Jump to content

Guest Nicole

Man dies eight years after eating garden slug

Recommended Posts


Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

  • Similar Content

    • By Isabella
      Australia's western coast is being battered by a huge storm, with strong winds buffeting the main city of Perth.
      Torrential rains and waves of up to eight metres (26ft) are forecast in some areas.
      The severe weather is the result of the remnants of tropical cyclone Mangga interacting with a cold front, according to the Bureau of Meteorology.
      A senior official in the Department of Fire and Emergency Services (DFES) said it would be a "once-in-a-decade" storm.
      Read more: https://www.bbc.com/news/world-australia-52787152

      REUTERS/ EDWIN VAN BRUGGEN
       
    • Guest
      By Guest
      Australian transmission operator Transgrid has announced that it will install a 250 kilowatt, 500 kilowatt hour Powerpack installation in New South Wales to better manageme fluctuating energy demand and prevent blackouts.
      Transgrid operates the high voltage electricity transmission backbone for NSW and the ACT which connects the generators, distributors and large scale consumers of power. It is looking to energy storage as a means to smooth power spikes caused by renewables like solar which at the grid level, creates a spike in generation at midday that does not always correspond to usage. Unlike fossil fuel fired generation which can be throttled up or down as needed, solar systems generate electricity when the sun is shining and when it is gone, it’s gone.

      Tesla commercial battery storage system will provide the local depot with energy savings by storing lower cost power during the day and returning it back to consumers during times of peak demand. Demand Response installations such as this eliminate the need for natural gas fired peaker plants which similarly stand at the ready to respond to increases in demand. Though these plants do not operate continuously, they generate a disproportionately high amount of pollution for the short periods they operate.  Storing low cost power when demand is low and metering it out during a spike has the potential to save operators and / or customers the incremental cost of these demand surcharges. Battery installations are also not exposed to commodity risk in the event of a spike in the price of natural gas or coal which makes the cost benefit analysis appear that much more attractive.
      Storage at the facility level has similar benefits with a Powerpack installation having the ability to absorb excess solar power generated during the day and metering that power out over the evening and night. Keeping the power generated on site can mean the difference between a solar installation being cost effective or not, depending on the net metering policy of the utility.

      Tesla won a contract with Transgrid to provide its Powerpacks to several sites last year of which this is the first. Transgrid is using the installation to explore the potential of grid scale batteries on its network before adding more.
      In March, Tesla CEO Elon Musk
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. on Twitter, guaranteeing that Tesla could restore stability to Australia’s regional grids with several hundred megawatts of Powerpacks in just 100 days or Tesla would install the system for free. This pilot installation could be the crack in the floodgates, as Australia’s unstable grid and high electricity prices prove to be fertile ground for grid scale batteries. Source: Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  (paywall)
       
       
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Australia’s parliament has legislated for marriage equality, passing a bill almost unanimously to allow two people, regardless of sex, to marry.
      On Thursday the House of Representatives passed a cross-party bill after an unprecedented national postal survey gave unstoppable momentum to legislate the historic social reform.
      Australia, which changed the law in 2004 to say that marriage is only between a man and a woman, now becomes the 25th country to recognise same-sex marriage.
      Read more: https://www.theguardian.com/australia-news/2017/dec/07/marriage-equality-law-passes-australias-parliament-in-landslide-vote
    • By admin
      Replies below will be split off to form separate topics as needed.
      Enjoy!
       
    • By TheWorldNewsOrg
      via Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. World News
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Royal Commission into Institutional Responses to Child Sexual Abuse. Source: @CARoyalComm/Twitter
       
      More than one in five members of the Christian Brothers order were alleged child sexual abuse perpetrators and 7% of Australian Catholic priests have allegedly perpetrated abuse since 1950, the royal commission into institutional responses to child sexual abuse has been told.
      The commission reopened in Sydney today for its 50th case study, looking into the policies and procedures of Catholic church authorities. Six archbishops from across Australia have been called to give evidence in the coming weeks. It’s the 16th time the four-year-long inquiry has looked into the Catholic church and the first time figures have been released on abuse levels.
      Senior counsel assisting, Gail Furness SC, outlined shocking levels of child sexual abuse in her opening address, saying 4,444 people were allegedly abused between 1980 and 2015 in around 1000 different institutions.
      “Of priests from the 75 Catholic Church authorities with priest members surveyed, who ministered in Australia between 1950 and 2010, 7.9% of diocesan priests were alleged perpetrators and 5.7% of religious priests were alleged perpetrators,” Furness said. “Overall, 7% of priests were alleged perpetrators.”
      The average age of the victims was just 10.5 for girls and 11.6 for boys. On average, it took around 33 years from the incident before claims of abuse emerged.
      The widespread levels of abuse outlined by Furness over the last four decades include the Marist Brothers, which like the Christian Brothers, runs schools, and 20% of the order were perpetrators. The figure climbed to a staggering 40.4% in the St John of God Brothers order.
      Among the abusers, nearly 1,900 have been identified, but another 500 are still unknown. Among the perpetrators, 32% were religious brothers, 30% were priests, and 29% were lay people, with religious sisters at 5%.
      Data suggested 21.5% of priests from the Benedictine Community of New Norcia were alleged perpetrators.
      There were regional hotspots of abuse, most notably in Sale and Sandhurst in Victoria, with around 15% of priests allegedly responsible, followed by Port Pirie in South Australia, and Lismore and Wollongong in NSW.
      Nearly four in every 10 private sessions (37%) held with abuse survivors involved the Catholic church.
      Furness said accounts of abuse survivors “were depressingly similar”.
      “Children were ignored or worse, punished. Allegations were not investigated. Priests and religious (members) were moved,” she said.
      “The parishes or communities to which they were moved knew nothing of their past. Documents were not kept or they were destroyed. Secrecy prevailed as did cover ups.
      “Priests and religious (members) were not properly dealt with and outcomes were often not representative of their crimes. Many children suffered and continue as adults to suffer from their experiences in some Catholic institutions.”
      The abuse claims were made to 93 Catholic Church authorities and the Holy See blocked attempts by the royal commission to find out what action was taken by the church against priests suspected of abuse.
      Furness said Rome refused to release any documents on the issue, telling the commission in 2014 that it was “neither possible nor appropriate to provide the information requested”.
      The commission also sought documents on a named Australian priest but “was told that ‘to avoid compromising the integrity of the canonical proceeding’ it was not possible to provide all of the documents requested”.
      Today Furness revealed a number of senior Catholic officials who initially accepted invitations to appear before the commission have pulled out in recent weeks. Among them was the US head of child protection in the church, Deacon Bernard Nojadera, who subsequently refused to even provide a signed statement.
      The royal commission will spend the next three weeks on this final look at the Catholic church and its responses to abuse allegations before turning its attention to a range of other religious groups later this year, including the Jehovah’s Witnesses, Uniting and Anglican churches and Yeshivah Melbourne and Yeshiva Bondi.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      “Breakfast congee” with maple granola, blueberries,and poached strawberries. Photo: Melissa Hom
      Australians have contributed many things to the New York coffee shop, flat whites and avocado toast among them. And as of next week, the Good Sort brings something new to the category: sweet and savory congees, the rice porridge commonly consumed in China for breakfast. This makes sense, since the shop is co-owned by Australian expat Eddy Buckingham and his Chinese-born partner Jeff Lam, and is adjacent to their restaurant, Chinese Tuxedo. There’s a turmeric-and-coconut congee with Champagne-poached cranberries; a mushroom congee with braised shiitake and jicama, served with the Chinese cruller called youtiao; and even “Aunt Kate’s pear crumble congee.” There are also Chinese teas, espresso drinks, and come spring, fresh juices, all categorized by color. Another innovation: Everything is vegan, including the pastries and the “milks” (oat, coconut, almond) in the lattes.

      Clockwise from top left: Aunt Kate’s pear crumble congee with poached pears. Turmeric-and-coconut congee with Champagne-poached cranberries. “Breakfast congee.” Not a congee: pandan tapioca with kaffir-and-palm-sugar caramel, lychee, pineapple, and puffed rice. Photo: Melissa Hom

      Color-coded vegan lattes, made with non-dairy “milks” and no coffee: Red (beet), Black (sesame and activated charcoal), and Gold (turmeric). Photo: Melissa Hom

      Algae-enhanced Blue latte. Photo: Melissa Hom

      The Green Latte, with matcha. Photo: Melissa Hom

      Prior to becoming a Sino-Australian vegan coffee shop, the space was a Chinatown liquor store. The espresso machine is Italian; the Vittoria coffee beans come from Australia. Photo: Melissa Hom

      The shop is next to Chinese Tuxedo on Chinatown’s most atmospheric block. Photo: Melissa Hom

      The name refers to Aussie slang for “a person you like and would like to spend more time around,” according to co-owner Eddy Buckingham. Photo: Melissa Hom

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      (CNN)How many cups of coffee does it take to get you going in the morning?
      If the answer is many, the invention of a turbo-powered superbrew that is so strong it comes with a health warning might put your habit into perspective.
      A cafe in Adelaide, Australia, is serving the "Asskicker," a concoction of four espresso shots, two different strengths of cold drip and milk that its inventor says contains 80 times the amount of caffeine of a standard shot.
      The drink, designed to be sipped slowly over three to four hours, promises to keep coffee lovers buzzing for up to 18 hours.
      While a normal espresso, as defined by the US Department of Agriculture, packs around 63 milligrams of caffeine, this drink has 5 grams, according to its creator. The US Food and Drug Administration and USDA note that 400 milligrams is the limit not generally associated with dangerous, negative effects.

      Viscous Coffee, Adelaide
      Turbo coffee
      Steve Benington, owner of Viscous Coffee, developed the drink for a local emergency room nurse who needed something to keep her going during unexpected night shifts.
      "We had to tone it down a bit because it kept her up for a total of three days," said Benington, adding that the nurse sipped it over two days.
      The barista, who opened his cafe a year and a half ago after a career in the Australian Navy, said the turbo coffee has become very popular in recent weeks.
      However, he actively discourages customers interested only in a gimmick, and advertises it with a warning for those with high blood pressure or heart conditions.
      "I have a quite detailed talk with people before they actually purchase one. If I can talk someone out of it, they're not ready for the drink," said Benington.
      Warning signs of coffee overdose include shakes and sweats, dilated pupils, stammering over your words, vertigo and nausea.
      "If you keep going, those symptoms will get worse," said the coffee-loving business owner. "If you stay within the guidelines, you're fine."
      The Asskicker experience will set you back around $12 ($16 AUD) for a 16 ounce cup.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Warning: You can't unseen this footage!
      An Australian street artist has made headlines with his portrait of Hillary Clinton. He painted a wall in Melbourne with an image of the U.S. democratic presidential candidate wearing a rather skimpy swimsuit. However, the city complained that the mural violates gender equality principles. So, to avoid legal action, the artist painted a niqab over Hillary. Finally, the artist posted a photo of the wall online, after it had been painted completely black, with the caption "Looks like the council wins". RT caught up with the artist.
       
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      The mass coral bleaching event smashing the Great Barrier Reef has severely affected more than half its length and caused patches of bleaching in most areas, according to scientists conducting an extensive aerial survey of the damage.
      “The good news with my last flight is that I found 50 reefs that weren’t bleached, so that may be the southern boundary,” said Terry Hughes from James Cook University. Hughes is the head of the national coral bleaching task force, which has been conducting flights over the length of the reef, mapping bleached areas and recording the severity of the damage.
      Climate change and a strong El Niño have caused hundreds of kilometres of the reef to bleach, as the higher water temperatures stress the coral, and they expel their symbiotic algae. If the bleaching is bad enough, or the temperatures remain high for long enough, the corals die, putting the future of reefs at risk.
      The mass bleaching on the Great Barrier Reef is part of what the US National Oceanographic and Atmospheric Administration has called the third global bleaching event – the first occurred in 1998.
      Initial reports suggested only the most northern and remote areas of the Great Barrier Reef were bleaching, but as aerial surveys have continued, scientists have struggled to find a southern boundary.
      The latest find of a stretch of unaffected reefs around Mackay was a small piece of good news, Hughes said.
      But he said its significane would be unclear until reefs further south were examined.
      “It may be a false southern boundary,” Hughes said. The reefs around Mackay have unusually large tides, which might have pulled in cooler water and saved the coral there.
      So far, the surveys reveal there are severely bleached reefs almost as far south as Cairns, and patchy bleaching almost to Mackay.
      Morgan Pratchett from James Cook University said there was some bleaching even further south. “There is reasonable levels of bleaching as far south as the Keppels, which is even more than we suspected initially,” Pratchett said.
      Hughes planned to fly over another 150 reefs, creating a total of about 900 surveyed. Only then will the group have a complete picture of how bad the bleaching is.
      The next step will be to examine how much of that bleached coral has died. “If the corals are severely bleached, then a lot will die. If they are lightly bleached, which is the case with a lot of reefs south of Townsville, then they’ll regain their colour over the next couple of months and there won’t be much mortality,” Hughes said.
      Two weeks ago, the Great Barrier Reef Marine Park Authority reported half the coral in the northern parts of the reef were dead. Hughes said that was consistent with reports from divers north of Port Douglas.
      Hughes said this was by far the worst bleaching event to have hit the Great Barrier Reef. He said it was three to four times worse than in 1998 or the second great bleaching in 2002.
      Last year, the Great Barrier Reef narrowly escaped being listed as “in danger” by Unesco, even though environmental groups said it clearly met the criteria.
      Hughes said the “outstanding universal value” of the reef was now “severely compromised”.
      Ariane Wilkinson, a lawyer at Environmental Justice Australia, said the bleaching might cause Unesco to reconsider its decision.
      “[Unesco] weren’t scheduled to examine the reef this year but in light of the terrible bleaching it is entirely possible that they may decide to look at the reef,” she said.
      “If the World Heritage system is to have any value, it must address the most serious threats to the most iconic examples of world heritage,” she said. “If any site falls into this category, it is the ... Great Barrier Reef.”
      Source: 
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole




  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Members

    • Esther

      Esther 0

      Member
      Joined:
      Last active:
  • Recent Status Updates

    • Eric Ouellet

      Gardons notre coeur fort dans la foi jusqu'aux jour de Dieu
       
      Imaginez un avion de petite taille pris dans le mauvais temps. Le pilote perd ses repères au sol. Des nuages épais l'environnent, et l'empêchent de voir plus loin que son pare-brise. Pourtant, il est certain arriver à bon port. Pourquoi est-il si confiant?
      Grâce à la précision de ses instruments de bord, il est en mesure de naviguer au travers des nuages ou d'atterrir dans l'obscurité. Sur sa route, et surtout à l'approche de l'aérodrome, des balises électroniques le guident, et il reste en contact radio avec la tour de contrôle.
      De façon assez similaire, nous pouvons regarder l'avenir avec confiance, quand bien même les conditions mondiales s'assombrissent de jour en jour. Notre vol à travers le système corrompu de ce monde est plus long que prévu, mais nous pouvons être sûr de nous trouver sur la bonne voie et d'arriver en temps et en heure qui nous aie prévu. Si nous en sommes persuadés, c'est par ce que les conseils que nous recevons nous donnent une vue ensemble plus perçante que l'oeil humain.
      La paroles de Dieu est une lumière pour notre sentier, et elle est digne de foi, rendant sage l'inexpérimenté. (Psaumes 19:17 ; 119:105)
      Telle une balise qui indique au pilote la bonne trajectoire, la bible nous expose ce que l'avenir nous réserve et nous fournit des instructions claires pour nous mener à la bonne destination. Mais cette direction divine ne nous sera profitable que si nous nous montrons confiants.
      Dans sa lettre aux hébreux, Paul a exhorté les chrétiens d'origine juive à retenir ferme jusqu'à la fin la confiance qu'ils avaient eu au commencement de leur apprentissage . (Hébreux 3:14) Si elle n'est pas maintenue ferme, notre confiance peut être ébranlée. Comment garder confiance en Jéhovah jusqu'à la fin?
      Cultivons notre foi
      Si un pilote est capable de naviguer sans visibilité, avec seulement les recours de ses instruments de bord et en contact radio, c'est parce qu'il a derrière lui une formation adapté à toutes situations et sa formation spéciale de départ qui fut sur de longue période d'heure de vol de pratique et former par des hommes expériences à ses côtés. De même un serviteur de Dieu à constamment besoin d'exercer sa foi de manière à garder confiance dans les direction de Jéhovah, surtout si les circonstances deviennent difficiles. L'apôtres Paul a écrit: " Parce que nous avons ce même esprit de foi que celui dont il est écrit:" J'ai exercé la foi, c'est pourquoi j'ai parlé; donc, nous exerçons la foi, c'est pourquoi nous parlons. (2Corinthiens 4:13). Ainsi en parlant autour de nous de la bonne nouvelles que Dieu nous a donné, nous exerçons notre foi véritable et nous l'affermissons.
      Voici une belle expérience de foi au temps de la seconde guerre mondiale.
      Magdalena, qui a passé quatre ans dans un camp concentration pendant la seconde guerre mondiale, sait l'importance de la prédication. " Maman m'a appris que pour garder une foi forte , dit-elle, il faut absolument s'intéresser au bien être spirituel des gens. Pour vous donner une idée, je me souviens de notre sortie du camp de Ravensbrück. Nous sommes arrivées chez nous un vendredi, physiquement exténuées. Eh bien, figurez vous que deux jour plus tard, le dimanche, nous sommes allées prêcher de maison en maison avec nos frères et soeurs. Je suis sûr d'une chose: quand on s'efforce d'aider les autres à voir confiance dans les promesse de Dieu, ces promesses deviennent plus réelles pour nous." (Actes 5:42) 
      Pour garder une confiance ferme et inébranlable jusqu'à la fin, il faut s'investir dans d'autres activités spirituelles. L'étude individuelle est une source de force car elle nous aide à puiser en profondeur l'essence de notre foi et Jéhovah nous transmet cette foi quand nous le faisons avec joie véritable venant d'un coeur entier. Imitons l'exemple de Béreens en examinant minutieusement les Écritures chaque jour. Cela nous aidera à "avoir la pleine certitude de l'espérance dans les moments difficiles et nous guidera vers une santé pour passer les tribulations avenir jusqu'à la fin."( Hébreux 6:11 ; Actes 17:11) L'étude individuelle, il est vrai que cela demande du temps et de la volonté.
      En gardant un rythme soutenu à cette volonté, nous seront des imitateurs de ceux qui, grâce à la foi et à la patience, hériteront de la promesse de notre Créateur Jéhovah.
      Confiant et bâtissons notre expérience 
      Évidemment, la confiance d'un pilote en ses intruments ne tient pas uniquement à la formation reçue. Elle est dictée par l'expérience. De même, notre confiance en Jéhovah grandit quand nous constatons dans notre vie qu'il se soucie de nous avec amour. C'est parce qu'il en avait fait l'expérience que Josué a pu rapeller ceci aux Israélites: Vous savez bien de tout votre coeur et de tout âme que pas une parole n'a faillit de toutes les bonnes paroles que vous a dites Jéhovah votre Dieu. Toutes se sont réalisées pour vous.-(Josué23:14). Jéhovah nous guide toujours dans le bonne direction.
      Les mauvaises compagnies peuvent nous faire dévier du droit chemin
      Sous l'effet du vent, un avion de petite taille peut facilement dévier si sa trajectoire n'est pas corrigée. De même, les chrétiens d'aujourd'hui subissent constamment des influences extérieures. Nous vivons dans un monde aux pensées charnelles, où les valeurs spirituelles sont facilement tournées en ridicule, et où l'argent et les plaisirs sont largement mis en avant scène. Paul à fait savoir à Timothé que les derniers jours seraient "difficiles à supporter"(2Timothé 3:1-5) Le monde actuel souhaitent être acceptés et bien en vus, les adolescents se laissent particulièrement influencer par les mauvaises compagnies. (2Timothé 2:22)
      Quel que soit notre âge, nous côtoyons forcément des gens qui critiquent nos croyances. D'aucun trouveront à leur réflexion une certaine finesse, mais aux yeux de Dieu elles sont physique et non spirituelles (1 Corinthiens 2:14) Aux jours de Paul, les sceptiques, des philosophes imprégnés de la sagesse propre au monde, propageaient des enseignements qui ont peut être amené certains serviteurs de Corinthe à perdre la foi en la résurrection. (1 Corinthiens 15:12) "Ne vous laissez pas tromper. Les mauvaises fréquentation font perdre les bonne habitudes." ( 1 Corinthiens 15:33) 
      À l'inverse, les bonnes compagnies nous affermissent sur le plan spirituel. Dans l'assemblée chrétienne, nous sommes à même de côtoyer des personnes qui vivent leur foi. Cela est essentiel à notre cheminement et garde notre relation avec Dieu de manière ordonnée et privilégie une relation d'amitié avec Dieu constante et forte.
      Foi et condition de coeur qui approuve nos valeurs chrétienne 
      Pour que la confiance en Jéhovah s’installe en nous, il est important que notre cœur soit touché. Certes, “ la foi est l’attente assurée de choses qu’on espère, la démonstration évidente [ou “ preuve convaincante ”, note] de réalités que pourtant on ne voit pas ”. (Hébreux 11:1.) Toutefois, nous ne serons convaincus qu’à condition d’y mettre notre cœur (Proverbes 18:15 ; Matthieu 5:6). C’est la raison pour laquelle l’apôtre Paul a dit que “ la foi n’est pas le bien de tous ”. — 2 Thessaloniciens 3:2.
      Comment rester réceptifs à toutes les preuves convaincantes dont nous disposons ? En cultivant les qualités spirituelles, qualités qui enrichissent et stimulent la foi. Pierre nous exhorte à ‘ fournir à notre foi la vertu, la connaissance, la maîtrise de soi, l’endurance, l’attachement à Dieu, l’affection fraternelle et l’amour ’. (2 Pierre 1:5-7 ; Galates 5:22, 23.) En revanche, si nous sommes égocentriques ou si notre service pour Jéhovah n’est que symbolique, est-il bien raisonnable de croire que notre foi grandira ?
      Avant de lire la Parole de Jéhovah et afin de la mettre en pratique, Ezra “ avait préparé son cœur ”. (Ezra 7:10.) Mika, lui aussi, a montré que son cœur était touché : “ Mais pour moi, c’est Jéhovah que je guetterai. Je veux rester dans l’attente du Dieu de mon salut. Mon Dieu m’entendra. ” — Mika 7:7.
      C’est avec la même patience que Magdalena, déjà citée, attend Jéhovah (Habaqouq 2:3). “ Nous avons déjà le paradis spirituel, dit-elle. La prochaine étape, le Paradis terrestre, viendra en son temps. En attendant, des centaines de milliers de personnes s’ajoutent à la grande foule. C’est merveilleux de voir tant de gens rejoindre l’organisation de Dieu. ”
      Regardons vers le Dieu de notre salut
      Pour garder fermement confiance jusqu’à la fin, il faut exercer notre foi et écouter attentivement les conseils que Jéhovah et son organisation nous donnent. Cela en vaut vraiment la peine. Quelle satisfaction pour un pilote, au terme d’un vol long et pénible, de redescendre et de sortir enfin de la masse nuageuse ! Devant nous se déroule une campagne verte et hospitalière. La piste de l’aérodrome est là, au-dessous, prête à l’accueillir.
      Des moments exaltants nous attendent, nous aussi. Notre monde sinistre, mauvais, fera place à une nouvelle terre de justice. Un magnifique accueil nous sera réservé. Nous pourrons arriver à bon port si nous suivons les paroles du psalmiste : “ Tu es mon espoir, ô Souverain Seigneur Jéhovah, ma confiance depuis ma jeunesse. (...) En toi est ma louange, constamment. ” — Psaume 71:5, 6.
      Cultivons la foi qui surpasse toutes pensées.

       
       

      · 1 reply
    • Mararm

      Buenos días desde México!
      · 2 replies
    • Eric Ouellet

      LA DOUCEUR UN PRÉMICE EN NOTRE ÊTRE POUR RÉSISTER CONTRE TOUTES ÉPREUVES
       
      DEVONS-NOUS faire face à des changements en ce moment ? AVONS-NOUS du mal à les accepter ? La plupart d’entre nous ont vécu ou vivront des changements. Des exemples de serviteurs du passé peuvent nous aider à identifier des qualités qui nous seront utiles.

      Prenons l'exemple de David, qui a dû faire face à de nombreux changements. Il était un jeune berger quand Samuel l’a oint comme futur roi. Alors qu’il n’était qu’un garçon, il s’est porté volontaire pour combattre le géant philistin Goliath (1 Sam. 17:26-32, 42). Le jeune David a été invité à vivre à la cour du roi Saül et a été nommé chef de l’armée. David n’aurait jamais pu imaginer tous ces changements, ni ce qui allait se produire après.
      Les relations entre David et Saül sont devenues extrêmement tendues (1 Sam. 18:8, 9 ; 19:9, 10). Pour échapper à la mort, David a été obligé de vivre plusieurs années en fugitif. Même durant son règne sur Israël, sa situation a radicalement changé, surtout après qu’il a commis l’adultère et, pour tenter de couvrir son péché, il commit un meurtre par sa décision de mettre son grand guerrier en avant de l'affront, pour avoir sa femme et camouflé son action grave. À cause de ses fautes, il a subi des malheurs dans sa famille, tels que la rébellion de son fils Absalom (2 Sam. 12:10-12 ; 15:1-14). Néanmoins, après s’être repenti, il a été pardonné par Jéhovah et a retrouvé sa faveur auprès de Dieu.
      Notre situation aussi peut changer. Des problèmes de santé, financiers ou familiaux — ou même nos propres actions — entraînent des changements dans notre vie. Quelles qualités nous aideront à être mieux préparés à les affronter ?
      Le rôle de l’humilité
      L’humilité implique d’être disposé à se soumettre. La vraie humilité nous permet de nous voir comme nous sommes réellement et de voir les autres comme ils sont. En ne minimisant pas les qualités et les réussites des autres, nous apprécierons davantage leur personnalité et leurs actions. En outre, l’humilité nous aide à comprendre pourquoi une situation survient et à y faire face.
      Jonathân, le fils de Saül, est un bon exemple sous ce rapport. Des événements dont il n’était pas maître ont changé sa vie. Lorsque Samuel a annoncé à Saül que Jéhovah lui enlèverait le royaume, il n’a pas dit que Jonathân le remplacerait (1 Sam. 15:28 ; 16:1, 12, 13). Le choix de Dieu de faire de David le prochain roi d’Israël écartait Jonathân DE CETTE FONCTION ROYAL. La désobéissance de Saül a eu, d’une certaine manière, un effet négatif sur son fils. Même s’il ne portait aucune responsabilité, Jonathân ne succéderait pas à son père (1 Sam. 20:30, 31). Comment a-t-il réagi ? A-t-il gardé du ressentiment en raison de cette occasion manquée, devenant jaloux de David ? Non. Même s’il était bien plus âgé et plus expérimenté, il a fidèlement soutenu David (1 Sam. 23:16-18). L’humilité l’a aidé à voir qu'il avait la bénédiction divine ; il ne pensait pas de lui-même plus qu’il ne fallait penser ’. (Rom. 12:3.) Il a compris ce que Jéhovah attendait de lui et a accepté, La décision de Jéhovah.
      Évidemment, nombre de changements engendrent des difficultés. À un certain point, Jonathân était en relation avec deux hommes proches de lui. L’un était son ami David, le futur roi désigné par Jéhovah. L’autre était son père Saül, qui avait été rejeté par Jéhovah mais qui régnait encore sur Israël. S’efforcer de garder la faveur divine dans ces conditions a dû occasionner à Yonathân une tension émotionnelle. Les changements que nous vivons peuvent nous causer de l’inquiétude et de la crainte intérieure. Mais si nous essayons de comprendre le point de vue de Jéhovah, nous serons en mesure de continuer à le servir fidèlement tout en affrontant ces changements.
      L’importance de la modestie
      La modestie implique d’être conscient de ses limites. Il ne faut pas confondre modestie et humilité. Une personne humble n’a pas forcément une pleine conscience de ses limites.
      David était modeste. Même si Jéhovah l’avait choisi pour être roi, il a dû attendre des années avant de monter sur le trône. La Bible ne dit pas qu’il a reçu une explication de la part de Jéhovah pour ce retard apparent. Cependant, la situation, qui aurait pu le contrarier, ne l’a pas perturbé. Il était conscient de ses limites et comprenait que Jéhovah, qui permettait cela, maîtriserait les choses en temps et lieux. Ainsi, même pour sauver sa propre vie, il n’a pas voulu tuer Saül, et il a empêché son compagnon Abishaï de le faire. — 1 Sam. 26:6-9.
      Il peut se produire dans notre assemblée  une situation que nous ne comprenons pas ou qui, à notre avis, n’est pas gérée de la manière la plus conforme ou la plus organisée. Reconnaîtrons-nous modestement que Jésus est le Chef de l'assemblée et qu’il agit par le moyen du collège des anciens établi à notre tête ? Serons-nous modestes, sachant que, pour conserver sa faveur, nous devons attendre que Jéhovah dirige les choses par Jésus Christ ? Attendrons-nous avec modestie, même si c’est difficile ? — Prov. 11:2.
      La douceur de caractère aide à être positif
      La douceur est liée à l’humilité et à la modestie, mais elle englobe également la bonté de coeur. Bien qu’elle soit difficile à acquérir, nous devrions nous efforcer de la cultiver. La Bible déclare en effet que les doux de caractère hériteront de la terre . (Mat. 5:5.) Une personne douce de caractère peut croître spirituellement, car elle se laisse enseigner, modeler et guider par Jéhovah en suivant les pas de Jésus Christ notre modèle par excellence.
      Comment la douceur de caractère peut-elle nous aider à nous adapter à de nouvelles étapes de notre vie ? Nous avons probablement constaté que beaucoup ont tendance à voir les changements de manière négative. En réalité, ceux-ci peuvent se révéler des occasions d’être davantage formés par Jéhovah. C’est ce qui ressort de la vie de Moïse.
      À 40 ans, Moïse possédait déjà d’excellentes qualités. Il s’était montré sensible aux besoins du peuple de Dieu et avait manifesté l’esprit de sacrifice (Héb. 11:24-26). Toutefois, avant que Jéhovah lui demande de faire sortir Israël d’Égypte, il a dû passer par des changements qui ont affiné sa douceur de caractère. Il a fallu qu’il s’enfuie d’Égypte, et qu’il vive en Madiân pendant 40 ans, travaillant dans l’ombre comme simple berger. Quel a été le résultat ? Ce changement l’a rendu meilleur (Nomb. 12:3). Il a appris à faire passer les intérêts spirituels avant les siens.
      Pour illustrer la douceur de caractère de Moïse, examinons ce qui est arrivé lorsque Jéhovah a déclaré qu’il voulait rejeter le peuple désobéissant et faire des descendants du prophète une nation puissante (Nomb. 14:11-20). Moïse a intercédé en faveur du peuple. Ses paroles montrent que ce qui lui tenait à cœur, c’était la réputation de Dieu et le bien de ses frères, non ses propres intérêts. Il fallait quelqu’un de doux pour assumer son rôle de chef et de médiateur. Miriam et Aaron ont murmuré contre lui ; pourtant, Moïse était “ de beaucoup le plus doux de caractère de tous les hommes ”, précise la Bible (Nomb. 12:1-3, note, 9-15). Il semble qu’il a supporté leurs critiques avec douceur. Comment les choses auraient-elles tourné s’il n’avait pas été doux de caractère ?
      Une autre fois, l’esprit de Jéhovah s’est posé sur certains hommes, les faisant prophétiser. Josué, l’assistant de Moïse, a eu le sentiment que ces Israélites agissaient mal. Étant doux de caractère, Moïse, lui, a vu les choses comme Jéhovah les voyait, et n’a pas eu peur de perdre son autorité (Nomb. 11:26-29). S’il n’avait pas été doux de caractère, aurait-il accepté cette nouvelle disposition de Jéhovah ?
      La douceur de caractère a permis à Moïse d’exercer correctement la grande autorité et le rôle que Dieu lui avait confiés. En effet, Jéhovah l’avait invité à monter sur le mont Horeb et à représenter le peuple. Il lui avait parlé par un ange et l’avait nommé médiateur de l’alliance. La douceur de caractère de Moïse l’a aidé à accepter ce changement important et à demeurer dans la faveur immérité de Dieu.
      Et nous ? La douceur de caractère est indispensable à notre croissance spirituelle. Tous ceux qui ont reçu des responsabilités et une certaine autorité au sein du peuple de Dieu doivent la manifester. Une telle douceur nous empêche d’agir avec orgueil face aux changements et nous permet de les gérer avec le bon état d’esprit. Notre réaction est importante. Accepterons-nous le changement ? Le considérerons-nous comme une occasion de nous améliorer ? Ce pourrait être une occasion unique de cultiver la douceur !
      Nous devrons toujours faire face à des changements dans notre vie. Parfois, il n’est pas facile de comprendre pourquoi un événement se produit. À cause de nos limites et du stress, nous pouvons avoir du mal à garder une vision spirituelle des choses. Cependant, des qualités comme l’humilité, la modestie et la douceur de caractère nous aideront à accepter les changements et à demeurer dans la faveur immérité de Dieu. La douceur triomphe devant toutes épreuves.

      · 0 replies
    • misette  »  Prisca

      RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 25 Mai 2020 - Genèse 42-43.docx
      RECHERCHONS DES PERLES SPIRITUELLES - SEMAINE DU 25 Mai 2020 - Genèse 42-43.pdf
      · 1 reply
    • Eric Ouellet

      Je te louerai de tout mon cœur.
      À la face d’autres dieux,
      je te chanterai des louanges.
      Je me prosternerai vers ton saint temple
      et je louerai ton nom
      en raison de ta bonté et de ta fidélité.
      Car tu as élevé ta parole et ton nom au-dessus de toute autre chose.
      Le jour où j’ai appelé, tu m’as répondu;
      tu m’as rendu courageux et fort.
      Tous les rois de la terre te loueront, ô Jéhovah,
      car ils auront entendu les promesses que tu as faites.
      Ils chanteront au sujet des manières d’agir de Jéhovah,
      car la gloire de Jéhovah est grande.
      Bien qu’il soit élevé, Jéhovah remarque les humbles;
      mais les orgueilleux, il les connaît seulement de loin.
      Même quand je marche au milieu du danger, tu me gardes en vie.
      Tu tends la main contre la colère de mes ennemis ;
      ta main droite me sauve.
      Jéhovah réalisera toutes ses intentions en ma faveur.
      Ô Jéhovah, ton amour fidèle est éternel;
      n’abandonne pas les œuvres de tes mains.
      Ô Jéhovah, tu me scrutes et tu me connais.
      Tu sais quand je m’assieds et quand je me lève.
      De loin, tu discernes mes pensées.
      Tu m’observes quand je voyage et quand je m’allonge ;
      tous mes chemins te sont familiers.
      Avant même qu’une parole soit sur ma langue,
      vois, ô Jéhovah, tu la connais déjà entièrement.
      Derrière moi et devant moi, tu m’entoures ;
      et tu poses ta main sur moi.
      Une telle connaissance dépasse ma compréhension.
      Elle est trop élevée pour que je l’atteigne.
      Où puis-je échapper à ton esprit,
      et où puis-je fuir loin de ta face?
      Si je montais au ciel, tu serais là,
      et si je faisais mon lit dans la Tombe, vois, tu serais là.
      Si je m’envolais avec les ailes de l’aurore
      pour résider près de la mer la plus lointaine,
      même là, ta main me conduirait,
      ta main droite me saisirait.
      Si je disais : « À coup sûr, les ténèbres me dissimuleront ! »,
      alors, autour de moi, la nuit deviendrait lumière.
      Même les ténèbres ne seraient pas trop ténébreuses pour toi,
      mais la nuit serait aussi lumineuse que le jour.
      Pour toi, les ténèbres sont pareilles à la lumière.
      C’est toi qui as produit mes reins,
      qui m’as abrité dans le ventre de ma mère.
      Je te loue en voyant de quelle
      manière redoutable et merveilleuse
      je suis fait.
      Tes œuvres sont prodigieuses,
      je le sais parfaitement.
      Mes os ne t’ont pas été cachés
      lorsque j’ai été fait dans le secret,
      lorsque j’ai été tissé dans les profondeurs de la terre.
      Tes yeux m’ont vu alors que je n’étais qu’un embryon ;
      toutes ses parties étaient inscrites dans ton livre
      en rapport avec les jours de leur formation,
      avant qu’une seule d’entre elles existe.
      Combien donc tes pensées me sont précieuses !
      Ô Dieu, comme la somme en est immense !
      Comment pourrais-je les compter ? 
      Elles sont plus nombreuses que les grains de sable!
      À mon réveil, je suis toujours avec toi.
      Ô Dieu, si seulement tu tuais les méchants !
      Alors les hommes violents s’écarteraient de moi,
      ceux qui disent des choses contre toi dans une intention mauvaise ;
      ils sont tes adversaires, qui utilisent ton nom de manière indigne.
      N’ai-je pas de la haine pour ceux qui te haïssent, ô Jéhovah,
      et du dégoût pour ceux qui se révoltent contre toi?
      Je n’ai que de la haine pour eux ;
      ils sont devenus pour moi de véritables ennemis.
      Scrute-moi, ô Dieu, et connais mon cœur.
      Examine-moi, et connais mes préoccupations.
      Vois s’il y a en moi quelque tendance nuisible,
      et conduis-moi sur le chemin de l’éternité.

      · 1 reply
  • Topics

  • Posts

  • Forum Statistics

    • Total Topics
      62,694
    • Total Posts
      120,914
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,634
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    Chris111
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.