Jump to content
The World News Media

Perles spirituelles - Semaine du 13 Septembre 2021 - Josué 1-2


misette
 Share

Recommended Posts

  • Member

 

PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 13 Septembre 2021 - Josué 1-2.docx

PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 13 Septembre 2021 - Josué 1-2.pdf

 

Perles spirituelles (10 min) : Josué 1-2

Josué 2:4, 5 : Pourquoi Rahab a-t-elle trompé les envoyés du roi qui cherchaient les espions ? (w04 1/12 9 § 1).

« Mais la femme avait caché les deux hommes. Elle dit alors : « Oui, ces hommes sont venus chez moi, mais je ne savais pas d’où ils venaient. 5 À la tombée de la nuit, au moment où on allait fermer la porte de la ville, ils sont sortis. Je ne sais pas où ils sont allés, mais si vous partez tout de suite à leur poursuite, vous les rattraperez. »

Pourquoi Rahab dupe-t-elle les envoyés du roi qui recherchent les espions ? Rahab protège les espions au péril de sa vie parce qu’elle a foi en Jéhovah. De ce fait, elle n’est pas obligée de révéler l’endroit où ils se cachent à des hommes qui veulent nuire au peuple de Dieu. Rahab a d’ailleurs été “ déclarée juste par des œuvres ”, y compris pour avoir lancé les émissaires du roi sur une fausse piste. — Jacques 2:24-26. - w04 1/12 9 § 1

Rahab choisit son camp - Rahab reçoit bientôt deux visiteurs inattendus: des espions qui viennent du camp d’Israël. Ils cherchent un endroit où loger, et Rahab les fait entrer chez elle. Mais le roi de Jéricho apprend qu’ils sont dans sa maison. Sans tarder, il envoie des gardes pour les arrêter. Quand les gardes du roi arrivent, Rahab a déjà choisi de servir Jéhovah Dieu. Les envoyés du roi lui donnent l’ordre de faire ‘sortir les hommes qui sont venus vers elle’. Rahab a dissimulé les espions parmi les tiges de lin mises à sécher sur le toit. Elle leur dit: “Oui, les hommes sont venus vers moi, et je ne savais pas d’où ils étaient. Et il est arrivé, à la fermeture de la porte [de la ville], à la nuit, que les hommes sont sortis. Je ne sais vraiment pas où les hommes sont allés. Poursuivez-les vite, car vous les atteindrez.” (Josué 2:3-5). C’est ce que font les gardes du roi, mais en vain. Rahab a lancé les ennemis d’Israël sur une fausse piste.

Que révèlent les actions de Rahab? Eh bien, elle a démontré sa foi en Jéhovah, le Dieu Tout-Puissant! Elle se soumettra à ses principes et sera déclarée juste par ses œuvres de foi. – TG1993 15/12 p22,25

Rahab n’a pas beaucoup de temps pour réfléchir, mais elle est pleine de ressources. Sans perdre une minute, elle cache les espions parmi des tiges de lin qu’elle a mises à sécher sur le toit en terrasse de sa maison. Puis elle dit aux messagers du roi : « Oui, ces hommes sont bien venus vers moi, mais je ne savais pas d’où ils étaient. Voici ce qui est arrivé : au moment où on fermait la porte à la nuit tombante, ces hommes sont sortis. Vraiment, je ne sais pas où ces hommes sont allés. Poursuivez-les bien vite, car vous les rattraperez » (Josué 2:4, 5). Représentez-vous Rahab scrutant le visage des messagers. Devinent-ils que son cœur bat à cent à l’heure ?

En tout cas, sa ruse marche ! Les hommes du roi se précipitent vers les gués du Jourdain (Josué 2:7). Rahab a dû pousser un soupir de soulagement. Par une stratégie simple, elle a fait partir dans la mauvaise direction des hommes qui avaient des intentions meurtrières et n’étaient donc pas en droit de connaître la vérité. Elle a ainsi sauvé des adorateurs du vrai Dieu, Jéhovah. – TG2013 1/11 p14-15

Ayant entendu parler des grandes actions de Jéhovah et comprenant le caractère critique de la situation, Rahab prend la décision de se rallier aux adorateurs de Dieu. Si cela fait quelque temps que vous étudiez la Bible et que vous soyez conscient que nous vivons “ les derniers jours ”, ne devriez-vous pas, vous aussi, prendre la décision de servir Dieu ? – TG2004 1/12 p9

L’histoire de Rahab montre que personne n’est insignifiant aux yeux de Jéhovah. Il voit chacun de nous, il examine nos cœurs et il est très heureux quand il découvre une étincelle de foi comme celle qui a illuminé le cœur de Rahab. Sa foi l’a poussée à l’action. Comme la Bible le dit, Rahab a été « déclarée juste par des œuvres » (Jacques 2:25) – TG2013  1/11 p15

C’est sans aucun doute Dieu qui les avait guidés vers la maison de Rahab, tout comme, aujourd’hui, les anges dirigent souvent les Témoins de Jéhovah vers des gens qui prient pour recevoir une aide spirituelle. “Les yeux de Jéhovah sont vers les justes, et ses oreilles vers leur appel au secours.” — Psaume 34:15.

Mais pourquoi ces espions sont-ils entrés dans la maison d’une prostituée? Non pas dans un but impur, mais probablement pour tromper les Cananéens qui les avaient observés. Par ses paroles, Rahab montra qu’elle n’avait aucune intention immorale envers eux. Sachant qu’ils étaient serviteurs de Jéhovah, elle put leur faire part de son vif désir de devenir une adoratrice de Jéhovah. Elle risqua même sa vie en les cachant sur le toit de sa maison. Elle était comme les “brebis” de la parabole de Jésus qui font preuve de bienveillance envers les “frères” du Seigneur (Matthieu 25:31-46). Tout en se montrant avisés, les Témoins de Jéhovah n’hésitent pas aujourd’hui à visiter chez eux des ‘amis de la paix’ comme Rahab pour étudier la Bible avec eux. —

Afin de protéger les espions israélites, Rahab employa l’arme qu’elle avait à sa disposition: sa langue. Elle trompa les messagers du roi en disant: “Oui, les hommes sont venus vers moi, et je ne savais pas d’où ils étaient. Et il est arrivé, à la fermeture de la porte, à la nuit, que les hommes sont sortis. Je ne sais vraiment pas où les hommes sont allés. Poursuivez-les vite, car vous les atteindrez.” (Josué 2:4, 5). Outre qu’elle trompa les messagers, Rahab feignit une ignorance totale et ne laissa pas soupçonner sa sympathie pour les Israélites. Elle voulait également empêcher qu’on ne fouille sa maison. Pour prendre ainsi position contre le roi de Jéricho, elle devait être fermement persuadée que Jéhovah donnerait la victoire à Israël. Si son action avait été découverte, Rahab l’aurait sans doute payée de sa vie. – TG1978  15/11

Quelles perles spirituelles as-tu tirées de la lecture de la Bible de cette semaine en rapport avec Jéhovah, la prédication ou un autre sujet ?

Concernant la lecture des Écritures, des instructions spéciales ont été données aux anciens de la nation. À Josué, Jéhovah a demandé de “veiller à faire selon toute la loi”. Pour être à la hauteur de cette responsabilité, il reçut cet ordre: “Il faudra que tu lises à voix basse en [ce livre] jour et nuit (...); car alors tu feras réussir ta voie et alors tu agiras sagement.” (Josué 1:7, 8). La lecture régulière des Écritures allait aider Josué à bien garder en mémoire les commandements précis que Jéhovah avait donnés à Son peuple, et cela est tout aussi vrai de nos jours des anciens. Josué devait également comprendre les manières d’agir de Jéhovah envers Ses serviteurs en diverses circonstances. Quand il lisait l’énoncé du dessein divin, il était important qu’il réfléchisse à sa responsabilité en rapport avec ce dessein. – TG1995 1/5 p12

Comment Jéhovah allait-il rendre Josué perspicace? Non par quelque miracle, mais par Sa Parole écrite. Josué devait en imprégner son esprit et son cœur en la lisant et en la méditant régulièrement. Comme il le savait, elle stipulait que c’était aux Lévites qu’il appartenait d’enseigner la Loi. Il devait donc respecter cette disposition, ne pas s’isoler en s’imaginant être capable de la comprendre par lui-même du fait qu’il occupait une position de responsabilité au sein de la nation. Il importait que Josué étudie assidûment la Parole écrite de Dieu. S’il agissait ainsi, en ne négligeant aucune partie de cette Parole, et s’il s’y soumettait, alors il agirait avec perspicacité. Josué 1:7, 8

Comment Jéhovah nous rend perspicaces aujourd’hui — Jéhovah accorde à ses serviteurs la direction qui leur est nécessaire pour agir sagement. Si nous voulons bénéficier de cette direction, nous devons personnellement satisfaire à plusieurs impératifs:

1) Comme Josué, nous devons respecter l’organisation de Jéhovah. Cela signifie qu’il nous faut coopérer avec les chrétiens oints, “l’esclave fidèle et avisé” et son Collège central.

2) Individuellement, nous devons étudier assidûment la Parole de Dieu et les publications que la classe de l’“esclave” nous fournit pour nous aider à la comprendre.

3) Il importe également que nous prenions le temps de méditer sur la façon dont nous pouvons appliquer dans notre vie les choses que nous apprenons et les utiliser pour aider nos semblables. – TG1989 15/3 p13

Très prochainement, le peuple de Dieu entrera dans le nouveau système de choses prévu par Jéhovah. Étant donné les événements qui se préparent dans le monde, il nous faut cultiver le courage. Comment est-ce possible? Alors que Josué s’apprêtait à entrer en Terre promise, Dieu lui donna ces instructions: “Seulement, sois courageux et très fort, pour veiller à faire selon toute la loi que Moïse, mon serviteur, t’a commandée. Ne t’en écarte ni à droite ni à gauche, afin d’agir sagement partout où tu iras. Ce livre de la loi ne devra pas s’éloigner de ta bouche, et il faudra que tu lises à voix basse en lui jour et nuit, afin que tu veilles à faire selon tout ce qui y est écrit; car alors tu feras réussir ta voie et alors tu agiras sagement.” — Josué 1:7, 8.

Tel est donc le secret: lire la Bible chaque jour. Elle renferme la loi de Dieu à notre intention. Méditez-la; tenez compte de ses avertissements. Ne vous laissez pas entraîner dans le monde matérialiste et impur qui vous entoure. Quelle que soit la situation, conduisez-vous sagement. Mettez en pratique la connaissance exacte et l’intelligence spirituelle que vous avez acquises grâce à l’étude de la Parole de Dieu. Parlez de celle-ci à autrui. Si vous agissez ainsi et si vous vous reposez sur Jéhovah, vous pourrez certainement ‘être courageux et très fort, et faire réussir votre voie’. – TG1986 15/12 p10-12

En qualité de conducteur d’Israël, Josué, le successeur de Moïse, avait reçu l’ordre de lire les Écritures “ jour et nuit ”, régulièrement, afin de réussir dans la tâche que Dieu lui avait confiée. Pour se pénétrer de l’importance de la Parole de Dieu, et sans aucun doute s’en souvenir plus facilement, il devait lire “ à voix basse ”. Des recherches scientifiques montrent que, quand on étudie, prononcer les mots les rend plus faciles à retenir. Le Créateur de notre cerveau le sait. C’est pourquoi il a ordonné à Josué de lire le livre de la Loi « à voix basse » Josué 1 :8. Tu constateras probablement que lire la Bible à voix basse laisse une empreinte plus durable sur l’esprit et aide à mieux se concentrer. – it-2 p120 Lecture

« Sois courageux et fort. Jéhovah ton Dieu est avec toi » (Josué 1:9). En 1473 avant notre ère, les Israélites s’apprêtaient à entrer en Terre promise, mais des ennemis puissants leur faisaient face. « Sois courageux et très fort », ordonna Dieu à Josué. S’il gardait foi, Josué vaincrait. Dieu a ajouté : « Ne tremble pas et ne sois pas terrifié, car Jéhovah ton Dieu est avec toi partout où tu iras. » Et il a bien été avec Josué, car les Israélites conquirent leurs ennemis en six ans seulement (Jos. 1:7-9). Josué a dû se sentir grandement fortifié quand il a entendu Jéhovah ajouter : « Sois courageux et fort. Ne tremble pas et ne sois pas terrifié, car Jéhovah ton Dieu est avec toi partout où tu iras » (Jos. 1:9). Jéhovah est avec nous également. Ne tremblons donc pas et ne soyons pas terrifiés, quelles que soient nos épreuves. L’exhortation : « Sois courageux et fort. [...] Jéhovah ton Dieu est avec toi » mérite particulièrement d’être soulignée.

Étant sur le point d’entrer dans le monde nouveau promis, nous avons besoin d’être courageux et forts. Comme Josué, nous avons en face de nous des ennemis puissants qui cherchent à briser notre intégrité. Nous ne nous battons pas avec des lances et des épées, mais avec des armes spirituelles, que Jéhovah nous apprend à manier habilement. Quelle que soit ta situation, sois assuré que, si tu es courageux et fort et que tu gardes foi, Jéhovah sera avec toi pour te rendre victorieux. - yb13 2

Rahab était une prostituée. Ce fait a tellement troublé des commentateurs bibliques du passé qu’ils ont prétendu qu’elle était simplement aubergiste. Mais la Bible est très claire sur ce point et elle ne maquille pas les faits (Josué 2:1). Dans la société cananéenne, le métier de Rahab était sans doute considéré comme acceptable. Cependant, la culture n’étouffe pas toujours la conscience, le sens du bien et du mal que Jéhovah a donné à chacun de nous. Rahab devait savoir au fond d’elle que son mode de vie était immoral. Peut-être, comme beaucoup de personnes menant ce genre de vie aujourd’hui, se sentait-elle piégée, sans autre moyen de prendre soin de sa famille.

Rahab rêvait sans doute d’une vie meilleure. Son pays était rempli de violence et de perversions, dont l’inceste et la bestialité.  La religion y était pour beaucoup. Les temples servaient notamment à la prostitution sacrée, et le culte rendu à des dieux démoniaques comme Baal et Molek exigeait de sacrifier des enfants en les brûlant vifs. Jéhovah n’ignorait pas ce qui se passait à Canaan. Rahab vivait justement dans une des villes condamnées. On peut facilement imaginer ce qu’elle ressentait à mesure que les nouvelles concernant Israël lui parvenaient. Elle avait appris que le Dieu d’Israël avait accordé à son peuple, une nation d’esclaves, une victoire écrasante sur l’armée égyptienne, la plus grande puissance militaire de l’époque. Rahab était différente. Pour Rahab, il n’y a pas l’ombre d’un doute : Jéhovah donnera la victoire à son peuple. La foi de Rahab nous enseigne une vérité essentielle. Comme la Bible le dit, « la foi naît de ce qu’on a entendu » (Romains 10:17). Rahab a entendu des récits fiables au sujet de la puissance et de la justice de Jéhovah Dieu ; elle a alors mis sa foi et sa confiance en lui. Aujourd’hui, nous disposons de beaucoup plus de renseignements sur Jéhovah. Puisons-nous dans sa Parole, la Bible, pour apprendre à mieux le connaître et ainsi mettre notre foi en lui ? – TG2013  1/11

Il semble que les prostituées tenaient parfois des gîtes. Rahab, la prostituée de Jéricho, hébergea les deux espions envoyés par Josué. Elle fit preuve de bonté envers eux et se montra hospitalière en cachant leur présence à ceux qui les poursuivaient (Jos 2:1-13). Elle les a reçus chez elle et, même si elle se doutait de qui ils étaient et de la raison de leur visite, elle leur a permis de rester. Elle désirait peut-être en apprendre plus sur leur Dieu, Jéhovah.

Mais soudain, des messagers du roi de Jéricho arrivent ! Le bruit court que des espions israélites se sont rendus chez Rahab. Que va-t-elle faire ? Si elle protège ces étrangers, ne se met-elle pas en danger, elle et toute sa famille ? Les habitants de Jéricho ne vont-ils pas les mettre à mort ? D’un autre côté, elle n’a plus aucun doute sur l’identité des deux hommes. Si elle a compris que Jéhovah est un bien meilleur Dieu que les siens, c’est peut-être l’occasion de prendre parti pour lui. - it-1 p1151

Rahab avait appris les actes de puissance accomplis par Jéhovah. Elle a donc pu exprimer sa foi, en disant aux espions: “Je sais que Jéhovah vous donnera à coup sûr le pays, et que la frayeur que vous inspirez s’est abattue sur nous, et que tous les habitants du pays se sont démoralisés à cause de vous.”

Après avoir dit ce qu’elle avait appris sur les actes de puissance de Jéhovah, elle ajouta: “Jéhovah, votre Dieu, est Dieu dans les cieux en haut et sur la terre en bas. Et maintenant, s’il vous plaît, jurez-moi par Jéhovah que, du fait que j’ai exercé envers vous la bonté de cœur, vous aussi, vous exercerez à coup sûr la bonté de cœur envers la maisonnée de mon père, et vous devrez me donner un signe certain.” (Josué 2:9-13).

À l’exemple de Rahab, tous ceux qui apprennent aujourd’hui la vérité de Dieu n’ont plus lieu d’être effrayés parce que le jugement va s’exécuter au “jour de Jéhovah”. Ils abandonnent plutôt leurs anciennes voies, celles du monde, et recherchent l’aide des Témoins de Jéhovah afin d’obtenir le salut. — TG1986 15/12 p16-17

Les espions donnèrent à Rahab un signe, un “cordon de fil écarlate” qu’elle devait attacher à la fenêtre par laquelle ils s’enfuirent (Josué 2:17-21). Rahab ayant mis en évidence ce signe, sa maisonnée fut épargnée quand Jéricho fut détruite. Pareillement aujourd’hui, s’ils veulent être épargnés, les humains qui manifestent la même foi que Rahab doivent s’identifier à des adorateurs de Jéhovah voués à lui et baptisés. – TG1986 15/12 p16-17

Les “œuvres” de Rahab consistèrent notamment à protéger les deux espions et à réunir les autres membres de sa famille pour leur salut. De la même manière, les hommes et les femmes appartenant aujourd’hui à la “grande foule” se dépensent beaucoup pour soutenir fidèlement la classe de l’“esclave fidèle et avisé”, laquelle classe, ointe de l’esprit, donne la “nourriture [spirituelle] en temps voulu” et dirige la prédication du Royaume dans le monde entier. De son côté, Rahab s’est montrée courageuse en donnant le témoignage à la maison de son père. C’était dangereux, car elle aurait pu être dénoncée. Pareillement, dans de nombreux pays où ils rencontrent de l’opposition, les Témoins de Jéhovah doivent être courageux pour donner le témoignage. Il en est résulté un très grand rassemblement, et souvent des familles entières sont sorties de Babylone la Grande et ont pris position en faveur du culte pur de Jéhovah. - TG1986 15/12 p16-17

Rahab se dépêche de regagner le toit et de raconter aux deux espions ce qu’elle vient de faire. Elle leur révèle aussi une information précieuse : les gens de la ville sont démoralisés et terrifiés par les envahisseurs. Cette bonne nouvelle a dû enthousiasmer les espions. Ces Cananéens méchants étaient terrifiés par la puissance du Dieu d’Israël, Jéhovah ! Puis, Rahab fait une déclaration qui est riche de sens : « Jéhovah votre Dieu est Dieu dans les cieux en haut et sur la terre en bas » (Josué 2:11). Ce qu’elle avait entendu dire sur Jéhovah avait suffi à la convaincre d’une chose : que le Dieu d’Israël était digne de sa confiance. Elle a donc mis sa foi en Jéhovah.

Pour Rahab, il n’y a pas l’ombre d’un doute : Jéhovah donnera la victoire à son peuple. C’est pourquoi elle supplie les espions de l’épargner, elle et sa famille. Ils acceptent, précisant qu’elle doit garder l’affaire secrète et laisser pendre sur la muraille un cordon écarlate attaché à sa fenêtre pour que les soldats la protègent, elle et sa famille (Josué 2:12-14, 18).

La foi de Rahab nous enseigne une vérité essentielle. Comme la Bible le dit, « la foi naît de ce qu’on a entendu » (Romains 10:17). Rahab a entendu des récits fiables au sujet de la puissance et de la justice de Jéhovah Dieu ; elle a alors mis sa foi et sa confiance en lui. Aujourd’hui, nous disposons de beaucoup plus de renseignements sur Jéhovah. Puisons-nous dans sa Parole, la Bible, pour apprendre à mieux le connaître et ainsi mettre notre foi en lui ? – TG2013 1/11 p14

Certaines maisons étaient construites sur les larges murailles des villes (Jos 2:15). Mais elles étaient de préférence bâties sur le roc et, généralement, on commençait par poser deux ou trois rangées de pierres avant de poursuivre le travail avec des briques d’argile. Lorsqu’on ne pouvait construire la maison sur du roc, on faisait souvent des fondations solides d’une profondeur équivalant à la hauteur que le mur en pierres allait avoir au-dessus du sol. Les murs de certaines maisons avaient une épaisseur d’à peu près 1 m.

Les fenêtres. Des ouvertures rectangulaires dans les murs tenaient lieu de fenêtres. Certaines au moins étaient suffisamment grandes pour laisser passer un homme. Les fenêtres munies de treillis étaient surtout celles qui donnaient sur la rue. - it-2 p186

Link to comment
Share on other sites


  • Views 623
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

 Share





×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.