le plus bel avenir qu’on puisse imaginer à ceux qui mettent leur confiance en lui. Lorsqu’il remplacera les vieilles structures de la société par de nouvelles, les humains qui vivront sur la terre ne connaîtront ni la crainte, ni la méfiance, ni la misère, ni l’injustice, ni le crime. Il n’y aura plus de guerres ou d’avortements pour priver les humains de la vie. Révélation 21:4 promet même que “la mort ne sera plus; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus”, cela pour toujours.

    Comme Jésus l’a promis, avec le temps la terre deviendra un paradis (Luc 23:43). Ceux qui mettent leur confiance en Jéhovah pourront vivre éternellement dans ce Paradis, car la mort disparaîtra. Les paroles de Michée 4:4 se réaliseront: “Ils seront assis chacun sous sa vigne et sous son figuier, et il n’y aura personne qui les fasse trembler.” Vous imaginez-vous vivre dans une société où vous pourriez avoir confiance en tout le monde? Pourquoi en sera-t-il ainsi? Parce que, comme le dit Ésaïe 54:13, “tous tes fils seront des personnes enseignées par Jéhovah, et la paix de tes fils sera abondante”.

    Toutefois, la confiance que les millions de Témoins de Jéhovah portent à Dieu leur procure dès aujourd’hui des bienfaits. Par exemple, les serviteurs de Jéhovah ont moins de risques de contracter le cancer du poumon parce qu’ils obéissent à ses lois et à ses principes relatifs au tabac. Vivant dans un milieu moralement pur, ils sont moins menacés par l’épidémie mondiale des maladies sexuellement transmissibles, telles que le SIDA. Parce qu’ils ne se droguent pas, ils sont à l’abri de maladies que de nombreux toxicomanes par voie intraveineuse ont contractées, maladies qui peuvent altérer les facultés mentales et entraîner la mort. Étant donné qu’ils n’acceptent pas de transfusions sanguines, les serviteurs de Jéhovah sont bien mieux protégés contre les maladies véhiculées par le sang. Chaque année, aux États-Unis, l’une de ces maladies, l’hépatite virale, tue ou lèse de façon permanente plus de dix mille personnes ayant reçu du sang.
    Même si certains de ceux qui se confient en Jéhovah meurent à cause de leur âge, de la maladie ou bien des suites d’un accident, Jéhovah viendra à leur secours. Il les ramènera à la vie par le moyen de la résurrection. C’est pourquoi l’apôtre Paul nous encourage à ‘avoir confiance, non pas en nous-mêmes, mais dans le Dieu qui relève les morts’. — 2 Corinthiens 1:9.

    Jéhovah soutiendra toujours ses serviteurs fidèles

    Souvenez-vous que “le monde entier gît au pouvoir du méchant”, Satan le Diable (1 Jean 5:19). Par conséquent, si vous vous confiez en Dieu, Satan et le monde qu’il domine s’opposeront à vous; ils essaieront de saper votre foi en vous ridiculisant ou en vous persécutant, comme ils l’ont fait à Jésus. Après qu’il eut été cloué sur le poteau de supplice, “les passants parlaient de lui en mal, hochant la tête et disant: ‘(...) Si tu es fils de Dieu, descends du poteau de supplice!’ Pareillement les prêtres en chef aussi se moquaient de lui, ainsi que les scribes et les anciens, et disaient: ‘Il en a sauvé d’autres; il ne peut pas se sauver lui-même! (...) Il a mis sa confiance en Dieu; qu’Il le délivre maintenant, s’Il veut de lui.’” — Matthieu 27:39-43.
    Trois jours après ces événements, Dieu a délivré Jésus en le ressuscitant d’entre les morts. Les moqueurs de la génération d’alors ont été quant à eux massacrés ou emmenés en esclavage par les armées romaines. Puisque le Christ, en sa qualité de Roi du Royaume céleste de Dieu, présidera à la résurrection, si ces individus sont ressuscités, il leur faudra se soumettre à celui-là même dont ils se seront moqués 2 000 ans auparavant! Oui, Jéhovah défend ses serviteurs, qui diront: “En Dieu j’ai mis ma confiance. Je n’aurai pas peur. Que peut me faire l’homme tiré du sol?” — Psaume 56:11.

    Voici ce que Jéhovah déclare à propos de ses serviteurs: “Béni l’homme valide qui met sa confiance en Jéhovah, et dont Jéhovah est devenu l’assurance! Et certes il deviendra comme un arbre planté près des eaux, qui envoie ses racines près du cours d’eau; et il ne verra pas quand la chaleur arrivera, mais son feuillage restera touffu. Et dans l’année de la sécheresse il ne s’inquiétera pas, et il ne cessera pas de produire du fruit.” Il dit également: “Maudit l’homme valide qui met sa confiance dans l’homme tiré du sol et qui fait de la chair son bras, et dont le cœur se détourne de Jéhovah! Et assurément il deviendra comme un arbre solitaire dans la plaine déserte et il ne verra pas quand le bien arrivera.” — Jérémie 17:5-8.
    En ces temps décisifs, donc, "ayons confiance en Jéhovah et faisons le bien; résidons sur la terre et agissons avec fidélité. De plus, délectons-nous en Jéhovah, et il nous donnera les demandes de notre cœur". (Psaume 37:3, 4.) Que soient exaucées les demandes que vous ferez, entre autres celle de goûter le don de la vie éternelle dans le monde nouveau et juste promis par Dieu, Celui en qui nous pouvons avoir confiance!

    1318-Why-doesnt-God-just-speak-from-the-clouds-or-something-ingress-1.jpg

×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.