Jump to content
The World News Media

Perles spirituelles - Semaine du 30 Mai 2022 - 2 Samuel 7-8


misette
 Share

Recommended Posts

  • Member

Perles spirituelles - Semaine du 30 Mai 2022 - 2 Samuel 7-8.docx

Perles spirituelles - Semaine du 30 Mai 2022 - 2 Samuel 7-8.pdf

 

Perles spirituelles (10 min) : 2 Samuel 7- 8

2 Samuel 8:2 : Quelle prophétie la victoire de David sur les Moabites a-t-elle réalisée ? (it-1 623§ 2).

«  Il remporta aussi la victoire sur les Moabites. Il fit allonger leurs soldats par terre et il mesura avec une corde à mesurer la ligne qu’ils formaient. Il fit mettre à mort les hommes qui formaient les deux premiers tiers de la ligne et il laissa en vie ceux qui formaient le dernier tiers. Alors les Moabites devinrent les serviteurs de David et lui payèrent un tribut »

La prophétie de Balaam. Ce fut avant l’entrée des Israélites en Terre promise que le prophète Balaam déclara à Balaq, roi de Moab : “ Viens, que je t’avise de ce que ce peuple [Israël] fera à ton peuple plus tard, à la fin des jours. [...] À coup sûr, une étoile sortira de Jacob, un sceptre s’élèvera vraiment d’Israël. À coup sûr, il brisera les tempes de Moab et le crâne de tous les fils du tumulte de guerre. ” (Nb 24:14-17). Dans le premier accomplissement de cette prophétie, l’“ étoile ” se révéla être le roi David, vainqueur des Moabites (2S 8:2). Par conséquent, dans cet accomplissement de la prophétie, “ la fin des jours ” commença sans doute lorsque David devint roi. Puisque David préfigurait Jésus en qualité de Roi messianique, la prophétie s’appliquerait aussi à Jésus au moment où il soumettrait ses ennemis. — it-1 623§ 2

Nombres 24 :17 - . Les rois, comme les étoiles, se lèvent et disparaissent. À une exception près. Jésus Christ se présente comme “la racine et le descendant de David, et l’étoile brillante du matin”. (Révélation 22:16.) Étant un descendant direct du roi David, Jésus remplit les conditions requises pour être le roi du gouvernement de Dieu. “Étoile brillante du matin”, il est également l’“étoile du matin” qui, selon les paroles de Pierre, devait se lever et faire poindre le jour. — 2 Pierre 1:19.

Au vu de ce qui précède, est-il vraiment sage de chercher une direction auprès des étoiles en déclin que sont les monarchies humaines? La sagesse nous dicte plutôt de mettre notre espérance dans le Roi choisi par Dieu, Jésus Christ, “le Roi de ceux qui règnent en rois et le Seigneur de ceux qui dominent comme seigneurs, le seul [par rapport aux rois humains] qui possède l’immortalité”. (1 Timothée 6:15, 16.) Déjà installé comme roi invisible dans les cieux, il fera bientôt se lever l’aurore d’un monde nouveau. Cette étoile — ce roi — qui s’est levée ne disparaîtra jamais! - RV1990  22/8

Quelles perles spirituelles as-tu tirées de la lecture de la Bible de cette semaine en rapport avec Jéhovah, la prédication ou un autre sujet ?

Le désir de David de bâtir un temple à Jéhovah ne fut-il pas une manifestation de son zèle et de sa gratitude pour l’amour et la bonté de Dieu? Évidemment. Bien que ce privilège lui fût refusé, il n’en poursuivit pas moins les préparatifs de construction et honora Jéhovah en offrant personnellement de l’or, de l’argent et des pierres précieuses de très grande valeur (2 Samuel 7:1-13). Comme lui, nous devrions répondre avec désintéressement à l’amour de Jéhovah en ‘l’honorant avec nos choses de valeur’, en utilisant nos ressources matérielles pour promouvoir les intérêts du Royaume. — TG1990 1/12

Le second livre de Samuel rapporte que David désirait ardemment construire une “maison”, ou temple, pour y abriter l’arche de l’alliance (II Samuel 7:2-5). Mais Jéhovah ne lui a pas permis de réaliser son projet, et le premier livre des Chroniques nous explique pourquoi: David avait versé beaucoup de sang. Le temple allait donc être bâti par son successeur, un homme pacifique. Le second livre de Samuel nous indique également que David a acheté l’aire de battage où le temple a finalement été construit, et en quelles circonstances il l’a fait (II Samuel 24:18-25). Le premier livre des Chroniques va plus loin en décrivant l’énorme contribution que David a amassée et les préparatifs qu’il a effectués par la suite afin que tout soit prêt pour Salomon quand celui-ci serait en mesure de commencer la construction du temple (I Chroniques 22:6-19). En fait, Jéhovah a même donné à David le plan du temple, et ce dernier l’a fidèlement remis à Salomon en temps voulu. — TG1985  1/9

David a confiance dans le bon jugement de Nathân, car il lui dévoile son désir de bâtir un temple pour Jéhovah. “ ‘ Vois donc ! lui dit David. J’habite dans une maison de cèdres, tandis que l’arche du vrai Dieu habite au milieu de toiles de tente. ’ Et Nathan dit au roi : ‘ Tout ce qui est dans ton cœur — va, fais-le, car Jéhovah est avec toi. ’ ” — 2 Sam. 7:2, 3.

Fidèle adorateur de Jéhovah, Nathan adhère avec enthousiasme au projet de David, à savoir construire le premier centre permanent du culte pur. Toutefois, en la circonstance, il semble que Nathan ne parle pas au nom de Jéhovah, mais exprime son opinion personnelle. Cette nuit-là, Dieu demande au prophète de transmettre au roi un message différent : ce ne sera pas lui mais l’un de ses fils qui bâtira le temple. Nathan annonce aussi à David que Dieu conclut avec lui une alliance de sorte que son trône sera établi “ solidement pour des temps indéfinis ”. — 2 Sam. 7:4-16.

L’avis de Nathan sur la construction du temple ne s’harmonisait pas avec la volonté de Dieu. Sans protester, cet humble prophète s’est rallié au dessein divin et y a collaboré. Voilà un bel exemple à imiter si Dieu venait à nous corriger. Les interventions ultérieures de Nathân attestent que le prophète n’a pas perdu l’approbation de Dieu – TG2012  15/2 p24-25

Rappelons-nous ce que Jéhovah a dit au roi David concernant Israël, selon 2 Samuel 7:10: “J’assignerai assurément un lieu à mon peuple Israël, et je le planterai.” Jéhovah a tendrement pris soin de son peuple, Israël, sous tous les rapports. Les Israélites avaient tout lieu de produire de bons fruits dans leur vie. Il leur suffisait d’écouter l’enseignement de Jéhovah et d’observer ses commandements. Pourtant, seuls quelques-uns d’entre eux ont agi ainsi. La majorité ont été si obstinés et rebelles qu’ils ont produit des fruits mauvais, des fruits pourris.

Qu’en est-il de nos jours? Jéhovah montre beaucoup de compassion envers le reste de l’Israël spirituel et ses compagnons comparables à des brebis. Son œil est constamment fixé sur eux depuis leur libération spirituelle en 1919. Comme il l’a annoncé par l’intermédiaire d’Isaïe, ils reçoivent chaque jour l’instruction divine du plus grand Enseignant de l’univers, Jéhovah Dieu. Cet enseignement divin fourni par l’entremise de son Fils bien-aimé Jésus Christ a produit une paix abondante parmi eux et a resserré de façon continue leurs liens avec Jéhovah. Voilà qui crée un excellent environnement spirituel permettant à tous de connaître Jéhovah, de l’écouter, et de continuer à produire de bons fruits, des fruits à la louange de Jéhovah! Et cela signifie rien de moins pour nous que la vie!

Mais malgré toute la faveur imméritée de Dieu, certains deviennent rebelles et leur cœur s’endurcit, comme ce fut le cas de beaucoup dans le royaume antique de Juda, et ils produisent dans leur vie des fruits mauvais, des fruits pourris. Quel dommage! Qu’aucun de nous ne perde jamais de vue l’avertissement qui nous est signifié sans détour par ces deux corbeilles de figues contenant de bons et de mauvais fruits! Alors que l’exécution du jugement mérité de Jéhovah contre la chrétienté apostate se fait de plus en plus proche, prenons à cœur l’exhortation de l’apôtre Paul: ‘Marchez d’une manière digne de Jéhovah, afin de lui plaire tout à fait, tandis que vous continuez à porter du fruit en toute œuvre bonne.’ — Colossiens 1:10. - TG1994  1/3

QUAND NOUS NE RECEVONS PAS CERTAINES RESPONSABILITÉS

En raison de notre âge, de notre état de santé ou d’autres facteurs, nous ne sommes peut-être pas en mesure de recevoir certaines responsabilités dans l’assemblée ou dans le service de la circonscription, par exemple. Dans ce cas, nous pouvons en apprendre beaucoup de David. Il avait espéré de tout son cœur construire un temple pour Jéhovah. Mais quand il a appris que ce n’était pas lui qui allait le faire, comment a-t-il réagi ? Il a soutenu pleinement celui qui avait été choisi par Dieu pour accomplir ce projet. Il a même contribué à sa réalisation en faisant des offrandes généreuses. Quel bel exemple pour nous ! (2 Sam. 7:12, 13) – TG2020/12 §14

En raison de sa foi et de son obéissance, le roi David fut choisi par Jéhovah pour devenir l’une des parties contractantes dans une alliance remarquable. Ce fut une alliance pour un royaume, renforçant l’alliance abrahamique, car elle garantissait l’accomplissement de la promesse relative à la bénédiction de toutes les nations et familles de la terre. “ Je susciterai après toi ta postérité, qui sortira de tes entrailles, et j’affermirai son royaume. Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom ; et j’affermirai le trône de son royaume à perpétuité. ” — II Sam. 7:12, 13,

La postérité que Dieu fit sortir de David et dont il affermit le royaume, c’est Jésus-Christ. “ Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut ; et Jéhovah Dieu lui donnera le trône de David son père ; et il régnera sur la maison de Jacob à toujours, et il n’y aura point de fin à son royaume. ” — Luc 1:32, 33,

L’alliance pour le royaume est d’une importance vitale pour l’humanité, car elle garantit l’établissement sur la terre d’une paix durable et d’une juste domination pour tous les peuples. Dieu ne manquera pas de réaliser cette alliance. — TG1961  15/11

La lumière des prophéties inspirées se faisant de plus en plus vive, davantage de choses ont été révélées sur la domination du Messie. En 2 Samuel 7:12-16, le roi David, descendant de Juda, a été averti que la Postérité viendrait de sa lignée. En outre, cette Postérité devait être un Roi hors du commun. Son trône, autrement dit sa domination, durerait à jamais! On en trouve confirmation en Ésaïe 9:6, 7: “Un enfant nous est né, un fils nous a été donné; et la domination princière  À l’abondance de la domination princière et à la paix il n’y aura pas de fin, sur le trône de David et sur son royaume, pour l’établir solidement et le soutenir au moyen de l’équité et au moyen de la justice, dès maintenant et pour des temps indéfinis. Le zèle même de Jéhovah des armées fera cela.”

Imaginez-vous ce que peut être un tel gouvernement? Un chef juste, équitable, qui établit la paix et qui règne pour toujours? Quelle différence avec la succession pitoyable de faux messies qu’a connue l’Histoire! Loin d’être une illusion, un guide qui s’est nommé lui-même, le Messie de la Bible est un chef mondial investi de l’autorité et de la puissance nécessaires pour changer le monde. En notre époque troublée, cette perspective revêt une grande importance. Les humains n’ont jamais eu autant besoin de cette espérance. - TG1992  1/10

David était comparable à une pierre angulaire posée en Sion, sur laquelle une maison royale de souverains devait être édifiée pour représenter le Roi céleste, Jéhovah. David, plein de reconnaissance, remercia Dieu dans une prière. — II Sam. 7:18-29. Par inspiration, Jéhovah donna à David le plan de tous les travaux pour la construction du temple. En outre, David rassembla de nombreux matériaux et recueillit des sommes considérables, grâce aux offrandes volontaires apportées par le roi lui-même et par le peuple. Le roi offrit également le terrain sur lequel le temple serait bâti. Il comprenait que la prospérité de la nation dépendait de Dieu, et que les Israélites ne faisaient que rendre à Dieu la gloire et les richesses qui lui appartenaient et qu’il leur avait données. — TG1965  1/2

Link to comment
Share on other sites


  • Views 648
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

 Share





×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.