Jump to content
The World News Media

World largest and strongest nuclear Icebreaker - 50 Years of Victory


Recommended Posts

  • 2 weeks later...

  • Views 200
  • Replies 7
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

I'm guessing that this person is on the right track: https://nsidc.org/cryosphere/icelights/2012/04/are-icebreakers-changing-climate Meier decided to crunch some numbers and find out. While his numbers are an estimate, he said, they provide a helpful comparison of just how much icebreakers might contribute to summer ice loss. Meier said, “In late June, when the sun’s energy is strongest, the total sea ice extent is around 10 million square kilometers or 3.9 million square miles. An ice

Just another opinion here, but I can't see any connection. Breaking the ice with one of these nuclear powered ice-breakers touches such a minute fraction of the ice and does virtually nothing to the temperature of the water, or the ice. Also, nuclear power is about the most efficient type of power for producing green energy with no additional greenhouse gases added to the atmosphere. Of course, due to a couple near disasters and real disasters (3 Mile Island, Chernobyl, Fukushima) the "Gree

Posted Images

Couldn't these guys (How many are there total?) be responsible for much of the article ice sheet destruction over the past 50 years?

If they keep destroying the ice "sheet" then how can it ever grow deep and strong.

I wonder if this is a bigger reason than too many cows farting somewhere in Iowa.

Link to post
Share on other sites
  • Member

It's all a political agenda, and pseudo-religion by ignorant people that do not understand that everything we know about "Global Warming" is in about 25 computer models ... and people pick and choose the computer models that will generate the most grant money, and discard the others.

The Earth's climate is ALWAYS changing.

At one time the ENTIRE planet was covered in about two miles of ice.

(See the PBS documentary "Australia - the First 4 Billion Years")

The political agenda is all about MONEY!

The buying and selling, and brokerage fees for buying and selling "Carbon Credits" ...

dt001216.jpg

Link to post
Share on other sites
  • Member
On 8/9/2019 at 9:14 AM, admin said:

Couldn't these guys (How many are there total?) be responsible for much of the article ice sheet destruction over the past 50 years?

If they keep destroying the ice "sheet" then how can it ever grow deep and strong.

Just another opinion here, but I can't see any connection. Breaking the ice with one of these nuclear powered ice-breakers touches such a minute fraction of the ice and does virtually nothing to the temperature of the water, or the ice.

Also, nuclear power is about the most efficient type of power for producing green energy with no additional greenhouse gases added to the atmosphere. Of course, due to a couple near disasters and real disasters (3 Mile Island, Chernobyl, Fukushima) the "Green" crowd will usually fight against this form of "green" energy."

Link to post
Share on other sites

@JW Insider What about all the "heat" that the ship produces to make such energy? it is dispersed up there in the arctic.

so in addition to the ice sheets being cut up into smaller sheets allowing for a much larger solar energy "edge" surface area by the hundreds of miles on each side of the ship....

The nuclear power (heat) of the ship itself radiates / elevates the overall heat up there...

And I think I read that Russia has a dozen or so of these things? The USA one or two? And what about all the other countries?

Maybe they are tearing it all to shreds? 

Maybe that is why it is disappearing?

Link to post
Share on other sites
  • Member

I'm guessing that this person is on the right track:

https://nsidc.org/cryosphere/icelights/2012/04/are-icebreakers-changing-climate

Meier decided to crunch some numbers and find out. While his numbers are an estimate, he said, they provide a helpful comparison of just how much icebreakers might contribute to summer ice loss. Meier said, “In late June, when the sun’s energy is strongest, the total sea ice extent is around 10 million square kilometers or 3.9 million square miles. An icebreaker cruising through the ice for 1,000 kilometers (620 miles) and leaving an ice-free wake of 10 meters (33 feet) would open an area of water 10 square kilometers (3.9 square miles) over the entire cruise. In contrast, the Arctic sea ice cover decreases by an average of over 9 million square kilometers or 3.5 million square miles each year during its melt season—an area larger than the contiguous United States.  In total, researchers estimate that the number of icebreakers traversing the Arctic at any given time is usually less than three. So, Meier said, “The actual contribution is miniscule—only one part in a million of the total ice cover.”

Link to post
Share on other sites
  • Member

That is why you don't bleed to death from a mosquito bite.

... and you are too heavy to carry back to the breeding pond.

.... and when you look at an ocean covered in ice ... that's ONLY the top.

... there is a lot more underneath that.

... same thing.

When I was a boy, I got shot in the face several times with BB gun bbs, in BB gun battles.

You just push on one side and they pop right out.  Leaves a small pocket for about a day, then closes right up.

...same thing.

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Member

It takes  any specific Icebreaker Ship the same amount of energy to push through and break up ice, whether you are using oil as fuel, coal as fuel, uranium as fuel, or 400 million hamsters on a wheel, turning the Icebreaker's engines.

To do work, energy needs to flow from a greater concentration to a dump, or it will not move anything.  The amount of waste energy in an Internal combustion Engine of any type is about 60% ... even in your car.  Turbines, which many ships have to have heat dumps, nuclear reactors ... and even hamsters sweat like crazy to get rid of heat.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
  • Similar Content

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      The changes are already visible in the region, which has had largely ice-free summers since 2011

      The Arctic is undergoing an astonishingly rapid transition as climate change overwhelms the region.
      New research sheds light on the latest example of the changes afoot, showing that parts of the Arctic Ocean are becoming more like the Atlantic. Warm waters are streaming into the ocean north of Scandinavia and Russia, altering ocean productivity and chemistry. That’s making sea ice recede and kickstarting a feedback loop that could make summer ice a thing of the past.
      “2015 was a really anomalous year when we had problems finding a suitable ice flow to launch our drifting buoys,”Igor Polyakov, an oceanographer at the University of Alaska who led the new study, said. “(There was) nothing like that in the past, and it became a motivation to our analysis: why was ice in 2015 so rotten? What drives this huge change?”
      The findings, published in Science on Thursday, show that while warming air has a role to play, processes are playing out in the ocean itself that are fundamentally altering the region.
      Those changes will have impacts on the people, plants and animals that call the Arctic home. They could also create more geopolitical tension as resources previously locked under ice become available and shipping lanes open up.
      In the east Arctic Ocean, the shift is manifesting itself in changing the layers of the ocean. There’s a cap of cold, less salty water that covers the eastern portion of the Arctic Ocean. Underneath it sits a pool of warm, salty Atlantic water that until recently hasn’t been able to find a way to surface. That stratification of layers has kept ice relatively safe from its warm grip.
      The ocean has become gradually less stratified since the 1970s. Using data from buoys and satellites, Polyakov and his colleagues have found a more marked shift over the past decade and a half. Since 2002, the difference in water temperatures between the layers has dropped by about 2°F.
      In winter from 2013-2015, the cap separating the deep water and surface water disappeared completely in some locations, allowing the warm Atlantic waters to reach the surface and cut further into sea ice pack. At the same time, warm air has further reduced sea ice, which is allowing still more mixing of the ocean layers.
      The result is a feedback loop that is essentially turning roughly a third of the eastern Arctic Ocean into something resembling the ice-free Atlantic Ocean.
      “Rapid changes in the eastern Arctic Ocean, which allow more heat from the ocean interior to reach the bottom of sea ice, are making it more sensitive to climate changes,” Polyakov said. “This is a big step toward the Arctic with seasonal sea-ice cover.”
      The changes are already apparent in the region, which has largely been ice-free during the summer since 2011. The sea ice winter maximum, which has set a record low for three years running, has been largely driven by a lack of ice in the eastern Arctic.
      Polyakov said he’s seen the rapid changes in ice firsthand. When they first put buoys in the eastern Arctic in 2002, researchers had to reach the sites on heavy icebreakers.
      “Now we can reach them using an ice class ship,” he said. Ice class ships are not necessarily as reinforced as icebreakers.
      The sea ice changes are having profound impacts outside of researchers’ ability to access more remote sites. Other research published earlier this week in Science Advances shows that thinning sea ice is allowing phytoplankton to bloom across the region.
      Phytoplankton are tiny plants, and like your average potted plant, they need sunlight to bloom. Sea ice has been thick enough to prevent that from happening until very recently. The new findings show that over the past decade, up to 30 percent of the Arctic has become primed for summer blooms.
      “Both of our results show the Arctic becoming a very different place than it has been in the past,” Christopher Hovart, an oceanographer at Harvard who led the plankton study, said. “Water pathways are changing, the ecology is changing, all driven by the declining sea ice field.”
      This article is reproduced with permission from Climate Central. The article was first published on April 6, 2017.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Every winter, the Arctic Ocean’s sea ice cover reaches a peak and then declines with the onset of spring. That peak, recorded this year on Thursday, was the lowest seen in 37 years of record keeping, federal scientists said yesterday.
      Sea ice covered just 5.6 million square miles of the Arctic Ocean on Thursday, about 5,000 square miles less than the previous record set last year, according to the National Snow and Ice Data Center (NSIDC) and NASA. The 1981-2010 average sea ice extent was 6 million square miles.
      The Arctic is a portent for climate change, as it is warming at a faster rate than the rest of the planet. Some scientists think the loss of sea ice during wintertime leads to atmospheric “waves” that propel the polar vortex into the Lower 48 states (ClimateWire, Aug. 18, 2014). Between 1975 and 2012, sea ice in the central Arctic Basin has thinned by 65 percent, according to a study published in Cryosphere in February last year.
      “The Arctic is in crisis,” Ted Scambos, a glaciologist at NSIDC, said in a statement. “Year by year, it’s slipping into a new state, and it’s hard to see how that won’t have an effect on weather throughout the Northern Hemisphere.”
      The record low sea ice levels were triggered by a “warm, crazy winter,” said Mark Serreze, director of NSIDC, in a statement. “The heat was relentless.”
      Temperatures over the Arctic Ocean between December and February were an unprecedented 4 to 11 degrees Fahrenheit higher than normal, particularly around the edges where the ice is thin.
      Alaska witnessed the third consecutive winter to be significantly warmer than average, and the winter was the driest on record in parts of the state, Rick Thoman, climate science and services manager at the National Oceanic and Atmospheric Administration’s National Weather Service, said in a press briefing last month.
      “Mark Twain said, ‘Climate’s what you expect; weather is what you get,’” he said. “This winter has not brought much of what we expect to Alaska.”
      THE ‘UNRAVELING OF THE ARCTIC’
      El Niño, which elevated temperatures around the world, might have played some role in the Arctic’s unusual warmth, said Jennifer Francis, a climate scientist at Rutgers University. She pointed to the atmospheric circulation system as a possible culprit, as well.
      A cold blob of water has persisted in the north Atlantic Ocean, and it has consistently pushed storms into Europe, she said. As a side effect, pulses of heat and moisture from these storms have sometimes traveled as far as the North Pole. This may have slowed ice formation and pushed the ice edge northward, she said.
      Other scientists pointed to warming oceans as a potential cause. The ice extent was below average in the Barents Sea due to an influx of warm Atlantic Ocean waters from the Norwegian Sea, said Ingrid Onarheim, an oceanographer at the Bjerknes Centre for Climate Research in Norway.
      This region is keenly watched by scientists who expect the ocean’s heat conveyor belt, the Atlantic Meridional Overturning Circulation, which transports heat from the tropics to the tip of Greenland, to slow down due to climate change. This would stop the influx of warm waters and lead to a temporary recovery of the wintertime sea ice extent, said Julienne Stroeve, a climate scientist at NSIDC.
      Whatever the cause, the new sea ice low is a signal of significant shifts in northern latitudes, said Rafe Pomerance, former deputy assistant secretary of State and chairman of Arctic 21, a coalition of nongovernmental organizations concerned with climate change in the region.
      “Not only is the sea ice in steep decline, but snow cover in spring in the Northern Hemisphere, permafrost is thawing, we are losing the Canadian and Alaskan glaciers, and Greenland is shrinking,” he said. “It is a signal of the continuing unraveling of the Arctic.”
      Source:
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

  • Recent Status Updates

    • Eric Ouellet

      L'amour de Jéhovah nous modèle vers l'excellence de notre être 
      Ô Jéhovah, tu es notre Père. Nous sommes l’argile, et tu es notre Potier ; nous sommes tous l’œuvre de ta main. Isaie 64 :8  » Un potier a le pouvoir de faire avec l’argile le récipient qu’il désire. L’argile n’a pas son mot à dire. Il en va de même de l’homme par rapport à Dieu. Il n’est pas plus en droit de contester les actes de Dieu que l’argile du potier, qui, de ses mains, lui donne forme (lire Jérémie 18:1-6).
      Jéhovah a montré sa capacité d’agir sur l’Israël antique comme le potier agit sur l’argile. Nous notons cependant une grande différence. Le potier peut transformer sa motte d’argile en n’importe quelle sorte de récipient. Mais Jéhovah façonne-t-il arbitrairement les personnes, ou les nations, faisant les unes bonnes et les autres mauvaises ? D’après la Bible, ce n’est pas le cas. Jéhovah a doté l’homme d’une faculté très précieuse : le libre arbitre. La manière dont il exerce son autorité souveraine ne nous prive pas de cette faculté. Chacun doit décider s’il se laissera façonner par le Créateur (lire Jérémie 18:7-10).
      Et si un humain refuse obstinément de se laisser modeler, comment le Grand Potier exerce-t-il son autorité ? Pense au sort d’une argile qui devient impropre à l’usage que le potier veut en faire. Eh bien, il peut soit en faire un autre récipient soit la jeter ! Toutefois, quand l’argile est inutilisable, c’est généralement de la faute du potier. Mais en ce qui concerne notre Potier, ce n’est jamais le cas (Deut. 32:4). Quand une personne ne cède pas au modelage de Jéhovah, c’est toujours de sa faute à elle. Le Grand Potier exerce son autorité sur les humains en s’adaptant à la manière dont ils réagissent à son modelage. Ceux qui réagissent bien sont façonnés en récipients utiles. Par exemple, les chrétiens oints sont des « vases de miséricorde » qui ont été façonnés en « récipient[s] pour un usage honorable ». En revanche, ceux qui s’opposent obstinément à Dieu finissent par être des « vases de colère devenus dignes de destruction » (Rom. 9:19-23).
      Jéhovah modèle les humains notamment en les conseillant ou en les corrigeant. Voyons comment il exerce son autorité sur ceux qu’il façonne en nous intéressant aux deux premiers rois d’Israël : Saül et David. Quand David a commis l’adultère avec Bath-Shéba, il a causé du tort tant à lui-même qu’à d’autres. Jéhovah ne s’est pas retenu de le reprendre avec fermeté, il fut ainsi avec les hommes qui furent sous Sa direction. Par le prophète Nathân, il lui a adressé un message sévère (2 Sam. 12:1-12). Comment David a-t-il réagi ? Touché en plein cœur, il s’est repenti et a bénéficié de la miséricorde divine (lire 2 Samuel 12:13).
      Par contre, Saül, le roi qui a précédé David, a mal réagi aux conseils. Par l’intermédiaire du prophète Samuel, Jéhovah lui avait formellement ordonné de vouer à la destruction tous les Amaléqites et tout leur bétail. Mais Saül a désobéi. Il a épargné le roi Agag ainsi que les meilleures bêtes. Pourquoi ? Notamment pour s’attirer des louanges (1 Sam. 15:1-3, 7-9, 12). Quand il a été conseillé, il aurait dû être malléable, se laisser façonner par le Grand Potier. Mais il a résisté. Il s’est justifié, prétextant qu’il avait agi à bon droit parce que les bêtes seraient offertes en sacrifice. Il a minimisé le conseil de Samuel. Il a donc été rejeté par Jéhovah. Il ne méritait plus d’être roi et n’a jamais retrouvé de bonnes relations avec le vrai Dieu (lire 1 Samuel 15:13-15, 20-23).
      DIEU N’EST PAS PARTIAL
      Jéhovah offre la possibilité d’être façonné non seulement à des individus mais aussi à des nations. En 1513 av. n. è., les fils d’Israël, libérés de l’esclavage en Égypte, sont entrés dans une relation d’alliance avec Dieu. Étant sa nation choisie, Israël avait l’honneur d’être modelé par lui, d’être en quelque sorte sur le tour du Grand Potier. Cependant, le peuple n’a pas cessé de faire ce qui est mauvais aux yeux de Jéhovah, allant même jusqu’à rendre un culte aux dieux des nations voisines. Maintes et maintes fois, Jéhovah a envoyé des prophètes pour le ramener à la raison, mais il n’a pas écouté (Jér. 35:12-15). Son obstination lui a valu d’être sévèrement repris. Comme des « vases » devenus « dignes de destruction », le royaume du Nord, formé de dix tribus, et celui du Sud, formé de deux tribus, ont été vaincus l’un par l’Assyrie et l’autre par Babylone. Quelle leçon puissante ! Nous ne tirerons profit du façonnage de Jéhovah qu’à condition de bien y réagir.
      Jéhovah a également offert aux habitants de Ninive, la capitale assyrienne, la possibilité de tenir compte de ses avertissements. Il a dit à Jonas: « Lève-toi, va à Ninive la grande ville, et proclame contre elle que leur méchanceté est montée devant moi. » Ninive était vouée à la destruction (Jonas1:1, 2 ; 3:1-4).
      Cependant, quand Jonas a annoncé son message de condamnation, « les hommes de Ninive se mirent à avoir foi en Dieu ; ils proclamèrent alors un jeûne et se revêtirent de toiles de sac, du plus grand d’entre eux au plus petit d’entre eux ». Leur roi « se leva de son trône, ôta son vêtement officiel de dessus lui, se couvrit d’une toile de sac et s’assit dans la cendre ». Réceptifs à la tentative de modelage de Jéhovah, les Ninivites se sont repentis. Jéhovah n’a donc pas fait venir le malheur sur eux (Jonas 3:5-10).
      Bien qu’étant une nation choisie, Israël n’a pas été exempté de la correction. Les Ninivites, quant à eux, n’étaient pas dans une relation d’alliance avec Dieu. Pourtant, Jéhovah leur a adressé un message de condamnation et leur a fait miséricorde quand ils sont devenus de l’argile malléable entre ses mains. Ces deux exemples ne prouvent-ils pas que Jéhovah « ne se montre partial envers personne » ? (Deut. 10:17).
      JÉHOVAH EST RAISONNABLE ET SOUPLE
      La manière dont Dieu est disposé à nous modeler indique qu’il est raisonnable et souple. Témoin des situations où il prononce des jugements justes mais les révise ensuite selon la réaction des concernés. Au sujet du premier roi d’Israël, les Écritures déclarent que Jéhovah a « regrett[é] d’avoir fait régner Saül comme roi » (1 Sam. 15:11). La Bible dit encore que, lorsque les habitants de Ninive se sont repentis et sont revenus de leur voie mauvaise, « le vrai Dieu regretta le malheur qu’il avait parlé de leur causer ; et il ne le causa pas » (Jonas 3:10).
      Le terme hébreu traduit par « regretta » se rapporte à un changement de point de vue ou d’intention. Jéhovah a changé de point de vue à l’égard de Saül : il l’avait choisi pour être roi, mais il a fini par le rejeter. Ce changement s’est produit non parce que Jéhovah avait fait un mauvais choix, mais parce que Saül a manqué de foi et est devenu désobéissant. Le vrai Dieu a éprouvé du regret dans le cas des Ninivites : son intention à leur égard a changé. Quel réconfort de savoir que Jéhovah, notre Potier, est raisonnable et souple, compatissant et miséricordieux, prêt à réviser son jugement quand un transgresseur se réforme !
      NE REJETONS PAS LA DISCIPLINE DE JÉHOVAH
      Aujourd’hui, Jéhovah nous façonne principalement par sa Parole, la Bible, et par son organisation (2 Tim. 3:16, 17). Ne devrions-nous pas accepter tout conseil ou toute correction que nous recevons par ces moyens ? Quelles que soient les années que nous avons passées à servir Dieu, ou nos attributions de service, continuons d’accepter les conseils de Jéhovah, laissons-nous façonner en vases pour un usage honorable. 
      Le Grand Potier est notre Père. Et ne l’oublions jamais, « celui que Jéhovah aime, il le reprend, comme un père reprend le fils en qui il prend plaisir ». Alors, « ne rejettons pas [...] la discipline de Jéhovah, et n’ayons pas son blâme en aversion » (Prov. 3:11, 12).

      · 0 replies
    • folens  »  Eric Ouellet

      Hello Eric, merci pour tes bons sujets. Bonne journée Michel
      OUI certains jours.mp4
      · 1 reply
    • Eric Ouellet

      Bâtissons chaque but de notre vie avec amour
      L'homme à toujours chercher le sens véritable de l'amour. L'homme réfléchissant à cette vertu, il sépara cette qualité en trois phases et uni en une seule.  Les millénaires passèrent et l'homme à compris que les trois phases de l'amour sont des étapes que l'on ne peut trépasser.
      La première partie est appelé" L'Éros."
      L'éros fut le premier chemin que Dieu entama dans son Esprit ( pensée en action) (verbe) intérieur avant de faire ce monde magnifique que nous vivons. L'Éros est le feu qui nous anime dans le début d'une pensée qui nous traverse l'esprit.
      L'Amour éros est une énergie très puissante, car d'elle, d'une seule image non réalisée, l'éros active cette image en rêve, uni à notre pensée et propulse dans notre vision, un rêve ultime qui nous pousse à chercher au fond de nous, le sentiment qui nous anime puissamment.
      Nous recherchons en nous d'autres images pour connaitre d'avantage cette vibration qui se manifeste, telle un feu ardent.
      D'un rêve, l'amour de ce but te pousse à créer et fonder ce rêve dans ta réalité, construire le but ultime de ta vie.
      La flamme de Yah, s'anime en toi ( Chant de Salomon)
      Le désir sexuelle ne fait pas parti de cet Amour.
      L'Éros te propulse dans tout les côtés des variantes d'un but non réalisé, dont tu ne connais point comment construire ce but qui s'anime en toi; et même comment pourrais-je réaliser ce but?
      Quand le rêve d'un projet d'avenir est dans l'Éros, il ne faut pas qu'il devienne en nous une obsession intense. Nous ne savons pas comment contrôler notre feu intérieur de ce but, de cette vision qui anime nos pensées, jour après jour et souvent dans les images de notre sommeil, elles peuvent envahir nos nuits.
      L'amour " Éros" nous confrontes à plusieurs désirs qui nous anime et qu'avec le temps nous apprenons à assembler le casse tête de la réalisation de notre vie, les pièces maîtresses de notre rêve qui nous poussent sans cesse à trouver les outils et l'instructions nécessaires à notre cheminement qui s'accomplit pendant une grande période de notre vie, pour atteindre l'objectif premier de notre vie, le vrai but que nous voulons accomplir.
      Quand notre but est assemblé, telle un film intérieur, de sa première image (début), à son dénouement et cela jusqu'à son accomplissement , alors notre rêve se voit construit dans notre esprit alors nous sommes prêt; nous pouvons commencer la deuxième étapes de l'amour qui construit notre but.
      L'AMOUR PHILIA UNE ÉTAPE TRÈS IMPORTANTE DE L'AMOUR
      La connaissance de l'amour apporte à réaliser le rêve de notre but vers la réalisation de notre projet en ce monde au bonheur de chacun.
      Les étapes de réalisation de chaque but, doit être construit avec l'Amour philia à (suivre)...

      · 1 reply
    • Eric Ouellet

      Pour guérir notre personnalité, une petite recette intérieure doit être préparé avec minutie et avec conviction, en voici la composition:
      En premier, prend le temps de prendre conscience de l'amour que tu t'attribues à toi même. L'amour désintéressé, celle qui te lie en toi le mérite vrai de la beauté intérieure, celle de la lumière qui vibre dans ton coeur. Cette amour doit être le fondement de ta personnalité, car plus tu consacres le temps nécessaire à épanouir tes forces et que tu perpétues cette puissance universelle envers autrui. Ainsi, tu t'élèveras au-dessus de la souffrance et Il te guidera vers le chemin de l'accomplissement de ta vie.
      En deuxième, prend le temps de travailler la qualité de la patience. La patience est une vertu primordiale à ta personnalité, car elle te fait comprendre les étapes de la vie et que pas à pas, une chose à la fois tu redresseras tes faiblesses. La patience te guidera vers la maîtrise des étapes à la victoire des buts, que tu entreprends. Cette vertu t'aidera à accepter les erreurs de ta personne et de celle des autres.
      Troisièmement, trouve en toi la joie de vivre. La joie est une petite qualité à quatre lettres. Elle se situe en toi, car chaque moment de ton quotidien elle se manifeste et elle vibre de tout ton être. Elle se manifeste, dans les moments où tu vois un coucher de soleil éblouissant, dans les activités avec tes amis qui te sont chère. Quand tu réussis un travail qui t'inspire et que tu réussis l'accomplissement avec brio. À plusieurs moment la joie se manifeste et tu dois prendre conscience de ces moments, car il font parti de la positivité de ta vie. Elle t'aide à oublier les épreuves que tu dois traverser.
      Quatrièmement, une clé primordiale doit être insérée en toi, celle de la confiance. La confiance est la synergie de l'amour désintéressé. Sans la confiance ton amour vacillera avec le temps. Bâtir la confiance est un travail acharné à ton travail personnel. Cette vertu t'aide à prendre conscience de tes mérites, de te rassurer que les actions que tu fais son juste et t'empêche de regarder constamment en arrière. La confiance te donnera la force d'avancer vers l'horizon de la lumière et croire en toi. 
      Cinquièmement, le courage, est le courant qui aide à te reprendre dans les moments difficiles où la vision de tes buts que tu entreprends devient très ardu. Il t'aide à ne pas baisser les bras dans les moments où tu ne vois plus la manière de franchir une étape, un examen de conscience qui illumine ta pensée à trouver une solution réfléchit et te dire, je vais être capable de réussir. Le courage est le deuxième souffle dans ta course vers le sommet de ta personnalité intérieure.
      Sixièmement, La force fait partie du courage, l'un ne va pas sans l'autre. Le courage est le souffle, l'oxygène qui activera ta force intérieure. La force t'aide à gravir les montagnes et même à certaine étape de ta vie à soulever les montagnes pour trouver les trésors qui y sont enfouis. La force te donne la chance à balayer les nuages de la tempête et de retrouver la chaleur du soleil du bonheur venant de Dieu.
      La septième étapes , la maîtrise de soi, une vertu qui est au sommet de ces étapes intérieures. La maîtrise de soi est l'étape ultime de ta vie  (les actions justes) car par cette vertue plus rien ne fera barrière dans le chemin que tu auras voulu suivre, car les épreuves que tu auras surmonté, te guidera à devenir maître de toi même et ne faire qu'un avec toi même, unis à Dieu et à son Roi.
      La maîtrise de soi te donnera un trésor inestimable qui est celui de l'harmonie. Équanimité ( équilibre parfait) dans tous les sens de ton âme. Tu trouveras la beauté ultime de chaques éléments de la vie, ta conscience sera dans ta pensée comme un métronome parfait; La vrai vie celle de nos rêves deviendra réalité, nous deviendrons un être de lumière. La lumière qui sommeillait en toi jaïllira de toute ta personne.
      Même dans la nuit des plus grandes tempêtes, tu seras un phare éblouissant de Dieu.
       
      SUIVRENT LES INSTRUCTIONS DE NOTRE DIEU JÉHOVAH NOUS MÈNE VERS LE VRAI BONHEUR CELUI DE LA VIE ÉTERNELLE.
      2 Timothée 3: 16-17, Proverbes chapitre 1-3,Galantes 5:22,23  1Corinthien 13: 4-(8 premier phrase)
       



      · 0 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63,523
    • Total Posts
      130,134
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,881
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    afrikaril
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.