Jump to content

admin

Johnson & Johnson buys Auris Medical Holding AG a Surgical Robotics Company

Recommended Posts

Screen Shot 2019-02-14 at 8.37.17 PM.png

No, that's not your doctor playing Red Dead Redemption 2 on his lunch break...he's using equipment from Auris Health, a surgical robotics company Johnson & Johnson (+0.22%) will 

    Hello guest!
 for about $3.4 billion in cash.

The deal gives J&J (the 

    Hello guest!
 health care products manufacturer) a leg up in diagnostic and early-intervention tools for lung cancer—an area where Auris has developed high-tech surgical scopes that can quickly identify cancerous tumors.

  • At this point, J&J can basically field a footbag net team of surgical robots. It already has a robot surgery company called Verb Surgical, which it formed with Google-owned Verily Life Sciences in 2015.

Zoom out: J&J’s deal shows there’s strong appetite among medical companies for developing tech to make surgery 1) less invasive and 2) much safer.

+ This is pretty funny: Auris Medical Holding AG, not to be confused with Auris Health, was...

    Hello guest!
. Investors mistakenly bought its stock, which rose as much as 30% early in the day.

via

    Hello guest!

Share this post


Link to post
Share on other sites


  • Similar Content

    • By Health and Medicine
      "A pack a day keeps lung cancer away" quoted Dr Ian McDonald prominent cancer surgeon. Dr Henry Garland said it was a "harmless pastime". Both men were enlisted by the FDA to do tests on Laetrile (B17) stating "No satisfactory evidence has been produced to indicate any significant cytotoxic effect of Laetrile on the cancer cell". Dr Ian McDonald died when his cigarette set his bed on fire, Dr Garland died of lung cancer.

    • Guest Indiana
      By Guest Indiana
      Orlando, Fla. (April 6, 2019) - Findings from a new study show that the compound responsible for chili peppers' heat could help slow the spread of lung cancer, the leading cause of cancer death for both men and women. Most cancer-related deaths occur when cancer spreads to distant sites, a process called metastasis.
      "Lung cancer and other cancers commonly metastasize to secondary locations like the brain, liver or bone, making them difficult to treat," said Jamie Friedman, a doctoral candidate who performed the research in the laboratory of Piyali Dasgupta, PhD, at Marshall University Joan C. Edwards School of Medicine. "Our study suggests that the natural compound capsaicin from chili peppers could represent a novel therapy to combat metastasis in lung cancer patients."
      Friedman will present the research at the American Society for Investigative Pathology annual meeting during the 2019 Experimental Biology meeting to be held April 6-9 in Orlando, Fla.
      In experiments involving three lines of cultured human non-small cell lung cancer cells, the researchers observed that capsaicin inhibited invasion, the first step of the metastatic process. They also found that mice with metastatic cancer that consumed capsaicin showed smaller areas of metastatic cancer cells in the lung compared to mice not receiving the treatment.
      Additional experiments revealed that capsaicin suppresses lung cancer metastasis by inhibiting activation of the protein Src. This protein plays a role in the signaling that controls cellular processes such as proliferation, differentiation, motility and adhesion.
      "We hope that one day capsaicin can be used in combination with other chemotherapeutics to treat a variety of lung cancers," said Friedman. "However, using capsaicin clinically will require overcoming its unpleasant side effects, which include gastrointestinal irritation, stomach cramps and a burning sensation."

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Raquel Segovia
      La Corte de Apelaciones del Distrito Este de Missouri falló a favor del gigante farmacéutico y de productos de higiene dado a una decisión reciente de la Corte Suprema de Justicia que limitó el lugar donde se podían presentar demandas por lesiones

      El gigante farmacéutico y de productos de higiene Johnson & Johnson (J&J) ganó el martes la apelación a un veredicto de USD 72 millones a favor de la familia de una mujer cuya muerte, afirmaban, se debía al uso de los productos de la compañía basados en talco.
       Play La Corte de Apelaciones del Distrito Este de Missouri dijo que dada una decisión reciente de la Corte Suprema de los Estados Unidos, que limitó el lugar donde se podían presentar demandas por lesiones, el caso sobre la muerte de Jacqueline Fox, residente de Alabama, no debería haber sido juzgado en San Luis.
      En febrero de 2016, la familia de Fox fue la primera beneficiada de cuatro sentencias de la corte estatal de San Luis que sumaron un costo total de USD 307 millones en reparaciones que J&J debía pagar a sus demandantes.
        La compañía advirtió que aún enfrenta 4.800 casos de demandantes a nivel nacional con reclamos semejantes. Si bien muchos de esos casos están en Missouri, donde la Justicia falló a favor suyo, muchos otros están en California, donde 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. .   Eva Echeverria ganó USD 417 millones en un juicio contra J&J en Los Ángeles (AP) En junio, la Corte Suprema de Estados Unidos, en una decisión a un caso que involucró a Bristol-Myers Squibb Co., sentenció que los tribunales estatales no podían oír reclamos de no residentes que no hayan sido lesionados en ese estado en particular o si la compañía demandada no tenía su base en ese estado.
      Fox, quién murió 4 meses previos al juicio, era una de 65 demandantes de las cuales solamente dos eran residentes del estado de Missouri.
      Las acciones de J&J, que también reportaron ganancias mejores de lo esperado en el tercer trimestre, subieron 3,43 % a USD 140.79 el martes.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      As toxic clouds of smog continue to cover much of China, more and more Chinese are turning to vent their anger online at the airpocalypse—even turning to poetry.
      A poem written by a Chinese chest surgeon has gone viral for pointing out the obvious: there is a link between smog and lung cancer. But in China, where many writers and scholars are punished for speaking out about serious problems, people are hailing the poem as a bold move to raise awareness. Many websites have reproduced the poem in the past week, with the articles racking up thousands of shares and comments on domestic social media (link in Chinese, registration required).
      Titled I Long to be King, the verses are told through the viewpoint of a “ground-glass opacity,” the term for a CT scan image showing fluid in the lungs that is an early indicator of lung cancer.
      It reads:
      I long to be king,
      With my fellows swimming in every vessel.
      My people crawl in your organs and body,
      Holding the rights for life or death, I tremble with excitement…
      From tiny to strong,
      From humble to arrogant.
      No one cared when I was young,
      But all fear me we when full grown.
      I’ve been nourished on the delicious mist and haze,
      That sweetly warmed my heart,
      Always loving when you were heavy drunk and smoking,
      Creating me a cozy home.
      Dr. Zhao Xiaogang, deputy chief of thoracic surgery at the Shanghai Pulmonary Hospital of Tongji University, said the Chinese public has a low level of understanding about how lung disease develops.
      “I see many cancer patients everyday and I feel their pain. I wrote this poem to bring some common knowledge of lung cancer to ordinary people,” he said in an interview by phone. “Lung cancer is the leading form of cancer in China. Stress, smoking and lack of sleep are all factors that can cause cancer, while environmental pollution is also a factor that cannot be ignored.”
      The poem originally ran in English in the American medical journal Chest in October. Zhao then allowed the publication of a Chinese translation of the poem in The Paper (link in Chinese), a Chinese state-funded news website, last week. He said he has long enjoyed writing poetry and finds it is a way to express his emotions.
      “The intense rise in lung cancer [in China],” Zhao told the Global Times, a state-backed tabloid, “is intimately related to smog.” According to official statistics from 2012, 569,000 people in China die from lung cancer annually. Researchers at the University of California found in 2015 that air pollution kills about 1.6 million people in China each year.
      Expatriates and wealthier Chinese commonly use air purifiers at home and wear masks outside to protect themselves, but air purifying machines and effective facemasks are expensive. The poor are also more likely to work outdoors in jobs such as security guards, taxi drivers, and food stall operators.
      China may have declared a “war” on pollution and shut down the worst polluting factories, but it is unclear whether the country will ultimately prioritize public health over economic growth. Manufacturing is still the backbone of China’s economy, though the country’s energy agency said last week it plans to invest 2.5 trillion yuan ($361 billion) into renewable power generation by 2020 in a bid to reduce reliance on burning coal.
      However, authorities have sent mixed signals about whether it condones open discussion about pollution. State-run media outlets regularly air in-depth stories about pollution, but they tend to highlight steps the government is taking rather than investigate short-term or long-term health effects. Some Chinese artists have had leeway to protest against the smog, but online comments from citizens criticizing the government’s handling of the crisis have been swiftly removed. Last year, censors pulled an independent journalist’s blistering anti-pollution documentary, Under the Dome, from websites after it racked up hundreds of millions of views.
      So it is unsurprising that Zhao was careful to stress that environmental factors are not the only causes of lung cancer. There are many things people can do to lower their risk, such as exercising, eating plenty of fruit and vegetables, avoiding cigarette smoke, and managing stress, he said.
      As for the toxic air? “Wearing masks helps of course, but it is best to avoid pollution altogether,” said Zhao. “But just as the haze in Los Angeles was solved eventually, I have faith that the Chinese government will tackle the serious pollution and that it won’t take too long.”


      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Posts

  • Topics

  • Members

    • JW Insider

      JW Insider 5,100

      Member
      Joined:
      Last active:
    • misette

      misette 154

      Member
      Joined:
      Last active:
  • Recent Status Updates

    • folens  »  Eric Ouellet

      Bonjour Eric, merci pour cet exposé sur Hanna, Bonne journée. Michel
      ENTRETIEN AVEC DIEU.pptx
      · 1 reply
    • Eric Ouellet

      LA FOI D'HANNA ENVERS DIEU APPORTE SA RÉCOMPENSE
      UNE femme de foi adresse une prière à Jéhovah. Convaincue que c’est Dieu qui l’a relevée de la poussière, transformant son abattement en exultation, elle le loue à haute voix.
      Cette femme, c’est Hanna. Qu’est-ce qui explique son spectaculaire changement d’état d’âme ? Pourquoi est-elle à présent si joyeuse ? En quoi ce qu’elle a vécu peut-il nous être utile ? Intéressons-nous à son histoire.
      Une famille sous pression
      Hanna est l’une des deux femmes d’Elqana, un Lévite de la région d’Éphraïm (1 Samuel 1:1, 2a ; 1 Chroniques 6:33, 34). Bien que n’entrant pas dans le dessein originel de Dieu pour l’humanité, la polygamie est autorisée et réglementée sous la Loi mosaïque. Elle est néanmoins une source fréquente de discorde. La vie de cette famille, qui pourtant adore Jéhovah, en témoigne.
      Hanna est stérile, tandis que Peninna, l’autre femme d’Elqana, a plusieurs enfants. Peninna se comporte en rivale. — 1 Samuel 1:2b.
      Pour une Israélite, la stérilité est un déshonneur, et même un signe de la défaveur divine. Mais, dans le cas de Hanna, rien n’indique que son incapacité de procréer soit liée à la désapprobation de Dieu. Peninna ne la console pas pour autant ; elle se prévaut au contraire de son statut de mère pour l’humilier.
      Au sanctuaire de Jéhovah
      Malgré ces tensions, la famille entreprend le voyage annuel en direction du sanctuaire de Jéhovah, à Shilo, pour y offrir des sacrifices. L’aller-retour de quelque 60 kilomètres se fait vraisemblablement à pied. Cet événement doit être particulièrement pénible pour Hanna. En effet, Peninna et ses enfants reçoivent plusieurs portions du sacrifice de communion, alors que Hanna, elle, n’en reçoit qu’une seule. Peninna trouve là une opportunité supplémentaire de la blesser et de la mettre dans l’embarras ; il semble que Jéhovah ait “ fermé sa matrice ”, et elle ne manque pas de le lui rappeler. Tous les ans, c’est le même calvaire. Tous les ans, Hanna pleure et cesse de manger. Ces voyages qui normalement devraient la mettre en joie la plongent dans une profonde détresse. Hanna se rend néanmoins chaque année au sanctuaire de Jéhovah. — 1 Samuel 1:3-7.
      Voyez-vous en quoi Hanna est un bel exemple ? Comment réagissez-vous lorsque vous êtes déprimé ? Vous isolez-vous et évitez-vous les contacts avec vos compagnons chrétiens ? Ce n’est pas ce qu’a fait Hanna. Les rassemblements avec les adorateurs de Jéhovah étaient pour elle une habitude de vie. Même face à des circonstances éprouvantes, il devrait en être de même pour nous. — Psaume 26:12 ; 122:1 ; Proverbes 18:1 ; Hébreux 10:24, 25.
      Elqana tente de réconforter Hanna et il l’amène à exprimer ses sentiments profonds. “ Hanna, pourquoi pleures-tu et pourquoi ne manges-tu pas ? Pourquoi ton cœur a-t-il mal ? lui demande-t-il. Est-ce que je ne vaux pas mieux pour toi que dix fils ? ” (1 Samuel 1:8). Peut-être n’a-t-il pas conscience de la malveillance de Peninna. Et peut-être Hanna préfère-t-elle se taire plutôt que de se plaindre. Quoi qu’il en soit, cette femme spirituelle se tourne vers Jéhovah dans la prière pour retrouver la paix intérieure.
      Le vœu de Hanna
      Les sacrifices de communion étaient consommés dans le sanctuaire. Après avoir quitté la salle à manger, Hanna prie Dieu (1 Samuel 1:9, 10). “ Ô Jéhovah des armées, implore-t-elle, si tu ne manques pas de regarder l’affliction de ton esclave et si vraiment tu te souviens de moi, si tu n’oublies pas ton esclave et si vraiment tu donnes à ton esclave un descendant mâle, oui je le donnerai à Jéhovah pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne viendra pas sur sa tête. ” — 1 Samuel 1:11.
      La prière de Hanna est précise. Elle demande un fils, et elle fait le vœu que cet enfant sera toute sa vie un naziréen de Dieu (Nombres 6:1-5). Ce vœu nécessite l’approbation de son mari, et certaines actions ultérieures d’Elqana montrent qu’il approuve l’engagement pris par sa chère femme. — Nombres 30:6-8.
      À cause de la manière dont Hanna prie, le grand prêtre Éli la croit ivre. Il voit effectivement ses lèvres frémir, mais il ne l’entend pas parler. C’est qu’en fait Hanna prie dans son cœur, avec ferveur (1 Samuel 1:12-14). Imaginez ce qu’elle ressent lorsque le grand prêtre l’accuse d’être ivre ! Pourtant, elle lui répond respectueusement. Comprenant alors que Hanna était en train de prier “ dans l’abondance de [son] inquiétude et de [son] dépit ”, il lui dit : “ Que le Dieu d’Israël accorde ta requête. ” (1 Samuel 1:15-17). Sur ces paroles, Hanna s’en va ; elle mange et “ son visage ne par[aît] plus soucieux ”. — 1 Samuel 1:18.
      Que nous enseigne tout cela ? Lorsque nous prions Jéhovah à propos de nos inquiétudes, nous pouvons lui exprimer ce que nous ressentons et lui adresser des requêtes sincères. Si nous avons fait tout notre possible pour résoudre le problème, alors nous devrions laisser les choses entre ses mains. C’est ce qu’il y a de mieux à faire. — Proverbes 3:5, 6.
      Après une prière fervente, il est fréquent que des serviteurs de Jéhovah ressentent une sérénité comparable à celle que Hanna a éprouvée. Voici ce qu’a écrit l’apôtre Paul au sujet de la prière : “ Ne vous inquiétez de rien, mais en tout, par la prière et la supplication avec action de grâces, faites connaître vos requêtes à Dieu ; et la paix de Dieu, qui surpasse toute pensée, gardera vos cœurs et vos facultés mentales par le moyen de Christ Jésus. ” (Philippiens 4:6, 7). Après nous être déchargés de notre fardeau sur Jéhovah, nous devons le laisser s’en occuper. Puis, comme dans le cas de Hanna, il n’y a plus lieu de s’inquiéter. — Psaume 55:22.
      Un fils “ prêté ” à Jéhovah
      Dieu se tourne alors vers Hanna. Peu après, elle porte un enfant. Elle met au monde un garçon (1 Samuel 1:19, 20). C’est l’une des rares fois où la Bible fait état de la responsabilité de Dieu dans la naissance de l’un de ses serviteurs. L’enfant d’Elqana et de Hanna, Samuel, deviendra effectivement le prophète de Jéhovah, un prophète qui jouera un rôle important dans la mise en place de la monarchie d’Israël.
      Il est certain que Hanna parle de Jéhovah à Samuel dès sa petite enfance. Mais oublie-t-elle le vœu qu’elle a fait ? Absolument pas ! “ Dès que le garçon sera sevré, je devrai l’amener ; il devra paraître devant Jéhovah et habiter là pour des temps indéfinis ”, déclare-t-elle. Et en effet, une fois l’enfant sevré — peut-être à l’âge de trois ans ou un peu plus —, elle l’amène au sanctuaire, comme elle l’avait promis. — 1 Samuel 1:21-24 ; 2 Chroniques 31:16.
      Après avoir offert un sacrifice à Jéhovah, Hanna et son mari présentent Samuel à Éli. Hanna tient certainement la main de son petit garçon lorsqu’elle dit à Éli : “ Pardon, mon seigneur ! Par la vie de ton âme, mon seigneur, je suis la femme qui se tenait près de toi, en ce lieu, pour prier Jéhovah. C’est à propos de ce garçon que je priais, pour que Jéhovah m’accorde ma requête, ce que je lui demandais. Et moi, à mon tour, je l’ai prêté à Jéhovah. Oui, tous les jours qu’il sera, c’est quelqu’un de demandé pour Jéhovah. ” Ainsi commence, pour Samuel, une vie au service de Dieu. — 1 Samuel 1:25-28 ; 2:11.
      Le temps passe ; bien sûr Hanna n’oublie pas son fils. Les Écritures relatent : “ Sa mère avait coutume de lui faire un petit manteau sans manches, et elle le lui montait, d’année en année, quand elle montait avec son mari pour sacrifier le sacrifice annuel. ” (1 Samuel 2:19). Hanna prie sans aucun doute pour Samuel. Tous les ans, lorsqu’elle lui rend visite, elle l’encourage à coup sûr à demeurer fidèle dans son service pour Dieu.
      Pendant l’une de ces visites, Éli bénit les parents du garçon. Il déclare à Elqana : “ Que Jéhovah t’assigne une descendance de cette femme, à la place du prêt qui a été prêté à Jéhovah. ” C’est ainsi que le couple est récompensé par la naissance de trois autres fils et de deux filles. — 1 Samuel 2:20, 21.
      Quel formidable exemple pour les parents chrétiens ! Beaucoup de mères et de pères se montrent, eux aussi, disposés à prêter, figurément parlant, leurs enfants à Jéhovah ; en effet, ils les encouragent à entreprendre une forme de service à plein temps, même si cela implique que leur fils, ou leur fille, vive loin d’eux. De tels parents aimants méritent des louanges pour les sacrifices qu’ils font. Jéhovah les récompensera.
      Une prière qui déborde de joie
      Comme Hanna est heureuse, elle que la stérilité affectait tant autrefois ! Les Écritures ne contiennent que peu de prières faites par des femmes. Mais, en ce qui concerne Hanna, elles en rapportent deux. La première expose ses sentiments alors qu’elle est humiliée et affligée. La seconde exprime son exultation et son action de grâces ; elle commence par ces mots : “ Oui, mon cœur exulte en Jéhovah. ” Hanna se réjouit ensuite que ‘ même la stérile ait mis au monde ’. Et elle loue Jéhovah, celui “ qui élève [...], qui relève le petit de la poussière ”. Vraiment, il est celui qui “ de la fosse aux cendres [...] fait remonter le pauvre ”. — 1 Samuel 2:1-10.
      Cet épisode de la vie de Hanna, dont le récit a été inspiré par Dieu, montre que les imperfections, voire la malveillance, des autres peuvent nous blesser. Toutefois, nous ne devons pas permettre à ce genre d’épreuves de nous priver de notre joie de servir Dieu. Jéhovah est, par excellence, Celui qui entend la prière, qui répond aux appels à l’aide de ses fidèles et qui les délivre de l’affliction. Il leur accorde une paix profonde et de nombreuses autres bénédictions. — Psaume 22:23-26 ; 34:6-8 ; 65:2.

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      1 Samuel 2 : 1-10
      Hannah pria Dieu en ces mots:
      Mon cœur se réjouit au sujet de Jéhovah
      ma force grandit grâce à Jéhovah.
      Ma bouche s’ouvre toute grande contre mes ennemis,
      car je me réjouis de tes actes sauveurs.
      Il n’y a personne qui soit saint comme Jéhovah,
      il n’y a personne qui soit comme toi,
      il n’y a pas de rocher comme notre Dieu.
      Arrêtez de parler avec orgueil ;
      que rien d’arrogant ne sorte de votre bouche,
      car Jéhovah est un Dieu qui sait tout
      et il juge les actions avec justice.
      Les arcs des hommes forts sont brisés,
      mais les hommes faibles reçoivent de la force
      Ceux qui mangeaient bien doivent trouver du travail pour avoir du pain,
      mais les affamés ne souffrent plus de la faim.
      La femme stérile a donné naissance à sept fils,
      mais celle qui avait beaucoup de fils est devenue stérile.
      Jéhovah tue et il garde en vie,
      il fait descendre dans la Tombe et il en fait remonter.
      Jéhovah fait devenir pauvre et il fait devenir riche,
      il abaisse et il élève.
      Il relève le petit de la poussière
      et fait remonter le pauvre du tas de cendres
      pour les faire asseoir avec les princes
      et leur offrir une place d’honneur.
      À Jéhovah appartiennent les fondations de la terre ;
      sur elles, il pose le monde
      Il veille sur les pas de ses fidèles,
      mais les méchants seront tués dans l’obscurité,
      car ce n’est pas par la force que l’homme triomphe. 
      Jéhovah anéantira ceux qui combattent contre lui ;
      pour exprimer sa colère, il fera gronder le tonnerre dans le ciel.
      Jéhovah jugera jusqu’aux extrémités de la terre,
      il donnera du pouvoir à son roi et il fera grandir la force de son oint.
       
       
       


      · 1 reply
    • anniemsbelle@gmail.com  »  Queen Esther

      Do you have the print out for the regional convention 
      · 1 reply
    • anniemsbelle@gmail.com  »  Queen Esther

      Do you have the print out for the regional convention 
      · 0 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      62,931
    • Total Posts
      123,198
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,676
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    nido
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.