Jump to content
The World News Media

 NON INDUITS EN TENTATION


Guest
 Share

Recommended Posts

  • Guest

                                                                                        

                                                                                                                                                                                                                                                                                   

                                                                                     NON INDUITS EN TENTATION

   “ Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié ; que ton royaume vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui le pain pour ce jour ; remets-nous nos dettes, comme nous aussi nous les avons remises à nos débiteurs ; ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du méchant. ” — Mat. 6:9-13, 
 

                 Résultat de recherche d'images pour "tentation jw"


  Si nous prions pour le pardon de nos péchés et nous affligeons parce qu’ils offensent Dieu, nous prions également de ne pas être induits en tentation et commettre le péché. Le Notre Père continue donc en disant : “ Ne nous induis pas en tentation. ” (Mat. 6:13, NW ; Luc 11:4) Comment Jésus pouvait-il prononcer cette prière, alors que les Écritures nous disent que, immédiatement après son baptême au Jourdain, “ Jésus fut emmené par [l’esprit de Dieu] dans le désert, pour être tenté par le diable ” qui s’approcha de lui pour le détourner de Dieu ? Jésus est aussi appelé le “ Fils d’Abraham ” de qui il est écrit : “ Il arriva, après ces choses, que Dieu tenta Abraham. ” Il le fit en lui ordonnant de sacrifier son fils bien-aimé qu’il avait eu de Sara. (Gen. 22:1, KJ) Quand Satan mit Dieu au défi, celui-ci lui livra le fidèle Job pour être tenté jusqu’à, si possible, maudire son Créateur en face. La nuit où Jésus fut trahi par Judas, il dit à ses onze fidèles apôtres : “ Mais vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes tentations. ” (Job 1:1 à 2:13 ; Luc 22:28, Da) De ce point de vue, pouvons-nous alors prier notre Père céleste de ne pas nous induire en tentation ? En essayant de résoudre cette difficulté apparente, l’ouvrage intitulé The Four Gospels (Les quatre évangiles) de C. C. Torrey rend cette requête comme suit : “ Et ne permets pas que nous cédions à la tentation ”, tandis que The Emphatic Diaglott le traduit par : “ Et ne nous abandonne pas dans l’Épreuve. ” — Mat. 6:13.


  Une chose est certaine : notre Père céleste nous met à l’épreuve mais pas par le mal ou par une tentation de commettre le péché. C’est pourquoi Jacques écrit ce qui suit : “ Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort. ” (Jacq. 1:13-15) Lorsque Jéhovah Dieu plaça Adam et Ève devant l’interdiction de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, il ne les tentait pas par le mal, parce que l’arbre n’était pas mauvais en lui-même. Jéhovah les prévint de ne pas en manger par désobéissance et il les instruisit des conséquences nuisibles. Le couple ne pouvait donc être tenté d’aller vers cet arbre par ignorance. Ce fut seulement après qu’Ève prêta l’oreille aux paroles trompeuses du serpent qu’elle fut tentée. La mise en garde de Dieu de ne pas en manger ne créa aucun appétit ou convoitise en elle pour l’arbre. Par contre, la fausse description des conséquences que lui fit le serpent engendra en elle un mauvais désir qui se développa jusqu’à devenir une tentation, comme le déclare Jacques dans le verset précité. Elle ne repoussa pas cette convoitise comme mauvaise et offensant Dieu : elle la nourrit ; c’est pourquoi la tentation lui fut trompeuse et la poussa dans le péché. — Gen. 3:1-7 ; II Cor. 11:3.


  Cependant, Dieu nous met à l’épreuve, non pour nous faire trébucher mais pour éprouver ce que nous sommes. Il ne nous tente pas par le mal engendrant l’iniquité. Mais c’est nous-mêmes qui, sous l’influence de Satan, faisons naître la tentation en pensant combien il serait agréable d’accomplir ou de posséder quelque chose d’incompatible avec la volonté de Dieu, puis en ne repoussant pas la convoitise engendrée par ces mauvaises pensées, mais en l’envisageant de plus en plus. C’est ainsi que nous sommes amorcés et amenés à ne pas tenir compte du conseil et de l’avertissement de Dieu. Nous entrons dans la tentation.


  Jéhovah amena les Israélites dans le désert pour les “ éprouver ”, pour connaître les pensées de leur cœur, mais non pour causer leur chute. En effet, il les avait sortis du milieu polythéiste de l’Égypte et amenés loin des Cananéens idolâtres. Dans ces conditions, cela aurait dû leur être facile de marcher droit puisqu’il leur avait donné un témoignage de sa Divinité. Ils pouvaient donc montrer leur sincérité et leur ferveur en adorant Jéhovah et en lui obéissant. Mais ils changèrent cette occasion de développer la pure adoration en un “ jour de la tentation dans le désert ”, c’est-à-dire un jour de tentation pour Dieu en le mettant à l’épreuve. Ils essayèrent de le faire transiger sur ses principes de justice, sur sa parole écrite et sur l’alliance de la Loi qu’il avait conclue avec eux, par la non-application de ses sanctions. C’est ainsi que des milliers périrent dans le désert, victimes des tentations qu’ils firent naître eux-mêmes en permettant aux convoitises de se développer en eux, en leur cédant puis en se rebellant contre Jéhovah Dieu. — Deut. 8:2, 16; Ps. 95:9; Héb. 3:7-9; I Cor. 10:9, NW.


  C’est par l’épreuve que Dieu constate ce que nous sommes. (Jean 6:6) Cela ne ressemble pas à la manière d’agir des ennemis de Jésus qui essayèrent de causer sa chute en le forçant à transiger pour échapper aux critiques, aux afflictions et autres persécutions. (Mat. 22:18, 35 ; 16:1 ; 19:3) Lorsque Jéhovah mit Abraham à l’épreuve, il éprouva sa foi et se servit de ce fidèle non dans un mauvais dessein mais pour créer un merveilleux drame prophétique en lui faisant sacrifier son enfant bien-aimé Isaac. Dieu ne demandait pas à Abraham une chose que lui-même ne ferait pas, car Abraham représentait ici Jéhovah Dieu. Dans la grande épreuve de Dieu relative à la profondeur de son amour pour l’humanité, il manifesta cette qualité au point de sacrifier son Fils unique engendré Jésus-Christ. (Jean 3:16 ; Héb. 11:17-19) Pour réduire à néant l’accusation de Satan contre Job, Dieu permit que ce dernier soit éprouvé pour démontrer sa loyauté. De même il a permis à la classe que Job représentait et qui commença en premier lieu avec Jésus-Christ d’être mise à l’épreuve afin que sa loyauté envers Dieu soit éprouvée et pour connaître si elle mérite la récompense divine. — Jacq. 5:10, 11.


  De quelle façon alors Dieu, en réponse à notre prière, ne nous induit-il pas en tentation ? D’abord, il ne nous y induit pas en nous fortifiant afin que nous résistions à l’épreuve qu’il permet, et en nous avertissant d’avance. Avant de permettre à l’esprit de mener Jésus dans le désert pour y être tenté par Satan, le Père céleste remplit son Fils du saint esprit et lui fit voir les cieux ouverts. Il le reconnut aussi à haute voix comme son Fils approuvé. (Mat. 3:13-17) Dieu ne permet pas que nous suscitions une tentation pour nous-mêmes, innocemment, par ignorance ; cela fut montré par son serviteur Paul dans son avertissement aux couples mariés. Ceux-ci étaient bien intentionnés en n’ayant pas de relations sexuelles, mais Paul les conseilla autrement, en disant que “ Satan ne vous tente [pour l’adultère] par votre incontinence. ” Paul nous met aussi en garde en disant que des chrétiens qui sont résolus à devenir riches contrairement au conseil scriptural “ tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition ”. (I Cor. 7:1-5 et I Tim. 6:9, 10) Jésus mit en garde contre le pouvoir trompeur des richesses. (Mat. 13:22) Ainsi, Dieu ne nous laisse pas dans l’ignorance quant à la source des tentations. Pour protéger le chrétien novice contre sa propre méchanceté, l’apôtre Paul conseilla qu’un nouveau converti ne soit pas nommé surveillant d’une assemblée. Pourquoi ? “ De peur qu’enflé d’orgueil il ne tombe sous le jugement du diable. ” — I Tim. 3:2, 6.


  Jésus arma ses disciples contre la tentation en les avertissant d’avance contre les sévères épreuves à venir. De cette façon, ils ne se scandaliseraient pas. Son apôtre Pierre déclara aux chrétiens de ne pas considérer les épreuves ardentes venant sur eux comme une chose étrange ou extraordinaire. Au lieu d’en être surpris, peinés ou scandalisés, ils devraient se réjouir de ces occasions de manifester leur foi et leur dévouement. Paul nous dit aussi de prendre garde aux tentations qui survinrent aux Israélites dans le désert, tentations qui étaient “ humaines ”. (Jean 16:1-4 ; I Pi. 4:12, 13 ; I Cor. 10:6-13) Ainsi, Dieu nous préserve des tentations communes à ce monde en nous prévenant de ce que sont réellement ces choses et en nous ouvrant les yeux de la compréhension afin que nous ne soyons pas trompés comme le monde et ainsi entraînés dans la tentation avec lui. De cette façon, il nous garde de la tentation qui est venue maintenant sur le monde entier, comme il l’a promis par son Christ. (Apoc. 3:10 ; II Pi. 2:9) La table spirituelle qu’il nous présente n’est pas un piège pour nous parce qu’elle offre des choses contraires à l’attente ou aux désirs de ce monde. Et le Fils de Dieu, en sa qualité de Roi du monde nouveau, n’est pas pour nous une occasion de chute, mais il nous est précieux, c’est une pierre de grand prix posée en Sion, l’organisation capitale de Dieu. Ce Roi précieux est notre Souverain sacrificateur. Il fut éprouvé comme nous le sommes ; il peut donc avoir de la compassion pour nous et nous assister. — Rom. 11:9 ; 9:32, 33 ; I Pi. 2:7, 8 ; Héb. 2:18 ; 4:15.


                                                                                           Y ENTRER                                                                                                                                                                     
  Dieu nous met en garde contre le fait de nous susciter des tentations, soit en nous faisant valoir parce qu’infatués de nous-mêmes, soit en critiquant autrui sans miséricorde sur des points où nous-mêmes sommes vulnérables et avons des faiblesses que nous ignorons. Lorsque, sûrs de nous, nous nous vantons, il est équitable que nous subissions une épreuve sur ce point. Quand, nous fiant à notre justice, nous critiquons notre prochain, il est juste que nous soyons éprouvés pour révéler si notre critique est autorisée. La nuit où Jésus fut trahi, Pierre se vanta devant les autres apôtres puis il succomba en reniant son Maître trois fois. Les prières de Jésus surtout pour Pierre aidèrent à sauver celui-ci du danger de perdre complètement la foi. Jésus n’induisit pas ses disciples en tentation cette nuit-là, en les menant au jardin de Gethsémané ; il les mit en garde contre le danger d’y entrer en ne restant pas éveillé et en ne priant pas comme lui. Il indiqua la voie qui annulerait ou rendrait la tentation sans effet en leur donnant la force de supporter l’épreuve de leur loyauté. — Mat. 26:33-35, 40-45 ; Gal. 6:1.


  De ce qui précède, il est évident que Dieu “ ne nous [induit] pas en tentation ”. Il nous fait subir des épreuves en nous châtiant, mais il ne nous châtie pas au point que la tentation soit trop grande à supporter et que nous y succombions. Il est écrit : “ [Jéhovah], ton Dieu, te châtie comme un homme châtie son enfant. ” (Deut. 8:5) Un père qui aime son fils ne le châtiera pas trop durement, plus que celui-ci ne peut supporter. Il le corrigera selon ce qu’il peut endurer pour le moment. Il en est de même de notre Père céleste. Il nous fortifie pour l’épreuve afin que nous en triomphions.


  Mais nous pouvons nous affaiblir pour l’épreuve en n’étant pas sur nos gardes, non préparés par la prière, insouciants ou en ne tenant pas compte des instructions et des conseils divins de sorte que, dans l’épreuve, nous entrerons en tentation de commettre le péché et y succomberons ; cela, à cause du désir que nous avons développé contrairement à la volonté de Dieu. Nous permettons ainsi que tout cela devienne une expérience qui nous causera un tort spirituel, plutôt qu’une expérience de victoire qui nous édifierait davantage dans notre force en Dieu, affermirait la qualité éprouvée de notre foi et gagnerait l’approbation de Dieu. Nous devrions toujours nous rappeler l’avertissement suivant de Jésus : “ L’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. ” (Marc 14:38 ; Luc 22:40, 46) Avant d’aller à Gethsémané, Jésus avertit ses apôtres que la prophétie qu’il avait citée devait s’accomplir. L’accomplissement de la prophétie par eux ne leur était donc pas imposé contre leur volonté. Elle se réalisa parce que leur chair était faible et qu’ils n’avaient pas fortifié leur esprit bien disposé en se tenant éveillés et en priant. Ils n’usèrent pas de l’aide divine dont ils avaient besoin. Par conséquent ils entrèrent en tentation à cause du désir qu’ils avaient de sauver leur vie et s’enfuirent en abandonnant Jésus. Pierre alla même plus loin : il renia trois fois son Maître.


  Ce ne fut pas Dieu qui les induisit en tentation dans le dessein d’accomplir sa propre prophétie, car Jésus le Fils de Dieu supporta l’épreuve et demanda qu’on laissât partir ses disciples, sans les inquiéter. Parce que ceux-ci n’écoutèrent pas Jésus, ne veillèrent ni ne prièrent, et ne suivirent pas son courageux exemple d’abnégation, cela les fit entrer en tentation. Puisque Jésus supporta l’épreuve, Dieu n’avait pas induit les apôtres en tentation en leur donnant une épreuve plus grande que ce qu’ils pouvaient endurer. La fermeté de Jésus par le pouvoir de Dieu aurait dû les affermir et les assister. Ce fut Satan qui cribla les apôtres comme le froment, les dispersant parce qu’ils craignaient de mourir avec leur Maître. (Luc 22:31-34 ; Amos 9:9, 10 ; Ps. 59:11 ; És. 30:28) Dieu ne les induisit pas en tentation, mais ils y entrèrent eux-mêmes ; ce fait est démontré par la force que plus tard ils trouvèrent en Dieu, la force de s’exposer aux arrestations à cause de Jésus, aux emprisonnements et aux exécutions. Par conséquent, avec l’aide de Jéhovah, ils auraient pu supporter l’épreuve de Gethsémané. Il s’ensuit donc que le Père céleste les mit à l’épreuve à Gethsémané, mais il ne les induisit pas en tentation.


  Sachant quelles sont nos faiblesses et de quoi nous sommes capables, nous demandons au Père céleste dans le Notre Père qu’il ne nous éprouve ni ne nous châtie plus que le ferait un père terrestre avec son enfant. N’est-ce pas là la prière appropriée qu’un enfant adresse à son père ? Et nous avons la garantie écrite que Dieu n’agira pas de la sorte. La Bible dit : “ Comme un père a compassion de ses enfants, [Jéhovah] a compassion de ceux qui le craignent. Car il sait de quoi nous sommes formés, il se souvient que nous sommes poussière. ” Dieu nous dit encore : “ Ils seront à moi, dit [Jéhovah] des armées, ils m’appartiendront, au jour que je prépare ; j’aurai compassion d’eux, comme un homme a compassion de son fils qui le sert. ” (Ps. 103:13, 14 et Mal. 3:17) En accord avec cette pensée, l’apôtre Paul justifie Dieu de l’accusation qu’Il serait celui qui nous induit en tentation. Il déclare : “ Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber ! Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été [commune aux hommes, NW (comme ces Israélites dans le désert)], et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. ” — I Cor. 10:12, 13.


 15 Décembre La Tour De Garde 1951    Pain quotidien, Pardon et Délivrance

Link to comment
Share on other sites


  • Views 122
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Popular Days

Popular Days

 Share





  • Recently Browsing

    • No registered users viewing this page.
  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

  • Recent Status Updates

    • Mic Drop

      This Bitcoin and Crypto stuff is really starting to take off like wildfire
      · 0 replies
    • Arauna  »  Thinking

      Hi, it seems we are the only two left talking about it as the rest have lost interest.  PITY, because they will soon see what is coming. I have always had a good imagination for understanding injustice. ..I watched the video about the injustice you put up.... very sad. We understand those things.....the other video is just a parody, of snippets of a very nasty person.... I do not know who she is but she was standing  next to the health minister.....
      I am not well, so I may not make it thru this system..... and I am happy to say maybe it is a  good thing.... I want to praise jehovah until I die ...but the opportunities are getting less.... and who wants to see people suffer?  If I were still around I would be severely stressed by it.  
      My father always said " know all, blow all" when people think they know it all.  And I have seen some pretty opinionated people on here. Mostly people who have had very little suffering and had authority in congregations.   
      I encourage you to stay strong dear sister and please devote more time to worship Jehovah in love. I also want to cut my time on internet ........ I spend time trying to find hidden  news about new developments in UN etc.  Soon all news about what is really  going on will not be available..... just mandates from governments and propaganda from the governments. People will be liquidated and we will not be able to get news about it. 
      Just stay strong. I am glad you spoke out about Australia.... I have a friend there who is too afraid to talk on internet.  They have already built  Covid "camps" in USA and Australia.... the  ĺorcing all "faith in god" out of everyone..  only worship of the state will be allowed. .... to compromise as many as he can.
      Strengthen yourself. No one can do it for you. 
      · 0 replies
    • Toni  »  T.B. (Twyla)

      Thank you so much for the spiritual food!!!
      Agape
      Toni
      · 0 replies
    • Arauna  »  TrueTomHarley

      Hi Tom, where are u?  I miss ya! 
      · 2 replies
    • Eric Ouellet

      ג Guimel
      Ô. Jéhovah trace le chemin de ma vie;
      car en vous je met ma confiance entière.
      Vos paroles se révèlent à mon oreille.
      Je voudrais être prêt à vous servir toute au long de ma vie.
      La source de mes secrets, vous est révelé devant vous;
      votre justice est comme la lumière du soleil en plein midi.
      Seul mon Dieu peut discerner les actions de mon Âme;
      les secrets de mes pensées et de celles de mes actions.
      Ô mon Dieu Jéhovah , je voudrais recevoir l'honneur 
      de la protection du Dieu de mon Salut. 
      J'aimerais recevoir l'eau de ta source pour m'abreuver 
      comme un chameau avant le grand pèlerinage de ma foi.
      Devant vos yeux se dessine la quête de ma victoire;
      Car Jéhovah est grand et infiniment digne de louanges.
      La grandeur de votre sagesse et de votre intelligence est inscrutable.
      Je voudrais rendre grâce à Jéhovah et m'unir à tous les justes et humbles de la terre.
      Tous ensemble exaltons le Nom glorieux de notre Dieu d'amour.
      Les œuvres de notre Dieu Jéhovah sont grandioses, à tout jamais.
      Hallélouyah
      Ô. Jéhovah voulez-vous protèger votre serviteur;
      afin que je vive et que j’obéisse à vos paroles?
      Ouvre mes yeux pour que je vois clairement
      les choses merveilleuses de votre loi qui sont inscrites
      à l'intérieur des paroles de votre livre merveilleux.
       
      Je ne suis qu’un étranger dans le pays de la terre.
      Ô mon Dieu ne me cache d'aucune manière la beauté 
      de vos préceptes qui gardent vos serviteurs en vie.
      Bénis soit celui qui me révèle le chemin que je dois parcourir;
      le désir que manifeste mon âme qui est attaché à ma poussière.
       
      Je voudrais connaître le secret de préserver mon âme;
      ce cadeau inestimable du seul vrai Dieu; ce lien d'appartenance que je dois préserver au gré de ma vie comme à la prunelle de mes yeux.
      Je voudrais brûler constamment de désir pour tes jugements;
      car les jugements de mon Dieu révèle sa grandeur.
       
      Ô. Jéhovah réprimandes les présomptueux,
      les hypocrites qui dévient de la beauté de tes commandements.
      Éloigne de moi la dérision et le mépris de ce monde,
      car je veux obéir à tes rappels et je veux être soucieux de garder 
      mon âme de toutes violences et de toutes souillures de ce monde.
      Même si les princes de ce monde se réunissent 
      pour parler contre tes serviteurs;
      Tes serviteurs méditent sur vos prescriptions;
      unie à votre amour comme un seul, nous sommes attachés à vos rappels ;
      Tous ceux qui sont avec toi au mon Dieu sont mes conseillers.
      L'humilité et ma douceur garde mes yeux éveillés à lire votre parole, jour et nuit; car votre parole est la source de la lumière qui fera briller mon âme au jour de votre salut.
      Ô. Jéhovah fait briller ta justice et ton droit comme l’aurore du soleil en plein midi.
      Les descendants de ton salut seront puissant sur la terre.
      Gloire et honneur soit rendu à notre Dieu Jéhovah. 
      Bénis soit le Dieu unique de notre Salut
      Hallélouyah.
       

      · 1 reply
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      64.3k
    • Total Posts
      141.4k
  • Member Statistics

    • Total Members
      17,263
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    ghdus1101
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.