Jump to content
The World News Media

Eric Ouellet

Member
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

4 Followers

About Eric Ouellet

  • Rank
    Newbie
  • Birthday 10/29/1973

Recent Profile Visitors

14,480 profile views

Single Status Update

See all updates by Eric Ouellet

  1.  

    Remerciez Jéhovah, louez son nom 

     

    Remerciez Jéhovah, louez son nom ;
    parmi les peuples, faites connaître ses actions grandioses !
    Chantez pour lui, chantez-lui des louanges,
    méditez sur tous ses actes prodigieux.

    Soyez fiers de son saint nom.
    Que le cœur de ceux qui recherchent Jéhovah se réjouisse.

    Recherchez Jéhovah et sa force.
    Cherchez constamment son visage.
    Souvenez-vous des actes prodigieux qu’il a accomplis,
    de ses miracles et des jugements qu’il a prononcés,
    vous, descendants de son serviteur Abraham,
    vous, fils de Jacob, ceux qu’il a choisis !
    Il est Jéhovah notre Dieu.

    Ses jugements s’appliquent sur toute la terre.
    Pour toujours, il se souvient de son alliance,
    pendant mille générations, de la promesse qu’il a faite,
    de l’alliance qu’il a conclue avec Abraham
    et du serment qu’il a fait à Isaac,
    serment qu’il a établi comme décret pour Jacob
    et comme alliance permanente pour Israël,
    en disant : « Je te donnerai le pays de Canaan ;
    ce sera ta part d’héritage. »

    C’était lorsqu’ils étaient en petit nombre,
    oui, peu nombreux, et qu’ils étaient étrangers dans le pays.
    Ils circulaient d’une nation à l’autre,
    d’un royaume vers un autre peuple.
    Il ne laissa aucun homme les opprimer;
    pour eux, il réprimanda des rois,
    en disant : « Ne touchez pas à mes oints
    et ne faites aucun mal à mes prophètes. »
    Il appela une famine sur le pays ;
    il les priva de pain.
    Il envoya en avant d’eux un homme,

    Joseph, qui fut vendu comme esclave.
    On lui lia les pieds par des entraves,
    on lui mit le cou dans les fers ;
    la déclaration de Jéhovah, c’est ce qui l’affina,
    jusqu’au moment où la parole de Dieu s’accomplit.
    Le roi ordonna de le libérer,
    le chef des peuples le relâcha.

    Il l’établit maître de son palais,
    chef sur tous ses biens,
    pour qu’il ait autorité sur ses princes comme il lui semblait bon
    et qu’il enseigne la sagesse aux aînés.
    Alors Israël vint en Égypte,
    et Jacob résida comme étranger au pays de Cham.
    Dieu rendit son peuple très fécond ;
    il le rendit plus fort que ses adversaires,
    dont il laissa le cœur changer pour qu’ils haïssent son peuple,
    pour qu’ils conspirent contre ses serviteurs.

    Il envoya son serviteur Moïse,
    et Aaron, qu’il avait choisi.
    Ils accomplirent ses signes parmi eux,
    ses miracles au pays de Cham.
    Il envoya l’obscurité, et le pays s’enténébra;
    ils ne se rebellèrent pas contre ses paroles.
    Il changea leurs eaux en sang
    et tua leurs poissons.
    Leur pays fut envahi de grenouilles,
    jusque dans les chambres royales.
    Il ordonna aux taons de les envahir
    et aux moustiques d’infester leurs territoires.
    Il changea leur pluie en grêle
    et envoya la foudre sur leur pays.
    Il frappa leurs vignes et leurs figuiers
    et brisa les arbres de leur territoire.
    Il ordonna que les criquets les envahissent,
    de jeunes criquets sans nombre.
    Ils dévorèrent toute la végétation du pays,
    et ils dévorèrent les produits du sol.

    Puis il abattit tout premier-né dans leur pays,
    le début de leur puissance procréatrice.
    Il fit sortir son peuple chargé d’argent et d’or;
    et parmi ses tribus, personne ne trébucha.
    Quand ils partirent, les Égyptiens se réjouirent,
    car la terreur qu’Israël inspirait s’était emparée d’eux.

    Il déploya un nuage pour dissimuler son peuple,
    et un feu pour l’éclairer la nuit.
    Ils demandèrent, et il fit venir des cailles ;
    il les rassasiait du pain du ciel.
    Il ouvrit un rocher, et les eaux coulèrent ;
    elles coulèrent dans le désert comme un fleuve.
    Car il se souvenait de la promesse sainte qu’il avait faite à son serviteur Abraham.

    Il fit donc sortir son peuple dans l’allégresse,
    ceux qu’il avait choisis, dans un cri de joie.
    Il leur donna les terres des nations ;
    ils héritèrent de ce que d’autres peuples avaient produit en peinant,
    afin qu’ils respectent ses décrets
    et obéissent à ses lois.

    Louez Yah !

    227.jpeg

×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.