Jump to content

misette

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 20 MAI 2019 - 2 Corinthiens 11-13

Topic Summary

Created

Last Reply

Replies

Views

misette -
folens -
4
827

Top Posters


Recommended Posts

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 20 MAI 2019 - 2 Corinthiens 11-13.docx

RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 20 MAI 2019 - 2 Corinthiens 11-13.pdf

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU

Recherchons des perles spirituelles (8 min) : 2 Corinthiens 11-13

2 Corinthiens 12:2-4 : Que désignent probablement le « troisième ciel » et le « paradis » ? (w18.12 8 § 10-12).

« Je connais un homme qui est en union avec Christ et qui, il y a 14 ans, a été emporté jusqu’au troisième ciel — je ne sais pas si c’était dans son corps ou hors de son corps, mais Dieu le sait.  Oui, je connais un tel homme — je ne sais pas si c’était dans son corps ou en dehors de son corps, mais Dieu le sait — qui a été emporté dans le paradis et a entendu des paroles qui ne peuvent pas être rapportées et qu’il n’est pas permis à un homme de dire. »

Le « troisième ciel » mentionné en 2 Corinthiens 12:2 désigne probablement le Royaume dirigé par Jésus Christ et les 144 000, autrement dit « le nouveau ciel » (2 Pierre 3:13).

Pourquoi « troisième » ? Parce que le Royaume est une domination de la plus haute qualité.

Le « paradis » dans lequel Paul a été « emporté » lors d’une vision désigne probablement trois choses qui existeront en même temps dans le monde nouveau : 1) le paradis sur terre à venir, 2) le paradis spirituel, qui existera dans une mesure plus grande encore qu’aujourd’hui, et 3) « le paradis de Dieu » au ciel. - w18.12 8 § 10-12

L’apôtre Paul parle d’un homme qui fut “ emporté [...] jusqu’au troisième ciel ” et “ dans le paradis ”. Puisque les Écritures ne parlent d’aucune autre personne qui aurait connu un tel phénomène, il est plausible qu’il s’agisse de ce que Paul lui-même avait vécu. Certains ont cherché à rapprocher l’expression de Paul, “ troisième ciel ”, et l’idée ancienne des rabbins selon laquelle il y aurait plusieurs niveaux dans le ciel, voire “ sept cieux ” au total. Mais les Écritures n’appuient nullement cette pensée. Comme on l’a vu, elles ne disent pas que les cieux sont divisés en niveaux. Il faut plutôt compter sur le contexte pour déterminer s’il s’agit des cieux à l’intérieur de l’étendue atmosphérique de la terre, des cieux de l’espace sidéral, des cieux spirituels ou d’autre chose encore. Il semble que l’expression “ troisième ciel ” désigne la forme la plus élevée de domination : celle du Royaume messianique. – it-1 p473

Jésus Christ dirige actuellement une immense œuvre de construction spirituelle. Elle concerne un paradis spirituel qui, comme l’arche en son temps, vise à assurer la sécurité et la survie des pratiquants du vrai culte. Pour être sauvés lors de la grande tribulation, il nous faut rester à l’intérieur de ce paradis. Tout autour, c’est le monde de Satan, prêt à engloutir tous ceux qui tomberont dans la somnolence spirituelle. Nous devons donc impérativement ‘ veiller ’ et nous montrer prêts pour le jour de Jéhovah. – TG2003  15/12 p19 §22

L’expression « paradis spirituel » fait partie de notre vocabulaire théocratique. Elle désigne la condition dans laquelle nous nous trouvons, un environnement exceptionnel et d’une grande richesse spirituelle, qui nous permet d’être en paix avec Dieu et avec nos frères. Bien sûr, nous ne devrions pas en conclure que les expressions « paradis spirituel » et « temple spirituel » sont synonymes. Le temple spirituel, c’est les dispositions relatives au vrai culte prises par Dieu. Le paradis spirituel permet quant à lui de reconnaître clairement ceux qui ont l’approbation de Dieu et qui le servent aujourd’hui dans le temple spirituel 6 TG2015  15/7 §10

2 Corinthiens 13:12 : Que désigne apparemment l’expression « un saint baiser » ? (it-1 753 § 5).

« Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. »

Le “ saint baiser ”. Les premiers chrétiens pratiquaient le “ saint baiser ” (Rm 16:16 ; 1Co 16:20 ; 2Co 13:12 ; 1Th 5:26) ou “ baiser d’amour ” (1P 5:14) qui ne s’échangeait peut-être qu’entre personnes du même sexe. Il est possible que cette forme de salutation des premiers chrétiens corresponde à la coutume qu’avaient les anciens Hébreux de se saluer par un baiser. Bien que les Écritures ne fournissent aucun détail à ce sujet, le “ saint baiser ” ou “ baiser d’amour ” reflétait de toute évidence l’amour sain et l’unité qui régnaient dans la congrégation chrétienne. — Jn 13:34, 35. - it-1 753 § 5

L’apôtre Paul encourageait les chrétiens du premier siècle à se ‘saluer l’un l’autre par un saint baiser’. (Rom. 16:16 ; I Cor. 16:20 ; II Cor. 13:12 ; I Thess. 5:26.) De son côté, l’apôtre Pierre les exhorta dans le même esprit en disant : “Saluez-vous les uns les autres par un baiser d’amour.” (I Pierre 5:14). Bien que la Bible ne fasse pas connaître les détails relatifs à cette coutume en vigueur chez les chrétiens du premier siècle, un examen rapide de cette habitude d’embrasser courante chez les Hébreux éclairera un peu la question

Dans les temps bibliques, le baiser était un signe d’affection chez des hommes liés par une amitié profonde (II Sam. 19:39 ; Actes 20:37). Ces marques d’amitié et d’affection pourraient sembler étranges à des personnes qui ont appris à se montrer plus réservées dans l’expression de leurs sentiments. Mais pour les gens de ce temps-là, le baiser n’était pas plus extraordinaire que ne l’est aujourd’hui une cordiale poignée de main échangée entre bons amis. Paul et Pierre n’introduisaient pas une nouvelle coutume chrétienne ou un rite religieux solennel. Ils observaient plutôt une coutume déjà établie à leur époque. Chez les chrétiens, il ne s’agissait pas d’une simple formalité, mais le baiser était le reflet des relations fraternelles et de l’unité spirituelle qui régnaient parmi ceux que le vrai culte avait réunis. Quand des frères chrétiens se saluaient “l’un l’autre par un saint baiser”, ce baiser ne présentait aucune familiarité indécente ni aucun caractère scandaleux. C’était une marque d’affection pieuse et chaste. Les vrais chrétiens de notre époque cultivent aussi cette affection et cette fraternité étroites, chaudes et chastes, même si la coutume locale en matière de salutations n’est pas la même – TG1969 p319

Paul dit aux Romains de ‘se saluer les uns les autres par un saint baiser’. Par ces mots, cependant, il n’inaugurait pas un nouvel usage chrétien ou un rite religieux. À son époque, il était fréquent que l’on donne un baiser sur le front, sur les lèvres ou sur la main en signe d’accueil, d’affection ou de respect. Par conséquent, dans ce texte Paul faisait simplement allusion à une coutume courante de son temps. — Romains 16:16. – TG1990 1/8

Qu’est-ce que la lecture biblique de cette semaine t’a appris sur Jéhovah ?

LA PERSÉCUTION : UN SIGNE DE LA DÉSAPPROBATION DE DIEU ? Si un gouvernement interdisait notre culte, nous pourrions en conclure à tort que nous n’avons pas la bénédiction de Jéhovah. Mais n’oublie pas : la persécution n’est pas le signe que Jéhovah est mécontent de nous. Pense à l’apôtre Paul. Il avait l’approbation de Dieu, c’est certain. Il a eu l’honneur d’écrire 14 lettres des Écritures grecques chrétiennes, et il a été « apôtre des nations ». Pourtant, il a été durement persécuté (2 Corinthiens 11:23-27). Ce que Paul a subi nous enseigne que Jéhovah permet que ses fidèles serviteurs soient persécutés. – TG2019/7 p8 §3

La Bible déclare : « Quoi que ce soit que nous demandions selon sa volonté, il nous entend » (1 Jean 5:14). Est-ce à dire que Dieu accorde automatiquement à ses adorateurs tout ce qu’ils demandent ? Pas forcément. Réfléchissez au cas de l’apôtre Paul : Par trois fois, il a supplié Dieu de lui ôter « une épine dans la chair » (2 Corinthiens 12:7, 8). Il s’agissait peut-être d’une maladie oculaire chronique. Ce devait être très frustrant pour lui ! En effet, il avait reçu le don de guérison et il avait même réalisé une résurrection. Pourtant, il devait endurer sa propre maladie. Même si ses supplications n’ont pas eu le résultat qu’il voulait, Paul a accepté la réponse de Dieu avec reconnaissance (2 Corinthiens 12:9, 10). Comme Paul, aujourd’hui les adorateurs de Dieu doivent parfois persévérer dans la prière avant de percevoir la réponse de Dieu ou accepté la réponse de Dieu avec reconnaissance – TG2014  1/ 4 p5

Lorsqu’il évoquait son “ épine dans la chair ”, Paul a observé que la puissance du Christ était “ comme une tente ” au-dessus de lui (2 Cor. 12:7-9). Il sentait que Dieu le protégeait par le moyen de Christ, tout comme celui qui se trouve dans une tente se sent protégé des éléments. De même que Paul, nous ne sommes pas obligés de céder à nos faiblesses ni de nous laisser écraser par nos problèmes. Pour rester spirituellement forts, mettons à profit toutes les dispositions que Jéhovah prend par l’intermédiaire de son organisation. Faisons tout ce qui est humainement possible de faire, puis tournons-nous vers Jéhovah avec la totale conviction qu’il guidera nos pas. Quand nous constaterons de quelle façon la puissance de Dieu nous aide à vaincre nos faiblesses, nous pourrons dire, comme Paul : “ Lorsque je suis faible, c’est alors que je suis puissant. ” 2 Cor. 12:10. TG2008  15/6 p6

En réponse aux prières de Paul, Dieu dit : “ Ma faveur imméritée te suffit ; car ma puissance est en train d’être rendue parfaite dans la faiblesse. ” Paul déclare à son tour : “ Très volontiers donc je me glorifierai plutôt pour ce qui est de mes faiblesses, pour que la puissance du Christ reste au-dessus de moi comme une tente. ” (2 Corinthiens 12:9). Ainsi, Paul avait constaté que, par l’intermédiaire de Christ, la puissance protectrice de Dieu le couvrait, telle une tente. Aujourd’hui, Jéhovah répond à nos prières de la même façon. Il étend au-dessus de nous sa protection, telle une tente. Bien entendu, une tente n’empêche pas la pluie de tomber ni le vent de souffler, mais elle fournit une certaine protection contre les éléments. De même, l’abri dont nous disposons par “ la puissance du Christ ” n’empêche pas les épreuves de fondre sur nous ni les malheurs de s’abattre. Toutefois, il nous procure une protection spirituelle contre les éléments déchaînés de ce monde et contre les attaques de son chef, Satan. Comme Paul, peut-être subissez-vous actuellement une épreuve persistante. Si Jéhovah semble ne rien faire, est-ce parce qu’il est inconscient de votre situation ou qu’il se désintéresse de vous ? La réponse est un non catégorique ! Jéhovah se préoccupe au plus haut point de chacun de ses fidèles. Par conséquent, même si vous endurez une épreuve qui ‘ ne s’écarte pas de vous ’, vous pouvez être convaincu que Jéhovah est conscient de votre lutte et qu’il a répondu au ‘ bruit de votre clameur ’. – TG2006  15/12 p24 §17,18

Quelles que soient nos capacités, ce que nous pouvons accomplir par nos propres forces est limité. C’est un fait que nous devons tous admettre. Prenons l’exemple de l’apôtre Paul. Malgré ses nombreuses capacités, il avait des limites qui l’empêchaient de faire tout ce qu’il souhaitait. Quand il a prié à ce sujet, Jéhovah lui a répondu : « Ma puissance est en train d’être rendue parfaite dans la faiblesse. » Paul a compris la leçon. C’est pourquoi il a dit : « Lorsque je suis faible, c’est alors que je suis puissant » (2 Cor. 12:7-10). Que voulait-il dire ? Paul avait compris que ce qu’il pouvait faire par lui-même était limité. Il avait besoin de l’aide de quelqu’un de bien plus puissant. Dieu, par son esprit saint, pouvait le fortifier quand il se sentait faible. Mais il pouvait aussi lui donner la capacité de faire des choses qu’il n’aurait jamais pu accomplir tout seul. C’est pareil pour nous. Jéhovah, par son esprit saint, peut nous rendre vraiment forts – TG2018/1 §9

L’apôtre Paul était heureux d’être “ entièrement dépensé ” pour son ministère chrétien (2 Cor. 12:15). Pareillement aujourd’hui, de nombreux chrétiens œuvrent diligemment comme pionniers. D’autres, chargés de lourdes responsabilités familiales, ménagent dans leur emploi du temps bien rempli de la place pour participer chaque semaine au ministère. D’autres encore, qui ont de graves ennuis de santé, utilisent leur peu d’énergie pour soutenir la cause du Royaume. N’est-il pas encourageant de voir les serviteurs de Dieu, quel que soit leur âge ou leur situation, se dépenser au service de Jéhovah ? – km2007/6 p1

L’apôtre Paul a appelé notre Créateur “ le Dieu d’amour et de paix ”. (2 Corinthiens 13:11.) Pourquoi ?. Parce qu’il aimait profondément les humains, Dieu a offert son Fils bien-aimé en rançon, donnant à quiconque exerce la foi en lui la possibilité de vivre éternellement après avoir été libéré de la souffrance qui résulte du péché. Cela ne nous incite-t-il pas à aimer Dieu et à nous approcher de lui ? Dieu manifeste son amour non seulement aux humains dans leur ensemble, mais aussi à chaque personne en particulier qui a foi en lui. – TG2008  1/9 p5

Quelles autres perles spirituelles as-tu découvertes dans la lecture biblique de cette semaine ?

Rappelons-nous comment Satan s’y est pris pour tromper Ève. L’apôtre Paul a écrit : “ J’ai peur que d’une manière ou d’une autre — comme le serpent a séduit Ève par sa ruse — votre intelligence ne se corrompe loin du Christ. ” (2 Corinthiens 11:3). En se servant d’un serpent, un animal d’ordinaire prudent, Satan a séduit Ève : il l’a persuadée d’adopter une conduite aux conséquences désastreuses. Pour cela, il s’est efforcé de corrompre son intelligence, de fausser son raisonnement. Sa tactique a réussi. Ève l’a écouté, et sa façon de voir les choses a changé : ce qui était répréhensible est devenu désirable. Son intelligence ayant été corrompue, il devenait facile d’amener Ève à commettre un péché. Satan n’a pas changé. Son principe de base reste le même : corrompre l’intelligence de sorte que les péchés s’ensuivent. Pour diffuser sa propagande, Satan dispose de la politique, de la religion, du commerce et des divertissements du système actuel.  Les chrétiens ne sont pas à l’abri des méthodes de Satan. Heureusement, Jéhovah nous avertit des méthodes de Satan – Livre Amour de Dieu p192

Paul ne considérait pas son métier comme une vocation ou une carrière. Il ne l’exerçait que pour subvenir à ses besoins dans le ministère, pour annoncer la bonne nouvelle ‘ sans qu’il en coûte rien ’ à personne (2 Cor. 11:7). Et Priscille et Aquila, comment considéraient-ils leur travail profane ? Certainement comme Paul, puisqu’ils étaient chrétiens. D’ailleurs, quand Paul a quitté Corinthe en 52, ils ont déménagé et l’ont suivi à Éphèse, où leur maison a servi de lieu de réunion pour la congrégation locale (1 Cor. 16:19). Plus tard, ils sont revenus à Rome, puis de nouveau à Éphèse. Ces croyants zélés donnaient la priorité aux intérêts du Royaume et se sont dépensés volontiers au service des autres, ce qui leur a valu la gratitude de “ toutes les congrégations des nations ”. Aujourd’hui, les chrétiens imitent Paul, Aquila et Priscille. Ainsi, des ministres zélés font tout “ pour n’imposer de fardeau coûteux à personne ”. Dignes d’éloges, beaucoup de prédicateurs à plein temps travaillent à temps partiel ou comme saisonniers pour gagner leur vie tout en suivant leur vocation, le ministère chrétien. Comme Aquila et Priscille, beaucoup de serviteurs de Jéhovah ouvrent cordialement leur foyer aux responsables de circonscription – Livre Rends témoignage p148-150.

Vers l’an 55, Paul envoya Tite à Corinthe pour qu’il aide la congrégation à rassembler les dons destinés aux chrétiens de Judée qui se trouvaient dans le besoin, et peut-être aussi pour voir si elle suivait les conseils qu’il lui avait adressés. Écrivant par la suite aux Corinthiens, Paul leur rappela la visite encore récente de Tite et leur posa cette question: “Est-ce que Tite vous a tant soit peu exploités? N’avons-nous pas marché dans le même esprit ? sur les mêmes traces?” (2 Corinthiens 12:18). Qu’entendait Paul par marcher “dans le même esprit” et “sur les mêmes traces”? L’apôtre indiquait par-là que Tite et lui œuvraient dans l’unité. Tite accompagnait parfois Paul dans ses voyages, et nul doute qu’il avait beaucoup appris grâce à lui. Toutefois, l’unité qui existait entre les deux hommes avait un fondement plus solide: tous deux entretenaient de belles relations avec Jéhovah et suivaient les traces de Christ; oui, Tite imitait Paul comme Paul imitait le Christ. Par conséquent, c’est dans l’esprit de Jésus et sur ses traces que marchaient ces deux disciples. Il n’est donc pas étonnant que les vrais chrétiens, qui marchent “dans le même esprit” et sur “les mêmes traces” que Paul et Tite, jouissent d’une unité incomparable - TG 1988  1/5 p16 §3-5

13:5. ‘ Examinez-vous sans cesse pour voir si vous êtes dans la foi » implique de juger notre conduite d’après ce que nous apprenons de la Bible. ‘ S’examiner ce que nous sommes nous-mêmes ’ signifie évaluer notre niveau de spiritualité, notamment la finesse de nos “ facultés de perception ” et l’étendue de nos œuvres de foi. Appliquons le sage conseil de Paul, et nous continuerons à marcher sur la voie de la vérité. – TG2008 15/7 p28

L’apôtre Paul a fourni certains moyens de cultiver un point de vue positif. Il a adressé cette exhortation à la congrégation de Corinthe : « Examinez-vous sans cesse pour voir si vous êtes dans la foi ; vérifiez sans cesse ce que vous êtes vous-mêmes. (2 Cor. 13:5). « La foi » désigne l’ensemble des croyances révélées dans la Bible. Si nos paroles et nos actes sont en accord avec ces croyances, nous passons l’épreuve avec succès : nous montrons que nous sommes « dans la foi ». Bien sûr, nous devons comparer notre vie avec l’intégralité des enseignements chrétiens. Il n’est pas question de faire un tri en fonction de nos préférences.

Tu hésites peut-être à te soumettre à cette épreuve, surtout si tu as peur d’échouer. Pourtant, le regard que Jéhovah porte sur nous est plus important que le nôtre et ses pensées bien plus hautes que les nôtres. Dieu observe ses adorateurs, non pour les condamner, mais pour découvrir leurs qualités et leur venir en aide. Si tu te sers de sa Parole « pour voir si tu es dans la foi », tu te verras davantage comme lui te voit. Cette démarche peut t’aider à remplacer l’idée selon laquelle tu n’as pas de valeur à ses yeux par cette assurance biblique : Tu es précieux aux yeux de Jéhovah. Et là, ce sera comme si les rideaux d’une pièce plongée dans le noir s’ouvraient pour laisser entrer le soleil. Une bonne façon de mener cet examen personnel consiste à méditer sur l’exemple de fidèles dont parle la Bible. Compare leur situation ou leurs sentiments aux tiens, et demande-toi ce que tu aurais fait à leur place. – TG2014  15/3  p13 §5-7

En 33 de notre ère, le Diable a meurtri la Semence, Jésus Christ, en provoquant sa mort. Ce faisant, Satan accomplissait l’Écriture et apportait par là même la preuve, bien que ce ne fût évidemment pas son intention, que Jéhovah est un Dieu de vérité. Sa haine de la vérité et de la justice ainsi que son attitude d’esprit orgueilleuse et non repentante l’ont conduit à faire exactement ce que Dieu avait prédit. Ainsi, pour tout opposant à la vérité, fût-ce Satan en personne, se vérifie ce principe : “ Nous ne pouvons rien faire contre la vérité, mais seulement pour la vérité. ” — 2 Corinthiens 13:8. – TG1997  1/6 p9

Les chrétiens sont semblables à des bateaux dans l’océan de l’humanité. Notre objectif est d’“être finalement trouvés par Jéhovah sans tache et sans défaut, et dans la paix”. (2 Pierre 3:14.) Mais tout comme pour un bateau, des forces, internes et externes, tendent à nous faire dévier. Par conséquent, combien sont appropriées ces paroles que Paul a adressées aux Corinthiens: « nous prions : pour votre redressement.’ continuez à vous laisser redresser »— 2 Corinthiens 13:9, 11. À notre époque, les Témoins de Jéhovah doivent eux aussi travailler à leur redressement. Satan le Diable ‘fait la guerre’ contre nous, s’efforçant fébrilement de briser notre intégrité. Nous devons également faire sans cesse la guerre à nos tendances pécheresses héréditaires. Sans un redressement constant, nous pourrions facilement dévier – TG1990  1/11 p29-31

Share this post


Link to post
Share on other sites


  • Forum Statistics

    60,021
    Total Topics
    109,054
    Total Posts
  • Member Statistics

    16,172
    Total Members
    1,592
    Most Online
    Patricia deaton
    Newest Member
    Patricia deaton
    Joined




×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.