Jump to content
The World News Media

Proyecto escolar


Guest Nicole

Recommended Posts

  • Guest

Su proyecto en la escuela era compartir unas vacaciones favoritas que celebraba su familia. Ella dio un maravilloso testimonio al presentar su proyecto sobre la conmemoración de la muerte de Jesús

 

Captura.JPG

Link to post
Share on other sites

  • Views 992
  • Replies 0
  • Created
  • Last Reply

Popular Days

Posted Images

  • Similar Content

    • Guest
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Compartido por @saya.mandy
      El pan de la Conmemoración está listo.
      Gracias @xdaffie_muller
       
       
       
    • Guest
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      ¡Despertad! 8 de Octubre de 1981.pdf

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Con solo seis años de edad, Yernar Alibekov luce como un anciano debido a una extraña enfermedad genética conocida como síndrome de Ehlers-Danlos.
      Esta enfermedad afecta la piel, a las articulaciones y los vasos sanguíneos.
      El diagnóstico médico se produjo un mes después de su nacimiento y el bebé no tardó en mostrar signos claros de un envejecimiento prematuro. La piel de su rostro comenzó a colgarse formando bolsas en los ojos y las mejillas.
       


      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
    • Guest
      By Guest
      Congregación Tagalog de Oceanside, California, EEUU
      Por hileah_
       
    • Guest
      By Guest
      Por @kesia_alcocer 
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      TIJUANA.-  La Unidad Estatal Investigadora de Búsqueda de Personas no Localizadas, solicita la colaboración de la ciudadanía para localizar a dos hermanas menores de edad que se encuentran extraviadas desde el 14 de febrero.
       Las extraviadas son: Miriam Estefani Oropeza Fernández de 13 años de edad y Vanesa Oropeza Fernández de 10 años de edad.
       Media filiación de Miriam Estefani: ojos cafés, cabello castaño, tez blanca, mentón cuadrado, mide 1.50 metros, complexión delgada, boca mediana, labios regulares, ceja poblada, nariz mediana, frente mediana.
      Señas particulares: cicatriz de quemadura en el cuello, el hombreo izquierdo un lunar negro.
      Vestimenta: blusa de escuela, pantalón azul, tenis blancos, suéter verde escolar
       Media filiación de Vanesa ojos color café, cabello negro, tez morena clara, mentón oval, mide 1.25 metros, complexión delgada, boca chica, labios delgados, ceja poblada, nariz chica, frente mediana.
      Señas particulares: cicatriz en la pierna derecha y en la ceja derecha
      Vestimenta: zapatillas negras, bufanda azul, pantalón azul con un corazón en la parte de atrás, blusa naranja.
       La parte reportante manifiesta que el 14 de febrero las no localizadas salieron del Templo JW Testigos de Jehová ubicado en la colonia Manuel M Ponce, y ya no regresaron.
       Por lo anterior,  se solicita la colaboración de la ciudadanía, para que en caso de tener información o datos sobre su posible paradero, lo reporte a la Unidad Estatal Investigadora de Búsqueda de Personas no Localizadas, o se comunique en Tijuana a los números telefónicos (664) 634-66-21 ó al 900-7430 extensiones 1702 y 1703, o bien al número de emergencias 911 ó al de denuncia anónima 089.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Santo Domingo.- Durante una entrevista telefónica en el programa La Receta Médica de la Z, el director del Instituto de Oncología Dr. Heriberto Pieter, José Ramírez, informó el pasado miércoles 3 de enero, que un niño de 16 días de nacido fue diagnosticado con leucemia y para tratar de salvarle la vida necesita una transfusión de sangre, pero sus padres se oponen a que reciba la transfusión, por ser Testigos de Jehová.
      El Dr. Ramírez explicó que el bebé, quien nació en un centro de salud privado del país, fue rechazado por un hospital debido a la negación de los padres a que sea sometido al procedimiento. El mismo no confirmó el nombre del hospital.
      “Nosotros no podemos manejar una leucemia con las manos amarradas”, fue la razón que dieron doctores en un hospital público para no recibir al bebe señaló Ramírez.
      Tras ser cuestionado en el programa, José Ramírez indicó que recibieron al bebe en el Instituto de Oncología Dr. Heriberto Pieter, a pesar de que los padres se oponen a la transfusión porque apelan al derecho a la vida y “como médicos están para tratar los casos”.
      Explicó que el niño todavía no estaba recibiendo el tratamiento que necesita porque antes está consultando con el abogado del hospital, ya que según él, ese grupo religioso tiene una importante organización médico-legal.
      Recalcó que sin la transfusión sanguínea “es muy difícil” que la vida del infante se salve.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Como hija de una familia que profesa la religión de los Testigos de Jehová, la pequeña no participa de fiestas ni de celebraciones navideñas, pero eso sí, ha desarrollado un amplio respeto por quienes sí lo hacen. Sin embargo, el hecho de que Santa Clos no bajará por la chimenea de su casa no...
      Leer más: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Un niño de 6 años de edad debía ser transfundido de sangre, pero los padres que profesan el culto “Testigos de Jehová” lo prohibían. La médica pediatra que atendía al niño y la abogada del nosocomio interpusieron recurso a la justicia que finalmente lo autorizó.
      La decisión del juzgado de menores se fundamentó especialmente en el derecho que tiene todo niño a la vida , previsto en el artículo art 6 de la Convención de los Derechos del Niño, y a la salud que propone el artículo 24 de la CDN, este último entendido como derecho al disfrute del más alto nivel posible de salud y servicios de tratamientos de las enfermedades y rehabilitación de la salud.
      Cabe señalar que la petición fue realizada por la abogada del Hospital de Bariloche a requerimiento de una médica pediatra tratante del niño. Por ello convocó a la Defensora de Menores en turno y a la Jueza de Familia a fin de resolver la situación médica de urgencia que presentaba eñ niño de 6 años de edad, quien de acuerdo a su cuadro, requería una tranfusión de globulos rojos, al cual los padres se negaban por ser miembros del culto “Testigos de Jehova”.
      Tras constituirse en el hospital y mantener una entrevistar con la pediatra y una conversación con los familiares, se procedió a autorizar, con anuencia de la Defensora de Menores, la transfusión, sin perjuicio de acordar con la médica tratante que se haría uso de la transfusión sí y sólo si resultaba imprescindible.
      Cabe señalar que se intentó tomar contacto con el niño, pero al advertir que estaba descansando y atento su corta edad se entendió innecesario perturbar su descanso.
      Se ha consignado en la resolución que este derecho colisiona en apariencia con el derecho de los padres a profesar religión y educar a sus hijos bajo los preceptos de esta creencia. En este sentido se ha mencionado que ” la responsabilidad parental que la ley pone en cabeza de los padres, debe ser ejercida en consonancia con los principios rectores que el 639 del CCyC establece. Los padres de menores de 13 años, ejercen la representación legal siempre y cuando sus decisiones no pongan en riesgo al niño, ya que se trata de un derecho pero fundamentalmente de un deber. Cuando se involucran derechos personalísimos, aparece un límite dado que ningún derecho es absoluto, y tampoco el que surge de la responsabilidad parental.
      También se destacó que “…La Observación General N° 7 del Comité de los Derechos del Nño, dedicada justamente a la realización de los derechos del niño en la primera infancia, consigna entre sus objetivos, que las costumbres y prácticas locales deben respetarse salvo en los caso que contravienen los derechos del niño (Objetivo 2 inciso e.)
      La sentencia de la Jueza Pájaro ha recordado que “… las autorizaciones para transfundir en casos de personas que profesan la religión de los padres de Daniel, es recurrente en nuestros Tribunales pese a que la Corte Suprema de Justicia resolvió el caso Bahamondez en 1993. En este sentido se ha dicho que “…Es interesante sin embargo advertir que hubo fundamentos disimiles y que algunos jueces consideraron que la cuestión se dirimía en base a las previsiones del art 19 de la Carta Magna mientras que otros encontraban el sustento en la libertad de culto. No obstante ello y cualquiera sea el fundamento a que se eche mano, está claro que los jueces no debemos interferir en la decisión adoptada por un adulto en pleno conocimiento de las consecuencias de su decisión con cumplimiento cabal del consentimiento informado….”
      La situación es distinta en caso de niños, se ha consignado, y más delicada aún en niños pequeños y con discapacidad, que no pueden expresar opinión. En este caso, se suman características que potencian su vulnerabilidad: Corta edad, discapacidad y una concreta patología no determinada aún. “…El que sus padres profesen determinada religión no permite pensar que son los dueños de su hijo sólo por haberlo engendrado….”
      Cabe destacar que los padres, inmediatamente de ser informados acerca de la decisión judicial de autorizar la transfusión, manifestaron que la acatarían sin objeciones, que entendían los motivos y que agradecían la labor y trato humano y ético de la pediatra.
      Los padres no obstaculizaron la transfusión pero consideraron que no podían prestar el consentimiento que por ese motivo, por ello la Jueza suscribió en uso de la facultad que la ley le acuerda en la inteligencia de que esa era la mejor alternativa para el niño.
      “…Cada quien tiene derecho a profesar el culto que desee y tomar las decisiones sobre su salud solamente con las limitaciones que la ley establece siempre y cuando esas decisiones libres y voluntarias no afecten a terceros: El hijo, en este caso, es un tercero. Es su vida y su salud las que están en juego….” señala el fallo.
      En lo sustancial este es el nudo de la resolución y en función de los derechos en pugna previa ponderación de los intereses afectados, correspondía autorizar la práctica. Ello por cuanto el Estado -que la Jueza de Familia representa- tiene la responsabilidad inderogable de asegurar los derechos humanos y personalisimos de todas las personas y más aún de aquellas en especial condición de vulnerabilidad.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      NoSeRinda2017Niños.pdf
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      PROGRAMA DE LA ASAMBLEA EN EL PARAISO.pdf
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Los Testigos de Jehová cada año conmemoran la muerte de Jesucristo, guiándose en las instrucciones exactas que él solicitó. Por tanto, se aseguran de festejar todos los 14 de Nisán, fecha en que el hijo de Dios murió por los pecados del hombre. Dada la ocasión,  realizarán hoy una serie de conferencias gratuitas en diferentes lugares de la ciudad. Así mismo, habrá acompañamiento de un intérprete en lengua de señas para los no oyentes.  
      6:00 p. m.: Calle 36 nro. 14-50, sector La Elvira y en la vereda El Estanquillo. 
       
      6:15 p. m.: Calle 75 nro. 79-29, 2500 Lotes; conjunto residencial Bosques de Cuba, carrera 9 nro. 5-16; colegio Alfonso Jaramillo Gutiérrez.
       
      6:30 p. m.: Auditorio Museo de Arte Moderno; 7:00 p. m. Hotel Torreón. 
       
      7:50 p. m.: Manzana 7 casa 7 en el Parque Industrial.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Testigos de Jehová hicieron arreglos en la casa del obrero
      os Testigos de Jehová conmemoran la muerte del Hijo de Dios. Lo explica Adán Vanegas, uno de los ancianos de la congregación, que a nivel mundial tienen esta conmemoración para esta temporada que es después de la puesta del sol en Venezuela y a nivel mundial. También en países donde hay proscripción, se hacen los arreglos con la bendición de Jehová.
      Siempre que tenemos una asamblea, en el gimnasio o como esta vez en la Casa del Obrero, acondicionamos sus instalaciones, porque debe ser un lugar digno de representar un evento tan especial. La actividad se cumplirá este martes 11 a las 6:00 pm en Boconó y en otros lugares: 6:00 pm o 6:30 pm.
      Esperamos muchas personas agradecidas a quienes explicaremos lo que representa el pan y el vino que fue lo último que Jesús hizo cuando estuvo en la tierra, pasando esos emblemas a sus discípulos. Toda la humanidad agradecida se reunirá, porque asisten los que realmente quieran enterarse de lo que representa para nosotros. Una de las condiciones que ha llevado al ser humano a esta nueva condición en que está, es precisamente por la desobediencia de nuestros primeros padres. Jesucristo recompra la humanidad de vuelta para Dios y  es precisamente con el sacrificio de Él.
      La muestra de amor grande que ha hecho Jehová y Jesús a favor de la humanidad, debería demostrarse con agradecimiento, acatar los principios que Jehová y Jesús han hecho disponibles para todos nosotros, lo cual es algo que debe apreciarse y debemos vivir en armonía con eso.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By El Bibliotecario
      Hay muchas maneras de ayudar a los demás.
       
       
       

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      150 Servimos donde se nos necesite.mp4
    • By ARchiv@L
      LA INVITACIÓN a la Conmemoración

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
         
       
       
       

       

       

       
       
       
       
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Eréndida Contreras Inzunza
      Nuevo Día/Nogales, Sonora
      La organización Testigos de Jehová realizará en la comunidad la Reunión Gratuita, abierta al público el próximo 11 de abril, con acciones que forman parte del aniversario de la muerte de Jesús.
      Sobre el tema, integrantes de la agrupación comentaron que este año, el aniversario de la muerte de Jesús es el martes 11 de abril, según el calendario lunar bíblico.
      Por ello, los Testigos de Jehová invitan a reunirse ese día para escuchar una explicación de cómo la muerte de Cristo puede beneficiarlo a usted y a su familia.
      La invitación es a las 6:30, en el Salón Kalitea, ubicado en Calle Privada Becerril, número 2, en colonia Kennedy (planta alta), junto a Plaza Colosio.
      Esta invitación, explicaron, es porque desde hace siglos un profeta predijo por inspiración divina que “llegará el día que el hombre viva en armonía con la naturaleza, desaparezca las enfermedades y las familias construyan sus casas, planten campos y disfruten del fruto del trabajo”. (Isaías 11-6,9; 35: 5,6; 65:21-23).
      “Jesucristo realizó obras poderosas que fueron una muestra a pequeña escala que esas profecías se cumplirían por toda la tierra. Su muerte fue fundamental para que se eliminen todas las causas de sufrimiento: Fue tan importante para el cumplimiento del propósito de Dios que Jesús mismo mandó a sus seguidores que la conmemoraran”. (Lucas 22:19, 20), expresaron.
      También invitan a escuchar un discurso bíblico especial titulado “¿Cómo podemos ser pacíficos en un mundo violento?, el cual se llevará a cabo el domingo 16 de abril, a las 9:00 de la mañana en calle Ignacio Zaragoza, número 214, en la colonia del Valle.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Edicion Revisada Preludio Conmemoracion 2017.mp4





  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Popular Contributors

  • Topics

  • Posts

  • Members

    • Pudgy

      Pudgy 87

      Member
      Joined:
      Last active:
    • Kick_Faceinator

      Kick_Faceinator 15

      Member
      Joined:
      Last active:
    • César Chávez

      César Chávez 508

      Member
      Joined:
      Last active:
    • Anna

      Anna 2,677

      Member
      Joined:
      Last active:
    • Witness

      Witness 1,869

      Member
      Joined:
      Last active:
  • Recent Status Updates

    • Eric Ouellet

      CHANTONS À JÉHOVAH UN CHANT NOUVEAU
      Il est bon de rendre grâces à Jéhovah
      et d’exécuter des mélodies pour ton nom, ô Très-Haut !
      D’annoncer ta bonté de cœur le matin
      et ta fidélité pendant les nuits,
      sur un instrument à dix cordes et sur le luth,
      aux accords sonores de la harpe.
      Car tu m’as réjoui, ô Jéhovah, à cause de ton action ;
      à cause des œuvres de tes mains je pousse des cris de joie.
      Que tes œuvres sont grandes, ô Jéhovah !
      Tes pensées sont très profondes.
      L’homme dépourvu de raison ne peut les connaître,
      et le stupide ne peut comprendre cela.
      Quand les méchants germent comme la végétation
      et que fleurissent tous ceux qui 
      pratiquent ce qui est malfaisant,
      c’est pour être anéantis pour toujours.
      Mais toi, tu es là-haut pour des temps indéfinis, ô Jéhovah!
      Car voici que tes ennemis, ô Jéhovah,
      car voici que tes ennemis périront;
      tous ceux qui pratiquent ce qui est malfaisant seront séparés les uns des autres.
      Mais tu élèveras ma corne comme celle du taureau sauvage;
      je m’arroserai d’huile fraîche.
      Mon œil regardera mes ennemis;
      mes oreilles entendront parler de ceux
      qui se dressent contre moi, les malfaiteurs.
      Le juste fleurira comme un palmier ;
      il grandira comme un cèdre du Liban.
      Ceux qui sont plantés dans la maison de Jéhovah,
      dans les cours de notre Dieu — ils fleuriront.
      Ils prospéreront encore durant les cheveux gris,
      ils resteront gras et frais,
      pour annoncer que Jéhovah est droit.
      Il est mon Rocher, Celui en qui il n’y a pas d’injustice.
      Jéhovah lui-même est devenu roi!
      De grandeur il est vêtu ;
      Jéhovah est vêtu de force Il s’est ceint.
      Le sol productif aussi s’établit solidement
      de sorte qu’il ne peut chanceler.
      Ton trône est solidement établi depuis les temps anciens ;
      tu es depuis des temps indéfinis.
      Les fleuves ont fait retentir, ô Jéhovah,
      les fleuves ont fait retentir leur bruit ;
      les fleuves sans arrêt font retentir leur fracas.
      Par-dessus les bruits des eaux immenses,
      des vagues majestueuses de la mer qui déferlent,
      Jéhovah est majestueux dans les hauteurs.
      Tes rappels se sont révélés très dignes de foi.
      La sainteté convient à ta maison, ô Jéhovah,
      pour la longueur des jours.
      Ô Dieu aux actes de vengeance
      Jéhovah , ô Dieu aux actes de vengeance, apparais.
      Lève-toi, ô Juge de la terre!
      Fais revenir la rétribution sur les orgueilleux.
      Jusqu’à quand les méchants, ô Jéhovah,
      jusqu’à quand les méchants vont-ils exulter ?
      Sans cesse ils font jaillir un flot de paroles,
      sans cesse ils parlent avec audace;
      sans cesse ils se vantent, 
      tous ceux qui pratiquent ce qui est malfaisant.
      Ton peuple, ô Jéhovah, ils continuent à l’écraser,
      et ton héritage, ils continuent à l’affliger.
      Ils tuent la veuve et le résident étranger,
      ils assassinent les orphelins de père.
      Et ils continuent à dire : “ Yah ne voit pas;
      le Dieu de Jacob ne le comprend pas. ”
      Comprenez donc, vous qui êtes dépourvus de raison parmi le peuple;
      et vous, stupides, quand serez-vous perspicaces ?
      Celui qui plante l’oreille, est-ce qu’il ne peut pas entendre ?
      Ou Celui qui forme l’œil, est-ce qu’il ne peut pas regarder ?
      Celui qui corrige les nations, 
      est-ce qu’il ne peut pas reprendre,
      oui Celui qui enseigne la connaissance aux hommes?
      Jéhovah connaît les pensées des hommes,
      il sait qu’elles sont comme une vapeur.
      Heureux l’homme robuste que tu corriges, ô Yah,
      et que tu enseignes par ta loi,
      pour lui donner le calme aux jours du malheur,
      jusqu’à ce qu’une fosse soit creusée pour le méchant.
      Car Jéhovah n’abandonnera pas son peuple,
      et il ne quittera pas son héritage.
      Car la décision judiciaire retournera à la justice,
      et tous ceux qui ont le cœur droit la suivront.
      Qui se dressera pour moi contre les malfaiteurs?
      Qui se postera pour moi contre ceux qui pratiquent ce qui est malfaisant ?
      Si Jéhovah ne m’était venu en aide,
      sous peu mon âme aurait résidé dans le silence.
      Lorsque j’ai dit : “ À coup sûr, mon pied chancellera ”,
      ta bonté de cœur, ô Jéhovah, m’a soutenu sans relâche.
      Quand mes pensées troublantes se multiplièrent au-dedans de moi,
      tes consolations se mirent à cajoler mon âme.
      Sera-t-il allié à toi, le trône qui cause des adversités,
      tandis qu’il façonne le malheur par décret ?
      Ils lancent de vives attaques contre l’âme du juste
      et déclarent coupable le sang de l’innocent.
      Mais Jéhovah deviendra pour moi une hauteur sûre,
      et mon Dieu, le rocher de mon refuge.
      Il ramènera sur eux leurs méfaits
      et les réduira au silence par leur malheur.
      Jéhovah notre Dieu les réduira au silence.
      Oh ! venez, poussons des cris de joie vers Jéhovah !
      Poussons des cris de triomphe vers notre Rocher de salut.
      Présentons-nous devant sa personne avec des actions de grâces;
      avec des mélodies poussons vers lui des cris de triomphe.
      Car Jéhovah est un grand Dieu
      et un grand Roi au-dessus de tous les autres dieux,
      lui en la main de qui sont les profondeurs 
      les plus secrètes de la terre
      et à qui appartiennent les cimes des montagnes;
      lui à qui appartient la mer qu’il a faite
      et dont les mains ont formé la terre ferme.
      Oh ! entrez, adorons et courbons-nous!
      Agenouillons nous devant Jéhovah notre Auteur.
      Car il est notre Dieu, et nous sommes le peuple
      de son pâturage et les brebis de sa main.
      Aujourd’hui, si vous écoutez sa voix,
      n’endurcissez pas votre cœur comme à Meriba,
      comme au jour de Massa dans le désert,
      quand vos ancêtres m’ont mis à l’épreuve ;
      ils m’ont examiné, ils ont aussi vu mon action.
      Pendant quarante ans j’ai éprouvé du dégoût pour cette génération,
      alors j’ai dit :
      “ C’est un peuple au cœur errant,
      et ils n’ont pas appris à connaître mes voies ” ;
      à propos de qui j’ai juré dans ma colère:
      “ Ils n’entreront pas dans mon lieu de repos
      Chantez pour Jéhovah un chant nouveau.
      Chantez pour Jéhovah, vous tous, gens de la terre !
      Chantez pour Jéhovah, bénissez son nom.
      De jour en jour annoncez la bonne nouvelle de son salut.
      Proclamez parmi les nations sa gloire,
      parmi tous les peuples ses œuvres prodigieuses."
      Car Jéhovah est grand et on doit le louer infiniment.
      Il est redoutable par-dessus tous les autres dieux.
      Car tous les dieux des peuples sont des dieux sans valeur ;
      mais Jéhovah, lui, a fait les cieux.
      Dignité et splendeur sont devant lui;
      force et beauté sont dans son sanctuaire.
      Attribuez à Jéhovah, ô familles des peuples,
      attribuez à Jéhovah gloire et force.
      Attribuez à Jéhovah la gloire qui appartient à son nom;
      portez un don et entrez dans ses cours.
      Prosternez-vous devant Jéhovah en ornements sacrés;
      soyez dans de violentes douleurs à cause de lui, 
      vous tous, gens de la terre !
      Dites parmi les nations :
       “ Jéhovah lui-même est devenu roi."
      Le sol productif aussi s’établit solidement,
      de sorte qu’il ne peut chanceler.
      Il va plaider la cause des peuples avec droiture. 
      Que les cieux se réjouissent, et que la terre soit en joie.
      Que gronde la mer et ce qui la remplit.
      Qu’exulte la campagne et tout ce qui s’y trouve.
      Qu’en même temps tous les arbres de la forêt 
      poussent des cris de joie devant Jéhovah. 
      Car il est venu ;
      car il est venu pour juger la terre.
      Il jugera le sol productif avec justice
      et les peuples avec sa fidélité.
      Jéhovah lui-même est devenu roi ! 
      Que la terre soit en joie.
      Que les îles nombreuses se réjouissent
      Des nuages et une obscurité épaisse sont tout autour de lui;
      justice et jugement sont le lieu fixe de son trône.
      Devant lui marche un feu,
      il consume ses adversaires tout autour.
      Ses éclairs ont illuminé le sol productif ;
      la terre a vu, elle a été prise de violentes douleur.
      Alors les montagnes ont fondu
      comme de la cire à cause de Jéhovah,
      à cause du Seigneur de toute la terre.
      Les cieux ont annoncé sa justice,
      et tous les peuples ont vu sa gloire.
      Qu’ils soient honteux,
      tous ceux qui servent quelque image sculptée,
      ceux qui se glorifient en des dieux sans valeur.
      Prosternez-vous devant lui, vous tous les dieux !
      Sion a entendu et s’est alors réjouie,
      et les localités qui dépendent de Juda sont devenues joyeuses
      à cause de tes décisions judiciaires, ô Jéhovah !
      Car toi, ô Jéhovah, tu es le Très-Haut sur toute la terre ;
      tu es très haut dans ta montée par-dessus tous les autres dieux.
      Ô vous qui aimez Jéhovah,
      haïssez ce qui est mauvais.
      Il garde les âmes de ses fidèles;
      de la main des méchants il les délivre.
      La lumière est apparue pour le juste,
      et la joie pour ceux qui ont le cœur droit.
      Réjouissez-vous en Jéhovah, ô vous les justes,
      et rendez grâces à son saint mémorial.
      Chantez pour Jéhovah un chant nouveau,
      car prodigieuses sont les choses qu’il a faites.
      Sa droite, oui son saint bras, lui a procuré le salut.
      Jéhovah a fait connaître son salut;
      aux yeux des nations il a révélé sa justice.
      Il s’est souvenu de sa bonté de cœur et de sa fidélité
      envers la maison d’Israël.
      Toutes les extrémités de la terre ont vu le salut de notre Dieu.
      Poussez des cris de triomphe vers Jéhovah, vous tous, gens de la terre !
      Égayez-vous et poussez des cris de joie et exécutez des mélodies.
      Exécutez des mélodies pour Jéhovah avec la harpe,
      avec la harpe et la voix de la mélodie.
      Avec les trompettes et au son du cor,
      poussez des cris de triomphe devant le Roi, 
      JÉHOVAH.
      Que gronde la mer et ce qui la remplit,
      le sol productif et ceux qui y habitent.
      Que les fleuves battent des mains ;
      que toutes ensemble les montagnes poussent
      des cris de joie devant Jéhovah
      car il est venu pour juger la terre.
      Il jugera le sol productif avec justice
      et les peuples avec droiture.
      Jéhovah lui-même est devenu roi.
      Que les peuples s’agitent.
      Il siège sur les chérubins. 
      Que la terre frémisse.
      Jéhovah est grand dans Sion, et il est élevé
      par-dessus tous les peuples.
      Qu’ils louent ton nom.
      Grand et redoutable, celui-ci est saint.
      Avec une force de roi il a aimé le jugement.
      C’est toi qui as solidement établi la droiture.
      Le jugement et la justice en Jacob, c’est toi qui les as réalisés.
      Exaltez Jéhovah notre Dieu et prosternez-vous
      devant son marchepied ; Car Il est Saint.
      Moïse et Aaron étaient parmi ses prêtres,
      et Samuel parmi ceux qui invoquaient son nom.
      Ils appelaient Jéhovah, et lui leur répondait.
      Dans la colonne de nuage il leur parlait.
      Ils gardaient ses rappels et la prescription qu’il leur avait donnée.
      Ô Jéhovah notre Dieu, tu leur répondais toi-même.
      Tu as été pour eux un Dieu qui pardonne,
      mais qui exécutait la vengeance
      contre leurs actions scandaleuses.
      Exaltez Jéhovah notre Dieu
      et prosternez-vous à sa montagne saint.
      Car Jéhovah notre Dieu est saint.

      · 0 replies
    • folens  »  Eric Ouellet

      Hello Eric merci pour ce bon condensé sur les vœux. Bonne journée et à bientôt. Michel
      b-13-sculptures-de-givre-ggo-wp1.ppsx
      · 1 reply
    • Eric Ouellet

      « Le vœu que tu fais, acquitte toi de se voeux sans renoncer »
      « Tu dois t’acquitter envers Jéhovah de tes vœux » (MATTHIEU 5:33).
      YIPHTAH était un chef et un guerrier courageux. Hanna était une femme humble qui prenait soin de son mari et de sa famille. Tous les deux adoraient Jéhovah. Mais ils ont un autre point commun : ils ont fait un vœu à Jéhovah et ils l’ont respecté fidèlement. Ils sont d’excellents exemples pour les chrétiens qui décident de faire des vœux à Jéhovah. Répondons maintenant à ces trois questions : Qu’est-ce qu’un vœu ? Faire un vœu à Jéhovah, est-ce sérieux ? Quelles leçons tirer des histoires de Yiphtah et de Hanna ?
      Dans la Bible, un vœu est une promesse sérieuse faite à Jéhovah. Par exemple, la promesse de faire quelque chose, d’offrir quelque chose, de commencer un certain service, ou de ne pas faire certaines choses. On fait un vœu volontairement, en utilisant sa liberté de choix. Personne n’est obligé de faire un vœu. Mais si on décide d’en faire un, Jéhovah le considère comme une promesse dont on doit s’acquitter. D’après la Bible, un vœu est aussi important qu’un serment. Un serment, c’est quand une personne jure de faire ou de ne pas faire quelque chose (Genèse 14:22, 23 ; Hébreux 6:16, 17). Que dit la Bible à propos du sérieux des vœux faits à Jéhovah ?
      Dans la Loi de Moïse, on lit que si quelqu’un fait un vœu à Jéhovah, « il ne doit pas violer (trahir) sa parole. Il fera selon tout ce qui est sorti de sa bouche » (Nombres 30:2). Plus tard, Salomon a écrit : « Quand tu fais un vœu à Dieu, n’hésite pas à t’en acquitter, car il n’y a aucun plaisir dans les stupides. Le vœu que tu fais, acquitte-t’en » (Ecclésiaste 5:4). Plus tard encore, Jésus a enseigné qu’un vœu fait à Jéhovah est quelque chose de sérieux, en rappelant : « Il a été dit à ceux des temps anciens : “Tu ne dois pas jurer sans tenir [parole], mais tu dois t’acquitter envers Jéhovah de tes vœux” » (Matthieu 5:33).
      C’est donc clair qu’il faut prendre très au sérieux toute promesse qu’on fait à Jéhovah. Respecter ou non nos vœux a des conséquences sur notre relation avec lui. Un jour, David a demandé : « Qui pourra monter à la montagne de Jéhovah, et qui pourra se lever en son lieu saint », autrement dit être accepté par Jéhovah ? Il a répondu que c’est celui qui ne fait pas de « serment avec tromperie » (Psaume 24:3, 4). Mais quels vœux Yiphtah et Hanna ont-ils faits ? Cela a-t-il été facile pour eux de s’en acquitter ?
      ILS SE SONT ACQUITTÉS DE LEURS VŒUX
      Yiphtah a fait sa promesse à Jéhovah avant de combattre les Ammonites, des ennemis du peuple de Jéhovah (Juges 10:7-9). Il a fait ce vœu (en résumé) : « Si vraiment tu me donnes la victoire, voici ce qui devra arriver : quand je reviendrai en paix de chez les fils d’Ammôn, la personne qui sortira de ma maison à ma rencontre, celle-là devra alors t’appartenir. » Jéhovah a répondu à la prière de Yiphtah en l’aidant à gagner la guerre. Quand Yiphtah est rentré chez lui, sa fille chérie est sortie vers lui. Ce serait donc elle qui « appartiendrait à Jéhovah » (Juges 11:30-34). Qu’est-ce que cela allait changer pour elle ?
      Pour respecter le vœu de Yiphtah, sa fille devrait partir servir Jéhovah à plein temps au tabernacle. Yiphtah avait-il fait son vœu sans réfléchir ? Non. Il savait sans doute que sa fille pourrait être la première personne à sortir vers lui. Mais qu’il l’ait su ou pas, cela n’a pas été facile pour lui de respecter son vœu, et pour sa fille non plus. En effet, en la voyant sortir, il a dit que cela lui causait un grand chagrin. Et elle, elle est partie « pleurer sur sa virginité ». Pourquoi ont-ils pleuré ? Yiphtah n’avait pas de fils, et maintenant sa fille unique ne se marierait jamais et n’aurait pas d’enfant. Le nom de famille de Yiphtah disparaîtrait. Mais tous les deux comprenaient que le plus important, ce n’étaient pas leurs sentiments. Yiphtah a dit : « J’ai ouvert ma bouche pour Jéhovah ; je ne [peux pas] revenir en arrière. » Et sa fille a répondu : « Fais-moi selon ce qui est sorti de ta bouche » (Juges 11:35-39). Tous les deux étaient des personnes fidèles : ils n’auraient jamais eu l’idée de casser un vœu fait à Jéhovah, même si c’était difficile de le respecter (lire Deutéronome 23:21, 23 ; Psaume 15:4).
      Hanna aussi a fait un vœu à Jéhovah dans un moment difficile de sa vie. Elle était malheureuse parce qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfants, et qu’à cause de cela elle subissait des remarques méchantes (1 Samuel 1:4-7, 10, 16). En exprimant ses sentiments à Jéhovah, elle lui a fait cette promesse : « Ô Jéhovah des armées, si tu ne manques pas de regarder l’affliction (le chagrin) de ton esclave et si vraiment tu te souviens de moi, si tu n’oublies pas ton esclave et si vraiment tu donnes à ton esclave un descendant mâle, oui je le donnerai à Jéhovah pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne viendra pas sur sa tête. » (1 Samuel 1:11). Jéhovah a répondu à sa prière : l’année suivante elle a eu un fils, Samuel. Elle était très heureuse ! Mais elle n’a pas oublié le vœu qu’elle avait fait à Jéhovah. Après la naissance de son fils, elle a dit : « C’est à Jéhovah que je l’ai demandé » (1 Samuel 1:20).
      Quand Samuel a eu environ trois ans, Hanna a tenu sa promesse. Elle a amené Samuel au grand prêtre Éli, en disant : « C’est à propos de ce garçon que je priais, pour que Jéhovah m’accorde [...] ce que je lui demandais. Et moi, à mon tour, je l’ai prêté à Jéhovah » (1 Samuel 1:24-28). À partir de ce jour-là, Samuel a habité au tabernacle. La Bible dit que « le garçon Samuel grandissait auprès de Jéhovah » (1 Samuel 2:21). Cela n’allait pas être facile pour Hanna de respecter son vœu. Elle ne pourrait plus passer du temps chaque jour avec son fils qu’elle aimait tendrement. Ce serait dur de ne pas le voir grandir. Mais elle a pris son vœu au sérieux. Pour tenir sa promesse, elle a accepté volontiers de sacrifier des choses qui étaient importantes pour elle (1 Samuel 2:1, 2 ; lire Psaume 61:1, 5, 8).
      Parmi les vœux faits à Jéhovah, il y a le vœu de l’offrande de soi, le vœu du mariage et le vœu des serviteurs spéciaux à plein temps
      T’acquittes-tu de tes vœux envers Jéhovah ?
      LE VŒU DE L’OFFRANDE DE SOI
      Le vœu le plus grand qu’un chrétien puisse faire, c’est celui de s’offrir à Jéhovah pour toute la vie. Dans une prière personnelle, ce chrétien promet à Jéhovah d’utiliser sa vie pour le servir pour toujours, quoi qu’il arrive. En faisant ce vœu, il « se renie lui-même » : il promet de donner la plus grande importance non pas à lui-même, mais à Jéhovah (Matthieu 16:24). À partir de ce moment, il appartient à Jéhovah (Romains 14:8). Il prend au sérieux son vœu d’offrande de soi. Il pense comme l’écrivain des Psaumes qui a dit : « Que rendrai-je à Jéhovah pour tous ses bienfaits envers moi ? Je m’acquitterai de mes vœux envers Jéhovah, oui devant tout son peuple » (Psaume 116:12, 14).
      As-tu fait le vœu d’offrir ta vie à Jéhovah, et l’as-tu montré en te faisant baptiser dans l’eau ? Si oui, félicitations ! Rappelle-toi le discours de ton baptême. Le frère t’a demandé si tu avais offert ta vie à Jéhovah, et si tu comprenais qu’en te faisant baptiser, tu montrais « que tu devenais Témoin de Jéhovah ». En entendant ton « oui », tous les assistants ont compris que tu avais offert ta vie à Jéhovah et que tu pouvais te faire baptiser ministre ordonné de Jéhovah. Tu as certainement fait très plaisir à Jéhovah !
      Quand tu t’es fait baptiser, tu as promis à Jéhovah d’utiliser ta vie pour le servir, et de tout faire pour obéir à ses normes. Mais le baptême n’est qu’un début. Le temps passant, on doit tous continuer à s’examiner. Alors, demande-toi : « Ma relation avec Jéhovah est-elle de plus en plus forte depuis mon baptême ? Est-ce que je le sers toujours de tout mon cœur ? (Colossiens 3:23). Est-ce que je prie souvent ? Est-ce que je lis la Bible tous les jours ? Est-ce que j’assiste régulièrement aux réunions de la congrégation ? Est-ce que je prêche aussi souvent que possible ? Ou, au contraire, est-ce que j’ai perdu un peu de mon envie de faire ces activités ? » D’après l’apôtre Pierre, pour ne pas devenir inactifs dans notre service pour Jéhovah, nous devons nous efforcer de faire grandir en nous la foi, la connaissance, l’endurance et l’attachement à Jéhovah (lire 2 Pierre 1:5-8).
      Une fois que quelqu’un a prononcé le vœu de servir Jéhovah, il ne peut pas reprendre sa parole. S’il en a assez de servir Jéhovah ou de vivre en chrétien, il ne peut pas dire : « Je n’ai jamais vraiment offert ma vie à Jéhovah ; mon baptême n’était pas valable* » (lire la note). Si un chrétien commet un péché grave alors qu’il s’est offert à Jéhovah, il est responsable de sa conduite devant Jéhovah et la congrégation (Romains 14:12). Nous ne voulons pas ressembler aux chrétiens à qui Jésus a dit : « Tu as laissé l’amour que tu avais au début. » Au contraire, nous voulons qu’il puisse nous dire : « Je connais tes actions, et ton amour, et ta foi, et ton ministère, et ton endurance, et je sais que tes actions récentes sont plus nombreuses que celles d’autrefois » (Révélation 2:4, 19). Nous voulons faire plaisir à Jéhovah en nous acquittant avec zèle de notre vœu.
      LE VŒU DU MARIAGE
      Des mariés échangent leurs vœux de mariage
      Le deuxième vœu le plus important qu’on puisse faire, c’est celui du mariage. Le mariage est sacré. Jéhovah considère ce vœu comme quelque chose de très sérieux. Quand des mariés prononcent leurs vœux, ils font une promesse devant Jéhovah et devant les personnes présentes. Ils se promettent de s’aimer, de se chérir et de se respecter l’un l’autre aussi longtemps qu’ils vivront ensemble sur la terre dans le cadre du mariage tel qu’il a été institué par Dieu. Quelles que soient les paroles exactes que les mariés se disent, dans tous les cas, ce sont des vœux faits devant Jéhovah. En les faisant, ils deviennent mari et femme. Le mariage doit être une union pour toute la vie (Genèse 2:24 ; 1 Corinthiens 7:39). Jésus a dit que personne ne doit séparer ce que Jéhovah a uni (Marc 10:9). Un homme et une femme qui se marient ne doivent pas se dire que, si leur union ne marche pas, ils pourront toujours divorcer.
      Bien sûr, il n’y a pas de mariage parfait puisqu’il n’y a pas d’humain parfait. C’est pourquoi la Bible dit que toute personne mariée aura parfois « des tribulations (des problèmes) » (1 Corinthiens 7:28). Dans le monde d’aujourd’hui, beaucoup ne prennent pas le mariage au sérieux. Ils pensent : « Si ça ne marche pas, on pourra toujours divorcer. » Mais les chrétiens ne considèrent pas le mariage de cette façon. Ils sont conscients qu’ils ont prononcé leur vœu de mariage devant Jéhovah. S’ils cassaient leur vœu, ce serait comme s’ils lui mentaient. Or Jéhovah déteste les menteurs ! (Lévitique 19:12 ; Proverbes 6:16-19). Les chrétiens mariés doivent se rappeler ces paroles de l’apôtre Paul : « Es-tu lié à une femme ? Cesse (arrête) de chercher à t’en détacher » (1 Corinthiens 7:27). Paul a pu dire cela parce qu’il savait que Jéhovah déteste aussi les divorces quand ils sont des trahisons (Malaki 2:13-16).
      Jésus a enseigné que la seule situation qui donne une raison de divorcer, c’est lorsqu’un mari ou une femme commet l’adultère (est infidèle à son conjoint) et que le conjoint innocent décide de ne pas lui pardonner (Matthieu 19:9 ; Hébreux 13:4). Par ailleurs, peut-on se séparer de son conjoint ? La Bible est claire à ce sujet aussi (lire 1 Corinthiens 7:10, 11). Il n’existe pas de raison biblique de se séparer de son conjoint. Mais parfois un chrétien (ou une chrétienne) pense que c’est absolument nécessaire. Par exemple, il est sûr que sa vie ou sa relation avec Jéhovah seront en très grand danger s’il reste avec un conjoint violent.
      Si des conjoints demandent conseil aux anciens de la congrégation pour rendre leur couple plus solide, les anciens pourraient leur demander s’ils ont regardé la vidéo Qu’est-ce que le vrai amour ? et s’ils ont étudié la brochure Le secret des familles heureuses. Ces documents montrent quels principes bibliques peuvent rendre un mariage plus solide. Des Témoins racontent : « Depuis que nous étudions cette brochure, notre couple est plus heureux que jamais. » Une sœur mariée depuis 22 ans pensait que son mariage allait bientôt se briser. Mais elle a regardé la vidéo. Elle raconte : « Nous sommes tous les deux baptisés, mais sur le plan affectif nous étions complètement différents. La vidéo est arrivée au bon moment ! Maintenant, notre couple va beaucoup mieux. » Vraiment, si un mari et une femme appliquent les conseils de Jéhovah, leur union devient plus heureuse et plus forte.
      LE VŒU DES SERVITEURS SPÉCIAUX À PLEIN TEMPS
      Au début de l’article, nous avons parlé des vœux de Yiphtah et de Hanna. Grâce à ces vœux, la fille de Yiphtah et le fils de Hanna ont passé leur vie à servir Jéhovah d’une façon spéciale. À notre époque, beaucoup de parents chrétiens ont encouragé leurs enfants à s’engager dans le ministère à plein temps et à concentrer leur vie sur le service pour Jéhovah. En fait, nous pouvons tous encourager ces jeunes frères et sœurs à tenir bon dans leur service (Juges 11:40 ; Psaume 110:3).
      Aujourd’hui, il y a des dizaines de milliers de membres de l’Ordre international des serviteurs spéciaux à plein temps des Témoins de Jéhovah. Certains servent au Béthel, ou dans l’activité de construction ou alors dans le service de la circonscription. D’autres sont formateurs aux écoles bibliques, pionniers spéciaux, missionnaires, ou serviteurs affectés à une Salle d’assemblées ou à un centre d’écoles bibliques. Ils ont tous fait un « Vœu d’obéissance et de pauvreté ». En le faisant, ils ont promis de concentrer leurs efforts sur toute activité qu’on leur donne au service de Jéhovah, d’avoir une vie simple, et de ne pas avoir un emploi payé s’ils n’en ont pas l’autorisation. Ce ne sont pas les personnes qui sont considérées comme spéciales, mais leurs activités. Ces chrétiens sont humbles, et ils sont décidés à s’acquitter de leur vœu tout le temps qu’ils resteront dans le service spécial à plein temps.
      Dans cet article, nous avons étudié trois vœux qu’un chrétien pourrait faire aujourd’hui à Jéhovah. Peut-être que tu en as fait un, ou deux, ou les trois. Nous savons que nous devons prendre nos vœux au sérieux et tout faire pour les respecter (Proverbes 20:25). Si nous ne respectons pas nos vœux faits à Jéhovah, les conséquences risquent d’être graves (Ecclésiaste 5:6). Faisons donc comme le psalmiste qui a dit à Jéhovah : « Je veux exécuter des mélodies pour ton nom à jamais (pour toujours), pour m’acquitter de mes vœux jour après jour » (Psaume 61:8).


      · 0 replies
    • K625XM

      Hello Twyla,
      I am not able to view the study materials.  Can you help me out pls ?  Thank you.
      · 0 replies
    • Claud's Lst  »  misette

      Bonjour ma sœur Misette. Comment vas-tu ? J'espère avec l'aide de Jéhovah toute la communauté et especialement toi vont bien. 
      Je n'ai pas reçu la réunion de cette semaine, est-ce qu'il y a un problème pour cette semaine ? 
           Bonne journée ou soirée 
                                   Agape 
      · 3 replies
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63,692
    • Total Posts
      132,022
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,951
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    Gilson
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.