Jump to content
The World News Media

Perles spirituelles - Semaine du 29 Novembre 2021 - Juges 4-5


misette
 Share

Recommended Posts

  • Member

PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 29 Novembre 2021 - Juges 4-5.docx

PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 29 Novembre 2021 - Juges 4-5.pdf

Perles spirituelles (10 min) : Juges 4-5

Juges 5:20 : En quel sens les étoiles ont-elles combattu du ciel en faveur de Barak ? (w05 15/1 25 § 5).

« Du ciel, les étoiles ont combattu ; depuis leurs orbites, elles ont combattu contre Sissera.»

La Bible ne précise pas s’il s’agissait là d’un soutien angélique, de pluies de météorites qui, aux yeux des sages de Sissera, n’auguraient rien de bon, ou peut-être de prédictions astrologiques qui se révélèrent fausses pour Sissera. Cependant, sans l’ombre d’un doute, d’une façon ou d’une autre il y eut une intervention divine. - w05 15/1 25 § 5

Est-ce une allusion à l’aide d’anges ? Ou y a-t-il eu une pluie de météorites ? Le récit n’en dit pas plus. Mais à quoi d’autre qu’une intervention divine peut-on attribuer une pluie torrentielle tombée à cet endroit et à ce moment précis de façon à embourber 900 chars ? À trois reprises, Juges 4:14, 15 attribue la victoire à Jéhovah. Aucun des 10 000 volontaires israélites ne pouvait se vanter d’être à l’origine de cette libération. - TG2017.04 p29

Juges 5:20 a donné lieu à bien des commentaires. Certains n’y voient qu’une allusion poétique à l’aide divine (voir Jg 4:15 ; Ps 18:9). D’autres pensent qu’il y eut une chute de météorites, ou que Sissera se fiait aux prédictions astrologiques et qu’elles se révélèrent fausses. Puisque la Bible ne précise pas comment les étoiles “ ont combattu ”, il suffit, semble-t-il, de voir dans cette déclaration l’indication que Dieu intervint de façon miraculeuse en faveur de l’armée d’Israël – it-1 p821

Comment les étoiles ont-elles combattu contre Sissera ? Pour certains, cette déclaration est une allusion au secours divin. D’autres pensent à une aide angélique, à des pluies de météorites ou au fait que Sissera se fiait à des prédictions astrologiques qui se sont avérées erronées. Étant donné que la Bible ne fournit aucune explication sur la façon dont les étoiles ont combattu, il semble suffisant de voir dans cette déclaration l’indication d’une forme ou d’une autre d’intervention divine en faveur de l’armée israélite. L’homme n’a pas le pouvoir de commander les mouvements des étoiles ; il n’est pas non plus chargé de les diriger  – TG2003 15/11 p30

Quelles perles spirituelles as-tu tirées de la lecture de la Bible de cette semaine en rapport avec Jéhovah, la prédication ou un autre sujet ?

PARALYSÉS PAR LA PEUR, PUIS FORTIFIÉS PAR DIEU - Cela faisait 20 ans que les Israélites étaient « opprimé[s] [...] avec dureté » par le roi cananéen Jabîn. Les habitants de la campagne craignaient même d’être vus. Militairement, les Israélites étaient mal équipés, n’ayant pas d’armes offensives ni défensives, alors que leurs ennemis disposaient de 900 chars armés de faux (Juges 4:1-3, 13 ; 5:6-8).

Pourtant, Jéhovah a donné cet ordre clair à Barak par l’intermédiaire de la prophétesse Déborah : « Va ! Tu devras te déployer au mont Tabor, et tu devras prendre avec toi dix mille hommes parmi les fils de Nephtali et parmi les fils de Zabulon. Oui, j’attirerai vers toi, au ouadi de Kishôn, Sissera  le chef de l’armée de Jabîn, ainsi que ses chars et sa foule, et je le livrerai bel et bien en ta main » (Juges 4:4-7).

L’appel s’est répandu. Les volontaires ont afflué au mont Tabor. Barak a suivi sans tarder les instructions de Jéhovah (Juges 4:14-16). Pendant la phase principale de la bataille, à Taanak, une grosse averse a soudain transformé le sol en marécage. Barak a poursuivi l’armée de Sissera  sur environ 25 kilomètres jusqu’à Harosheth. En chemin, Sissera  a abandonné son redoutable char devenu inutile et a couru jusqu’à Tsaanannim. Il a trouvé refuge dans la tente de Yaël, la femme de Hébèr le Kénite. Épuisé par le combat, il s’est endormi. Il s’est alors retrouvé à la merci de Jael, qui, dans un acte de courage, l’a mis à mort (Juges 4:17-21). L’ennemi d’Israël était vaincu ! – TG2017.04 p29

La foi du juge Barak a été affermie par une certitude sous forme d’encouragement. La prophétesse Déborah l’a poussé à libérer les Israélites de l’oppression du roi cananéen Jabîn. Avec foi et ayant reçu la confirmation du soutien divin, Barak a conduit au combat 10 000 hommes mal équipés et a triomphé de l’armée largement plus imposante de Jabin que commandait Sissera. Cette victoire a été célébrée dans le chant vibrant de Déborah et de Barak (Juges 4:1–5:31). Déborah a encouragé Barak à agir en chef d’Israël établi par Dieu, et il a été l’un des serviteurs de Jéhovah qui, grâce à la foi, “ ont mis en déroute les armées des étrangers ”. (Hébreux 11:34.) Hésitons-nous à accomplir une tâche difficile au service de Jéhovah ? En réfléchissant à la bénédiction qu’il a accordée à Barak parce qu’il agissait avec foi, nous trouverons la motivation nécessaire. – TG2003  15/1 p15-20 §15

Une promesse qui a de quoi surprendre Barak ; Israël n’a aucune armée organisée et pratiquement pas de matériel de guerre. Barak accepte de partir au combat, mais à une condition : Déborah devra elle aussi se rendre au mont Tabor (Juges 4:6-8 ; 5:6-8). Cette requête en amène certains à dire que Barak manquait de foi. Mais cette critique est injuste. Il ne demande pas à Dieu de lui donner plus d’armes. Ce qui est important pour cet homme de foi, c’est d’avoir à ses côtés un représentant de Jéhovah qui les fortifiera, lui et ses hommes. Jéhovah exauce la requête de Barak et autorise Déborah à l’accompagner. Cependant, sous inspiration divine, la prophétesse annonce que la gloire finale de la bataille ne reviendra pas à un homme (Juges 4:9). Dieu a décidé qu’une femme exécutera le redoutable Sissera !

À notre époque, les femmes sont victimes de toutes sortes d’injustices, de violences et de mauvais traitements. Elles se voient rarement accorder la dignité que Dieu souhaite qu’elles reçoivent. Pourtant, hommes et femmes ont la même valeur aux yeux de Dieu, et tous peuvent obtenir son approbation. La vie de Déborah nous rappelle que Dieu donne à des femmes certains privilèges et qu’il leur témoigne sa confiance de façon particulière. Il est essentiel de nous garder des préjugés si répandus autour de nous.- TG2015 1/8 p13

Il n’est pas étonnant que cette victoire stupéfiante ait inspiré les paroles suivantes: “Qu’ainsi périssent tous tes ennemis, ô Jéhovah! Et que ceux qui t’aiment soient comme le soleil quand il se lève dans sa puissance!” (Juges 5:31). Remarquez cependant l’emploi de l’expression “qu’ainsi”. Elle suggère que cette bataille était prophétique, annonçant une guerre plus grande dans laquelle tous les ennemis de Dieu périraient. A Armaguédon, les ennemis de Dieu vont mourir, alors que ceux qui l’aiment seront sauvés. Mais il y a une grande différence entre ces deux conflits. À Armaguédon, les serviteurs de Dieu ne combattront pas. Ils ne seront même pas armés. Leur « force sera de rester calmes et d’avoir confiance » en Jéhovah et dans ses armées célestes – TG1986  15/2 p21

Sissera. Ce nom à lui seul sème la terreur en Israël. La religion et la culture cananéennes sont cruelles, comprenant sacrifices d’enfants et prostitution sacrée. À quoi ressemble la vie sous la domination d’un général cananéen et de son armée ? Le chant de Déborah révèle qu’il est quasiment impossible de voyager dans le pays et que les villages sont pour ainsi dire sans vie (Juges 5:6, 7). On peut imaginer que les Israélites se cachent dans les bois et les collines. Ils ont sans doute peur de travailler dans les champs ou d’habiter des villages sans muraille. Ils redoutent probablement d’emprunter les routes de campagne, où ils risquent d’être attaqués et de voir leurs enfants enlevés ou leurs femmes violées - TG2015 1/8 p12

En Juges 5:9, 10, on remarque une différence d’état d’esprit entre les hommes sortis combattre avec Barak et ceux qui ne l’ont pas fait. Déborah et Barak ont loué les « commandants d’Israël, qui ont été volontaires parmi le peuple ». Comme ils étaient différents de ceux « qui montaient des ânesses rouge jaune », trop orgueilleux pour participer, et de ceux qui étaient « assis sur des tapis somptueux », attachés à une vie de luxe ! Contrairement à ceux « qui marchaient sur la route », préférant la facilité, ceux qui sont allés avec Barak étaient disposés à se battre sur les pentes rocheuses du Tabor et dans le ouadi marécageux de Kishôn ! Tous ceux qui recherchaient les plaisirs étaient exhortés à « réfléchir » ! Ils devaient méditer sur l’occasion qu’ils avaient manquée de soutenir la cause de Jéhovah.

Aujourd’hui, quiconque se retient de servir Dieu pleinement devrait faire de même - TG2017.04 p29

La première fois que la Bible parle de Déborah, elle la présente comme « une prophétesse ». Déborah fournissait des renseignements de la part de Jéhovah ; elle faisait connaître les jugements divins sur certaines affaires et transmettait ses directives, notamment les ordres qu’il adressa à Barak (Jg 4:4-7, 14-16). Ainsi, durant une période où la nation était faible et apostasiait, Déborah fut figurément “ une mère en Israël ”. (Jg 5:6-8.) Dans le récit biblique, ce qualificatif la distingue, mais elle n’est pas la seule à l’avoir reçu. Déborah a une autre responsabilité. Elle règle manifestement des conflits en faisant connaître les réponses de Jéhovah aux problèmes qui surviennent (Juges 4:4, 5).

Déborah vit dans la région montagneuse d’Éphraïm, entre Béthel et Rama. Assise sous un palmier, elle sert le peuple, comme Jéhovah le lui a ordonné. Sa mission n’a sûrement rien de facile, mais Déborah ne se laisse pas décourager pour autant. Les Israélites ont grandement besoin de ses services. D’ailleurs, un chant divinement inspiré qu’elle contribuera à composer précisera au sujet de ce peuple infidèle : « On choisissait des dieux nouveaux. C’est alors qu’il y eut la guerre dans les portes » (Juges 5:8). Les Israélites ayant tourné le dos à Jéhovah pour servir d’autres dieux, Jéhovah les a abandonnés aux mains de leurs ennemis. C’est un roi cananéen, Jabin, qui exerce sa domination sur eux par l’intermédiaire de Sissera, un général puissant – TG2015 1/8 p12

Déborah envoya chercher Barak et lui dit : “ Jéhovah le Dieu d’Israël n’a-t-il pas donné l’ordre ? ‘ Va ! Tu devras te déployer au mont Tabor, et tu devras prendre avec toi dix mille hommes parmi les fils de Nephtali et parmi les fils de Zabulon. Oui, j’attirerai vers toi, au ouadi de Kishôn, Sissera le chef de l’armée de Jabin, ainsi que ses chars et sa foule, et je le livrerai bel et bien en ta main. ’ ” (Juges 4:6, 7). En disant “ Jéhovah n’a-t-il pas donné l’ordre ? ” Déborah nie clairement avoir autorité sur Barak. Elle se comporte uniquement en intermédiaire par lequel Dieu transmet un ordre. Comment Barak réagit-il ?

“ Si tu vas avec moi, répond Barak, alors j’irai sans faute ; mais si tu ne vas pas avec moi, je n’irai pas. ” (Juges 4:8). Pourquoi Barak a-t-il hésité à accepter cette responsabilité venant de Dieu ? Par lâcheté ? Par manque de foi dans les promesses divines ? Non. Barak n’a pas refusé la mission ; il n’a pas non plus désobéi à Jéhovah. Sa réaction indique plutôt qu’il ne se sentait pas capable d’exécuter ce commandement tout seul. La présence de Déborah en qualité de représentante de Dieu assurerait la direction divine et donnerait confiance à Barak et à ses hommes. Plutôt que de traduire de la faiblesse, la condition que Barak pose est l’indice d’une foi solide.  Et que dire de l’attitude de Déborah ? Elle n’a pas essayé de dominer. Au contraire, elle est restée modeste. “ Je ne manquerai pas d’aller avec toi ”, dit-elle à Barak (Juges 4:9). Elle était prête à quitter le lieu où elle habitait, un endroit plus sûr, et à se joindre à Barak pour la bataille imminente. Elle aussi est un exemple de foi et de courage.- TG2003 15/11 p28-29

Le récit de Barak nous enseigne des leçons importantes. Difficultés et frustrations sont le lot de ceux qui ne tiennent pas compte de Jéhovah dans leur vie. À l’inverse, les personnes repentantes qui se tournent vers Dieu et qui exercent la foi en lui peuvent être libérées de l’oppression sous différentes formes. Ne nous faut-il pas également cultiver un esprit obéissant ? Même lorsque les exigences divines vont à l’encontre du raisonnement humain, nous pouvons être certains qu’elles sont toujours pour notre bien éternel. Si Barak a “ mis en déroute les armées des étrangers ”, c’est uniquement parce qu’il a exercé la foi en Jéhovah et qu’il a obéi à ses instructions - TG2003 15/11 p28-29

Juges 4:8 — Pourquoi Barak va-t-il insisté pour que la prophétesse Déborah se rende avec lui sur le champ de bataille ? Manifestement, Barak jugeait inapproprié d’aller seul à la rencontre de l’armée de Sassera. La présence de la prophétesse à ses côtés attesterait que lui et ses hommes étaient guidés par Dieu et leur donnerait confiance. Par conséquent, en insistant pour que Déborah l’accompagne, Barak faisait preuve, non pas de faiblesse, mais d’une foi solide. – TG2005  15/1 p25

Après avoir été vaincu par Israël, Sissera s’enfuit vers le camp de Hébèr, qui était neutre, et Jael l’invita dans sa tente. Elle le recouvrit ensuite d’une couverture. Quand il demanda de l’eau, elle lui donna un bol de banquet de lait caillé. Après qu’elle l’eut couvert à nouveau, il lui demanda de monter la garde à l’entrée de la tente. Se croyant en sécurité puisque l’hôte de Yaël, Sissera, épuisé, s’endormit profondément. Yaël, une femme, une non-Israélite qui, vivant sous la tente, avait sans aucun doute l’habitude d’enfoncer des piquets dans le sol, s’approcha discrètement de lui, armée d’un marteau et d’un piquet de tente qu’elle lui enfonça à travers la tête jusque dans la terre. Quand le poursuivant, Barak, arriva, elle lui montra le chef d’armée, mort par “ la main d’une femme ”, comme Déborah l’avait prédit (Jg 4:9, 17-22). L’acte courageux de Yaël contre l’ennemi de Jéhovah est loué dans le chant de victoire de Déborah et Barak, chant qui la déclare également “ abondamment bénie parmi les femmes ”.  Jg 5:6, 24-27.

Link to comment
Share on other sites


  • Views 537
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

 Share





×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.