Jump to content
The World News Media

VIE CHRETIENNE - "Jeunes, parlez à vos parents à coeur ouvert"


misette

Recommended Posts

  • Member

Vidéo par écrit : Ma vie d'ado : Comment parler à mes parents ?

 

MA VIE D'ADO. COMMENT PARLER À MES PARENTS ?

 

Esther - États-Unis

Quand j'étais ado, c’était pas important pour moi de parler à mes parents parce qu’ils n’aimaient pas les mêmes choses que moi. Alors, je me disais : "Pourquoi, je leur parlerai ?" Je voulais être une adulte et qu’on me traite comme une adulte. Je me souviens quand ma mère venait me chercher à l'école, elle voulait montrer un intérêt personnel pour moi, alors elle me posait plein de questions : « Oh, comment vont tes amis ? Comment ça s’est passé l'école aujourd'hui? As-tu beaucoup de devoirs?" Je trouve qu’elle était trop curieuse. J'avais toujours mes écouteurs sur les oreilles comme ça quand mes parents essayaient de me parler, j’avais toujours un prétexte pour pas leur répondre ou pour les ignorer.

Partik - États-Unis

La façon dont mes parents ont grandi n'a pas été la même que moi. Ils ont grandi dans un pays différent; ils parlaient une langue différente; ils ont vécu à une autre époque. Lorsque vous parlez à quelqu'un qui ne parle pas votre langue maternelle, vous ne pourrez souvent pas expliquer les choses avec votre cœur. Et donc, j'ai eu ce défi. Je n'ai pas pu parler directement à mes parents, cœur à cœur. Et donc, il y avait toujours cette frustration à essayer de vraiment transmettre ce que je ressentais. Et j'avais l'impression de ne pas vraiment communiquer avec mes parents.

Esther - États-Unis

Quand je suis allé à ma première école de pionniers, j'ai beaucoup appris sur les qualités de Jéhovah. Et l'un d'eux était qu'il était une personne très accessible. Et je me suis dit : « Suis-je une personne accessible ? Et j'ai réalisé qu'à la maison, j'avais beaucoup de choses à régler.

Partik - États-Unis

J'avais l'impression que c'était deux mondes différents dans lesquels je vivais. L'un était quand j'étais à l'école avec mes pairs ; J'ai eu l'impression d'être compris. Et à la maison, je me suis en quelque sorte repliée sur moi-même. Je n'essaierais pas de communiquer avec eux car cela ne semblait pas en valoir la peine. J'ai essayé de comprendre les problèmes à ma manière. C'était une sorte d'essai et d'erreur. J'ai développé beaucoup de mauvaises habitudes qu'aujourd'hui j'essaie encore de surmonter. Si j'avais pu communiquer davantage avec eux, si j'avais pu me connecter avec eux et demander leur aide et obtenir leur soutien et les avoir dans mon équipe, les choses se seraient beaucoup mieux passées. J’aurai préféré que ça se passe comme ça.

Esther - États-Unis

Jésus, qui était un être humain parfait et qui avait un jugement parfait, ne prenait pas de décisions par lui-même. Il s'est toujours tourné vers son Père pour être guidé. Luc 6:12 - "[Jésus] passa toute la nuit à prier Dieu." Et cela m'a fait penser: "Eh bien, si Jésus a fait cela, "il doit y avoir quelque chose de bon pour moi aussi." Ce qui m'a vraiment aidé, c'est Colossiens 4: 6. "Que vos paroles soient toujours gracieuses" Je savais que je devais parler plus gracieusement dans la famille. Et j'ai réalisé que je parlais de manière très défensive et que je devais être plus accessible à mes parents.

Quand j'ai essayé de parler avec eux pour la première fois, bien sûr, c'était gênant et je ne voulais pas parler de quoi que ce soit de personnel parce que je n'y étais pas habitué. Alors, j'ai pensé que je pourrais peut-être leur poser des questions sur eux-mêmes – leur demander comment s'est passée leur journée ou ce qu'ils ont aimé des réunions. Alors, j'ai juste essayé de leur montrer plus d'intérêt au lieu de me concentrer sur moi-même. Phil 2: 4 "Veillez non seulement à vos propres intérêts, mais aussi aux intérêts des autres" Et je pense que c'est ce qui a fait avancer les conversations et m'a mis à l'aise pour vraiment parler avec eux

Partik - États-Unis

J'étais tellement concentré sur le fait que mes parents ne me comprenaient pas que je n'essayais pas vraiment de les comprendre. Quand j'ai pensé à mes parents, j'ai pensé à tout le travail qu'il faut pour être parent. Depuis mon enfance, pendant de nombreuses années, ils ont travaillé jour et nuit pour essayer de prendre soin de moi. Ils n'ont jamais exigé un merci ou quoi que ce soit de ma part. Ils se sont vraiment sacrifiés. Et j'ai imaginé : « Si je devais travailler autant pour quelqu'un, comment me sentirais-je s'il ne disait pas vraiment merci ? Ou comment me sentirais-je si cette personne pour qui j'ai travaillé si dur ne me considérait pas vraiment comme son ami?' Luc 6:31 "Comme tu veux que les hommes te fassent, fais-leur de même"

Esther - États-Unis

Plus tard, en vieillissant et en commençant à communiquer avec mes parents, j'ai réalisé que suivre leurs conseils, écouter vraiment leurs opinions et leur faire toujours savoir ce que je vais faire et où je vais aller était une chose de maturité à faire. Notre cœur prend souvent le siège du conducteur, et il nous dirige là où il pense qu'il devrait aller. Jer 17:9 « Le cœur est plus traître que toute autre chose » Et souvent il va dans la mauvaise direction, et nous sommes parfois blessés. Ensuite, nous regardons en arrière et disons: "J'aurais aimé ne pas avoir fait ça." Et nos parents sont passés par là. Ce qu'ils essaient de faire pour nous maintenant, c'est de nous dire : « Ne laissez pas votre cœur prendre le volant. Si je pouvais parler à mon adolescence, je me dirais de voir ma mère et mon père comme des entraîneurs, car je pensais qu'ils essayaient toujours de me critiquer et de souligner mes défauts. Mais, vraiment, ils essaient juste de m'aider, et ils veulent que j'aie une vie heureuse. J'aurais vraiment aimé savoir ça quand j'étais adolescent. Mais je suis contente d'avoir appris ça maintenant.

 

 

Esther

Esth

 

Esther

Ma vie d'ado Comment parler à mes parents.odt

Ma vie d'ado Comment parler à mes parents 1.pdf

Link to comment
Share on other sites


  • Views 490
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

Popular Days





  • Recently Browsing

    • No registered users viewing this page.
  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

    • … and donchew forget now … the GB now allows Sisters to come to meetings and go out in field service in slacks or Mumus.  Or slacks AND Mumus, if poundage appropriate. Did I ever mention I once dated a Sister that made Mumus out of parachutes? She was an Opera singer, and had a UN diplomatic passport. She was on “speed”, couldn’t blink, and typed 600 words a minute with 100% errors. Occasionally she would get lipstick in her eyebrows.  
    • In my perspective, when the Smithsonian Magazine covers a topic, I am inclined to trust their expertise. As for the shadows here, I see no benefit in entertaining irrational ideas from others. Let them hold onto their own beliefs. We shouldn't further enable their self-deception and misleading of the public.  
    • Hey Self! 🤣I came across this interesting conspiracy theory. There are scholars who firmly believe in the authenticity of those artifacts. I value having conversations with myself. The suggestion of a mentally ill person has led to the most obscure manifestation of a group of sorrowful individuals. 😁
    • I have considered all of their arguments. Some even apply VAT 4956 to their scenarios, which is acceptable. Anyone can use secular evidence if they genuinely seek understanding. Nonetheless, whether drawing from scripture or secular history, 607 is a plausible timeframe to believe in. People often misuse words like "destruction", "devastation", and "desolation" in an inconsistent manner, similar to words like "besiege", "destroy", and "sack". When these terms are misapplied to man-made events, they lose their true meaning. This is why with past historians, the have labeled it as follows: First Capture of Jerusalem 606 BC Second Capture of Jerusalem 598 BC Third Capture of Jerusalem 587 BC Without taking into account anything else.  Regarding the second account, if we solely rely on secular chronology, the ancient scribes made military adaptations to align with the events recorded in the Babylonian Chronicles. However, the question arises: Can we consider this adaptation as accurate?  Scribes sought to include military components in their stories rather than focusing solely on biblical aspects. Similarly, astronomers, who were also scholars, made their observations at the king's request to divine omens, rather than to understand the plight of the Jewish people. Regarding the third capture, we can only speculate because there are no definitive tablets like the Babylonian chronicles that state 598. It is possible that before the great tribulation, Satan will have influenced someone to forge more Babylonian chronicles in order to discredit the truth and present false evidence from the British Museum, claiming that the secular view was right all along. This could include documents supposedly translated after being found in 1935, while others were found in the 1800s. The Jewish antiquities authorities have acknowledged the discovery of forged items, while the British Museum has not made similar acknowledgments. It is evident that the British Museum has been compelled to confess to having looted or stolen artifacts which they are unwilling to return. Consequently, I find it difficult to place my trust in the hands of those who engage in such activities. One of the most notable instances of deception concerning Jewish antiquities was the widely known case of the ossuary belonging to James, the brother of Jesus. I was astonished by the judge's inexplicable justification for acquittal, as it was evident that his primary concern was preserving the reputation of the Jewish nation, rather than unearthing the truth behind the fraudulent artifact. The judge before even acknowledged it. "In his decision, the judge was careful to say his acquittal of Golan did not mean the artifacts were necessarily genuine, only that the prosecution had failed to prove beyond a reasonable doubt that Golan had faked them." The burden of proof is essential. This individual not only forged the "Jehoash Tablet," but also cannot be retried for his deceit. Why are they so insistent on its authenticity? To support their narrative about the first temple of Jerusalem. Anything to appease the public, and deceive God. But then again, after the Exodus, when did they truly please God? So, when it comes to secular history, it's like a game of cat and mouse.  
  • Members

  • Recent Status Updates

  • Forum Statistics

    • Total Topics
      65.4k
    • Total Posts
      159.4k
  • Member Statistics

    • Total Members
      17,680
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    Col310
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.