Jump to content
The World News Media

¡Despertad! | marzo de 2015 UNA VENTANA AL PASADO


Raquel Segovia
 Share

Recommended Posts

  • Member

Decretos que dividieron el mundo

EN 1493, tras el regreso de Cristóbal Colón de su primer viaje a América, los reyes de España y Portugal entraron en conflicto sobre el control del comercio y la colonización de los territorios descubiertos. Para acabar con la disputa, España pidió la mediación del papa Alejandro VI.

REYES Y PAPAS DIVIDEN EL MUNDO

España, Portugal y los papas ya habían hablado sobre el dominio de las tierras recién descubiertas. En 1455, el papa Nicolás V dio a los portugueses la exclusividad para explorar las islas y territorios a lo largo de la costa atlántica de África, y reclamar todo cuanto encontraran. Con la firma del Tratado de Alcaçovas en 1479, Alfonso V de Portugal y su hijo, el príncipe Juan, cedieron las islas Canarias a Isabel y Fernando, los reyes de España. A cambio, estos reconocieron el monopolio portugués del comercio con África y la soberanía sobre las islas de Cabo Verde, Azores y Madeira. Dos años después, el papa Sixto IV confirmó el tratado y aclaró que cualquier nuevo descubrimiento al sur y al este de las Canarias sería para Portugal.

Sin embargo, al nuevo rey de Portugal, Juan II, se le ocurrió reclamar todos los territorios descubiertos por Colón. Los reyes de España se negaron rotundamente a cedérselos y apelaron al nuevo papa, Alejandro VI, a fin de obtener los derechos para colonizar y cristianizar aquellos territorios.

Con tan solo el trazo de una pluma, el papa Alejandro VI dividió el mundo en dos

En respuesta, el papa emitió tres decretos. El primero concedió a España, “por la autoridad de Dios omnipotente”,  el dominio exclusivo y perpetuo de los nuevos territorios. El segundo fijó una línea divisoria de norte a sur a unos 560 kilómetros (350 millas) al oeste de las islas de Cabo Verde. El papa afirmó que todas las tierras descubiertas o por descubrir al oeste de esa línea pertenecían a España. Con tan solo el trazo de una pluma, el papa dividió el mundo en dos. El tercer decreto parecía aumentar la influencia de España en el este, hasta la India. Esto último enfureció al rey Juan II. Los marineros portugueses apenas acababan de rodear el extremo sur de África, y eso extendía el monopolio portugués al océano Índico.

OTRA LÍNEA EN EL MAPA

Descontento con el papa Alejandro, 

    Hello guest!
 el rey Juan de Portugal negoció directamente con los reyes Fernando e Isabel. El escritor William Bernstein comenta: “Los monarcas españoles, temerosos por la determinación del portugués y atareados en controlar el Nuevo Mundo, deseaban alcanzar un acuerdo razonable”. Todo esto condujo en 1494 a la firma del Tratado de Tordesillas.

Lo firmado en la villa española de Tordesillas mantenía la línea norte-sur marcada por el papa Alejandro, pero la desplazó al oeste 1.480 kilómetros más (920 millas). Se suponía que toda África y Asia ahora “pertenecían” a Portugal, y el Nuevo Mundo a España. Este desplazamiento de la línea hacia el oeste daría a Portugal acceso a parte de un territorio aún por descubrir, y que hoy conocemos como Brasil.

Estos decretos, que autorizaron a España y Portugal a tomar posesión y defender los territorios descubiertos, también sirvieron para justificar terribles masacres. Estas decisiones no solo pasaron por alto los derechos de las gentes de aquellas tierras, quienes fueron sometidas y explotadas, sino que también dieron paso a siglos de disputas internacionales por el poder marítimo.

Link to comment
Share on other sites


  • Views 168
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

 Share





  • Recently Browsing

    • No registered users viewing this page.
  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

    • Pudgy

      Pudgy 188

      Member
      Joined:
      Last active:
    • luis

      luis 0

      Member
      Joined:
      Last active:
  • Recent Status Updates

    • romain.eneau  »  misette

      Bonjour, serait-il possible de disposer des discours encourageants du Frère Folini ?
      Merci beaucoup.
      Fraternellement
      · 2 replies
    • misette  »  Gilles h

      Bonsoir Gilles
      S'il te plait, aurais-tu le samedi après-midi de l'assemblée régionale 2021
      Je te remercie
       
      · 2 replies
    • Eric Ouellet

      Soyons reconnaissant devant toutes ses oeuvres
       
      Le Dieu des dieux, Jéhovah, parle ;
      il convoque la terre
      depuis le soleil levant jusqu’au soleil couchant.
      De Sion, la perfection de la beauté, Dieu rayonne.
      Notre Dieu viendra et ne pourra pas garder le silence.
      Il y a un feu dévorant devant lui,
      et une violente tempête fait rage autour de lui.
      Il convoque les cieux et la terre
      pour juger son peuple :
       « Rassemblez auprès de moi mes fidèles,
      ceux qui concluent une alliance avec moi par un sacrifice. »
      Les cieux proclament sa justice,
      car Dieu lui-même est Juge. (Sèla.)
       « Écoute, ô mon peuple, je vais parler ;
      ô Israël, je vais témoigner contre toi.
      Je suis Dieu, ton Dieu.
      Ce n’est pas pour tes sacrifices que je te réprimande,
      ni pour tes holocaustes, qui sont constamment devant moi.
      Je n’ai pas besoin de prendre un taureau de ta maison
      ni des boucs de tes enclos.
      Car tous les animaux sauvages de la forêt m’appartiennent,
      même les bêtes sur mille montagnes.
      Je connais tous les oiseaux des montagnes;
      les innombrables animaux des champs sont à moi.
      Si j’avais faim, je ne te le dirais pas,
      car le sol productif m’appartient, avec tout ce qui s’y trouve.
      Vais-je manger la viande des taureaux
      et boire le sang des boucs?
      Offre en sacrifice à Dieu ta reconnaissance
      et acquitte-toi des vœux que tu as faits au Très-Haut;
      appelle-moi en temps de détresse.
      Je te secourrai, et tu me glorifieras. »
      Mais Dieu dira au méchant :
      « De quel droit récites-tu mes prescriptions
      ou parles-tu de mon alliance?
      Car tu détestes la discipline,
      et sans cesse tu tournes le dos à mes paroles.
      Quand tu vois un voleur, tu l’approuves,
      et tu fréquentes les personnes adultères.
      Avec ta bouche, tu répands le mal,
      et tu attaches la tromperie à ta langue.
      Tu t’assieds et tu parles contre ton frère;
      tu révèles les défauts du fils de ta propre mère.
      Quand tu faisais ces choses, je gardais le silence,
      alors tu t’es dit que j’étais comme toi.
      Mais, à présent, je vais te réprimander
      et exposer ce que j’ai contre toi.
      Réfléchissez à ceci, s’il vous plaît, vous qui oubliez Dieu,
      sinon je vous déchirerai et il n’y aura personne pour vous secourir.
      Celui qui offre en sacrifice sa reconnaissance me glorifie ;
      et à celui qui est déterminé à bien agir
      je ferai voir le salut de Dieu. »

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Dieu aime les prières et la sincérité de ses serviteurs humbles
       
      Dieu aime la bonté de coeur envers autrui et non aux sacrifices et holocaustes d'animaux sauvages et domistiques.
      Dans ton amour fidèle, accorde-moi ta faveur, ô Dieu.
      Dans ta grande miséricorde, efface mes transgressions.
      Lave-moi complètement de ma faute
      et purifie-moi de mon péché.
      Car je suis bien conscient de mes transgressions,
      et mon péché est constamment devant moi.
      C’est contre toi que j'ai failli, oui j'ai fait le mal
      devant tes yeux.
      Ainsi, tu es juste quand tu parles,
      tu es droit quand tu juges.
      Vois ! Je suis né coupable
      et, depuis l’instant où ma mère m’a conçu, je suis pécheur.
      Vois ! Tu prends plaisir à la vérité dans le fond du cœur;
      enseigne-moi la vraie sagesse, au plus profond de moi.
      Purifie-moi de mon péché avec l’hysope, pour que je sois pur;
      lave-moi, pour que je sois plus blanc que la neige.
      Fais-moi entendre le son de l’allégresse et de la joie,
      pour que les os que tu as broyés se réjouissent.
      Détourne ton visage de mes péchés
      et efface toutes mes fautes.
      Crée en moi un cœur pur, ô Dieu,
      et mets en moi un esprit nouveau, ferme.
      Ne me chasse pas de ta présence ;
      ne m’enlève pas ton esprit saint.
      Redonne-moi la joie d’être sauvé par toi;
      éveille en moi la volonté de t’obéir.
      Je veux enseigner tes chemins aux transgresseurs,
      pour que les pécheurs reviennent à toi.
      Libère-moi de la culpabilité de meurtre, ô Dieu, mon Dieu sauveur,
      pour que ma langue puisse proclamer joyeusement ta justice.
      Ô Jéhovah, ouvre mes lèvres
      pour que ma bouche proclame ta louange.
      Car tu ne veux pas de sacrifices — autrement, j’en donnerais ;
      tu ne prends pas plaisir aux holocaustes.
      Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ;
      un cœur brisé et broyé, ô Dieu, tu ne le rejetteras pas.
      Dans ta bienveillance, agis pour le bien de Sion ;
      bâtis les murailles de Jérusalem.
      Alors tu prendras plaisir aux sacrifices de justice,
      aux holocaustes et aux offrandes totales ;
      alors on offrira des taureaux sur ton autel.


      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Dieu aime les prières et la sincérité de ses serviteurs humbles
       
      Dieu aime la bonté de coeur envers autrui et non aux sacrifices et holocaustes d'animaux sauvages et domistiques.
      Dans ton amour fidèle, accorde-moi ta faveur, ô Dieu.
      Dans ta grande miséricorde, efface mes transgressions.
      Lave-moi complètement de ma faute
      et purifie-moi de mon péché.
      Car je suis bien conscient de mes transgressions,
      et mon péché est constamment devant moi.
      C’est contre toi que j'ai failli, oui j'ai fait le mal
      devant tes yeux.
      Ainsi, tu es juste quand tu parles,
      tu es droit quand tu juges.
      Vois ! Je suis né coupable
      et, depuis l’instant où ma mère m’a conçu, je suis pécheur.
      Vois ! Tu prends plaisir à la vérité dans le fond du cœur;
      enseigne-moi la vraie sagesse, au plus profond de moi.
      Purifie-moi de mon péché avec l’hysope, pour que je sois pur;
      lave-moi, pour que je sois plus blanc que la neige.
      Fais-moi entendre le son de l’allégresse et de la joie,
      pour que les os que tu as broyés se réjouiss.
      Détourne ton visage de mes péchés
      et efface toutes mes fautes.
      Crée en moi un cœur pur, ô Dieu,
      et mets en moi un esprit nouveau, ferme.
      Ne me chasse pas de ta présence ;
      ne m’enlève pas ton esprit saint.
      Redonne-moi la joie d’être sauvé par toi;
      éveille en moi la volonté de t’obéir.
      Je veux enseigner tes chemins aux transgresseurs,
      pour que les pécheurs reviennent à toi.
      Libère-moi de la culpabilité de meurtre, ô Dieu, mon Dieu sauveur,
      pour que ma langue puisse proclamer joyeusement ta justice.
      Ô Jéhovah, ouvre mes lèvres
      pour que ma bouche proclame ta louange.
      Car tu ne veux pas de sacrifices — autrement, j’en donnerais ;
      tu ne prends pas plaisir aux holocaustes.
      Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ;
      un cœur brisé et broyé, ô Dieu, tu ne le rejetteras pas.
      Dans ta bienveillance, agis pour le bien de Sion ;
      bâtis les murailles de Jérusalem.
      Alors tu prendras plaisir aux sacrifices de justice,
      aux holocaustes et aux offrandes totales ;
      alors on offrira des taureaux sur ton autel.


  • Forum Statistics

    • Total Topics
      64.3k
    • Total Posts
      135.2k
  • Member Statistics

    • Total Members
      17,149
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    romain.eneau
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.