Jump to content
The World News Media

Perles spirituelles - Semaine du 23 Janvier 2023 - 1 Chroniques 4-6


misette
 Share

Recommended Posts

  • Member

Perles spirituelles - Semaine du 23 Janvier 2023 - 1 Chroniques 4-6.docx

Perles spirituelles - Semaine du 23 Janvier 2023 - 1 Chroniques 4-6.pdf

 

Perles spirituelles (10 min) : 1 Chroniques 4-6

1 Chroniques 5:10 : Lorsque nous sommes devant des obstacles apparemment insurmontables, comment cette victoire sur les Hagrites nous encourage-t-elle ? (w05 1/10 9 § 7).

« En effet, pendant le règne de Saül, ils firent la guerre aux Hagrites et les vainquirent. C’est ainsi qu’ils habitèrent dans leurs tentes dans tout le territoire à l’est de Galaad.»

Aux jours du roi Saül, les tribus de l’est du Jourdain ont vaincu les Hagrites alors que ces derniers leur étaient plus de deux fois supérieurs en nombre. Comment expliquer ce succès ? Les hommes vaillants de ces tribus avaient placé leur confiance en Jéhovah et recherché son aide. Ayons donc une confiance totale en Jéhovah dans la guerre spirituelle que nous menons, même si le rapport de force nous est terriblement défavorable. — w05 1/10 9 § 7

Face à un obstacle, demandons à Jéhovah de nous guider et réfléchissons pour trouver une solution

Quelles perles spirituelles as-tu tirées de la lecture de la Bible de cette semaine en rapport avec Jéhovah, la prédication ou un autre sujet ?

2 Chroniques 4 :9,10 « Jabez fut plus respectable que ses frères ; sa mère l’appela Jabez, en disant : « Je lui ai donné naissance dans la douleur. »  Jabez pria le Dieu d’Israël ainsi : « S’il te plaît, bénis-moi et agrandis mon territoire. Aide-moi et protège-moi du malheur, pour qu’il ne s’abatte pas sur moi. » Alors Dieu lui accorda ce qu’il avait demandé ».

Jéhovah a exaucé la prière fervente de Jabez, qui souhaitait accroître pacifiquement son territoire pour y accueillir davantage de serviteurs de Dieu. Nous aussi, nous devons demander, par des prières ferventes, un accroissement du nombre d’adorateurs de Dieu – TG2005  1/10 p9

2 Chroniques 4 :9,10 Tout ce que nous savons sur Jabez tient dans ces deux versets. D’après le verset 9, sa mère “ l’appela du nom de Jabez, en disant : ‘ Je l’ai mis au monde dans la douleur. Pourquoi a-t-elle choisi ce nom ? A-t-elle accouché dans des douleurs inhabituelles ? Était-elle veuve et regrettait-elle que son mari ne soit pas là pour accueillir leur bébé ? La Bible ne le précise pas. Mais cette mère aurait un jour des raisons d’être particulièrement fière de son fils. Les frères de Jabez sont peut-être devenus des hommes droits, mais “ Jabez devint plus honorable que ses frères ”.

Jabez était un homme de prière. Il commence sa prière en sollicitant la bénédiction de Dieu. Puis il fait trois requêtes qui dénotent une foi solide.

Premièrement, Jabez implore Dieu en ces mots : “ Agrandis [...] mon territoire. ” (Verset 10). Cet homme honorable n’est pas un rapace qui convoite les terres de ses semblables. Sans doute que sa requête sincère porte plutôt sur des personnes que sur des terres. Il demande probablement que son territoire s’agrandisse de façon pacifique pour contenir davantage d’adorateurs du vrai Dieu.

Deuxièmement, Jabez supplie Dieu pour que Sa “ main ” soit avec lui. La main symbolique de Dieu est sa force en action, qu’il utilise pour aider ses adorateurs (1 Chroniques 29:12). Pour recevoir ce qui lui tient à cœur, Jabez se tourne vers le Dieu dont la main n’est pas trop courte envers ceux qui manifestent leur foi en lui. — Isaïe 59:1.

Troisièmement, Jabez demande : ‘ Préserve-moi du malheur, pour que cela ne me fasse pas de mal. ’ L’expression “ pour que cela ne me fasse pas de mal ” peut laisser entendre que Jabez prie, non pas pour échapper au malheur, mais pour ne pas être affligé ou submergé par les effets du mal.

La prière de Jabez révèle son souci pour le vrai culte ainsi que sa foi et sa confiance en Celui qui entend la prière. Comment Jéhovah répond-il ? Le bref récit termine ainsi : “ Alors Dieu fit arriver ce qu’il avait demandé. ”

Celui qui entend la prière n’a pas changé. Il prend plaisir aux prières de ses adorateurs. Ceux qui placent leur foi et leur confiance en lui peuvent avoir cette assurance : “ Quoi que ce soit que nous demandions selon sa volonté, il nous entend. ” — TG2010 1/10 p23

La Bible emploie parfois les termes « prostitution » et « adultère » pour désigner le comportement de ceux qui prétendent servir Dieu, mais qui pratiquent l’idolâtrie ou qui, d’une façon ou d’une autre, sont les amis du monde (1 Chron. 5:25 ; Jacq. 4:4). À l’inverse, elle qualifie de « chastes » ou de « vierges » ceux qui adorent Dieu fidèlement . Dans l’Antiquité, Babylone était un centre du faux culte. Babylone la Grande doit donc représenter toutes les formes de faux culte. C’est ce qui nous permet d’affirmer qu’elle symbolise l’ensemble des fausses religions – TG2022/6 §16

Il est agréable d’écouter une musique mélodieuse et de beaux chants, surtout s’ils louent Jéhovah Dieu. Lorsqu’ils célébraient les fêtes prévues au sanctuaire de Jéhovah, les Israélites de l’Antiquité écoutaient des chanteurs et des musiciens de la tribu de Lévi (I Chron. 6:16, 31, 32). Les paroles d’un grand nombre de leurs chants ont été préservées jusqu’à notre époque dans le livre biblique des Psaumes. Ces cantiques à la louange du Très-Haut étaient émouvants. – TG1973 1/10 p585

Lors de leur voyage dans le désert, les Lévites appartenant aux familles kehatites devaient s’acquitter d’une tâche très importante. À chaque fois que les Israélites se déplaçaient d’un endroit à l’autre, certains Kehatites marchaient en avant d’eux tout en transportant l’arche de l’Alliance. Quel honneur ! Mais quand les Israélites se sont installés en Terre promise, les choses ont changé pour eux. En effet, l’Arche n’avait plus besoin d’être déplacée régulièrement. C’est pourquoi, à l’époque du roi Salomon, certains Kehatites étaient chanteurs, d’autres, portiers et d’autres encore s’occupaient des entrepôts (1 Chron. 6:31-33). Rien dans la Bible ne dit que les Kehatites se soient plaints ou qu’ils aient exigé qu’on leur confie des tâches plus valorisantes en raison de ce qu’ils avaient accompli dans le passé.

La leçon ? Soutiens de tout ton cœur les changements qui sont faits dans l’organisation de Jéhovah, y compris ceux qui te concernent directement. Quelle que soit la tâche qu’on te donne, trouves-y de la joie. Rappelle-toi que ce n’est pas une tâche ou une affectation qui fait ta valeur. C’est avant tout à ton obéissance que Jéhovah accorde du prix – TG2022/11 §11

Link to comment
Share on other sites


  • Views 531
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

 Share





×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.