Jump to content
The World News Media

Ex-student arrested after deadly shooting spree at Florida high school


Recommended Posts


  • Replies 12
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

May God provide Comfort to those families who lost loved ones in Florida, USA, today. The Bible tells us that Jehovah has the power to remove death forever. He will even bring those who have already died back to life. Isaiah 25:8; 26:19?

Courage.  Bientôt. Sa sera fini. Cette violence.   Triste pour toute les familles . 

Posted Images

  • Administrator

via .ORG

World News

Link to post
Share on other sites
  • Administrator

via .ORG

World News

Link to post
Share on other sites
  • Member

Things like this could have been prevented, the FBI had received numerous tips and information on this mentally-ill teen, but they didn't do a thing. Should it have been anyone of a religious background and or race, as the people say, the FBI would then react immediately.

Link to post
Share on other sites
  • Member
Yes, I found the original tweet and it is how I remembered it:
 
"High school students are talking on message boards to make April 20th the day they all walk out of school and don’t come back until Congress updates the gun laws as it’s their lives on the line. Plz retweet or share for visibility as this is a great idea.." #FloridaSchoolshooting
 
The panicked grownups have tried to water it down to some symbolic nonsense involving a one-day boycott of 17 minutes for 17 students. But imagine if it was done for real - imagine if they didn't come back until things were fixed. Now THAT would be the power of the children. Shut down the education industry. Don't you think THAT would impel the powers that be to not rest until they came up with some sort of a solution!
 
It would be like people refusing to go into the war. The children don't have to weigh in on which side it right. That is for their mentors to figure out. It's exactly how things should be framed: Not gun-free vs armed veterans on patrol. Not right vs left. No. Let it be chidlren vs adults.
 
Why should they walk into a potential shooting gallery each day? Maybe Nancy Reagan had a point: "Just say no."
 
It might be a new role for the FBI. Make them truant officers.
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
  • Similar Content

    • By LNN
      https://abcnews.go.com/US/coronavirus-live-updates-us-weekly-covid-19-cases/story?id=72225715&cid=social_fb_abcn

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      A Florida couple is recalling a distressing experience on a Carnival Cruise after finding a hidden camera pointing at their bed. 
      In an interview set to air Monday, Chris and Dana White told Inside Edition that they discovered a recording device hidden among TV wires in their stateroom last October on the Carnival Fantasy, a three-day Caribbean cruise departing from Mobile, Alabama. 
      "I said, 'Is that what I think it is?' " Chris White said. "And she looked at it and she became concerned. And we were just really flabbergasted that there's a camera in the room and it's plugged up and it's working."
      The couple called Carnival security and used their cellphone to film an employee who inspected and disassembled the device. "I was thinking, 'I can't believe this is actually happening to us,' " he said.
      https://www.usatoday.com/videos/travel/2018/10/29/couple-claims-secret-camera-aimed-bed-carnival-cruise/1809350002/
      https://www.usatoday.com/story/travel/news/2018/10/28/travelers-found-hidden-camera-their-carnival-cruise-bedroom/1800150002/

    • Guest Nicole
    • By Queen Esther
      MILLIONS  OF  HUMANS  ON  THE  WAY,  very  afraid  bec. Hurricane  "IRMA"  and  still  3  other  Hurricanes !
      5 millions  people  have  just  NO  power  and  the  most  houses  are  broken  on  the  west  side  of  Florida !  Also  the  little  town  "Fort  Myers"  where  I've  friends.  They  had  a  wonderful  white  house  with  2  pools,  a very  big  american  kitchen,  many  plants,  double  garage,  king-size  bed's  etc.  -   NO  sign,  if  I  lost  my  old  friends  in  Fort  Myers....
      They  invited  me  1995,  I  was  flown  over  Atlanta...   WOW,  what  a  very  very  big  airport I  will  see  all  tmw  in  TV....  Many  pensioners  only  had  little  houses  of  wood  in  Fort  Myers.  Such  of  houses  mostly  first  broken.  TRUMP  will  "soon"  go  to  Florida,  but  soon  all  money  is  consumed  for  so  many  catastrophes !!   A  SAD  END-TIME  ;-((
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Dolphin Mall is under lockdown because of reports of a shooting. Miami-Dade police said that, despite earlier reports, they could not confirm if shots were fired.
      Several law enforcement sources say they found nothing at the scene — no one injured, no shooter or bullets.
      Andrea Piccardo was watching the movie Atomic Blonde inside the mall’s movie theater when an emergency message came over the PA system.
      Read more: http://www.miamiherald.com/news/local/community/miami-dade/article168234017.html
    • Guest Kurt
      By Guest Kurt
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  
       
    • Guest Kurt
      By Guest Kurt
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By Jack Ryan
      POLK COUNTY, Fla. (WFLA) – A Polk County mother is outraged after she claims a school bus driver used her son to spread hate. Natalie Encarnacion told News Channel 8 that the bus driver, now identified as Violeta Jacobo, told her seven-year-old son he would go to hell for supporting his mom’s same-sex relationship. One afternoon, in the beginning of February, her son had missed his bus from Alta Vista Elementary School, so a different bus driver took him home. “He mentioned [to the bus driver] he was hoping his two mom’s wouldn’t be upset that he was home so late,” Encarnacion said. “She said ‘whoa God doesn’t like that,’ then she went on and on telling him how he wouldn’t make it into heaven and there is a such thing as hell.” She claims the bus driver even sent him home with a Jehovah’s Witnesses card, and hate in his heart. “Later that night, he explained why we should not be together anymore,” Encarnacion said. “He is absolutely questioning this now, something we have so smoothly transitioned into and never had any issues with.” Encarnacion said she contacted the school board and never heard back. She also contacted DCF. She told News Channel 8 the agency looked into the incident, but closed the case when they did not find any neglect. According to Polk County School Board Spokesperson Jason Geary, they are still reviewing the matter. However, they have spoken to the bus driver and instructed her that she must follow the code of ethical conduct. According to Geary, Violeta Jacobo is an active bus driver, employed since August 31, 2012. There is no past disciplinary action in her personnel file. “It’s shocking and it’s infuriating to know that nobody is doing anything about it. Just the thought that she could do this to other kids.” Encarnacion said she hopes something is done so she can’t do this to another family. “I am extremely devastated. My home life and everything is being affected by this. My son is rebelling against our relationship and it’s just putting everything into question. It’s really upsetting and I hope nobody ever has to go through this,” she said. “This has put hate in his heart.”


      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      On the 53rd anniversary of the annual sea festival in Apalachicola, Florida, United States.  
       

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      En el aniversario número 53  del festival anual del mar en Apalachicola, la Florida, Estados Unidos.
       Aquí nuestras hermanas están predicando. 
       

    • By The Librarian
      MLK crash kills five, including two Tampa children ages 9 and 10
      By Tony Marrero, Sara DiNatale and Anastasia Dawson, Times Staff Writers
      TAMPA — Marianela Murillo spent the last evening of her life in one of her favorite places.
      The 39-year-old Colombian immigrant attended services Wednesday at the Jehovah's Witness Kingdom Hall off E Dr. Martin Luther King Jr. Boulevard. The congregation prayed and read the Bible.
      Afterward, Murillo piled into her Toyota Sienna minivan with her three children and a niece and headed for their apartment about a mile and a half away.
      "I hugged and kissed them goodbye," said friend and fellow church member Marcia Santana.
      Pablo Cortes III spent the last evening of his life in one of his favorite places, too.
      The 22-year-old Brandon man attended a meet-up of fellow car enthusiasts at the Grand Prix go-kart track in Tampa, a friend said. Cortes showed off his metallic blue Volkswagen Golf with the custom rims and tricked-out suspension, then left with a friend in his passenger seat.
      Soon after, the Volkswagen and Toyota collided on Dr. Martin Luther King Boulevard Jr. in one of the most horrific local crashes in recent memory.
      Murillo and two of her children, Maria, 10, and John, 9, died at the scene. So did Cortes and his passenger, 19-year-old Jolie Bartolome of Lithia. 
      Cortes was exceeding the posted 50 mph speed limit, but investigators were still working to determine his actual speed, said a Florida Highway Patrol spokesman, Sgt. Steve Gaskins.
      Although early reports at the scene indicated the crash may have been caused by street racing, Gaskins said troopers don't have any evidence to support that. A preliminary report states Cortes was driving in a "careless or negligent manner."
      UPDATE: SnapChat video appears to show driver going 115 mph on night of crash that killed 5
      "There were no cars around him right where the crash occurred so racing was not a factor," Gaskins said. "But speed was."
      Investigators say Cortes lost control near Coconut Palm Drive, just east of the Tampa Bypass Canal, and crossed the grassy median.
      Murillo was heading east and was about to turn into her apartment complex when the Volks­wagen collided nearly head-on with the Toyota. 
      The Volkswagen then rotated and hit a Toyota Scion. Its driver, Carla Marie Wyman, 54, of Seffner, suffered serious injuries. The force of the collision crumpled the Golf into a mass of metal that hardly resembled a car. The Sienna caught fire. 
      Murillo's 18-year-old daughter, Lina Bernal, and 15-year-old niece Luisa Louisa, who was visiting on vacation from Colombia, were taken to Tampa General Hospital with critical injuries.
      Murillo's husband and the father of the children, John Bernal, was at the hospital but too distraught to talk, said Santana, the family friend.
      Lina was in critical condition but able to ask what happened. 
      "They don't want to tell her yet," Santana said. 
      •••
      On Wednesday night, Murillo's sister, Paola Murillo, looked over at the crash scene with her brother-in-law, refusing to believe her family could be inside the scorched mini-van, according to a Facebook post she wrote in Spanish.
      The nightmare of Wednesday night keeps playing back in her head, she wrote. She recalled her brother-in-law telling her, "that is the car of my wife and my kids." 
      "I answered no. It's a car that looks like it. It's not hers," Paola Murillo wrote. "Then why isn't she answering her phone . . . and why haven't they arrived home? 
      "Until the end, God knows I had all the hope."
      Santana said the couple has lived in the United States for about 15 years and that Marianela became a citizen just a few months ago. 
      Her passion was her church and knocking on strangers' doors to tell them about God's promise to create a paradise on earth. She loved to cook and was known for her pupusa, a tortilla stuffed with beans, meat and cheese.
      The kids were sweet, happy and loving, like their mother, Santana said.
      Maria and John attended Mango Elementary, said Hillsborough School District spokeswoman Tanya Arja. Maria was in fifth grade, and John was in fourth, Arja said.
      Grief counselors were at the school Thursday to help students and staff. The students expressed themselves in sympathy cards.
      "I was crying," one classmate wrote. "They were to young to die."
      •••
      Cortes was proud of his high-performance Volkswagen. The car dominated his social media accounts. 
      Brown-haired and bespectacled, Cortes drove the VW to area meet-ups where he shared his love for automobiles, said local car enthusiast Sean Le­Roux. 
      LeRoux, 24 , of Clearwater said Cortes was known to be on the "aesthetics" side of the car community. His car wasn't meant to be a full-blown race car, but it was souped up and modified. LeRoux said Cortes wasn't known to race other drivers. 
      Meets-ups like the one he attended Wednesday were a time to show off modifications: custom rims, grills, suspensions.
      "You hang out," said Dakota Hull, 21, of Valrico. 
      On Wednesday night, Hull stayed home sick while Cortes went to a routine meet-up with friends. It was the first time most of them had met Jolie Bartolome. She was a 2015 graduate of Gulf Breeze High School in the Panhandle and an avid dancer, according to a memorial page on Facebook.
      When Hull got the call about the crash, he rushed to the scene. He saw Cortes' car from the roadside, barely recognizable.
      Friends wrote on the group's Facebook page that Cortes would forever be missed. They also mourned Murillo and her children. 
      "Family members of Cortes and Bartolome could not be reached for comment.
      Santana said her friend would forgive Cortes for whatever role his actions played in the crash. So will her friends and family.
      "Their family is suffering the same way Marianela's family is suffering," Santana said. "And I hope they find peace."
      Times staff writer Paul Guzzo and senior researcher John Martin contributed to this report.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
    • By The Librarian
      Enjoy these days.... this much paper won't be printed much longer .....
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Solíamos tener pre-estudios antes del estudio de La Atalaya en el pasado hasta que se nos dijo que ya no se permitía. 
      Parece que algunos ahora están participando de nuevo en estos. 
       
       

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      We used to have pre studies before the actual watchtower study in the past until we were told that was no longer allowed. 
       
      It appears some are now re engaging in this process?

    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      El huracán Matthew, el más poderoso del Atlántico en casi una década, dejó atrás la isla de Cuba y continúa curso rumbo a Bahamas y después a Florida, Estados Unidos.
      Matthew, ahora de categoría 3, tocó tierra en el extremo este de Cuba a última hora de la tarde del martes después de haber golpeado fuertemente República Dominicana, donde dejó cuatro muertos, y Haití, donde el saldo provisional es de cinco muertos, 14.000 desplazados y severos daños materiales.
      A territorio cubano, Matthew llegó como huracán de categoría 4. El ojo de la tormenta entró por Punta Caleta, en la provincia de Guantánamo, el martes a las 6 de la tarde y se mantuvo estacionario durante varias horas hasta que salió de la isla esta madrugada.
      Al dejar Cuba, las ráfagas bajaron a 215 km/h, aunque seguía siendo considerado de categoría 4. Los vientos huracanados se extienden a lo largo de 75 km alrededor del ojo.
      Se espera que Matthew siga en dirección norte durante las próximas horas y que el miércoles gire hacia el noroeste. Este jueves atravesará Bahamas y se espera que durante la noche pase "muy cerca" de la costa este de Florida.
      El Centro Nacional de Huracanes de Estados Unidos amplió las zonas de la península de Florida que considera en peligro de sufrir vientos huracanados el jueves.
      El paso por Haití y República Dominicana
      Además de dejar cuatro muertos, el huracán Matthew provocó daños en al menos 200 viviendas en República Dominicana, dijeron funcionarios después de que la tormenta sacudiera la isla que el país comparte con Haití.
      Las autoridades dominicanas se vieron obligados a evacuar a casi 800 personas. Las fuertes lluvias y los intensos vientos dejaron asiladas 31 localidades, informó el Centro de Operaciones de Emergencia local.

      En Haití, el huracán tocó tierra cerca de Les Anglais, en el extremo oriental del país, hacia las 7 de la mañana hora local (11 GMT).
      Informes desde la costa sur indican que varias comunidades quedaron anegadas.
      El alcalde de Les Cayes, Jean Gabriel Fortuné, le dijo a la BBC que casi todos los edificios de la ciudad habían perdido sus techos por los fuertes vientos y muchas de las casas más débiles habían sido destruidas.
      Mientras que las calles estaban inundadas por la marejada.

      El funcionario agregó que hubo numerosas muertes, aunque no precisó la cifra.
      Según el periódico Diario Libre, de República Dominicana, el Centro de Operaciones de Emergencia (COE) informó que cuatro personas habían muertoa causa de los deslizamientos de tierra producidos por las lluvias: dos niñas de ocho y diez años, un niño de cinco años, y un oficial retirado.
      El presidente interino de Hatí, Jocelerme Privert, dijo más temprano que algunas personas que no habían respetado las alertas habían muerto, pero no dio más detalles.
      Haití es uno de los países más pobres del mundo y muchos de sus 11 millones de habitantes viven en zonas propensas a las inundaciones y en viviendas endebles.
      El país no se ha recuperado del devastador terremoto de 2010 ni de una extensa epidemia de cólera que trajeron soldados de Naciones Unidas.
      Haití ha recibido un golpe brutal. Las condiciones aquí son atroces. Dar un paso fuera es igual a empaparse en cuestión de segundos.
       
      Los más vulnerables fueron quienes viven en las chozas a lo largo de la costa occidental. Allí, las grandes marejadas son el principal peligro.
      La gente aquí se enfrentan a inundaciones que amenazan sus vidas y la probabilidad de deslizamientos de tierra en un paisaje sin árboles.
      Esta tormenta de categoría 4 llega a este empobrecido país que todavía trata de recuperarse del terremoto de 2010 que mató a más de 200.000 personas, y una epidemia de cólera que llegó después del sismo.
      Muchos de ellos viven en los barrios marginales que ofrecen poca protección contra los fuertes vientos y lluvias. Y muchos se negaron a evacuar, por temor a que sus pocas pertenencias que les quedan fuesen robadas.
      Refugios
      Las autoridades haitianas informaron que se han construido unos 1.300 refugios, suficientes para acomodar a 340.000 personas. Los dos aeropuertos del país están cerrados.
      A pesar de que algunos haitianos han rehusado trasladarse a los refugios, un ciudadano de Puerto Príncipe aseguró que la comunidad se uniría para hacerle frente al peligro de la tormenta.
      "Estamos en comunicación entre nosotros por nuestros propios medios. Le informaremos al pueblo cómo está la situación. Si las cosas se ponen mal, nos uniremos".



      En Jamaica, el gobierno suspendió la alerta por huracán y la reemplazó por una advertencia de tormenta tropical luego de que el centro de Matthew cambiara su curso hacia Haití.
      "Evitamos lo peor del impacto, pero no creemos que estemos fuera de riesgo todavía", dijo Evan Thompson, director del Servicio Meteorológico del país.

      Tras golpear a Cuba, se espera que el huracán atraviese las Bahamas con una trayectoria noroccidental, pasando cerca de la costa este de Florida, en Estados Unidos.
      En este estado y partes de Carolina del Norte se ha declarado el estado de emergencia.
      "Impactos directos de huracán son posibles en Florida tarde esta semana", dice una advertencia del NOAA en su sito internet.

      El huracán Matthew es el más poderoso de la región desde Félix, en 2007.
      El Centro Nacional de Huracanes de EE.UU. también advirtió sobre la formación de una nueva tormenta tropical, Nicole, que se encuentra a 840 km al noroeste de San Juan Puerto Rico.
      Cuenta con vientos máximos sostenidos de 85 km/h con ráfagas más fuertes.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.  
    • Guest Nicole
    • Guest Nicole
    • By Jack Ryan
      Biggs, George Calvin DOB: 11-26-1978


      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.
      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content. Biggs used to live in Jupiter/Juno Beach, FL. A poster on reddit confirms that Biggs was a Witness and an elder as of 2009. Another poster said Biggs wife's name is Autumn Kay.
      Biggs has evidently been disfellowshipped from the Jehovah's Witnesses organization
      His father's name is Calvin. Is it possible that he was the one who gave the talk at the convention?
    • Guest Nicole
      By Guest Nicole
      Bella de 8 años de edad tuvo su primera parte en la reunión y lo hizo muy bien. Desde West Palm Beach, Florida.

    • By admin
      BY ADAM LINHARDT Citizen Staff
      alinhardt@keysnews.com
      A former City of Key West Department of Transportation bus driver has filed a federal lawsuit against the city claiming his civil rights were violated due to his race and as a practicing Jehovah’s Witness. 
      Bobby Walker Jr. claims that he requested, via a letter dated Oct. 23, 2014 to the city manager’s office, that he not participate in the annual Fantasy Fest parade and that his “participation in the Fantasy Fest parade was contrary to his beliefs as a Jehovah’s Witness,” the lawsuit states.  
      He further claims that the next day, during a meeting with superiors, that city management officials “openly mocked (Walker’s) religious beliefs and threatened to write up Walker for purportedly not giving enough time to change the schedule,” the lawsuit states.  
      According to the employee handbook, drivers are required to give at least two hours notice of any schedule change request. Walker claims that his two-day notice was more than ample.  
      “A manager treated Mr. Walker differently than persons who were not of Jehovah’s Witness faith by threatening to write Mr. Walker up for not giving him a 48-hour notice of his request for time off, although persons of other religions are only held to a two-hour minimum notice,” Walker’s attorney, Jay Paul Lechner of St. Petersburg, wrote to The Citizen seeking comment. “The same manager made comments to the effect ‘I’ve had enough of this religion stuff,’ and ‘You’re the only one’ causing problems due to religion. Managers also spread rumors to other employees about Mr. Walker, such as that Jehovah’s Witnesses ‘think they are better than others.’” 
      With respect to Walker’s race — he is black — Lechner wrote: “A mechanic manager angrily called Mr. Walker a ‘damn boy’ and purposely locked him out of the break room used by white employees. A manager made a comment to another manager to the effect of ‘get rid of that black son-of-a-(deleted),’ referring to Mr. Walker.”  
      Immediately after Walker’s meeting with superiors, his “hours were decreased and he was subjected to threats of losing his job, vindictive acts and derogatory comments about his race from other members of the management team,” according to the lawsuit.  
      Walker claims he complained to higher-ups, but no action was taken, according to the lawsuit.  
      On or about Dec. 31, 2014, Walker again requested a shift change so that he would not have to work the late shift on New Year’s Eve, based on his religious beliefs, the lawsuit states.  
      He was fired shortly thereafter, according to the lawsuit.  
      Walker is accusing the city of violating his civil rights under the federal Civil Rights Act of 1964, as well as under the Florida Civil Rights Act.  
      Michael Burke, the attorney who regularly represents the City of Key West in such cases, did not return a message seeking comment on Friday.  
      Walker filed the lawsuit earlier this month before U.S. District Judge Jose E. Martinez seeking back pay and benefits as well as his attorney’s fees and punitive damages.  
      No tentative trial date has been set.

      Hello guest! Please register or sign in (it's free) to view the hidden content.



  • Recently Browsing

    No registered users viewing this page.

  • Topics

  • Posts

  • Members

  • Recent Status Updates

    • Eric Ouellet

      Qu’est-ce que le Jour du Jugement ?

      La Bible dit que Dieu “ a fixé un jour où il va juger la terre habitée ”. (Actes 17:31.) Pour beaucoup, l’idée d’être soumis à un jugement, quel qu’il soit, est désagréable. Voyez-vous les choses ainsi ?
      SI C’EST le cas, rassurez-vous : le Jour du Jugement est une disposition pleine d’amour qui apportera de grands bienfaits à la famille humaine, y compris aux morts (Matthieu 20:28 ; Jean 3:16). Mais pourquoi est-il nécessaire ? Et que se passera-t-il réellement pendant ce “ jour ” ?
      Pourquoi le Jour du Jugement est nécessaire
      Lorsque Dieu a placé les humains sur la terre, il ne la destinait pas à n’être qu’un lieu d’épreuve en vue d’une existence dans un autre monde. Il a créé les humains pour qu’ils y vivent éternellement. Bien que parfaits physiquement et mentalement, Adam et Ève, le premier couple, se sont rebellés contre Dieu. Ils ont alors perdu la perspective de la vie éternelle pour eux-mêmes, et ont transmis le péché et la mort à tous leurs descendants. — Genèse 2:15-17 ; Romains 5:12.
      Le Jour du Jugement sera une période de mille ans durant laquelle les hommes auront la possibilité de retrouver ce qu’Adam et Ève ont perdu*. Remarquez que, selon Actes 17:31, cité plus haut, ce “ jour ” concerne les personnes qui vivent sur “ la terre habitée ”. Celles qui recevront un jugement favorable vivront sur la terre, éternellement et dans des conditions parfaites (Révélation 21:3, 4). Le Jour du Jugement contribue donc à l’accomplissement du dessein originel de Dieu pour l’homme et pour la planète.
      Le Juge que Dieu a établi est Christ Jésus. La Bible révèle qu’il va “ juger les vivants et les morts ”. (2 Timothée 4:1.) Qui sont “ les vivants ” qui seront jugés ? Comment les morts vont-ils revenir à la vie sur “ la terre habitée ” ?
      Jésus juge “ les vivants ”
      Nous sommes maintenant proches de la fin annoncée du présent système de choses, où Dieu va détruire tous les éléments de la société humaine corrompue et supprimer les méchants. Les personnes qui réchapperont seront “ les vivants ” qui seront jugés. — Révélation 7:9-14 ; 19:11-16.
      Durant la période de jugement qui durera mille ans, Christ Jésus ainsi que 144 000 hommes et femmes ressuscités pour vivre dans les cieux dirigeront la terre. Exerçant les fonctions de rois et de prêtres, ils dispenseront les bienfaits du sacrifice rédempteur de Jésus et amèneront progressivement les humains fidèles à la perfection physique et mentale. — Révélation 5:10 ; 14:1-4 ; 20:4-6.
      Pendant le Jour du Jugement, Satan et ses démons ne seront plus libres d’influencer l’activité humaine (Révélation 20:1-3). Toutefois, à la fin de ce “ jour ”, Satan sera autorisé à éprouver la fidélité de tous les humains alors en vie. Ceux qui resteront fidèles à Dieu passeront avec succès l’épreuve à laquelle Adam et Ève ont échoué. Ils seront jugés dignes de recevoir la vie éternelle sur la terre redevenue un paradis. Ceux qui décideront de se rebeller contre Dieu seront détruits pour toujours, de même que Satan et ses démons. — Révélation 20:7-9.
      Le jugement des “ morts ”
      On lit dans la Bible qu’au Jour du Jugement les morts “ se lèveront ”. (Matthieu 12:41.) Jésus a dit : “ L’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir entendront sa voix et sortiront, ceux qui ont fait des choses bonnes, pour une résurrection de vie, ceux qui ont pratiqué des choses viles, pour une résurrection de jugement. ” (Jean 5:28, 29). Il n’est pas question ici des âmes désincarnées des défunts. Ces derniers sont totalement inconscients et n’ont pas d’âme qui survive à la mort (Ecclésiaste 9:5 ; Jean 11:11-14, 23, 24). Jésus relèvera sur la terre tous ceux qui se sont endormis dans la mort.
      Seront-ils jugés sur la base de ce qu’ils ont fait avant leur mort ? Non. Les Écritures enseignent que “ celui qui est mort a été acquitté de son péché ”. (Romains 6:7.) Ainsi, tout comme les survivants de la fin du système actuel, les ressuscités pour la vie sur la terre seront jugés “ selon leurs actions ” au cours du Jour du Jugement (Révélation 20:12, 13). En fonction de l’issue de leurs actions, leur résurrection se révélera aboutir soit à l’éternité, soit à la destruction. Nombre de ces ressuscités découvriront Jéhovah Dieu et ses exigences pour obtenir la vie. Ils auront la possibilité de se conformer à la volonté de Dieu et de recevoir la vie éternelle sur la terre.
      Aucune raison d’avoir peur
      Le Jour du Jugement ne sera pas seulement un temps d’instruction divine, mais aussi un temps où tous les vivants appliqueront ce qu’ils apprendront et en verront les bienfaits. Imaginez la joie que vous ressentirez quand vous retrouverez vos chers disparus et progresserez à leurs côtés vers la perfection !
      Imaginez la joie que vous ressentirez quand vous retrouverez vos chers disparus.
      Au terme du Jour du Jugement, Dieu permettra à Satan d’éprouver la fidélité des êtres humains. Il n’y a cependant pas lieu d’être inquiet ou d’avoir peur. Tous seront alors solidement armés pour faire face à cette dernière épreuve. Ainsi, le Jour du Jugement est une étape dans l’accomplissement du dessein divin qui effacera toutes les conséquences de la rébellion originelle contre Dieu dans le jardin d’Éden.

      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Chantons avec coeur et allégresse 
      Psaumes
      146 Louez Jah!
      Que tout mon être loue Jéhovah !
       2 Je veux louer Jéhovah toute ma vie.
      Je veux chanter des louanges à mon Dieu aussi longtemps que je vivrai.
       3 Ne mettez pas votre confiance dans les princes,
      ni dans un fils d’homme, qui est incapable de sauver.
       4 L’esprit de l’homme sort, l’homme retourne au sol ;
      ce jour-là, ses pensées périssent.
       5 Heureux celui qui a pour secours le Dieu de Jacob
      et dont l’espoir est en Jéhovah son Dieu,
       6 Celui qui a fait le ciel et la terre,
      la mer, et tout ce qui s’y trouve,
      celui qui reste fidèle pour toujours,
       7 celui qui garantit la justice aux spoliés,
      celui qui donne du pain aux affamés.
      Jéhovah libère les prisonniers ;
       8 Jéhovah ouvre les yeux des aveugles ;
      Jéhovah relève ceux qui sont courbés ;
      Jéhovah aime les justes.
       9 Jéhovah protège les résidents étrangers ;
      il soutient l’orphelin de père et la veuve,
      mais il contrecarre les projets des méchants
      10 Jéhovah sera Roi pour toujours,
      ton Dieu, ô Sion, de génération en génération.
      Louez Jah !

      · 0 replies
    • REDROCHA  »  T.B. (Twyla)

      Thank you Sister !!!!
      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      LES QUALITÉS D'UN BERGER ET LES ASSISTANTS DE L'ASSEMBLÉE 

      PREMIÈRE LETTRE DE TIMOTHÉE

      3 La parole suivante est digne de foi : Si un homme aspire à être un responsable, il désire une belle œuvre. 2 Il faut donc qu’un responsable soit irréprochable, mari d’une seule femme, modéré dans ses habitudes, réfléchi, ordonné, hospitalier, capable d’enseigner, 3 que ce ne soit pas un ivrogne ni un homme violent, mais un homme raisonnable, non querelleur, non ami de l’argent, 4 un homme qui dirige d’une belle façon sa propre famille, qui tienne ses enfants dans la soumission en toute dignité 5 (car si un homme ne sait pas diriger sa propre famille, comment prendra-t-il soin de l’assemblée de Dieu ?), 6 que ce ne soit pas un homme récemment converti, de peur qu’il se gonfle d’orgueil et tombe sous le coup de la condamnation portée contre le Diable. 7 D’autre part, il faut aussi qu’il reçoive un beau témoignage des gens extérieurs à l’assemblée, afin de ne pas tomber dans le déshonneur et dans un piège du Diable.
      8 De même, il faut que les assistants soient des hommes dignes, qu’ils n’aient pas un langage double, qu’ils soient modérés dans la consommation de vin, non avides d’un gain malhonnête, 9 attachés au saint secret de la foi avec une conscience pure.
      10 De plus, qu’ils soient d’abord mis à l’épreuve quant à leurs aptitudes ; puis, s’ils sont exempts d’accusation, qu’ils servent comme ministres.
      11 De même, il faut que les femmes soient dignes, non calomniatrices, modérées dans leurs habitudes, fidèles en toutes choses.
      12 Les assistants doivent être maris d’une seule femme et diriger d’une belle façon leurs enfants et leur propre famille. 13 Car les hommes qui servent d’une belle façon acquièrent une belle réputation et une grande confiancepour parler de la foi en Christ Jésus.
      14 Je t’écris ces choses, bien que j’espère venir bientôt chez toi, 15 pour que, au cas où je serais retardé, tu saches comment tu dois te conduire dans la maison de Dieu, qui est l’assemblée du Dieu vivant, colonne et soutien de la vérité. 16 Oui, il faut avouer qu’il est grand, le saint secret de l’attachement à Dieu : « Il a été manifesté dans la chair, a été déclaré juste dans l’esprit, est apparu aux anges, a été prêché parmi les nations, a été cru dans le monde, a été enlevé dans la gloire. »





      · 0 replies
    • Eric Ouellet

      Bergers, imitez les Grands Bergers
       
      Christ [...] a souffert pour vous, vous laissant un modèle pour que vous suiviez fidèlement ses traces » (1 PIERRE 2:21)

      QUAND un berger s’intéresse de près au bien-être de son troupeau, les moutons se portent bien. Selon un manuel sur l’élevage ovin, « l’homme qui se contente de mener le troupeau au pré puis n’y prête plus attention risque fort, en quelques années, d’avoir de nombreuses bêtes malades qui ne rapportent rien ». Par contre, quand les moutons reçoivent l’attention voulue, le troupeau prospère.
      La qualité des soins et de l’attention que les bergers du troupeau de Dieu prodiguent à chaque brebis dont ils sont responsables influera sur la santé spirituelle de toute la congrégation. Tu te souviens peut-être que Jésus a eu pitié des foules parce qu’« elles étaient dépouillées et éparpillées comme des brebis sans berger » (Mat. 9:36). Pourquoi se trouvaient-elles en si piteuse condition ? Parce que les hommes chargés d’enseigner la Loi de Dieu au peuple étaient durs, exigeants et hypocrites. Au lieu de soutenir et de nourrir les membres de leur troupeau, les guides spirituels d’Israël posaient sur leurs épaules de « lourdes charges » (Mat. 23:4).
      Les bergers chrétiens d’aujourd’hui, les anciens, ont donc une lourde responsabilité. Les brebis du troupeau sous leur garde appartiennent à Jéhovah ainsi qu’à Jésus, qui s’est présenté comme « l’excellent berger » (Jean 10:11). Les brebis ont été « acheté[e]s à un prix », que Jésus a payé avec son propre « sang précieux » (1 Cor. 6:20 ; 1 Pierre 1:18, 19). Jésus aime tellement les brebis qu’il a bien voulu sacrifier sa vie pour elles. Les anciens ne devraient jamais oublier qu’ils sont des sous-bergers sous la surveillance du Fils bienveillant de Dieu, Jésus Christ, « le grand berger des brebis » (Héb. 13:20).
      Comment les bergers chrétiens devraient-ils traiter les brebis ? Les membres de la congrégation sont exhortés à « obéi[r] à ceux qui [les] dirigent ». De leur côté, les anciens ne doivent pas « commande[r] en maîtres ceux qui sont l’héritage de Dieu » (Héb. 13:17 ; lire 1 Pierre 5:2, 3). Alors comment peuvent-ils diriger le troupeau sans le commander en maîtres ? Autrement dit, comment peuvent-ils répondre aux besoins des brebis sans abuser de l’autorité dont Dieu les a investis ?
      « IL LES PORTERA SUR SON SEIN »
      Parlant de Jéhovah, le prophète Isaïe a déclaré : « Comme un berger il fera paître son troupeau. De son bras il rassemblera les agneaux ; et sur son sein il les portera. Il conduira doucement celles qui allaitent » (Is. 40:11). Cette comparaison montre que Jéhovah se soucie des besoins des membres de la congrégation faibles et vulnérables. De même qu’un berger connaît les besoins particuliers de chaque brebis de son troupeau et se tient prêt à les combler, Jéhovah connaît les besoins des membres de la congrégation et est heureux de leur apporter le soutien voulu. À l’image d’un berger qui, si nécessaire, porte un agneau nouveau-né dans le pli de son vêtement, « le Père des tendres miséricordes » nous portera, ou nous consolera, quand nous serons durement éprouvés ou rencontrerons un besoin particulier (2 Cor. 1:3, 4).

      Quel exemple admirable pour un berger chrétien ! Comme son Père céleste, il lui faut être attentif aux besoins des brebis. S’il est au courant des difficultés qu’elles rencontrent et des besoins qui méritent une attention immédiate, il sera en mesure d’offrir l’encouragement et le soutien nécessaires (Prov. 27:23). Il doit donc bien communiquer avec ses compagnons chrétiens. Tout en respectant la vie privée de chacun, il s’intéresse à ce qu’il voit et entend dans la congrégation, avec amour, il se rend disponible pour « venir en aide aux faibles » (Actes 20:35 ; 1 Thess. 4:11).
      Parlons de la mentalité de bergers que Jéhovah a désapprouvés. Aux jours d’Ézékiel et de Jérémie, Jéhovah a dénoncé ceux qui auraient dû s’occuper de ses brebis, mais ne le faisaient pas. Quand personne ne surveillait les brebis, le troupeau devenait la proie de bêtes sauvages et se dispersait. Ces bergers exploitaient les brebis et, plutôt que de les faire paître, « ils se paissaient eux-mêmes » (Ézék. 34:7-10 ; Jér. 23:1). Le reproche que Dieu leur a fait est tout aussi valable pour les chefs de la chrétienté. Mais il souligne également combien il est important qu’un ancien s’occupe avec sérieux et amour du troupeau de Jéhovah.
      « JE VOUS AI DONNÉ L’EXEMPLE »
      En raison de l’imperfection humaine, certaines brebis peuvent être lentes à comprendre ce que le Berger suprême attend d’elles. Elles ne se conforment pas toujours à un conseil biblique ou ont un comportement trahissant un manque de maturité spirituelle. Comment les anciens doivent-ils réagir ? Ils devraient imiter la patience qu’a eue Jésus envers ses disciples quand ils cherchaient à savoir qui parmi eux serait le plus grand dans le Royaume. Au lieu de perdre patience, Jésus a continué à les enseigner et à leur donner des conseils bienveillants sur la pratique de l’humilité (Luc 9:46-48 ; 22:24-27). En leur lavant les pieds, il leur a fait une démonstration d’humilité, qualité que les surveillants chrétiens sont tenus de manifester (lire Jean 13:12-15 ; 1 Pierre 2:21).
      Le point de vue de Jésus sur le rôle du berger n’était pas le même que celui que Jacques et Jean ont un jour manifesté. Ces deux apôtres cherchaient à s’assurer une place en vue dans le Royaume. Mais Jésus a rectifié cet état d’esprit ainsi : « Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles, et que les grands usent d’autorité sur elles. Il n’en sera pas ainsi parmi vous ; mais quiconque voudra devenir grand parmi vous sera votre serviteur » (Mat. 20:25, 26, Bible de Darby). Les apôtres devaient résister à l’envie de « commander en maîtres » leurs compagnons ou de « dominer sur » eux.
      Jésus tient à ce que les bergers chrétiens traitent le troupeau comme lui le traitait. Ils doivent être disposés à servir leurs compagnons, pas les dominer. Paul a manifesté une telle humilité. Il a dit en effet aux anciens de la congrégation d’Éphèse : « Vous savez bien comment, depuis le premier jour où j’ai mis le pied dans le district d’Asie, j’ai été avec vous tout le temps, travaillant comme un esclave pour le Seigneur, avec la plus grande humilité. » L’apôtre souhaitait que ces anciens soutiennent les brebis avec dévouement et humilité. Il a ajouté : « Je vous ai montré en toutes choses que c’est en peinant ainsi que vous devez venir en aide aux faibles » (Actes 20:18, 19, 35). Il a par ailleurs dit aux Corinthiens qu’il ne dominait pas sur leur foi. Il était plutôt leur humble compagnon de travail, pour leur joie (2 Cor. 1:24). C’est un bel exemple d’humilité et de courage pour les anciens de notre époque.
      « FERMEMENT ATTACHÉ À LA PAROLE FIDÈLE »
      Un ancien doit être « fermement attaché à la parole fidèle pour ce qui est de son art d’enseigner » (Tite 1:9). Mais il le sera « dans un esprit de douceur » (Gal. 6:1). Un bon berger chrétien ne force pas une brebis à agir de telle ou telle façon. Non, il réfléchit à la manière dont il stimulera son cœur. Il attirera peut-être son attention sur les principes bibliques à considérer avant de prendre une décision importante. Il reverra avec elle ce que les publications ont dit sur la question. Il l’exhortera à réfléchir aux conséquences de tel ou tel choix sur ses relations avec Jéhovah. Il pourra aussi insister sur l’importance de demander à Dieu sa direction avant de prendre une décision (Prov. 3:5, 6). Ensuite, il la laissera prendre elle-même sa décision (Rom. 14:1-4).
      La seule autorité que les surveillants chrétiens détiennent leur vient des Écritures. Alors ils doivent absolument se servir de la Bible avec habileté et adhérer à son contenu. Ils se garderont ainsi d’un éventuel abus de pouvoir. Car ils ne sont que sous-bergers ; chaque membre de la congrégation est responsable devant Jéhovah et Jésus de ses propres décisions (Gal. 6:5, 7, 8).
      « DES EXEMPLES POUR LE TROUPEAU »
      Après avoir déconseillé aux anciens ( prêtres )« commander en maîtres ceux qui [leur] sont échus en partage », l’apôtre Pierre les exhorte à « devenir des exemples pour le troupeau » (1 Pierre 5:3, note). De quelle façon sont-ils des exemples pour le troupeau ? Prenons deux des choses requises d’un frère qui « aspire à une fonction de surveillant ». Il lui faut être « sain d’esprit » et « présider de belle façon, sa propre maisonnée ». S’il a une famille, il doit la présider de manière exemplaire, car « si quelqu’un [...] ne sait pas présider sa propre maisonnée, comment prendra-t-il soin de la congrégation ( assemblée) de Dieu ? » (1 Tim. 3:1, 2, 4, 5). Il doit également être sain d’esprit, c’est-à-dire comprendre clairement les principes divins et savoir comment les appliquer dans sa propre vie. Il est calme et équilibré et se garde de porter des jugements hâtifs. Autant de qualités qui inspirent confiance aux membres de la congrégation.
      Les surveillants donnent également l’exemple en prenant la tête dans l’œuvre de prédication. Jésus lui-même leur a donné l’exemple à cet égard. La prédication de la bonne nouvelle du Royaume a occupé une grande partie de son activité terrestre. Il a montré à ses disciples comment il fallait l’accomplir (Marc 1:38 ; Luc 8:1). Qu’il est encourageant, de nos jours, de prêcher aux côtés des anciens, de constater leur zèle pour cette œuvre salvatrice et d’apprendre de leurs méthodes d’enseignement ! Leur détermination à consacrer du temps et de l’énergie à la prédication malgré un emploi du temps chargé insuffle du zèle à toute la congrégation. Enfin, les anciens donnent l’exemple en préparant les réunions de la congrégation et en y participant, mais aussi en prenant part à des activités comme le nettoyage et la maintenance de la Salle du Royaume (Éph. 5:15, 16 ; lire (Hébreux 13:7) 
      « SOUTENEZ LES FAIBLES »
      Quand une brebis se blesse ou tombe malade, un bon berger vole à son secours. Pareillement, quand un membre de la congrégation souffre ou a besoin d’une aide spirituelle, les anciens doivent réagir rapidement. Un chrétien âgé ou malade a sans doute besoin d’une aide pratique, mais il a surtout besoin d’un soutien spirituel et d’encouragements (1 Thess. 5:14). Les jeunes rencontrent peut-être des difficultés. Résister aux « désirs de la jeunesse » en est une (2 Tim. 2:22). Le berger doit donc rendre régulièrement visite aux membres de la congrégation dans le but de comprendre les épreuves qu’ils traversent et de les encourager par des conseils bibliques bien choisis. Quand ces visites pastorales sont faites au bon moment, beaucoup de problèmes peuvent être résolus avant qu’ils ne s’aggravent.
      Et si les difficultés d’un chrétien s’aggravent au point de menacer sa santé spirituelle ? « Quelqu’un parmi vous est-il malade ?, a demandé le rédacteur biblique Jacques. Qu’il appelle à lui les anciens de la congrégation, et qu’ils prient sur lui, l’enduisant d’huile au nom de Jéhovah. Et la prière de la foi rétablira celui qui est souffrant, et Jéhovah le relèvera. De plus, s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné » (Jacq. 5:14, 15). Même quand un chrétien « souffrant » « appelle à lui les anciens », ces derniers doivent lui venir en aide dès qu’ils sont au courant de son état. Les anciens qui prient avec sont là pour le fortifier et aussi tout frères en difficulté, et ils les soutiennent, se révèlent une source de réconfort et d’encouragement (lire Isaïe 32:1, 2).
      Dans tout ce qu’ils font au sein de l’organisation de Jéhovah, les bergers s’efforcent d’imiter « le grand berger », Jésus Christ. Grâce à l’aide de ces hommes dignes de confiance, le troupeau se fortifie et prospère. Tout cela nous réjouit profondément et nous pousse à louer le plus Grand Berger sans pareil,  notre Dieu Jéhovah



      · 1 reply
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      63,066
    • Total Posts
      124,344
  • Member Statistics

    • Total Members
      16,715
    • Most Online
      1,592

    Newest Member
    Ben Chasten Echols Jr.
    Joined
×
×
  • Create New...

Important Information

Terms of Service Confirmation Terms of Use Privacy Policy Guidelines We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.