Jump to content
The World News Media

Étude biblique de l’assemblée - Chapitre 72 - Semaine du 24 Juin 2019


misette

Recommended Posts

  • Member

Etude biblique - Leçon 72.docx

Etude biblique - Leçon 72.pdf

 

JESUS ENVOIE 70 DISCIPLES PRECHER

LUC 10:1-24

Jésus continua à parcourir la Galilée ; il ne voulait pas, en effet, parcourir la Judée, parce que les Juifs cherchaient à le tuer – Luc 7 :1

Quand il envoya ses 70 disciples prêcher, vraisemblablement en Judée, Jésus leur dit de ne pas emporter de bourse, montrant par là que Jéhovah pourvoirait à leurs besoins par le moyen de leurs compatriotes israélites, chez qui l’hospitalité était une coutume (Lc 10:1, 4, 7)

Jésus nous enseigne un principe très utile. Quand il a envoyé ses disciples prêcher, il leur a dit : « En chemin ne serrez personne dans vos bras en signe de salut » (Luc 10:2-4). Pourquoi une telle directive ? Un bibliste déclare : « Les salutations chez les Orientaux ne consistaient pas, comme chez nous, à s’incliner timidement ou à tendre la main ; elles s’accompagnaient de nombreuses étreintes, de révérences et même de prosternations jusqu’au sol. Tout cela exigeait beaucoup de temps. » Jésus n’encourageait pas ses disciples à l’impolitesse. Il leur montrait que, ne disposant que d’un temps limité, ils devaient en tirer le meilleur parti pour s’occuper des choses les plus importantes (Éph. 5:16). Pouvons-nous mettre ce principe en pratique afin d’avoir davantage de temps pour participer à des tâches liées au Royaume 

Au moment d’envoyer prêcher 70 de ses disciples, Jésus leur a dit : “ Oui, la moisson est grande, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. ” (Luc 10:2). Tout comme un retard dans la moisson pourrait se révéler fatal pour les récoltes, une certaine négligence dans l’œuvre de prédication risquerait de se solder par des pertes en vies humaines. C’est pourquoi Jésus a ajouté : “ En chemin ne serrez personne dans vos bras en signe de salut. ” (Luc 10:4). Dans la langue originale, le terme rendu par “ salut ” signifie parfois davantage qu’un simple “ bonjour ”. Il peut aussi désigner les embrassades et les longues conversations qui accompagnent la rencontre d’un ami. Jésus enjoignait donc à ses disciples de ne pas se laisser détourner par des choses non indispensables et d’utiliser au mieux le temps dont ils disposaient. Le message qu’ils devaient prêcher était urgent.

Jésus a également exhorté ses disciples à ne pas se laisser distraire. “ En chemin ne serrez personne dans vos bras en signe de salut ”, leur a-t-il dit (Luc 10:4). Devaient-ils se montrer froids et distants ? Pas du tout. Mais il faut savoir qu’aux temps bibliques les salutations se limitaient rarement à un simple bonjour. Elles englobaient souvent diverses formalités et une longue conversation. Un bibliste explique : “ Les salutations chez les Orientaux ne consistaient pas, comme chez nous, en une inclination de tête ou en une poignée de main ; elles s’accompagnaient de nombreuses étreintes, de révérences et même de prosternations jusqu’au sol. Tout cela exigeait beaucoup de temps. ” En demandant à ses disciples de ne pas se prêter aux salutations d’usage, c’est comme si Jésus leur disait : “ Utilisez votre temps au mieux, car le message que vous portez est urgent. ”

Les disciples de Jésus bénéficiaient de l’hospitalité que leur accordaient ceux qui étaient ‘ dignes ’ ou les ‘ amis de la paix ’ ; ils restaient dans la maison de ces personnes jusqu’à ce qu’ils aient achevé leur ministère dans la ville  Luc 10:6, 7 

Le message pacifique que Jésus et ses disciples proclamèrent attira les ‘ amis de la paix ’, c’est-à-dire ceux qui désiraient se réconcilier avec Dieu

Comment garder votre sang-froid quand une personne à qui vous prêchez se montre impolie ? Quand Jésus a envoyé 70 disciples prêcher, il leur a dit de souhaiter la paix à chaque maison dans laquelle ils entreraient. “ S’il y a là un ami de la paix, votre paix reposera sur lui, a-t-il expliqué. Mais si ce n’est pas le cas, elle reviendra vers vous. ” (Luc 10:1, 5, 6). Quand les gens réagissent favorablement au message que nous portons, nous nous réjouissons, car ils peuvent en retirer des bienfaits. Certaines réactions n’ont cependant rien de pacifique. Que faire alors ? Que la paix que nous souhaitons reste avec nous, dit Jésus. Quelle que soit la façon dont on nous traite, nous devrions être capables de quitter chaque porte la paix au cœur. Si nous nous irritons face aux provocations, nous ne conservons pas notre paix. Efforcez-vous de garder votre paix en toute situation, pas seulement quand vous prêchez

Le message des disciples de Jésus était un message de paix, et ils le délivraient de façon paisible. Jésus avait donné ces instructions : “ Partout où vous entrerez dans une maison, dites d’abord : ‘ Paix à cette maison. ’ Et s’il y a là un ami de la paix, votre paix reposera sur lui. Mais si ce n’est pas le cas, elle reviendra vers vous. ” (Luc 10:5, 6). Shalôm, “ paix ” en hébreu, est une salutation traditionnelle chez les Juifs. Mais les instructions de Jésus allaient beaucoup plus loin que cela. En leur qualité d’“ ambassadeurs à la place de Christ ”, ses disciples oints exhortaient les gens à ‘ se réconcilier avec Dieu ’. (2 Corinthiens 5:20.) Conformément aux instructions de Jésus, ils leur parlaient du Royaume de Dieu et de ce que ce Royaume pouvait leur apporter individuellement. Ceux qui écoutaient le message recevaient une bénédiction ; ceux qui le rejetaient passaient à côté de quelque chose.

De nos jours, les Témoins de Jéhovah accomplissent leur ministère de la même manière. La bonne nouvelle qu’ils portent aux gens n’est pas la leur : elle appartient à Celui qui les a envoyés. Leur mission consiste à la faire connaître. Ceux qui acceptent cette bonne nouvelle peuvent escompter de merveilleuses bénédictions. Ceux qui la rejettent rejettent en fait la paix avec Jéhovah Dieu et avec son Fils, Jésus Christ

L’hospitalité et l’aide matérielle offertes à ceux qui se consacrent exclusivement aux intérêts du culte pur peuvent être considérées comme un salaire qui leur est dû, en vertu de ce principe : “ L’ouvrier est digne de son salaire. ” Luc 10:7 

Mais s’ils entrent dans une ville où ils ne sont pas bien reçus, ils devraient ‘ sortir dans ses grandes rues et dire : “ Même la poussière qui, de votre ville, s’est collée à nos pieds, nous l’essuyons contre vous. ” ’ (Luc 10:7, 10, 11). Essuyer ou secouer la poussière de ses pieds signifierait que les disciples abandonnaient, dans la paix, aux conséquences qu’elles finiraient par s’attirer de la part de Dieu, la maison ou la ville rebelles. Mais ceux qui accueillent avec bonté les disciples de Jésus peuvent s’attendre à des bénédictions

Secouer la poussière de ses pieds. Celui qui secouait la terre ou la poussière de ses pieds montrait également qu’il dégageait sa responsabilité. Jésus dit à ses disciples d’agir ainsi envers tout lieu ou toute ville dont les habitants ne les recevraient pas ou ne les écouteraient pas. —  Lc 10:10, 11 

Jésus Christ dit à ses disciples que, si quelqu’un ne les recevait pas ou n’écoutait pas leurs paroles, ils devaient secouer ou essuyer la poussière de leurs pieds en quittant la maison ou la ville. Cette pratique serait “ en témoignage contre [ces gens] ” et indiquerait que les disciples de Jésus partaient dans la paix et qu’ils laissaient la maison ou la ville aux conséquences qui viendraient de Dieu

Il leur a précisé : « Qui vous écoute m’écoute moi aussi. Et qui vous repousse me repousse moi aussi. D’autre part, qui me repousse repousse aussi celui qui m’a envoyé » (Luc 10:16). Par ces mots, Jésus a mis en évidence le sérieux de la responsabilité confiée aux disciples. Ils allaient le représenter, lui et le Dieu Très-Haut ! Il en irait de même à notre époque pour tous ceux qui répondraient à l’invitation de Jésus : « Viens, suis-moi » (Luc 18:22). À tous ceux-là, Dieu confie la mission de prêcher la bonne nouvelle du Royaume et de faire des disciples

Plus tôt, lorsque les 70 disciples qu’il avait envoyés étaient revenus en racontant que même les démons leur étaient soumis quand ils utilisaient son nom, Jésus avait dit : “ Je regardais Satan déjà tombé du ciel comme un éclair ” ; il parlait de l’expulsion future de Satan des cieux comme d’une certitude. — Lc 10:1, 17, 18.

Par ces mots, Jésus soulignait que la chute de Satan était sûre. Jésus se réjouissait d’avance de la victoire qu’il allait remporter sur le chef du monde quand, de retour au ciel, il serait à nouveau l’archange Michel. Une étude minutieuse des prophéties bibliques montre que cette victoire a eu lieu dans le ciel en 1914

Aux 70 disciples qu’il envoya, Jésus donna pouvoir sur les choses mauvaises, comparées à des serpents et à des scorpions. — Lc 10:19 

Quand les 70 sont revenus, ils étaient transportés de joie et ils ont fait à Jésus le rapport de leur activité en ces termes : “ Seigneur, même les démons nous sont soumis quand nous nous servons de ton nom. ” La réponse de Jésus les a peut-être surpris, car il leur a révélé qu’une joie encore plus grande leur serait accordée en récompense de leur zèle pour le Royaume : “ Ne vous réjouissez pas de ceci : que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms ont été inscrits dans les cieux. ” — Luc 10:17, 20.

Arrivés à la fin de leur mission, les 70 firent état à Jésus de leur activité de prédication “ avec joie et dirent : ‘ Seigneur, même les démons nous sont soumis quand nous nous servons de ton nom. ’ ” (Luc 10:17). Quel sentiment exaltant pour ces humains imparfaits d’expulser de puissantes créatures spirituelles ! Toutefois, Jésus tempéra quelque peu l’enthousiasme de ses disciples : “ Ne vous réjouissez pas de ceci : que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms ont été inscrits dans les cieux. ” (Luc 10:20). Les 70 n’auraient peut-être pas toujours le pouvoir d’expulser des démons et n’obtiendraient pas toujours de bons résultats dans leur ministère. Mais s’ils restaient fidèles, ils auraient toujours l’approbation de Jéhovah.

Après avoir servi Jéhovah fidèlement pendant de nombreuses années, les membres oints restent fermement attachés à la foi et se réjouissent de ce que leurs noms sont “ inscrits dans les cieux ”. (Luc 10:20)

Il peut être très stimulant d’entendre les résultats positifs obtenus par d’autres chrétiens. Jésus lui-même s’est réjoui du succès que ses disciples avaient rencontré en prêchant le message du Royaume (Luc 10:17-21). De même, lorsque nous entendons parler des bons résultats de nos compagnons dans la foi, de leur bel exemple et de leur intégrité, nous sommes encouragés et nous sentons plus déterminés que jamais à poursuivre notre course chrétienne

Jéhovah souhaite que nous trouvions de la joie dans son service. Toutefois, cette joie ne doit pas dépendre des résultats que nous obtenons

« Tu as soigneusement caché ces choses à des sages et des intellectuels, et [...] tu les as révélées à des tout-petits » (Luc 10:21). La façon dont Jéhovah révélait les vérités spirituelles profondes à des personnes humbles de toutes sortes, quelles que soient leur instruction et leurs capacités intellectuelles, le remplissait de joie. Il était ravi que son Père trouve bonne, ou approuve, cette façon d’enseigner. Il faut avoir un certain état d’esprit pour comprendre la Bible. Jéhovah a produit un livre que seules les personnes humbles et disposées à se laisser enseigner peuvent réellement comprendre

Les disciples de Jésus, d’anciens pêcheurs, cultivateurs et autres habitués au dur labeur, ressemblaient à des tout-petits à côté des chefs religieux très instruits de la nation. Mais ils étaient formés pour proclamer la meilleure des bonnes nouvelles

Pour invoquer ce nom, il faut nécessairement connaître la personne qui le porte. Jésus Christ a dévoilé cette connaissance vitale à ses disciples. Il leur a ‘ révélé le Père ’. (Luc 10:22.) Jésus était particulièrement bien placé pour ‘ révéler le Père ’. Pour quelle raison ? Parce que la créature spirituelle qui deviendrait plus tard l’homme Jésus existait au ciel avant que toutes les autres formes de vie ne soient créées ; il occupait la position privilégiée de “ Fils unique-engendré de Dieu ”. Jésus encourageait ses disciples fidèles à ne pas considérer comme ordinaires les précieuses vérités qui leur étaient révélées au sujet du Royaume. Elles n’avaient pas été révélées aux serviteurs de Dieu du passé, et elles ne l’étaient sûrement pas aux ‘ sages et aux intellectuels ’ du temps de Jésus 

Ses disciples ont pu observer chez lui les mêmes qualités que celles de son Père. Sa présence et ses œuvres parmi les hommes nous ont donné une possibilité exceptionnelle de connaître personnellement son Père. “Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez, dit-il, car (...) beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez, mais ils ne l’ont pas vu.” (Luc 10:23, 24). Même Moïse, qui entretenait pourtant des relations personnelles et intimes avec Jéhovah, n’a pas été aussi béni que ceux qui ont pu voir et entendre Jésus

Jésus nous permet de connaître Jéhovah. Il nous indique comment nous approcher de son Père pour être l’objet de sa bienveillance. La connaissance personnelle que Jésus avait de son Père est devenue une source de renseignements à laquelle nous pouvons puiser

Nous pouvons facilement nous appliquer les paroles que Jésus a adressées à ses disciples : “ Heureux les yeux qui regardent les choses que vous regardez. Car je vous le dis : Beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir les choses que vous regardez, mais ne les ont pas vues, et entendre les choses que vous entendez, mais ne les ont pas entendues. ” (Luc 10:23, 24). Si nous sommes en mesure de “ voir ” et d’“ entendre ” des vérités bibliques, tout le mérite en revient à Jéhovah Dieu. Et comme nous nous réjouissons que “ l’assistant ”, l’esprit saint, nous ait été envoyé pour nous guider “ dans toute la vérité ” 

◊ Où Jésus prêche-t-il durant ses six derniers mois, et pourquoi concentre-t-il ses efforts là-bas ?

◊ Où les 70 disciples doivent-ils rencontrer les gens ?

◊ Même si les 70 accomplissent beaucoup de choses, qu’est-ce qui a le plus d’importance d’après Jésus ?

Link to comment
Share on other sites


  • Views 503
  • Replies 1
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic





×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.